Epopée américaine de la frégate L'HERMIONE (juin-juillet 2015)
Françoise Massard
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Bergfrost - Dolmar - Jinsei Maru - L'Hermione - Picton Castle - Sider Colombia - Sider Liu - Sider Mompox - Sider Tayrona - Steinfrost - Tetys - Tunstein - Utstraum -
Cliquez sur les photos pour les agrandir
La frégate L'HERMIONE à Philadelphie (Pennsylvanie) du 25 au 28.06.2015

L'HERMIONE poursuit son voyage dans les eaux américaines et a touché Philadelphie le 25.06.2015 à 14h00 heure locale (20h00 en France). La réplique de la frégate de La Fayette est venue s'amarrer face à l'Independance Seaport Museum, après une navigation dans la baie de la Delaware. Le port de Pennsylvanie a accueilli le Commandant Cariou et son équipage jusqu'au 28.06. Pendant quatre jours, le port a vécu au rythme du "Tall Ship Philadelphia Festival", rassemblement de grands voiliers américains, dont L'HERMIONE fut l'un des invités d'honneur. Sur la deuxième photo, au premier plan à gauche, le trois-mâts barque PICTON CASTLE, et en haut à droite le cargo SIDER MOMPOX entré en service il y a juste un an. Sur la photo de droite, la coque de L'HERMIONE paraît bien petite par rapport au voiturier JINSEI MARU de l'armement japonais NYK Line, capable de transporter près de 5 000 voitures.
PICTON CASTLE (Avatiu) - IMO 5375010 - Indicatif d'appel E5WP - MMSI 518000019 - Grand-voilier (training) / Ancien navire de pêche du Pays de Gales (transformation en trois-mâts barque en 1996) - 42,96x7,24x4,20 m - TE 4,00 m - JB 284 - JN 85 - PL 284 t - Surface totale de voilure 1 156 m2 - P 508 kW (mot. 2T-7cyl B&W-Alpha Diesel 407-24VO / hélice à pas fixe) - V 10,5 nd - Equipage12 professionnels / 40 personnes en formation - Coque rivetée - Constr. 1928 (Cochrane & Sons, Selby, Royaume-Uni) - Propr./Gérant/Opérat. Windward Isles Sailing Ship Company (Lunenburg, Canada) - Pav. COK - Ex DOLMAR (1984-1994) - Ex TUNSTEIN (1981-1984) - Ex BERGFROST (1973-1981) - Ex STEINFROST (1970-1973) - Ex UTSTRAUM (1960-1970) - Ex TETYS (1955-1960) - Ex PICTON CASTLE (1928-1955).
SIDER MOMPOX (Panama) - IMO 9656553 - Indicatif d'appel 3FUY9 - MMSI 372321000 - Cargo de divers - 138,90x21,00x11,40 m - TE 8,60 m - JB 9 989 - JN 4 388 - PL 12 700 t - P 3 309 kW (mot. 4T-6cyl Daihatsu 6DKM-36 / hélice à pas fixe) - V 12,6 nd - Générat. aux. 3 x 400 kW - Cap. GRN 17 630 m3 (3 cales) - Grues 2x30 t - Constr. 07.2014 (Ningbo Xinle Shipbuilding, Ningbo, Chine) - Propr./Gérant Navigest Trust Services (Genève, Suisse) - Opérat. Navesco (Bogota, Colombie) - Pav. PAN. Sisterships : SIDER COLOMBIA (IMO 9656541 / 10.2013) - SIDER LIU (IMO 9699725 / 04.2015) - SIDER TAYRONA (IMO 9728849 / 06.2015).
JINSEI MARU (Tokyo) - IMO 8913514 - Indicatif d'appel JNNB - MMSI 431174000 - Voiturier - 198,60x32,20x22,18 m - TE 9,673 m - JB 58 117 - JN 17 435 t - PL 17 032 t - P 12 356 kW (mot. 2T-7cyl Mitsubishi 7UEC60LS / hélice à pas fixe) - V 19,2 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 3 x 1 030 kW / 1 x 100 kW - Cap. 4 985  voitures ou 4 050 voitures et 245 camions / 255 evp - Constr. 1990 (Oshima Shipbuilding, Saikai, Japon) - Propr./Opérat. NYK Line (Tokyo, Japon) - Gérant Hachiuma Steamship (Kobe, Japon) - Pav. JPN.

Cette escale de Philadelphie était incontournable dans ce grand voyage américain, tant la ville est intimement liée au sillage de La Fayette. C'est en effet dans cette ville que le jeune congrès américain fut reçu à bord de L'HERMIONE en mai 1781. C'est aussi à Philadelphie que se trouve l'Independence Hall, lieu où fut signé le traité d!indépendance et dans lequel, onze années plus tard, fut signée la Constitution des États-Unis. La Pennsylvanie est aussi l'État d'où est originaire Benjamin Franklin, père de la Constitution. Cette escale de Philadelphie a marqué la moitié du périple américain de L’HERMIONE. La frégate a quitté Philadelphie le 28.06 pour sa grande escale de New York du 01 au 04.07.2015.
Crédit photos : Francis Latreille / Association Hermione-La Fayette


Escales entre Mount Vernon et Philadelphie : Alexandria (10-12.06.2015) - Annapolis (16-17.06.2015) - Baltimore (19-22.06.2015)
Après les escales de Yorktown et Mount Vernon, la réplique de la frégate de La Fayette a poursuivi sa route sur le fleuve Potomac jusqu'à Alexandria, port avancé de la capitale Washington (distante de 4 km), où elle est restée à quai du 10 au 12.06.2015. Ce port n'a pas de lien direct avec L'HERMIONE, mais le Marquis de La Fayette s’y est rendu à six reprises. S'y étant entre autres rendu les 16 et 17 octobre 1824, il y reçut un accueil triomphal de la population et des officiels. Après une grande parade dans les rues d'Alexandria et de nombreuses célébrations, il sera reçu lors d’un dîner par John Quincy Adams, secrétaire d’Etat et futur président des Etats-Unis (le sixième, de 1825 à 1829). Le général français porta un toast à la mémoire de George Washington, décédé en 1799 : «A La ville d'Alexandria - Que sa prospérité et son bonheur se réalisent chaque jour plus encore, comme l’appelait de ses vœux les plus chers notre vénéré Washington." La frégate L'HERMIONE, arrivée à Alexandria dans la matinée du 10.06.2015, a appareillé dans la nuit du 12.06, cap sur Annapolis (Maryland) où elle stationna les 16 et 17.06.2015. Port de pêche prospère, Annapolis devint temporairement la capitale des États-Unis après la signature du Traité de Paris en 1783, mais ce fut finalement Washington qui le devint.
Située à l’intérieur de la baie de Chesapeake, Annapolis, capitale du Maryland, est le siège de l’Académie navale américaine… Tout un symbole ! Le souvenir du camp installé par La Fayette et ses volontaires à Annapolis est marqué par une plaque commémorative en mémoire du Marquis à Eastport, face à la vieille ville. Un hommage fut par ailleurs rendu aux militaires français morts pour la cause de l’indépendance américaine sous la forme d’une marche à travers la ville (arborant drapeaux français et américains) jusqu’au seul monument des Etats-Unis dédié à leur mémoire. Ci-dessous, quelques photos de l'escale d'Annapolis.
L'escale suivante — et cinquième escale américaine — fut Baltimore (Maryland), à quelques encablures d'Annapolis (à peine plus de 3 h de navigation au moteur ont été nécessaires pour l'atteindre). L'HERMIONE y resta amarrée au ponton Constellation 1 (en plein cœur de la ville) du 19 au 22.06.2015. Un accueil officiel lui fut réservé dès 10h00 (heure locale) le 19.06.2015 afin de célébrer, avec les honneurs, son arrivée au ponton Constellation 1. Le marquis de La Fayette s’était rendu à plusieurs reprises à Baltimore au printemps 1781, pour y revenir le 31 août 1784. C’est de cette ville, en 1780, qu’il avait réorganisé son armée, grâce au dévouement et à l’enthousiasme des habitants. A l’occasion de son retour, un dîner avait été donné en son honneur à l’hôtel de ville, permettant aux citoyens de la ville du Maryland de saluer en La Fayette celui qu’ils tenaient pour le sauveur de la cité face à la menace de l’armée anglaise. Le souvenir du marquis reste vivace à Baltimore. Ce fut donc une escale hautement symbolique pour L’HERMIONE qui reprit la mer dans la nuit du 21 au 22.06 en direction de Philadelphie.
A noter que, depuis son arrivée à Yorktown (le 05.06.2015), L'HERMIONE et ses 76 membres d’équipage ont reçu un accueil exceptionnel du public à chacune des escales, largement relayé dans les media américains. Depuis sa première escale sur la côte Est-Américaine, ce sont quelque 26 000 visiteurs (dont de nombreux scolaires) qui ont foulé le pont supérieur de la frégate. A chaque escale, l'équipage est invité à des cérémonies officielles auxquelles participent les principaux responsables de la ville et de l’Etat concernés, ainsi que des représentants de l’US Navy et de différentes organisations américaines, parfois rejoints par des membres de la Marine Nationale et des services diplomatiques français, des élus des collectivités partenaires de L’HERMIONE et des principaux responsables de l’Association Hermione-La Fayette et de Friends of Hermione in America. Les collectivités partenaires — ville de Rochefort, communauté d’agglomération de Rochefort Océan, département de Charente Maritime et conseil régional de Poitou-Charentes — soutiens essentiels du voyage américain de L’HERMIONE, sont également mobilisées à chacune des escales en proposant sur le village de nombreuses animations et dégustations de produits régionaux.


La frégate L'HERMIONE à Mount Vernon (Virginie) le 09.06.2015

C'est le 09.06.2015 que le commandant Yann Cariou et ses hommes et femmes d’équipage ont pris leur mouillage sur le fleuve Potomac, devant Mount Vernon. C'est en effet à Mount Vernon que George Washington avait élu résidence et où il repose (aux côtés de son épouse Martha) depuis 1799, année de sa mort. Ce fut pour L'HERMIONE une courte escale puisque la frégate appareilla le soir même pour Alexandria, à quelques encablures de Washington, où elle était attendue le 10.06 au matin.
Une partie de l'équipage de L'HERMIONE pose devant Mount Vernon, résidence du premier président des Etats-Unis. Le manoir d'origine remonte à 1741, mais il fut remanié et agrandi à plusieurs reprises. Le soir du 09.06, à l’occasion du dîner de gala, Moët Hennessy organisa la vente aux enchères de la première des deux barriques de cognac "Coupe Hennessy 250" (embarquées dans les cales de L’HERMIONE le 13.03.2015 à La Rochelle, afin de célébrer les 250 ans de la célèbre maison fondée en 1765 par Richard Hennessy / Cork 1724 - Cognac 1800). Les bénéfices de cette vente seront intégralement versés à la Mount Vernon Ladies Association, qui œuvre au rayonnement de la demeure de George Washington (demeure qu'elle a rachetée en 1860). La soirée s'est achevée par un feu d'artifice.
Crédit photos : Francis Latreille / Association Hermione-La Fayette


Deuxième escale américaine de L'HERMIONE : Yorktown (Virginie) les 05-08.06.2015

Rappel de quelques dates-clés : L'HERMIONE quitte le Bassin des chalutiers de La Rochelle le 16.04.2015 - Elle appareille pour les Etats-Unis le 18.04.2015 - Escale au port de la Luz - Las Palmas (Canaries) du 01 au 06.05.2015 - Traversée de l'Atlantique du 06.05 au 02.06.2015 - Arrivée de L'HERMIONE à Norfolk (Virginie) le 02.06.2015, accueillie en Baie de Chesapeake par le destroyer USS MITSCHER de l'US Navy.

L'HERMIONE est arrivée le 05.06.2015 à 08h30 (heure locale, soit 14h30 heure française) à Yorktown (port de Virginie, situé à une soixantaine de kilomètres au N-O de Norfolk), au terme de sa traversée de l'Atlantique. Yorktown marque le début d'un long voyage sur la côte Est nord-américaine. En effet, c’est à l’entrée de la Baie de Chesapeake (Caps de Virginie) et à Yorktown que s'est jouée une phase décisive de la guerre d'indépendance des Etats-Unis (cf. encadré ci-dessous). Episode auquel participa la frégate du Marquis de La Fayette dès la fin septembre 1781 : L'HERMIONE mouilla dans le port de Yorktown le 29 septembre 1781.

La Bataille de Yorktown en quelques mots
Depuis 1763, les relations entre le Royaume-Uni et ses colonies américaines sont de plus en plus tendues, mais c'est à Philadelphie, le 4 juillet 1776, que les treize colonies anglaises d'Amérique du Nord — les Insurgents — se révoltent officiellement contre leur métrolpole et votent la Déclaration d'indépendance des États-Unis d'Amérique, nommant George Washington à leur tête. Un certain nombre de jeunes officiers, dont Saint-Simon (Claude-Henri de Rouvroy) et La Fayette (Marie-Joseph-Gilbert du Motier), s'engagent à titre individuel aux côtés des Américains. De retour en France, La Fayette finit par convaincre Louis XVI, ainsi que le marquis Charles de Castries (son secrétaire d'État à la Marine) et le comte Charles de Vergennes (son ministre des Affaires étrangères) d'envoyer de l'aide aux Américains : un traité d'alliance entre la France et les États-Unis est signé le 6 février 1778. Un corps expéditionnaire de 6 000 hommes, placé sous le commandement du comte de Rochambeau (Jean-Baptiste Donatien de Vimeur), est envoyé en Amérique : il débarque à Newport le 11 juillet 1780 (soit trois ans après la première expédition en solitaire de La Fayette, alors âgé de 19 ans), bientôt rejoint par les 3 000 hommes de l'escadre de l'amiral de Grasse (alors nouvellement nommé à la tête de la flotte des Antilles).
Leur but : encercler sur la terre et en mer les troupes anglaises du général Cornwalis, qui se sont repliées à Yorktown. Le corps expéditionnaire français ayant fait sa jonction avec les 6 000 hommes de George Washington et les mercenaires européens de La Fayette (le 28 septembre 1780), la position anglaise devient de plus en plus difficile à tenir. Après trois semaines de blocus, sans aucun espoir de renfort, Cornwalis et ses hommes (6 000 soldats et 1 500 marins) capitulent le 19 octobre 1781 et se rendent à la force coalisée franco-américaine. Yorktown marque donc la victoire des Insurgents (le vaincu remettra son épée à George Washington).
Extrait du tableau "Siège de Yorktown, octobre 1781" peint en 1836 par Auguste Couder (Musée du Château de Versailles, Galerie des Batailles)
On y voit Rochambeau avec, à sa gauche, Washington, et derrière Rochambeau, La Fayette (tête nue) et Saint-Simon (à droite de Washington)
La Fayette écrira à Vergennes : "La pièce est jouée, monsieur le comte, et le cinquième acte vient de finir." De fait, les Anglais sont obligés de négocier l'indépendance de leurs Treize colonies d'Amérique du Nord, futurs États-Unis d'Amérique. Ils signeront le Traité de paix de Paris, le 3 septembre 1783, traité qui prenait acte de la naissance des États-Unis d’Amérique (il fut complété par le Traité de Versailles, signé en 1783 également, qui prit acte de diverses redistributions de certaines colonies entre Britanniques, Français et Espagnols : les Français conservaient la Martinique et la Guadeloupe mais cédaient le territoire de Saint-Vincent-et-Grenadines au Royaume-Uni, les Espagnols récupéraient Minorque, mais Gibraltar restait possession anglaise, etc.). De retour en France, La Fayette aura les honneurs de la cour de Louis XVI et Rochambeau sera nommé maréchal de France. Le Marquis de La Fayette fut fait "citoyen d'honneur des États-Unis" en 2002.
Selon Warrington Dawson (Journal de la Société des Américanistes, vol. 28, n°28-1, p. 1-154, 1936), le nombre de Français morts aux Etats-Unis de 1777 à 1783 en combattant pour l'indépendance américaine s'élève à 2 112.

Levée des pavillons français et américain à bord de L'HERMIONE. Légère brume sur la baie de Chesapeake


L'ensemble de l'équipage, officiers et matelots, ont revêtu des habits d'époque (tous fabriqués par des bénévoles de l'Association Hermione - La Fayette).


Voir ici un résumé de la vie du Marquis de La Fayette. Cf aussi dossier d'archives (pdf).


Dernières manœuvres avant l'accostage à Yorktown le 05.06.2015 vers 09h00, sous l'œil vigilant du Commandant Cariou (deuxième photo).


Accostage d'un navire plutôt inhabituel pour les lamaneurs de Yorktown qui s'apprêtent à récupérer les aussières de L'HERMIONE.


Dans le comité d'accueil, Terry McAuliffe, le gouverneur de l'Etat de Virginie depuis début 2014, mais aussi Ségolène Royal, notre ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, laquelle a suivi l'aventure de L'HERMIONE depuis 1997, comme présidente de la région Poitou-Charentes. Bien sûr était aussi présent Miles Young, président de l'association américaine Les Amis de L'Hermione-Lafayette, qui a organisé les onze escales de L'HERMIONE aux Etats-Unis. Il sera le 4 juillet prochain l'invité d'honneur de la parade nautique organisée dans les eaux de l'Hudson, à New York, à l'occasion de la fête nationale américaine.


Crédit photos : Association Hermione-Lafayette
Françoise Massard - 18.10.2016

© Françoise Massard 
 www.cargos-paquebots.net