Pont Renault : acheminement fluvio-maritime et mise en place
Françoise Massard



La vue "futuriste" ci-dessous correspond au nouveau Pont Renault (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine) lorsqu'il sera totalement achevé (son ouverture est prévue début 2009). En effet, depuis le 23 juin 2007, un nouveau pont, œuvre de l'architecte niçois Marc Barani et du Bureau d'Ingénierie Setec TPI (déjà connu, par exemple, pour le pont de Normandie ou le viaduc de Millau), enjambe le grand bras de la Seine pour relier la pointe aval de l'Ile Seguin au Trapèze (quartier de Billancourt en cours de réaménagement, sur les anciens terrains des usines Renault, dans le cadre du projet urbain "Ile Seguin-Rives de Seine").




Architecte Marc Barani - Conception structurale Jean-Bernard Datry



Ce pont (tablier en acier - culées en béton armé), d'un peu plus de 200 m de long et de près de 2 000 t (soit près du quart du poids de la Tour Eiffel), a été réalisé par les Sociétés Bouygues Travaux Publics (génie civil) et Victor Buyck Steel Construction (construction métallique), sous la Maîtrise d'ouvrage de la SAEM Val de Seine Aménagement. Cet ouvrage, au tablier très fin, comporte deux niveaux : une partie centrale (large de 6 m, qui sera ouverte à la circulation automobile pour desservir l'Ile Seguin) et deux larges trottoirs piétonniers en contrebas. Il laisse évidemment libre le chenal de navigation fluviale.



Fabrication des tronçons du pont à l'usine d'Eeklo (Belgique)


Conçu en trois tronçons, ce pont poutre-caisson a été construit aux ateliers d'Eeklo (près de Gand, Flandre) de l'entreprise belge Victor Buyck . La fabrication a duré environ un an.


Les deux premiers tronçons, correspondant à la rampe d’accès de l’ouvrage (les 100 premiers mètres du tablier) et au franchissement du quai de Stalingrad, ont d'abord été acheminés par route.




Acheminement des tronçons de pont par voies maritime et fluviale


Ils ont ensuite été chargés (le 8 avril 2007) sur deux barges. Celles-ci ont remonté les canaux belges jusqu’à la Mer du Nord. Puis, à partir du 10 avril, elles ont longé les côtes belge puis française jusqu'au Havre. Elles ont embouqué la Seine le 15 avril.

La carte ci-contre montre le périple des barges et de leur pousseur METEOR en Mer du Nord et en Manche, puis la remontée de la Seine (via Le Havre et Rouen) jusqu'à Boulogne-Billancourt où elles sont arrivées après plus de onze jours de navigation. Les photos ci-dessous montrent l'acheminement en Seine.

Je recherche des photos du transport maritime.
Me contacter



Le convoi dans les méandres de la Seine

Le convoi à l'approche du pont-levant de Rouen

Le convoi dans le quartier de la Défense (Puteaux) et passant les grandes écluses de Suresnes

Le convoi à l'approche de sa destination finale : Boulogne-Billancourt (92100)

Approche du quai de Stalingrad (92130 Issy-les-Moulineaux)




Montage des tronçons 1 et 2 du pont à Boulogne-Billancourt



Les opérations de mise en place du tronçon 1 sur les piles du pont débutent rapidement. Ce premier tronçon est soulevé de la barge par des vérins, puis hissé sur des chariots Kamag (engins roulants aux multiples roues, pouvant porter des charges énormes) et enfin déchargé sur des piles provisoires. Dix jours plus tard (29 avril 2007), le premier tronçon est descendu sur ses appuis définitifs. La mise en place du deuxième tronçon commence de suite. Le 30 avril, les deux premiers tronçons sont en place au-dessus du quai de Stalingrad. Cf. video.




Montage du dernier tronçon du pont Renault



Le dernier tronçon (85 m de long - 20 m de large - 1 025 t), destiné à enjamber la Seine, parti de Belgique le 30 mai, est arrivé quai Le Gallo le 4 juin et y est resté stationné durant la première quinzaine de juin pendant que se terminait l’assemblage des deux premiers tronçons. C'est le 22 juin que commença la mise en place de cette dernière travée (voir video) et le raccordement au reste de l’ouvrage, opération bouclée le 24 juin en soirée. Les travaux de parachèvement du pont vont se poursuivre jusqu'en 2008, la mise en service de l’ouvrage étant programmée pour début 2009.


Le 23 juin, la barge ayant transporté ce dernier élément du pont a été positionnée dans l'axe des deux premiers tronçons grâce à des câbles ancrés sur les berges. Le tronçon a été levé par des vérins pour être positionné au-dessus des ouvrages déjà installés, puis placé sur des appuis provisoires.



Le tablier du pont désormais posé, la mise sur appuis définitifs et l'ensemble des travaux de finition vont être réalisés d'ici le début de l'année prochaine.


Crédits photos : HEOPS - SAEM Val de Seine Aménagement & H. Abbadie - SAEM Val de Seine Aménagement
Remerciements à David ENON
(SAEM) pour les documents photographiques


© Françoise Massard
  www.cargos-paquebots.net