Quelques navires de marine marchande escalant à La Rochelle
Françoise Massard
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Abeille Honfleur - Alice Theresa - Amami - Am Liberia - Amphitrite - Annelise Theresa - Aquatique - Askara - Aunis II - Aurora - Basat - Betanzos - Bomar Eris - Bomar Sedna - Bozona - Caroline Theresa - Cathy Theresa - Cemtex Orient - Cemtex Renaissance - Cestini - Charente - CMB Yasmine - DF 1 - DF 42 - Elin - Emilie Bulker - Espero - Flinter Ridhi - FWN Ruby - Gabian - GL Colmena - GL Iguazu - GL La Paz - GL Pirado - GL Qushan - Hellas Calafia - Hellas Ivy - Hellas Margarita - Hellas Tatiana - Hendrik-S - High Discovery - High Freedom - High Loyalty - High Voyager - Hopa - Hulin - IMA Antioche - Industrial Hobart - IVS Orchard - Jo Jin Maru - Kai Xuan - Karina Theresa - Katagalan Wisdom - Katagalan Wiwsdom III - Kevser Gunes - Kristella - Lady Azra - Lady Jasmin - Lady Leyla - Madredeus - Manas - Mercs Uva - NCC Bader - N. Mars - Nordmars - Nord Shanghai - Ocean Mercury - P 613 - Pindo - PM 30 - Polymnia - Pornichet - Provencal 10 - Rose - Ruth Theresa - Scan Runner - Selenka - Sichem Iris - Sichem Lily - Sichem Orchid - Silver Ebalina - Silver Ellie - Silver Euplecta - Silver Millie - Silver Venus - Skagern - SLNC Pax - SNS 144 - Star Sirius - Star Vega - Stenaweco Andrea Corrado - Stenaweco Caterina Corrado - St. George - St. Gregory - STI Battery - STI Black Hawk - STI Duchassa - STI Milwaukee - STI Opera - STI Osceola - STI Pontiac - STI Seneca - STI Venere - STI Yorkville - St. Peter - Suat Ulusoy - Suroit - T. Caroline - Ten Jin Maru - Timaru - Tina Theresa - Tip Emden - Torm Estrid - TPC Timaru Transcapricorn - Transcenden Time - Vasadiep - VB Cognac - VB Honfleur - VB Le Havre - VB Oleron - VB St Brevin - Vukovar - Zoilo -
Page précédente
Cliquez sur les photos pour les agrandir

Novembre 2017

8 novembre 2017

Temps bien maussade en ce 08.11.2017, mais sont en escale quelques navires que je n'ai encore jamais vus au port de La Rochelle, alors je mets le cap sur La Pallice (qui abrite le port de commerce depuis 1890). Je me rends d'abord au quai Chef de Baie où le vraquier grec ELIN a accosté (au poste CB02) le 02.11.2017 à 08h00, en provenance de Gijon (port situé au N-O de l'Espagne, sur la côte des Asturies, à mi-chemin entre Bilbao à l'Est et La Corogne à l'Ouest). Il est en train de charger 26 800 t de blé en vrac qu'il va aller livrer à Abidjan (Côte d'Ivoire). Appareillage le 08.11 à 23h00.
ELIN
ELIN
ELIN
ELIN
ELIN (Majuro) - IMO 9460289 - Indicatif d'appel V7US9 - MMSI 538004037 - Vraquier - 180,00x30,00x14,70 m - TE 9,816 m - JB 23 494 - JN 11 160 - PL 33 693 t - P 7 900 kW (mot. 2T-5cyl MAN-B&W-STX 5S50MC-C / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Générat. aux. 3 x 600 kW - Cap. GRN 46 284 m3 (5 cales) - Grues 4 x 35 t - Constr. 10.2010 (Samjin Shipbuilding Industries / SSI, Weihai, Chine) - Gérant/Opérat. Empire Bulkers Ltd (Glyfada-Athènes, Grèce) - Pav. MHL - Ex TIMARU (05.2012-09.2013) - Ex TPC TIMARU (10.2010-05.2012). Une quarantaine de sisterships : cf. CMB YASMINE (IMO 9474242 / 04.2011).

Le pétrolier / chimiquier néerlandais MANAS vient d'arriver au GPMLR ce 08.11.2017 à 11h00, en provenance de Sillamae (port du Nord de l'Estonie, donnant sur la Baltique). Il est en train d'éviter dans l'avant-port, aidé dans sa manœuvre par le remorqueur VB COGNAC qui a passé sa remorque à l'arrière du citernier.

MANAS
MANAS
MANAS
Il va accoster, en culant, au poste AP00 du quai Lombard. Il vient livrer 9 000 t d'engrais liquide. Il appareillera pour Bilbao (Espagne) dès le lendemain à 15h00. Sur la photo de droite, le chimiquier danois SICHEM IRIS. Il a accosté au poste AP02 ce 08.11.2017 à 10h00, arrivant de Carthagène (port de la province de Murcie, au S-E de l'Espagne, sur la côte méditerranéenne). Il est venu livrer 2 260 t d'huiles mixtes. Il appareillera le 09.11 en milieu de nuit, destination à ordres.
MANAS
MANAS
SICHEM IRIS
MANAS (Valletta) - IMO 9447055 - Indicatif d'appel 9HTU9 - MMSI 249498000 - Pétrolier / Chimiquier - 128,85x18,90x10,21 m - TE 7,98 m - JB 7 260 - JN 3 652 - PL 10 500 t - P 4 500 kW (mot. 4T-9cyl MAN-B&W 9L32/40 / hélice à pas variable) - V 14,5 nd - Prop. d'étrave (500 kW) - Générat. aux. 1 x 1 440 kW / 2 x 880 kW / 1 x 132 kW - Cap. 12 522 m3 (12 citernes) - Constr. 12.2008 (Tersan Tersanecilik ve Tasimacilik, Istanbul-Tuzla, Turquie) - Gérant/Opérat. Tune Chemical Tankers (Hellevoetsluis, Pays-Bas) - Pav. MLT. Sisterships :  ASKARA (IMO 9431886 / 03.2008) - BASAT (IMO 9447029 / 05.2008) - CESTENI (IMO 9447031 / 07.2008) - HULIN (IMO 9447043 / 09.2008) - SELENKA (IMO 9447067 / 02.2009) - T. CAROLINE (IMO 9418810 / 06.2009).
SICHEM IRIS (Valletta) - IMO 9392183 - Indicatif d'appel 9HND9 - MMSI 249210000 - Chimiquier - 115,00x18,20x9,60 m - TE 7,45 m - JB 5 744 - JN 2 551 - PL 8 139 t - P 3 900 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-HHI 6S35MC / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Prop. d'étrave (368 kW) - Générat. aux. 3 x 600 kW - Cap. 8 499 m3 (10 citernes) - Constr. 08.2008 (Sekwang Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Team Tankers International (Copenhague, Danemark) - Pav. MLT. Sisterships : SICHEM LILY (IMO 9393395 / 01.2009) - SICHEM ORCHID (IMO 9393383 / 11.2008).

Le pétrolier / chimiquier N. MARS a touché La Rochelle le 07.11.2017 à 03h30, mais n'a embarqué le pilote qu'au petit matin et a accosté au poste APWE de l'appontement pétrolier le 07.11 vers 07h30. Il est en train de décharger 59 860 t de gazole qu'il avait chargé à Primorsk (port russe situé à une centaine de kilomètres au N-O de Saint-Petersbourg et siège du plus grand terminal pétrolier de la mer Baltique). Sa cheminée est aux couleurs de l'armement Reederei Nord BV, filiale néerlandaise de l'armement allemand Reederei Nord Group. Appareillage le 10.11 à 05h00, destination à ordres.

N. MARS
N. MARS
N. MARS
N. MARS (Limassol) - IMO 9277759 - Indicatif d'appel P3TL9 - MMSI 210857000 - Pétrolier / Chimiquier - 228,18x32,20x20,90 m - TE 14,435 m - JB 42 432 - JN 21 842 - PL 74 999 t - P 13 548 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-HHI 6S60MC-C / hélice à pas fixe) - V 16 nd - Générat. aux. 3 x 800 kW - Cap. 82 052 m3 (12 citernes) - Constr. 04.2004 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant Reederei Nord Group (Hambourg, Allemagne / Amsterdam, Pays-Bas) - Pav. CYP - Ex NORDMARS (04.2004-03.2011). Sisterships : cf. TORM ESTRID (IMO 9277723 / 01.2004).

Je me rends ensuite dans le bassin à flot où le cargo ESPERO est amarré au poste BF09 depuis le 07.11.2017 à 17h45. Il était arrivé de Runcorn (port du N-O de l'Angleterre, au fond de l'estuaire de la Mersey River, à l'embouchure duquel se trouve Liverpool) le 04.11 vers 10h00 et avait mouillé en rade en attendant une place à quai. Il est venu charger 4 400 t de blé en vrac.
ESPERO
ESPERO
ESPERO
ESPERO
Sur sa cheminée, le logo de l'armement néerlandais qui opère ce cargo, JR Ship Management, basé à Harlingen depuis 1993 et qui est à la tête d'une flotte de 25 navires. Le cargo ESPERO appareillera pour l'île de Madère le 09.11 à 17h00. De nombreux grains de blé sont éparpillés sur le quai, ce qui fait le régal des volatiles locaux. Je les gêne, alors ils s'envolent et se replient dans une anfractuosité de la base sous-marine allemande (construite en 1941-1942, cf. infos ici).
ESPERO
ESPERO
ESPERO
ESPERO (Harlingen) - IMO 9556313 - Indicatif d'appel PCEJ - MMSI 244790509 - Cargo de divers - 101,15x14,40x8,50 m - TE 6,15 m - JB 3 603 - JN 1 910 - PL 5 500 t - P 1 980 kW (mot. 4T-6cyl MaK-Caterpillar 6M25 / hélice à pas variable) - V 11,5 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 1 x 312 kW / 2 x 172 kW - Cap. 6 884 m3 (1 cale) - Constr. 05.2013 (Chowgule Shipyard, Goa, Inde) - Gérant Flinter Shipping (Barendrecht, Pays-Bas) - Pav. NLD - Ex FLINTER RIDHI (05.2013-10.2016). Sisterships : FWN RUBY (IMO 9521370 / 04.2012) - ROSE (IMO 9521368 / 02.2012).

Amarrées à couple dans le bassin à flot (du côté de l'autre base sous-marine), la vedette de surveillance GABIAN (PM 30) des Affaires maritimes et la vedette SUROIT (DF 42) des Douanes Maritimes.
SUROIT / DF 42 (Royan) - Vedette des Douanes Maritimes - Indicatif d’appel FHWK - MMSI 228175700 - 30,80x5,80 m - TE 1,83 m - Dépl. 67 t - Ptot 1 620 kW (deux moteurs Scam-Marine UD-V12-M5) - V 28 nd - Equipage 8 - Armement : 1 mitrailleuse de 12,7 mm - Coque en bois - Constr. 01.1988 (Chantier de l'Esterel, Cannes, France) - Zone d’affectation : de l’île d’Yeu à la côte landaise - Pav. FRA.

Ci-dessous les deux cales du PRCN (Pôle de Réparation et de Construction Navale) du Grand Port Maritime de La Rochelle (voir leur construction plus bas). C'est assez rare qu'elles soient toutes les deux à sec. Sur les deux premières photos, la forme de radoub n°1, la plus grande (176 x 21,86 x 4,85 m), avec son bateau-porte qui a été changé fin 2012 (22,85 x 6,00 m / fabriqué à Deest, aux Pays-Bas, par le chantier Ravestein / il a été tracté entre Deest et La Rochelle par le remorqueur britannique MTS INDUS). Cette cale est principalement dédiée au refit des grands yachts et exploitée conjointement par Atlantic Refit Center (ARC) et Compositeworks (CW) qui se sont associés le 01.09.2016 pour développer à La Rochelle le refit de mégayachts (CW ayant son chantier principal à La Ciotat). Cette cale sera totalement couverte l'année prochaine, comme nous l'avons déjà expliqué ici. Sur la photo de droite, la forme de radoub n°2, plus petite (107 x 13,84 x 3,5 m).

Ce pôle naval compte en plus deux quais de réparation à flot (quai Camaret et l’épi central du bassin à flot) équipés en dispositifs d’accès à l’énergie et à l’eau, ainsi que d'une aire de carénage / réparation à sec de 6 000 m2 (photos ci-dessous) qui peut accueillir simultanément une dizaine de navires (navires de commerce, navires à passagers, navires de pêche, embarcations conchylicoles et mytilicoles, yachts, petite plaisance, etc.). Son élévateur à bateaux a une capacité de levage de 300 t. Le chantier dispose en plus d'une grue de levage de 35 t et d'un chariot élévateur de 4,5 t. Les principaux savoir-faire de la construction / réparation navale y sont présents (chaudronnerie, électricité / électronique navale, mécanique, construction en matériaux composites, charpente navale, peintures et traitements de surface, hydraulique, chaîne du froid, traitement des déchets, etc.). Les formes de radoub et l’aire de carénage sont reliées à une unité de traitement des eaux de ruissellement (Port Atlantique La Rochelle a en effet, de façon plus générale, mis en place une politique de gestion des déchets des navires, favorisant le tri, le recyclage et la valorisation de ces déchets, afin de renforcer la protection du milieu maritime).


Le port de La Rochelle - La Pallice… un peu d'histoire
La construction du port de La Pallice (actuel port de commerce, situé à environ 5 km du centre ville de La Rochelle) s'est inscrite dans le cadre d'un vaste programme d'extension et d'amélioration des ports français lancé, dans les années 1870, par le ministre des Travaux publics (1877-1879) de l'époque, Charles Louis de Saulces de Freycinet (qui normalisa les dimensions des péniches de type "Freycinet", de 38,50 m de long pour 5,05 m de large et 1,80 m d'enfoncement, avec un port en lourd de 350 t, et celles des "écluses Freycinet", de 39 m de long et 5,20 m de large). Les pouvoirs publics nommèrent une commission chargée de trouver le meilleur emplacement (tenant compte des fonds marins, des courants, des marées, etc.), commission présidée par un brillant ingénieur hydrographe, Bouquet de La Grye (1827-1909). Celui-ci fut d'emblée ambitieux, voulant… "créer un Liverpool français capable de recevoir des navires de toutes grandeurs". Le projet de La Pallice fut accepté et c'est ainsi que les premiers coups de pioche furent donnés en mai 1881 au lieu-dit "La Mare-à-la-Besse" (alors une zone relativement marécageuse). La construction de ce nouveau port était d'autant plus justifiée que le tonnage des navires augmentait fortement grâce aux progrès techniques (coques en acier et non plus en bois, invention de l'hélice, meilleur rendement de la propulsion à vapeur, etc.).
Comme le montre le document ci-dessus… signé par Emile Delmas (maire de La Rochelle), le port de La Pallice fut inauguré le 18 août 1890 par Sadi Carnot, alors président de la République (il l'était depuis 1887, mais sera assassiné par un anarchiste à Lyon en 1894), et par Wladimir Mörch, président de la Chambre de commerce et d'industrie (depuis 1880). Le port sera ouvert à la navigation l'année suivante.
Plan du port de La Pallice en août 1890 (Crédit GPMLR)
Forme de radoub n° 2 en juillet 1890 (Ph. Lebrun)
Construction des portes d'écluses en mars 1890 (Ph. Lebrun)
De "onzième port de France pour le commerce" en 1882, le futur GPMLR devint le sixième port en 1896 (selon les archives de l'époque). Les trafics d'importation concernaient alors essentiellement les bois scandinaves, le charbon anglais, le minerai de fer espagnol, les phosphates et nitrates du Chili, etc. De 340 000 t de marchandises transitant dans le nouveau port en 1890, le trafic import-export passe à 500 000 t en 1895, à 710 000 t en 1900 et dépasse le million de tonnes au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. C'est à partir des années 1950 que les importations de bois exotiques et de produits pétroliers, ainsi que les exportations de céréales prennent une véritable ampleur à La Pallice. Le trafic global de marchandises aujourd'hui est de l'ordre de 10 millions de tonnes, ce qui fait de La Rochelle le 6e Grand Port Maritime français. Les grandes familles d'armateurs rochelais dans la seconde moitié du XIXe siècle s'appellent Mörch, Delmas, Vieljeux, d'Orbigny… Tous auront également des charges municipales. Ils ont encore leurs rues, leurs places, leurs statues à La Rochelle !
Chantiers navals de La Pallice vers 1950 (Archives La Rochelle)
ARTABAZE et ANDRE THOME (Arch. 1947-1948)
Intense activité au chantier naval (Archives CCI Charente-Maritime)

Le môle d'escale (voir photo aérienne ci-dessous) fut construit plus tard (de 1931 à 1939), afin d'y recevoir des navires à plus fort tirant d'eau. Construit de toutes pièces en mer, il est relié à la côte par un viaduc de 1 120 m. Une gare maritime y sera construite en 1951, les passagers en provenance de Paris arrivant en train directement au quai nord du bassin pour pouvoir embarquer sur les paquebots de la Pacific Steam Navigation Company par exemple, à destination de l'Amérique (mais, déjà, le développement de l'aviation annonçait le déclin des paquebots transatlantiques, "les liners" ; aussi, la gare cessa t-elle de fonctionner en 1969 et fut alors en grande partie détruite en 1971, et complètement en 1998). Le môle d'escale fut agrandi entre 1965 et 1970 (sa superficie passant de 1,6 à 6,8 ha). Un appontement pétrolier (deux quais), construit dans le prolongement du môle d'escale, est mis en service en 1979. Le quai Modéré Lombard (essentiellement quai céréalier, le long de l'avant-port) est allongé en 1988, il peut dès lors recevoir des navires de 100 000 tpl. Le quai Chef de Baie I (180 m de long) fut quant à lui réalisé au début des années 1980 (inauguré en 1983 par François Mitterrand), avec le remblaiement d'un terre-plein de 10 ha (il sera prolongé par les quais Chef de Baie II et Chef de Baie III dans les années 1990). Une nouvelle phase d'extension de ce quai Chef de Baie débutera en 2019 (avec un objectif d'accroissement de trafic global de plus d'un million de tonnes en 15 ans). Entre temps, deux nouveaux terminaux à l'Anse Saint-Marc ont été créés (10 ha de terre-pleins gagnés sur la mer) : Saint-Marc 1 / SM 1 (160 m de long) mi-2011 (travaux commencés en 2009) et Saint-Marc 2 / SM 2 (200 m de long) début 2016 (travaux commencés en 2013). Une autre extension est en cours à La Repentie (une surface de 35 ha est en train d'être gagnée sur la mer, comblement en cours). Enfin, un nouveau terminal va être créé à Chef de Baie (à côté du terminal roulier ouvert en 2001), afin de développer la filière conteneurs (une zone de stockage de 6 ha sera construite derrière le quai) et de créer un hub de transbordement (vers les autres pays d'Europe) pour la pâte à papier provenant d’Amérique du Sud. Enfin, le remplacement de l'actuel viaduc d'accès au môle d'escale, par un nouveau situé plus au Nord, est prévu à l'horizon 2020. Rappelons-le, ce port de La Pallice présente deux avantages majeurs : c'est un port en eaux profondes quelle que soit la marée et c'est un port protégé de par sa situation géographique (il est préservé par les îles d'Oléron et de Ré).

Port de commerce de La Rochelle en septembre 2005 (Crédit CCI de La Rochelle)

En haut à droite, Chef de Baie ; en bas, le môle d'escale, relié au reste du port par le viaduc, et prolongé vers le large par le double appontement pétrolier ; l'avant-port, bordé au fond par le quai Chef de Baie, et fermé par la grande digue (côté mer) et partiellement par le quai Lombard (au milieu de la photo). A noter que de nombreux bâtiments ont été construits depuis sur les différents terre-pleins.


Quelques lectures complémentaires…

• Petites chroniques de la Navale Rochelaise (première et deuxième parties). Paroles de Rochelais N° 10 (mars 2002) et N° 11 (juin 2002).
• La Rochelle au XIXe siècle : de la place forte au port de commerce. Nicolas Meynen, 2007, Édition et diffusion C.P.P.P.C. (Connaissance et Promotion du Patrimoine en Poitou-Charentes).
• Le port de La Rochelle
. Louis-Ernest-Martin de Beaucé et Albert Thurninger (Ingénieurs des Ponts et Chaussées, qui ont co-dirigé la construction du port), 1884, Imprimerie Nationale (Archives).
• La Rochelle, ses industries, ses ports. 1928, A. Pousson (secrétaire général de la Chambre de Commerce en 1928) et L. Vert, 1928, Imprimerie de l'Ouest, La Rochelle (Archives CCI de La Rochelle).
• Le port de commerce de La Rochelle, l'histoire d'une ambition maritime. Christophe Bertaud et Thierry Praud, 12.2005, Aunis Eco / CCI La Rochelle.
• Delmas-Vieljeux, l'histoire d'une compagnie maritime rochelaise. Ouvrage collectif, 2016, Geste Editions (parution simultanée avec une exposition au musée maritime de La Rochelle 2016-2017).
• Petite encyclopédie de La Rochelle. Rémi Beraud, 4e trimesttre 1994, Editions Rupella.
• Histoire de La Rochelle. Mickaël Augeron et Jean-Louis Mahé, 2015, Geste Editions.
• La Rochelle, carnet de voyage
. Laurent Bonnet, 2007, Geste Editions.




02 novembre 2017

Amarré au poste ME02 du mole d'escale, le vraquier japonais OCEAN MERCURY a touché La Rochelle le 30.10.2017 dans la nuit (il a accosté à 04h00), en provenance de Damiette (port égyptien situé à l'Est du delta du Nil… c'est là que les croisés menés par Saint Louis débarquèrent en 1249).
OCEAN MERCURY
OCEAN MERCURY
OCEAN MERCURY
OCEAN MERCURY
Il est en train de décharger 19 700 t d'urée en vrac (chargé en Egypte). Appareillage prévu le 07.11 au soir, à destination de Bordeaux-Bassens.
OCEAN MERCURY
OCEAN MERCURY
OCEAN MERCURY
OCEAN MERCURY (Panama) - IMO 9616735 - Indicatif d'appel 3EUK5 - MMSI 373155000 - Vraquier - 186,40x27,80x15,60 m - TE 10,998 m - JB 22 662 - JN 12 531 - PL 37 196 t - P 7 860 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-HHI 6S46MC-C8 / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux. 3 x 545 kW - Cap. GR 47 899 m3 (5 cales) - Grues 4 x 30 t - Constr. 04.2012 (Hyundai Mipo Dockyard, Ulsan, Corée du Sud) - Gérant Dojima Marine (Osaka, Japon) - Pav. PAN. Plus d'une quarantaine de sisterships.


De l'autre côté du mole d'escale, au poste ME05, c'est le vraquier grec ST. GEORGE qui est en opération commerciale. Il y a accosté le 30.10.2017 aux alentours de 20h00, en provenance de Séville (port espagnol d'Andalousie).
ST. GEORGE ST. GEORGE ST. GEORGE ST. GEORGE
Il est en train de charger 30 000 de blé en vrac. Les camions se succèdent pour verser le contenu de leurs bennes sur le tapis roulant alimentant les cales du navire. Il appareillera le 04.11 en milieu d'après-midi à destination d'Aden (port yéménite situé à environ 150 km à l'Est du détroit Bab el Mandeb).
ST. GEORGE
ST. GEORGE
ST. GEORGE
Cheminée aux couleurs de l'armement grec Tri Bulk Shipping Ltd, créé en 2010, et qui opére actuellement quatre navires transportant des vracs secs (essentiellement grains, minerais, engrais). Ces quatre vraquiers affrétés (les sisterships ST. ANDREW - ST. GEORGE donc - ST. GREGORY - ST. PETER, cf. infra) relient les pays d'Europe du Nord à l'Asie et aux Amériques (Nord et Sud). Ils ont transporté plus de 2,5 millions de tonnes de marchandises en 2015.
ST. GEORGE
ST. GEORGE
ST. GEORGE
ST. GEORGE (Nassau) - IMO 9437517 - Indicatif d'appel C6YR2 - MMSI 311042500 - Vraquier - 179,90x28,40x14,10 m - TE 10,15 m - JB 20 748 - JN 11 689 - PL 31 800 t - P 6 480 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-STX 6S42MC / hélice à pas fixe) - V 13,7 nd - Générat. aux. 3 x 440 kW - Cap. GRN 42 565 m3 (5 cales) - Grues 4 x 30,5 t - Constr. 08.2009 (Jiangmen Nanyang Ship Engineering, Jiangmen, Guangdong, Chine) - Gérant/Opérat. Tri Bulk Shipping Ltd (Athènes, Grèce) - Pav. BHS - Ex NORD SHANGHAI (08.2009-08.2010). Une quarantaine de sisterships dont, par exemple, les EMILIE BULKER (IMO 9497177 / 07.2010) - IVS ORCHARD (IMO 9528029 / 03.2011) - ST. GREGORY (IMO 9414759 / 06.2010) - ST. PETER (IMO 9437529 /09.2009) - TRANSCENDEN TIME (IMO 9437505 / 10.2010).

En train de finir de décharger 7 526 t de clinker le 02.11.2017 au quai Saint-Marc (poste SM02), le cargo BETANZOS. C'est l'ancien cargo VASADIEP (géré par l'armement néerlandais FeederLines) que nous avons vu à Sète le 06.10.2016 ou encore à Pauillac le 16.06.2010 (cf. ici). Il vient juste de changer de nom (en 10.2017), passant de l'armement allemand Hartmann Reederei (son propriétaire depuis l'origine) à l'armement espagnol Naviera de Galicia (dont il porte le sigle sur sa cheminée). Il a touché le GPMLR le 30.10 en début d'après-midi, en provenance de Gijon (au N-O de l'Espagne, sur la côte des Asturies, à mi-chemin entre Bilbao à l'Est et La Corogne à l'Ouest). Il appareillera ce 02.11 à 22h30, retour en Espagne, mais cette fois-ci à Bilbao.
BETANZOS
BETANZOS
BETANZOS
BETANZOS
BETANZOS (Santa Cruz de Tenerife) - IMO 9263552 - Indicatif d'appel EARH - MMSI 224131000 - Cargo de divers - 118,55x15,20x8,435 m - TE 7,05 m - JB 4 941 - JN 2 786 - PL 7 875 t - P 3 840 kW (mot. 4T-8cyl Mak-Caterpillar 8M32C / hélice à pas variable) - V 14,7 nd - Prop. d'étrave (300 kW) - Générat. aux. 1 x 400 kW / 2 x 264 kW - Cap. GRN 9 413 m3 (deux cales) / 390 evp - Constr. 12.2002 (Bodewes Shipyards, Hoogezand, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Navigasa / Naviera de Galicia (Muelle del Este, Province de La Corogne, Espagne) - Pav. PAN - Ex VASADIEP (12.2002-10.2017) - Lancé comme SCAN RUNNER (11.2002). Une vingtaine de sisterships, dont les KRISTELLA (IMO 9187928 / 03.2000 / Ex TRANSCAPRICORN 04.2010-05.2016) - MERCS UVA (IMO 9352341 / 07.2009 / je l'ai photographié… à Santo Domingo, République Dominicaine, le 16.02.2016 alors qu'il venait de changer de nom, l'ancien étant INDUSTRIAL HOBART 12.2012-03.2016) - PINDO (IMO 9381380 / 01.2008 / Ex TIP EMDEN 07.2015-03.2017).

Nous avons présenté le vraquier belge CMB YASMINE lors de son arrivée au GPMLR le 31.10.2017, en provenance de Casablanca (Maroc). En voici quelques photos à quai. Après avoir terminé son chargement de 24 400 t de blé en vrac, il appareillera pour Douala (sur le Golfe de Guinée, Cameroun) le 03.11 à 17h00.
CMB YASMINE
CMB YASMINE
CMB YASMINE
CMB YASMINE

Enfin, je me dirige vers le bassin à flot où le cargo HENDRIK-S a accosté le 02.11.2017 à 13h00. Il sera déhalé en soirée, pour aller se mettre à quai (vers 21h00) au poste CB03 du quai Chef de Baie, pour y charger 3 000 t de blé en vrac.
Mais, auparavant, ses cales sont vidées, comme on le voit ci-dessous : la grue du port "Fantuzzi Reggiane", avec son spreader multicrocs, soulève les ballots de pâte à papier (par groupes de 18) et les dépose sur le quai, perpendiculairement à l'axe du navire.
Deux charriots-élévateurs les reprennent aussitôt pour aller les stocker dans un hangar qui borde le quai. Comme on le voit ci-après, chaque charriot transporte en un seul voyage trois gros ballots (comprenant chacun huit paquets de pâte en feuilles), ceux-ci étant simplement serrés entre deux fortes pinces. Une fois toutes ses opérations commerciales terminées, le HENDRIK-S appareillera pour Silloth (port de la côte N-O de l'Angleterre, presqu'à la frontière avec l'Ecosse).
HENDRIK-S (Kampen) - IMO 9195391 - Indicatif d'appel PFCP - MMSI 245529000 - Cargo de divers - 82,51x12,40x6,70 m - TE 5,34 m - JB 2 311 - JN 1 305 - PL 3 200 t - P 1 800 kW (mot. 4T-6cyl MaK-Caterpillar 6M25 / hélice à pas variable) - V 12,5 nd - Générat. aux. 1 x 264 kW / 3 x 90 kW - Cap. GRN 4 740 m3 (1 cale) / 132 evp - Constr. 03.2001 (Daewoo-Mangalia Heavy Industries / DMHI, Mangalia, Roumanie (coque) / Pattje Waterhuizen Shipbuilders, Waterhuizen, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Rederij H. Steenstra B.V. (Genemuiden, Pays-Bas) - Pav. NLD - Ex AQUATIQUE (03.2001-06.2005). Sisterships : cf. SKAGERN (IMO 9197791 / 09.2000).

Les importants travaux de refonte du port de service se sont achevés début septembre. C'est la première fois, depuis cette date, que j'ai l'occasion d'en faire des photos. Ce port avait été fortement fragilisé par les tempêtes de 1999 et 2010, mais surtout sa capacité d’accueil limitée ne permettait plus d’accompagner le fort développement du port. Sécurisation (avec une faible agitation du plan d’eau quelles que soient les conditions météo) et extension de capacité étaient donc les deux objectifs recherchés par les travaux engagés en juillet 2016. C'est donc un nouveau brise-lames de 208 m de long, alternant pieux et palplanches, qui fut construit plus au large (cf. photos ci-dessous) pour remplacer l'ancien (qui lui fut démoli). Pour info, pendant la durée du chantier, les navires stationnant habituellement au Port de Service avaient été répartis entre la jetée sud et le Bassin à Flot.
Comme on le voit ci-après, le ponton de la société de remorquage Boluda a été modifié et repositionné pour accueillir jusqu’à quatre remorqueurs (deux de chaque côté), au lieu de deux auparavant (amarrés d'un seul côté, le troisième tug en service devant alors être amarré dans le bassin à flot desservi par une écluse). Cette nouvelle configuration permet une plus grande réactivité de la place portuaire pour l’accueil des navires, ainsi qu’une meilleure sécurité pour l’accès maritime. Les équipements des pontons ont par ailleurs été modernisés (mise en place de nouvelles bornes équipées de lecteurs de badges pour les consommations d’électricité et d’eau, par exemple). Les remorqueurs sont ici les VB COGNAC (première photo / c'est l'ancien VB ST BREVIN renommé en 07.2017, lui-même ancien VB HONFLEUR 01.2009-12.2009, initialement ABEILLE HONFLEUR 12.1991-01.2009), VB OLERON (deuxième et troisième photos / Ex VB LE HAVRE 01.2009-01.2011) et PORNICHET (troisième et quatrième photos / Ex PROVENCAL 10 07.1988-03.2000).
VB COGNAC
VB OLERON
VB OLERON & PORNICHET
PORNICHET
Sur le tribord arrière du PORNICHET, le navire-école AUNIS II (DF 1) de l'Ecole nationale des brigades de douane (ENBD) de La Rochelle (première et deuxième photos), la VCSM (Vedette Côtière de Surveillance Maritime) CHARENTE (P 613) de la Gendarmerie maritime (troisième photo) et la vedette IMA ANTOCHE (SNS 144 / quatrième photo) de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM).
PORNICHET
AUNIS II (DF 1)
CHARENTE (P 613)
IMA ANTOCHE (SNS 144)



Octobre 2017 (suite)

26 octobre 2017

Après trois mois et demi sans pouvoir me rendre à mon port d'attache (hélas pour des raisons de santé), c'est avec un immense plaisir que je vagabonde sur les quais en ce 26.10.2017. C'est justement ce jour que se termine la saison 2017 des croisières à La Rochelle, et ce avec l'escale du paquebot AURORA. Il a accosté au mole d'escale à 07h45, en provenance de Bilbao (Espagne). Ce paquebot est géré par l'armement britannique P&O Cruises (fondé en 1837 sous le nom de Peninsular and Oriental Steam Navigation Company et maintenant filiale du groupe américain Carnival), dont on retrouve le symbole à l'extrémité de l'étrave du navire, ainsi d'ailleurs que sur la cheminée. Il appareillera pour Cherbourg le soir même à 16h30.

AURORA
AURORA
AURORA
Nous connaissons déjà ce paquebot, pour l'avoir vu par exemple au Havre le 30.08.2012, mais alors sa coque était totalement blanche. Depuis, P&O Cruises a fait peindre sur tous ses navires l'immense "Union Jack" stylisé peint sur leur proue. Ce drapeau fut adopté par le Royaume-Uni en 1603 pour symboliser l'union des Royaumes d'Angleterre — Croix de Saint-Georges verticale rouge sur fond blanc — et d'Ecosse — Croix de Saint-André diagonale blanche sur fond bleu. La Croix de Saint-Patrick — croix diagonale rouge sur fond blanc — a, quant à elle, été ajoutée en 1801 lors de l'entrée de l'Irlande dans le Royaume-Uni.
AURORA
AURORA
AURORA
AURORA (Hamilton) - IMO 9169524 - Indicatif d'appel ZCDW9 - MMSI 310556000 - Paquebot de croisières - 270,00x32;20x11,50 m - TE 8,40 m - JB 76 152 - JN 40 037 - PL 8 486 t - Ptot 56 000 kW (quatre moteurs 4T-14cyl MAN-B&W 14V48/60 couplés à quatre générateurs qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion (de 20 000 kW chacun) entraînant deux hélices à pas fixe) - V 24 nd - Quatre propulseurs transversaux (av. 3 x 1 500 kW / arr. 1 x 1 500 kW) - Cap. 1 950 passagers (939 cabines) - Equipage 936 - Constr. 04.2000 (Meyer Werft, Papenburg, Allemagne) - Propr. Groupe Carnival (Miami, Etats-Unis) - Gérant/Opérat. P&O Cruises (Southampton, Grande-Bretagne) - Pav. BMU.


La saison Croisières 2017 à La Rochelle aura été remarquable à tout point de vue : en nombre de passagers, d’escales et de compagnies. Le 30 mars, la compagnie P&O Cruises a démarré la saison à Port Atlantique La Rochelle avec l’escale du BRITANNIA (un habitué) et ses 3 600 passagers. Et c’est elle qui la clôture aujourd'hui avec l’AURORA comme nous venons de le voir. Cette compagnie a été la plus présente jusqu’au mois d’octobre puisque ses navires ont accosté onze fois cette année (elle avait effectué neuf escales en 2016 et deux en 2015). Cette saison 2017 totalise 49 000 passagers, 39 escales et 21 compagnies, parmi lesquelles Cruises & Maritime Voyages, dont les navires ont accosté à quatre reprises, et Fred Olsen (trois escales). Ces deux compagnies pratiquent la même politique d’itinéraires en proposant aux Britanniques plus de choix pour les ports de départ, comme Edimbourg, Liverpool ou Cardiff.
Bien qu’en baisse par rapport à 2016, les Britanniques constituent la nationalité la plus représentée sur l’ensemble des croisiéristes, à 71 %. Viennent ensuite les Allemands et les Américains (8 % chacun, une proportion en augmentation). Sur les 49 000 croisiéristes enregistrés au cours de la saison qui s'achève, 80 % ont profité des navettes vers le centre-ville de La Rochelle et des excursions. Les premières ont nécessité 257 bus, les secondes 299, en majorité pour la visite guidée de La Rochelle, de l’île de Ré et de la Venise Verte (Parc Naturel Régional du Marais Poitevin).

Le vraquier grec POLYMNIA a accosté au mole d'escale (poste ME02) le 25.10.2017 à 19h00, en provenance de Paranagua (port brésilien de l'Etat de Parana, situé à environ 270 km au sud de Santos).
POLYMNIA
POLYMNIA
POLYMNIA
POLYMNIA
A son étrave et sur sa cheminée, le logo de l'armement grec Diana Shipping.
POLYMNIA
POLYMNIA
POLYMNIA
POLYMNIA
Il est en train de décharger 25 000 t de tourteaux de soja. Son appareillage pour Amsterdam est prévu le 03.11 au soir.
POLYMNIA
POLYMNIA
POLYMNIA
POLYMNIA
POLYMNIA (Majuro) - IMO 9598660 - Indicatif d'appel V7ZR7 - MMSI 538004898 - Vraquier - 239,99x38,00x19,95 m - TE 14,479 m - JB 51 905 - JN 32 423 - PL 98 704 t - P 12 700 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Mitsui 6S60MC-C / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux. 3 x 620 kW - Cap. GRN 113 237 m3 (7 cales) - Constr. 11.2012 (Tsuneishi Group (Zhoushan) Shipbuilding, Zhoushan City, Daishan County , Chine) - Propr./Gérant Diana Shipping (Athènes, Grèce) - Pav. MHL. Sisterships : AM LIBERIA (IMO 9599078 / 01.2013) - AMAMI (IMO 9520821 / 04.2011) - AMPHITRITE (IMO 9599157 / 08.2012) - CEMTEX ORIENT (IMO 9599169 / 11.2012) - CEMTEX RENAISSANCE (IMO 9599119 / 12.2011) - GL COLMENA (IMO 9599171 / 08.2013) - GL IGUAZU (IMO 9599200 / 01.2014) - GL LA PAZ (IMO 9599183 / 10.2013) - GL PIRAPO (IMO 9599195 / 11.2013) - JO JIN MARU (IMO 9599133 / 06.2012) - KATAGALAN WISDOM (IMO 9599121 / 01.2012) - KATAGALAN WISDOM III (IMO 9599145 / 05.2012) - MADREDEUS (IMO 9520845 / 06.2011) - STAR SIRIUS (IMO 9520883 / 08.2011) - STAR VEGA (IMO 9520895 / 10.2011 / Ex GL QUSHAN 10.2011-02.2014) - TEN JIN MARU (IMO 9520833 / 05.2011).

Deux navires-citernes à l'appontement pétrolier : le pétrolier / chimiquier TINA THERESA (ci-dessous) et le STENAWECO ANDREA CORRADO (cf. infra). Le citernier danois TINA THERESA a accosté au poste APES ce 26.10.2017 à 09h00, en provenance de Brest. Appareillage le 27.10 à 15h30, destination à ordre. Il est venu livrer 4 360 t d'ester méthylique d'huile végétale (EMHV), biocarburant aussi connu en France sous le nom de "diester".
TINA THERESA & STENAWECO ANDREA CORRADO
TINA THERESA
TINA THERESA
TINA THERESA
TINA THERESA (Herning) - IMO 9478298 - Indicatif d'appel OWEU2 - MMSI 219057000 - Pétrolier / Chimiquier - 101,39x19,05x10,50 m - TE 6,35 m - JB 5 706 - JN 2 406 - PL 7 902 t - P 4 000 kW (mot. 4T-8cyl Bergens-Rolls-Royce B32:40L8P / hélice à pas variable) - V 12 nd - Prop. d'étrave (400 kW) - Générat. aux. 1 x 1 080 kW / 3 x 420 kW / 1 x 100 kW - Cap. 9 252 m3 (12 citernes) - Constr. 09.2009 (Nantong Mingde Heavy Industry, Tongzhou, JS, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Herning Shipping (Hellerup, Danemark) - Pav. DNK. Sisterships : ALICE THERESA (IMO 9478303 / 07.2010) - ANNELISE THERESA (IMO 9478286 / 05.2009) - BOMAR SEDNA (IMO 9383651 / 02.2008) - CAROLINE THERESA (IMO 9428449 / 01.2009) - CATHY THERESA (IMO 9478315 / 10.2011) - KARINA THERESA (IMO 9428451 / 03.2009) - SLNC PAX (IMO 9383663 / 04.2008 / Ex BOMAR ERIS 09.2012-02.2014 / Ex RUTH THERESA 04.2008-09.2012).

De l'autre côté de l'appontement pétrolier (cf. ici), amarré au poste APWE, le pétrolier / chimiquier STENAWECO ANDREA CORRADO (photographié avec le soleil de face…). C'est un navire-citerne récent, en service depuis seulement deux ans. Il est opéré par l'armement danois Stena Weco dont on retrouve le pavillon sur sa cheminée. Il a accosté ce 26.10.2017 à 04h00, en provenance d'Anvers (Belgique). Après avoir déchargé 16 960 t de gazole, il appareillera pour Bordeaux-Ambes (ETD 27.10 vers 08h30).
STENAWECO ANDREA CORRADO
STENAWECO ANDREA CORRADO
STENAWECO ANDREA CORRADO
STENAWECO ANDREA CORRADO
STENAWECO ANDREA CORRADO (Nassau) - IMO 9688415 - Indicatif d'appel C6BL2 - MMSI 311000293 - Pétrolier / Chimiquier - 183,11x32,20x19,40 m - TE 13,20 m - JB 29 846 - JN 13 694 - PL 50 040 t - P 7 180 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-HHI 6G50ME-B9.3 / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux. 3 x 800 kW - Cap. 53 124 m3 (12 citernes) - Constr. 06.2015 (Hyundai Mipo Dockyard, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant Gestion Maritime SAM (Monte Carlo, Monaco) - Opérat. Stena Weco (Copenhague, Danemark) - Pav. BHS. Une trentaine de sisterships, tous construits en Corée du Sud entre début 2014 et fin 2017 : HELLAS CALAFIA (IMO 9798088 / Livrable 12.2017) - HELLAS IVY (IMO 9798076 / Livrable 11.2017) - HELLAS MARGARITA (IMO 9794721 / 09.2017) - HELLAS TATIANA (IMO 9794719 / 06.2017) - HIGH DISCOVERY (IMO 9674725 / 02.2014) - HIGH FREEDOM (IMO 9674713 / 01.2014) - HIGH LOYALTY (IMO 9681857 / 02.2015) - HIGH VOYAGER (IMO 9681845 / 11.2014) - NCC BADER (IMO 9685190 / 07.2014) - SILVER EBALINA (IMO 9692351 / 08.2015) - SILVER ELLIE (IMO 9692387 / 11.2015) - SILVER EUPLECTA (IMO 9692349 / 07.2015) - SILVER MILLIE (IMO 9692363 / 09.2015) - SILVER VENUS (IMO 9692375 / 10.2015) - STENAWECO CATERINA CORRADO (IMO 9688427 / 08.2015) - STI BATTERY (IMO 9688362 / 11.2014) - STI BLACK HAWK (IMO 9704453 / 09.2015) - STI DUCHESSA (IMO 9669938 / 01.2014) - STI MILWAUKEE (IMO 9686974 / 11.2014) - STI OPERA (IMO 9669940 / 01.2014) - STI OSCEOLA (IMO 9707807 / 04.2015) - STI PONTIAC (IMO 9704465 / 03.2015) - STI SENECA (IMO 9704477 / 06.2015) - STI VENERE (IMO 9681390 / 06.2014) - STI YORKVILLE (IMO 9688350 / 10.2014) - VUKOVAR (IMO 9707819 / 04.2015) - ZOILO (IMO 9704441 / 07.2015).

Revenant du mole d'escale, je fais un détour par le quai Lombard, dans l'avant-port, où est amarré le cargo LADY JASMIN qui a accosté au poste AP00 ce 26.10.2017 à 09h00, en provenance de Ponta Delgada (port de la côte sud de l'île de São Miguel, archipel des Açores). Joli logo sur sa cheminée, celui de l'armement turc GN Group. Il est venu charger 10 500 t de blé en vrac, après quoi il appareillera (ETD 27.10 au soir) pour Sousse (port, d'origine phénicienne, situé à environ 150 km au sud de Tunis).
LADY JASMIN
LADY JASMIN
LADY JASMIN
LADY JASMIN
LADY JASMIN (Panama) - IMO 9106974 - Indicatif d'appel 3EOG7 - MMSI 374742000 - Cargo de divers - 124,10x18,00x10,60 m - TE 7,98 m - JB 7 269 - JN 4 445 - PL 11 307 t - P 2 990 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W 6L35MC / hélice à pas variable) - V 13 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 4 x 250 kW - Cap. GRN 15 350 m3 (5 cales) / 520 evp - Grues 3 x 24 t - Constr. 09.1994 (Selah Makina Sanayi ve Ticaret, Tuzla-Istanbul, Turquie) - Propr./Gérant/Opérat. GN Group (Istanbul, Turquie) - Pav. PAN - Ex BOZONA (07.2001-03.2014) - Ex KEVSER GUNES (09.1994-07.2001). Sistership : LADY LEYLA (IMO 9106986 / 07.1995 / Ex LADY AZRA 06.2014-11.2015 - Ex HOPA 06.2001-06.2014 / Ex SUAT ULUSOY 07.1995-06.2001).

Enfin, je file au quai Chef de Baie où le cargo KAI XUAN est accosté (au poste CB02) depuis ce 26.10.2017 à 09h00. Il est arrivé de Lirquen (port situé au Nord du Chili, principal site d'exportation des produits forestiers du pays). Sympathique salut de la part de deux marins du bord.
KAI XUAN
KAI XUAN
KAI XUAN
KAI XUAN
Comme on le voit ci-dessous, ce cargo est opéré par l'armement norvégien G2 Ocean.
KAI XUAN KAI XUAN KAI XUAN KAI XUAN
Il est en train de décharger 7 290 t de pâte à papier fabriquée au Chili. C'est une grue du port qui vide les cales, munie d'un palonnier (ou spreader) "multi-pattes" spécifique pour accrocher en même temps plusieurs "ballots" de pâte à papier, lesquels sont ensuite posés sur le quai.
KAI XUAN KAI XUAN KAI XUAN KAI XUAN

Les ballots de pâte à papier sont aussitôt repris par les chariots élévateurs du port, qui les chargent sur des camions qui font la noria. Ce cargo "open hatch" (les panneaux de cales sont de la dimension des cales elles-mêmes, afin de faciliter les manutentions) appareillera le 27.10 à 13h00, à destination de Flessingue (Vlissingen en néerlandais). Ce port de la province de Zélande (au Sud-Ouest des Pays-Bas) est le leader européen pour l'importation de la pâte à papier.

KAI XUAN KAI XUAN KAI XUAN
KAI XUAN (Majuro) - IMO 9452139 - Indicatif d'appel V7YL7 - MMSI 538004686 - Cargo Open Hatch - 199,90x32,26x16,99 m - TE 12,416 m - JB 33 689 - JN 16 318 - PL 51 674 t - P 7 840 kW (mot. 2T-6cyl Mitsubishi 6UEC50LSE / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Cap. GRN 58 500 m3 (8 cales) - Grues 4 x 45 t - Constr. 06.2012 (Zhejiang Friendship Shipyard, Taizhou City, Zhejiang Province, Chine) - Gérant/Opérat. G2 Ocean (Bergen, Norvège) - Pav. MHL.

Page précédente
Dernière mise à jour - 29.12.2017

© Françoise Massard
www.cargos-paquebots.net