Cargos - Paquebots - Autres navires de commerce
Bibliographie - Extrait


Figures de proue et Gueules de raie, par Georges TANNEAU (Coop Breizh)
Il y a peu de temps encore, sur les cargos de la Marine Marchande, les hommes d'équipage : matelots, chauffeurs, cuisiniers, séparés dans la journée par leurs tâches diverses ou par le quart, mettaient à profit leurs heures de repos à la mer ou au mouillage pour se retrouver dans les réfectoires ou sur le pont arrière. L'endroit le plus apprécié pour ces retrouvailles était le panneau de la cale IV. On y jouait aux cartes, on y bavardait, on y chantait parfois en s'accompagnant de quelques instruments (guitare ou accordéon) et, surtout, on y savourait les dernières histoires du bord. Celles qui faisaient sans détour la réputation des sympathiques figures de proue et des vilaines gueules de raie (ce dernier terme est le nom d'un noeud à nombreuses torsades servant à réduire une élingue et, par analogie, le surnom dont on affuble les marins grimaciers).
Ces récits ou rengaines de la cale IV apparaissent aujourd'hui comme la suite logique des contes et chansons du gaillard d'avant. ET cric! Et crac!... Elles appartiennent au patrimoine légué par les marins de la “Marmar”.
Ouvrage disponible chez Amazon : Figures de proue et gueules de raie

© Françoise Massard