Méthanier GASELYS
Françoise Massard

 
Toujours cliquer sur les photos petit format pour les agrandir - Un clic gauche sur l'ancre-vignette dans le bandeau de bas de page ramène en haut de page

GASELYS à Brest (juillet 2009) — Photo Erwan Guéguéniat


IMO 9320075
Indicatif d'appel FMLU
MMSI 228333700
Type de navire Méthanier (LNG)
Port d'enregistrement Marseille
Longueur hors tout 289,60 m
Longueur entre perpendiculaires 274,10 m
Largeur hors tout 43,35 m
Creux 26,25 m
Tirant d'eau d'été 12,60 m
Jauge brute 97 741
Jauge nette 29 322
Port en lourd 74 300 t
Puissance 39 900 kW
Motorisation (quatre moteurs Diesel) Wartsila (trois 4T-12cyl / un 4T-6cyl)
Modèles des moteurs 3 x 12V50DF / 1 x 6L50DF
Puissance de propulsion électrique 28 000 kW
Système de propulsion Hélice à pas fixe
Vitesse de service 20,4 nd
Propulseurs transversaux Oui
Générateur Diesel 1 x 560 kW
Capacité cargaison 154 473 m³
Nombre de cuves / pompes 4 / 8 (1 758 m³/h)
Température des cuves – 162 °C
Année de construction 2007
Chantier de construction STX France (St-Nazaire, France)
Pavillon FRA (RIF)
Propriétaire GDF Suez (Paris, France)
Gérant Gazocean (Marseille, France)
Opérateur GDF Suez (Paris, France)
Société de classification
Bureau Veritas
   
Sistership : PROVALYS (IMO 9306495).

Commentaires
Quatre moteurs Diesel Wartsila (trois de 11 400 kW chacun et un de 5 700 kW) sont couplés à trois générateurs qui fournissent l'énergie à deux moteurs électriques de propulsion ABB OY (de 14 000 kW chacun). Ces moteurs entraînent une hélice à pas fixe (à 83 tr/min). Ces quatre moteurs Diesel fonctionnent au gaz naturel, alimentés (à 99 %) par le gaz d'évaporation des cuves (boil-off) recomprimé (à 4,3 bar), leur allumage étant fait au gazole (1 % du combustible total). Ce sont toutefois des moteurs "dual fuel" qui pourraient fonctionner à 100 % fuel. Les gaz d'évaporation en surplus sont brûlés (dans des thermal oxidisers).
Particularités

Ce transport de gaz naturel liquéfié (LNG) comporte quatre cuves prismatiques intégrées à membrane en invar de 0,7 mm d'épaisseur (brevet GTT CS1 de Gaz Transport & Technigaz). Elles sont par ailleurs doublées, l'intervalle entre les deux épaisseurs étant rempli d'azote, pour former une barrière physico-chimique afin d'éviter toute réaction avec l'oxygène de l'air. Le gaz est chargé à l'état liquide et maintenu tel dans les cuves réfrigérées à – 162 °C.


GASELYS à Saint-Nazaire (février 2009) — Photo Erwan Guéguéniat


Dernière mise à jour : 15.01.2011

© Françoise Massard
  www.cargos-paquebots.net