Croisière en Seine à bord du paquebot fluvial BOTTICELLI (13-18.04.2015)
Françoise Massard
Page précédente
Cliquez sur les photos pour les agrandir
Page suivante  

Nous avons quitté Rouen ce 15.04.2015 en tout début de nuit (il devait être 00h30) et avons navigué toute la nuit à bord du paquebot fluvial BOTTICELLI, en direction du port d'Honfleur. Je monte sur le sun-deck à 06h30, heure annoncée hier soir pour le passage du pont de Normandie. Le BOTTICELLI est ponctuel ! Magnifique lever de soleil lors de notre passage sous le pont. Ce pont de Normandie, qui relie Le Havre (en rive droite de la Seine, Seine-Maritime) à Honfleur (en rive gauche, Calvados) a été construit entre 1988 et 1995. Ce pont haubané en semi-harpe, avec 856 m de portée principale et 2 141 m en tout de tablier suspendu par haubanage, reste l'un des plus grands au monde dans sa catégorie (en France, il est dépassé par le pont de Millau : 2 460 m). Il est construit en acier et béton précontraint. La largeur du tablier est de près de 24 m et comprend quatre voies routières. Ses deux pylônes ont une hauteur de près de 215 m. Ils soutiennent 184 haubans d'acier (cf. ici plan rapproché sur le haubannage, photo J.-G. Matter, croisiériste à bord du BOTTICELLI). Ce pont a été conçu pour résister à des vents de 300 km/h. Il fut inauguré le 20 janvier 1995 par Édouard Balladur, alors Premier Ministre.



Comme on le voit sur la carte de navigation fluviale ci-dessous, le pont de Normandie se situe au point kilométrique (PK) 353. Nous avons donc parcouru 353 km depuis Paris (Ile Saint-Louis / Ile de la Cité), et nous sommes à environ 2 km de la mer. La distance Paris-Honfleur par la route est d'environ 200 km. Cette différence de "longueur de route" (150 km environ) montre la très forte sinuosité de la Seine qui, vu la faible déclivité entre Paris et la mer, a creusé son lit entre les falaises crayeuses de Normandie en formant de nombreux et profonds méandres. Ci-dessous, premier navire (maritime) vu depuis Paris, le chimiquier danois HANNE THERESA.


HANNE THERESA (Struer) - IMO 9246918 - Indicatif d'appel OUJQ2 - MMSI 220125000 - Chimiquier - 92,27x13,71x7,65 m - TE 6,10 m - JB 2 682 - JN 1 305 - PL 4 282 t - P 2 400 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar 8M25 / hélice à pas variable) - V 12,5 nd - Deux propulseurs transversaux (av. 240 kW / arr. 148 kW) - Générat. aux. 2 x 425 kW / 1 x 280 kW - Cap. 4 633 m3 (12 citernes) - Constr. 2002 (R.M.K. Tersanesi, Tuzla, Turquie) - Propr./Gérant/Opérat. Herning Shipping (Herning, Danemark) - Pav. DNK - Ex LAILA THERESA (2002-2005).

Deux autres navires à quai dans le port de commerce d'Honfleur : le cargo néerlandais VOORNEDIJK et le cargo britannique KRISTIN C.


VOORNEDIJK
VOORNEDIJK (Groningen) - IMO 9346706 - Indicatif d'appel PBOW - MMSI 244971000 - Cargo de divers - 89,95x14,40x7,85 m - TE 6,22 m - JB 2 984 - JN 1 598 - PL 4 891 t - P 1 980 kW (mot. 4T-6cyl MaK-Caterpillar 6M25 / hélice à pas variable) - V 11,5 nd - Prop. d'étrave (250 kW) - Générat. aux. 1 x 390 kVA / 2 x 210 kVA - Cap. GRN 5 818 m3 (1 cale) - Constr. 2009 (Chowgule & Co, Goa, Inde) - Propr./Gérant Navigia Group (Groningue, Pays-Bas) - Pav. NLD. Plus de vingt sisterships.
KRISTIN C (Cowes) - IMO 9523938 - Indicatif d'appel 2CTI5 - MMSI 235075588 - Cargo de divers - 99,60x15,50x8,14 m - TE 6,75 m - JB 4 151 - JN 2 323 - PL 6 250 t - P 1 980 kW (mot. 4T-6cyl MaK-Caterpillar 6M25C / hélice à pas variable) - V 10,3 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 1 x 312 kW / 3 x 160 kW - Cap. GRN 8 344 m3 (2 cales) - Constr. 2010 (Jiangsu Yangzijiang Shipbuilding, Jiangyin, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Carisbrooke Shipping (Cowes, Ile de Wight, Grande-Bretagne) - Pav. GBR. Une dizaine de sisterships dont les KARINA C - KATE C - KATHY C.

Ci-dessous, le cargo suédois TRANSRISOLUTO que nous avons déjà vu ici même, mais sous son précédent nom de RISOLUTO.


TRANSRISOLUTO
TRANSRISOLUTO
TRANSRISOLUTO
TRANSRISOLUTO (Gibraltar) - IMO 9143788 - Indicatif d'appel ZDHI4 - MMSI 236323000 - Cargo de divers - 89,78x13,60x7,20 m - TE 5,713 m - JB 2 848 - JN 1 528 - PL 4 148 t - P 2 200 kW (mot. 4T-6cyl MaK-Krupp 6M453C / hélice à pas variable) - V 12 nd - Prop. d'étrave (200 kW) - Générat. aux. 1 x 810 kVA / 2 x 170 kVA / 1 x 78 kVA - Cap. GRN 5 462 m3 (1 cale) / 246 evp (dont 20 reefers) - Constr. 1997 (Bodewes Shipyards, Foxhol, Pays-Bas) - Propr. Industrial Shipping (Gothenburg, Suède) - Gérant Transatlantic Rederi (Gothenburg, Suède) - Opérat. Osterstroms (Stockholm, Suède) - Pav. GIB - Ex RISOLUTO (2006-2013) - Ex THAMESIS (1997-2006). Une trentaine de sisterships.

Le paquebot BOTTICELLI quitte la Seine et embouque le chenal d'entrée (à 60° par rapport à l'axe de la Seine) du port de Honfleur. Il dépasse la vedette du pilotage et, un peu plus loin, un chantier de réparations navales.



Nous pénétrons dans l'avant-port, laissant sur notre bâbord le quai de la jetée de l'Est. Le BOTTICELLI entame une délicate et belle manœuvre d'accostage, ses dimensions étant importantes par rapport à celles des passages entre les différents bassins (cf. plan ci-dessus). Le paquebot s'avance donc en direction du Vieux Bassin, puis pivote de 90° en marche arrière, longeant la Jetée de transit, et cule à travers un étroit passage donnant accès au Bassin de l'Est où il va accoster au Quai de la cale (tribord à quai). Ce Bassin de l'Est, creusé en 1840, mesure 300 m de long et 72 m de large.


Il y a déjà un autre paquebot de CroisEurope dans le Bassin de l'Est, le FRANCE, amarré au Quai Tostain (quai opposé à celui où nous accostons). CroisiEurope a positionné quatre paquebots sur la Seine : le BOTTICELLI donc, le RENOIR que nous avons vu hier, le FRANCE ci-dessous et le SEINE PRINCESSE. Superbe lever de soleil illuminant les hautes façades étroites colorées ou partiellement recouvertes d'ardoises des maisons si caractéristiques d'Honfleur.


FRANCE
FRANCE

FRANCE (Strasbourg) - Paquebot fluvial - 110,00x11,40 m - Cap. 159 passagers (78 cabines dont 28 au pont supérieur et 50 au pont principal, toutes équipées de douche et WC, TV, sèche-cheveux, coffre-fort, radio) - Salle à manger - Salon-bar avec piste de danse - Bibliothèque - Boutique - Climatisation sur l'ensemble du bateau (avec réglage individuel dans chaque cabine) - Grand pont soleil avec transats, tables et fauteuils - Constr. 2001 (Chantier naval Meuse et Sambre, Namur, Belgique) - Rénové en 2011 - Propr./Gérant/Opérat. CroisiEurope (Strasbourg, France) - Pav. FRA.


Plus tard, en ce début de matinée. … effet miroir absolu ! Autres effets de lumière, là de clair-obscur, sur le Vieux Bassin et le bâtiment de la Lieutenance, ancien siège des Gouverneurs, aujourd'hui occupé par les Services maritimes (les deuxième et troisième photos de droite ont été faites par mon ami normand Gérard Né, celle de droite par un autre croisiériste, Jean-Georges Matter).




Après une magnifique journée ensoleillée (assortie d'une température estivale) passée à Honfleur, nous appareillons aux environs de 20h, en direction de Duclair (PK 278) où nous arriverons dans la nuit. Je quitte la salle à manger prématurément afin de faire quelques photos de navires en route ou à quai dans le port de commerce d'Honfleur, avant que la nuit ne tombe complètement. Sur les trois premières photos, le chimiquier MAERSK ROSYTH fait route. A droite, le cargo frigorifique CROWN JADE est en cours d'opérations commerciales. Tous les deux sont des habitués de la Seine.


MAERSK ROSYTH
MAERSK ROSYTH
CROWN JADE

Ci-dessous, devant Port-Jérôme (PK 331), les chimiquiers HANNE THERESA (première photo), vu ce matin, et FURE WEST (trois photos suivantes). La cheminée de ce dernier porte le logo de l'armement suédois Furetank Rederi AB.


HANNE THERESA
FURE WEST
FURE WEST
FURE WEST
FURE WEST (Nolsoy) - IMO 9301873 - Indicatif d'appel OZ2100 - MMSI 231775000 - Chimiquier / Pétrolier - 144,00x21,50x12,50 m - TE 9,75 m - JB  11 548 - JN 5 290 - PL 17 557 t - P 6 190 kW (mot. 4T-7cyl MaK-Caterpillar 7M43C / hélice à pas variable) - V 14 nd - Prop. d'étrave (880 kW) - Générat. 1 x 1 000 kW / 3 x 910 kW / 1 x 250 kW - Cap. 18 859 m3 (12 citernes) - Constr. 2006 (Shanghai Edward Shipbuilding, Shanghai, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Furetank Rederi AB (Donso, Suède) - Pav. FRO. Sisterships : FURE NORD (IMO 9271884 / 2004) - RAMONA (IMO 9271896 / 2004).

Ici, chimiquier italien FRANCES WONSILD que j'ai eu l'occasion de voir dans le port de Rotterdam en octobre dernier.


FRANCES WONSILD
FRANCES WONSILD
FRANCES WONSILD

FRANCES WONSILD (Augusta) - IMO 9013660 -  Indicatif d'appel IBFW - MMSI 247003000 - Chimiquier – 89,60x14,00x6,55 m – TE 5,21 m – JB 2 349 -  JN 816 – PL 2 697 t – P 2 206 kW (mot. 4T-6cyl Yanmar 6N330-EN / hélice à pas variable) – V 13,5 nd – Prop. d'étrave (297 kW) - Générat. 1 x 550 kW / 2 x 450 kW / 1 x 250 kW - Cap. 3 031 m3 (14 citernes) – Equipage 16 - Constr. 1994 (Societa Esercizio Cant., Viareggio, Italie) – Propr./Gérant ME Marittima Emiliana / Amoretti Armatori Grupo  (Parme, Italie) – Pav. ITA – Sisterships : CAROLINA WIND (IMO 9010967 / 1993) – COSTANZA WONSILD (IMO 9013658 / 1994) - JANNE WONSILD (IMO 9010931 / 1993) – MARY WONSILD (IMO 9010955 / 1993) – SARAH WONSILD (IMO 9010943 / 1993).


Sagement amarrés en rive droite de Seine, les remorqueurs BON SECOURS VII et CAPITAINE LOUIS THOMAS. Les voir ici de jour. Nous croisons un autre navire un peu plus tard dans la soirée, mais je ne lis pas son nom, la nuit étant définitivement tombée.



La Seine... Les pontons s'en vont vers la colline
Qui borne l'horizon d'un profil bleuissant.
Le fleuve tourne au pied du coteau frémissant
De l'Avril qui renait au sein de l'aubépine

Dans le rouge reflet du soleil qui descend,
Monte, noire, fumeuse et vivante, l'usine.
La fumée et le ciel se teintent de sanguine ;
Une maison se dresse et sourit au passant.

Comme de ce vallon monte la vie, et comme
L'oeuvre de la nature et le travail de l'homme
S'unissent, dans un ton de rouille vespéral !

On devine, parmi la paix et le silence,
La chanson des oiseaux qui sortira du val
Pour apporter l'amour à l'humaine souffrance.

LA SEINE — Poème de Louis Aragon (1897-1982) écrit en 1915

Prochaine escale : Duclair


Page précédente
Françoise Massard - 27.10.2016

© Françoise Massard
  www.cargos-paquebots.net