Quelques navires de marine marchande escalant à La Rochelle
Françoise Massard
Page précédente
Cliquez sur les photos pour les agrandir

Mars 2018

Les chimiquiers / pétroliers PIGEON POINT et ALICE THERESA en mouvement au port de La Rochelle le 29.03.2018 — Photos Samuel Daguenet

18 mars 2018 — Photos Samuel Daguenet

Le caboteur estonien LUMEN (première photo, prise à contre-jour) va accoster au quai Lombard (poste AP01) le 18.03.2018 peu avant 10h00. Il vient charger 3 950 t de maîs en vrac. Puis il appareillera le 21.03 à 15h00, à destination de Hull (port de la côte N-E de la Grande-Bretagne). Sur les trois photos suivantes, le chimiquier / pétrolier chinois TIGER JOY vient d'appareiller, lui aussi du quai Lombard, le 18.03.2018 à 17h30, destination à ordre. Il y avait accosté 24h plus tôt, en provenance de Gand (port belge situé à quelque 30 km de la mer du Nord, mais accessible via l'Escaut et le Canal Gand-Terneuzen, canal qui peut accueillir des navires ayant jusqu'à 12,5 m de tirant d'eau). Il a livré 7 000 t d'engrais liquides. Ce navire est tout neuf puisque mis en service en 09.2017. Sur sa cheminée, le cheval stylisé de son armement chinois Greathorse Shipping.

LUMEN
TIGER JOY
TIGER JOY
TIGER JOY
LUMEN (Saint John's) - IMO 9136125 - Indicatif d'appel V2QS5 - MMSI 304354000 - Cargo de divers - 90,46x13,20x7,30 m - TE 5,754 m - JB 2 848 - JN 1 601 - PL 4 300 t - P 1 840 kW (mot. 4T-6cyl Stork-Werkspoor 6SW280 / hélice à pas variable) - V 11 nd - Prop. d'étrave (177 kW) - Générat. aux. 1 x 290 kW / 2 x 136 kW - Cap. GRN 5 798  m3 (1 cale) / 206 evp - Constr. 05.1996 (Royal Bodewes, Hoogezand, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Atrica-Marine (Tallinn, Estonie) - Pav. ATG - Ex SWALLOW (05.2004-08.2017) - Ex WESTERLAND (02.2003-05.2004) - Ex SWALLOW (05.1996-05.2004). Sisterships : cf. SUNMI (IMO 9073581 / 12.1993).
TIGER JOY (Hong Kong) - IMO 9749611 - Indicatif d'appel VRQZ5 - MMSI 477103500 - Chimiquier / Pétrolier - 158,93x26,60x14,10 m - TE 9,862 m - JB 15 730 - JN 7 313 - PL 25 284 t - P 5 640 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Makita 6S46ME-B8 / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Prop. d'étrave (685 kW) - Générat. aux. 3 x 650 kW - Cap. 28 580 m3 (16 citernes) - Constr. 09.2017 (Shitanoe Shipbuilding, Usuki, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. Greathorse Shipping (Shanghai, Chine) - Pav. HKG (CHN).

Le cargo britannique VITALITY arrive d'Amsterdam (Pays-Bas) le 18.03.2018 en fin de matinée. Il évite dans l'avant-port pour accoster, en culant, bâbord à quai au poste SM02 du quai Saint-Marc. Il vient charger 3 600 t de tourteaux de soja. Il appareillera pour les Sables d'Olonne le 20.03 à 22h00.
VITALITY (Peel) - IMO 9141364 - Indicatif d'appel 2JBU7 - MMSI 235114599 - Cargo de divers - 89,68x13,17x7,15 m - TE 6,12 m - JB 2 834 - JN 1 568 - PL 4 748 t - P 2 200 kW (mot. 4T-6cyl MWM TBD645L6 / hélice à pas variable) - V 11,5 nd - Prop. d'étrave (300 kW) - Générat. aux. 1 x 360 kW / 2 x 112 kW - Cap. GRN 5 718 m3 (1 cale) / 213 evp (dont 12 reefers) - Constr. 10.1998 (Damen Galati Shipyards, Galati, Roumanie (coque) / Damen BV Shipyards, Hoogezand-Foxhol, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Faversham Ships Ltd (Cowes, Ile de Wight, Royaume-Uni) - Pav. IOM - Ex NELLI (09.2013-12.2015) - Ex ESMERALDA (10.1998-09.2013). Sisterships : ANTONIA (IMO 9195810 / 11.1999) - CHRISTINE (IMO 9184811 / 12.1998) - PAUL (IMO 9141352 / 06.1998 / Ex BELLA 1 12.2012-01.2015 / Ex ISABELLA 01.2001-12.2012) - VINGAREN (IMO 9195822 / 02.2000).



17 mars 2018

Il fait doux en ce 17.03.2018 à La Rochelle et je ne connais pas encore la plupart des navires qui y sont en escale. Je me dirige donc d'abord vers le quai Chef de Baie où le vraquier grec ALINDA a accosté au poste CB01 le 15.03.2018 à 22h15, en provenance de Huelva (port espagnol sur le Golfe de Cadix). Il vient charger 27 500 t de blé en vrac.

ALINDA
ALINDA
ALINDA
ALINDA
Son appareillage pour Abidjan (Côte d'Ivoire) est prévu le 20.03 à 20h00. Sa cheminée est aux couleurs de l'armement grec Alloceans Shipping (basé à Athènes).
ALINDA
ALINDA
ALINDA
ALINDA (Valletta) - IMO 9588378 - Indicatif d'appel 9HA2751 - MMSI 215522000 - Vraquier - 180,00x30,00x14,40 m - TE 9,80 m - JB 22 223 - JN 11 534 - PL 34 035 t - P 6 480 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-HHI 6S42MC7 / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux. 3 x 570 kW - Cap. GRN 44 717 m3 (5 cales) - Grues 4 x 35 t - Constr. 02.2012 (Hyundai Mipo Dockyard, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Alloceans Shipping (Athènes, Grèce) - Pav. MLT. Sisterships : cf. ALYCIA (IMO 9588366 / 01.2012).

Le cargo allemand FORESTER est arrivé sur rade de La Rochelle le 16.03.2018 à 06h00, en provenance de Suède. Il mouille sur zone d'attente et n'embarque le pilote que le 16.03 au soir. Il accoste à 23h15 lui aussi au quai Chef de Baie, mais au poste CB03, tribord à quai, cap à l'amont.
FORESTER
FORESTER
FORESTER
A l'extrémité de l'aileron de passerelle (cf. photo de droite ci-dessus), le logo de son armateur allemand Roerd Braren Bereederungs GmbH (siège à Kollmar).
FORESTER
FORESTER
FORESTER
FORESTER

Comme on le voit ci-dessous, le FORESTER est venu livrer de la pâte à papier. Il n'utilise pas ses propres grues pour décharger les ballots de pâte à papier, c'est une grue du port qui effectue cette opération. Le palonnier (ou spreader) "multi-pattes" de la grue croche les ballots dans la cale, les soulève puis les pose directement sur une remorque aussitôt reprise par un tracteur du port qui les emporte vers le hangar de stockage voisin. Les remorques se succèdent jusqu'au déchargement complet de la cale. Appareillage ce 17.03 à 19h30, à destination de Pasajes (port du Pays Basque espagnol, sur la mer Cantabrique).

FORESTER
FORESTER
FORESTER
FORESTER (Kollmar) - IMO 9123300 - Indicatif d'appel DIUT - MMSI 211233870 - Cargo de divers - 99,99x17,00x9,25 m - TE 7,272 m - JB 4 110 - JN 2 042 - PL 6 471 t - P 3 520 kW (mot. 4T-8cyl Krupp MaK 8M32C / hélice à pas variable) - V 14 nd - Prop. d'étrave (300 kW) - Générat. aux. 2 x 250 kW - Cap. GRN 7 091 m3 (1 cale) / 268 evp - Grues 2 x 35 t - Constr. 01.1996 (Peters Werft, Wewelsfleth, Allemagne) - Propr./Gérant/Opérat. Roerd Braren Bereederungs GmbH (Kollmar, Allemagne) - Pav. PAN - Lancé comme UTE BRAREN (11.1995). Sisterships : CARIBBEAN TRADER (IMO 9193800 / 03.1999) - CELLUS (IMO 9173317 / 10.1998) - CHRISTINA (IMO 9157143 / 09.1997) - INDUSTRIAL AIM (IMO 9204934 / 10.1999) - INDUSTRIAL AMA (IMO 9193812 / 12.1998) - TIMBUS (IMO 9198680 / 12.1999) - TIONA (IMO 9193824 / 05.1999).

Les remorqueurs VB COGNAC (première photo), VB OLERON (deuxième photo) et PORNICHET (troisième photo) viennent de dépasser la digue qui ferme l'avant-port du port de commerce de La Rochelle (digue sur laquelle je me trouve) et gagne la haute mer, probablement se dirigent-ils vers un navire arrivant au GPMLR.
VB COGNAC VB OLERON PORNICHET
En effet, le vraquier grec CHRYSSA K arrive de Rouen ce 17.03.2018 vers 16h30. Trois remorqueurs ont bien été requis pour son entrée dans le port et sa mise à quai.
CHRYSSA K CHRYSSA K VB OLERON CHRYSSA K
Le CHRYSSA K doit accoster au quai Lombard (poste AP00), tribord à quai, cap à l'aval. Il évite donc dans l'avant-port.
CHRYSSA K CHRYSSA K CHRYSSA K
La VB OLERON a croché à l'avant du vraquier et le VB COGNAC a passé sa remorque à l'arrière. Quant au PORNICHET, il s'appuie contre la muraille du navire, au droit de son axe de rotation, pour faciliter son évitage.
CHRYSSA K
La rotation terminée, le CHRYSSA K va culer progressivement vers le quai pour y accoster tribord à quai, toujours avec l'aide des trois remorqueurs.
VB COGNAC CHRYSSA K CHRYSSA K CHRYSSA K & PORNICHET
Il vient charger 18 450 t d'orge en vrac. Il appareillera le 21.03 à 09h00 pour Jeddah (port d'Arabie Saoudite, sur la mer Rouge).
CHRYSSA K
CHRYSSA K
CHRYSSA K
CHRYSSA K (Monrovia) - IMO 9595852 - Indicatif d'appel D5KU9 - MMSI 636017415 - Vraquier - 229,02x32,25x20,10 m - TE 12,20 m - JB 44 230 - JN 26 989 - PL 81 305 t - P 10 100 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-HHI 7S50MC-C8 / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux. 3 x 600 kW - Cap. GRN 95 786 m3 (7 cales) - Constr. 03.2012 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Marmaras Navigation Ltd (Athènes, Grèce) - Pav. LBR - Ex ETERNITY ISLAND (03.2012-03.2016). Navire-catalogue : plus d'une cinquantaine de sisterships, dont les GOLDEN IOANARI (IMO 9586344 / 09.2011 / Ex Q IOANARI 09.2011-05.2017) - GOLDEN KEEN (IMO 9595723 / 04.2012 / Ex Q KEEN 04.2012-07.2017) - ORDU (IMO 9584047 / 05.2012) - PUMA MAX (IMO 9589152 / 02.2012) par exemple.

Je me rends ensuite au mole d'escale pour voir de près le cargo IKEBANA qui a touché le GPMLR le 16.03.2018 vers 03h00, en provenance d'Itaqui (port de la côte Nord du Brésil, Etat de Maranhão). Il a accosté bâbord à quai, cap à l'aval, au poste ME05. Il est venu livrer 15 100 t de pâte à papier. A la proue du navire, l'écusson de l'armement norvégien Skibsaktieselskapet Navigation Co. / Westfal-Larsen Group (Bergen, Norvège). On notera les garde-rats positionnés à cheval sur les aussières qui relient les navires au quai. Ces disques métalliques fendus ont pour but d'empêcher tout rongeur de pénétrer sur le navire en montant sur les aussières.
IKEBANA
IKEBANA
IKEBANA
IKEBANA
L'IKEBANA appartient à la famille de navires dits OHGC ou "Open Hatch General Cargo". Ces cargos spécialisés, dont le concept est né d'une coopération entre les Etats-Unis et la Norvège dans les années 1960, sont spécialisés dans le transport de produits forestiers (pâte à papier, rouleaux de papier, etc.). Ils sont auto-chargeants / déchargeants grâce à leurs deux puissants portiques (gantry cranes) qui se déplacent longitudinalement sur des rails qui courent de part et d'autre du navire sur toute sa longueur. La capacité de levage de ces portiques varie, selon les navires, de 30 à 80 t SWL (Safe Working Load) ; elle est ici de deux fois 70 t. Pour préserver la cargaison des intempéries lors des opérations commerciales, ces portiques sont entièrement couverts et disposent généralement de bâches latérales enroulables (cf. troisième photo ci-dessous). De plus, chaque toit de portique comporte généralement deux parties latérales rétractables (à leur poste de mer). Pendant les manutentions, une fois déployées, elles dépassent de plus de 10 m de part et d'autre de la coque du navire. Les panneaux de cales de ce type de navire ont pratiquement les mêmes dimensions que les cales (d'où l'appellation "open hatch"), ce qui facilite les manutentions verticales.
IKEBANA
IKEBANA
IKEBANA
IKEBANA

La pâte à papier ici livrée (cf. photos ci-après) a été fabriquée au Brésil qui en est actuellement le premier exportateur mondial, avec 22 % des exportations totales (les deux raisons principales en sont les coûts de production imbattables et la vitesse de poussée des eucalyptus, laquelle est de seulement six ans). Le Brésil exporte essentiellement vers l'Amérique du Nord et la Communauté européenne. Les principaux autres pays exportateurs sont le Canada (16 %), les Etats-Unis (12 %), le Chili (8 %), l'Indonésie (6 %), la Finlande (6 % également), la Suède (5 %), l'Uruguay (4 %), la Fédération de Russie (4 %), les Pays-Bas (3 %), etc. Ces valeurs sont extraites des "Statistiques des produits forestiers 2016" de la FAO ("Food and Agriculture Organization", agence de l'ONU connue aussi sous le nom de "Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture"). La production mondiale de pâte marchande (destinée à la vente) est de plus de 60 Mt, dont plus d’un tiers provient d'Amérique du Sud. Un tiers des importations françaises de pâte transite par le Port de La Rochelle, près de 60 % d'entre elles venant d’Amérique du Sud (Brésil, Chili et, depuis peu, Uruguay). La pâte à papier livrée à La Rochelle a été séchée sous forme de plaques (assemblées en ballots, cf. ci-dessous) pour pouvoir être transportée. Cette pâte devra donc être remise en solution (dans d'énormes quantités d'eau) pour pouvoir être traitée dans les machines à papier qui fabriqueront les feuilles (sous différents formats, et de différentes qualités selon la composition initiale de la pâte et ses différents adjuvants) : en effet, les fibres cellulosiques doivent être "libérées" (donc en flottation dans la pâte liquéfiée), en arrivant sur la machine à papier, afin qu'elles puissent s'orienter naturellement sur la grille d'entrée de la machine animée de mouvements vibratoires. Les fibres en s'orientant et en s'égouttant forment progressivement la feuille de papier. Celle-ci passe ensuite entre des cylindres recouverts de feutres absorbants qui la pressent, puis elle passe entre des cylindres chauffants qui la sèchent. L'un (recto) ou les deux (recto / verso) côtés de la feuille peuvent subir des traitements d'enduction (kaolin pour du "papier couché" par exemple, ou colorants, etc.). La feuille sera ensuite lissée (calandrage), puis enroulée en bobines.

Voir ici l'histoire résumée de l'apparition du papier dans le monde. De nos jours, la France produit annuellement environ 8,2 Mt de papiers et cartons en 2017, produits par 135 machines à papier appartenant à 90 usines réparties sur l'Hexagone et employant environ 13 500 personnes. Ces 8,2 Mt de papier sont fabriquées, d'une part, à partir de papiers et cartons recyclés (± 5,4 Mt) et, d'autre part, à partir de pâte à papier vierge, c'est-à-dire non recyclée (environ 3 Mt dont près de 2 Mt de pâte à papier importée : 585 000 t proviennent justement du Brésil). La production mondiale de produits papetiers (pâte, papiers et cartons) s’élève, elle, à plus de 400 Mt. — Chiffres COPACEL 2017-2018.
IKEBANA
IKEBANA
Appareillage prévu le 18.03 dans la nuit, à destination de Vlissingen (Flessingue en français, port de la province de Zélande, au Sud-Ouest des Pays-Bas), ce port néerlandais étant le leader européen pour l'importation de la pâte à papier).
IKEBANA IKEBANA IKEBANA IKEBANA
IKEBANA (Singapore) - IMO 9186209 - Indicatif d'appel S6BK - MMSI 563294000 - Cargo open hatch - 198,50x31,00x19,00 m - TE 12,05 m - JB 33 448 - JN 13 195 - PL 45 038 t - P 11 200 kW (mot. 2T-6cyl B&W-Cegielski 6S60MC / hélice à pas fixe) - V 16,2 nd - Deux propulseurs transversaux (av. 1 500 kW / arr. 750 kW) - Générat. aux. 1 x 1 200 kW / 2 x 900 kW - Cap. 55 600 m3 (10 cales) / 2 096 evp - Grues-portiques 2 x 70 t - Constr. 11.1999 (Stocznia Szczecinska Porta Holding, Szczecin, Pologne) - Propr. Masterbulk (Singapour) - Gérant/Opérat. Westfal-Larsen Management (Bergen, Norvège) - Pav. SGP - Ex STAR IKEBANA (1999-01.2009). Sisterships : INDIANA (IMO 9186211 / 02.2000) - INVENTANA (IMO 9186223 / 04.2000) - ISOLDANA (IMO 9186235 / 07.2000).

Page précédente
Dernière mise à jour - 15.04.2018

© Françoise Massard
www.cargos-paquebots.net