Quelques nouvelles de Curaçao (avril-mai 2016)
Françoise Massard
Page précédente
Cliquez sur les photos pour les agrandir
Page suivante

A quai le 25.04.2016, le long du chenal Sint Annabaai, côté Otrobanda, le "vieux" paquebot américain FREEWINDS.

FREEWINDS
FREEWINDS
FREEWINDS
FREEWINDS

Sous ses allures de paquebot de croisières des années 1960, ce navire appartient en fait depuis 1988 (cf. stèle ici) à San Donato Properties, société liée à l'Église de Scientologie. Construit en Finlande (chantier de Turku) en 1968, il a navigué pendant ses vingt premières années sous le nom de BOHEME pour la compagnie Wallenius Lines. Ce paquebot, qui navigue à l'année dans les Caraïbes, sert de "centre de formation" aux futurs dirigeants de la secte. C'est un navire très controversé, non seulement en raison de ses activités, mais également pour des raisons techniques car il fut à l'origine isolé avec de l'amiante bleu (ou Crocidolite), hélas réputé comme l'une des variétés les plus toxiques d'amiante.

FREEWINDS
FREEWINDS
FREEWINDS
FREEWINDS

FREEWINDS (Panama) - IMO 6810811 - Indicatif d'appel H9CK - MMSI 354993000 - Paquebot de croisières - 134,32x19,91x12,30 m - TE 5,51 m - JB 9 780 -  JN 3 699 - PL 7 500 t -   Ptot 10 298 kW (deux moteurs 2T-8cyl Sulzer-Oy Wartsila 8RD56 / deux hélices à pas variable) - V 20 nd - Prop. d'étrave (662 kW) - Générat. aux. 2 x 844 kW / 2 x 608 kW - Cap. 540 passagers (234 cabines) - Equipage 170 - Constr. 11.1968 (Oy Wartsila, Turku, Finlande) - Propr. San Donato Properties (Clearwater, Etats-Unis) - Gérant FleetPro Ocean (Miami, Etats-Unis) - Pav. PAN.  - Ex BOHEME (1968-1986).


En attente à un poste à quai, au pied du pont de la Reine Juliana (55 m de haut) — qui relie les deux quartiers de Willemstad situés de part et d'autre du chenal Sint Annabaai — le cargo américain HONOR. J'aurai l'occasion de le voir de près lors d'une visite du port.


HONOR
HONOR
HONOR

HONOR (Panama) - IMO 9306316 - Indicatif d'appel 3FKA9 - Cargo de divers -  108,16x18,20x9,00 m - TE 6,70 m - JB 5 581 - JN 2 835 - PL 7 600 t - P 2 800 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W 7S26MC / hélice à pas fixe) - V 12,4 nd -  Prop. d'étrave (280 kW) - Générat. aux. 2 x 365 kW - Cap. GRN 10 330 m3 (3 cales) - Constr. 09.2005 (Jiangsu Eastern Heavy Industry, Jingjiang, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Marsec One Corp. (Pembroke-Pines, Floride, Etats-Unis) - Pav. PAN - Ex CINDIA (09.2005-04.2015). Navire-catalogue : une cinquantaine de sisterships.


Remontant le chenal de Sint Annabaai le 25.04.2016 à la nuit tombante, puis passant sous le pont de la Reine Juliana (cf. ci-dessus), le porte-conteneurs allemand VEGA SACHSEN entre dans le port de commerce de Willemstad, grand port naturel en eaux profondes. Sur sa cheminée, le logo de son armement Vega-Reederei.


VEGA SACHSEN
VEGA SACHSEN
VEGA SACHSEN
VEGA SACHSEN

VEGA SACHSEN (Monrovia) - IMO 9403449 - Indicatif d'appel A8PO5 -  MMSI 636091585 - Porte-conteneurs - 147,81x23,25x11,50 m - TE 8,51 m - JB 9 957 - JN 5 020 - PL 13 742 t - P 9 730 kW (mot. 4T-7cyl MAN-B&W 7L58/64CD / hélice à pas variable) - V 19,6 nd - Prop. d'étrave (700 kW) - Générat. 3 x 570 kW - Cap. 1 118 evp (dont 240 reefers) - Grues 2 x 45 t - Constr. 07.2008 (Taizhou Kouan Shipbuilding, Taizhou, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Vega-Reederei (Hambourg, Allemagne) - Pav. LBR - Lancé comme STATE WARATAH (2008). Des dizaines de sisterships.


Accosté au Megapier, appontement parallèle à la côte, à l'ouest de l'entrée du chenal Sint Annabaai, le paquebot de croisières MONARCH (première photo) de la compagnie espagnole Pullmantur (filiale du groupe américain Royal Caribbean International) est en escale à Willemstad pour cette journée du 25.04.2016. Sur les deux photos de droite, l'un des remorqueurs du port de Willemstad, le KTK BARAKUDA, photographié le 25.04 en fin de journée.


MONARCH
KTK BARAKUDA
KTK BARAKUDA

MONARCH (Valletta) - IMO 8819500 - Insicatif d'appel 9HA3314 - MMSI 229415000 - Paquebots de croisière - 268,32x32,20x9,70 m - TE 7,55 m - JB 73 937 - JN 47 505 - PL 6 500 t - Ptot 21 600 kW (quatre moteurs 4T-9cyl SEMT Pielstick 9PC20L400 / deux hélices à pas variable) - V 20 nd - Prop d'étrave (2 x 1 720 kW) - Générat. aux. 6 x 2 100 kW - Cap. 2 772 passagers (1 178 cabines) - Equipage 827 - Constr. 10.1991 (Chantiers de l'Atlantique, Saint-Nazaire, France) - Propr./Gérant/Opérat. Pullmantur Cruises (Madrid, Espagne) - Pav. MLT - Ex MONARCH OF THE SEAS (10.1991-04.2013). Sisterships : MAJESTY OF THE SEAS (IMO 8819512 / 03.1992) - SOVEREIGN (IMO 8512281 / 12.1987).

KTK BARAKUDA (Willemstad) - IMO 9550498 - Indicatif d'appel PJDA - MMSI 306061000 - Remorqueur - 28,67x8,90x4,80 m - TE 4,60 m - JB 294 - JN 88 - PL 160 t - Ptot 3 730 kW (deux moteurs 4T-16cyl Caterpillar 3516B-HD / deux propulseurs Z-Drive) - V 12 nd - Générat. aux. 2 x 86 kW - Traction au croc 60 t - Constr. 06.2010 (Damen Galati Shipyards, Galati, Roumanie (coque) / Damen BV Shipyards, Gorinchem, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Korsou Exploitatie (Curaçao) - Pav. Curaçao (ex ANT). Une douzaine de sisterships, dont les VB BOUGAINVILLE (IMO 9395850 / 11.2008) et VB SUPERENZO (IMO 9395836 / 01.2008).

Quiitant le port de Willemstad le 25.04.2016 en début de soirée, la frégate DE ZEVEN PROVINCIEN (F 802) appartenant à la Marine Royale néerlandaise. Le nom de cette frégate, "Les sept provinces", fait bien sûr référence à la première république des Pays-Bas, la "République des sept provinces unies" (Union d'Utrecht de 1579) décrétée par sept provinces septentrionales des Pays-Bas, après s'être rebellées contre l'occupant espagnol (sous le règne de Philippe II d'Espagne).


DE ZEVEN PROVINCIEN
DE ZEVEN PROVINCIEN
DE ZEVEN PROVINCIEN

La frégate est aidée, dans sa manœuvre de sortie du port, par le remorqueur OLA. A droite, la vedette part récupérer le pilote.


DE ZEVEN PROVINCIEN
FREEWINDS & OLA

DE ZEVEN PROVINCIEN (F 802) - Frégate - 144,24x18,80 m - TE 5,18 m - Déplacement à pleine charge 6 050 t - Ptot 45 400 kW (deux moteurs Wärtsilä 16V26 (de 4 200 kW chacun) et deux turbines à gaz Rolls Royce SM1C (de 18 500 kW chacune) / deux hélices à pas variable) - V 30 nd - Générat. 4 x 1 680 kW - Embarque un hélicoptère NH-90 - Plusieurs canons - Nombreux missiles - Equipage 202 (dont 28 officiers) - Constr. 04.2002 (Damen Schelde Shipbuilding, Flessingue, Pays-Bas) - Pav. NLD. Sisterships : TROMP (F 803) - DE RUYTER (F 804) - EVERTSEN (F 805).

OLA (Willemstad) - IMO 9274599 - Indicatif d'appel PJRG - MMSI 306090000 - Remorqueur - 28,75x9,80x4,60 m - TE 3,71 m - JB 294 - JN 88 - Ptot 3 728 kW (deux moteurs 4T-16cyl Caterpillar 3516B-TA / deux propulseurs directionnels) - V 12 nd - Générat. aux. 2 x 84 kW - Traction au croc 56 t - Constr. 09.2005 (Nauta-Hull Sp z oo, Gdynia, Pologne (coque) / Damen BV Shipyards, Gorinchem, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Korsou Kompania (Curaçao) - Pav. Curaçao (ex ANT). Sisterships : CAP CARBON (IMO 9276846 / 08.2005) - NEC EMPRESS (IMO 9276810 / 03.2004) - ONA TRIUNFO (IMO 9274604 / 06.2006) - SMIT BALBOA (IMO 9276834 / 04.2005) - SMIT PANAMA (IMO 9276822 / 08.2004).

Ci-dessous le voilier de croisières INSULINDE vu sur la page précédente.



Le long du quai bordant le chenal Waaigat (Sha Caprileskade), se tient tous les jours un pittoresque marché flottant. Ce sont des marchands vénézuéliens qui viennent en bateau vendre des produits frais : des marchands de poissons et, un peu plus loin, des marchands de fruits et légumes.



Le chenal Waaigat (ci-dessus) aboutit au Lagon Waaigat (ci-dessous). Amarré rive nord, le bateau "De Kroeg", nom néerlandais qui signifie "Le Bistro". C'est une "boîte-discothèque" où l'on peut danser la salsa ou écouter des concerts "techno".


Sur la rive sud du même Lagon Waaigat, le monument aux morts avec les noms des Curaciens tombés au combat pendant la Seconde Guerre Mondiale.



Petite promenade en soirée, le 25.04, dans les ruelles de Punda (le plus ancien quartier de Willemstad, comme déjà dit, cf. page précédente).


Fondée en 1651, mais rebâtie en 1732, la synagogue Mikvé Israel-Emanuel (photos ci-dessous) est le plus vieux lieu de culte juif en activité des Amériques (un petit musée adjacent y abrite une torah du XVe siècle). De nombreuses familles juives venant d'Amsterdam s'établirent en effet à Curaçao dès le début du XVIIe siècle et attirèrent d'autres Juifs d'Europe fuyant les Inquisitions, en Espagne et au Portugal notamment.


Erigé en 1635 à la pointe de Punda, sur la rive orientale de Sint Annabaai, le Fort Amsterdam est le plus grand ouvrage militaire construit sur l'île de Curaçao. Il marque aussi le début du développement de Willemstad. Les anciens remparts (photos ci-après) abritent maintenant des boutiques et des restaurants. Sur la première photo, les remparts côté mer.



Ci-dessous, les remparts du Fort Amsterdam vus côté ville.


Alors que la plupart des bâtiments du quartier historique de Punda (cf. page précédente) appartiennent à des propriétaires privés, le Fort Amsterdam appartient lui au gouvernement de Curaçao. C'est entre autres le lieu de résidence du Gouverneur (photo de gauche ci-dessous) — lequel est le représentant à Curaçao du Roi des Pays-Bas — mais le Fort abrite aussi des bureaux ministériels et le siège de l'Eglise Protestante Unie.



L'église ci-dessous, autrefois intégrée dans le Fort Amsterdam, est aujourd'hui occupée par le Ministère de la Justice.



Page précédente
Françoise Massard - 12.05.2016

© Françoise Massard 
 www.cargos-paquebots.net