Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - African Dahlia - African Gardenia - African Iris - Aksaz C - Aleksandr Zryachev - Ahmet Abaza - AN African - Annabelle Schulte - Artemis Glory - Aurora - Azerbaydzhan - Baltic Advance - Basle Express - Belier - Blue Protector - Byelorussiya - Carnival Legend - Cepheus J - Cobaltwater - Delphin - Dir - Ellinis - Elsebeth - Enchanted Capri - Explorer of the Seas - Genmar Atlas - Genmar Hercules - Grande Caribe - Grande Mariner - Gruziya - Guclu II - Hannah Schulte - JPO Canopus - JPO Capricornus - JPO Libra - JPO Pisces - Kaptan Teoman - Kareliya - Katagalan Wisdom III - Kazakhstan II - Le Boreal - Likya C - Maersk Danville - Maersk Needham - Maersk Taikung - Magsenger 8 - Majestic Maersk - Mary Maersk - MB-92 - MB-93 - Nagoya Express - Narcea - NYK Hermes - P&O Nedlloyd Barossa Valley - P&O Nedlloyd Cardigan - Phœnix Vanguard - Power Star - Queen Mary 2 - Royal Princess - Sabedin Bey - Salamis Filoxenia - Sea Melody - Sirocco - SJ African - Starry Metropolis - Torm Agnes - Trans Nanjing - Trefin Unity -
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...
Page suivante  

Nouvelles d'Amsterdam (13-23.09.2013) — Photos Nico Kemps
MAJESTIC MAERSK
MAJESTIC MAERSK
BALTIC ADVANCE
NYK HERMES
NYK HERMES
PC "Triple-E" MAJESTIC MAERSK (2013)
(13.09.2013)
Chimiquier BALTIC ADVANCE
(13.09.2013)
Porte-conteneurs NYK HERMES (2013)
(13.09.2013)
BALTIC ADVANCE
(Limassol)
IMO 9299862 - Indicatif d'appel C4FU2 - MMSI 212182000 - Chimiquier - 182,55x27,37x16,70 m - TE 10,85 m - JB 23 240 - JN 10 110 - PL 37 330 t - P 9 466 kW (mot. B&W-HHI 6S50MC-C / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Prop. d'étrave (800 kW) - Cap. 41 392 m3 (12 citernes) - Constr. 2006 (Hyundai Mipo Dockyard, Ulsan, Corée du Sud) - Gérant/Opérat. Norient Product Pool ApS (Hellerup, Danemark) - Pav. CYP. Navire-catalogue : une cinquantaine de sisterships.
NYK HERMES
(Hong Kong)
IMO 9622631 - Indicatif d'appel VRLZ3 - MMSI 477832500 - Porte-conteneurs - 366,47x48,20x29,80 m - TE 14,00 m - JB 141 003 - JN 69 987 - PL 144 179 t - P 54 200 kW (mot. 2T-12cyl MAN-B&W-HHI 12S90ME-C9 / hélice à pas fixe) - V 23 nd - Deux propulseurs d'étrave - Générat. 4 x 3 650 kW / 1 x 3 016 kW - Cap. 13 208 evp (dont 1 150 reefers) - Constr. 2013 (Samsung Heavy Industries, Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Orient Overseas Container Line (Hong Kong, Chine) - Pav. HKG (CHN). Une dizaine de sisterships dont le NYK HERCULES.

KATAGALAN WISDOM III
KATAGALAN WISDOM III
KATAGALAN WISDOM III
SEA MELODY
SEA MELODY
Vraquier KATAGALAN WISDOM III (2012)
(23.09.2013)
Vraquier SEA MELODY
(17.09.2013)
KATAGALAN WISDOM III
(Panama)
IMO 9599145 - Indicatif d'appel HOXS -  MMSI 373365000 - Vraquier - 239,99x38,00x19,95 m - TE 14,479 m - JB 51 905 -  JN 32 423 - PL 98 697 t - P 12 700 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Mitsui 6S60MC-C / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. 4 x 2 520 kVA / - Cap. GRN 113 237 m3 (7 cales) - Constr. 2012 (Tsuneishi Group - Zhoushan Shipbuilding, Daishan, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Wisdom Marine Lines (Taipei, Taiwan) - Pav. PAN. Une quinzaine de sisterships.
SEA MELODY
(Panama)
IMO 9425904 - Indicatif d'appel 3EWV8 - MMSI 355465000 - Vraquier - 189,99x32,26x18,00 m - TE 12,826 m - JB 32 287 - JN 19 458 - PL 58 117 t - P 8 400 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Mitsui 6S50MC-C / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Cap. GRN 72 689 m3 (5 cales) - Grues 4x30 t - Constr. 2010 (Tsuneishi Heavy Industries (Cebu), Balamban, Philippines) - Propr./Gérant Santoku Senpaku (Osaka, Japon) - Opérat. Oldendorff Carriers GmbH & Co (Lubeck, Allemagne) - Pav. PAN. Plusieurs dizaines de sisterships.

MAGSENGER 8
MAGSENGER 8
MAGSENGER 8
Vraquier MAGSENGER 8 (2012)
(20.09.2013)
Vraquier AFRICAN DAHLIA
(13.09.2013)
MAGSENGER 8
(Hong Kong)
IMO 9497244 - Indicatif d'appel VRJF8 - MMSI 477340700 - Vraquier - 254,00x43,00x20,80 m - TE 14,50 m - JB 64 769 - JN 36 935 - PL 115 455 t - P 13 560 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Hudong Heavy Machinery 6S60MC-C8 / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. 3 x 720 kW - Cap. GRN 132 246 m3 (7 cales) - Constr. 2012 (Shanghai Jiangnan Changxing Heavy Industry, Shanghai, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. CITIC (Pékin, Chine) - Pav. HKG (CHN). Une trentaine de sisterships dont la moitié pour le même armement (sous le nom de MAGSENGER suivi d'un nombre compris entre 1 et 19).
AFRICAN DAHLIA
(Monrovia)
IMO 8005721 - Indicatif d'appel ELAG6 - MMSI 636006850 - Vraquier - 135,50x19,00x8,50 m - JB 6 492 - JN 3 345 - PL 8 996 t - P 3 879 kW (mot. 2T-6cyl Mitsubishi-Akasaka 6UET52/90C / hélice à pas fixe) - V 15 nd - Générat. 2 x 320 kW - Cap. GRN 11 327 m3 (4 cales) - Grues 3x22 t - Constr. 1980 (Shimoda Dockyard, Shimoda, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. Elmira Shipping & Trading (Grèce) - Pav. LBR. Sisterships : AFRICAN GARDENIA (IMO 8025381) - AN AFRICAN (IMO 8014942) - POWER STAR (IMO 7800368) - SJ AFRICAN (IMO 8014954).

NAGOYA EXPRESS
TORM AGNES
TORM AGNES
PC NAGOYA EXPRESS
(13.09.2013)
Chimiquier TORM AGNES
(23.09.2013)
Vraquier TRANS NANJING
(17.09.2013)
NAGOYA EXPRESS
(Hamburg)
IMO 9450428 - Indicatif d'appel DGWD2 -  MMSI218350000 - Porte-conteneurs - 335,08x42,80x24,50 m - TE 14,61 m - JB 93 750 -  JN 37 699 - PL 103 646 t - P 57 200 kW (mot. 2T-12cyl MAN-B&W-HHI 12K98ME / hélice à pas fixe) - V 25,2 nd - Prop. d'étrave (2 500 kW) - Générat. 1 x 5 000 kVA / 2 x 4 867 kVA / 2 x 3 667 kVA / 1 x 375 kVA - Cap. 8 600 evp (dont 730 reefers) - Constr. 2010 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Hapag-Lloyd AG (Hambourg, Allemagne) - Pav. DEU - Ex BASLE EXPRESS (2010-2012). Une quinzaine de sisterships pour le même armement (dont les CHICAGO EXPRESS et le VIENNA EXPRESS).
TORM AGNES
(Singapore)
IMO 9465992 - Indicatif d'appel 9V8553 - MMSI 564958000 - Chimiquier - 183,20x32,23x18,20 m - TE 12,60 m - JB 30 241 - JN 14 702 - PL 50 274 t - P 9 960 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W 6S50ME-B8 / hélice à pas variable) - V 15 nd - Générat. 3 x 910 kW - Cap. 51 472 m3 (12 citernes) - Constr. 2011 (Guangzhou Shipyard International, Guangzhou, Chine) - Propr. Torm Singapore (Singapour) - Gérant Torm Shipping India (Mumbai, Inde) - Opérat. TORM A/S (Hellerup, Danemark) - Pav. SGP. Une quarantaine de sisterships.
TRANS NANJING
(Monrovia)
IMO 9496680 - Indicatif d'appel D5AO8 - MMSI 636092336 - Vraquier - 230,00x38,00x20,70 m - TE 14,90 m - JB 51 255 - JN 31 192 - PL 93 226 t - P 13 560 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Doosan 6S60MC-C / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Générat. 3 x 730 kW - Cap. GRN 110 330 m3 (7 cales) - Constr. 2011 (Jiangsu Newyangzi Shipbuilding, Jingjiang, Chine) - Gérant Chemikalien Seetransport (Hambourg, Allemagne) - Opérat. Oldendorff Carriers GmbH & Co (Lubeck, Allemagne) - Pav. LBR. Plusieurs dizaines de sisterships.

MAERSK NEEDHAM
MAERSK NEEDHAM
JPO CAPRICORNUS
JPO CAPRICORNUS
Porte-conteneurs MAERSK NEEDHAM
(13.09.2013)
Porte-conteneurs JPO CAPRICORNUS
(13.09.2013)
MAERSK NEEDHAM
(Singapore)
IMO 9301938 - Indicatif d'appel 9VEZ2 - MMSI 565222000 - Porte-conteneurs - 210,00x30,10x16,70 m - TE 11,50 m - JB 26 671 - JN 12 679 - PL 34 704 t - P 24 825 kW (mot. 2T-8cyl MAN-B&W-STX 8S70MC-C / hélice à pas fixe) - V 22,1 nd - Prop. d'étrave (1 200 kW) - Générat. 4 x 2 000 kVA / 1 x 225 kVA - Cap. 2 602 evp (dont 440 reefers) - Grues 4x45 t - Constr. 2006 (STX Shipbuilding, Jinhae-Changwon, Corée du Sud) - Gérant Schulte Shipmanagement-GRC (Athènes, Grèce) - Opérat. Maersk A/S (Copenhague, Danemark) - Pav. SGP - Lancé comme HANNAH SCHULTE (2006). Près d'une cinquantaine de sisterships (dont les CMA CGM L'ETOILE - MAERSK - NORWICH - NEDLLOYD ADRIANA - NILEDUTCH DURBAN - RIO TESLIN - RIO THOMPSON - VITALITY - WELLE).
JPO CAPRICORNUS
(Monrovia)
IMO 9295414 - Indicatif d'appel A8GU6 - MMSI 636090861 - Porte-conteneurs - 264,04x32,25x16,60 m - TE 12,50 m - JB 41 359 - JN 23 584 - PL 52 863 t - P 41 130 kW (mot. 2T-9cyl MAN-B&W-HHI 9K90MC-C / hélice à pas fixe) - V 24 nd - Prop. d'étrave (1 500 kW) - Générat. 2 x 2 975 kVA / 2 x 2 725 kVA / 1 x 250 kVA - Cap. 4 132 evp (dont 1 002 reefers) - Constr. 2005 (Hyundai Samho Heavy Industries, Samho, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Oltmann Schiffahrts (Stade Niederelbe, Allemagne) - Pav. LBR - Ex MAERSK DANVILLE (2005-2012) - Ex P&O NEDLLOYD CARDIGAN (2005). Sisterships : JPO CANOPUS (IMO 9295402) - JPO LIBRA (IMO 9297840) - JPO PISCES (IMO 9297852).


Nouvelle barge pour acheminer des matériels dans le cadre du projet ITER : la barge SIROCCO — Photos Emmanuel Bonici
La barge neuve SIROCCO est arrivée le 23.09.2013 (vers 12h) à Port-Saint-Louis-du-Rhône, en remorque du KAPTAN TEOMAN, en provenance directe du chantier turc qui l'a construite. Cette barge roulière vient renforcer les moyens existants dans le cadre du projet ITER (cf. infra) : en effet, de nombreuses "pièces" fabriquées à l'étranger par les divers partenaires du projet seront acheminées jusqu'à Fos-sur-Mer par cargos qui accosteront au quai acier d'Arcelor-Mittal, puis seront transbordées sur des remorques multi-essieux positionnées à l'intérieur de barges pour traverser le golfe de Fos et rejoindre Berre via le canal de Caronte (cf. cartes ci-dessous). Arrivées à Berre, les remorques (avec leurs précieux colis) débarqueront par leurs propres moyens en roulant sur un plan incliné, puis rejoindront par la route (à petite vitesse et exclusivement de nuit) le chantier d'ITER (à Cadarache, près d'Aix-en Provence). C'est le logisticien Daher qui a la responsabilité de l'acheminement de tous les composants de l'installation, depuis les sites constructeurs jusqu'à Cadarache. Un terrain de 180 ha est dédié à ce projet ITER dont les travaux d'infrastructure ont commencé dès le début 2007. Le transfert des premiers très gros éléments du réacteur expérimental devraient intervenir à partir de juin 2014.


Cette barge porte les couleurs de la CFT (Compagnie Fluviale de Transport) car elle rejoint la flotte du premier armement français de transport fluvial, très présent entre autres sur la Seine et le Rhône. La CFT, issue de la fusion en 1988 des armements Sogestran (Société de Gestion et de Transports Fluviaux, fondée en 1948) et Sanara, emploie actuellement environ 650 personnes (navigants et sédentaires) répartis entre Le Havre (siège historique) et diverses filiales en France. Sa flotte compte environ 200 bateaux. Transportant classiquement des produits pétroliers, gaziers et autres produits liquides, des automobiles, des produits pondéreux, des conteneurs (via sa liliale Logiseine), la CFT est aussi spécialisée depuis longtemps (1975) dans le transport des "colis indivisibles" (éléments de lanceurs spatiaux, voussoirs du pont de Normandie, transformateurs; etc.). La CFT, qui dispose de son propre bureau d'études capable de concevoir complètement tout type de bateaux (automoteurs, pousseurs, barges) afin de répondre très exactement aux besoins de ses clients et qui dessine donc ses propres unités dont elle supervise ensuite la construction dans les chantiers sélectionnés, avait déjà un certain nombre de barges Roll on - Roll off (barges roulières ballastables à portes basculantes), mais leur capacité maximale était de l'ordre de 600 t. La nouvelle barge SIROCCO, avec son port en lourd de 2 205 t, accroît donc les capacités de la flotte (à noter que les plus gros éléments du futur réacteur pèseront plus de 800 t et auront des dimensions dépassant les 10 m). On voit ci-dessous la barge SIROCCO avec son pousseur BELIER (il me semble que ce pousseur est l'ex BELIER de la Soflumar, renommé ENERGIQUE après son rachat par la CFT, et qui aurait ainsi retrouvé son nom d'origine).

SIROCCO - Barge non motorisée - 79,00x11,40 m - PL 2 205 t - Gérant/Opérat. CFT (Le Havre, France).
BELIER - Pousseur fluvial - 23,08x8,50 m - Ptot 1 760 kW (deux moteurs Caterpillar D398) - Constr. 1962 (P. Smit en Zonen, Kinderdijk, Pays-Bas) - Gérant SFT (Le Havre, France).

Ci-dessous le vénérable (40 ans cette année) remorqueur turc KAPTAN TEOMAN qui a tracté la barge SIROCCO depuis son chantier turc jusqu'à Port-Saint-Louis du Rhône. Comme on le voit sur sa cheminée, il appartient à l'armement stambouliote Metear.

KAPTAN TEOMAN
KAPTAN TEOMAN
KAPTAN TEOMAN
KAPTAN TEOMAN
KAPTAN TEOMAN

Un croc de 30 t de "bollard pull" (capacité de traction). Aperçu de la passerelle et de la table à cartes du KAPTAN TEOMAN.

KAPTAN TEOMAN
KAPTAN TEOMAN
KAPTAN TEOMAN
KAPTAN TEOMAN

KAPTAN TEOMAN (Istanbul) - IMO 7303815 - Indicatif d'appel TC3451 - MMSI 271010382 - Remorqueur - 36,75x9,11x5,30 m - TE 4,70 m - JB 358 - JN 107 - PL 178 t - P 1 812 kW (mot. 4T-9cyl Ruston 9ATCM / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Générat. aux. 2 x 84 kW - Traction au croc 30 t - Constr. 1973 (Celiktrans Shipbuilding, Tuzla, Turquie) - Gérant/Opérat. Metear Deniz Isleri ve Ticaret (Istanbul, Turquie) - Pav. TUR - Ex AHMET ABAZA (1995-2009) - Ex GUCLU II (1973-1995).

Projet ITER (rappel succinct)
Le projet ITER (International Thermonuclear Experimental Reactor) est né en 1985 à l’initiative de Mikhaïl Gorbatchev (alors tout nouveau Secrétaire général du Parti communiste de l’Union soviétique) et est placé sous la haute autorité de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) des Nations-Unies. C'est un projet scientifique unique au monde par sa dimension internationale (34 pays y participent), son financement et son organisation. Il a pour but de démontrer la faisabilité scientifico-technique de l'obtention d'une énergie de fusion (à des fins pacifiques), et d'ouvrir ainsi la voie à l'exploitation industrielle et commerciale de la fusion thermonucléaire (le réacteur d'ITER, un tokamak, est prévu pour produire 500 MW d'énergie de fusion à partir d'un apport externe de 50 MW ; sa construction proprement dite a débuté en 2010 et les scientifiques espèrent produire le premier plasma en 2020, d'abord à partir d'hydrogène, et plus tard sans doute avec du deutérium combiné à un peu de tritium, qui sont tous les deux des isotopes de l'hydrogène).
C'est la France qui a été choisie (en 2005) pour héberger le projet, et c'est le site de Cadarache (Bouches-du-Rhône) qui abrite depuis 1959 un important centre de recherche (près de 4 500 personnes) du Commissariat à l’Energie Atomique (CEA) qui a été à l'époque retenu. Représentant un budget d’environ 10 milliards d’euros sur 45 ans (10 ans de construction, 20 ans d’exploitation, 15 ans de démantèlement), ITER rassemble un large partenariat (Russie, Etats-Unis, Europe, Japon, Chine, Corée, Inde, en ce qui concerne les acteurs principaux… qui représentent à eux seuls plus de la moitié de la population mondiale). La plupart des partenaires contribuent financièrement à hauteur de 9 % du coût de la construction de l’installation de recherche, l’Europe prenant elle en charge 45 %. Les collectivités territoriales de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur participent également au financement de la phase de construction (dont une partie concerne la réalisation d’équipements régionaux). Ce projet ITER, qui représente l’aboutissement de 40 ans d’expériences scientifiques menées simultanément à travers le monde, vise à reproduire une énergie qui ressemble à celle créée naturellement au cœur du soleil (dans le plasma solaire, la collision-fusion des atomes d'hydrogène donnent naissance à des atomes d'hélium en produisant d'énormes quantités d'énergie). A terme, ITER rassemblera environ un millier de chercheurs, d’ingénieurs et de techniciens spécialisés dans les sciences de la fusion, du plasma et de la cryogénie, mais aussi des spécialistes en informatique, électronique, gestion de projets, etc. Après ITER, suivra une phase pré-industrielle avec un réacteur prototype nommé DEMO. Objectif final : production d'électricité par fusion avant la fin du XXIe siècle.



Cargo-musée CAP SAN DIEGO
(Hambourg)

Visite à bord


Quelques nouvelles havraises (24.09.2013) — Photos Gérard Né

Arrivée au Havre-Antifer d'un 300 000 tpl ce 24.09.2013, le pétrolier ARTEMIS GLORY. Mouillé sur rade du Havre depuis la nuit précédente, en provenance du terminal pétrolier Sidi Kerir (tout proche d'Alexandrie, Egypte), il passe les digues ce matin aux environs de 10h30. Appareillage prévu le 25.09 pour Fawley (près de Southampton, UK), siège de la plus grande raffinerie du Royaume-Uni (raffinerie Esso) et l'une des plus complexes d'Europe. Ce terminal pétrolier, de plus de 1,5 km de long, reçoit quelque 2 000 pétroliers chaque année, représentant au total 22 Mt de produits pétroliers pour l'année passée. Cette raffinerie produit à elle seule près du quart des produits raffinés au Royaume-Uni. La cheminée du tanker est aux couleurs de l'armement allemand Gulf Marine Deutschland. Sur la photo de droite, au Havre même cette fois-ci, et en soirée (vers 19h45), arrivée du porte-conteneurs MAERSK TAIKUNG, un habitué du GPMH (il y vient plusieurs fois par an).

ARTEMIS GLORY
ARTEMIS GLORY
ARTEMIS GLORY
MAERSK TAIKUNG
ARTEMIS GLORY (Panama) - IMO 9315642 - Indicatif d'appel 3ECZ2 - MMSI 371899000 - Pétrolier (crude) - 332,00x58,04x31,00 m - TE 22,465 m - JB 157 844 - JN 108 567 - PL 306 507 t - P 29 400 kW (mot. 2T-7cyl Sulzer-Doosan 7RTA84T-D / hélice à pas fixe) - V 15,4 nd - Générat. 3 x 1 190 kW - Cap. 330 226 m3 (15 citernes) - Constr. 2006 (Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering / DSME,Geoje, Corée du Sud) - Gérant Gulf Marine Deutschland (Hambourg, Allemagne) - Opérat. Dalian Ocean Shipping (Chine) - Pav. PAN. Sisterships : ELLINIS (IMO 9322267) - GENMAR ATLAS (IMO 9322281) - GENMAR HERCULES (IMO 9322279) - PHOENIX VANGUARD (IMO 9352559).
MAERSK TAIKUNG (Singapore) - IMO 9334662 - Indicatif d'appel 9VHK5 - MMSI 565582000 - Porte-conteneurs - 332,00x43,20x24,50 m - TE 14,50 m - JB 94 193 - JN 53 271 - PL 107 329 t - P 68 640 kW (mot. 2T-12cyl Wartsila-Doosan 12RT-flex96C / hélice à pas fixe) - V 24,8 nd - Prop. d'étrave (3 000 kW) - Générat. 4 x 3 000 kW - Cap. 8 112 evp (dont 700 reefers) - Constr. 2007 (Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering / DSME,Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Moller AP - Maersk (Copenhague, Danemark / Singapour) - Pav. SGP. Sisterships : cf. MAERSK TUKANG.

Ci-dessous, appareillage du quai Pierre Callet (Pointe de Floride) du paquebot de croisières CARNIVAL LEGEND, vers 20h30. Arrivé ce matin (à 05h30) de Dublin (Irlande), il met le cap sur Douvres (Grande-Bretagne).


Croisière interrompue à Naples pour les passagers du ROYAL PRINCESS en raison d'une avarie électrique (24.09.2013)

Depuis son entrée en service en juin de cette année, le navire-amiral de la compagnie Princess Cruises effectuait des croisières méditerranéennes, avant de regagner prochainement son pays d'origine, les Etats-Unis. Ces croisières de 13 jours / 12 nuits débutaient alternativement à Barcelone ou Venise, avec des escales en France (Toulon), en Italie (Livourne, Civitavecchia, Naples), en Turquie (Istanbul et Kusadasi), en Grèce (Mykonos et Athènes). Malheureusement pour les 3 894 passagers qui avaient débuté leur croisière à Venise le 15.09.2013, le paquebot s'est brusquement trouvé en avarie électrique totale le 22.09.2013 vers 13h30, selon la compagnie, alors qu'il naviguait de Mykonos à Naples. Un générateur de secours a pu assez rapidement (au bout d'environ 3h30 selon l'armement) prendre le relais, assurant les services de base pour les croisiéristes (toilettes en particulier). Le paquebot a pu finalement poursuivre sa route vers Naples à petite vitesse, par ses propres moyens (Princess Cruises n'a précisé à aucun moment si le navire s'est ou non trouvé en black out total, c'est-à-dire sans propulsion, se contentant de souligner que le navire n'avait été à aucun moment en danger). Il est arrivé à Naples ce matin du 24.09 et les croisiéristes seront débarqués demain 25.09. Ils seront bien sûr indemnisés puisque leur croisière s'est arrêtée au bout de 7 jours. Cette décision a été prise par l'armement car d'autres problèmes étaient semble t-il apparus ces dernières heures (le départ de Mykonos s'est d'ailleurs fait avec 4h de retard). Une révision approfondie s'impose donc pour ce navire livré fin mai par le chantier italien Fincantieri (site de Monfalcone). La prochaine croisière au départ de Barcelone le 27.09 n'est, à ce jour, pas encore garantie. Visite à bord du paquebot.

A noter que ce navire répond à la norme SRTP (Self Return To Port) imposée par l'OMI (Organisation Maritime Internationale) à tous les paquebots mis sur cale à partir de mi-2010, et cela suite à un certain nombre de problèmes comme ceux survenus à bord du CARNIVAL SPLENDOR (en 11.2010) ou du CARNIVAL TRIUMPH (en 02.2013), ou d'autres encore. Ce standard impose des redondances pour les systèmes fournissant l'énergie tant pour la propulsion que pour les services à bord.

ROYAL PRINCESS ROYAL PRINCESS ROYAL PRINCESS ROYAL PRINCESS ROYAL PRINCESS
ROYAL PRINCESS (Hamilton) - IMO 9584712 - Indicatif d'appel ZCEI3 - MMSI 310661000 - Paquebot de croisières - 330,00x38,40x11,35 m - TE 8,50 m - JB 142 714 - JN 116 807 - PL 12 512 t - Ptot 62 400 kW - V 22 nd - Cap. 3 604 passagers (1 780 cabines dont 1 438 avec balcon, soit plus de 80 %) - Equipage 1 346 - Capacité maximale 5 600 personnes (équipage compris) - Trois propulseurs d'étrave - 17 ponts - Constr. 06.2013 (Fincantieri, Monfalcone, Italie) - Coût de construction 800 M$ env. - Propr. Carnival (Miami, Etats-Unis) - Gérant/Opérat. Princess Cruises (Santa Clarita, Etats-Unis) - Pav. BMU. Sistership : REGAL PRINCESS (IMO 9584724) livrable en 05.2014.


Quelques nouveaux navires … dont deux "Triple-E" (les plus gros porte-conteneurs au monde)
MARY MAERSK
MAJESTIC MAERSK
BLUE PROTECTOR
MB-93
Porte-conteneurs MARY MAERSK
(photo Lys)
Porte-conteneurs MAJESTIC MAERSK
(photo Lappino)
Supply BLUE PROTECTOR
(photo Ulstein)
Remorqueur MB-93
(photo Pella)
MARY MAERSK
(Svendborg)
IMO 9619921 - Indicatif d'appel OWJE2 - MMSI 219018692 - Porte-conteneurs - 399,00x59,00x30,30 m - TE 16,00 m - JB 194 849 - JN 79 120 - PL 196 000 t - Ptot 72 160 kW (deux moteurs 2T-8cyl MAN-B&W 8S80ME-C9 / deux hélices à pas fixe) - V 19 nd - Deux propulseurs d'étrave - Cap. 18 330 evp - Constr. 08.2013 (Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering / DSME, Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Moller AP - Maersk (Copenhague, Danemark) - Pav. DNK. Sisterships : cf. MAERSK MC-KINNEY MOLLER (les deux prochaines livraisons seront les MARIE MAERSK (IMO 9619933)  et MADISON MAERSK (IMO 9619945).
MAJESTIC MAERSK
(Copenhagen)
IMO 9619919 - Indicatif d'appel OWJD2 - MMSI 219018501 - Porte-conteneurs - 399,00x59,00x30,30 m - TE 16,00 m - JB 194 849 - JN 79 120 - PL 194 431 t - Ptot 72 160 kW (deux moteurs 2T-8cyl MAN-B&W-Doosan 8S80ME-C9 / deux hélices à pas fixe) - V 19 nd - Deux propulseurs d'étrave - Cap. 18 330 evp - Constr. 08.2013 (Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering / DSME, Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Moller AP - Maersk (Copenhague, Danemark) - Pav. DNK. Sisterships : cf. ci-dessus.
BLUE PROTECTOR
(Aalesund)
IMO 9665126 - Indicatif d'appel LDIQ - MMSI 258631000 - Navire de soutien offshore - 83,40x18,00x8,00 m - TE 6,70 m - JB 3 600 - JN 1 300 - PL 4 150 t - Ptot 6 688 kW (quatre moteurs Caterpillar (dont deux 4T-16cyl 3516C et deux 4T-12cyl C32) couplés à quatre générateurs (dont deux de 2 250 kW chacun et deux de 940 kW chacun) / deux azipods) - V 12 nd - Deux propulseurs d'étrave (2 x 1 050 kW) / Un propulseur directionnel rétravtable (880 kW) - Système de positionnement dynamique DP2 - Constr. 09.2013 (ATVT Sudnobudivnyi Zavod Zaliv, Kerch, Ukraine (coque) / Ulstein Shipbuilding, Ulsteinvik, Norvège) - Gérant/Opérat. Blue Ship Invest (Norvège) - Pav. NOR. Sisterships : BLUE FIGHTER - BLUE GUARDIAN - BLUE POWER - BLUE PROSPER - BLUE THUNDER.
MB-93
IMO 9681338 - Remorqueur - 34,40x12,10x6,04 m - TE 4,40 m - JB 492 - JN 148 - PL 205 t - Ptot 3 728 kW (deux mot. 4T-16cyl Caterpillar 3516B / deux propulseurs Z-drive Rolls-Royce) - Traction au croc 63 t - Etrave renforcée pour pouvoir servir de brise-glace (jusqu'à 0,80 m d'épaisseur) à la vitesse de 5 nd - Equipement fire fighting (débit 1 500 m3/h) - Essais à la mer terminés / Livrable 11 2013 (Pella Shipyard, Otradnoye, Russie) - Pav. RUS. Sisterships : ALEKSANDR ZRYACHEV (IMO 9645578 / 10.2012) - DIR (IMO 9605683 / 01.2011) - MB-92 (IMO 9645580 / 09.2013).


Le paquebot DELPHIN en escale à Honfleur le 22.09.2013 — Photos Vincent Sampic

Le paquebot DELPHIN n'est autre que l'ancien car-ferry BYELORUSSIYA converti en navire de croisières en 1986 (et remodifié en 1993). Construit par le chantier Wartsila à Turku (Finlande) en 1975, cela lui fait donc 38 ans, comme ses trois sisterships (cf. infra) entrés en service en 1975 et 1976 comme car-ferries puis convertis eux aussi en paquebots de croisières 10 à 15 ans plus tard. Tous les quatre naviguent encore ! Le DELPHIN est ici photographié lors de son arrivée dans une légère brume de ce premier jour d'automne (accostage vers 13h30).

DELPHIN (Nassau) - IMO 7347536 - Indicatif d'appel C6ZV6 - MMSI 311067500 - Paquebot de croisières - 157,00x21,80x13,70 m - TE 6,20 m - JB 16 214 - JN 5 865 - PL 2 697 t - Ptot 13 250 kW (deux moteurs 4T-18cyl Pielstick-Wartsila 18PC2-2V-400 / deux hélices à pas variable) - V 21 nd - Prop. d'étrave - Générat. 1 x 2 043 kVA / 3 x 1 140 kVA / 1 x 435 kVA - Cap. 500 passagers (235 cabines) - Equipage 240 - Constr. 1975 (Oy Wartsila, Turku, Finlande) - Gérant/Opérat. Passat Kreuzfahrten (Hambourg, Allemagne) - Pav. BHS - Ex KAZAKHSTAN II (1993-1996) - Ex BYELORUSSIYA (1975-1993). Sisterships : ENCHANTED CAPRI (IMO 7359474 / ferry entré en service en 1975 sous le nom de AZERBAYDZHAN / navire-hôtel depuis 2008) - SALAMIS FILOXENIA (IMO 7359400 / sorti de son chantier en 1975 comme car-ferry GRUZIYA / converti en navire de croisières en 1992) - STARRY METROPOLIS (IMO 7359498 / car-ferry mis en service en 1976 sous le nom de KARELIYA).


Quelques navires en Seine au niveau du pont de Tancarville le 20.08.2013 en fin de matinée — Photos Gérard Né
En provenance de Rotterdam, le chimiquier NARCEA remonte la Seine vers Rouen. Il quittera le GPMR le 21.09 au matin, retour à Rotterdam. En opération à Radicatel, le porte-conteneurs CEPHEUS J est arrivé cette nuit de Dublin. Il doit appareiller dans l'après-midi du 20.08 pour Anvers.
NARCEA
NARCEA
NARCEA
NARCEA
CEPHEUS J
NARCEA (Madeira) - IMO 9344320 - Indicatif d'appel CQMS - MMSI 255803560 - Chimiquier - 97,55x15,00x7,40 m - TE 6,07 m - JB 2 995 -  JN 1 427 - PL 4 750 t -  P 2 400 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar 8M25 / hélice à pas variable) - V 14 nd - Prop.d'étrave (370 kW) - Générat. 1 x 760 kW / 2 x 250 kW / 1 x 110 kW - Cap. 5 170 m3 (10 citernes) - Constr. 2006 (Sahin Celik Tersanesi San. ve Tic., Tuzla-Istanbul, Turquie) - Gérant/Opérat. Ership SAU (Madrid, Espagne) - Pav. PRT - Ex SABEDIN BEY (2006-2007).
CEPHEUS J (London) - IMO 9292943 - Indicatif d'appel MCKF6 -  MMSI 235775000 - Porte-conteneurs - 133,58x19,40x9,45 m - TE 7,357 m - JB 6 454 - JN 3 218 - PL 8 505 t - P 7 200 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar 8M43 / hélice à pas variable) - V 17,9 nd - Prop. d'étrave (500 kW) - Générat. 1 x 1 250 kVA / 2 x 537 kVA / 1 x 400 kVA - Cap. 707 evp (dont 150 reefers) - Constr. 2003 (Detlef Hegemann Rolandwerft, Berne, Allemagne) - Propr./Gérant Jungerhans Maritime Services / Groupe Reederei Jungerhans (Haren-Ems, Allemagne) - IOpérat. BG Freight Line (Pays-Bas) - Pav. GBR. Sisterships : cf. AQUARIUS J.

Egalement en montée, le pétrolier/chimiquier LIKYA C arrive lui aussi de Rotterdam. Il a changé de nom cette année (en 02.2013) : c'est l'ancien TREFIN UNITY de l'armement grec Trefin Tankers. Sur la photo de droite, le navire frigorifique  ELSEBETH est en opération à Radicatel. Il a accosté cette nuit, en provenance de Dunkerque. Appareillage prévu le 21.09 en début de nuit.
LIKYA C
LIKYA C
LIKYA C
LIKYA C
ELSEBETH
LIKYA C (Valletta) - IMO 9479711 - Indicatif d'appel 9HA2116 - MMSI 249994000 - Pétrolier/Chimiquier - 99,98x16,00x8,20 m - TE 6,92 m - JB 3 644 -  JN 1 747 - PL 5 513 t - P 2 999 kW (mot. 4T-6cyl MaK-Caterpillar 6M32C / hélice à pas variable) - V 14,5 nd - Prop. d'étrave (290 kW) - Générat. 1 x 1 000 kVA / 3 x 494 kW / 1 x 195 kVA - Cap. 6 240 m3 (13 citernes) - Constr. 2009 (Dortler Gemi Insaat Koll. Sti, Tuzla, Turquie) - Gérant/Opérat. Chemfleet (Istanbul, Turquie) - Pav. MLT - Ex TREFIN UNITY (2009-2013). Sisterships : AKSAZ C (IMO 9418509) - COBALTWATER (IMO 9366744).
ELSEBETH (Monrovia) - IMO 9175901 - Indicatif d'appel A8IO2 -  MMSI 636091007 - Cargo frigorifique - 151,99x23,00x13,00 m - TE 8,65 m - JB 10 519 - JN 5 406 - PL 10 327 t - P 11 915 kW (mot. 2T-6cyl Mitsubishi 6UEC60LSII / hélice à pas fixe) - V 21 nd - Générat. 2 x 1 000 kW / 2 x 500 kW / 1 x 48 kW - Cap. 15 531 m3 (réfrigérés) / 212 evp (dont 106 reefers) - Grues 2x36 t / 2x8 t - Constr. 1998 (Iwagi Zosen, Kamijima, Japon) - Gérant Triton Schiffahrts (Leer, Allemagne) -  Opérat. Seatrade Reefer Chartering (Belgique) - Pav. LBR. Sisterships : cf. ESMERALDA.
 

Arrivé sur rade du Havre le 15.09.2013, en provenance du Pirée, le vraquier AFRICAN IRIS a escalé à Rouen du 18 au 20.09. On le voit ici en descente, partant pour Matadi, port congolais qu'il fréquente régulièrement. C'est également un habitué du port de La Rochelle. Dans sa descente de Seine, il est  talonné par le porte-conteneurs ANNABELLE SCHULTE qui finira d'ailleurs par le doubler sous le pont de Tancarville. Prochaine escale pour lui : Le Havre.
AFRICAN IRIS
AFRICAN IRIS
AFRICAN IRIS
ANNABELLE SCHULTE
ANNABELLE SCHULTE (Limassol) - IMO 9240873 - Indicatif d'appel P3JG9 - MMSI 210003000 - Porte-conteneurs - 210,00x30,10x16,70 m - TE 11,50 m - JB 27 093 - JN 12 686 - PL 34 622 t - P 24 830 kW (mot. 2T-8cyl MAN-B&W-HHI 8S70MC-C / hélice à pas fixe) - V 22 nd - Prop. d'étrave (1 000 kW) - Générat. 4 x 1 750 kVA / 225 kVA - Cap. 2 602 evp (dont 440 reefers) - Grues 4x45 t - Constr. 2002 (STX Shipbuilding, Jinhae-Changwon, Corée du Sud) - Gérant Ocean Shipmanagement (Hambourg, Allemagne) - Opérat. Hamburg Süd (Hambourg, Allemagne) - Pav. CYP - Ex P&O NEDLLOYD BAROSSA VALLEY (2002-2005). Navire-catalogue : plus d'une quarantaine de sisterships.


La croisière bat son plein à Québec (18.09.2013) — Photos Gilles Jobidon

Pas moins de cinq navires de croisières en escale en même temps à Québec ce 18.09.2013. Trois d’entre eux (LE BOREAL vu à La Rochelle - AURORA - EXPLORER OF THE SEAS) sont arrivés ce 18.09 au matin. Le QUEEN MARY 2 (à bord duquel j'ai eu la chance de traverser l'Atlantique… sans doute le plus beau des navires à bord desquels j'ai navigué), ici photographié d'hélicoptère, est arrivé hier (17.09) et repart aujourd'hui 18.09. Quant au paquebot fluvial GRANDE MARINER, il est arrivé ce jour à 13 h. Il navigue sur le Saint-Laurent, mais aussi sur les Grands Lacs américains (tout comme le GRANDE CARIBE / IMO 8978631 de la même compagnie). D'autres photos ici.

LE BOREAL
AURORA
EXPLORER OF THE SEAS
QUEEN MARY 2
GRANDE MARINER
AURORA
EXPLORER OF THE SEAS
GRANDE MARINER
AURORA (Hamilton) - IMO 9169524 - Indicatif d'appel ZCDW9 - MMSI 310556000 - Paquebot de croisières - 270,00x33;60x11,50 m - TE 8,40 m - JB 76 152 - JN 40 037 - PL 8 486 t - Ptot 56 000 kW (quatre moteurs 4T-14cyl MAN-B&W 14V48/60 couplés à quatre générateurs (de 14 000 kW chacun) qui alimentent deux moteurs électriques (de 20 000 kW chacun) entraînant deux hélices à pas fixe) - V 24 nd - Quatre propulseurs transversaux (av. 3 x 1 500 kW / arr. 1 x 1 500 kW) - Cap. 1 950 passagers (939 cabines) - Equipage 936 - Constr. 2000 (Meyer Werft, Papenburg, Allemagne) - Propr./Gérant/Opérat. Groupe Carnival (Miami, Etats-Unis) - Pav. BMU.
EXPLORER OF THE SEAS (Nassau) - IMO 9161728 - Indicatif d'appel C6SE4 - MMSI 311316000 - Paquebot de croisières - 311,00x49,10x11,70 m - TE 8,30 m - JB 137 308 - JN 105 034 - PL 10 937 t - Ptot 74 544 kW (six moteurs 4T-12cyl Wärtsilä 12V46 couplés à six générateurs (de 12 600 kW chacun) / trois pods dont deux azimutaux et un fixe) - V 23 nd - Propulseurs d'étrave (4 x 3 000 kW) -Cap. 3 840 passagers (1 557 cabines) - Equipage 1 181 - Constr. 2000 (Kvaerner Masa-Yards Inc., Turku, Finlande) - Propr./Gérant/Opérat. Royal Caribbean International (Miami, Etats-Unis) - Pav. BHS. Sisterships : cf. VOYAGER OF THE SEAS.
GRANDE MARINER (Warren) - IMO 8978643 - Indicatif d'appel WCY6594 - MMSI 369024000 - Paquebot fluvial - 56,00x11,90x3,10 m - TE 1,91 m - JB 829 - JN 248 - PL 409 t - Ptot 1 104 kW (deux moteurs 4T-12cyl Caterpillar 3412D / deux hélices) - Cap. 100 passagers (50 cabines) - Constr. 1998 (Blount Boats, Warren, Rhode Island, Etats-Unis) - Propr./Gérant/Opérat. Blount Small Ship Adventures (Etats-Unis) - Pav. USA.
Page précédente
Dernière mise à jour - 02.12.2016

© Françoise Massard  
  www.cargos-paquebots.net