Quelques navires de marine marchande escalant à La Rochelle
Françoise Massard
 
Mai 2009 (fin)

29 mai 2009

"Port Atlantique La Rochelle" (c'est le nom commercial du GPMLR) reçoit trois paquebots en deux jours. En effet, après le géant GRAND PRINCESS en escale hier, ce sont deux navires de croisières plus modestes qui sont annoncés aujourd'hui. Et d'abord le BREMEN appartenant à Hapag-Lloyd Cruises (filiale de l'important armement allemand Hapag-Lloyd) et naviguant sous pavillon des Bahamas. En provenance de Bordeaux-Bassens, il arrive sur rade à 06h15 et passe la bouée Chauveau vingt minutes plus tard. J'embarque avec les pilotes Le Bolloc'h et Carduner (merci au patron de la vedette qui a accepté de me prendre à bord malgré un fort vent levant du clapot), ce qui me permet de profiter de ces belles lumières matinales au large.

BREMEN
BREMEN
BREMEN
BREMEN

Le voici à quai au môle d'escale (poste ME05). Les passagers n'auront pas beaucoup de temps pour visiter notre ville chargée d'histoire puisqu'il reprendra la mer en tout début d'après-midi.

BREMEN
BREMEN
BREMEN
BREMEN
BREMEN

BREMEN (Nassau) - IMO 8907424 - Indicatif d'appel C6JC3 - Navire de croisières - 111,51x17,00x6,61 m - TE 4,8 m - JB 6 752 - JN 2 073 - PL 1 226 t - Ptot. 4 854 kW (deux moteurs Daihatsu 8DKM-32) - V 16 nds - Cap. 184 passagers (82 cabines, toutes extérieures, dont 2 suites) / 100 membres d'équipage - Six ponts passagers - Restaurant / Bar / Salon panoramique / Bibliothèque / Boutique - Constr. 1990 (Mitsubishi Heavy Ind., Kobe, Japon - Coût initial 42 000 000 $) - Gérant Hapag-LLoyd Cruiseship (Hambourg, Allemagne) - Pav. BHS - Ex FRONTIER SPIRIT (1990-1993).

Autre navire en attente de pilote, le "grand voilier" SEA CLOUD II arrivé sur rade au petit matin et passant la bouée Chauveau à 06h40. Il arrive de Bilbao (Espagne).

SEA CLOUD II
SEA CLOUD II
SEA CLOUD II
SEA CLOUD II

Pas de portelone dans la muraille, et l'échelle de pilote est haute et d'autant plus impressionnante que le vent souffle. Le pilote Carduner gravit un à un les échelons. On imagine la difficulté de l'exercice quand il y a des creux de plusieurs mètres.

SEA CLOUD II
SEA CLOUD II
SEA CLOUD II
SEA CLOUD II

A peine débarquée, je vais le voir à quai au môle d'escale. Ce trois-mâts barque est le "petit frère" (les anglais diraient 'petite soeur') du mythique quatre-mâts SEA CLOUD construit en 1931. En été, le SEA CLOUD II navigue en Méditerranée occidentale, le long des côtes Atlantique et en mer Baltique, puis rejoint la zone Caraïbe pour les croisières hivernales.

SEA CLOUD II
SEA CLOUD II
SEA CLOUD II
SEA CLOUD II
SEA CLOUD II

Son largage est prévu à 13h40 et un remorqueur a été requis. Cela me permet d'embarquer à bord du VB LE HAVRE (merci Captain Baudin) et de suivre la manœuvre.

SEA CLOUD II
SEA CLOUD II
SEA CLOUD II & VB LE HAVRE
SEA CLOUD II & VB LE HAVRE
SEA CLOUD II & VB LE HAVRE

Le mât arrière porte en plus une cheminée. Un échappement se fait au ras de l'eau, habilement caché dans la partie noire de la coque (on le voit sur la photo de droite ci-dessus, juste dans l'axe du remorqueur). La remorque est larguée, la vedette vient récupérer le pilote, et du remorqueur rentrant au port de service, on ne voit plus que le sillage. Le SEA CLOUD II, lui, met le cap sur Brest.

SEA CLOUD II
SEA CLOUD II
SEA CLOUD II
SEA CLOUD II

SEA CLOUD II (Valletta) - IMO 9171292 - 117,0x16,1x9,0 m - TE 5,3 m - JB 3 849 - JN 1 154 - PL 780 t - 3 000 m2 de voilure (24 voiles) - Deux moteurs auxiliaires (Ptot 2 500 kW) - V 14 nds - Cap. 96 passagers (48 cabines) / 60 membres d'équipage - Propr. Sea Cloud II (Allemagne) / Gérant Hansa Shipping (Hambourg) - Constr. 2000 (Astilleros Gondan, Castropol Yard, Figueras, Asturies) - Pav. MLT.



Côté cargos, deux sont amarrés au quai Lombard dans l'avant-port : ici, l'ARKLOW VENUS arrivé aujourd'hui, en provenance de Bayonne. Il vient charger 4 400 t de blé en vrac. Son départ est programmé ce jour, vers 16h, à destination de Marin (Espagne). On retrouve, sur sa cheminée, l'écusson traditionnel de l'armement d'origine irlandaise Arklow Shipping.

ARKLOW VENUS
ARKLOW VENUS
ARKLOW VENUS
ARKLOW VENUS

ARKLOW VENUS (Rotterdam) - IMO 9224166 - Cargo de divers - 89,75x13,60x7,20 m - TE 6,36 m - JB 2 829 - JN 1 548 - PL 4 903 t - P 1 800 kW (mot. MaK 6M25) - V 12,5 nds - Cap. GRN 5 628 m3 / 138 evp - Constr. 2000 (Scheepswerf Pattje, Waterhuizen, Pays-Bas) - Gérant Arklow Shipping Nederland (Rotterdam, Pays-Bas) - Pav. NLD - Ex SIDER VENUS (2000-2005).

Devant lui, au poste AP00, le vraquier KADRI, arrivé de Nantes hier soir peu avant minuit. Il vient charger 4 400 t de céréales, dans un nuage de poussière, et devrait mettre le cap sur Anvers (je crois) dès ce soir.

KADRI
KADRI
KADRI
KADRI
KADRI

KADRI (Valletta) - IMO 9114725 - Indicatif d'appel 9HRQ8 - Cargo de divers/PC - 99,86x13,60x7,20 m - TE 5,63 m - JB 3 117 - JN 1 744 - PL 4 506 t - P 2 400 kW (mot. Stork-Wartsila 8SW280) - V 12,6 nds - Cap. 6 212 m3 / 272 evp (dont 10 reefers) - Constr. 1995 (Scheepswerf Ferus Smit, Hoogezand, Pays-Bas) - Gérant Klip Marine Shipmanagement (Tallinn, Estonie) - Pav. MLT - Ex FLINTERDAM (1995-2006) - Lancé comme FLINTERZIJL (1995).

Arrivé ce matin, en provenance de Donges, le BRO GENIUS est accosté à l'appontement pétrolier (poste APES) et vient décharger 6 000 t de produits pétroliers divers. Il fait partie d'une série "G" de huit navires construits par le même chantier néerlandais. Ses sister ships sont : BRO GALAXY (IMO 9229063) - BRO GARLAND (IMO 9393345) - BRO GAZELLE (IMO 9393333) - BRO GEMINI (IMO 9263590) - BRO GLOBE (IMO 9229051) - BRO GRANITE (IMO 9266425) - BRO GRATITUDE (IMO 9266413).

BRO GENIUS
BRO GENIUS
BRO GENIUS

BRO GENIUS (Delfzijl) - IMO 9263605 - Indicatif d'appel PBKM - Chimiquier/Pétrolier - 114,66x15,00x9,30 m - TE 6,75 m - JB 4 107 - JN 2 136 - PL 7 600 t - P 2 430 kW (mot. Wartsila 6R32LNE) - V 12 nds - Cap. 8 230 m3 (9 cuves) - Equipage 9 - Constr. 2003 (Scheepswerf Ferus Smit, Hoogezand, Pays-Bas) - Gérant Marin Ship Management (Farmsum, Pays-Bas) - Pav. NLD.

Nous avons vu récemment que le remorqueur ATTENTIF allait faire l'objet d'un carénage complet. Nous l'avons vu le 25 mai alors qu'il était encore à flot dans la cale de radoub. Le voilà maintenant au sec, bien droit sur sa ligne de tins. C'est la société rochelaise Seta qui est chargée du carénage, mais ce sont des soudeurs de la société également rochelaise Lecamus (spécialisée en chaudronnerie industrielle) qui œuvrent actuellement.

ATTENTIF
ATTENTIF
ATTENTIF
ATTENTIF
ATTENTIF

Ci-dessous le petit bateau de servitude ESTREE des Phares et Balises, photographié du quai de Chef de Baie.

ESTREE
ESTREE
ESTREE
ESTREE



28 mai 2009
Le navire de croisière GRAND PRINCESS est en rade de La Rochelle depuis le début de la nuit, mouillé près de la bouée Chauveau. Il arrivait de Lisbonne. La montée à bord du pilote est prévue à 06h30. Embarquement sur la vedette vingt minutes avant. Le jour se lève à peine, le vent lui est déjà levé ! La qualité des photos s'en ressentira...
GRAND PRINCESS
GRAND PRINCESS
GRAND PRINCESS
GRAND PRINCESS
GRAND PRINCESS

L'échelle de pilote est à tribord, cela me donne l'occasion, en contournant le navire, de faire un gros plan sur la curieuse poupe de ce paquebot, l'un des plus gros ayant escalé à La Rochelle (290 m de long). Ci-dessous, à droite, passage du pilote Carduner de la vedette au paquebot, via le portelone... heureusement car la muraille est vraiment très haute (17 ponts, 56 m de tirant d'air). Jaugeant plus de 100 000 ums, c'était l'un des plus grands navires de croisières au monde, je crois, lorsqu'il fut construit en 1998 (par le chantier italien Fincantieri de Monfalcone, pour un coût de 385 000 000 US$).

GRAND PRINCESS
GRAND PRINCESS
GRAND PRINCESS
GRAND PRINCESS
GRAND PRINCESS

Ce paquebot appartient à la Compagnie américaine Princess Cruises (Groupe Carnival). Il navigue sous pavillon des Bermudes (son port d'attache est Hamilton). Ce fut le premier construit d'une série de quatre, les trois suivants étant le GOLDEN PRINCESS (2001), le STAR PRINCESS (2002) et le CROWN PRINCESS (2006).

GRAND PRINCESS
GRAND PRINCESS
GRAND PRINCESS

Il se dirige, sous remorque, vers le mole d'escale (poste ME02) où il est complètement amarré à 08h45. Largage ce soir aux environs de 17h45, cap sur Brest.

GRAND PRINCESS
GRAND PRINCESS
GRAND PRINCESS

GRAND PRINCESS (Hamilton) - IMO 9104005 - 289,52x40,20x11,38 m - TE 8,5 m - JB 108 806 - JN 73 238 - PL 6 750 t - Ptot 69 900 kW (six moteurs Sulzer 16ZAV40S / deux moteurs électriques / deux hélices à six pales fixes) - V 22,5 nds - Cap. 2 600 passagers (max. 3 300 passagers) / 1 296 cabines -  Membres d'équipage 1 100 - Ponts 17 (dont 13 accessibles aux passagers) - Restaurants 9 - Piscines 5 - Constr. 1998 (Fincantieri, Montfalcone, Italie) - Gérant Princess Cruises Inc. (USA) - Pav. BMU. Sister ships : GOLDEN PRINCESS (IMO 9192351) - STAR PRINCESS (IMO 9192363) - CROWN PRINCESS (IMO 9293399).


Au mouillage en rade depuis hier midi, le chimiquier/pétrolier MARIDA MAGNOLIA doit embarquer le pilote à 07h30 à la bouée Chauveau. Une fois le GRAND PRINCESS servi, nous nous dirigeons donc vers le navire-citerne. Construit en Corée du Sud, pour un coût de 23 600 000 US$, ce navire à double coque est récent puisque mis en service l'an dernier (juin 2008). Pavillonné aux Iles Marshall, il appartient à des intérêts allemands (Marida Magnolia Schifffahrts, Hambourg).

MARIDA MAGNOLIA
MARIDA MAGNOLIA
MARIDA MAGNOLIA
MARIDA MAGNOLIA
MARIDA MAGNOLIA

Pas de portelone ici... "Pilot on the ladder". Le pilote Hémon doit bien s'accrocher car le vent est assez fort. Le citernier, en provenance de Rotterdam (Pays-Bas), vient livrer 3 000 t de biodiesel au poste APES de l'appontement pétrolier. Escale courte puisqu'il doit repartir dès ce soir à destination de Liverpool (Grande-Bretagne).

MARIDA MAGNOLIA
MARIDA MAGNOLIA
MARIDA MAGNOLIA

MARIDA MAGNOLIA (Majuro) - IMO 9445643 - Indicatif d'appel V7PL4 - Chimiquier/Pétrolier - 127,90x20,40x11,50 m - TE 8,764 m - JB 8 505 - JN 4 055 - PL 13 211 t - P 4 200 kW (mot. MAN-B&W-STX 6S35MC) - Cap. 13 920 m3 - Constr. 2008 (Jinse Shipbuilding, Busan, Corée du Sud) - Pav. MHL - Lancé comme SICHEM HAMBURG (mai 2008). Une douzaine de sister ships, parmi lesquels MARIDA MARGUERITE (IMO 9445655) - MARIDA MIMOSA (IMO 9445667) - MARIDA MULBERRY (IMO 9474151).

Un petit tour au bassin à flot où le BEZA a accosté, bâbord à quai au poste BF04, hier vers 18h30. Arrivant de Nantes, il vient charger 3 300 t d'orge en vrac. Son départ est prévu pour demain soir (ETD 19h45), à destination de Lisbonne.... sa patrie d'origine puisqu'il navigue sous pavillon portugais. Nous avons vu son sister ship, le BULNES ici même il y a une quinzaine de jours.

BEZA
BEZA
BEZA
BEZA (Madeira) - IMO 9184421 - Indicatif d'appel CQWD - Cargo de divers - 85,66x13,02x7,30 m - TE 5,71 m - JB 2 469 - JN 1 272 - PL 3 700 t - P 1 618 kW (mot. Yanmar 6N280-SN) - V 11 nds - Cap. GRN 4 933 m3 - Constr. 2000 (Astilleros Gondan, Figueras-Castropol, Espagne) - Gérant G. Junquera Maritima (Gijon, Espagne) - Pav. PRT.

Page précédente
Dernière mise à jour : 14.05.2010
Page suivante

© Françoise Massard
  www.cargos-paquebots.net