Navires vus au Havre et en Seine
Françoise Massard / Photos Fabien Montreuil

Page précédente
Inauguration officielle du porte-conteneurs CMA CGM ANTOINE DE SAINT EXUPERY le 06.09.2018


Le porte-conteneurs CMA CGM ANTOINE DE SAINT EXUPERY, nouveau navire-amiral de l'armement français CMA CGM (troisième armement mondial), a été inauguré au Havre le 06.09.2018. Je remercie mon ami Fabien Montreuil de partager ses photos prises lors de cette cérémonie. Une occasion aussi de visiter ce plus gros porte-conteneurs sous pavillon français à ce jour. Quille posée le 23.12.2015 au chantier philippin HHIC-Phil Inc. de Subic, ce géant fut livré à son armateur le 26.01.2018. Nous l'avons présenté lors de son escale inaugurale au Havre les 22 et 23.03.2018. Ce PC est affecté au service phare de la CMA CGM, la FAL 1 (French Asia Line 1) Asie - Espagne - Nord Europe - Méditerranée - Golfe Persique - Asie. Ce navire rend évidemment hommage à Antoine de Saint-Exupery (29.06.1900-31.07.1944), aviateur français internationalement connu comme pionnier de l'Aéropostale, mais aussi comme écrivain et poète (cf. biographie ici). Ce PC s’inscrit ainsi dans une lignée de navires portant le nom de grands écrivains et pionniers français comme le CMA CGM JULES VERNE (entré en service en 04.2013, faisant référence à un autre grand écrivain passionné de voyages et d’aventures, Jules Verne), ou encore le CMA CGM BOUGAINVILLE (entré en service le 25.08.2015, associé à Louis Antoine de Bougainville, scientifique passionné de mathématiques, d'astronomie et de géographie, mais aussi navigateur et explorateur). Ces deux derniers navires font partie de la série des "Explorateurs". Le CMA CGM ANTOINE DE SAINT EXUPERY et ses deux sisterships (cf. infra) font partie plus spécialement de la série des "Aviateurs".

CMA CGM ANTOINE DE SAINT EXUPERY (Marseille) - IMO 9776418 - Indicatif d'appel FJZP - MMSI 228098700 - Porte-conteneurs - 400,00x59,00x33,00 m - TE 16,00 m - JB 217 673 - JN 102 356 - PL 202 684 t - P 59 370 kW (mot. 2T-11cyl Wartsila-HHI 11X92 / hélice à pas fixe) - V 22 nd - Prop. d'étrave (2 x 2 500 kW) - Générat. aux. 3 x 4 320 kW / 1 x 2 880 kW / 1 x 400 kW - Cap. 20 776 evp (dont 1 600 reefers) - Constr. 01.2018 (HHIC-Phil Inc., Subic, Philippines) - Propr./Gérant/Opérat. CMA CGM (Marseille, France) - Pav. FRA - Société de classification : Bureau Veritas. Sisterships : CMA CGM JEAN MERMOZ (IMO 9776420 / 05.2018) et CMA CGM LOUIS BLERIOT (IMO 9776432 / Livrable 10.2018).

Le CMA CGM ANTOINE de SAINT-EXUPERY a accosté au Terminal de France, à Port 2000, le 05.09.2018 à 08h15, en provenance de Rotterdam (Pays-Bas). C'est sa troisième escale au Havre, les deux précédentes ayant eu lieu les 22-23.03.2018 comme dit précédemment et les 14-15.06.2018 (le GPMH est, rappelons-le, le deuxième port français en tonnage (après Marseille), mais le premier port français pour les conteneurs). Il n'est inauguré que lors de cette escale havraise pour raison d'indisponibilité de ses "parrains", Bruno Le Maire et Elisabeth Borne, lors de ses deux précédentes escales. Il a appareillé pour Southampton (Grande-Bretagne) le 07.09 un peu après 20h00.



Fin des préparatifs pour cette cérémonie dans la plus grande tradition des inaugurations de navire.



Le CMA CGM ANTOINE DE SAINT EXUPERY est ainsi inauguré, ce 06.09.2018, par Monsieur Bruno Le Maire, Ministre de l'Economie et des Finances, et Madame Elisabeth Borne, Ministre chargée des Transports.



"Ce navire est un symbole de la croissance de notre entreprise, une entreprise française, et fière de l’être, qui célèbrera dans une semaine exactement son 40e anniversaire (1).  Avec CMA CGM, la France est une référence dans le domaine du transport maritime international, qui joue un rôle clef dans le développement économique de tout pays", a déclaré Rodolphe Saadé (deuxième photo ci-dessous), président de CMA CGM. Rappelons en effet que près de 90 % des marchandises échangées dans le monde transitent par la mer. Elisabeth Borne (troisième photo) a, de son côté, déclaré : "… Si le CMA CGM ANTOINE de SAINT-EXUPERY traduit la réussite et l'ambition de CMA CGM, c'est aussi une belle illustration de l'ambition maritime du gouvernement français". Bruno Le Maire (photo de droite) a lui notamment souligné : "Je retrouve dans CMA CGM et dans ce navire tout l'esprit de conquête de la France, toute l'ambition du Président de la République".

(1) Parti du Liban, un pays auquel la famille Saadé reste très attachée, Jacques Saadé lança en 1978, depuis Marseille, la première ligne maritime (il était alors surnommé "le petit Libanais de Marseille"). Visionnaire, il anticipa le rôle du conteneur (cf. ici l'histoire de cette "boîte") et de la Chine dans la mondialisation. Entrepreneur hors norme, il a construit en 40 ans un leader reconnu (3e mondial), continuant ainsi à faire de la France une grande nation maritime. Il est décédé fin juin 2018 (cf. hommage ici).


C’est donc aux côtés de Rodolphe  Saadé, PDG du groupe CMA CGM, et d’Elisabeth Borne, Ministre des Transports, que le Ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a prononcé la formule traditionnelle : « Je nomme ce navire CMA CGM ANTOINE DE SAINT EXUPERY. Je souhaite bon vent à son équipage ainsi qu’à tous ceux qui seront à son bord ». Il a ensuite lancé la traditionnelle bouteille de champagne qui a éclaté du premier coup contre la coque, un signe de bon augure pour les marins. 
A noter que ce rituel de la bouteille brisée contre la coque, rituel censé conjurer le mauvais sort, remonterait à l'Antiquité où les Grecs répandaient, à l'origine, le sang d'un taureau sur le pont de leurs navires neufs, en offrande aux dieux dont ils espéraient alors bienveillance et  protection pour leurs futures navigations. Puis le sang fut remplacé par du vin rouge dont la couleur rappelait celle du sang. Ce rituel fut repris par les Anglais avec l'adage : "a ship that has not tasted the wine will taste the blood" (soit "un navire qui n'a pas goûté au vin goûtera au sang") ! Cette légende fut d'ailleurs renforcée par le naufrage du TITANIC (dans la nuit du 14 au 15.04.1912) dont l'armement White Star Line ne baptisait jamais ses navires ! En revanche, c'est plus récemment que le vin a été remplacé par du champagne, boisson traditionnellement associée au bonheur et à la chance (je crois savoir que les bouteilles utilisées aujourd’hui sont légèrement sciées afin qu’elles se brisent bien sur la coque du premier coup).


Pour mémoire, le groupe CMA CGM est aujourd'hui présent dans plus de 160 pays et emploie plus de collaborateurs dans le monde (dont 7 000 navigants), répartis dans 755 agences (un tiers du personnel est en Asie, 4 500 personnes travaillent en France dont près de 2 500 dans la Tour de Marseille, siège de l'armement, cf. ici). Sa flotte compte 494 navires. L'évolution du groupe s'appuie sur une stratégie de croissance (dernières acquisitions : Mercosul Line, l'un des principaux acteurs du marché national du transport de conteneurs au Brésil - Sofrana ANL, la SOciété FRAnçaise de NAvigation assurant depuis 50 ans les liaisons entre La Nouvelle Zélande, l'Australie et les Iles du Pacifique - le groupe finlandais Containerships, compagnie "short-sea" présente en Baltique et mer du Nord, ainsi qu'en Méditerranée, faisant du feedering entre les pays d'Europe du Nord, l’Afrique du Nord et la Turquie). CMA CGM souhaite également se développer dans la logistique (il vient ainsi de prendre une participation de 25 % dans le capital de CEVA Logistics, un acteur mondial du secteur de la logistique, afin de proposer à ses clients une offre complète de services allant du transport jusqu’à la livraison du dernier kilomètre en incluant la gestion de leurs entrepôts).



Pour bien se rendre compte des dimensions de ce géant des mers, on peut dire que le CMA CGM ANTOINE DE SAINT-EXUPERY est quasi long comme quatre terrains de football (105 m pour un match international), plus grand que l’Empire State Building (dont la hauteur est de 381 m) ou encore la Tour Eiffel (haute de 324 m antennes comprises). Sa capacité d'emport est, nous l'avons dit plus haut, de 20 600 evp (cf. ici la définition de cette unité standard). Mis bout à bout, ces conteneurs représenteraient une chaîne de 125 km de long.


Ci-dessous, aileron de passerelle bâbord, avec son pupitre de commande (il y en a un sur chacun des deux ailerons) qui sert aux manœuvres d'accostage et d'appareillage.


A l'occasion de la visite de la superbe passerelle du CMA CGM ANTOINE DE SAINT EXUPERY, Rodolphe Saadé a souligné : "Ce navire, doté des dernières technologies, nous permet une fois encore de réduire notre impact environnemental. Depuis plus de 15 ans maintenant, CMA CGM a initié une politique ambitieuse en la matière". Parmi les exemples qu'il cite de ces technologies de pointe : un moteur de nouvelle génération permettant une réduction significative de la consommation d’huile (– 25 %) et de carburant pour une baisse de 3 % des émissions de dioxyde de carbone en moyenne ; un Becker Twisted Fin (cf. principe ici) permettant d’améliorer les performances de l’hélice et ainsi réduire significativement la dépense énergétique pour une réduction de 4 % des émissions de CO2 ; un système de traitement des eaux de ballast par filtres et lampes UV permettant de rejeter à la mer une eau entièrement débarrassée de tout organisme vivant et pouvant impacter la biodiversité marine, etc.



Visite rapide des emménagements

 

 

 

 


CMA CGM, c'est en 2018 un chiffre d'affaires de 21,1 milliards de dollars, plus de 200 lignes maritimes dans le monde, une flotte jeune et diversifiée de 494 navires (capacité totale : 2,53 millions d'équivalents-vingt-pieds / evp), qui transportent des conteneurs (18,95 millions d'evp furent transportés en 2017) sur toute la planète. Toutes les télés, les voitures, les t-shirts produits à l'étranger sont transportés dans ces conteneurs. Il y a des conteneurs à – 65 °C pour le transport du thon, à 18°C pour celui du chocolat, des conteneurs qui abritent des produits aussi divers que des homards vivants ou des ailes d'Airbus, et même des conteneurs spéciaux pour les girafes des cirques (j'ai moi-même vu, à bord du CMA CGM FORT ST GEORGES, des conteneurs spéciaux pour transporter des bovins vivants, cf. ici — nous les avions chargés à Rouen pour un fermier (celui de la photo) qui les ramenait en Guadeloupe). CMA CGM dessert plus de 420 ports de commerce (sur 521 mondiaux). Il est présent sur toutes les mers du globe avec plus de 200 services maritimes. CMA CGM compte 6 300 clients français et est le premier employeur privé de Marseille, ville où il a été créé en 1978, comme nous l'avons rappelé en début d'article.



Page précédente

Dernière mise à jour : 06.10.2018

Cliquer sur l'ancre pour revenir en haut de la page

© Françoise Massard
 
  www.cargos-paquebots.net