Quelques navires de marine marchande escalant à La Rochelle
Françoise Massard
 
Avril 2010

1er avril 2010

Deux mois et demi d'absence de la Rochelle (dont un mois d'embarquement avec deux traversées de l'Atlantique... rapport de mer à suivre)... impossible donc pendant cette période de mettre à jour cette rubrique. Pour mon retour à La Rochelle-Pallice, un beau soleil et des navires à quai que je n'avais pas encore vus ici.

AFRICAN DAHLIA et RUBIA
CLIPPER MORNING et KYKLADES
AFRICAN DAHLIA et RUBIA au quai Lombard
CLIPPER MORNING et KYKLADES au quai Chef de Baie

L'AFRICAN DAHLIA, ici au poste AP01 de l'avant-port, a accosté le 27.03 en début de matinée pour charger 8 000 t de céréales.

AFRICAN DAHLIA
AFRICAN DAHLIA
AFRICAN DAHLIA
AFRICAN DAHLIA
AFRICAN DAHLIA

On retrouve la cheminée "Seaboard" que nous avions déjà vue avec l'AFRICAN IRIS par exemple.

AFRICAN DAHLIA
AFRICAN DAHLIA
AFRICAN DAHLIA

AFRICAN DAHLIA (Monrovia) - IMO 8005721 - Indicatif d'appel ELAG6 - MMSI 636006850 - Vraquier - 135,50x19,00x8,50 m - JB 6 492 - JN 3 345 - PL 8 996 t - P 3 879 kW (mot. Mitsubishi-Akasaka 6UET52/90C) - V 15 nds - Cap. GRN 11 327 m3 - Grues 3x22 t - Constr. 1980 (Shimoda Dockyard, Shimoda, Japon) - Gérant/Opérat. Seaboard Ship Management (Sunrise, FL, Etats-Unis) - Pav. LBR.

Le vraquier RUBIA est arrivé dans la soirée du 25.03 en provenance de Pasajes (port espagnol sur la mer Cantabrique). Il est venu charger 13 500 t de céréales et divers oléagineux destinés à La Réunion.


Il semblerait que le "A" de sa cheminée soit lié au groupe Africa Cargo & Courier auquel serait affilié l'armement Marreina Armadora (info à valider cependant).

RUBIA
RUBIA
RUBIA
RUBIA

RUBIA (Limassol) - IMO 9136539 - Indicatif d'appel P3YM9 - MMSI 210260000 - Vraquier/Transport de copeaux de bois - 169,51x25,50x13,65 m - - TE 9,789 m - JB 15 935 - JN 9 568 - PL 26 551 t - P 5 442 kW (mot. Mitsubishi-Akasaka 2SA5CY / hélice à pas fixe) - V 14 nds - Cap. GRN 35 944 m3 - Grues 4x30,5 t - Constr. 1997 (Imabari Zosen KK, Imabari, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. Marreina Armadora (Le Pirée, Grèce) - Pav. CYP - Ex RUBIN DRAGON (1997-2004). Une dizaine de sisterships, parmi lesquels l'IMPERIUS.

Arrivant d'Oran (Algérie), le CLIPPER MORNING a accosté le 29.03 peu avant minuit (poste CB01). Il achève son chargement de blé en vrac (26 100 t) et doit appareiller ce soir vers 19 h, cap sur l'Ile Maurice. On retrouve sur sa cheminée le logo de l'armement danois Clipper qui opère ce navire.

CLIPPER MORNING
CLIPPER MORNING
CLIPPER MORNING
CLIPPER MORNING
CLIPPER MORNING

CLIPPER MORNING (Nassau) - IMO 9255191 - Indicatif d'appel C6S2066 - MMSI 311291000 - Vraquier - 178,43x26,00x13,80 m - TE 9,68 m - JB 17 944 - JN 9 697 - PL 27 000 t - P 6 555 kW (mot. MAN-B&W-HHM 7S42MC / hélice à pas fixe) - V 14,5 nds - Cap. GRN 37 000 m3 - Grues 4x30 t - Constr.2002 (New Century Shipbuilding, Jingjiang, Chine) - Propr./Gérant Dockendale Shipping (Nassau, Bahamas) - Pav. BHS. Deux sisterships chez le même armateur : les CLIPPER MERCURY (IMO 9274355) et CLIPPER MERMAID (IMO 9223825). Mais aussi le CS MONTROSE ou encore le DS MANATEE devenu le CS MANATEE en 2009 (IMO 9255189).

Arrivant de Casablanca, le vraquier KYKLADES a touché La Rochelle le 30.03 en soirée et est amarré au poste CB02 de Chef de Baie. C'est dans un nuage de poussière qu'il est en train de charger 25 000 t de céréales mixtes en vrac.

KYKLADES
KYKLADES
KYKLADES
KYKLADES
KYKLADES

KYKLADES (Panama) - IMO 8018417 - Indicatif d'appel 3EHC8 - MMSI 372023000 - Vraquier - 195,00x23,00x14,30 m - TE 10,238 m - JB 18 061 - JN 10 691 - PL 28 268 t - P 7 869 kW (mot. B&W-Hitachi 2SA8CY / hélice à pas fixe) - V 14,5 nds - Cap. GRN 35 102 m3 - Grues 4x25 t - Cap. GRN 8 309 m3 - Constr. 1982 (Dalian Shipyard, Dalian, Chine) - Propr./Gérant Channel Carriers (Le Pirée, Grèce) - Pav. PAN - Ex AURORA TOPAZ (1993-2006) - Ex MISS ALIKI (1986-1993) - Ex SEA FORTUNE (1982-1986). Sisterships : COZUMEL CEMENT (IMO 8101915) - EFFORT ONE (IMO 8018429) - SWIFT SPLIT (IMO 8105260) - TUSCARORA (IMO ) - VITORIA (IMO 8101903) - ZHONG CHANG 68 (IMO 8120703).

C'est la deuxième fois que le petit cargo polyvalent MARINE LEGEND JR vient escaler à La Rochelle. Arrivé sur rade le 27.03 en milieu de journée, sa mise à quai dans le bassin à flot (poste BF02) n'intervient que le lendemain. Il doit repartir cet après-midi, après avoir chargé 6 000 t de blé en vrac destiné à l'Algérie Sur la cheminée, le sigle A surmontant un M de l'armement grec Action Maritime, propriétaire/gérant/opérateur de ce navire.


MARINE LEGEND JR (Valletta) - IMO 9381952 - Indicatif d'appel 9HZF8 - MMSI 256633000 - Cargo de divers - 112,76x17,60x8,20 m - TE 6,30 m - JB 4 619 - JN 2 746 - PL 6 803 t - P 2 500 kW (mot. Daihatsu-Shaanxi Diesel 8DKM-28 / hélice à pas fixe) - V 12 nds - Cap. 9 459 m3 - Grues 2x15 t - Constr. 2007 (Zhejiang Tenglong Shipyard, Zhejiang, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Action Maritime (Le Pirée, Grèce) - Pav. MLT - Lancé comme  HENG YUAN 3 (2007).

Les travaux des nouveaux aménagements de l'Anse Saint-Marc avancent. De nouveaux terre-pleins gagnés sur la mer (environ 10 ha), et un premier quai de 160 m de long qui devrait entrer en service à l'automne de cette année. Il sera suivi d'un deuxième quai, de 200 m de long (en 2014). Ce nouveau terminal Vracs sera ouvert aux navires type "panamax", soit d'un port en lourd de l'ordre de 65 000 t. Grues hydrauliques pour enfoncer (à travers les enrochements (1)) les 210 pieux en acier (18 m de long et 0,8 m de diamètre) qui supporteront la dalle en béton armé (4 500 m2) du nouveau quai (dont le coût est estimé à 12,6 M€). - Chiffres Escale Atlantique n° 38 (octobre 2009).

(1) Cette technique, dite "marteau fond de trou" (initiée par Stenuick International) est mise en œuvre par la société Razel-Leduc (entreprise de travaux publics de la région toulousaine). Contrairement à la technique classique "battage-trépanage" où l'on tape sur la partie haute du pieu pour l'enfoncer tandis qu'un trépan évacue les matériaux repoussés, la technique MFT ici adoptée consiste à enficher le marteau fond de trou (et le trépan associé) dans une bague prévue à cet effet à la base du pieu, lequel est ensuite entraîné dans le mouvement (enfoncement et rotation) du marteau. Dans sa descente, le pieu n'est ainsi soumis à aucun effort d'écrasement.



On le sait, la tempête qui a balayé la Vendée et la Charente Maritime dans la nuit du 27 au 28 février 2010, avec malheureusement un lourd bilan en terme de pertes humaines, a touché de plein fouet la ville de la Rochelle : la conjonction de vents soufflant à 120-150 km/h, d'une marée de fort coefficient (102) et d'une forte houle a entraîné une surcôte de 1 à 1,5 m. "Tous les quais du Vieux-Port et les rues adjacentes, le quartier du Gabut et la Zone artisanale des Minimes ont été entièrement submergés (par près d'un mètre d'eau). Dans le même temps, la mer franchissait les digues de protection du Port de plaisance des Minimes. Les dégâts provoqués par cet événement sont considérables. L'activité des entreprises de la zone des Minimes est gravement compromise. Au Port de plaisance, 80 % des pontons sont détruits (beaucoup sont passés par dessus les pieux qui les guident). Le Port de commerce a également souffert dans ses infrastructures et, à cet instant, il semble que le Port de pêche ait vu ses digues endommagées mais que la flotte soit intacte." Ainsi s'exprimait, le 28.02 au matin, Maxime Bono, le maire de La Rochelle.

Ci-dessous, on voit que le tronçon côté terre de la passerelle située au bout du quai Lombard a été déporté de plus d'un mêtre par les éléments déchaînés. Il va être remis dans sa position d'origine par l'entreprise Lecamus (l'un des nombreux partenaires du Pôle de réparation navale de Port Atlantique La Rochelle).


Ici, dégâts constatés sur la grande digue qui protège du large l'anse de Chef de Baie. En de nombreux endroits, le revêtement de chaussée a été emporté par les eaux.




Janvier 2010

19 janvier 2010

Passant pas loin du port, et sachant que le SAINT ROCH vu hier à quai doit être sur le point d'appareiller, je décide de faire le détour. Au moment même où j'arrive à Chef de Baie, le remorqueur COGNAC est en train de décoller la cargo du quai... il était temps !

SAINT ROCH
SAINT ROCH
SAINT ROCH
SAINT ROCH

SAINT ROCH
SAINT ROCH

Les lamaneurs "rentrent à la maison", le SAINT ROCH fait route, le COGNAC ainsi libéré revient à son quai de service et la pilotine part récupérer le pilote du cargo

COGNAC & vedette de lamanage
SAINT ROCH
COGNAC & pilotine

Accosté au quai Chef de Baie, un autre cargo polyvalent qui fréquente régulièrement le port depuis plusieurs années : l'ADELINE DELMAS. Pour ma part, je n'ai jusqu'à maintenant vu à quai que son sistership : le DELPHINE DELMAS.

DELPHINE DELMAS

ADELINE DELMAS (Nassau) - IMO 8325585 - Indicatif d'appel C6VI2 - MMSI 308423000 - Cargo de divers - 176,29x30,00x15,80 m - TE 10,52 m - JB 23 275 - JN 10 482 - PL 33 504 t - P 6 005 kW (mot. Sulzer-Tvornica Dizel Motora 6RTA58) - V 14,9 nds - Cap. GRN 41 725 m3 / 937 evp (dont 42 reefers) - Equipage 21 - Grues 2x40 t / 3x25 t - Constr. 1986 (3 Maj, Rijeka, Croatie) - Propr. Delmas (Le Havre, France) - Gérant Midocean (Douglas, Ile de Man) - Pav. BHS.


18 janvier 2010

Amarré au quai Chef de Baie, le PACIFIC SKIPPER venu charger des céréales.


On reconnaâit, sur la cheminée, la "marque" de l'armement grec Lamda Maritime

PACIFIC SKIPPER
PACIFIC SKIPPER
PACIFIC SKIPPER & CRISTINA
PACIFIC SKIPPER

PACIFIC SKIPPER (Limassol) - IMO 8405804 - Indicatif d'appel P3UW4 - MMSI 209000876 - Vraquier - 155,82x24,60x13,60 m - TE 9,968 m - JB 13 575 - JN 8 600 - PL 23 484 t - P 5 266 kW (mot. Mitsubishi-Kobe Diesel 2SA6CY / hélice à pas fixe) - V 14 nds - Cap. GRN 29 309 m3 - Grues 2x25 t - Constr. 1985 (K.K. Uwajima Zosensho, Uwajima, Japon) - Propr./Gérant Lamda Maritime (Athènes, Grèce) - Pav. CYP - Ex MARIANNA (1999-2002) - Ex PEREGRINE (1999) - Ex PIERROS (1992-1999) - Ex SOLVEIG (1988-1992) - Ex PACIFIC CLIPPER (1985-1988). Sisterships : BK ACE (IMO 8405787) - CHIEF (IMO 8405799).

J'assiste en direct à l'appareillage du petit cargo polyvalent presque neuf (mise en service en 2009) CRISTINA venu décharger de la pâte à papier. C'est un cargo dit "Super Saimax" (1). Une bien curieuse étrave, quasi verticale.


CRISTINA
CRISTINA
CRISTINA
CRISTINA
CRISTINA
(1) Les cargos dits "Saimax" ont des dimensions leur permettant de naviguer sur le canal Saimaa qui relie le lac Saimaa (le plus grand lac de Finlande, couvrant quelque 4 000 m) au golfe de Finlande. Les eaux du lac Saimaa se mélangent partiellement à celles du lac (russe) Ladoga (via la rivière Vuoksi). Les écluses imposent, pour les navires, un tirant d'eau de 4,2 m (au maximum 4,35 m), une longueur maximale de 82 m pour une largeur de 12,2 m. Les cargos de ce type ont un port en lourd (PL) compris entre 2 500 et 3 750 t. Leurs mâts ne doivent pas dépasser 24,5 m (chiffres de l'administration maritime finnoise).

CRISTINA (Kampen) - IMO 9489546 - Indicatif d'appel PBVY - MMSI 246639000 - Cargo de divers (de type "super Saimax) - 82,50x12,50x8,00 m - TE 5,25 m - JB 2 409 - JN 1 034 - PL 3 750 t - P 1 249 kW (mot. Caterpillar 3512B-HD-DITA / hélice à pas variable) - V 12 nds - Cap. GRN 4 587 m3 / 132 evp - Constr. 2009 (Leda doo, Korcula, Croatie (coque) / Peters Shipyards BV, Kampen, Pays-Bas) - Gérant Wagenborg Shipping (Delfzijl, Pays-Bas) - Pav. NLD. Une douzaine de sisterships construits par le même chantier.


Là, un fidèle du GPMLR, le Roll-on - Roll-off (Ro-Ro) SAINT ROCH.

SAINT ROCH
SAINT ROCH
SAINT ROCH

Enfin, le cargo FLINTERWAVE venant décharger de l'engrais en vrac.

FLINTERWAVE
FLINTERWAVE (Haren) - IMO 9313785 - Indicatif d'appel PHBZ - MMSI 246264000 - Cargo de divers - 89,78x14,00x7,50 m - TE 5,95 m - JB 2 999 - JN 1 643 - PL 4 500 t - P 2 640 kW mot. MaK-Caterpillar 8M25 / hélice à pas variable) - V 13 nds - Cap. GRN 5 976 m3 / 146 evp (dont 10 reefers) - Constr. 2004 (Scheepswerf Ferus Smit B.V, Westerbroek, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Flinter Shipping BV (Barendrecht, Pays-Bas) - Pav. NLD. Plusieurs sisterships chez le même armateur : FLINTERFOREST (IMO 9313773) - FLINTERFORTUNE (IMO 9361354) - FLINTERFURY (IMO 9361330) - FLINTERJUTE (IMO 9361366), plus quelques autres dans d'autres armements.


Page précédente
Dernière mise à jour : 16.06.2012

© Françoise Massard
  www.cargos-paquebots.net