Drague aspiratrice PIERRE LEFORT
Françoise Massard

 
Toujours cliquer sur les photos petit format pour les agrandir - Un clic gauche sur l'ancre-vignette dans le bandeau de bas de page ramène en haut de page

PIERRE LEFORT
Photo Jose Miralles


IMO 8404915
Indicatif d'appel FHAW
MMSI 227002100
Type de navire Drague aspiratrice en marche (ouvrante)
Port d'enregistrement Bordeaux
Longueur hors tout 90,40 m
Longueur entre perpendiculaires 87,80 m
Largeur hors tout 18,00 m
Creux 7,01 m
Tirant d'eau d'été 4,24 m
Jauge brute 3 415
Jauge nette 1 621
Port en lourd 3 200 t
Puissance totale 5 300 kW
Motorisation (deux moteurs Diesel) SEMT-Pielstick-Alsthom 2 x 4T-9cyl
Modèle des moteurs 2 x 9PA6L280
Système de propulsion Deux hélices à pas variable
Vitesse de service 13 nds
Propulseur d'étrave Un
Générateurs Diesel 2 x 275 kVA
Capacité du puits à déblais 3 200 m3
Profondeur max. de dragage 25 m
Elindes Deux (Ø 600 mm)
Moyens de levage Grues 1x13 t / 1x6 t
Capacité soutes 560 m3
Année de construction 1986
Chantier de construction Dubigeon-Normandie (Nantes, France)
Pavillon FRA
Propriétaire Dragages-Ports (Rouen, France)
Gérant Grand Port Maritime de Bordeaux
Opérateur Grand Port Maritime de Bordeaux
Société de classification
Bureau Veritas

Commentaires
Immatriculée à Bordeaux, cette drague est affectée à l'année au dragage de l'estuaire de la Gironde et du chenal accessible aux navires marchands sur une centaine de kilomètres et d'une largeur d'environ 300 m. Ce service est complété, au moins une fois par an, par la drague nazairienne SAMUEL DE CHAMPLAIN qui travaille de conserve avec sa consœur. Le dragage des ouvrages portuaires est, quant à lui, effectué par la drague LA MAQUELINE, également bordelaise.
Particularités

Cette drague a la particularité d'être une drague ouvrante, c'est-à-dire que sa coque comprend en fait deux demi-coques articulées l'une à l'autre par l'intermédiaire de charnières dont l'ouverture et la fermeture sont commandées par des vérins hydrauliques situés de part et d'autre du puits à déblais. L'angle maximal d'ouverture entre les deux coques, lors du déchargement des déblais, est de 25°.



Dernière mise à jour : 01.06.2010

© Françoise Massard
  www.cargos-paquebots.net