Un stage à Port Revel, le Centre d'entraînement à la manœuvre des navires
Françoise Massard
Navires-maquettes cités dans cette page : - Antifer - Ben Franklin - Berlin - Brittany - Europe - Gilda - Grenoble - Normandie - Pembrokeshire -

Sur cette photo (doc. Port Revel), il ne manque que le NORMANDIE
La flotte

Elle comprend actuellement neuf navires, tous à l'échelle 1/25 : sept pétroliers (de 17 000 t de port en lourd — le PEMBROKESHIRE — à 400 000 t — l'ANTIFER), un méthanier (le BEN FRANKLIN) et un porte-conteneurs (le NORMANDIE)... transformable en paquebot ! La plupart des navires naviguent à pleine charge, sauf le pétrolier BRITTANY qui navigue sur ballast (il cale donc peu mais présente un fardage important).

PEMBROKESHIRE
Dim.
Maquette
Navire réel
LPP (m)
Larg. (m)
TE (m)
Dépl. (t)
6,25
0,86
0,32
1,43
159
21,4
8,00
22 000
PEMBROKESHIRE - PL 17 000 t
(doc. Port Revel)

Les coques, construites dans des chantiers Isérois, sont en polyester stratifié et rigidifiées par une armature métallique. Le dernier entré en flotte, le NORMANDIE, construit au Chantier Marc Pinta (La Rochelle), est lui en composite sandwich (il ne nécessite plus de cadre métallique). Les maquettes sont lestées de gueuses de fonte et comportent un parc important d'accumulateurs pour l'alimentation du moteur principal, des propulseurs (voire des pods dans le cas du Normandie), de la barre, du guindeau et de toute l'électronique embarquée.. L'armement de tous ces modèles réduits (conception, fabrication et mise au point de tous les équipements) a été entièrement réalisé à Port Revel, par le personnel Sogreah.
BERLIN
BERLIN
BERLIN
BERLIN
BERLIN testant le Canal de Suez
(doc. Port Revel, juin 1967)
BERLIN
(docs FM, juillet 2006)
BERLIN dans le brouillard
(doc. Port Revel)
BERLIN
PL 38 000 t
Dim.
Maquette
Navire réel
Dim.
Maquette
Navire réel

LPP (m)
Larg. (m)

8,05
1,15
201
28,80

TE (m)
Dépl. (t)

0,43
3,26

10,92
51 000
 
BRITTANY
BRITTANY
BRITTANY
BRITTANY
BRITTANY
BRITTANY en construction
(doc. Port Revel, février 1967)
Coque du BRITTANY terminée
(doc. Port Revel, mars1967)
Bulbe du BRITTANY
(doc. Port Revel, mars1967)
Arrivée du BRITTANY
à Port Revel (mai 1967)
Son voyage inaugural...
 
BRITTANY
Dim.
Maquette
Navire réel
LPP (m)
Larg. (m)
TE (m)
Dépl. (t)

12,20
1,89
0,74
14,40

305
47,20
18,45
225 000
BRITTANY - PL 190 000 t
(docs FM, juillet 2006)
 
EUROPE
EUROPE
EUROPE
L'EUROPE procédant à des essais
pour le port d'Antifer
(doc. Port Revel, 1971)
L'EUROPE - PL 255 000 t
(docs FM, juillet 2006)
Dim.
Maquette
Navire réel
Dim.
Maquette
Navire réel

LPP (m)
Larg. (m)

13,17
2,07
329
51,80

TE (m)
Dépl. (t)

0,80
18,60

19,98
291 000
GILDA
GILDA
GILDA
GILDA dans la brume
(doc. A. de Graauw)
GILDA - PL 125 000 t
(doc. FM, juillet 2006)
Dim.
Maquette
Navire réel
Dim.
Maquette
Navire réel

LPP (m)
Larg. (m)

10,75
1,68
269
42,00

TE (m)
Dépl. (t)

0,62
9,55

15,52
149 000
 
ANTIFER
Dim.
Maquette
Navire réel
GRENOBLE
Dim.
Maquette
Navire réel
LPP (m)
Larg. (m)
TE (m)
Dépl. (t)
13,47
2,80
0,88
30,13
337
70,00
21,96
471 000
LPP (m)
Larg. (m)
TE (m)
Dépl. (t)
7,62
1,18
0,46
3,52
191
29,50
11,54
55 000
ANTIFER dans la houle - PL 400 000 t
(doc. Port Revel)
GRENOBLE au port - PL 43 000 t
(doc. FM, juillet 2006)
 
BEN FRANKLIN
BEN FRANKLIN
NORMANDIE
NORMANDIE
Le LNG BEN FRANKLIN
(docs FM, juillet 2006)
Le NORMANDIE en PC / Diesel
(doc. FM, juillet 2006)
Le NORMANDIE en mode PODs
(doc. Port Revel, juin 2006)
BEN FRANKLIN
120 000 m3
Dim.
Maquette
Navire réel
NORMANDIE
4 400 EVP
Dim.
Maquette
Navire réel
LPP (m)
Larg. (m)
TE (m)
Dépl. (t)
10,24
1,64
0,44
5,79
256
41,00
11,10
90 000
LPP (m)
Larg. (m)
TE (m)
Dépl. (t)
10,45
1,484
0,496
4,672
261
37,10
12,40
75 000

Chaque maquette (autre que le Normandie) peut simuler soit une propulsion Diesel, soit une propulsion par turbine. Quant à la maquette du Normandie, elle peut simuler soit un porte-conteneurs classique (propulsion diesel / passerelle à l'arrière), soit un car carrier (propulsion diesel / passerelle à l'avant / équivalent de 6 000 m2 de prise au vent), soit un paquebot (propulsion par pods – copiés sur ceux du QM 2 / passerelle à l'avant), soit enfin un navire à deux hélices et un gouvernail (pods retournés et inversés).
Tous les modèles réduits, sauf le PEMBROKESHIRE, ont un propulseur d'étrave. De plus, à l'exception des BERLIN et GRENOBLE, ils ont également un propulseur de poupe.
Ces neufs maquettes permettent donc de modéliser vingt navires différents.
 
Caractéristiques détaillées des navires : cliquez ICI

La flotte de Port Revel comporte en plus, depuis 2000 (à la demande des pilotes américains), deux remorqueurs d'escorte, l'un équipé d'une propulsion Voith-Schneider, le PORT REVEL (55 t au croc), l'autre d'un système Z-peller, le RASTAR 2 (60 t au "bollard pull"). Afin que les échelles soient respectées, ces deux remorqueurs sont radio-commandés par un vrai capitaine de remorqueur, embarqué sur le navire à assister et aux ordres du commandant. Ils permettent d'expérimenter des manoeuvres d'urgence quand interviennent des avaries de gouvernail ou de propulsion. Un troisième remorqueur, le VELOX, devrait être livré prochainement.

A noter que les tractions au point fixe peuvent éventuellement être augmentées à 100-110 t.

Les différents types de propulsion sont résumés dans le schéma en annexe (doc. A. de Graauw).

PORT REVEL
RASTAR 2
Prêts à partir en mission...
Voith Tractor PORT REVEL
Escort Tug RASTAR 2
Repos après une dure mission
 
Voith Tractor - Principe (doc. Port Revel)
Tugs dans le brouillard (doc. Port Revel)
 
Centre de Port Revel 38870 Saint-Pierre de Bressieux (France) – www.portrevel.com
Tél. 33 (0)4 74 20 02 40 – Fax 33 (0)4 74 20 12 29 – port.revel@sogreah.fr
 
Page précédente
 
© Françoise Massard
 
  www.cargos-paquebots.net