Un demi-tour du monde à bord du CMA CGM NABUCCO (déc.2006-févr. 2007)
Françoise Massard



CANAL DE SUEZ
(Qanât el Suweis)

Venant de Marsaxlokk (Malte) et nous dirigeant vers Khor Fakkan, au sud du détroit d'Ormuz à l'entrée du Golfe Persique, le Canal de Suez est évidemment un passage obligé, ce qui me ravit puisque c'est la première fois que je l'emprunte (même si je me suis déjà intéressée de très près à cette œuvre quasi pharaonique de Ferdinand de Lesseps. Nous avons parcouru 948 nm entre Marsaxlokk et Port Saïd.


Notre route de Marsaxlokk à Port Saïd
La carte est un peu froissée, mais, promis, je ne l'ai pas piétinée...
Je suis venue de mon plein gré à bord du CMA CGM NABUCCO et j'en suis ravie !


Nous ne reviendrons pas ici sur la construction de ce canal à niveau (sans écluses), inauguré le 17.11.1869, puisqu'elle a fait l'objet d'un dossier spécial.
Le canal fut nationalisé en juillet 1956. Entre 1979 et 1982, il a été creusé et élargi, et les branches de El Ballâh Est et El Ballâh Ouest ont été construites, ainsi que le by-pass et la branche Ouest du Lac Timsah. Actuellement, sa largeur navigable s'étale en gros de 150 à près de 260 m selon les zones et sa profondeur varie de même de 14,5 à 23,5 m, ses plus grandes dimensions étant au niveau du by-pass du Lac Timsah. Sa longueur totale, de Port Saïd à Suez, est de 87,5 milles, soit 162 km. En 2005, 670 000 000 t de fret ont transité par le Canal.

Port et By-pass de Port Saïd


Dimanche 31 décembre 2006

Arrivée à Port Saïd (Bûr Sa`îd)
Lat. 31° 16' N - Long. 032° 19' E - TE max 15 m - GMT + 2
Environ 10,7 Mt de fret, 1 Mevp et 271 450 passagers par an

Il est dit que je ne découvrirai pas Port Saïd cette fois-ci puisque c'est à 2 h 30, en cette nuit du 30 au 31 décembre que nous passons la "ligne de qualification", puis nous engainons le chenal une heure plus tard. C'est à 4 h 35 que nous entrons dans le canal de Suez proprement dit. Pilote, électricien du canal, lamaneurs du canal et leur canot sont à bord.


Approche du chenal d'accès
Pilote et lamaneurs à bord
Port Saïd dans la nuit


Port Saïd est le deuxième port d'Egypte. capable d'accueillir les vraquiers, porte-conteneurs, tankers, etc. C'est également une escale pour les paquebots de croisières et autres navires à passagers. Il exporte essentiellement du coton, du riz et du pétrole, tandis qu'il importe des produits agricoles, des produits chimiques, des minerais, des équipements de transport, etc.
Quant à la ville, située à l'ouest du port, elle a été fondée en 1859, pour les besoins du Canal. Elle compte environ 492 000 habitants (en 2005).
Un Terminal conteneurs est opérationnel au Port Est depuis octobre 2004, mais le Nabucco n'y escale pas.

Pavillons B (rouge)
et H (rouge et blanc)
(1)
Entrée du canal
vue de la passerelle
Soleil levant sur le Canal. Malheureusement, il sera vite
perturbé par la pluie... Oui, oui, il a plu une partie de la matinée,
avec un plafond très bas et une visibilté réduite

Le pavillon B ("Bravo" ou • • •), rouge, signifie soit "Je charge ou décharge", soit "Je transporte des marchandises dangereuses", et c'est ce dernier cas qui s'applique ici. Le pavillon H ("Hôtel" ou • • • •), blanc et rouge, signifie quant à lui "J'ai un pilote à bord".



Traversée du Canal de Suez

 
 
 
Le "canot" des lamaneurs du canal est suspendu contre le bordé du Nabucco
 

Quelques jalons le long de la route relevés sur le Log Book de la passerelle : Ras El Ish (5 h 20) - El Tina (5 h 58) - El Cap (6 h 39) - El Kantara (7 h 16) - El Ballah (7h 50) - El Ferdan (8 h 25). A 9 h 05, nous arrivons à Ismaïlia. Changement de pilote. Traversée du lac Timsah, dont on sort à 9 h 30. Puis, vers 10 h 15, nous engainons la branche ouest du Déversoir, dont nous sortons un quart d'heure plus tard, débouchant dans le Grand Lac Amer.

Temps maussade ce matin
Notre position à 6 h 40 (heure locale - GMT+2)
Station de signaux

 
Dragues diverses (AL MOKHTAR à gauche)

Durant les quarante premiers kilomètres, on traverse entre deux rives artificielles la région partiellement asséchée du Lac Menzaleh.

 
Nouveau pont routier (km 48,5)
dit pont d'El Qantara
 
By-pass d'El Ballâh

A droite, deux photos du pont ferroviaire tournant (il n'a pas été remis en service à la réouverture du Canal en 1974,
ayant été remplacé par un tunnel sous le Canal)

 
 
Un autre engin de dragage
 

Lac Timsah (Buheiret al Timsâh), situé à peu près à mi-parcours du canal

Service de ferries au km 76, à l'entrée nord du Lac Timsah
 
Boucle du Lac Timsah

BLACK SWAN
Mémorial "Baillonnette" au km 77 E (66 m de haut)
(Guerre des Six jours)
Ville d'Ismaïlia (El Ismâ'iliya), sur la côte nord du Lac Timsah
BLACK SWAN
By-pass du Lac Timsah

BLACK SWAN
- IMO 7609714 - Ex CLIPPER AQUAMARINE - Ex HANSA LUBECK - Ex PRESTIGIOUS - Cargo de divers - 164 x 22,86 x 14,18 m - TE 10,1 m - JB 14 153 ums - JN 8 205 ums - PL 23 573 t - P 5 891 kW - Capacité GRN 30 412 m3 / 756 evp - Constr. 1978 - V 12,5 nds - Pav. Bahamas.

Encore des installations (assez impressionnantes) d'entretien du canal

Gebel Maryam War Memorial
1930 (Défense du Canal 14-18)
C'est à Ismaïlia qu'est le siège de l'Autorité du Canal
Un remorqueur du Canal

Rive ouest presque verdoyante
Pontons flottants
By-pass du Déversoir


Page précédente
Page suivante

© Françoise Massard
  www.cargos-paquebots.net