Quelques navires de marine marchande escalant à La Rochelle
Françoise Massard
Page précédente
Cliquez sur les photos pour les agrandir

Juin 2017



Mai 2017 (suite)

28 et 29 mai 2017 — Photos Samuel Daguenet

Arrivé au large de La Rochelle le 28.05.2017 à 07h30, en provenance de Bilbao, le paquebot ALBATROS (deux premières photos) accostera au poste ME06 du môle d'escale une heure et demie plus tard (d'autres photos de l'ALBATROS ici, dont certaines sous son ancien nom de ROYAL ODYSSEY). A noter que ce paquebot, dont les formes signent son âge (entré en service en 11.1973), fut jumboïsé en 1983. Sur les deux photos de droite, départ du navire de recherches océanographiques lituanien MINTIS que nous avons présenté en détail en bas de cette page. Il quitte La Rochelle le 29.05.2017 à 08h00, à destination de Bordeaux-Bassens.
ALBATROS
ALBATROS
Nous avons vu ci-dessus le paquebot ALBATROS arriver au GPMLR le 28.05 à 07h30. Le voici au moment de son appareillage le même jour vers 18h30. On le voit ici lors de son évitage, avant de mettre le cap sur Lorient, sa prochaine escale.
ALBATROS (Nassau) - IMO 7304314 - Indicatif d'appel C6CN4 - MMSI 308784000 - Paquebot de croisières - 205,46x25,20x16,20 m - TE 7,547 m - JB 28 518 - JN 11 944 - PL 5 936 t - Ptot 17 400 kW (quatre moteurs 4T-6cyl Wartsila 6L38 / deux hélices à pas variable) - V 18,5 nd - Deux propulseurs d'étrave - Générat. aux. 2 x 1 800 kW / 3 x 1 100 kW - Deux propulseurs - Cap. 1 000 passagers (442 cabines) - Equipage 380 - Constr. 11.1973 (Oy Wartsila Ab, Helsinki, Finlande) - Gérant/Opérat. V. Ships Leisure (Monte Carlo, Monaco) - Pav. BHS - Ex CROWN (05.2002-03.2004) - Ex NORWEGIAN STAR 1 (01.2001-05.2002) - Ex NORWEGIAN STAR (01.1997-01.2001) - Ex ROYAL ODYSSEY (11.1991-01.1997) - Ex ROYAL VIKING SEA (11.1973-11.1991). Sisterships : BLACK WATCH (IMO 7108930 / 06.1972) - BOUDICCA (IMO 7218395 / 06.1973).

Le chimiquier turc DICLE DENIZ touche le GPMLR le 28.05.2017 à 16h00 (il va accoster au poste AP02 du quai Lombard, dans l'avant-port). Il arrive de Carthagène (port de la province de Murcie, au S-E de l'Espagne, sur la côte méditerranéenne). Sa cheminée porte le "G" de son armement Granmar Denizcilik. Il appareillera le 29.05 à 22h30, destination à ordres, après avoir déchargé 3 225 t d'huiles mixtes.
DICLE DENIZ
DICLE DENIZ
DICLE DENIZ
DICLE DENIZ
DICLE DENIZ (Istanbul) - IMO 9464273 - Indicatif d'appel TCWP2 - MMSI 271040029 - Chimiquier - 88,31x13,50x6,50 m - TE 5,54 m - JB 2 222 - JN 1 064 - PL 3 531 t - P 1 838 kW (mot. 4T-6cyl Hanshin Diesel Works LA34 / hélice à pas variable) - Prop. d'étrave (237 kW) - Générat. aux. 2 x 336 kW - Cap. 3 816 m3 (12 citernes) - Constr. 08.2009 (Hidrodinamik Gemi Sanayi ve Ticaret, Tuzla - Istanbul, Turquie) - Propr./Gérant/Opérat. Granmar Denizcilik (Istanbul - Avrupa, Turquie) - Pav. TUR.

Le cargo SIDER MOIN touche le port de La Rochelle le 28.05.2017 à 17h30. Il vient charger 6 486 t de blé en vrac au poste AP01 du quai Lombard. Il appareillera le 29.05 à 23h00, à destination de Leixoes (deuxième port de commerce du Portugal, situé à une dizaine de kilomètres au nord de Porto).
SIDER MOIN
SIDER MOIN
SIDER MOIN
SIDER MOIN
SIDER MOIN (Valletta) - IMO 9421154 - Indicatif d'appel 9HA4492 - MMSI 248049000 - Cargo de divers - 108,20x18,20x9,00 m - TE 7,01 m - JB 5 630 - JN 2 883 - PL 7 807 t - P 3 000 kW (mot. 4T-6cyl MaK-Caterpillar 6M32C / hélice à pas fixe) - V 12 nd - Prop. d'étrave (280 kW) - Générat. aux. 2 x 500 kW - Cap. GRN 10 194 m3 (3 cales) - Grues 2 x 36 t - Constr. 01.2009 (Nanjing Huatai Shipyard, Nanjing, Chine) - Gérant/Opérat. Nova Marine Carriers (Lugano, Suisse) - Pav. MLT - Ex UBC MOIN (04.2009-02.2017) - Lancé comme MOBILEDIEP (10.2008). Navire-catalogue : plus d'une cinquantaine de sisterships.

Arrivée le 28.05.2017 vers 19h30 du cargo britannique KATHY C. Ce fidèle du GPMLR depuis de nombreuses années va accoster au poste CB01 du quai Chef de Baie pour y charger 6 340 t de blé en vrac. Appareillage prévu le 29.05 en toute fin de journée.

KATHY C
KATHY C
KATHY C



20 mai 2017

Le mégayacht ULYSSES était dans la plus grande des deux cales du Pôle de réparation navale de La Pallice depuis le tout début mars (les dimensions utiles de cette cale, dite Forme n°1, sont de 176 m de long et 21,86 m de large). Après plus de deux mois et demi de travaux, effectués par CompositeWorks (CW) — entreprise de La Ciotat spécialisée dans l’entretien des maxi-yachts et qui a une antenne à La Rochelle depuis 09.2016 — le yacht doit quitter la forme de radoub ce 20.05.2017 en milieu de matinée. Avant de suivre sa sortie, je fais quelques photos en cale. Sa carène est superbe, d'un joli gris au poli miroir. Ce yacht, l'un des plus grands à ce jour avec ses plus de 107 m de long pour 18 m de large, a été conçu par le cabinet d'architecture navale norvégien Marin Teknikk Design & Engineering (d'ailleurs plutôt spécialisé dans la conception de pétroliers et de navires offshore) et construit en 03.2016 par le chantier norvégien Kleven.
ULYSSES
ULYSSES
ULYSSES
ULYSSES
Les marins du bord se préparent à la sortie du navire, y compris ceux de l'une des nombreuses annexes du yacht. Sur la photo de droite ci-dessous, quatre des défenses entourées d'une mousse "velours" qui seront utilisées lors de la traversée du sas reliant le bassin à flot à l'avant-port.
ULYSSES
ULYSSES
ULYSSES
ULYSSES
C'est Bruno Huet (Gérant de la SCOP du Lamanage et Services maritimes des Ports de La Rochelle-Charente) lui-même qui est à la barre de la vedette ANTIOCHE (caractéristiques ici), laquelle va guider le yacht durant toute la manœuvre de sortie de cale, de traversée de l'écluse et de chenalage dans l'avant-port.
ANTOCHE
ULYSSES
ULYSSES
ULYSSES
La vedette de lamanage a croché deux amarres en V sur l'arrière du yacht, lequel sort tout doucement en culant.
ULYSSES
ULYSSES
ULYSSES
ULYSSES
Pendant que le yacht se stabilise au milieu du bassin à flot, en utilisant son système de positionnement dynamique, l'une de ses annexes vient chercher des marins pour déplacer d'autres annexes qui sont amarrées dans un coin du bassin.
ULYSSES
ULYSSES
ULYSSES
ULYSSES
Trois annexes doivent en effet être déplacées pour libérer une petite barge motorisée de débarquement, laquelle doit être grutée à bord du yacht.
ULYSSES
Pendant que la barge rejoint le yacht stationné en milieu de bassin, les autres annexes sont momentanément remises le long du quai et amarrées.
A bord de la barge devant être transférée à bord du yacht par la grue du bord, deux marins crochent les élingues.
ULYSSES
ULYSSES
Les quatre élingues sont en place, la grue du ULYSSES soulève la barge et la pose sur le pont avant du mégayacht.
ULYSSES
ULYSSES
ULYSSES
ULYSSES
La vedette ANTIOCHE passe cette fois-ci sa remorque à l'avant du yacht et le convoi se dirige tout doucment vers l'écluse qui relie le bassin à flot à l'avant-port. C'est l'étape la plus délicate de cette manœuvre car le sas, long de 160 m, ne fait que 22 m de large (sa profondeur, quant à elle, est de 5 m au zéro de la carte, plus/moins la hauteur d'eau), la distance entre la muraille du navire et les bajoyers de l'écluse n'est donc pas très grande. Or le yacht n'a pas pu positionner de grosses défenses directement sur sa coque car la peinture n'est pas totalement sèche en profondeur (pas encore suffisamment dure). C'est pourquoi de nombreux lamaneurs positionnent des défenses à l'entrée du sas et les déplaceront lors de la progression du yacht dans l'écluse.
ULYSSES
ULYSSES
Entrée du convoi dans l'écluse et progression très lente.
ULYSSES
ULYSSES
ULYSSES
ULYSSES
Un drone surveille la manœuvre ! Vue rapprochée sur la vedette ANTIOCHE.
ULYSSES
ANTIOCHE
ANTIOCHE
A quai, un des officiers de port, émetteur/récepteur VHF en main, suit la manœuvre. Les lamaneurs, eux, déplacent progressivement les défenses. C'est à ce stade de la progression que la manœuvre est la plus délicate. Mais grâce au professionnalisme des divers acteurs, tout se passe bien.
ULYSSES
ULYSSES
ULYSSES
ULYSSES
L'avant du yacht débouche dans l'avant-port. La partie la plus difficile de la manœuvre est passée.
ULYSSES
ULYSSES
ULYSSES
ULYSSES
Dernier coup d'œil de l'officier de port (à quai) et du pilote (sur l'aileron de passerelle)… tout va bien.
ULYSSES
ULYSSES
ULYSSES
ULYSSES
Le mégayacht progresse dans l'avant-port, en direction du bassin de Chef de Baie.
ULYSSES
ULYSSES
ULYSSES
ULYSSES
Il utilise de nouveau son système de positionnement dynamique pour se mettre en stationnaire au milieu du bassin, ne pouvant encore utiliser ses ancres (tant que la peinture n'est pas suffisamment durcie). Il doit de nouveau charger des annexes, puis sortira définitivement du port et ira stationner (toujours avec son DP) en zone d'attente des navires, située entre un et deux milles dans le SE des bouées Chauveau et Roche du Sud (bouées qui marquent l'entrée du chenal d'accès au GPMLR). Là, il achèvera quelques menus travaux, puis mettra le cap sur Gibraltar, avant de rejoindre Monaco où il est déjà affrété dans le cadre du "Grand Prix de formule 1 de Monaco" qui se déroulera du 25 au 28.05.2017 sur le légendaire circuit de Monte-Carlo. Après, je ne sais pas ce qu'il adviendra de ce mégayacht puisque son propriétaire, l'homme d'affaires néo-zélandais Graeme Hart, souhaite le vendre, s'en faisant actuellement construire un encore plus grand ! L'ULYSSES peut accueillir jusqu'à 60 personnes (30 cabines base double) pour des croisières de luxe dans le monde entier (autonomie de l'ordre de 8 500 milles), zones arctique et antarctique comprises (sa coque est renforcée glaces). Il dispose à bord de nombreux équipements pour occuper ses passagers tant en mer (navire-support, tenders, scooters des mers, etc.) qu'à terre (jeeps, motos Harley-Davidson). Ce yacht compte également une piscine de 11 m de long et une salle de sport. Une plateforme pour hélicoptère complète son équipement. Je n'en connais pas le prix de vente…
ULYSSES
ULYSSES
ULYSSES
ULYSSES (George Town) - IMO 9692545 - Indicatif d'appel ZGES2 - MMSI 319879000 - Yacht - 107,40x18,00x5,70 m - TE 5,10 m - JB 5 937 - JN 1 781 - PL 1 000 t - Ptot 5 116 kW (six moteurs Caterpillar (dont deux 4T-16cyl 3516C de 1 492 kW chacun et quatre 4T-6cyl C18 de 533 kW chacun) alimentant six générateurs (dont deux de 1 400 kW et quatre de 500 kW chacun) qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion entraînant deux azipods) - Prop. d'étrave (1 700 kW) - Cap. 60 passagers (30 cabines) - Helideck - Piscine - Coque renforcée glace (FS Ice Class 1C) - Constr. 07.2015 (Partner Stocznia, Police, Pologne (coque) / Kleven Verft, Ulsteinvik, Norvège) - Gérant/Opérat. Manta Maritime (Botley, Grande-Bretagne) - Pav. CYM. Sistership : U116 (IMO 9770270 / 11.2016).

A quai à Chef de Baie, le petit cargo turc NORTHSTAR GLORY a accosté au poste CB03 le 19.05.2017 à 17h00. Il est venu livrer 2 995 t de coils chargés à Limas (commune en bord du Rhône, à une trentaine de kilomètres au Nord de Lyon). Appareillage prévu le 22.05 à 18h00, à destination de Gijon (au N-O de l'Espagne, sur la côte des Asturies, à mi-chemin entre Bilbao à l'Est et La Corogne à l'Ouest).
NORTHSTAR GLORY
NORTHSTAR GLORY
NORTHSTAR GLORY
NORTHSTAR GLORY
NORTHSTAR GLORY (Panama) - IMO 9033854 - Indicatif d'appel H8OT - MMSI 370801000 - Cargo de divers - 94,50x14,00x7,00 m - TE 5,65 m - JB 2 498 - JN 863 - PL 3 638 t - P 1 691 kW (mot. 4T-6cyl Hanshin 6EL38 / hélice à pas fixe) - V 12 nd - Générat. aux. 2 x 180 kW - Cap. GRN 2 978 m3 (2 cales) - Constr. 04.1992 (SLS Shipbuilding, Tongyeong, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Trim Denizcilik ve Gemi Is Ltd (Istanbul, Turquie) - Pav. PAN - Ex WOOYANG GLORY (04.1992-06.2016). Sistership : BR FAIRY (IMO 9033842 / 03.1992).

Nous avons récemment présenté une photo du navire de recherches océanographiques lituanien MINTIS qui a accosté dans le bassin à flot le 14.05.2017, en provenance d'Amsterdam (Pays-Bas). Il devait appareiller le 18.05 après-midi, mais il est toujours à quai ce 20.05 au matin. J'en profite pour le voir de près.
MINTIS MINTIS MINTIS MINTIS
Ce navire hydrographique — dont le nom "Mintis" signifie "pensée" en lituanien — est un catamaran à faible tirant d'eau (3,00 m) pouvant travailler aussi bien dans les ports que le long des côtes, ou encore en haute mer (dans la zone des 200 milles de la côte). Ses emménagements (2 cabines simples et 8 cabines doubles) lui permettent d'embarquer 12 scientifiques en plus des 6 membres d'équipage. Il dispose d'un grand pont de travail. Grâce à son système de positionnement dynamique DP1, il peut travailler dans des conditions optimales même avec des vagues jusqu'à 3,5 m.
MINTIS MINTIS MINTIS MINTIS
Il dispose d'équipements de recherches scientifiques modernes, lui permettant d'effectuer des analyses physiques, chimiques et biologiques des eaux marines, d'étudier les pollutions marines, de sonder les fonds marins. Il a également pour mission d'enquêter sur les stocks de poissons en mer Baltique, etc. Comme on le voit sur les photos, il dispose de trois grues lui permettant de mettre à l'eau divers matériels : une grue de capacité 12 t à 12 m au port ou 6 t à 12 m en haute mer, une de capacité 6 t à 14 m au port ou 3 t à 14 m au large et une grue-portique de capacité 14 t.
MINTIS MINTIS MINTIS MINTIS
Sur le flanc du navire et sur sa cheminée, le logo de l'université de Klaipeda.
MINTIS MINTIS MINTIS MINTIS
MINTIS (Klaipeda) - IMO 9713636 - Indicatif d'appel LYAP - MMSI 277523000 - Navire de recherches océanographiques - 38,70x12,00x4,50 m - TE 3,00 m - JB 499 - JN 149 - PL 135 t - Ptot 1 492 kW (deux moteurs 4T-12cyl Caterpillar C32-ACERT / deux propulseurs électriques azimutaux) - V 11,3 nd - Deux propulseurs d'étrave - Système de positionnement dynamique DP1 - Coque renforcée glace FS Ice Class 1C - Constr. 11.2014 (Western Shipyard, Klaipeda, Lituanie) - Propr./Gérant/Opérat. Klaipedos Universitetas (Lituanie) - Pav. LTU.

Sur le terre-plein du pôle de réparation navale, divers bateaux de pêche et le remorqueur bordelais RM PAUILLAC en cours de carénage.
RM PAUILLAC
RM PAUILLAC
RM PAUILLAC
RM PAUILLAC

RM PAUILLAC (Bordeaux) - IMO 6618457 - Indicatif d'appel FGA6538 - MMSI 227010010 - Remorqueur portuaire - 26,70x7,70x3,10 m - TE 2,50 m - JB 115 - JN 30 - P 1 326 kW (mot. 4T-6cyl Anglo-Belgian Corp. 6DZC / hélice à pas fixe) - V 10 nd - Générat. aux. 1 x 48 kW / 1 x 22 kW - Traction au croc 30 t - Constr. 01.1960 (SSW Schichau Seebeck Shipyard, Bremerhaven, Allemagne) - Propr. Remorquage Bordeaux Bassens (Bordeaux, France) - Gérant/Opérat. Compagnie de remorquage dieppois / filiale de Thomas Service Maritimes TSM (Rouen, France) - Pav. FRA - Ex ADELAAR (01.1985-03.2002) - Ex BUGSIER 25 (01.1960-01.1985).


Page précédente
Dernière mise à jour - 15.08.2017

© Françoise Massard
www.cargos-paquebots.net