Quelques navires de marine marchande escalant à La Rochelle
Françoise Massard
Page précédente
Cliquez sur les photos pour les agrandir

29 février 2012

Six semaines sans venir au port, cela ne m'était jamais arrivée depuis mon installation dans notre jolie ville de La Rochelle ! Il faut dire qu'entre temps, j'ai parcouru 2 313 milles sur l'Amazone (soit 4 283 km… puisqu'il s'agit d'une navigation fluviale). Cette fois-ci, je vais être plus assidue, promis :-))

Le cargo ELISE vient juste de terminer son amarrage (il est 14h30 ce 29.02) au poste CB01 de Chef de Baie. Il arrive d'Izmir (Turquie) pour livrer 160 tubes en acier destinés au chantier d'agrandissement du port de plaisance de La Rochelle. Il devrait repartir demain soir une fois déchargées ses 1 518 t d'acier (risers répartis entre cale et pontée).
ELISE
ELISE
ELISE
ELISE
ELISE
ELISE (St. John's) - IMO 9454462 - Indicatif d'appel V2DC7 - MMSI 305170000 - Cargo de divers - 80,28x12,50x6,10 m - TE 4,76 m - JB 1 917 - JN 959 - PL 3 020 t - P 1 140 kW (mot. 4T-6cyl MaK-Caterpillar 6M20 / hélice à pas fixe) - V 13 nd - Prop. d'étrave - Générat. 2 x 180 kW - Cap. 3 538 m3 (1 cale) - Constr. 2007 (Ustamehmetoglu Tersanesi, Zonduldak, Turquie) - Propr./Gérant Dam Scheepvaartbedrijf (Spijk, Pays-Bas) - Opérat. Wagenborg Shipping BV (Pays-Bas) - Pav. ATG - Lancé comme FUTURE (2007). Sisterships : LIANNE (IMO 9422275) - SYLVIA (IMO 9454383).

Le pétrolier SEAPIKE touche le GPMLR pour la première fois. Il a accosté à l'appontement pétrolier ce jour vers 13h, en provenance de Huelva (Espagne). Il vient livrer 31 100 t de gazole chargé au Canada. ETD 02.03 au matin. Cheminée aux couleurs de l'armement allemand German Tanker Shipping qui gère ce navire-citerne.
SEAPIKE
SEAPIKE
SEAPIKE
SEAPIKE (Bremen) - IMO 9423449 - Indicatif d'appel DEHR - MMSI 218292000 - Pétrolier - 199,60x32,20x17,05 m - TE 11,00 m - JB 28 449 - JN 11 293 - PL 43 550 t - P 11 200 kW (mot. 4T-8cyl MAN-B&W 8L58/64 / hélice à pas variable) - V 16,1 nd - Prop. d'étrave (1 250 kW) - Générat. 3 x 1 425 kVA - Cap. 47 370 m3 (12 cuves) - Equipage 28 - Constr. 2009 (Lindenau GmbH, Kiel, Allemagne) - Gérant/Opérat. German Tanker Shipping (Brême, Allemagne) - Pav. DEU.

Le cargo BLUE DRAGON est bien connu ici, venant une ou deux fois par an depuis plusieurs années. Arrivé le 25.02 de San Ciprian (Galice), il a d'abord déchargé 3 000 t d'acier espagnol au poste BF4 du bassin à flot, puis a été déhalé hier jusqu'à l'avant-port où on le voit ci-dessous ce 29.02. Son appareillage pour l'Irlande est prévu demain matin quand il aura terminé son chargement de céréales en vrac.
BLUE DRAGON & CAP D'AUNIS
BLUE DRAGON
BLUE DRAGON
BLUE DRAGON
BLUE DRAGON

Amarré à l'Anse Saint-Marc, le cargo chypriote AMURDIEP est arrivé hier soir, en provenance de Gabès (Tunisie), pour livrer 3 750 t d'engrais manufacturés. A droite quelques-uns des dizaines d'hôtes de l'avant-port pas du tout perturbés par la drague rochelaise CAP D'AUNIS (cf. ci-dessus) qui y est pourtant en pleine action !
AMURDIEP (Limassol) - IMO 9472036 - Indicatif d'appel 5BQW2 - MMSI 212208000 - Cargo de divers - 89,91x15,20x6,60 m - TE 5,10 m - JB 2 984 - JN 1 769 - PL 4 000 t - P 1 800 kW (mot. 4T-6cyl Yanmar 6EY26 / hélice à pas variable) - V 12 nd - Prop. d'étrave (315 kW) - Générat. 1 x 437 kVA / 1 x 200 kVA - Cap. 166 evp -  Equipage 10 - Constr. 2009 (Rong Cheng Shipbuilding Industry, Rongcheng, Chine) - Gérant/Opérat. Osterreichischer Lloyd Cyprus (Limassol, Chypre) - Pav. CYP. Une vingtaine de sisterships, parmi lesquels ALLEGRETTO et ARALDIEP déjà connus ici et ASKO vu à Bayonne en 2011.

Nous connaissons aussi le GLOBAL 1. Il est à quai au fond du bassin à flot depuis le 16.02, en arrêt technique. Il doit être déhalé ce soir vers l'avant-port pour y charger 3 500 t de maïs en vrac destiné aux Canaries. Il devrait appareiller pour Las Palmas demain après-midi. On notera le logo de sa cheminée, qui est celui de l'armement lituanien Baltijos Grupe.
GLOBAL 1
GLOBAL 1
GLOBAL 1
GLOBAL 1
GLOBAL 1

La cale de radoub où était encore récemment l'ATTENTIF est vide. Le remorqueur, remis à neuf, et avec une belle coque désormais bleue (comme le VB OLERON à poste derrière lui), a en effet rejoint le bassin de service.

On le sait, Port Atlantique La Rochelle continue sa progression régulière. Ainsi, après une année 2010 marquée par une augmentation de trafic de 12,25 %, l'année 2011 s'est achevée sur une nouvelle hausse du tonnage des marchandises traitées : 8 443 615 t, et ce malgré un climat de conjoncture économique globale peu favorable. Si ses deux activités phares (céréales et carburants) ont marqué une légère pause, en revanche de nouveaux trafics sont prometteurs : produits métallurgiques, vracs industriels… et aussi éoliennes comme on le voit sur les photos ci-après. L'année 2011 a aussi été une année record pour les passagers, avec 36 466 croisiéristes accueillis durant l'année écoulée. Pour la première fois, La Rochelle n'a pas été q'un port d'escale, mais également un port d'embarquement / débarquement, avec onze escales du MSC OPERA… j'ai d'ailleurs été l'un de ces passagers… pour une fois que je ne faisais pas 10 000 km d'avion avant d'embarquer et sans les formalités de plus en plus contraignantes d'aéroports, c'était bien agréable (rapport de mer à paraître ultérieurement : la seule escale publiée jusqu'ici est celle de La Corogne, et encore incomplète… patience).

On l'a dit précédemment (cf. encadré ci-dessus), les éoliennes en kit constituent une filière "dans le vent" pour le port de La Rochelle. En 2011, cette filière a ainsi fait partie de celles en progression : 11 200 t traitées, soit une hausse de 4,3 % par rapport à 2010. Le GPMLR présente un avantage majeur : il dispose de grandes aires de stockage pour les divers éléments d'éoliennes qui ne sont pas toujours acheminés immédiatement après leur débarquement vers les futurs sites de production d'énergie. Ici, sur le terre-plein de Chef de Baie (mais aussi sur celui du môle d'escale), nous avons vu la manutention de mâts (longueur totale entre 60 et 100 m, en trois ou quatre tronçons de 3 à 4 m de diamètre) ou de pales (15 à plus de 50 m de long chacune) selon la puissance des éoliennes.
Aujourd'hui, en plus des "pièces" précédentes, de nombreuses nacelles (de 60 à 90 t chacune, de 10 à 15 m de long et de section globalement carrée d'environ 4 m de côté). Celles-ci, construites par Nordex (déjà cité), sont du genre "petit format" (9,5x3,4x3,7 m) et ne pèsent "que" 46,7 t. Deux segments d'éoliennes que je n'avais encore jamais vus de près : ici des blocs de transmission (ou "drive trains"), plus petits (5,95x3,08x2,73 m) mais de poids presque équivalent (43,5 t) que les nacelles elles-mêmes.
Là, la "pièce" qui reçoit les trois pales, appelée "rotor hub". Chacune d'elles pèse 25,7 t et mesure 3,68x3,26x3,10 m. Même si les poids de ces différents éléments d'éoliennes ne sont pas énormes (un conteneur, c'est de l'ordre de 30 t pour comparaison), la complexité de leur manutention vient plutôt de leurs formes. Ce trafic demande donc une technicité spécifique. La manutention des pales et des tours se fait généralement avec deux grues en simultnané (comme on l'a vu avec le lien précédent à propos des pales). Dans d'autres cas, BLP-LR opère avec une seule grue et une poutre de levage de 150 t de capacité. Tous ces éléments sont destinés au Parc éolien de Mazeray & Bignay (Charente Maritime).

En 2011, BLP La Rochelle-Cogemar-SGMT a manutentionné un ensemble de 23 éoliennes complètes pour les constructeurs allemands Nordex et Enercon et pour l'espagnol Gamesa. Il faut aussi mentionner le déchargement de 15 machines complètes pour le compte du danois Vestas, leader mondial du domaine. A noter que BLP traite aujourd'hui 80 % de l'éolien dans les ports français.




11 janvier 2012
En provenance de Bordeaux-Bassens, le cargo LAMEGO a accosté ce matin bâbord à quai au poste BF04 du bassin à flot. Il appareillera demain après-midi pour Lisbonne (Portugal) après avoir chargé 3 150 t de blé en vrac.
LAMEGO
LAMEGO
LAMEGO
LAMEGO
LAMEGO
LAMEGO (Limassol) - IMO 9006368 - Indicatif d'appel 5BAV3 - MMSI 212056000 - Cargo de divers - 87,82x12,80x7,10 m - TE 5,468 m - JB 2 450 - JN 1 380 - PL 3 710 t - P 1 500 kW (mot. 4T-8cyl Klöckner-Humboldt-Deutz SBV8M628 / hélice à pas fixe) - V 10 nd - Prop. d'étrave (184 kW) - Générat. 2 x 210 kVA - Cap. GRN 4 666 m3 / 180 evp - Constr. 1994 (Peene-Werft GmbH, Wolgast, Allemagne) - Propr./Gérant/Opérat. Naveiro Transportes Maritimos (Estoril, Portugal) - Pav. CYP - Ex SCORPIUS (1994-1998).

Le cargo SAFMARINE LINYATI est arrivé ce matin, aux aurores, des Canaries (Las Palmas). Peu après 6h son amarrage à Chef de Baie (poste CB03) était terminé. Son déchargement de 2 100 t de grumes de bois exotiques, provenant de Port Gentil (Gabon), a aussitôt commencé. ETD le 14.01 après-midi, à destination du port écossais d'Aberdeen. Bien curieux bulbe d'étrave.
SAFMARINE LINYATI
SAFMARINE LINYATI
SAFMARINE LINYATI
SAFMARINE LINYATI
SAFMARINE LINYATI
 
SAFMARINE LINYATI
SAFMARINE LINYATI
SAFMARINE LINYATI
SAFMARINE LINYATI
SAFMARINE LINYATI (Colombo) - IMO 9500089 - Indicatif d'appel 4RBS - MMSI 417222332 - Cargo de divers - 139,99x21,77x11,40 m - TE 8,20 m - JB 9 772 - JN 4 384 - PL 12 325 t - P 7 860 kW (mot. 2T-6cyl  MAN-B&W-HHI 6S46MC-C / hélice à pas fixe) - V 16,5 nd - Prop. d'étrave (500 kW) - Générat. 3 x 800 kW - Cap. GRN 15 900 m3 / 712 evp - Grues 2x80 t / 1x45t - Constr. 2010 (Tongfang Jiangxin Shipbuilding, Hukou, Chine) - Gérant Mercantile Marine Management (Colombo, Sri Lanka) - Opérat. Safmarine Container Lines (Belgique) - Pav. LKA - Lancé comme STELLA FRIEDERICH (2009). Sisterships : SAFMARINE LIMPOPO (IMO 9500065) - SAFMARINE LONGA (IMO 9500077) - SAFMARINE LUALABA (IMO 9500053).

Cela fait deux ans que le vraquier MONTE AZUL n'était pas venu à La Rochelle. Il a accosté le 09.01 au matin (mouillant en rade depuis la veille), arrivant de Casablanca (Maroc). Nous le voyons ici quittant le poste AP00 de l'avant-port, après avoir chargé 26 950 t de blé en vrac.
MONTE AZUL
MONTE AZUL
MONTE AZUL
MONTE AZUL & PORNICHET
Il est aidé sans sa manœuvre par le remorqueur PORNICHET (actuellement positionné à la Rochelle).
MONTE AZUL
MONTE AZUL
MONTE AZUL
MONTE AZUL & PORNICHET
PORNICHET
Bon vent vers Dakar (Sénégal).
MONTE AZUL
MONTE AZUL
MONTE AZUL
MONTE AZUL (Panama) - IMO 9550254 - Indicatif d'appel 3FAE5 - MMSI 356969000 - Vraquier - 169,37x27,20x13,60 m - TE 9,82 m - JB 17 025 - JN 10 108 - PL 28 508 t - P 5 850 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Makita 6S42MC / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Générat. 3 x 440 kW - Cap. GRN 37 320 m3 - Grues 4x30,7 t - Constr. 2010 (I-S Shipyard, Imabari, Japon) - Gérant/Opérat. World Marine (Tokyo, Japon) - Pav. PAN. Une quarantaine de sisterships.

NS PRIDE
En provenance de Russie, le chimiquier NS PRIDE est arrivé ce matin pour cette escale inaugurale. Amarré au poste APWE de l'appontement pétrolier (au bout du môle d'escale), il vient livrer 35 000 t de gazole. Il devrait appareiller demain soir, destination "à ordre".
NS PRIDE (Monrovia) - IMO 9322956 - Indicatif d'appel A8IW5 - MMSI 636012896 - Chimiquier - 176,00x31,00x17,20 m - TE 11,12 m - JB 25 467 - JN 9 999 - PL 40 119 t - P 9 488 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-STX 6S50MC-C / hélice à pas fixe) - V 15 nd - Générat. 3 x 780 kW -  Cap. GRN 43 019 m3 (12 cuves) - Constr. 2006 (ShinA Shipbuilding, Tongyeong) - Gérant/Opérat. SCF Novoship JSC (Novorossiysk, Russie) - Pav. LBR. Une trentaine de sisterships.

La drague aspiratrice en marche CAP D'AUNIS en pleine action dans l'avant-port.

Enfin, côté Pôle de réparations navales, le remorqueur ATTENTIF ne devrait plus tarder à quitter la forme de radoub.
A droite, le navire à passagers rochelais EUDES D'AQUITAINE en carénage.

Quai Lombard le 06.01.2012 : ALGYRO M et ATASOYLAR

Page précédente
Dernière mise à jour - 12.03.2012

© Françoise Massard
www.cargos-paquebots.net