Cargo Ro-Ro VILLE DE BORDEAUX
Françoise Massard

 
Toujours cliquer sur les photos petit format pour les agrandir - Un clic gauche sur l'ancre-vignette dans le bandeau de bas de page ramène en haut de page

VILLE DE BORDEAUX
VILLE DE BORDEAUX - Saint-Nazaire (avril 2006)


IMO 9270842
Indicatif d'appel FZCE
MMSI 228084000
Type de navire Cargo / Ro-Ro
Port d'enregistrement Bordeaux
Longueur hors tout 154,15 m
Longueur entre perpendiculaires 140,00 m
Largeur hors tout 24,00 m
Creux 21,85 m
Tirant d'eau d'été 6,5 m
Jauge brute 26 230
Jauge nette 7 869
Port en lourd 5 200 t
Puissance totale 16 800 kW
Motorisation (deux moteurs Diesel) MaK-Caterpillar 4T-9cyl
Modèle des moteurs 9M43
Système de propulsion Deux hélices à pas variable
Générateurs de propulsion électr. 2 x 1 400 kW
Vitesse de service 21 nds
Propulseurs d'étrave Deux
Générateurs Diesel 2 x (1 613 kVA - 1 290 kW)
Générateurs auxiliaires 2 x 1 500 kW / 2 x 1 400 kW
Capacité soutes 952 t (FO) / 252 t (DO)
Equipage / Passagers (poss.) 21 / 12
Année de construction 2004
Chantier de construction Jinling Shipyard (Nanjing, Chine) 
Pavillon FRA
Propriétaire Seaplane One (LDA)
Gérant Louis Dreyfus Armateurs (France)
Opérateur Fret-CETAM (LDA)
Société de classification
Bureau Veritas
   

Commentaires
Comme on le sait, la fabrication des avions Airbus A 380 est répartie entre quatre pays européens. L'Allemagne dispose de six sites de production spécialisés : éclairage et électronique de bord à Buxtehude, tronçons avant et arrière du fuselage à Nordenham, empennage vertical, ailerons et cloisons pressurisées à Stade, divers équipements pour les ailes (dont les ailerons d'atterrissage) à Brême, sections avant et arrière du fuselage à Hambourg (qui assure également la peinture des appareils), usinage de précision de pièces pour les cinq autres sites. L'Angleterre produit les ailes (site de Broughton) et les nervures (site de Filton). L'Espagne fabrique des sections de fuselage et les trappes du train d'atterrissage à Getafe, produit des matériaux composites de pointe sur son site d'Illescas et assemble des éléments du gouvernail ainsi que de l'empennage horizontal. Enfin, le pays "bout de chaîne", la France, produit sur quatre sites différents : cockpit, une partie du fuselage avant et du train d'atterrissage avant sortent de l'usine de Meaulte, le tronçon central est fabirqué à Nantes, le site de Saint-Nazaire assemble, équipe et vérifie les sections avant et centrale de l'avion ; enfin, l'assemblage complet de l'Airbus A 380 est effectué sur le site Jean-Claude Lagardère de Toulouse-Blagnac.
Plus de renseignements ici. et .
Le cargo gros porteur VILLE DE BORDEAUX (ainsi que les deux autres navires dédiés : les sisterships CIUDAD DE CADIZ et CITY OF HAMBURG) vont ainsi caboter de port en port, d'abord par mer et l'estuaire de la Gironde pour amener tronçons et pièces jusqu'à Pauillac (sur la rive gauche de la Gironde... côté Médoc !). Là, ils sont transbordés sur les barges BREUIL et BRION pour être acheminés jusqu'à Langon, d'où ils sont repris sur camions pour gagner le site d'assemblage de Toulouse-Blagnac. Bel exemple de transport multimodal.
L'Airbus A380 le jour de son vol inaugural


Dernière mise à jour : 21.06.2010

© Françoise Massard
  www.cargos-paquebots.net