De Rochefort à la Rochelle à bord du MEKHANIK KRASKOVSKIY (avril 2010)
Françoise Massard

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Le MEKHANIK KRASKOVSKIY descend la Charente

Le MEKHANIK KRASKOVSKIY vient de quitter le port de Rochefort et passe devant la superbe Corderie Royale, construite autour de 1670 et longue de 374 m (on y fabriquait des cordages d'un seul tenant longs d'une "encablure", soit 185 m). Elle faisait partie de l'Arsenal construit à la demande de Louis XIV et sur l'emplacement choisi par son ministre Colbert. L'Arsenal, avec sa poudrerie, sa fonderie, ses magasins généraux (superbes bâtiments aussi, que l'on entrevoit au droit du port de plaisance, sur l'avant-dernière photo) et ses bassins de radoub, sera définitivement fermé en 1927. Environ 500 navires auront été construits dans son chantier naval en 250 ans.


Terriblement endommagé, en 1944, par un incendie allumé par l'Armée allemande qui battait en retraite, ce magnifique bâtiment fut finalement sauvé et fut classé "monument historique" en 1967. Sa restauration ne sera achevée qu'en 1988. Il abrite maintenant le Centre international de la Mer (entrée, photo milieu ci-dessous) qui propose une exposition permanente sur les techniques de fabrication des cordages (j'ai eu l'occasion, l'an dernier, d'y fabriquer un "bout" en chanvre selon les méthodes du XVIIe siècle) et de nombreuses expositions temporaires dont, récemment, une sur le canal de Panama... hier et demain.


La lente progression du MEKHANIK KRASKOVSKIY se poursuit à une vitesse de l'ordre de 10 nds. Pas un bruit à la passerelle, le pilote et le commandant (photo ci-dessus) sont très concentrés car le chenal n'est pas dans l'axe de la rivière (mais il ne bouge pas beaucoup avec le temps m'a confirmé Jean-Michel Toupin, contrairement à un fleuve impétueux comme le Rhône par exemple au débit très important). Le clair sous quille n'est pas important, attention donc au squat...


Nous voilà en vue du dernier pont transbordeur encore debout en France, le pont du Martrou


La mâture du MEKHANIK KRASKOVSKIY ne l'a pas accroché en passant dessous... Sur l'image radar de droite, la cargo est entre le pont transbordeur et le viaduc.


Les rives de Charente sont très champêtres et régulièrement émaillées de ces carrelets si typiques de nos régions charentaises et vendéennes.


Encore des boucles bien marquées, comme en témoigne la carte électronique ci-dessous


Passage devant la jolie bourgade de Soubise, puis en face de nous... le cargo EMMA JANNEKE qui se dirige vers le port de Rochefort



Page précédente
Dernière mise à jour : 19.04.2010

© Françoise Massard
  www.cargos-paquebots.net