logo
Mouvements de navires à Marseille - Fos
Françoise Massard / Photos Emmanuel Bonici
Quelques nouvelles du GPMM (Grand Port Maritime de Marseille) durant la première quinzaine d'avril 2017

Le transbordeur KALLISTE (de la Compagnie Méridionale de Navigation / CMN) est sorti de la forme 8 de Marseille, avec sa nouvelle livrée, le 07.04.2017 au soir (gros plan sur sa nouvelle cheminée ici). Il a appareillé pour Bastia le 08.04 à 22h00. Le 10.04 il arrivait à Marseille sous ses nouvelles couleurs. Il a accosté à son poste habituel au pied de la tour CMA CGM, où il peut être alimenté en courant de quai. Après le GIROLATA qui fut le premier à changer de livrée (en décembre 2016, cf. infra), il ne reste plus que le PIANA avec l'ancienne livrée.

KALLISTE
KALLISTE
KALLISTE
KALLISTE
Ci-dessous, pour mémoire, les premières photos (prises à Marseille en décembre 2016) du GIROLATA sous ses nouvelles couleurs (plus vives).
GIROLATA
GIROLATA
GIROLATA
GIROLATA

En cette période pré-estivale, les avions bombardiers d'eau de la Sécurité civile (les fameux "Canadair" du constructeur canadien Bombardier Aéronautique, aussi connus en France sous le nom de "Pélican") s'entraînent à l'écopage sur tous les plans d'eaux accessibles, et le port et ses multiples bassins en font partie. Ces avions côtoient donc les navires en exploitation dans les différents terminaux, sous les yeux ébahis des marins. Sur les deux premières photos, le porte-conteneurs AL MURABBA que nous avons déjà présenté à Fos le 07.07.2016. C'est un PC récent, en service depuis début 2015. Sur la troisième photo, le chimiquier TRANS EMERALD. Sur la photo de droite, le chimiquier / pétrolier TOUR POMEROL.
TRANS EMERALD (Valletta) - IMO 9295452 - Indicatif d'appel 9HA2565 - MMSI 248888000 - Chimiquier - 115,00x18,80x9,70 m - TE 7,413 m - JB 5 815 - JN 2 541 - PL 8 650 t - P 4 200 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-HHI 6S35MC / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Deux propulseurs transversaux (av. 510 kW / arr. 465 kW) - Générat. 3 x 560 kW - Cap. 8 956 m3 (16 citernes) - Constr. 11.2005 (INP Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Seatrans (Paradis, Norvège) - Pav. MLT. Sisterships : cf. ANNELIESE ESSBERGER (IMO 9295426 / 01.2005).
TOUR POMEROL (Valletta) - IMO 9171474 - Indicatif d'appel 9HA2543 - MMSI 248842000 - Chimiquier/Pétrolier - 119,99x19,25x13,00 m - TE 8,31 m - JB 7 329 - JN 2 198 - PL 10 379 t - P 5 280 kW (mot. 4T-8cyl Wartsila 8L38 / hélice à pas variable) - V 15 nd - Prop. d'étrave (500 kW) - Générat. aux. 2 x 545 kW - Cap. 10 500 m3 (31 cuves) - Constr. 09.1998 (YVC IJsselwerf, Capelle Aan den Ijssel, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Team Tankers (Hellerup, Danemark) - Pav. MLT.

En darse 2, les passages d'écopages-largages se succèdent deux ou trois fois, avant de passer à un autre site, ceci afin de bien connaître et maîtriser les différents lieux possibles (la majorité des pilotes d'avions Canadair sont d'anciens pilotes de l'armée de l'air, ce qui se comprend quand on sait la maîtrise et le calme que ce métier nécessite). Ces avions amphibies de la Sécurité civile sont du type Bombardier CL-415. Lancé en 1994, cet avion à ailes hautes fut conçu spécifiquement pour la lutte contre les incendies (remplaçant les Canadair CL-215). Sa technologie éprouvée et sa puissance d’extinction des incendies font de lui l’outil idéal pour ce type d’opérations (environ 200 avions amphibies de ce type sont actuellement en service dans le monde). Disposant d'une grande manœuvrabilité, d'un rayon de virage réduit, d'une grande vitesse descensionnelle mais aussi d'une possible vitesse réduite pour un largage de précision, il vole à une vitesse de croisière de 180 nd (333 km/h). Il embarque 6 137 L d'eau (il n'a besoin que de 12 s pour remplir ses réservoirs). Dans une mission-type de 6 milles (env. 11 km) de distance entre le point de prise d’eau et le foyer d’incendie, il peut effectuer neuf largages en une heure, déversant ainsi à l'heure 55 230 litres d’agent extincteur (eau seule ou bien eau + retardants). Les plans d'eau utilisables doivent avoir plus de 1,4 m de profondeur. Cet avion mesure 19,80 m de long pour 28,60 m d'envergure (surface ailaire de l'ordre de 100 m2). Il a besoin de plus de 815 m pour décoller et de 665 m pour atterrir. Il est équipé de deux turbopropulseurs Pratt & Whitney PW123AF (de 1 775 kW chacun). Les deux hélices à quatre pales, de marque Hamilton Standard 14SF-19, mesurent 3,97 m de diamètre. Le constructeur Bombardier a vendu, mi-2016, sa branche hydravions amphibies à un autre avionneur canadien, Viking Air (basé à Sidney, Colombie Britannique). Sur la photo de droite, le Canadair survole le porte-conteneurs OOCL TIANJIN (IMO 9285471 / 03.2005), un habitué du GPMM.


Nous connaissons déjà le porteur de colis lourds, semi-submersible, ROLLDOCK SEA, de l'armement néerlandais RollDock , pour l'avoir vu en train de charger le paquebot fluvial NEPTUNE VIKING le 31.01.2014. Le cargo arrive à Fos le 04.04.2017 à 18h00, en provenance de Rotterdam, et accoste par bâbord au quai minéralier de Carfos. Il vient livrer le paquebot fluvial tout neuf AMADEUS PROVENCE (qui vient d'entrer en service dans la flotte de l'armement américain Amadeus River Cruises), puis il embarquera un autre paquebot fluvial, le COUNTESS (le nombre de paquebots naviguant sur le Rhône est réglementé).
Comme nous avons déjà eu l'occasion de le dire, le ROLLDOCK SEA est (comme son sistership, cf. infra) un navire polyvalent car il peut embarquer ses encombrants colis de diverses manières : ou par semi-submersion (fonction "float-in float-out") comme on va le voir ci-après, ou par levage  (fonction "lift-in lift-off") grâce à ses deux puissantes grues Liebherr (couplables en tandem) de 350 t (à 18 m)  de capacité unitaire, ou encore par roulage (fonction "roll-on roll-off") grâce à sa large porte arrière rabattable sur un quai pour former rampe (de dimensions 19,0x9,5 m / pouvant supporter jusqu'à 4 000 t)
Ci-dessous, quelques plans rapprochés à bord du ROLLDOCK SEA.
Pupitre de commande et écran de ballastage / déballastage.
ROLLDOCK SEA (Rotterdam) - IMO 9404704 - Indicatif d'appel PBPF - MMSI 246244000 - Navire porteur de colis lourds (semi-submersible) - 140,66x24,00x13,16 m - TE 5,67 m - JB 12 802 - JN 3 841 - PL 8 000 t (sans les panneaux de cales à bord) / 6 880 t (si les panneaux de cales sont à bord) - Ptot 9 000 kW (deux moteurs 4T-9cyl Wartsila 9L32 / deux hélices à pas variable) - V 16 nd - Trois moteurs auxiliaires Caterpillar C18 - Prop. d'étrave (700 kW) - Générat. 2 x 875 kVA / 3 x 625 kVA / 1 x 305 kVA - Cap. 17 000 m3 / 832 evp - Equipage 16 (dont 7 officiers néerlandais et 9 marins philippins) - Grues  2x350 t - Constr. 05.2011 (L&T Shipbuilding, Surat / Hazira Yard, Manapakkam, Inde) - Propr./Gérant/Opérat. RollDock (Capelle aan den IJssel, , Pays-Bas) - Pav. NLD. Sistership ROLLDOCK SUN (IMO 9393981 / 2010).

Le 05.04 à 7h00,  le ROLLDOCK SEA effectue un pré-ballastage pour descendre juste sous le niveau de la cale, le temps pour l'équipage de dessaisir l'AMADEUS PROVENCE. A 10h30 début du ballastage, pour atteindre environ 2 m d'eau dans la cale côté château et 2,5 m coté porte arrière. C'est le commandant qui effectue cette manœuvre (depuis un pupitre à la passerelle), toujours selon la même procédure : on immerge la partie arrière en premier, puis on rattrape l'assiette et ainsi de suite jusqu'a obtenir le tirant d'eau voulu. Les indications de tirant d'eau bâbord / tribord et avant / arrière sont régulièrement relevées par lecture des échelles de TE peintes à l'intérieur de la cale, et annoncées par liaison radio, ceci afin de corréler ces valeurs avec les indications données par l'informatique de bord.
La timonerie du paquebot fluvial est remontée (mue par vérins, elle peut être plus ou moins descendue en navigation fluviale de façon à pouvoir passer sous les intrados des ponts enjambant rivières et canaux). On notera, rabattu sur le toit de la timonerie, un "panneau bleu". C'est un panneau de croisement. En effet, en fluvial, le croisement avalant - montant se fait généralement bâbord contre bâbord, mais si l'un des bateaux souhaite un croisement tribord contre tribord, ce navire doit positionner ce panneau (dont la présence est obligatoire obligatoire sur tous les bateaux) en position verticale perpendiculairement à la coque (de nuit, un feu scintillant blanc au milieu du panneau lui permet d'être détecté). Pour être sûr d'être bien compris, le batelier qui souhaite un croisement inhabituel peut émettre, en plus, deux sons brefs. Le bateau croisant en fait autant, pour montrer qu'il a compris la demande et est d'accord : c'est la "régle du drapeau bleu" ou "règle du panneau bleu". Il faut ajouter que les "montants" doivent toujours la priorité aux "avalants".

A 13h30 le niveau d'eau souhaité dans la cale du ROLLDOCK SEA est atteint, l'AMADEUS PROVENCE démarre ses moteurs et sort en douceur de la cale.
Le paquebot fluvial accoste un peu plus loin, puis rejoindra le Rhône où il naviguera cette saison entre Chalon-sur-Saône et Port-Saint-Louis du Rhône : il proposera en effet des croisières de 8 j sur la Saône et le Rhône, des vignobles de Bourgogne aux champs de lavande de Provence.
Il double (photo de droite) son "confrère" COUNTESS encore à quai et qui va le remplacer dans la cale du ROLLDOCK SEA.
AMADEUS PROVENCE - Paquebot fluvial - 110,00x11,12 m - TE 1,524 m - Trois ponts avec cabines (Haydn deck / Strauss deck / Mozart deck) et un pont promenade (Sun deck) - Cap. 140 passagers - 8 suites avec balcon (de 26 m2 env.) - 62 cabines classiques (de 17,5 m2) - Equipage 40 - Constr. 2017 - Propr./Gérant/Opérat. Amadeus River Cruises (Denver, Colorado, Etats-Unis) - Pav. DEU.

Puis c'est au tour du paquebot fluvial COUNTESS de se présenter face à la cale du ROLLDOCK SEA.
COUNTESS
COUNTESS
COUNTESS
COUNTESS
Il entre lentement dans la cale, se positionnant côté tribord du cargo. Le cargo va bientôt pouvoir vider ses ballasts pour remonter.
COUNTESS
COUNTESS
COUNTESS
COUNTESS
A 17h00 ce 05.04 le ROLLDOCK SEA a retrouvé son tirant d'eau de navigation. L'équipage s'affaire alors au saisissage du paquebot fluvial, opération qui durera jusqu'au lendemain soir (des équerres métalliques sont soudées sur le bâbord du paquebot, l'autre coté étant en appui — via des "défenses" en bois — contre le tribord de la cale ; une équerre est également soudée devant le nez du paquebot pour éviter qu'il ne glisse vers l'avant ; enfin, un élinguage en câbles d'acier est réalisé pour l'empêcher de se soulever).
COUNTESS
COUNTESS
COUNTESS
COUNTESS

Le paquebot fluvial COUNTESS s'appelait précédemment AVALON SCENERY et appartenait à l'armement britannique Avalon Waterways, filiale du Groupe Cosmos. Légèrement plus petit que les autres unités de cet armement, ce navire naviguait sur la Saône et le Rhône, entre Chalon-sur-Saone et Arles. Le paquebot était géré par la compagnie suisse River Advice. Il semblerait que ses croisiéristes étaient majoritairement américains et asiatiques et qu'elle a subi une forte baisse d'activités sur le Rhône suite aux différents attentats qui ont touché la France ces deux dernières années. Le contrat d'affrètement du COUNTESS, qui venait justement à expiration, n'a pas été renouvelé et le COUNTESS est actuellement désarmé. Le ROLLDOCK SEA a appareillé le 06.04 à 20h00, cap sur Rotterdam.

COUNTESS
COUNTESS
COUNTESS
COUNTESS
COUNTESS (Hamburg) - Ex AVALON SCENERY - Paquebot fluvial - Indicatif d'appel DB4420 - 110,00x11,45 m - TEmax 1,96 m - JB 2 022 m3 - JN 1 263 m3 - Deux moteurs Caterpillar C32-ACER-T - Trois ponts cabines (dont deux avec balcons : Royal Deck et Sapphire Deck) - Pont promenade (Sky deck) - Cap. 138 passagers - 2 suites (de 24 m2) - 67 cabines classiques (de 16 m2) - Constr. 04.2008 (Den Breejen Shipyards, ) - Propr. Avalon Waterways / Cosmos Group (Bromley, Kent, Grande-Bretagne) - Gérant/Opérat. River Advice (Bâle, Suisse) - Pav. DEU.

Ci-après le porte-conteneurs chinois OOCL BERLIN en première escale à Fos le 14.04.2017. Son escale au quai Eurofos fut de 2 600 mouvements de conteneurs. Il a appareillé le 16.04 à 20h00.
OOCL BERLIN
OOCL BERLIN
OOCL BERLIN
Ce "13 000 boîtes" est le troisième de l'armement Orient Overseas Container Line à escaler à Fos, après le OOCL BRUSSELS (IMO 9622590 / 03.2013) et le OOCL FRANCE (IMO 9622617 / 04.2013). Il devrait être suivi par le OOCL EGYPT (IMO 9622631 / 07.2013) en juin prochain.
OOCL BERLIN
OOCL BERLIN
OOCL BERLIN

OOCL BERLIN (Hong Kong) - IMO 9622605 - Indicatif d'appel VRLN5 - MMSI 477203100 - Porte-conteneurs - 366,47x48,20x29,80 m - TE 15,528 m - JB 141 003 - JN 69 987 - PL 144 143 t - P 54 200 kW (mot. 2T-12cyl MAN-B&W-HHI 12S90ME-C9.2 / hélice à pas fixe) - V 23 nd - Deux propulseurs d'étrave - Générat. aux. 4 x 3 650 kW / 1 x 3 300 kW - Cap. 13 208 evp (dont 1 150 reefers) - Constr. 03.2013 (Samsung Heavy Industries, Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Orient Overseas Container Line / OOCL (Hong Kong, Chine) - Pav. HKG (CHN). Sisterships : OOCL BANGKOK (IMO 9627978 / 09.2013) - OOCL BRUSSELS (IMO 9622590 / 03.2013) - OOCL CHONGQING (IMO 9622629 / 06.2013) - OOCL EGYPT (IMO 9622631 / 07.2013 / Ex NYK HERMES 07.2013-05.2016) - OOCL FRANCE (IMO 9622617 / 04.2013 / Ex NYK HERCULES 04.2013-04.2016) - OOCL KOREA (IMO 9627992 / 04.2014) - OOCL MALAYSIA (IMO 9627980 / 10.2013 / Ex NYK HYPERION 10.2013-09.2016) - OOCL POLAND (IMO 9622588 / 01.2013 / Ex NYK HELIOS 01.2013-01.2016) - OOCL SINGAPORE (IMO 9628001 / 05.2014).




Escale à Marseille-Fos, les 25 & 26.11.2016, du porteur de colis lourds FRAUKE

Arrivé à Fos le 25.11.2016 à 07h00, le porteur de colis lourds FRAUKE (armement SAL Heavy Lift) a accosté au quai géré par Somarsid (spécialiste du colis lourd sur Fos) en darse 3. Ce cargo allemand est venu livrer sept matériels pour le projet ITER, dont six réservoirs de150 t chacun et un colis de 78 t qui extérieurement ressemble à un cylindre (recouvert d'une bâche bleue), comme on le voit un peu plus bas. Ce navire est gréé avec trois puissantes grues : deux grues de 700 t de capacité unitaire de levage, sur bâbord, et une de 350 t, sur tribord arrière. Comme on le voit sur les deux premières photos ci-dessous, le FRAUKE a utilisé son caisson de flottaison en mode contrepoids, caisson aux dimensions assez impressionnantes, à la mesure des capacités de levage du navire (1 400 t en tandem). Les opérations commerciales ont débuté le 25.11 après-midi, le matin étant précisément consacré à la préparation du travail avec la mise en place du caisson. Sur la photo de droite, plage arrière du FRAUKE.
FRAUKE
FRAUKE
FRAUKE
FRAUKE
Son unique cale est d'un seul tenant (107,10 m de long pour 17,00 m de large et 13,10 m de haut), mais peut être compartimentée sur plusieurs niveaux si besoin, les panneaux de cales étant modulables à souhait. Comme on le voit sur la deuxième photo ci-dessous, le colis de 78 t et 22,70 m de long est déchargé par deux grues de bord travaillant en tandem : celle de 350 t tribord et une de 700 t bâbord centre. Cette manœuvre en tandem n'est bien sûr pas choisie en raison du poids du colis à décharger, mais pour en simplifier la manutention. En effet, avec une seule grue, il aurait fallu utiliser un palonnier de grande longueur — lourd et difficile à mettre en œuvre — alors que, là, un tout petit palonnier et quelques dizaines de minutes suffirent pour décharger le colis à l'aide des deux grues. On notera l'imposante base des grues !
FRAUKE
FRAUKE
FRAUKE
FRAUKE

La photo de gauche ci-dessous (prise sans recul possible) montre deux énormes palonniers empilés l'un sur l'autre sur le pont du FRAUKE. Comme on le voit, ces fortes poutres sont munies de diverses proéminences qui sont autant de fixations possibles à différentes largeurs. Le colis cylindrique destiné à ITER (International Thermonuclear Experimental Reactor), long de 22,70 m comme on l'a dit précédemment, mesure 3,35 m de diamètre (avec une dimension transversale maximale de 3,76 m en tenant compte de certaines pièces soudées à l'extérieur du cylindre).

FRAUKE
FRAUKE
FRAUKE
Le long colis est chargé sur l'un des camions multi-essieux ("camion mille-pattes") de l'entreprise Capelle Transports, spécialisée (depuis plus de 60 ans) dans le transport conventionnel, mais aussi et surtout dans le transport exceptionnel et le transport multimodal de tous types de matériels.
En dehors des sept colis destinés au chantier d'ITER, le FRAUKE transporte un remorqueur tout neuf, le STRATHFOYLE, construit par le néerlandais Damen, dans son chantier chinois de Changde (province du Hunan) pour la coque, puis dans son chantier néerlandais de Gorinchem pour l'armement. Ce tug est destiné au port de Londonderry, port d'Irlande du Nord, situé au N-O du pays, sur l'estuaire du fleuve Foyle (qui joue le rôle de frontière entre les deux "Irlande" au Nord de l'île). Il sera exploité par Foyle Marine Services, un des sous-traitants du port. Sur l'arrière du remorqueur, se trouve également un énorme touret vide (dont j'ignore le destinataire).
FRAUKE & STRATHFOYLE
FRAUKE & STRATHFOYLE
FRAUKE & STRATHFOYLE
STRATHFOYLE (Londonderry) - IMO 9777137 - Indicatif d'appel MAIQ3 - MMSI 232005254 - Remorqueur - 22,73x10,43x4,51 m - TE 3,40 m - JB 160 - Ptot 3 000 kW (deux moteurs 4T-12cyl Caterpillar 3512 / deux hélices à pas fixe) - V 11,3 nd - Générat. aux. 2 x 51 kW - Traction au croc 50 t - Constr. 10.2016 (Damen Shipyards Changde, Changde, Hunan, Chine (coque) / Damen BV Shipyards, Gorinchem, Pays-Bas) - Propr. Londonderry Port (Londonderry, Royaume-Uni) - Gérant/Opérat. Foyle Marine Services (Londonderry, Royaume-Uni) - Pav. GBR. Sisterships : BULAT (IMO 9568536 / 11.2009) - CMS WARRIOR (IMO 9765184 / 09.2015) - FALCON 1 (IMO 9654115 / 11.2012) - PATRIOT (IMO 9568524 / 09.2009) - SVITZER BONDI (IMO 9735086 / 04.2014 / Ex BHAGWAN PRIDE 04.2014-09.2016) - SVITZER YUMA (IMO 9765172 / 06.2015) - TANCRED (IMO 9654127 / 06.2012) - TOIA (IMO 9777149 / 08.2016) - WAHOO I (IMO 9707950 / 10.2013).

Les opérations de déchargement du FRAUKE, commencées le 25.11 au matin, se sont achevées le 26.11 en milieu d'après-midi. Le FRAUKE, que l'on voit ci-dessous en début de soirée du 26.11, est sur le point d'appareiller à destination — dans un premier temps — de Hartlepool, port de la côte N-E de l'Angleterre (comté de Durham), situé à environ 130 km au sud de la frontière écossaise.
FRAUKE
FRAUKE
FRAUKE
FRAUKE (Saint John's) - IMO 9376488 - Indicatif d'appel V2DB9 - MMSI 305164000 - Cargo de divers / Porteur de colis lourds - 159,80x24,00x13,20 m - TE 9,08 m - JB 12 950 - JN 4 647 - PL 11 937 t - P 12 600 kW (mot. 4T-9cyl MAN-B&W 9L58/64CD / hélice à pas variable) - V 20 nd - Prop. d'étrave (900 kW) - Générat. 1 x 1 625 kVA / 2 x 1 300 kVA / 1 x 700 kVA / 1 x 250 kVA - Cap. 19 299 m3 (1 cale de 107,10×17,00×13,10 m) - Grues 2 x 700 t / 1 x 350 t (couplables) - Constr. 02.2008 (J.J. Sietas, Hambourg, Allemagne) - Propr. K Line / Kawasaki Kisen Kaisha (Tokyo, Japon) - Gérant/Opérat. SAL Heavy Lift (Steinkirchen, Allemagne) - Pav. ATG. Sisterships : ANNE-SOFIE (IMO 9376490 / 2008) - REGINE (IMO 9393242 / 2009) - TRINA (IMO 9376505 / 2008).

D'autres photos du FRAUKE ici (vu en route au Havre les 27 & 28.02.2014). On peut aussi voir toute la capacité de manutention et de transport de ce type de navires avec un autre porteur de colis lourds (sistership du FRAUKE), le ANNE-SOFIE, également opéré par la compagnie SAL Heavy Lift.

Ci-dessous, quelques photos du REGINE, sistership du FRAUKE et également opéré par SAL, qui l'avait précédé à Fos. Le REGINE y a en effet escalé le 10.11.2016, afin de livrer quelques colis, puis d'en charger un en transbordement à partir d'un automoteur (ANDRIES en l'occurrence). L'opération la plus spectaculaire lors de cette escale fut la mise à terre de son caisson de flottaison, lequel pèse quand même à vide presque 100 t.
Sur la deuxième photo ci-dessous, posés à quai, deux longs palonniers du REGINE, avec de nombreux crocs répartis tout du long afin de pouvoir choisir l'entraxe de levage lors des manutentions de colis encombrants. Ces "poutres" sont souvent utilisées pour le levage en tandem. Sur les deux photos de droite, l'automoteur ANDRIES lors de son arrivée le 10.11.2016 et de sa mise à couple du cargo REGINE.
ANDRIES
ANDRIES & REGINE
REGINE (Saint John's) - IMO 9393242 - Indicatif d'appel V2GL7 - MMSI 305984000 - Cargo de divers / Porteur de colis lourds - 159,80x24,00x13,20 m - TE 9,08 m - JB 13 058 - JN 4 647 - PL 11 937 t - P 12 600 kW (mot. 4T-9cyl MAN-B&W 9L58/64CD / hélice à pas variable) - V 20 nd - Prop. d'étrave (950 kW) - Générat. 1 x 1 500 kW / 3 x 1 020 kW - Cap. 19 299 m3 (1 cale de 107,10×17,00×13,10 m) - Grues 2 x 700 t / 1 x 350 t (couplables) - Constr. 02.2009 (J.J. Sietas, Hambourg, Allemagne) - Propr. K Line / Kawasaki Kisen Kaisha (Tokyo, Japon) - Gérant/Opérat. SAL Heavy Lift (Steinkirchen, Allemagne) -  Pav. ATG. Sisterships : cf. FRAUKE ci-dessus.
ANDRIES - Indicatif d'appel OT5220 - Automoteur - 70,00x8,24 m - Dépl. 414 t - Ex METATRON - Pav. BEL.



Escale à Marseille-Fos, le 26.09.2016, du BBC ATLANTIC pour un déchargement de colis lourd

Voici un exemple de manutention pratiquée par Sosersid, entreprise spécialisée dans la manutention de produits métallurgiques et sidérurgiques. Ce groupe est installé sur le site industrialo-portuaire de Fos-sur-Mer, dans l'environnement d'ArcelorMittal (produits sidérurgiques, Fos), d'Esso (produits pétroliers, Fos), etc. Le 26.09.2016, le cargo polyvalent allemand BBC ATLANTIC accoste au quai "Acier" d'ArcelorMittal (410 m de long / 11,5 m de tirant d'eau), en darse Sud (cf. plan du port). Ce quai, ainsi que le quai "Vrac" (darse Est), sont gérés justement par la société Sosersid qui a en charge toutes les expéditions de produits finis, mais aussi l'approvisionnement en matières premières de l'aciérie (coke, minerai de fer, laitier) — Cf. quelques photos en bas de page.
Depuis de nombreuses années, Sosersid s'est diversifiée et assure également, pour son propre compte, de la manutention lourde ou conventionnelle sur le quai "Acier". Elle s'est récemment vu dotée d'un nouveau quai en darse 3 (190 m, longueur allouée par le GPMM sur les plus de 600 m que fait le quai), ce qui lui permet d'élargir encore son champ d'action. Doté de deux grues (Demag CC1800 de capacité de levage 250 t à 14 m et Italgru de capacité de levage 120 t à 20 m — nous avons suivi la livraison de cette dernière le 14.09.2015), ce nouveau quai symbolise le développement de la société. L'autre partie du linéaire du quai de la darse 3 est exploitée par l'entreprise Nicolas Frères spécialisée dans le Ro-Ro avec l'import-export de camions, bus et véhicules en tous genres. Ainsi, Sosersid peut disposer ponctuellement de beaucoup plus que les 190 m alloués, en s'organisant avec Nicolas Frères pour ne pas avoir deux grands navires en même temps. C'est d'ailleurs aussi valable dans l'autre sens, puisqu'il arrive que Nicolas Frères utilise le retour de quai présent sur la partie Sosersid en fonction du navire (chargement par porte arrière par exemple).
BBC ATLANTIC
BBC ATLANTIC
BBC ATLANTIC
BBC ATLANTIC
Le BBC ATLANTIC n'a évidemment pas accosté au hasard au quai "Acier", mais bien en raison de la proximité de l'usine pétrochimique Esso-Fos à laquelle son "colis" est destiné. Ce dôme d'acier de près de 8 m de diamètre pour 5,80 m de haut (sans doute la partie supérieure d'une tour de distillation atmosphérique, mais je n'en ai pas la confirmation) pèse 70 t . Il a été fabriqué par le Groupe italo-suisse Sices, spécialisé dans les installations lourdes des secteurs de la pétrochimie, de l'industrie nucléaire, etc. Il a été embarqué sur le BBC ATLANTIC à Porto-Torres, port de la côte N-O de la Sardaigne. Ce port n'est situé qu'à 1 km de l'usine Sices et dispose d'un quai et d'un terre-plein dédiés à l'embarquement de grosses pièces (ce site sarde de l'usine Sices est spécialisé dans la construction de récipients sous pression et d'échangeurs thermiques). Le dôme doit être déchargé du cargo par les deux grues de bord (60 t à 13 m de capacité unitaire), travaillant en tandem, et déposé sur une remorque multi-essieux de la société Capelle Transports.
BBC ATLANTIC
BBC ATLANTIC
BBC ATLANTIC
Dans un premier temps, le dôme d'acier est dessaisi par les dockers de Sosersid, puis les élingues sont passées sur les points d'accroche prévus à cet effet. Une fois élingué aux deux grues via un palonnier, celles-ci lèvent le dôme pour l'orienter vers le quai. Cette manœuvre se fait très lentement malgré le poids raisonnable du colis. Les grues marquent de courtes poses afin que le ballastage suive (le BBC ATLANTIC n'est pas vraiment un porteur de colis lourd et son système de ballastage n'est donc pas dimensionné en tant que tel).
BBC ATLANTIC
BBC ATLANTIC
BBC ATLANTIC
BBC ATLANTIC
Après une manœuvre qui aura duré 1h30, le dôme est posé sur sa remorque porteuse. Il sera livré dans la foulée à la raffinerie Esso distante de seulement 5 km.
BBC ATLANTIC
BBC ATLANTIC
BBC ATLANTIC
BBC ATLANTIC
Le BBC ATLANTIC est, lui, reparti le soir même.
BBC ATLANTIC
BBC ATLANTIC
BBC ATLANTIC
BBC ATLANTIC
BBC ATLANTIC (Gibraltar) - IMO 9352743 - Indicatif d'appel ZDGX2 - MMSI 236286000 - Cargo polyvalent - 115,50x16,50x7,95 m - TE 5,70 m - JB 5 261 - JN 2 382 - PL 6 090 t - P 3 840 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar 8M32C / hélice à pas variable) - V 13 nd - Prop. d'étrave (350 kW) - Générat. aux. 1 x 400 kW / 2 x 260 kW - Cap. GRN 9 493 m3 (2 cales) / 336 evp - Grues 2 x 60 t - Constr. 07.2005 (Tianjin Xingang Shipyard, Tianjin, Chine) - Propr./Gérant Briese Schiffahrts (Leer, Allemagne) - Opérat. BBC Chartering (Leer, Allemagne) - Pav. GIB - Lancé comme WESTERRIEDE (05.2005). Sisterships : AMELAND (IMO  9434761 / 03.2009) - ANDANTE (IMO 9341108 / 04.2005) - BBC ADRIATIC (IMO 9378230 / 02.2008) - BBC BALTIC (IMO 9427093 / 04.2008) - BBC CARIBBEAN (IMO 9378242 / 11.2008) - BBC MAGELLAN (IMO 9569528 / 11.2010) - BBC MARMARA (IMO 9454228 / 05.2010) - BBC OCEAN (IMO 9569530 / 03.2011) - BBC PACIFIC (IMO 9427081 / 11.2007) - GRINNA (IMO 9318955 / 12.2004) - HOLLUM (IMO 9454216 / 12.2009) - OSTERMARSCH (IMO 9434759 / 10.2008).

Comme on le voit sur les photos ci-dessous, le quai "Acier " est quasiment tout le temps encombré de coils, de brames, etc. Ce n'est donc pas pratique d'y stocker des colis volumineux. C'est pourquoi tous les colis du projet ITER par exemple se font désormais en darse 3, et ils peuvent alors y rester plusieurs jours sans gêner.
L'usine sidérurgique ArcelorMittal Méditerranée, basée depuis une quarantaine d'années à Fos-sur-Mer (zone violette sur le plan vu précédemment), se déploie entre la darse sud et la darse 1 des Bassins Ouest du GPMM. Elle produit une gamme étendue de nuances d'acier (plus de cent-vingt nuances différentes) pour l'automobile (dont les roues), les tubes à énergie (gazoducs, oléoducs), la construction, l'électroménager, l'emballage, etc. Ce site de Fos est en particulier spécialisé dans la production de bobines laminées à chaud, destinées au secteur gazier et pétrolier, à l'industrie automobile et au secteur agricole. Sa capacité de production est de plus de 4 Mt d'acier par an. Il exporte ses produits dans le monde entier, notamment en Europe du Sud et aux États-Unis, et dessert bien sûr aussi le marché français. Cette usine de Fos génère près de 4 000 emplois directs et indirects.
Accostés derrière le BBC ATLANTIQUE, deux autres navires chargés de brames et de coils, dont le cargo allemand BOSPORUS. Ce quai ne s'arrête quasiment jamais, une multitude de petits cargos se succèdent pour exporter les produits sidérurgiques d'ArcelorMittal.
BBC ATLANTIC & BOSPORUS
BBC ATLANTIC & BOSPORUS
BOSPORUS
BOSPORUS (Saint John's) - IMO 9125061 - Indicatif d'appel V2QY - MMSI 304010802 - Cargo polyvalent - 99,76x12,80x7,55 m - TE 5,66 m - JB 2 997 - JN 1 741 - PL 4 431 t - P 2 550 kW (mot. 4T-6cyl Motoren Werke Mannheim TBD645L6 / hélice à pas variable) - V 12,5 nd - Prop. d'étrave (220 kW) - Générat. aux. 1 x 640 kW / 2 x 168 kW - Cap. GRN 5 841 m3 (2 cales) / 297 evp (dont 30 reefers) - Constr. 12.1996 (Slovenske Lodenice Komarno, Komarno, Slovaquie) - Propr./Gérant/Opérat. Siegfried Bojen Schiffahrtsbetrieb e.K. (Moormerland, Allemagne) - Pav. ATG - Lancé comme GERMAN TRADER (08.1996). Une quinzaine de sisterships.

Dernière mise à jour : 26.04.2017
Cliquez sur les photos pour les agrandir

© Françoise Massard
 
  www.cargos-paquebots.net