Quelques nouvelles de Curaçao (avril-mai 2016)
Françoise Massard
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - 7-Seas - Agena - Alam Belia - Alps Wideshine - Alvtank - Andres - Anita - Bourbon Opale - Bourbon Orca - CF Helsinki - CFS Pafilia - Charisma - Charisma Av Donso - Charisma Av Goteborg - Conti Arabella - Conti Daphne - Conti Elektra - Conti Salome - CSL Atlas - Curoil II - Da Wei Shan - Energy Express - Evanne - Fernao de Magalhaes - Franlis IV - Furenas - Georgia Trader - GSO Marechal Rondon - Honor - Ibn Battuta - Insulinde - Irem Kalkavan - KTK Tribon - Lady Supplier - Lima II - Lion King - Louisiana Trader - Manta - Maremar - Maruba Asia - Niccolo Machiavelli - Offshore II - Ola - Orca VI - Overseas Maremar - Pacific Guardian - Pacific Rapier - Pagai - Patience - Paul E - Ramco Energy - Seaway Cambrium - St. Kilda - Tessa PG - Triton - UAL Malongo - VFM Eduardo - Victory - Yong Da - Zeta I - Zheng He -
Page précédente
Cliquez sur les photos pour les agrandir

Je consacre une bonne partie de cette journée du 30.04,2016 à visiter en bateau le port de Willemstad. Ce port naturel en eaux profondes est accessible, pour les navires arrivant du large, via le chenal Sint Annabai. Je récupère mon billet au Musée maritime (situé sur la rive nord du Waaigat), et comme je dois embarquer à Punda (sur la rive orientale du Sint Annabaai, cf. première photo ci-dessous), je dois traverser le Waaigat en empruntant un pont levant piétonnier typiquement néerlandais (deuxième photo)… à ceci près qu'il est scindé en deux dans le sens de la longueur et, qui plus est, de façon dissymétrique afin de diminuer le bras de levier (demi-pont plus large, donc plus lourd, près de l'axe de rotation et plus étroit à l'extrémité opposée). C'est la première fois que je vois cet astucieux système. Sur la troisième photo, bateau à vocation religieuse (sur son tableau arrière : "Con Dios todo, sin el nada"), lieu de culte ou centre de réflexion plus ou moins officiel, je n'en sais rien. A droite, le marché aux poissons flottant (sur la rive sud du Waaigat). Ce sont des pêcheurs vénézuéliens, essentiellement de l'île Margarita (île "zone franche" située au N-E de Caracas, à une vingtaine de kilomètres au large de la côte vénézuélienne), qui viennent vendre en direct les produits de leur pêche (nous avons déjà parlé ici du marché flottant des fruits et légumes).


Ci-dessous à gauche, une autre vue des bateaux des pêcheurs vénézuéliens. Sur la deuxième photo, on retrouve le voilier de croisières INSULINDE. Sur les deux photos suivantes, un navire de forage à quai à Otrobanda (sur la rive occidentale du Sint Annabaai), malheureusement non identifié.


Sur les trois premières photos, le Queen Emma Bridge, photographié à des heures différentes de la journée. Plusieurs milliers de personnes empruntent chaque jour cette passerelle piétonnière flottante qui relie les deux quartiers historiques de Willemstad : Punda et Otrobanda. Ce pont est manœuvré une vingtaine de fois par jour afin de permettre l'entrée ou la sortie des navires (vers ou à partir du port). Il est tellement vital pour l'économie de Punda et d'Otrobanda (en plus d'être une véritable "icone" pour Willemstad) que, dès qu'il n'est plus accessible aux piétons, un ou deux bacs : le HAVENDIENST 1 — photo de droite — et son sistership HAVENDIENST 2 prennent aussitôt le relais (leur nom vient des mots néerlandais "de haven" = "le port" et "de dienst" = "le service"). Cette passerelle de près de 170 m de long pour un peu moins de 10 m de large, et mue par deux moteurs Diesel transversaux, fut construite en 1888 et complètement restaurée à deux reprises (en 1939 et en 2006). C'est sur le HAVENDIENST 1 (ci-dessous) que j'embarque pour visiter le port de commerce.


Comme on le voit sur les cartes suivantes, et comme nous l'avons dit à plusieurs reprises, le port de commerce de Willemstad (sur la côte sud de l'île) est un port naturel en eaux profondes, accessible de la mer via le chenal Sint Annabaai. Ainsi situé à l'intérieur des terres, ce port est très protégé (d'autant que l'île de Curaçao n'est pratiquement pas sur la route des ouragans). La profondeur du port est quasi constante, le marnage à Curaçao étant très faible (maximum 0,60 m). Ses coordonnées géographiques sont 12° 6' N - 068° 56' W. Historiquement, le port de Willemstad s'est d'abord développé le long du Sint Annabaai, avec des quais de part et d'autre, puis s'est progressivement développé vers le fond, avec des infrastructures de plus en plus nombreuses dans la Schottegat Bay (cf. carte de droite). Pour la petite histoire, le premier paquebot à avoir accosté à Willemstad fut le PRINZESSIN VICTORIA LUISE, de la Hamburg-America Line, en provenance de New York d'où il avait appareillé le 26.01.1901 pour une première croisière commerciale post "maiden voyage". Conçu comme un grand "yacht", ce paquebot de 124,05 m de long pour 14,33 m de large, avec une jauge brute de 4 409 tx, comportait 119 cabines, toutes de première classe, et pouvait embarquer jusqu'à 400 passagers. Construit en 06.1900 par le chantier hambourgeois Blohm & Voss, il était mu par des machines à vapeur à quadruple expansion, avec deux lignes d'arbre, et naviguait à 15 nd. Sa carrière fut malheureusement très courte puisqu'il fut déclaré "perte totale" le 19.10.1906 (soit six ans après son entrée en service), après s'être échoué sur une barre rocheuse à la Jamaïque. Cet accident fit une seule victime, le Commandant qui se suicida après l'erreur de navigation qu'il avait commise et qui aboutit à la perte de son navire.


Le chenal d'accès au port, le Sint Annabaai (photos ci-dessous), dont l'entrée marquée par deux bouées lumineuses a 260 m de large, mesure un peu plus de 1 400 m de long et 130 m de large. Sa profondeur varie entre 15 et 24 m. Il débouche dans une baie naturelle, la Schottegat Bay, qui couvre près de 61 ha. Il y a des postes d'accostage de part et d'autre du chenal Sint Annabaai, avec des profondeurs d'accès de 5,4 à 10,0 m, accessibles à des navires à passagers et à des navires de servitude. Certains paquebots s'amarrent au Mathey Wharf (à côté du ponton Queen Emma, côté Otrobanda, là où nous avons vu le FREEWINDS par exemple), mais les plus gros paquebots accostent au Mega Cruise Ship Berth (Mega Pier) à Rif Fort, comme le PACIFIC PRINCESS par exemple, mais nous en reparlerons plus tard. Sur la deuxième photo, le Queen Emma Bridge entièrement ouvert : il est totalement rabattu contre la rive côté Otrobanda du Sint Annabaai. Sur les deux photos de droite, le pont de la Reine Juliana (55 m sous l'intrados), pont routier (quatre voies, deux dans chaque sens) qui relie les deux quartiers historiques de Willemstad (Punda et Otrobanda). Le pont actuel fut construit en 1974, mais il fut précédé d'un premier qui s'écroula en 1967, accident qui fit malheureusement une quinzaine de victimes. Tout arrêt est interdit sur le pont, dommage car la vue y est magnifique tant sur la ville que sur le port.


En remontant le Sint Annabaai en direction du port, le HAVENDIENST 1 double le quai de service des remorqueurs de Curaçao, sur la rive droite (côté Punda), de part et d'autre du Koningin Julianabrug (en néerlandais), autrement dit le pont de la Reine Juliana dont on a parlé ci-dessus. Ces remorqueurs, au nombre de 8, appartiennent à l'armement KTK Tugs. Leur "bollard pull" (traction au croc) varie de 10 à 70 t selon le modèle, pouvant assurer des missions portuaires, côtières ou de haute mer.



Ci-dessous, les remorqueurs MANTA et LIMA II.


MANTA et LIMA II
MANTA et LIMA II
MANTA et LIMA II

 

MANTA
MANTA
LIMA II
LIMA II
Remorqueur MANTA
Remorqueur LIMA II

MANTA (Philipsburg) - IMO 9186041 - Indicatif d'appel PJM6041 - MMSI 306411000 - Remorqueur - 29,16x8,80x4,40 m - TE 3,40 m - JB 269 - JN 80 - Ptot 3 370 kW (deux moteurs 4T-16cyl Caterpillar 3516TA / deux hélices à pas fixe) - V 13,5 nd - Générat. aux. 2 x 84 kW - Traction au croc 65 t - Constr. 11.2005 (Brodogradiliste Beograd doo, Belgrade, Serbie (coque) / Damen BV Shipyards, Gorinchem, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. KTK Tugs (Curaçao) - Pav. CUR (Ex ANT).

LIMA II (Willemstad) - IMO 9144677 - Indicatif d'appel PJCA - MMSI 306147000 - Remorqueur - 32,35x10,60x5,00 m - TE 4,62 m - JB 373 - JN 111 - PL 200 t - Ptot 3 700 kW (deux moteurs 4T-6cyl Caterpillar 3606TA / deux propulseurs directionnels) - V 12,7 nd - Générat. aux. 2 x 125 kW - Traction au croc 60,4 t - Constr. 04.1997 (Stocznia Polnocna - Northern Shipyard, Gdansk, Pologne (coque) / Damen BV Shipyards, Gorinchem, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. KTK Tugs (Curaçao) - Pav. CUR (Ex ANT).

Ci-dessous, trois autres remorqueurs, dont deux déjà vus dans les pages précédentes. Sur la troisième photo, le remorqueur PAGAI, construit lui aussi par le chantier nerlandais Damen, mais en 1974. C'est le plus vieux remorqueur de la flotte KTK Tugs. Il ne me semble plus en service. A droite deux vedettes de la station de pilotage (à noter que la prise de pilote est obligatoire à Willemstad pour tous les navires de 50 ums ou plus de jauge brute).

ORCA VI
OLA
PAGAI
Pilotines
Remorqueur ORCA VI
Remorqueur OLA
Remorqueur PAGAI
Pilotines

Juste avant d'atteindre le port proprement dit (bassin Schottegat), nous passons devant le siège de la CPA ou Curaçao Ports Authority (comme nous l'avons dit précédemment, Willemstad est de loin le plus grand port de lîle de Curaçao, mais pas le seul : il y a en tout sur l'île cinq ports commerciaux, tous naturels, répartis de part et d'autre de Willemstad — cf. carte — et relevant de la CPA). La CPA, en plus d'être propriétaire des terminaux conteneurs et croisières, ainsi que de nombreux quais et surfaces de stockage de Willemstad, a pour missions la gestion et le développement de l'ensemble des ports de l'île, lesquels sont en conformité avec le code ISPS (International Ships & Port Facility Security). Juste à l'entrée du Schottegat, le câblier PACIFIC GUARDIAN (trois photos de droite).

PACIFIC GUARDIAN
PACIFIC GUARDIAN
PACIFIC GUARDIAN

PACIFIC GUARDIAN (London) - IMO 8222941 - Indicatif d'appel GDTT - MMSI 232207000 - Câblier - 115,02x18,00x10,11 m - TE 6,318 m - JB 6 133 - JN 1 839 - PL 3 544 t - Ptot 4 206 kW (deux moteurs 4T-12cyl Ruston 12RKCM couplés à deux générateurs alimentant deux moteurs électriques de propulsion / une hélice à pas fixe) - V 12 nd - Deux propulseurs directionnels (av. 750 kW / arr. 750 kW) - Traction au croc 47 t - Constr. 10.1984 (Swan Hunter Shipbuilders, Wallsend-Neptune, Wallsend, Grande-Bretagne) - Propr./Gérant/Opérat. Global Marine Systems (Royaume-Uni) - Pav. GBR.


Ci-dessous, une vue générale du port, côté raffinerie. En effet, comme nous l'avons déjà dit sur la première page de ce dossier, Willemstad abrite une importante raffinerie ouverte en 1919 par la Dutch-British Shell Oil Company, après que du pétrole ait été découvert à l'été 1914 dans le lac de Maracaïbo (cf. carte ici), lac du Venezuela qui communique avec la mer des Caraïbes via le détroit de Maracaïbo. C'était l'une des plus grandes raffineries du monde au moment de sa construction (elle a employé jusqu'à 10 000 personnes dans les années 1960), mais après les chocs pétroliers des années 1970, son activité avait été fortement réduite. Elle est aujourd'hui exploitée par la compagnie nationale vénézuelienne PDVSA (Petróleos de Venezuela SA). La raffinerie produit actuellement de l'ordre de 340 000 barils de pétrole par jour. Mais le contexte économique de l'industrie pétrolière est de nouveau compliquée, je ne sais donc pas ce qu'il adviendra de cette raffinerie dans les prochaines années,


Ci-dessous, autre zone portuaire, à l'est de la précédente, avec de nombreux postes à quai. La zone de Schottegat couvre plus de 60 ha, avec des profondeurs d'accès allant de 3 à 24 m selon les postes.


Ci-après le bitumier chinois ALPS WIDESHINE.


ALPS WIDESHINE
ALPS WIDESHINE
ALPS WIDESHINE
ALPS WIDESHINE

ALPS WIDESHINE (Valletta) - IMO 9567685 - Indicatif d'appel 9HA2472 - MMSI 248694000 - Asphaltier / Bitumier - 106,84x17,60x10,10 m - TE 6,50 m - JB 5 493 - JN 1 647 - PL 6 162 t - P 3 310 kW (mot. 4T-8cyl Yanmar-Qingdao Zichai Boyang Diesel 8N330-EN / hélice à pas fixe) - V 13,3 nd - Générat. aux. 2 x 400 kW / 1 x 80 kW - Cap. 4 650 m3 (8 citernes) - Constr. 12.2009 (China Gezhouba Group Machinery & Ship, Yichang, Chine) - Gérant/Opérat. Tianjin Southwest Maritime (Tianjin, Chine) - Pav. MLT - Ex CF HELSINKI (12.2009-07.2010). Sistership : DA WEI SHAN (IMO 9505003 / 02.2009).


Ici, le pétrolier / chimiquier grec VICTORY.


VICTORY
VICTORY
VICTORY
VICTORY

VICTORY (Majuro) - IMO 9165293 - Indicatif d'appel V7ZU3 - MMSI 538004915 - Pétrolier / Chimiquier - 182,50x32,20x19,10 m - TE 12,667 m - JB 28 400 - JN 23 591 - PL 47 236 t - P 8 683 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Mitsui 6S50MC / hélice à pas fixe) - V 15,3 nd - Générat. aux. 3 x 420 kW - Cap. 50 335 m3 (14 citernes) - Constr. 04.1998 (Onomichi Dockyard, Onomichi, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. OSG Ship Management GR Ltd (Athènes, Grèce) - Pav. MHL - Ex OVERSEAS MAREMAR (04.2005-08.2013) - Ex MAREMAR (07.2002-04.2005) - Ex ALAM BELIA (04.1998-07.2002). Navire-catalogue : une quarantaine de sisterships.


Vu sous différents angles, le cargo vénézuélien VFM EDUARDO.


VFM EDUARDO
VFM EDUARDO
VFM EDUARDO
VFM EDUARDO

VFM EDUARDO (Puerto Cabello) - IMO 9164861 - indicatif d'appel YYNI - MMSI 775348000 - Cargo de divers - 135,50x24,50x12,20 m - TE 9,05 m - JB 9 810 - JN 4 397 - PL 14 082 t - P 9 360 kW (mot. 2T-6cyl Sulzer-Dieselmotorenwerk Rostock 6RTA52U / hélice à pas variable) - V 17 nd - Prop. d'étrave (500 kW) - Générat. aux. 1 x 1 400 kW / 3 x 600 kW - Cap. GRN 14 700 m3 (4 cales) / 810 evp (dont 200 reefers) - Grues 2 x 40 t - Constr. 04.1999 (Peene-Werft, Wolgast, Allemagne) - Propr./Gérant/Opérat. Venezuela Feeder Maritime (Puerto Cabello, Venezuela) - Pav. VEN - Ex YONG DA (04.1999-08.2013). Sistership : ANDRES (IMO 9164859 / 12.1998).


Trois navires en opérations commerciales dans le Schottegat : le cargo allemand CFS PAFILIA, le cargo HONOR que nous avons vu en zone d'attente dans le Sint Annabaai le 25.04, et le porte-conteneurs allemand LOUISIANA TRADER. Le terminal conteneurs de Willemstad a été mis en service en 1984. Son tirant d'eau est de 12,2 m. Son quai d'environ 1 000 m de long est équipé de deux portiques de capacité unitaire de levage de 50 t, qui assurent 30 à 35 mouvements de conteneurs par heure. Géré par CPS (Curaçao Port Services), ce terminal traite environ 100 000 evp annuellement.


LOUISIANA TRADER& CFS PAFILIA
LOUISIANA TRADER & CFS PAFILIA & HONOR
LOUISIANA TRADER & CFS PAFILIA & HONOR
LOUISIANA TRADER & CFS PAFILIA
PC LOUISIANA TRADER - Cargo HONOR - Cargo CFS PAFILIA
PC LOUISIANA TRADER
General cargo ship HONOR
Cargo CFS PAFILIA

LOUISIANA TRADER (Valletta) - IMO 9357121 - Indicatif d'appel 9HA3878 - MMSI 256302000 - Porte-conteneurs - 204,39x27,99x15,20 m - TE 11,00 m - JB 22 801 - JN 11 010 - PL 30 580 t - Ptot 20 790 kW (deux moteurs 4T-9cyl Wartsila 9L46D / hélice à pas variable) - V 21,6 nd - Prop. d'étrave (1 000 kW) - Générat. aux. 3 x 1 600 kW / 1 x 1 300 kW - Cap. 2 127 evp (dont 400 reefers) - Grues 3 x 45 t - Constr. 03.2008 (Aker MTW Werft, Wismar, Allemagne) - Propr./Gérant Lomar Deutschland (Brême, Allemagne) - Pav. MLT - Ex CONTI DAPHNE (05.2011-04.2015) - Ex MARUBA ASI A 03.2008-05.2011) - Lancé comme CONTI DAPHNE (2008). Sisterships : CONTI ARABELLA (IMO 9357119 / 12.2007) - CONTI ELEKTRA (IMO 9357092 / 08.2007) - CONTI SALOME (IMO 9357080 / 04.2007) - GEORGIA TRADER (IMO 9357107 / 11.2007).
CFS PAFILIA (Montego Bay) - IMO 9322853 - Indicatif d'appel 6YRE8 - MMSI 339300220 - Cargo de divers - 126,52x20,40x10,35 m - TE 7,75 m - JB 7 578 - JN 3 553 - PL 8 546 t - P 7 200 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar 8M43C / hélice à pas variable) - V 18 nd - Prop. d'étrave (500 kW) - Générat. aux. 2 x 960 kW - Cap. GRN 11 835 m3 (3 cales) / 712 evp (dont 156 reefers) - Grues 2 x 40 t - Constr. 05.2006 (Cassens Werft, Emden, Allemagne) - Propr./Gérant Harren & Partner (Brême, Allemagne) - Opérat. CFS / Caribbean Feeder Services (Allemagne) - Pav. JAM. Une quinzaine de sisterships.

Sur le point d'appareiller, le vraquier auto-déchargeant ANITA, ancien CSL ATLAS qui vient de changer de nom ce mois-ci. Il est aidé dans sa manœuvre par les remorqueurs sisterships KTK BARAKUDA (photo de droite) et KTK TRIBON (au second plan sur les trois premières photos).


ANITA - KTK BARAKUDA - KTK TRIBON
ANITA - KTK BARAKUDA - KTK TRIBON
ANITA - KTK BARAKUDA - KTK TRIBON
KTK BARAKUDA

ANITA (Monrovia) - IMO 8704171 - Indicatif d'appel D5DG2 - MMSI 636015870 - Vraquier auto-déchargeant - 227,40x32,00x19,20 m - TE 13,418 m - JB 41 173 - JN 21 901 - PL 67 634 t - P 11 996 kW (mot. 2T-6cyl Sulzer 6RLB76 / hélice à pas fixe) - V 13 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 3 x 900 kW - Cap. GRN 70 670 m3 (5 cales) - Constr. 05.1990 (Verolme Estaleiros Reunidos do Brasil, Angra dos Reis, Brésil) - Propr./Gérant/Opérat. Cullan Maritime (Panama) - Pav. LBR - Ex CSL ATLAS (05.1990-04.2016).

KTK TRIBON (Willemstad) - IMO 9510668 - Indicatif d'appel PJDF - MMSI 306060000 - Remorqueur - 28,67x9,80x4,60 m - TE 4,80 m - JB 294 - JN 88 - PL 160 t - Ptot 3 730 kW (deux moteurs 4T-16cyl Caterpillar 3516B-HD / deux propulseurs directionnels) - V 12,9 nd - Générat. aux. 2 x 86 kW - Traction au croc 60 t - Constr. 06.2010 (Damen Galati Shipyards, Galati, Roumanie (coque) / Damen BV Shipyards, Gorinchem, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. KTK Tugs (Curaçao) - Pav. CUR (Ex ANT). Une douzaine de sisterships (cf. KTK BARAKUDA précédemment mentionné).

Ci-dessous le chimiquier britannique TESSA PG.


TESSA PG
TESSA PG
TESSA PG

TESSA PG (Douglas) - IMO 9268265 - Indicatif d'appel MJBU6 - MMSI 235009020 - Chimiquier - 119,60x16,90x8,40 m - TE 6,72 m - JB 4 666 - JN 2 233 - PL 7 010 t - P 3 840 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar 8M32C / hélice à pas variable) - V 14,5 nd - Prop. d'étrave (405 kW) - Générat. aux. 1 x 1 140 kW - Cap. 7 709 m3 (14 citernes) - Constr. 03.2005 (Sedef Gemi Endustrisi, Tuzla-Istanbul, Turquie) - Gérant/Opérat. Pritchard-Gordon Tankers (Haywards Heath, Royaume-Uni) - Pav. IOM - Lancé comme IREM KALKAVAN (09.2004) - Achevé comme EVANNE (01.2005), mais mis en service comme TESSA PG (03.2005). Sistership : PAUL E (IMO 9268277 / 06.2005).


Trois autres navires photographiés dans le port, au hasard de ma navigation dans le Schottegat.


7-SEAS
AGENA
CUROIL II
Supply 7-SEAS
Cargo AGENA
Souteur CUROIL II

7-SEAS (Panama) - IMO 8210118 - Indicatif d'appel HP9264 - MMSI 356786000 - Navire de soutien offshore (PSV / Platform Supply Vessel) - 57,71x12,21x4,50 m - TE 3,99 m - JB 855 - JN 341 - PL 1 260 t - Ptot 2 060 kW (deux moteurs 4T-6cyl Yanmar T260-ST / deux hélices à pas fixe) - V 12 nd - Prop. d'étrave (260 kW) - Générat. aux. 3 x 160 kW - Emménagements pour 32 personnes - Equipage 10 - Traction au croc 31,6 t - Grue 1 x 10 t - Constr. 09.1982 (Imamura Zosen, Kure, Japon) - Gérant/Opérat. Avila Maritima SM (Edo Vargas, Venezuela) - Pav. PAN - Ex PACIFIC RAPIER (09.1982-09.2002).

AGENA (Saint John's) - IMO 9197430 - Indicatif d'appel V2PR6 - MMSI 304221000 - Cargo de divers - 86,56x12,80x7,10 m - TE 5,546 m - JB 2 528 - JN 1 372 - PL 3 414 t - P 2 100 kW (mot. 4T-9cyl SKL 9VD29/24AL-2 / hélice à pas variable) - V 11,5 nd - Prop. d'étrave (220 kW) - Générat. aux. 1 x 375 kW / 2 x 215 kW - Cap. GRN 4 677 m3 (1 cale) / 167 evp (dont 18 reefers) - Grues 2 x 30 t - Constr. 01.2001 (Slovenske Lodenice, Komarno, Slovaquie) - Propr./Gérant/Opérat. Rohden Bereederung (Hambourg, Allemagne) - Pav. ATG - Ex UAL MALONGO (09.2008-12.2011) - Ex AGENA (06.2001-09.2008) - Lancé comme  OFFSHORE II (08.2000). Une vingtaine de sisterships.
CUROIL II (Willemstad) - IMO 9223306 - Indicatif d'appel PJPM - Pétrolier ravitailleur - 30,77x8,00x3,00 m - TE 2,50 m - JB 182 - JN 54 - PL 480 t - Ptot 328 kW (deux moteurs 4T-6cyl Caterpillar 3306TA / deux hélices à pas fixe) - V 7,6 nd - 6 citernes - Constr. 07.2000 (Damex Shipbuilding & Engineering, Santiago de Cuba, Cuba) - Propr./Gérant/Opérat. Curacao Oil Curoil (Curaçao) - Pav. CUR (Ex ANT).

L'ancien navire de soutien offshore GSO MARECHAL RONDON (entré en service en 1975) est en cours de démantèlement dans un coin du port. Sur la photo de droite, le vieux citernier CHARISMA (en service depuis… 1962) attend un éventuel repreneur !


GSO MARECHAL RONDON
GSO MARECHAL RONDON
CHARISMA

GSO MARECHAL RONDON (Panama) - IMO 7396757 - Indicatif d'appel HO3132 - PSV (Platform Supply Vessel) - 58,98x11,99x5,90 m - TE 4,60 m - JB 1 166 - JN 411 - PL 965 t - Ptot 2 266 kW (deux moteurs 4T-8cyl Polar-Nohab SF18VS-F/ deux hélices à pas variable) - V 12 nd - Deux propulseurs transversaux (av. / arr.) - Générat. aux. 2 x 170 kW - Constr. 03.1975 (Amels & Zoon Scheepswerf & Machinefabriek Welgelegen, Makkum, Frise, Pays-Bas) - Propr./Gérant Vestland Marine (Pologne) - Pav. PAN - Ex RAMCO ENERGY (06.2007-11.2010) - Ex ENERGY EXPRESS (01.1979-06.2007) - Ex LADY SUPPLIER (01.1977-01.1979) - Ex SEAWAY CAMBRIUM (03.1975-01.1977). Désarmé en 08.2015 pour démolition (par Antillean Scrap Co Nv, Curaçao).

CHARISMA (Kingstown) - IMO 5124265 - Indicatif d'appel J8QK2 - MMSI 377901047 - Citernier - 44,96x6,86x4,27 m - TE 3,76 m - JB 329 - JN 201 - PL 655 t - P 578 kW (mot. 4T-8cyl Caterpillar 3508TA / hélice à pas fixe) - V 9 nd - Générat. aux. 1 x 150 kW - Cap. 765 m3 (10 citernes) - Constr. 04.1962 (Broderna Jonssons Torrdocka, Lidköping, Suède) - Jumboïsé en 1964 - Pav. VCT - Ex CHARISMA AV DONSO (06.2011-03.2015) - Ex CHARISMA (03.2008-06.2011) - Ex CHARISMA AV GOTEBORG (11.2006-03.2008) - Ex CHARISMA (01.2004-11.2006) - Ex CHARISMA AV GOTEBORG (01.1997-01.2004) - LION KING (01.1996-01.1997) - Ex TRITON (04.1993-01.1996) - Ex ALVTANK (1979--04.1993) - Ex FURENAS (04.1962-1979).

Le port de Willemstad dispose également d'un pôle de réparation navale offrant environ 2 000 m de quais le long desquels le tirant d'eau est de 10 m. Il dispose d'une cale sèche de 280 m de long pour 48 m de large.


Ci-dessous, en arrêt technique, le AHTS (Anchor Handling Tug Supply Vessel) BOURBON ORCA (navire remorqueur ravitailleur releveur d'ancres).



Parmi les autres navires en arrêt technique, on distingue le BOURBON OPALE sur la photo de gauche (je n'ai pas vu le nom des deux autres navires de soutien offshore, de l'armement Bourbon également). Ce supply est spécialisé dans les tests de production (qualité et quantité) des nouveaux puits de pétrole (avant leur mise en service effective). Comme on le voit sur les deux photos suivantes, le port de Willemstad dispose également d'un dock flottant de 165 m de long pour 30 m de large (limité à des unités de 10 000 t).


BOURBON OPALE (Nassau) - IMO 9297785 - Indicatif d'appel C6TP8 - MMSI 311741000 - Supply offshore - 90,70x18,80x7,60 m - TE 6,215 m - JB 3 829 - JN 1 149 - PL 3 659 t - Ptot 6 960 kW (quatre moteurs 4T-6cyl Bergens-Rolls-Royce Marine couplés à quatre générateurs qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion (de 2 500 kW chacun) entraînant deux propulseurs Z-drive) - V 13,5 nd - Deux propulseurs d'étrave de 880 kW chacun (dont un fixe et un directionnel rétractable) - Cap. 1 598 m3 (de pétrole) - Système de positionnement dynamique DP2 - Grue 7 t - Constr. 04.2004 (Aker Tulcea, Tulcea, Roumanie (coque) / Aker Langsten AS, Tomrefjord, Norvège) - propr./Gérant/Opérat. Bourbon Offshore Norway (Fosnavåg, Norvège) - Pav. BHS.

Environ 826 000 t de marchandises ont été manutentionnées dans le port de Willemstad en 2015. Un peu plus de 90 000 mouvements de conteneurs ont été opérés durant la même période. La station de pilotage est intervenue 2 855 fois. En 2015 toujours, il y eut 254 escales de paquebots (armés par une vingtaine de compagnies, américaines et européennes) représentant un total de 511 085 passagers. Ces paquebots escalent en centre ville ou, pour les plus gros, au Mega Pier Cruise Terminal, construit en 1999 à l'ouest de l'estuaire de Sint Annabaai,  dans le quartier de Rif Fort. Ce Mega Pier comporte une jetée qui s'avance d'une centaine de mètres en mer. Hormis les paquebots, il peut également accueillir d'autres grosses unités, jusqu'à 200 000 ums de jauge brute. A noter qu'un projet d'extension de ce terminal est en cours et qu'un deuxième Mega Pier devrait être construit d'ici fin 2017.


Retour à Punda… où je séjourne momentanément.



A suivre…

Page précédente
Françoise Massard - 13.05.2016

© Françoise Massard 
 www.cargos-paquebots.net