Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Aidasol - Amadeus Gold - Amadeus Siver - Antje (9479577) - Antje (8319964) - Antonio - Atlantic Pearl - Atlantic Spirit - Baltic Ace - Baltic Performer - Baltic Pilgrim - Baltic Pioneer - Bella - Beluga Indication - Bossa Nova - Bourbon Evolution 803 - Bright Horizon - Bunga Raya Enam - Cannil - Cape Delgado - Cape Denison - Cape Don - CEC Apollon - Chiquita Nauru - CK Pearl - Clia - CMA CGM Fidelio - CMA CGM Medea - CMA CGM Norma - CMA CGM Rigoletto - Comanche Maiden - Cosco Nagoya - Daba - Danube Highway - Douala - Duiveland - Eagle Bay - Edda Ferd - Elbe Highway - Emerald Ocean - Eurika - Fegulus - Fernando - Fida - Floatel Victory - Frelon - Genmar Zeus - Global Mermaid - Global Prosperity - Guatemala - Hanjin Ras Tanura - Hanoi - Hawk Bay - HHL Indication - Homsound - HR Indication - HR Intonation - Island Performer - Istra Ace - Karen Maersk - King Wheat - Lambada Spirit - Langlade - Leonidas - Marco Polo - Meloi - Nauru - Nirint Iberia - Nordic Ace - Norman Asturias - Ocean Tundra - Orade - Palessa - Pancaldo - Panda - Panthera - Pine 1 - Polar Onyx - Red Cedar - Regal Star - Regent Star - Regulus - Rich Duke II - Rodrigue - Rotterdam - Samba Spirit - San Pablo - San Pedro - San Rafael - Scarlett - Sea Orade - Seine Highway - Sertanejo Spirit - Shansi - Shantung - Shaoshing - Shunten - Siangtan - Sifa - Silvaplana - Silver - Sir-Humphrey-Gilbert - Sonangol Girassol - Soochow - Splendeur - Szechuen - Taqah - Terasea Eagle - Terasea Falcon - Terasea Hawk - Terasea Osprey - Thames Highway - Ungundja - Union Silver - Vicente - Viking Poseidon - Wilforce - Wilpride -
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...
Page suivante  

Le paquebot MARCO POLO en escale impromptue au Havre le 04.01.2014 — Photos Vincent Sampic

La première des 122 escales de paquebots déjà prévues au Havre pour 2014 devait avoir lieu le 05.03.2014, l'AIDAsol devant ouvrir la saison. Mais il a été devancé, ce 04.01.2014, par le paquebot MARCO POLO, lui aussi bien connu des Havrais. Escale imprévue car ce navire qui se rendait à Lisbonne est venu se mettre à l'abri au Havre pour la journée eu égard aux mauvaises conditions climatiques. On le voit ici lors de son appareillage du quai Roger  Meunier le 04.01 au soir.

MARCO POLO
MARCO POLO
MARCO POLO
MARCO POLO
MARCO POLO (Nassau) - IMO 6417097 - Indicatif d'appel C6JZ7 - MMSI 308693000 - Paquebot de croisières - 176,28x23,63x13,49 m - TE 8,20 m - JB 22 080 - JN 9 080 - PL 5 180 t - P 15 446 kW (deux moteurs 2T-7cyl Sulzer-Cegielski 7RND76 / deux hélices à pas variable) - V 20,5 nd - Prop. d'étrave (900 kW) - Cap. 922 passagers (425 cabines dont 292 extérieures) - Equipage 450 - Constr. 1965 (VEB Mathias-Thesen-Werft, Wismar, Allemagne) - Gérant/Opérat. Global Cruise Lines (Le Pirée, Grèce) - Pav. BHS - Ex ALEKSANDR PUSHKIN (1965-1991, période pendant laquelle il assurait la ligne régulière Saint-Pétersbourg — alors Léningrad — Montréal).


Le puissant remorqueur OCEAN TUNDRA à quai à Québec (04.01.2014) — Photo Gilles Jobidon
Hiver particulièrement précoce et rigoureux pour l'entrée en service de l'OCEAN TUNDRA, l'un des remorqueurs portuaires les plus puissants au monde. On le voit ci-dessous à quai à Québec, son port d'attache. Ce remorqueur cent pour cent canadien vient d'être baptisé le 13.12.2013 (sa marraine, Sophie Piette, est la première femme pilote sur le Saint-Laurent …).
OCEAN TUNDRA
Il a été construit au chantier naval Industries Océan Inc., situé à l’Ile-aux-Coudres (Québec). D’une longueur de 36 m pour 13 m de largeur, et équipé des technologies les plus modernes et les plus performantes, ce remorqueur pourra opérer dans les conditions les plus extrêmes. Sa coque est renforcie et certifiée 1A Super F.S. pour la navigation dans les glaces. Doté de deux moteurs développant une puissance totale de 6 100 kW, il est propulsé par deux hélices omnidirectionnelles de type Z-drive. Sa force de traction au bollard est de 100 t. Coût de construction : 24,8 M$. Normalement affecté aux opérations d’accostage et d’appareillage de navires, l'OCEAN TUNDRA pourra être mis à contribution pour des services d'escorte (même pour les navires les plus gros et dans les conditions climatiques les plus extrêmes), de touage sur courtes et longues distances ainsi que d’opérations de sauvetage et de récupération d'épaves.
OCEAN TUNDRA (Quebec) - IMO 9645504 - Indicatif d'appel CFN6704 - MMSI 316025785 - Remorqueur - 36,00x13,00x6,85 m - TE 5,35 m - JB 663 - PL 325 t - P 6 100 kW (deux moteurs 4T-9cyl MaK-Caterpillar 9M25C / deux propulseurs Z-drive) - V 12,5 nd - Traction au croc 100 t - Système haute technologie de lutte contre l'incendie - Constr. 12.2013 (Industrie Ocean Inc., Ile-aux-Coudres, QC, Canada) - Gérant/Opérat. Ocean Remorquage Cote-Nord Inc. (Québec, Canada) - Pav. CAN. Un sistership (IMO 9679488) devrait entrer en service l'année prochaine.


Quelques navires en escale à Nouméa (Nouvelle-Calédonie) durant le mois de décembre 2013 — Photos Stéphane Barbedienne
Le supply BOURBON EVOLUTION 803 est arrivé à Nouméa peu avant Noël (ci-dessous, photos du 22.12.2013). Ce navire de soutien offshore quasi neuf (nous avons annoncé en 03.2013 sa mise en service) et qui navigue sous pavillon FRA est normalement positionné à Singapour. Sa mission actuelle (qui devrait durer jusqu'à mi-janvier 2014) est de procéder à la réparation de l'émissaire de l'usine Vale qui exploite le nickel calédonien sur son site de Goro (dans le sud de l'île). Cette grosse canalisation (Ø 80 cm) qui élimine au large les rejets de l'usine hydrométallurgique de Goro a en effet été endommagée durant le dernier trimestre 2013. Rompue en deux endroits, une petite partie (environ 15 m) de la canalisation normalement solidarisée au fond marin à 40 m de profondeur s'est ainsi retrouvée en surface, où elle a été repérée par le navire à passagers BETICO qui assure une liaison régulière entre Nouméa et les îles Loyauté. Une équipe de 80 personnes, dont 12 plongeurs, sont mobilisées pour réparer et contrôler la totalité des 21 km de l'exutoire sous-marin de l'usine. Les plongeurs vont travailler 24h/24, par équipe de trois pendant des shifts de 6h. Ils stationneront pendant trois semaines dans une capsule à la pression de travail (4 bars). L'ensemble des opérations est suivi du PC du navire. Les plongeurs ont des caméras sur leurs casques et sont en communication radio permanente avec la passerelle. Leur localisation est suivie en continu à partir du supply. Le groupe Vale dit poursuivre les investigations pour comprendre pourquoi cette canalisation a ainsi rompu et affirme qu'il n'y aurait aucun impact sur le milieu marin. Bien évidemment, l'usine Goro Nickel a interrompu sa production (depuis la mi-novembre 2013) de façon à ne pas rejeter hors contrôle des effluents partiellement chargés en acides et autres produits nocifs.
BOURBON EVOLUTION 803
BOURBON EVOLUTION 803
BOURBON EVOLUTION 803
BOURBON EVOLUTION 803
BOURBON EVOLUTION 803
(Marseille)
IMO 9639804 - Indicatif d'appel FIEW - MMSI 228030600 - Navire de soutien offshore - 100,20x21,00x8,00 m - TE 6,35 m - JB 6 146 - JN 1 843 - PL 4 667 t - Ptot 5 058 kW (trois moteurs Cummins / trois propulseurs azimutaux) - V 12 nd - Prop. d'étrave (3 x 843 kW, dont un rétractable) - Générat. 1 235 kW - Système de positionnement dynamique DP3 - Grues 1x150 t / 1x40 t - Constr. 02.2013 (Zhejiang Shipbuilding, Fenghua, Chine) - Opérat. /Gérant Bourbon Offshore Surf (Marseille, France) - Pav. FRA. Sisterships : BOURBON EVOLUTION 802 (IMO 9629835 livré en 09.2012) - UNGUNDJA (IMO 9615987 livré en 06.2011) - BOURBON EVOLUTION 804 à 810 (livrables en 2014).
Production de nickel — Le minerai historiquement extrait en Nouvelle-Calédonie (mines à ciel ouvert, les massifs nickélifères représentant 40 % de la surface totale de l'île) est essentiellement de la garniérite, qui est un oxyde "riche" en nickel (3  à 5 %) mais contenant également du cobalt, du fer, du magnésium et du silicium. Ce minerai est broyé puis traité par pyrométallurgie (calcination suivie d'une fusion à 1 500 °C), fournissant du ferronickel (80 % du poids total traité) et 20 % de "matte" à environ 75 % de nickel. Les mattes sont alors traitées par hydrométallurgie (affinage en milieu chloré suivi d'une électrolyse), produisant des lingots de nickel "haute pureté". Sur le site plus récent de Goro Nickel, ce sont des latérites (riches en oxydes de fer mais plus pauvres en nickel) qui sont extraites, broyées, transformées en pulpes et traitées par hydrométallurgie sulfurique (sous pression). La purification des solutions lixiviées se fait en colonnes d'extraction pour séparer les différents composants valorisables (nickel bien sûr, mais aussi cobalt, zinc, manganèse, magnésium, calcium, etc.). Une partie des déchets est stockée à terre sous forme solide – gypse – après avoir été neutralisée par du calcaire), l'autre partie est rejetée (après neutralisation également) dans l'émissaire dont nous venons de parler jusque dans le chenal de la Havannah (la canalisation est complétée par un "diffuseur" qui assure une dilution de 1 000 des effluents, afin d'en minimiser l'impact environnemental). Le "nickel de haute pureté" produit in fine est, en raison de ses qualités de résistance à la corrosion, de tenue aux hautes températures, de dureté et de bonne soudabilité, un métal de choix comme élément d'alliage dans les aciers inoxydables et réfractaires (lesquels absorbent les deux-tiers de la consommation mondiale de nickel), dans les superalliages, dans les revêtements nobles de surfaces (nickelage), mais aussi dans l'industrie nucléaire, dans l'aérospatiale, sans oublier les batteries, les monnaies, etc. En parallèle des lingots sont produites des solutions de chlorures de nickel qui sont commercialisées pour faire du nckelage. La production de nickel contenu est en Nouvelle-Calédonie d'environ 180 000 t /an, soit de l'ordre de 10 % de la production mondiale annuelle. Parmi les principaux producteurs de nickel en Nouvelle-Calédonie, on peut citer le français SLN - Eramet, le brésilien Vale - Goro Nickel ou encore le canadien Falconbridge (devenu Xstrata-Nickel depuis son absorption en 2006 par le groupe suisse GlencoreXstrata).

Parmi les autres navires ayant escalé à Nouméa le mois dernier, on peut citer le porte-conteneurs chinois SHAOSHING quasiment neuf puisqu'entré en service en 07.2013. Le cargo frigorifique FEGULUS fréquente Nouméa comme quelques-uns de ses sisterships (cf. infra). Pour ma part, je l'ai croisé à bord du ISLAND PRINCESS alors que venions de quitter le canal de Panama pour nous rendre au Costa Rica. Le FERNAN DO est un cargo qui appartient au groupe allemand NSC Shipping (il s'appelait CAPE DELGADO jusqu'en 2012). A droite, le cargo chinois PINE 1, relativement récent lui aussi, puisque mis en service en 02.2011 (sous le nom de COMANCHE MAIDEN). Il fait partie d'une série de six sisterships (numérotés 1 à 6) entrés en service entre 09.2009 et 05.2011.
SHAOSHING
FEGULUS
FERNANDO
PINE 1
PC SHAOSHING
(12.12.2013)
Cargo frigorifique FEGULUS
(28.12.2013)
Cargo FERNANDO
(17.12.2013)
Cargo PINE 1
(01.12.2013)
SHAOSHING
(Singapore)
IMO 9614490 - Indicatif d'appel 9V9712 - MMSI 563091000 - Porte-conteneurs - 199,90x28,20x15,50 m - TE 10,50 m - JB 25 483 - JN 11 808 - PL 30 814 t - P 13 560 kW (mot. 2T-6cyl Wartsila-Hudong Heavy Machinery 6RT-flex58T / hélice à pas fixe) - V 15,5 nd - Prop. d'étrave - Générat. 3 x 1 050 kW - Cap. 2 082 evp (dont 147 reefers) - Grues 4x60 t - Constr. 07.2013 (Zhejiang Ouhua Shipbuilding, Zhoushan, Chine) - Gérant/Opérat. China Navigation (Singapour) - Pav. SGP. Sisterships : SHANSI (IMO 9614476 / 04.2013) - SHANTUNG (IMO 9614488 / 05.2013) - SHENGKING (IMO 9614505 / 09-2013) - SHUNTIEN (IMO  9614517 / 11.2013) - SIANGTAN (IMO 9614529 / 12.2013) - SOOCHOW (IMO 9614531 / livrable 01.2014) - SZECHUEN (IMO 9614543 / livrable 03.2014).
FEGULUS
(Avatiu)
IMO 9055709 - Indicatif d'appel E5U2319 - MMSI 518369000 - Cargo frigorifique - 150,01x22,50x13,20 m - TE 9,067 m - JB 10 374 - JN 5 253 - PL 10 545 t - P 11 253 kW (mot. 2T-6cyl B&W-Mitsui 6S60MC / hélice à pas fixe) - V 20,7 nd - Générat. 5 x 490 kW - Cap. 14 899 m3 (réfrigérés) / 242 evp (dont 121 reefers) - Grues 2x35 t / 2x8 t - Constr. 1993 (Shikoku Dockyard, Takamatsu, Japon) - Gérant/Opérat. Holy House Shipping (Stockholm, Suède) - Pav. COK - Ex REGULUS (2005-2009) - Ex REGENT STAR (2000-005) - Ex NAURU (1995-2000) - Ex HOMSOUND (1994-1995) - Ex CHIQUITA NAURU (1993-1994). Sisterships : BALTIC PERFORMER (IMO 9016674 - ex HAWK BAY) - BALTIC PILGRIM (IMO 9016662) - BALTIC PIONEER (IMO 9070137) - EAGLE BAY (IMO 9038488) - REGAL STAR (IMO 9053658).
FERNANDO
(Monrovia)
IMO 9235359 - Indicatif d'appel A8VJ3 - MMSI 636092009 - Cargo de divers - 192,87x27,80x15,50 m - TE 11,20 m - JB 23 132 - JN 9 375 - PL 30 000 t - P 15 785 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-Dalian 7S60MC-C / hélice à pas fixe) - V 19 nd - Prop. d'étrave (900 kW) - Générat. 1 x 1 325 kVA / 2 x 1 138 kVA / 1 x 212 kVA - Cap. GRN 34 773 m3 (9 cales) / 1 678 evp (dont 150 reefers) / 10 passagers - Grues 2x100 t / 2x50 t - Constr. 2003 (Dalian Shipbuilding, Dalian, Chine) - Propr.Gérant/Opérat. NSC Shipping (Hambourg, Allemagne) - Pav. LBR - Ex CAPE DELGADO (2003-2012). Sisterships : ANTONIO (IMO 9235983) - BRIGHT HORIZON (ex CAPE DENISON / IMO 9231119) - CAPE DON (IMO 9231107) - RED CEDAR (IMO 9231092) - SAN PABLO (IMO 9235361) - SAN PEDRO (IMO 9231145) - SAN RAFAEL (IMO 9231133) - VICENTE (IMO 9231121).
PINE 1
(Panama)
IMO 9438377 - Indicatif d'appel 3FJK - MMSI 354249000 - Cargo de divers - 182,90x28,40x15,30 m - TE 10,00 m - JB 22 998 - JN 12 319 - PL 34 037 t - P 9 480 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-STX 6S50MC-C / hélice à pas fixe) - V 15 nd - Générat. 2 x 616 kW - Cap. GRN 40 300 m3 (5 cales) / 974 evp - Grues 2x40 t / 3x35 t - Constr. 2011 (Nantong Yahua Shipbuilding, Nantong, Chine) - Gérant/Opérat. Wallem Commercial Services (Hong Kong, Chine) - Pav. PAN - Ex COMANCHE MAIDEN (2011-2012).




Port de Fécamp le 26.12.2013 — Photos Christian Maheut
Cargo néerlandais AMADEUS SILVER en train de charger des panneaux de particules.
AMADEUS SILVER
AMADEUS SILVER
AMADEUS SILVER
AMADEUS SILVER
AMADEUS SILVER (Druten) - IMO 9374909 - Indicatif d'appel PBCM - MMSI 244780569 - Cargo de divers - 87,50x11,30x5,40 m - TE 4,15 m - JB 1 767 - JN 927 - PL 2 570 t - P 1 104 kW (mot. 4T-6cyl Anglo Belgian Corp. 6MDZC / hélice à pas fixe) - V 10,5 nd - Prop. d'étrave (267 kW) - Générat. 2 x 107 kW / 1 x 57 kW - Cap. GRN 3 425 m3 (1 cale) - Constr. 2011 (Ceskoslovenska Plavba Labska / CSPL, Decin, République Tchèque (coque) / Damen BV Shipyards, Bergum, Pays-Bas) - Propr. Spliethoff's Bevrachtingskantoor B.V (Amsterdam, Pays-Bas) - Gérant/Opérat. Wijnne & Barends Cargadoors (Delfzijl, Pays-Bas) - Pav. NLD - Ex SILVER (2013) - Ex UNION SILVER (2011-2013). Sisterships : AMADEUS GOLD (IMO 9479565) - ANTJE (IMO 9479577) - CK PEARL (IMO 9463877) - HANOI (IMO 9463865).


Un 300 000 tpl arrivant au Havre-Antifer le 25.12.2013, le pétrolier DABA — Photos Gérard Né
En provenance du port égyptien de Sidi Kerir (terminal pétrolier situé au sud d'Alexandrie), et arrivé sur rade du Havre le 19.12.2013 vers 16h, le "crude carrier" omanais DABA n'embarque son pilote que le 25.12 en début d'après-midi. Il passe les digues à 15h40. Après son évitage (photos ci-après), sa mise à quai a débuté vers 16h45. Ce 300 000 tpl est de construction récente (2012).
DABA
DABA
DABA
A noter que le terminal Sidi Kerir est l'extrémité méditerranéenne du pipeline Sumed (Suez-Mediterranean pipeline) qui traverse l'Egypte, à partir du nord de la mer Rouge (terminal Ain Sukhna situé à environ 50 km au sud du port de Suez). Ce pipeline, entré en service en 1977 et long de 320 km, passe au sud du Caire. La capacité de stockage de Sidi Kerir est de l'ordre de 5 millions de mètres cubes, celle de Ain Sukhna de l'ordre de 6 millions de mètres cubes. Appareillage du DABA prévu dans la nuit du 28.12, à destination de Hound Point, plus gros terminal pétrolier d'Ecosse, opéré par BP.
DABA
DABA
DABA (Majuro) - IMO 9501162 - Indicatif d'appel V7XU7 - MMSI 538004575 - Pétrolier (crude) - 333,14x60,00x30,40 m - TE 22,625 m - JB 162 960 - JN 107 929 - PL 316 373 t -P 31 640 kW (mot. 2T-Cyl Wartsila-HHI 7RT-flex82T / hélice à pas fixe) - V 15,5 nd - Générat. 3 x 1 470 kW - Cap. 337 179 m3 (15 citernes) - Equipage 20 - Constr. 01.2012 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant Oman Shipping SAOC (Muscat, Oman) - Opérat. Navig8 Singapour) - Pav. MHL. Sisterships : FIDA (IMO 9501150) - GENMAR ZEUS (IMO 9411032) - HANJIN RAS TANURA (IMO 9519717) - LEONIDAS (IMO 9410234) - SIFA (IMO 9441245) - TAQAH (IMO 9501174).


Nouvelles d'Amsterdam (deuxième quinzaine de décembre 2013) — Photos Nico Kemps
CLIA
CLIA
HHL INDICATION
ISTRA  ACE
Vraquier CLIA
(18.12.2013)
Cargo HHL INDICATION
(19.12.2013)
Voiturier ISTRA  ACE
(20.12.2013)
CLIA
(Monrovia)
IMO 9548237 - Indicatif d'appel D5BJ8 - MMSI 636015536 - Vraquier - 229,17x38,00x20,70 m - TE 14,922 m - JB 51 208 - JN 31 204 - PL 92 968 t - P 13 560 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-STX 6S60MC-C / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Générat. 4 x 2 812 kVA - Cap. GRN 110 330 m3 (7 cales) - Constr. 04.2012 (AVIC Weihai Shipyard, Weihai, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Transmed Shipping Ltd-LIB (Athènes, Grèce) - Pav. LBR.
HHL INDICATION
(Monrovia)
IMO 9214563 - Indicatif d'appel D5BY7 - MMSI 636092417 - Cargo de divers - 162,15x20,40x11,10 m - TE 7,882 m - JB 11 130 - JN 5 125 - PL 11 687 t - P 7 800 kW (mot. 4T-8cyl Wartsila-SACM 8L46B / hélice à pas variable) - V 11 nd - Prop. d'étrave (700 kW) - Générat. 1 x 1 500 kVA / 3 x 711 kVA - Cap. GRN 14 704 m3 (3 cales) / 903 evp (dont 128 reefers) - Grues 2x350 t / 1x150 t - Constr. 2000 (Dalian Shipyard, Dalian, Chine) - Jumboïsé en 2007 - Gérant/Opérat. Hammonia Reederei (Hambourg, Allemagne) - Pav. LBR - Ex HR INDICATION (2011-2013) - Ex BELUGA INDICATION (2007-2011) - Ex NIRINT IBERIA (2006-2007) - Ex BELUGA INDICATION (2004-2006) - Ex CEC APOLLON (2000-2006). Sistership : HR INTONATION (IMO 9214551).
ISTRA  ACE
(Nassau)
IMO 9318503 - Indicatif d'appel C6WE7 - MMSI 309955000 - Voiturier - 176,00x31,14x14,50 m - TE 7,70 m - JB 41 000 - JN 22 395 - PL 12 200 t - P 12 640 kW (mot. 2T-8cyl MAN-B&W-Uljanik 8S50MC-C / hélice à pas fixe) - V 20 nd - Deux propulseurs transversaux (av. 1 000 kW / arr. 800 kW) - Cap. 4 900 voitures - Equipage 16 - Constr. 2007 (Uljanik Brodogradiliste, Pula, Croatie) - Propr./Gérant Ray Car Carriers (Douglas, Ile de Man) - Opérat. MOL (Tokyo, Japon) - Pav. BHS. Sisterships : cf. EMERALD LEADER.

KAREN MAERSK
KAREN MAERSK
MELOI
Chimiquier KAREN MAERSK
(16.12.2013)
Vraquier MELOI
(19.12.2013)
Voiturier NORDIC ACE
(20.12.2013)
KAREN MAERSK
(Kobenhavn)
IMO 9423712 - Indicatif d'appel OYDB2 - MMSI 220529000 - Chimiquier - 183,20x27,40x16,80 m - TE 9,55 m - JB 24 463 - JN 11 668 -  PL 39 708 t - P 9 480 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Dalian Marine 6S50MC-C / hélice à pas fixe) - V 14,2 nd - Prop. d'étrave (883 kW) - Générat. 3 x 910 kW - Cap. 39 886 m3 (12 cuves) - Constr. 2010 (Guangzhou Shipyard International, Guangzhou, Chine) - Propr./Gérant Moller AP - Maersk (Copenhague, Danemark) - Pav. DNK. Sisterships : cf. KATE MAERSK.
MELOI
(Panama)
IMO 9392119 - Indicatif d'appel 3FOD - MMSI 351132000 - Vraquier - 179,99x28,20x14,30 m - TE 10,03 m - JB 21 211 - JN 11 444 - PL 33 355 t - P 6 250 kW (mot. 2T-6cyl Mitsubishi-Kobe Hatsudoki 6UEC52LA / hélice à pas fixe) - V 14,3 nd - Cap. GRN 44 636 m3 (5 cales) - Grues 4 x 30,5 t - Constr. 2009 (Shin Kochijyuko, Kochi, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. Dalex Shipping (Le Pirée, Grèce) - Pav. PAN - Ex EMERALD OCEAN (2009-2012). Sisterships : ATLANTIC PEARL (IMO 9403255) - ATLANTIC SPIRIT (IMO 9316983) - GLOBAL MERMAID (IMO 9392157) - GLOBAL PROSPERITY (IMO 9316969) - KING WHEAT (IMO 9392092) - SCARLETT (IMO 9392078) - SPLENDEUR (IMO 9370367).
NORDIC ACE
(Nassau) 
IMO 9386225 - Indicatif d'appel C6WE6 - MMSI 309586000 - Voiturier - 148,00x25,02x19,00 m - TE 7,90 m - JB 23 498 - JN 7 050 - PL 7 378 t - P 9 170 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-Cegielski 7S46MC-C / hélice à pas fixe) - V 18,9 nd - Deux propulseurs transversaux (av. 1 000 kW / arr. 600 kW) - Générat. 3 x 1 120 kW - Cap. 2 130 voitures - Constr. 2007 (Stocznia Gdynia, Gdynia, Pologne) - Propr./Gérant Ray Car Carriers (Douglas, Ile de Man) - Opérat. MOL (Tokyo, Japon) - Pav. BHS. Sisterships : BALTIC ACE (IMO 9386213) - DANUBE HIGHWAY (IMO 9316309) - ELBE HIGHWAY (IMO 9316282) - SEINE HIGHWAY (IMO 9316311) - THAMES HIGHWAY (IMO 9316294).

PANCALDO
PANCALDO
SILVAPLANA
SILVAPLANA
Cargo PANCALDO
(17.12.2013)
Vraquier SILVAPLANA
(12.12.2013)
PANCALDO
(St. John's)
IMO 9226695 - Indicatif d'appel V2BA8 - MMSI 304172000 - Cargo de divers - 117,92x19,40x9,45 m - TE 7,25 m - JB 6 272 - JN 3 116 - PL 7 072 t - P 5 400 kW (mot. 4T-6cyl MaK 6M43 / hélice à pas variable) - V 17 nd - Prop. d'étrave (450 kW) - Générat. 1 x 825 kVA / 3 x 450 kVA - Cap. GRN 10 360 m3 (2 cales) / 483 evp (dont 40 reefers) - Equipage 13 - Grues 2x150 t - Constr. 2000 (Peene-Werft / Groupe P+S Werften, Wolgast, Allemagne) - Propr./Gérant Harren & Partner (Brême, Allemagne) - Pav. ATG. Sisterships : PALESSA (IMO 9238088) - PANTHERA (IMO 9226700).


Porte-conteneurs COSCO NAGOYA arrivant au Havre pour ré-arrimer sa cargaison (25.12.2013) — Photos Fabien Montreuil
D'après la Préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord, le porte-conteneurs COSCO NAGOYA a signalé au CROSS Etel, le 23.12.2013 vers 20h30, avoir perdu 79 conteneurs dans l'Atlantique, à environ 200 milles nautiques au large de Penmarc'h (Finistère), alors qu'il ralliait Rotterdam à New York. Son armateur Cosco a demandé à l'équipage de faire demi-tour et, sous le contrôle du CROSS Jobourg, de faire route vers le Havre pour ré-arrimer sa cargaison. Il a donc, à la vitesse moyenne de 15 nd, rallié le Havre où il est arrivé le 25.12 vers 11h30 (photos ci-dessous). Selon la Premar, le navire ne présente aucun problème de structure et de navigabilité malgré une très légère gite occasionnée par des conteneurs en équilibre instable. Seule la cargaison a été mise à mal par les conditions météorologiques rencontrées en Atlantique suite à la tempête Dirk. Une équipe spécialisée du port du Havre est montée à bord en zone d'attente du GPMH afin d'évaluer la situation de la cargaison et de préparer son accueil à quai. Un avis avait été évidemment émis par le SHOM afin de signaler la présence potentielle de containers flottant en surface.
COSCO NAGOYA
COSCO NAGOYA
COSCO NAGOYA
COSCO NAGOYA
COSCO NAGOYA
COSCO NAGOYA (Panama) - IMO 9380271 - Indicatif d'appel 3ESJ8 - MMSI 370320000 - Porte-conteneurs - 259,80x32,25x19,30 m - TE 12,60 m - JB 40 165 - JN 24 450 - PL 50 687 t - P 36 560 kW (mot. 2T-8cyl MAN-B&W-Doosan 8K90MC-C / hélice à pas fixe) - V 23,3 nd - Prop. d'étrave (1 600 kW) - Générat. 4 x 1 700 kW - Cap. 4 506 evp (dont 330 reefers) - Equipage 19 - Constr. 2008 (Samsung Heavy Industries, Geoje, Corée du Sud) - Gérant/Opérat. Coscon / Cosco Container Lines (Pékin, Chine) - Pav. PAN - Ex BUNGA RAYA ENAM (2009-2010) - Ex COSCO NAGOYA (2008-2009). Navire-catalogue : une cinquantaine de sisterships dont les LAHORE EXPRESS - OOCL NAGOYA - OOCL NORFOLK.




Noël 2013 imprévu au Havre pour les passagers du paquebot ROTTERDAM — Photos Vincent Sampic
Arrivant d'Amsterdam, le paquebot ROTTERDAM a préféré se mettre à l'abri dans le port du Havre à l'annonce de la tempête Dirk annoncée sur la France en ces 23 et 24.12.2013. Il a passé les digues d'entrée du GPMH le 23.12.2013 à 14h50, accostant au quai Pierre Callet quelque 40 min plus tard.
ROTTERDAM
ROTTERDAM
ROTTERDAM
ROTTERDAM
ROTTERDAM
Son appareillage pour Casablanca est prévu le 25.12 à 18h.
ROTTERDAM
ROTTERDAM
ROTTERDAM
ROTTERDAM
Sur les photos ci-dessous, on aperçoit le NORMAN ASTURIAS (escale havraise du 22.12 au soir au 26.12 au matin).
ROTTERDAM & NORMAN ASTURIAS
ROTTERDAM & NORMAN ASTURIAS
NORMAN ASTURIAS
NORMAN ASTURIAS


Quelques navires nouvellement entrés en service ou sur le point de l'être (23.12.2013)
FLOATEL VICTORY
TERASEA EAGLE
EDDA FERD
WILPRIDE
POLAR ONYX
FLOATEL VICTORY
TERASEA EAGLE
EDDA FERD
WILPRIDE
POLAR ONYX
FLOATEL VICTORY
(Hamilton)
IMO 9630779 - Indicatif d'appel ZCEI5 - MMSI 310662000 - Plateforme (motorisée) d'hébergement et de soutien pour travaux offshore - 119,60x40,94x25,30 m - TE 13,72 m - JB 24 954 - JN 7 482 - PL 7 350 t - Ptot 24 480 kW (six moteurs 4T-12cyl Wartsila / six moteurs électriques de propulsion entraînant six propulseurs azimutaux) - Capacité d'hébergement 500 personnes - Grues 1x120 t / 1x64 t - Constr. 11.2013 (Keppel Offshore & Marine, Singapour) - Propr./Gérant/Opérat. Floatel International (Suède) - Pav. BMU.
TERASEA EAGLE
(Singapore)
IMO 9658252 - Indicatif d'appel 9V9966 - MMSI 566514000 - Remorqueur ravitailleur releveur d'ancres (AHTS / Anchor Handling Tug Supply vessel) - 75,30x18,00x8,16 m - TE 6,00 m - JB 3 513 - JN 1 053 - PL 3 381 t - Ptot 12 000 kW (deux moteurs 4T-12cyl Wartsila 12V32 / deux hélices à pas variable) - V 15 nd - Deux propulseurs transversaux (av. 800 kW / arr. 640 kW) - Générat. 2 x 1 200 kW / 2 x 400 kW - Traction au croc 200 t - Positionnement dynamique DP 1 - Equipement anti-incendie FF1 - Constr. 11.2013 (Japan Marine United / JMU, Tsurumi Works, Yokoham, Japon) - Gérant/Opérat. Terasea Pte Ltd (Singapour) - Pav. SGP. Sisterships : TERASEA FALCON (IMO 9624586 / 03.2013) - TERASEA HAWK (IMO 9624598 / 05.2013) - TERASEA OSPREY (IMO 9658264 / Livrable 02.2014).
EDDA FERD
(Valletta)
IMO 9625504 - IMO 9HA3139 - MMSI 229193000 - Navire de soutien offshore (PSV / Platform Supply Vessel) - 92,20x20,64x9,00 m - TE 7,20 m - JB 4 870 - JN 1 462 - PL 4 944 t - Ptot 10 000 kW (quatre moteurs MaK-Caterpillar dont deux 4T-9cyl 9M25C et deux 4T-6cyl 6M25C couplés à quatre générateurs / deux moteurs électriques de propulsion (de 2 700 kW chacun) / deux propulseurs Voith-Schneider) - V 16 nd - Trois propulseurs transversaux (av. 2 x 1 400 kW / arr. 1 x 800 kW) - Equipage 40 - Constr. 11.2013 (Astilleros Gondan, Castropol, Espagne) - Propr./Gérant/Opérat. Ostensjo Rederi (Haugesund, Norvège) - Pav. MLT.
WILPRIDE
(Oslo)
IMO 9627966 - Indicatif d'appel LARM7 - MMSI 258703000 - Méthanier (LNG) - 289,99x44,03x26,00 m - TE 12,50 m - JB 102 315 - JN 30 695 - PL 87 677 t - Ptot 34 200 kW (quatre moteurs Wartsila dont deux 4T-12cyl 12V50DF et deux 4T-6cyl 6L50DF) - Prop. d'étrave - Cap. 156 007 m3 (gaz liquéfié) - Constr. 11.2013 (Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering / DSME, Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant Teekay Corporation (Hamilton, Bermudes / Oslo, Norvège) - Pav. NOR. Sistership : WILFORCE (IMO 9627954 / 09.2013).
POLAR ONYX
(Bergen)
IMO 9664706 - Navire de soutien offshore - 130,00x25,00x10,000 m - TE 7,60 m - JB 11 800 - JN 3 550 - PL 9 000 t - Ptot 15 660 kW (six moteurs 4T-9cyl Bergens-Rolls-Royce Marine C25-33L9P couplés à six générateurs qui alimentent trois moteurs électriques (de 3 000 kW chacun) entraînant trois propulseurs azimutaux) - V 14,5 nd - Trois propulseurs d'étrave (dont deux en tunnel de 2 200 kW chacun et un directionnel rétractable de 2 000 kW) - Système de positionnement dynamique DP3 - Grue 250 t - Livrable 04.2014 (ATVT Sudnobudivnyi Zavod Zaliv, Kerch, Ukraine (coque) / Ulstein Shipbuilding, Ulsteinvik, Norvège) - Propr./Gérant GC Rieber (Bergen, Norvège) - Pav. NOR. Sistership : ISLAND PERFORMER (IMO 9682045 / livrable 04.2014) - VIKING POSEIDON (IMO 9413535 / 01.2009).
Crédit photos : Chantiers / Armements


Navires en escale à Nouméa
(Nouvelle-Calédonie)
Novembre 2013
Dossier mis en ligne le 23.12.2013
Photos Stéphane Barbedienne


Triste cinquantenaire du naufrage du cargo DOUALA qui coula le 21.12.1963 au large de Terre-Neuve

Les conditions météorologiques en Atlantique nord étaient exécrables en cette semaine d'avant Noël 1963. Des creux de 15 à 20 m mirent plusieurs navires en difficulté et la garde côtière canadienne en alerte permanente. Parmi les navires en difficulté, le DOUALA, cargo appartenant à la Compagnie de Navigation Fraissinet et Cyprien Fabre (créée en 1956 par la fusion des armements Fraissinet et Cyprien Fabre). Ce cargo de 108 m de long et 4 700 tpl était entré en service six ans plus tôt sous le nom de GUATEMALA, pour le compte d'un armement nicaraguayen. L'armement marseillais l'avait racheté en 1960, rebaptisé DOUALA et affecté à sa ligne des Grands Lacs américains. Il se trouvait donc au large de la côte sud de Terre-Neuve le 20.12.1963, avec 29 hommes à bord (il avait appareillé de Québec le 17.12, cap sur Saint-Pierre).

Archives de la Garde côtière canadienne / Archives de Saint-Pierre et Miquelon / Archives armement Fraissinet / Histoire du commerce et de l'industrie de Marseille, XIX-XXe siècles. Armements marseillais, par Paul Bois, Ed. CCIM-P, 2003.
A 19h20, il envoya un message radio indiquant qu'il embarquait d'importantes quantités d'eau suite à des prélarts arrachés et des panneaux de cale défoncés par les paquets de mer. La situation était d'autant plus préoccupante que le navire était déjà alourdi par la glace qui recouvrait son pont. Le 21.12 peu avant 8h du matin, le DOUALA envoyait un nouveau message, de détresse celui-là, le cargo étant dans une situation critique. Malgré la visibilité très réduite en raison des raffales de neige, deux chalutiers de Saint-Pierre-et-Miquelon, les RODRIGUE et LANGLADE, se portèrent immédiatement à son secours, ainsi que le SIR-HUMPHREY-GILBERT (alors commandé par le Capitaine G.S. Burdock), brise-glace moderne de la Garde côtière canadienne (normalement affecté au ravitaillement des phares et à l'entretien des balises). A 11h50 le 21.12, le DOUALA transmit son dernier message : « Évacuons le bâtiment ». La recherche était difficile car le cargo n'avait pas eu le temps de donner sa position exacte, ses antennes radios étant tombées en panne, endommagées par le givre. Des avions décollèrent des bases canadiennes de Torbay et d'Argentia et de l'Île du Prince-Édouard pour venir survoler la zone où était censé se trouver le cargo. C'est le 22.12 en début d'après-midi qu'un canot avec 17 hommes à bord (dont seulement 15 encore vivants) fut repéré. Malgré les difficultés liées à l'état de la mer et à l'épuisement des marins, le brise-glace parvint à hisser à son bord les 15 survivants et les ramena à Port-aux-Basques (Terre-Neuve). Vers 18h ce même 22.12, le second canot de sauvetage du DOUALA fut repéré par l'aviation, avec seulement trois personnes à bord. En effet, lorsque ce canot avait été descendu du cargo avec 12 marins à bord, le croc d'un des palans s'était décroché et l'embarcation s'était mise à la verticale, jetant les marins dans une eau glacée et déchaînée. L'embarcation avait fini par tomber à l'eau, mais seulement trois marins avaient pu la réjoindre et monter à bord. Neuf marins, dont le Commandant Michel Labbé (ancien "Second" sur les paquebots GENERAL MANGIN et JEAN MERMOZ, puis commandant, entre autres, du Liberty Ship SETE, ex OLIVER WESTOVER, sur lequel il avait déjà navigué comme lieutenant en 1948), avaient donc disparu, à jamais engloutis. Les deux survivants de ce canot (le troisième occupant étant mort entre temps) furent approchés par le LANGLADE qui ne parvint pas à les récupérer. Ils furent finalement recueillis par le RODRIGUE (Cdt Gérard Detcheverry). Le RODRIGUE récupéra également le corps du troisième marin ainsi que ceux des deux marins décédés dans le premier canot. Ce drame de la mer du 21.12.1963 aura donc fait 12 victimes et 17 rescapés. Le Commandant Labbé, qui a sombré avec son navire, naviguait sur l'Atlantique Nord pour la première fois, ses précédents commandements étant sur des navires affectés à la Côte Occidentale d'Afrique. Il venait d'avoir 40 ans.
DOUALA (Marseille) - 107,90x12,50 m - TE 7,00 m - JB 2 333 - JN 1 118 - PL 4 700 t - V 15 nd - Cap. 6 800 m3 (4 cales) - Constr. 1957 (Brême, Allemagne) - Propr./Gérant/Opérat. Fraissinet Cyprien Fabre (Marseille, France) - Pav. FRA - Ex GUATEMALA (1957-1960). Déclaré "Perte totale" le 21.12.1963 — à noter que les chiffres de jauges (brute et nette) diffèrent beaucoup d'une source bibliographique à l'autre (JB 2 100 à 3 400 - JN 1 100 à 1 900) ; le port en lourd restant dans la fourchette 4 600 - 4 700 t.


Le paquebot AIDAsol en escale au Havre le 17.12.2013 — Photos Gérard Né
Arrivé en rade du Havre ce 17.12.2013 à 06h30, en provenance de Hambourg (Allemagne), le paquebot AIDAsol embarque aussitôt le pilote. Il passe les digues d'entrée du GPMH peu après 07h00, et accoste une demi-heure plus tard au quai Roger Meunier (Terminal Croisières, Pointe de Floride). Les premières photos le montrent juste après son accostage.
AIDAsol
AIDAsol
AIDAsol
AIDAsol
Le jour se lève peu à peu sur le paquebot dont c'est l'avant-dernière escale pour la saison 2013. Appareillage ce même 17.12 aux alentours de 20h00, cap sur Southampton (Grande-Bretagne). Il reviendra au Havre la veille de Noël.
AIDAsol
AIDAsol
AIDAsol
AIDAsol
AIDAsol (Genoa) - IMO 9490040 - Indicatif d'appel ICPE - MMSI 247302900 - Paquebot de croisières - 253,33x32,20x9,30 m - TE 7,30 m - JB 71 304 - JN 45 123 - PL 7 891 t - Ptot. 25 000 kW (quatre moteurs 4T-9cyl MaK-Caterpillar 9M43C connectés à quatre générateurs (de 12 000 kVA chacun) alimentant deux moteurs électriques VEM DTMSZ3352-16YS (de 12 500 kW chacun) qui entraînent deux hélices à pas fixe) - V 21 nd - Quatre propulseurs transversaux (av. 2 x 2 300 kW / arr. 2 x 1 500 kW) - Cap. 2 686 passagers (1 097 cabines) - Equipage 700 - Constr. 03.2011 (Meyer Werft, Papenburg, Allemagne) - Propr Costa Crociere Spa (Gênes, Italie) / Groupe. Carnival (Miami, Etats-Unis) - Gérant/Opérat. Aida Cruises (Rostock, Allemagne) - Pav. ITA. Sisterships : AIDAblu - AIDAmar - AIDAstella.


Quelques nouvelles de Marseille - Fos et Port-Saint-Louis du Rhône (15.12.2013) — Photos Emmanuel Bonici
Le porte-conteneurs CMA CGM FIDELIO était en première escale à Fos (terminal PortSynergy-Eurofos) où il était arrivé le 13.12 à 20 h. Appareillage ce 15.12 en fin de matinée, après avoir réalisé 2 400 mouvements de conteneurs. Je l'avais vu évoluer dans la baie de Hong Kong en 12.2006 alors qu'il venait d'entrer en service.
CMA CGM FIDELIO
CMA CGM FIDELIO
CMA CGM FIDELIO
CMA CGM FIDELIO
CMA CGM FIDELIO
CMA CGM FIDELIO (Marseille) - IMO 9299642 - Indicatif d'appel FMFS - MMSI 228343900 - Porte-conteneurs - 349,00x42,80x27,30 m - TE 15,02 m - JB 107 898 - JN 50 109 - PL 113 964 t - P 68 640 kW (mot. 2T-12cyl MAN-B&W-HHI 12K98MC / hélice à pas fixe) - V 25,7 nd - Prop. d'étrave (2 500 kW) - Générat. 2 x 2 986 kW / 3 x 2 346 kW - Cap. 9 415 evp (dont 700 reefers) - Constr. 2006 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. CMA CGM (Marseille, France) - Pav. FRA. Sisterships : CMA CGM MEDEA - CMA CGM NORMA - CMA CGM RIGOLETTO.

A Fos Pétrole, trois navires de transport de pétrole brut en exploitation : les postes 1, 2 et 3 sont occupés respectivement par le SAMBA SPIRIT (tout neuf… baptisé le 09.04.2013), le RICH DUKE II  et le  SONANGOL GIRASSOL.
RICH DUKE II
SONANGOL GIRASSOL
Tanker SAMBA SPIRIT
Tanker RICH DUKE II
Tanker SONANGOL GIRASSOL
SAMBA SPIRIT
(Nassau)
IMO 9637686 - Indicatif d'appel C6AN4 - MMSI 311000095 - Shuttle Tanker - 282,00x49,00x23,60 m - TE 16,20 m - JB 83 882 - JN 48 528 - PL 154 107 t - V 15 nd - P 14 270 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Doosan 6S70ME-C8 / hélice à pas fixe) - V 15 nd - Générat. 2 x 4 300 kW / 2 x 2 300 kW - Cap. 158 350 m3 (12 citernes) - Constr. 2013 (Samsung Heavy Industries, Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Teekay Shipping  (Hamilton, Bermudes) - Pav. BHS. Sisterships : BOSSA NOVA SPIRIT (IMO 9637703) - LAMBADA SPIRIT (IMO 9637698) - SERTANEJO SPIRIT (IMO 9637715).
RICH DUKE II
(Panama)
IMO 9524982 - Indicatif d'appel 3FYS5 - MMSI 372145000 - Pétrolier (crude) - 228,60x42,00x21,50 m - TE 14,80 m - JB 56 326 - JN 29 819 - PL 104 588 t - P 12 350 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Mitsui 6S60MC-C / hélice à pas fixe) - V 14,8 nd - Générat. 3 x 1 000 kW - Cap. 98 7 00 m3 (10 citernes) - Constr. 2011 (Sumitomo Heavy Industries, Yokosuka, Japon) - Propr./Gérant Fuyo Kaiun (Osaka, Japon) - Pav. PAN. Une quarantaine de sisterships.
SONANGOL GIRASSOL
(Nassau)
IMO 9180114 - Indicatif d'appel C6QR8 - MMSI 309282000 - Pétrolier (crude) - 274,00x48,00x23,20 m - TE 17,02 m - JB 81 230 - JN 50 687 - PL 159 057 t - P 16 859 kW (mot. 2T-6cyl B&W-HSD 6S70MC / hélice à pas fixe) - V 15,2 nd - Générat. 3 x 850 kW - Cap. 166 668 m3 (12 citernes) - Constr. 2000 (Daewoo Heavy Industries, Geoje, Corée du Sud) - Gérant Stena Bulk (Houston, Etats-Unis) - Pav. BHS. Plus de trente sisterships.

A Port Saint Louis du Rhône, deux petits cargos fluvio-maritimes arrivent à une heure d'intervalle : ils remontent le canal de Saint Louis pour se rendre dans le bassin principal où se trouve l'écluse qui leur permettra de passer dans le Rhône. Ci-dessous, le PANDA  avec une pleine pontée de billes de bois (un magnifique panda est peint sur son fronton de passerelle, rappelant bien sûr l'origine de son nom). A noter qu'au passage de l'écluse, les deux cargos en profitent pour affaler leurs mâtures avant et arrière afin de pouvoir passer sans encombres sous les nombreux ponts enjambant le Rhône.
PANDA
PANDA
PANDA
PANDA
PANDA (Delfzijl) - IMO 9201968 - Indicatif d'appel PBCS - MMSI 245014000 - Cargo de divers - 88,95x12,40x5,65 m - TE 4,35 m - JB 2 088 - JN 1 168 - PL 2 800 t - P 1 320 kW (mot. 4T-8cyl Wartsila 8L20 / hélice à pas fixe) - V 10,5 nd - Générat. 2 x 90 kW / 1 x 62 kW - Cap. GRN 3 877 m3 (1 cale) - Constr. 2001 (Ceskoslovenska Plavba Labska / CSPL, Decin, République Tchèque (coque) / Peters BV, Kampen, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Wagenborg Shipping BV (Delfzijl, Pays-Bas) - Pav. NLD. Une dizaine de sisterships.

Une heure avant, c'était le cargo  FRELON qui avait empunté la même route. Tous deux doublent le vénérable BELLA  qui est amarré coté Rhône. Son IMO 8319964 ne laisse aucun doute sur son âge : ce petit cargo néerlandais est en effet entré en service en 1983.
FRELON
FRELON
FRELON
BELLA
BELLA
Cargo fluvio-maritime FRELON
Cargo fluvio-maritime BELLA
FRELON
(Valletta)
IMO 9008275 - Indicatif d'appel 9HAX9 - MMSI 256704000 - Cargo de divers - 77,15x11,36x4,75 m - TE 3,172 m - JB 1 354 - JN 509 - PL 1 699 t - Ptot 645 kW (deux moteurs 4T-6cyl AB Volvo Penta dont un TAMD162C et un TAMD165A / deux hélices à pas fixe) - V 10 nd - Prop. d'étrave (299 kW) - Générat. 3 x 49 kVA - Cap. GRN 2 372 m3 (1 cale) / 94 evp - Constr. 1990 (Bayerische Schiffbauges. mbH vorm. A. Schellenberger, Erlenbach/Main, Allemagne) - Gérant/Opérat. ABCRM (Nantes, France) - Pav. MLT - Ex ORADE (1998-2007) - Ex SEA ORADE (1990-1998).
BELLA
(Kingstown)
IMO 8319964 - Indicatif d'appel J8B3421 - MMSI 375388000 - Cargo de divers - 78,87x9,96x4,22 m - TE 3,41 m - JB 998 - JN 555 - PL 1 463 t - P 802 kW (mot. 4T-12cyl Caterpillar 3512TA / hélice à pas fixe) - V 9,5 nd - Prop. d'étrave - Générat. 3 x 28 kW - Cap. GRN 2 073 m3 (2 cales) - Constr. 1983 (Ferus Smit BV, Westerbroek, Pays-Bas) - Gérant/Opérat. Gestnavi (Naples, Italie) - Pav. VCT - Ex  ANTJE (2004-2006) - Ex DUIVELAND (1983-2004). Sisterships : CANNIL (IMO 8319976) - EURIKA (IMO 8214968).
Page précédente
Dernière mise à jour - 08.04.2016

© Françoise Massard  
  www.cargos-paquebots.net