Un demi-tour du monde à bord du CMA CGM NABUCCO (déc.2006-févr. 2007)
Françoise Massard


MARSAXLOKK (Malte)
Lat. 35° 50' N - Long. 014° 32' E - GMT + 1 - Port en zone franche
Environ 1,3 Mt de fret/an pour près de 1 750 escales/an de porte-conteneurs
et 3,2 Mt de produits pétroliers livrés par an (un peu plus de 500 tankers)

Venant de Zeebrugge dont nous avons appareillé le samedi 23 décembre vers 16 h 30, nous avons parcouru 2 351 milles pour atteindre l'escale maltaise de Marsaxlokk-Birzebugga (au sud-est de l'île de Malte) hier soir 27.12 vers 21 h, soit une centaine d'heures plus tard, à la vitesse moyenne de 23,5 nds.
Quittant le port belge, nous avons ainsi contourné la France (soirée de Noël dans le golfe de Gascogne), puis longé les côtes espagnoles et portugaises, avant de franchir le détroit de Gibraltar le 26.12 entre 3 h et 4 h du matin. Puis nous avons poursuivi notre progression méditerranéenne en longeant les côtes d'Afrique du Nord et, une fois passés le golfe de Tunis et le cap Bon, route directe au sud-est vers Malte.


Jeudi 28 décembre 2006

Arrivés dans la nuit, nous sommes ici jusqu'à demain midi, aussi ai-je passé cette journée à terre... sans oublier quand même de faire d'abord quelques photos du CMA CGM NABUCCO et des navires qui l'entourent !


CMA CGM NABUCCO
CMA CGM NABUCCO
CMA CGM NABUCCO
CMA CGM NABUCCO
CMA CGM NABUCCO (Marseille)

CMA CGM OTELLO
CMA CGM OTELLO
CMA CGM OTELLO
CMA CGM OTELLO
Et son sister-ship, le CMA CGM OTELLO (Marseille), à différents moments de la journée, et lors de son départ le 28.12 au soir

CMA CGM MOZART
CMA CGM MOZART
CMA CGM MOZART & CASTOR
CASTOR
CMA CGM MOZART (Marseille)
CMA CGM MOZART & CASTOR
CASTOR (Groningen)


• CASTOR - IMO 9123506 - PC - 110,57 x 15, 90 m - TE 6,06 m - JB 4 178 ums - JN 2 282 ums - PL 5 905 t - P 3 520 kW - V 15 nds - Mot. Krupp Mak Maschinenbau 8M32 - Capacité GRN 7 787 m3 / 446 evp - Constr. 1996 (Scheepswerf Pattje B.V., Pays-Bas) - Pav. Pays-Bas.


GASCOGNE
GASCOGNE
NICOLA
NICOLA
GASCOGNE (Valletta)
NICOLA (St John's)


• GASCOGNE - IMO 8919788 - Ex ARMADA SPRINTER - Ex ANNE SIBUM - Ex PELIAS - 122,8 x 21,5 x 10,9 m - TE 8,3 m - JB 7 398 ums - JN 3 742 ums - PL 10 884 t - P 5 400 kW - V 16 nds - Capacité 659 evp - Constr. 1991 (Husumer Schiffswerft Inh. Gebr. Kröger GmbH & Co. KG, Allemagne) - Pav. Malte.
• NICOLA - IMO 9179567 - Ex SINAR MEDAN - Cargo de divers - 131,8 x 22,8 x 11,2 m - TE 8,7 m - JB 9 068 ums - JN 4 186 ums - PL 11 030 t - P 8 400 kW - V 17 nds - Capacité GRN 14 059 m3 / 847 evp - Constr. 1999 (China Changjiang Shipping Group Qingshan Shipyard) - Pav. Antigua & Barbuda.


VILLE DE DUBAI
VILLE DE DUBAI
SANTA MARIA
VILLE DE DUBAI (St John's)
SANTA MARIA
& SANTA TEREZA (Valletta)
MAERSK RAMSEY


• VILLE DE DUBAI - IMO 9153678 - Cargo de divers - 131,8 x 22,8 x 11,2 m - TE 8,7 m - JB 9 068 ums - JN 4 186 ums - PL 11 116 t - P 8 400 kW - V 17 nds - Capacité GRN 14 059 m3 / 847 evp - Constr. 1996 (China Changjiang Shipping Group Qingshan Shipyard) - Pav. Antigua & Barbuda.
• SANTA MARIA - IMO 7423732 - Ex DITTE THERESA - Pétrolier - 92 x 14,5 x 9,1 m - TE 6,8 m - JB 2 813 ums - JN 1 334 ums - PL 4 501 t - V 12,5 nds - P 2 086 kW - Capacité 4 498 m3 - Constr. 1977 - Pav. Malte.
• SANTA TEREZA - IMO 7332488 - Ex SARA THERESA - Chimiquier/Pétrolier - 82 x 13,04 x 6,91 m - TE 6,6 m - JB 2 114 ums - JN 1 054 ums - PL 3 500 t - V 11 nds - P 1 713 kW - Capacité 3 750 m3 - Constr. 1974 - Pav. Malte.
• MAERSK RAMSEY - IMO 9275268 - Pétrolier - 171,2 x 27,4 m - TE 11,8 m - JB 22 184 ums - PL 34 650 t - Constr. 2004 (Dalian Shipyard, Chine) - Pav. UK.


Sans oublier les remorqueurs portuaires...

PAWLINA & SEA SALVOR
PAWLINA
SEA SALVOR
MARI
PAWLINA & SEA SALVOR
PAWLINA (Valletta)
SEA SALVOR (Valletta)
MARI (Valletta)


• PAWLINA - IMO 9237929 - Ex DAMEN GORINCHEM - JB 353 ums - Constr. 2000 - Pav. Malte.
• SEA SALVOR - IMO 9203100 - 29 x 10,2 x 3,9 m - TE 3,2 m - JB 323 ums - JN 96 ums - PL 290 t - V 12 nds - Constr. 1998 - Pav. Malte.
• MARI - IMO 8216851 - Ex UME MARU - 32,82 x 9,5 x 4,3 m - TE 3,28 m - JB 292 ums - PL 89 t - P 2 502 kW - V 13,6 nds - Constr. 1983 - Pav. Malte.


Balade pédestre le long du front de mer entre la commune de Birzebbuga (dont dépend le "freeport") et le village de pêcheurs de Marsaxlokk (une dizaine de kilomètres aller-retour).

Birzebbuga, et sa belle plage de sable fin, s'étale tout autour de Pretty Bay

Si Napoléon a laissé à Malte le code civil, les anglais
ont laissé la conduite à gauche et les bow-windows...
à Birzebbuga comme à Valletta
Végétation bien agréable à regarder sous ce beau soleil
de décembre... tout en déjeunant dehors en habits d'été !

Figuiers de Barbarie,
omniprésents à Malte
Le CMA CGM Otello
caché derrière... les palmiers
Au bleu CMA CGM répond le jaune
des bonbonnes de gaz maltais

Terminal Conteneurs (Freeport) vu de la côte : on y voit beaucoup de coques bleu foncé...
(les CMA CGM Otello, CMA CGM Mozart, CMA CGM Nabucco étaient à quai en même temps ; nous avions croisé le CMA CGM Tosca en arrivant et nous croiserons le CMA CGM Bellini quand nous sortirons du port)

A l'entrée de Marsaxlokk, fort Saint-Lucien construit par Vittorio Cassar en 1610
et utilisé aujourd'hui comme centre de recherches marines
(il n'a pas réussi, en 1798, à s'opposer au débarquement des troupes bonapartistes)
Marsaxlokk,
le plus grand port de pêche
de l'Ile de Malte

C'est dans ce pittoresque port de Marsaxlokk, établi sur la baie du même nom (encore appelée Marsasirocco ou Baie du sirocco), que des marins phéniciens installèrent les premiers comptoirs dès le IXe siècle avant JC (l'archipel maltais, situé à une centaine de kilomètres au sud de la Sicile et constitué des îles de Malte, Gozo et Comino, connut toutefois une civilisation dès l'époque préhistorique et on y visite encore aujourd'hui de nombreux temples mégalithiques 2800-2500 av. JC). Marsaxlokk servit également de mouillage aux 138 galères de la flotte ottomane lors du Grand Siège de Malte (mai 1565) où les 30 000 turcs furent repoussés par les Chevaliers de Malte dirigés par le Grand Maître Jean Parisot de La Vallette). Les "luzzi" (singulier : "luzzu") sont ces beaux bateaux de pêche traditionnels, peints de couleurs très vives et portant le fameux œil maltais qui serait une survivance phénicienne (cet œil, qui fait peut-être référence à l'œil d'Osiris, était peint sur leurs bateaux de pêche pour les aider à éviter tous les dangers).


Vendredi 29 décembre 2006

Après cette pause touristique d'hier, revenons un peu à la technique avec ce rapide panorama des moyens de manutention du terminal conteneurs de Marsaxlokk.

Portique en action
Impressionnants panneaux de cales et détail des prises de twistlocks

Stockage des twistlocks semi-automatiques et vues détaillées de l'un d'eux


Et puisque j'évoque les twistlocks (verrous tournants), c'est le moment de faire un petit arrêt photos
sur le saisissage des conteneurs
En pontée, les conteneurs sont répartis en travées (ou Bays) numérotées de l'avant vers l'arrière du navire. Celles-ci comportent un certain nombre de piles ou rangs (Rows en anglais) numérotés à partir de l'axe (ligne de foi) du navire vers les côtés bâbord et tribord. Enfin, ils sont empilés selon des plans (Tiers), le n°1 étant affecté à ceux qui reposent sur les panneaux de cales. Chaque conteneur est donc caractérisé par trois coordonnées BRT. Sur le Nabucco, il y a 20 travées - 17 rangs - 8 plans (ou 7 sur l'avant pour des raisons de visibilité) au maximum (en plus des 9 plans en cale répartis sur 15 rangs). Si les conteneurs en cales glissent dans des rails de guidage (cf. diverses photos ci-dessous) selon une disposition dite cellulaire, en revanche en pontée ils sont solidarisés aux panneaux de cales puis les uns aux autres par des twistlocks et en plus, sur les trois premiers plans, par des barres de saisissage tendues par des ridoirs. Il est parfois nécessaire, en cours de navigation, de resserrer les ridoirs pour augmenter la tension sur les barres... le bosco y veille.
Ici, l'opérateur est en train de démonter les barres pour libérer les conteneurs pour déchargement. Comme les ridoirs sont parfois durs à desserrer, il peut être nécessaire d'augmenter le bras de levier... utilisation sans doute non orthodoxe des barres... pas plus d'ailleurs que celle de la photo de droite (bannette improvisée pour une petite sieste !)
 
 
 
Twistlocks semi-automatiques
 
Des twistlocks totalement automatiques ont été essayés, ces dernières années, par diverses compagnies maritimes. Mais la perte en mer, lors de fortes tempêtes, d'un certain nombre de conteneurs en 2005 a incité (par précaution) certains armateurs à revenir aux twistocks semi-automatiques. Ce sont ces derniers qui sont utilisés sur le CMA CGM Nabucco. Mais, bien sûr, ceux-ci nécessitent un "déverrouillage" manuel, comme on le verra à plusieurs reprises dans ce "rapport de mer" (des dockers actionnenent les tirettes ci-dessus avec de longues perches). En pièces jointes, deux documents (commerciaux) qui expliquent le fonctionnement des twistlocks automatiques et des twistlocks semi-automatiques.
     

Deux types différents de portiques
Remorque à conteneur
et son tracteur
Cavalier

Tracteur élévateur
Vue sur les différents plans de chargement du Nabucco (cales et panneaux)

Détails des rails de guidage dans les cales
Un conteneur réfrigéré (reefer)



Appareillage de Marsaxlokk, cap sur Port Saïd

Marsaxlokk - Canal de Suez : 948 nm
1 nm = 1,852 km

Le CMA CGM Mozart était déjà à quai lorsque le CMA CGM Nabucco a accosté à Malte. C'est donc tout naturellement qu'il appareille le premier, assisté par les remorqueurs Mari et Seasalvor.

Evitage puis route libre pour le CMA CGM Mozart... que le CMA CGM Nabucco rattrapera
et dépassera avant d'arriver à l'entrée du canal de Suez. Nous le retrouverons donc plus tard
Le pilote arrive. Le Nabucco
ne devrait donc pas tarder
à larguer les amarres

Et, en effet, les portiques se relèvent les uns après les autres

Préparatifs d'appareillage à 12 h. Remorqueurs capelés à 12 h 31. Deux pilotes à bord à 12 h 37. Tout largué à 12 h 38. Appareillage à 12 h 39.

Décostage, puis contournement du quai par tribord. Sortie de la darse à 12 h 47. Pilotes débarqués à 12 h 58. Jetées passées à 13 h. Beau temps, bonne visibilité, un peu de trafic.

Et maintenant route libre vers Port Said et le canal de Suez.

 
 
 
Notre route au départ de Malte
 

Quelques navires photographiés avant de quitter Marsaxlokk

MARY ANN (Madeira)
INGA (Monrovia)
VILLE DE DUBAI


• MARY ANN - IMO 9138355 - PC - 122 x 18,2 m - TE 6,7 m - JB 6 362 ums - JN 3 998 ums - PL 7 221 t - P 5 300 kW - V 16 nds - Capacité GRN 13 852 m3 / 700 evp - Constr. 1997 ( J.J. Sietas KG Schiffswerft GmbH & Co, Hambourg) .- Pav. Portugal
• INGA - IMO 8820913 - Pétrolier/Chimiquier - 179 x 25,3 x 15 m - TE 11 m - JB 18 625 ums - JN 8 894 ums - PL 28 637 t - Constr. 1990 (Kherson Shipyard, Ukraine) - Pav. Libéria.


 
CMA CGM BELLINI
MUMBAI EXPRESS
 
 
CMA CGM BELLINI (Nassau)
MUMBAI EXPRESS
 
 


• CMA CGM BELLINI - IMO 9280598 - 277,3 x 40 m - TE 14,50 m - JB 65 247 ums - JN 37 549 ums - PL  73 234 t - Capacité 5 782 evp (500 refeers) - V 25 nds - Constr. 2004 - Pav. Bahamas.
• MUMBAI EXPRESS - Ex MAERSK TANGIER - Ex P&O NEDLLOYD TIGER - Ex WESER BRIDGE - IMO 9169134 - 260,7 x 32,2 x 19,3 m - TE 12,5 m - JB 40 306 ums - JN 24 819 ums - PL 52 357 t - P 36 450 kW - V 22 nds - Capacité 3 987 evp - Constr. 1998 (Hyundai Heavy Ind. Co., Ltd, Ulsan, Corée) - Pav. Antigua & Barbuda.

 



Nous passerons la nuit prochaine de GMT + 1 à GMT + 2


Samedi 30 décembre 2006

LENA
De Marsaxlokk vers Port Saïd
LENA


LENA
- IMO 8103846 - Ex ANANGEL EAGLE - Vraquier - Longueur 178 m - JB 20 432 ums - Constr. 1983 - Pav. Belize.



Point de midi
: pression 1 037 hPa - température de l'air 24 °C - température de l'eau 18 °C - humidité relative 53 % - vent NW force 4 - état de la mer 3 (peu agitée / slight) - route de fond 109° - dérive 0° - correction gyro 0° - déviation + 22° - cap gyro 109° - cap compas 87° - latitude 33° 33,9' N - longitude 025° 33,05' E - distance totale parcourue depuis la route libre (après la sortie de Marsaxlokk) 561 nm - vitesse moyenne du jour 25,6 nds - distance restante d'ici la "ligne de qualification de Port Saïd" 367 nm.

Navigation sans histoire toute la journée. RAS. Juste un exercice incendie "réduit" en salle : habillement, matériel, rappel des rôles

Exercice coordonné par le Second Capitaine : mesure du temps d'habillement, vérification des matériels et de la connaissance par chacun de son rôle lors d'une alarme incendie (coups longs répétés)

Beau coucher de soleil pour cet avant-dernier jour de l'année 2006

 
 

Page précédente
Page suivante

© Françoise Massard
  www.cargos-paquebots.net