Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Agate - Aidaprima - Amethyst - Anvil Point - Baltika - Beachy Head - Beltnes - Biryuza - Bulknes - Castelo de Sines - Charoite - Clipper Anne - Costa Classica - Costa Luminosa - Costa Mediterranea - Cragside - Crystal Serenity - Dina - Eddystone - Emsracer - Eurocargo Brindisi - Eurocargo Catania - Eurocargo Savona - Eurocargo Sicilia - Feed Trondheim - Fitnes - Girolata - Gotland - Grand Holiday - Hanjin Calcutta - Hartland Point - Hatche - Hurst Point - Joanna Borchard - Kumbor - Langballig - Lazurite - Le Lyrial - Longstone - Malachite - Marselisborg - Max Linus Dede - MCT Bretihorn - MCT Matterhorn - MCT Monte Rosa - MCT Stockhorn - Mitsubishi Nagasaki 2301 - MN Toucan - Moyra - Muros - Napoleon Bonaparte - Nephrite - Normed Hamburg - Oniks - Paqize - Penafiel - Qezban - Rhapsody - Rider - Seabourn Quest - Serdolik - SFL Medway - Strait of Messina - Straum - Susana S - Vaasaborg - Vale Grand Sud - Valor - Williamsborg - Yashma -
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...
Page suivante  

APPEL A SOUSCRIPTION : "Cherbourg et son Transmanche, 1964-2012", par Stéphane Zunquin

Le RHAPSODY, ex NAPOLEON BONAPARTE, quitte Marseille le 08.05.2014 — Photos Emmanuel Bonici
Nous avons régulièrement suivi l'évolution du Ropax NAPOLEON BONAPARTE depuis ce fameux jour où il avait été drossé contre un quai suite à la rupture de ses amarres lors de la tempête du 28.10.2012. On connaît la suite : brèche dans sa coque, envahissement de la salle machines, moitié arrière du navire sous l'eau pendant plusieurs semaines, renflouement (12.12.2012) et remorquage (le 09.01.2013) jusqu'à la forme 8 du GPMM pour y être mis à sec en vue d'une expertise complète des dégâts. Après quoi, il fut remorqué (le 24.01.2013) jusqu'à la forme 10 alors en eau (elle est actuellement à sec pour y reconstruire son bateau-porte) afin de faire les premiers travaux d'urgence pour le rendre navigable en remorque. Il a retrouvé ensuite le quai de la Pinède où il est resté de long mois. Son propriétaire, la Société Nationale Corse Méditerranée, a été indemnisé par les assurances (à hauteur de 60 M€), puis a finalement vendu le transbordeur en l'état (pour un montant de 7  M€) à la SNAV (filiale Ferries de MSC), laquelle l'a renommé RHAPSODY comme on l'a vu tout récemment. C'en est donc fini du NAPOLEON BONAPARTE, l'ex navire-amiral de la SNCM (et aussi un symbole pour Marseille et la Corse).
RHAPSODY
RHAPSODY
RHAPSODY
Le RHAPSODY a, comme prévu, quitté Marseille le 08.05.2014. Dès 08h30, les remorqueurs MISTRAL 8 et MISTRAL 9 passent leurs remorques respectivement à l'avant et à l'arrière du car-ferry. Le remorqueur portugais CASTELO DE SINES qui va convoyer le navire jusqu'à son chantier naval napolitain est, quant à lui, en attente contre le quai (remorque lache également passée sur l'avant du Ropax). Une heure plus tard, les tugs marseillais décollent le RHAPSODY du quai, le font éviter par bâbord et le mettent dans l'axe de sortie.
RHAPSODY
RHAPSODY
CASTELO DE SINES
Le MISTRAL 8 tracte doucement le RHAPSODY, tandis qu'à l'arrière, le MISTRAL 9 maintient le navire dans l'axe. Le convoi traverse successivement le bassin de la Pinède, celui du Président Wilson, puis le bassin Léon Gourret. Il atteint la passe nord à 10h30, apràs un virage à 90° sur bâbord. Le MISTRAL 8 récupère sa remorque, laissant la place au CASTELO DE SINES qui tracte alors lui-même le transbordeur. Une demi-heure plus tard, les vedettes du pilotage et du lamanage récupèrent les hommes présents à bord du RHAPSODY pour la manœuvre de sortie du port et, à son tour, le MISTRAL 9 largue sa remorque. Le RHAPSODY quitte doucement Marseille à destination de Naples où son ETD est prévue le 12.05.2014 (vitesse du convoi de l'ordre de 4-5 nd). De gros travaux (changement des moteurs, circuits électriques à refaire complètement, restauration intérieure, carénage, etc.) l'attendent, puis nous lui souhaitons de reprendre une nouvelle et longue vie de transbordeur sur les lignes italo-croates de la SNAV.
RHAPSODY
RHAPSODY
CASTELO DE SINES (Sines) - IMO 9503512 - Indicatif d'appel CSYG5 - MMSI 263624000 - Remorqueur - 30,25x11,75x5,28 m - TE 4,24 m - JB 455 - JN 136 - PL 304 t - Ptot 4 000 kW (deux moteurs 4T-16cyl Caterpillar 3516 / deux propulseurs directionnels) - V 12 nd - Générat. aux. 2 x 91 kW - Traction au croc 75 t - Constr. 2009 (Uzmar Gemi Insa Sanayi ve Ticaret, Basiskele, Turquie) - Propr./Gérant/Opérat. Reboport - Sociedade Portuguesa de Reboques Marítimos (Sines, Portugal) - Pav. PRT. Une quinzaine de sisterships mis en service entre 2008 et 2010.
Caractéristiques complètes de l'ex NAPOLEON BONAPARTE ici. Nous ne saurons que lorsque les travaux du RHAPSODY seront terminés, si ses capacités initiales {2 220 passagers avec couchettes (555 cabines) / 242 passagers sans couchettes / 716 voitures (697 m de linéaire garage) } seront ou non modifiées.


Arrêts sur images sur trois navires en escale à Port Atlantique La Rochelle le 07.05.2014
Le cargo néerlandais VAASABORG a accosté au mole d'escale (poste ME05) ce 07.05.2014 en milieu de nuit, en provenance de Kotka (port du S-E de la Finlande… "kotka" voulant dire "aigle" en finnois, oiseau que l'on retrouve bien sûr sur l'écusson de la ville). Il est en train de décharger 6 500 t d'engrais en vrac (escale gérée par SGMT). C'est la première fois qu'il touche Port Atlantique La Rochelle.
VAASABORG
VAASABORG
VAASABORG
Appareillage ce 07.05 au soir (ETD 23h00) à destination de Bordeaux-Bassens. On reconnaît la cheminée Wagenborg Shipping BV.
VAASABORG
VAASABORG
VAASABORG
VAASABORG
VAASABORG (Delfzijl) - IMO 9196242 - Indicatif d'appel PDAI - MMSI 246441000 - Cargo de divers - 132,20x15,87x9,65 m - TE 7,06 m - JB 6 130 - JN 3 424 - PL 8 700 t - P 3 960 kW (mot. 4T-6cyl Wartsila 6R38 / hélice à pas variable) - V 15 nd - Prop. d'étrave (500 kW) - Générat. 1 x 650 kW / 2 x 244 kW / 1 x 70 kW - Cap. GRN 12 814 m3 (2 cales) / 552 evp (dont 50 reefers) - Equipage 11 - Constr. 2000 (Volharding Shipyard, Hoogezand, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Wagenborg Shipping BV (Delfzijl, Pays-Bas) - Pav. NLD - Ex NORMED HAMBURG (2003-2004) - Ex VAASABORG (2000-2003). Une quinzaine de sisterships.

Au poste CB03 du quai Chef de Baie, le vraquier chinois SFL MEDWAY. Il est arrivé de Casablanca (Maroc) dans la nuit du 05.05.2014. C'est une escale inaugurale pour ce navire, qui est d'ailleurs assez récent puisqu'entré en service au dernier trimestre 2011. Il est venu charger 27 500 t de blé en vrac destiné à la Côte d'Ivoire.
 
SFL MEDWAY
SFL MEDWAY
SFL MEDWAY
SFL MEDWAY
SFL MEDWAY
SFL MEDWAY (Hong Kong) - IMO 9587221 - Indicatif d'appel VRJG3 - MMSI 477346800 - Vraquier - 181,03x30,00x14,60 m - TE 9,80 m - JB 22 656 - JN 11 380 - PL 33 800 t - P 6 480 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Hudong Heavy Machinery 6S42MC / hélice à pas fixe) - V 13,9 nd - Générat. aux. 3 x 620 kW - Cap. GRN 47 000 m3 (5 cales) - Constr. 10.2011 (Jiangsu Yangzijiang Shipbuilding, Jiangyin, Chine) - Gérant Hong Xiang Shipping (Hong Kong, Chine) - Pav. HKG (CHN). Une quinzaine de sisterships.

Quant au vraquier KUMBOR, il revient au GPMLR après un an d'absence. Il a accosté au quai Lombard (poste AP00) le 05.05.2014 en début de matinée. Il arrivait du port algérien de Ghazouet (port situé à une cinquantaine de kilomètres de la frontière avec le Maroc). Appareillage cet après-midi, retour en Algérie, après avoir chargé 25 000 t de blé en vrac.
KUMBOR
KUMBOR
KUMBOR
KUMBOR
KUMBOR
KUMBOR (Kingstown) - IMO 9128104 - Indicatif d'appel J8B4126 - MMSI 377789000 - Vraquier - 158,54x26,20x13,80 m - TE 9,92 m - JB 16 270 - JN 9 620 - PL 27 365 t - P 6 656 kW (mot. 2T-5cyl MAN-B&W-HHI 5L50MC / hélice à pas fixe) - V 13 nd - Générat. 3 x 400 kW - Cap. GRN 35 155 m3 (5 cales) - Grues 4x30 t - Constr. 1997 (Hanjin Heavy Industries & Construction / HHIC, Busan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Dabinovic (Monte Carlo, Monaco / Suisse) - Pav. VCT - Ex HANJIN CALCUTTA (1997-2009). Une douzaine de sisterships.



Quelques nouvelles de Marseille (fin avril 2014) — Photos Emmanuel Bonici

Nous avons vu le NAPOLEON BONAPARTE le 04.04.2014 en attente de changement de nom puisque, comme nous l'avons déjà dit, il a été racheté récemment par l'armement italien SNAV (Società Navigazione Alta Velocità, filiale "ferries" de la Mediterranean Shipping Company / MSC, deuxième armement mondial). Voici le transbordeur le 28.04.2014, juste avant, pendant et après son changement de nom. C'est donc sous le nom de RHAPSODY qu'il va prochainement quitter Marseille, en remorque (du tug portugais CASTELO DE SINES / IMO 9503512), à destination de Naples (siège de la SNAV) où il va subir d'importants travaux de restauration (remotorisation, changement de tous les circuits électriques, etc.) suite à son avarie du 28.10.2012. Lors de son transfert à Naples, il aura à son bord une vingtaine de conteneurs emplis de pièces détachées moteurs (stock que possédait la SNCM).

NAPOLEON BONAPARTE
NAPOLEON BONAPARTE
RHAPSODY
RHAPSODY

Changement de nom également pour un roulier habitué du GPMM : le BEACHY HEAD (photo de gauche)  devenu le WILLIAMSBORG (ci-dessous à droite) photographié le 29.04.2014.
BEACHY HEAD
BEACHY HEAD - WILLIAMSBORG
WILLIAMSBORG
WILLIAMSBORG (Valletta) - IMO 9234094 - Indicatif d'appel 9HA3625 - MMSI 229805000 - Ro-Ro / Cargo - 193,00x26,00x16,70 m - TE 7,40 m - JB 23 235 - JN 6 971 - PL 13 256 t - Ptot 12 600 kW (deux moteurs 4T-9cyl MaK-Caterpillar 9M43 / deux hélices à pas variable) - V 17 nd - Prop. d'étrave (1 400 kW) - Générat. aux. 2 x 1 600 kW / 2 x 1 456 kW - Cap. 37 200 m3 (2 cales) / 668 evp (dont 60 reefers) / 189 remorques (2 606 m de linéaire garage) / 12 passagers (6 cabines) - Grue 40 t - Constr. 2003 (Flensburger Schiffbau-Gesellschaft, Flensburg, Allemagne) - Propr. Cobelfret NV (Belgique) - Gérant UBEM NV (Anvers, Belgique) - Pav. MLT - Ex BEACHY HEAD (2003-04.2014). Sisterships : ANVIL POINT (IMO 9248540 / 2003) - EDDYSTONE (IMO 9234070 / 2002) - HARTLAND POINT (IMO 9248538 / 2002) - HURST POINT (IMO 9234068 / 2002) - LONGSTONE (IMO 9234082 / 2003).

Vue "aérienne" sur Marseille… depuis le NAPOLEON BONAPARTE. Au premier plan, on voit le cargo Ro-Ro MN TOUCAN et le petit cargo PENAFIEL toujours bloqué à quai (depuis 18 mois) suite aux difficultés financières de son armateur portugais Naveiro. En arrière-plan, on aperçoit le paquebot à voiles WIND SURF.
MN TOUCAN - PENAFIEL - WIND SURF
PENAFIEL
PENAFIEL (Madeira) - IMO 9368405 - Indicatif d'appel CQOW - MMSI 255802970 - Cargo de divers - 89,50x13,70x8,00 m - TE 5,90 m - JB 2 956 - JN 1 558 - PL 4 500 t - P 1 850 kW (mot. 4T-6cyl MaK-Caterpillar 6M25 / hélice à pas variable) - V 12 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 1 x 448 kW / 2 x 184 kW - Cap. GRN 5 578 m3 / 111 evp - Constr. 2008 (ATVT Zavod Leninska Kuznya, Kiev, Ukraine (coque) / Factoria Naval de Marin, Espagne) - Propr./Gérant/Opérat. Naveiro (Estoril, Portugal) - Pav. PRT. Sisterships : cf. ANGON.



Le 29.04.2014, à quai à Marseille, le Ropax GIROLATA fait un exercice de mise à l'eau de ses embarcations de secours.
Leur descente et leur remontée ne semblent pas si évidentes que cela, même en dehors de conditions difficiles.

Au quai alumine, le 29.04.2014, le MARSELISBORG : c'est l'ancien CLIPPER ANNE qui vient de retrouver son nom d'origine (celui de 2010).
MARSELISBORG
MARSELISBORG
MARSELISBORG
MARSELISBORG
MARSELISBORG (Monrovia) - IMO 9453793 - Indicatif d'appel A8VR8 - MMSI 636092036 - Cargo de divers - 138,50x21,00x11,00 m - TE 8,00 m - JB 9 627 - JN 4 261 - PL 12 696 t - P 5 400 kW (mot. 4T-6cyl MaK-Caterpillar 6M43C / hélice à pas fixe) - V 15 nd - Prop. d'étrave (500 kW) - Générat. aux. 1 x 700 kW / 3 x 500 kW - Cap. GRN 15 953 m3 / 665 evp (dont 50 reefers) - Grues 2x150 t - Constr. 2010 (Taizhou Sanfu Ship Engineering, Taizhou, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. BD-Shipsnavo GmbH (Haren, Allemagne) - Pav. LBR - Ex CLIPPER ANNE (2012-2014) - Ex MARSELISBORG (2010-2012). Une vingtaine de sisterships.

Une vue du mole passagers de MPCT, depuis les hauteurs de Marseille, le 28.04.2014. Quatre paquebots de croisières sont à quai. Au premier plan, les paquebots GRAND HOLYDAY (à gauche) et COSTA MEDITERRANEA (à droite). A l'arrière du quai, les SEABOURN QUEST (à gauche) et COSTA CLASSICA (à droite).
Ci-dessous, le GRAND HOLYDAY (deux premières photos) et le COSTA MEDITERRANEA (deux photos suivantes).
Egalement à quai le 28.04.2014, les navires de croisières SEABOURN QUEST (à gauche) et COSTA CLASSICA (à droite).
SEABOURN QUEST
COSTA CLASSICA
A noter que le COSTA CLASSICA a été l'objet de quelques incidents, heureusement mineurs, depuis son entrée en service en 1991. Cf. ici.
SEABOURN QUEST ()Nassau - IMO 9483126 - Indicatif d'appel C6YZ5 - %%SI 311038900 - Paquebot de croisières - 198,19x26,00x11,85 m - TE 6,40 m - JB 32 477 - JN 10 657 - PL 5 000 t - Ptot 24 000 kW (quatre moteurs 4T-12cyl Wartsila 12V32 couplés à quatre générateurs (de 5 536 kW chacun) qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion (de 7 500 kW chacun) entraînant deux hélices à pas fixe) - V 19 nd - Prop. d'étrave - Cap. 450 passagers (225 cabines) - Equipage 335 - Constr. 05.2011 (Viktor Lenac shipyard, Rijeka, Croatie (coque) / T. Mariotti, Gênes, Italie) - Propr. Carnival (Miami, Etats-Unis) - Gérant/Opérat. Seabourn Cruise Line (Seattle, Etats-Unis) - Pav. BHS. Sisterships : SEABOURN ODYSSEY (IMO 9417086 / 06.2009) - SEABOURN SOJOURN (IMO 9417098 / 04.2010).
COSTA CLASSICA (Genova) - IMO 8716502 - Indicatif d'appel ICIC - MMSI 247819000 - Paquebot de croisières - 220,62x32,78x15,65 m - TE 7,60 m - JB 52 926 - JN 26 288 - PL 7 781 t - Ptot 21 184 kW (quatre moteurs Diesel 4T-8cyl Sulzer-Fincantieri 8ZAL40S / deux hélices à pas variable) - V 19,2 nd - Trois propulseurs de 950 kW chacun (deux av. / un arr.) - Générat. 4 x 4 575 kVA / 1 x 1 250 kVA / 1 x 625 kVA - Consomm. FO 123 t/j - Cap. 1 766 passagers (654 cabines) - Equipage 607 - Constr. 1991 (Fincantieri, Marghera, Italie) - Propr. Carnival (Miami, Etats-Unis) - Gérant/Opérat. Costa Crociere SpA (Gênes, Italie) - Pav. ITA.Sistership : COSTA NEOROMANTICA (IMO 8821046 / 1993).
Les quatre navires à quai seront rejoints par un cinquième qui arrive en milieu de matinée, le COSTA LUMINOSA, qui évite dans l'avant-port avant de se mettre à quai. Notons que le port de Marseille peut accueillir simultanément jusqu'à six navires de croisières en tête de ligne (môle Léon Gourret). Après une année 2013 avec un peu plus d'un million de passagers, Marseille s'apprête à recevoir cette année 1,35 million de croisiéristes au cours des 500 escales programmées en 2014, faisant du GPMM le premier port de croisières français (MedCruise 2013 l'a déjà classé à la sixième place des ports méditerranéens — en nombre de passagers — lors du salon professionnel Seatrade de Miami).

Un autre roulier à changé de nom en 04.2014 : le STRAIT OF MESSINA qui est devenu EUROCARGO SAVONA, comme on le voit sur la photo de gauche ci-dessous (du 29.04.2014). Sur les deux photos suivantes, le petit porte-conteneurs JOANNA BORCHARD en exploitation au terminal Med Europe. Ce feeder à la particularité d'avoir des cales classiques sur l'avant avec panneaux auto-ouvrants basculants et des cales plein-ciel (sans panneaux) sur son milieu. Ce type de cales permet d'éliminer le saisissage des conteneurs et la manipulation des panneaux.
EUROCARGO SAVONA (Palermo) - IMO 9457191 - Indicatif d'appel IBGS - MMSI 247349300 - Roll on-Roll off - 193,00x26,00x16,70 m - TE 7,00 m - JB 29 429 - JN 8 829 - PL 11 415 t - Ptot 18 000 kW (deux moteurs 4T-9cyl MaK-Caterpillar 9M43C / deux hélices à pas variable) - V 21,5 nd - Deux propulseurs transversaux (av. 1 400 kW / arr. 1 400 kW) - Cap. 254 remorques - Constr. 03.2011 (Odense Staalskibsvaerft, Munkebo-Lindo, Danemark) - Propr./Gérant/Opérat. Grimaldi Group (Naples, Italie) - Pav. ITA - Ex STRAIT OF MESSINA (03.2011-04.2014). Sisterships : CRAGSIDE (IMO 9457218 / 2011) - EUROCARGO BRINDISI  (IMO 9503639 / 2012) - EUROCARGO CATANIA (IMO 9503627 / 2011) - EUROCARGO SICILIA (IMO 9457177 / 2009) - HATCHE(IMO 9457165 / 2009) - PAQIZE (IMO 9457206 / 2010) - QEZBAN (IMO 9457189 / 2010).
JOANNA BORCHARD (St. John's) - IMO 9354387 - Indicatif d'appel V2CL9 - MMSI 305041000 - Porte-conteneurs - 134,44x22,50x11,30 m - TE 8,70 m - JB 9 962 - JN 6 006 - PL 11 433 t - P 8 400 kW (mot. 4T-9cyl MaK-Caterpillar 9M43 / hélice à pas variable) - V 18,5 nd - Deux propulseurs transversaux (av. 750 kW / arr. 450 kW) - Générat. aux. 1 x 1 860 kVA - 1 x 1 390 kVA / 1 x 1 155 kVA / 1 x 400 kVA - Cap. 868 evp (dont 234 reefers) - Constr. 2007 (J.J. Sietas, Hambourg, Allemagne) - Propr./Gérant Dede GmbH (Jork, Allemagne) - Opérat. Borchard Lines (Royaume-Uni) - Pav. ATG - Ex MAX LINUS DEDE (2008-2009) - JOANNA BORCHARD (2007-2008) - Ex MAX LINUS DEDE (2007). Navire-catalogue : plus d'une trentaine de sisterships.


Mise à flot de l'AIDAprima à Nagasaki le 03.05.2014

Le paquebot de croisières AIDAprima fut commandé par l'armement américain Carnival fin 2011 au chantier japonais MHI. Le premier bloc fut posé en 06.2013. L'AIDAprima vient donc d'être lancé avec succès à Nagasaki le 03.05.2014 au chantier MHI Tategami. Il a été ensuite remorqué jusqu’à Kojagi (dans la banlieue de Nagasaki), pour y parachever sa construction. Il va subir divers essais dans les prochains jours, puis ses travaux d'agencement des espaces intérieurs vont commencer. Beaucoup de travail encore d'ici sa mise en service en 10.2015 (elle a en effet été reculée de 6-7 mois, au vu des difficultés successives rencontrées par MHI pour la construction des deux paquebots allemands). Le "maiden voyage" de l'AIDAprima (une cinquantaine de jours) est prévu de Yokohama (départ le 01.10.2015) vers les Emirats Arabes Unis où il sera positionné pour sa première saison touristique (en lieu et place de la croisière inaugurale de 80 j initialement prévue en 03.2015 au départ de Yokohama à destination de Hambourg). Après l'hiver passé aux EAU, il devrait revenir en Europe (il est géré par l'armement allemand Aida Cruises basé à Rostock). Ci-dessous, le futur navire-amiral AIDAprima et les photos de son lancement le 03.05.2014 Photos Aida Cruises.

AIDAprima
AIDAprima
AIDAprima
AIDAprima
AIDAprima
AIDAprima - IMO 9636955 - Paquebot de croisières - 300,00x37,60 m - TE 8,00 m - JB 124 500 - PL 9 200 t - Cap. 3 250 passagers - Constr. 10.2015 (Mitsubishi Heavy Industries, Nagasaki, Japon / coût de construction annoncé : de l'ordre de 650 M$) - Propr. Carnival Cruise Lines (Miami, Etats-Unis) - Gérant/Opérat. Aida Cruises (Rostock, Allemagne) - Pav. ITA. Un sistership (IMO 9636967), encore sous son nom de chantier (MITSUBISHI NAGASAKI 2301), est en cours de construction et devrait être livré d'ici la fin 2016 (lui aussi accusera sans doute un retard de six mois).


Le dernier-né des paquebots de la Compagnie du Ponant — LE LYRIAL — sera livré en 04.2015
Le dernier de la série de quatre paquebots de nouvelle génération armés par la Compagnie du Ponant, LE LYRIAL, est en cours de construction au chantier italien Fincantieri (sur son site d'Ancone). Il entrera en service en 04.2015. Paquebot à taille humaine, ce "mega-yacht" pourra, par ses dimensions modestes (142 m de long pour 20 m de large) par rapport aux nouveaux paquebots de plus en plus grands de la plupart des compagnies, accéder à des sites inaccessibles à ces derniers. Il proposera des croisières alliant intimité, authenticité et art de vivre à la française. Pour lui permettre de naviguer dans les zones polaires, sa coque est renforcée glace (FS Ice Class 1C). D'ailleurs, son nom LE LYRIAL fait allusion à la "Lyre", une constellation de l'hémisphère nord dont l'étoile principale est Véga : cette étoile bleutée, qui compte parmi les cinq plus brillantes du ciel, est amenée à devenir la prochaine étoile polaire (dans 10 000 ans parait-il), un joli clin d'œil pour la Compagnie du Ponant, spécialiste des pôles. Ce nouveau paquebot est labellisé "Comfort Class" et "Clean Ship" pour sa technologie de pointe permettant de réduire bruits, vibrations et impacts sur l'environnement. En voici ci-dessous quelques vues, et tout d'abord le futur paquebot, son "Lobby" et une cabine.
LE LYRIAL
LE LYRIAL
LE LYRIAL
Le design intérieur — contemporain et raffiné — du paquebot LE LYRIAL a été confié à l'architecte d'intérieur Jean-Philippe Nuel. Les tonalités du navire sont inspirées des couleurs de ses futures destinations : une palette subtile autour des bleus, allant de la couleur grisée et lumineuse des glaces polaires aux notes vives et turquoises des criques méditerranéennes, en passant par le léger bleuté de la lumière de l'étoile Véga. Ci-dessous, le "Observatory lounge" (à gauche) et le "Main Lounge" (à droite).
LE LYRIAL
LE LYRIAL
Pour sa saison inaugurale (à partir d'avril 2015), le paquebot LE LYRIAL sillonnera la Méditerranée (Italie, Croatie, Monténégro, Grèce, Turquie), puis mettra le cap vers les glaces de l'Antarctique. Comme ses sisterships (cf.infra), LE LYRIAL naviguera sous pavillon français.
LE LYRIAL- IMO 9704130 - Paquebot de croisières - 142,10 (LPP 126,20)x20,40 m - TE 4,80 m - JB 10 992 - JN 3 440 - PL 1 441 t - Ptot 6 400 kW (quatre moteurs diesel-électriques 4T-8cyl Wärtsilä 8L20 couplés à quatre générateurs de 1 500 kW chacun, lesquels alimentent deux moteurs électriques (de 2 300 kW chacun) entraînant deux hélices à pas fixe) - V 16 nd - Prop. d'étrave (800 kW) - Système de positionnement dynamique - Cap. 224 à 264 passagers (122 cabines et suites, dont 95 % avec balcon / au pont 6, de grandes suites, pouvant aller jusqu'à 55 m2 pour la Suite de l'Armateur) - Equipage 139 - Sept ponts - Ascenseurs à tous les ponts - Restaurant gastronomique (Marina) - Restaurant Grill - Théâtre / Salle de spectacles - Espace internet - Bibliothèque - Boutique - Fitness - Espace beauté (hammam, massage, coiffure) - Sundeck - Espace de loisirs - Espace image & photographies - Centre médical - Livraison 04.2015 (Fincantieri, chantier d'Ancone, Italie) - Propr. Bridgepoint (groupe international d'investissements) - Gérant/Opérat. Compagnie du Ponant (Marseille, France) - Pav. FRA. SistershipsL'AUSTRAL (IMO 9502518 / 09.2010) - LE BOREAL (IMO 9502506 / 04.2010) - LE SOLEAL (IMO 9641675 / 06.2013).


Cargo RIDER à Fécamp le 01.05.2014 — Photos Christian Maheut

Voici le cargo RIDER arrivant en escale à Fécamp le 01.05.2014. Ce cargo appartient à l'armement allemand Hermann Buss et est opéré par sa filiale néerlandaise Reider Shipping. Il vient livrer des bois sciés et de la pâte à papier.

RIDER
RIDER
RIDER

RIDER
RIDER
RIDER
RIDER (Winschoten) - IMO 9226774 - Indicatif d'appel PBFP - MMSI 244252000 - Cargo de divers - 99,87x16,00x7,35 m - TE 5,10 m - JB 3 925 - JN 1 782 - PL 4 630 t - P 2 880 kW (mot. 4T-6cyl MaK-Caterpillar 6M32 / hélice à pas variable) - V 12 nd - Prop. d'étrave (180 kW) - Générat. 1 x 500 kVA / 2 x 279 kVA - Cap. GRN 7 050 m3 (1 cale) / 225 evp - Constr. 2001 (Zhejiang Yangfan Shipyard, Zhoushan, Chine) - Propr./Gérant Hermann Buss (Leer, Allemagne) - Opérat. Reider Shipping BV (Winschoten, Pays-Bas) - Pav. NLD - Ex GOTLAND (2001-2013). Sisterships : DINA (IMO 9226786 / 2002) - EMSRACER (IMO 9226803 / 2002) - FEED TRONDHEIM (IMO 9226798 / 2002) - LANGBALLIG (IMO 9226762 / 2001).


Le BALTIKA, un nouveau brise-glace russe… asymétrique — D'après un document de Gilles Barnichon
BALTIKA
BALTIKA
Commande passée en 10.2011 par le ministère russe des transports, quille posée en 06.2013 à Helsinki où furent assemblés les blocs construits à Kaliningrad, le BALTIKA fut lancé en 12.2013. Essais en mer en 03 & 04.2014, pour une livraison en ce printemps 2014. Ce brise-glace russe, de type ARC 100, conçu par Aker Arctic Technology et construit au chantier finlandais Arctech, a la particularité d'avoir une coque asymétrique, comme on le voit sur les schémas ci-contre.
Destiné à servir dans le golfe de Finlande, le navire est, outre son rôle de brise-glace, également conçu pour lutter contre les pollutions par hydrocarbures en mer glacée (il dispose d'une installation de récupération des hydrocarbures) et comme navire de sauvetage (il est équipé d'importantes installations médicales et d'une plate-forme pour hélicoptère) — Photos Arctech.

Avec ce nouveau concept de coque asymétrique, c'est toute la conception d'un navire qui est remise en cause : équilibre, propulsion du navire qui peut progresser en oblique, ballastage, etc. Même les flancs du navire sont asymétriques : la paroi bâbord est quasiment verticale, mais à tribord le flanc est beaucoup plus incliné de façon justement à briser la glace le plus efficacement possible (jusqu'à 60 cm d'épaisseur).
BALTIKA
BALTIKA
Sa propulsion, assurée par trois pods, lui permet de naviguer en avant et en arrière bien sûr mais également obliquement (avec un angle de 30°) et donc de former dans la glace un chenal de navigation plus large que lui (jusqu'à 50 m de large), en pratique deux fois plus large que celui ouvert par un brise-glace conventionnel, apportant ainsi un nouveau mode de fonctionnement.

BALTIKA
Le chantier Arctech (le spécialiste mondial de la construction de brise-glaces) travaillait depuis longtemps sur ce projet audacieux. Suffisamment audacieux peut-être pour faire hésiter, dit-on, certains acheteurs potentiels. Mais c'est un Russe qui a conçu le premier brise-glace faisant de la Russie le pays du brise-glace. Il est donc logique qu'une telle innovation en porte le pavillon et participe à sa construction. Le nouveau brise-glace BALTIKA fut en effet construit en collaboration par deux chantiers : le finlandais Arctech (à Helsinki), comme on l'a vu précédemment, et le russe Yantar (à Kaliningrad).
BALTIKA - IMO 9649237 - Indicatif d'appel  UBUK2 - MMSI 273320720 - Brise-glace - 76,40x20,50x9,00 m - TE 6,30 m - JB 3 800 - JN 1 140 - PL 1 150 t - Ptot 9 180 kW (trois moteurs 4T-9cyl Wartsila 9L26 couplés à trois générateurs (de 3 000 kW chacun) alimentant les moteurs électriques de propulsion (Ptot 7 500 kW) / trois azipods en tout) - V 14 nd (en mer libre) - V 3 nd (en mer gelée, avec 1 m de glace) - Propulseur d'étrave directionnel - Traction au croc 76 t - Equipage 24 - Pont de chargement 380 m2 - Hélideck - Rayon d'action 4 500 milles - Autonomie 20 jours (pour 24 personnes) - Constr. 05.2014 (Yantar Shipyard, Kaliningrad, Russie (coque) / Arctech Helsinki Shipyard, Helsinki, Finlande / coût 102 M$) - Propr./Gérant Gouvernement russe (Ministère des Transports) - Opérat. FGI Gosmorspassluzhba (Russian Marine Emergency Rescue Service) - Pav. RUS.
Gilles Barnichon est l'auteur, entre autres livres, de l'ouvrage Brise-glaces de la Route du Nord et de la mer Baltique.


Le catamaran à grande vitesse VALE GRAND SUD en carénage à Nouméa le 26.04.2014 — Photos Stéphane Barbedienne

Le catamaran à grande vitesse VALE GRAND SUD a été mis en service en 04.2012 par la compagnie Vale Nouvelle-Calédonie spécialisée dans la production de nickel et de cobalt. Cet NGV d'un peu plus de 41 m de long, construit par le chantier australien Austal, a une vitesse de service de près de 38 nd lui permettant d'acheminer rapidement (moins d'une heure) et confortablement ses employés entre le site minier de Goro (situé à l'extrémité sud de l'île) et la capitale Nouméa (il fallait jusque là plus de deux heures par la route de montagne).

VALE GRAND SUD
VALE GRAND SUD
VALE GRAND SUD
VALE GRAND SUD
VALE GRAND SUD
Le voici en carénage… express lui aussi (trois jours). Plans rapprochés sur les stabilisateurs et les Waterjets.
VALE GRAND SUD
VALE GRAND SUD
VALE GRAND SUD
VALE GRAND SUD
VALE GRAND SUD
VALE GRAND SUD (Noumea) - IMO 9643398 - Indicatif d'appel FICV - MMSI 540011300 - Navire à passagers à grande vitesse - 41,20x10,90x6,80 m - TE 2,00 m - JB 635 - JN 217 - PL 49 t - Ptot 5 760 kW (quatre moteurs 4T-16cyl MTU 16V2000M72 / quatre propulseurs Waterjets) - V 37,5 nd - Générat. aux. 2 x 143 kW - Cap. 439 passagers (pas de couchettes) - Coque aluminium - Constr. 04.2012 (Austal Ships, Henderson, Australie) - Gérant/Opérat. Vale Nouvelle-Calédonie SAS (Noumea, Nouvelle-Calédonie) - Pav. FRA.


Route Europe Pakistan Inde
à bord du CMA CGM MOZART

Escales de Mumbai et Nhava Sheva (Inde)
et Jeddah (Arabie Saoudite)
Photos Stéphane Zunquin


Quelques nouvelles de Rochefort et de l'Estuaire de la Gironde (deuxième quinzaine d'avril 2014) — Photos Christophe Galewski
A Rochefort le 16.04.2014, le cargo espagnol MUROS (trois premières photos). Il a déchargé des phosphates et est reparti pour Casablanca après avoir chargé du bois scié et des grumes. Sur les deux dernières photos, le cargo russe AGATE, le 16.04 également. Après avoir déchargé lui aussi des phosphates, il a appareillé lège, destination à ordre.  
MUROS
MUROS
MUROS
AGATE
AGATE
MUROS (Santa Cruz de Tenerife) - IMO 9397640 - Indicatif d'appel ECNQ - MMSI 225371000 - Cargo de divers - 89,90x14,40x7,35 m - TE 5,79 m - JB 2 998 - JN 1 678 - PL 4 489 t - P 1 980 kW (mot. 4T-6cyl MaK-Caterpillar 6M25C / hélice à pas variable) - V 10,5 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 1 x 312 kW / 2 x 152 kW / 1 x 48 kW - Cap. 6 074 m3 - Constr. 2008 (Astilleros de Murueta, Gernika-Lumo, Espagne) - Propr./Gérant/Opérat. Naviera Murueta (Bilbao, Espagne) - Pav. ESP.
AGATE (St Petersburg) - IMO 9549619 - Indicatif d'appel UBZE - MMSI 273333440 - Cargo de divers - 89,96x14,50x7,20 m - TE 6,40 m - JB 3 505 - JN 1 832 - PL 5 026 t - P 2 640 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar 8M25C / hélice à pas variable) - V 12 nd - Prop. d'étrave (170 kW) - Générat. aux. 1 x 292 kW / 2 x 174 kW - Cap. GRN 6 228 m3 (1 cale) - Constr. 2011 (Qingdao Hyundai Shipbuilding, Jiaonan, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Volga Shipping JSC (Nizhniy Novgorod, Russie) - Pav. RUS. Sisterships : AMETHYST (IMO 9549607 / 2011) - BIRYUZA (IMO 9549621 / 2011) - CHAROITE (IMO 9555345 / 2012) - LAZURITE (IMO 9549633 / 2011) - MALACHITE (IMO 9549645 / 2012) - NEPHRITE (IMO 9549657 / 2012) - ONIKS (IMO 9555321 / 2012) - SERDOLIK (IMO 9555333 / 2012) - YASHMA (IMO 9555357 / 2012).

Ci-après quelques navires entrant ou sortant de l'estuaire de la Gironde entre le 12 et le 21.04.2014.
CRYSTAL SERENITY
BELTNES
BITTEN THERESA
Paquebot CRYSTAL SERENITY
Vraquier auto-déchargeant BELTNES
Chimiquier BITTEN THERESA
CRYSTAL SERENITY (Nassau) - IMO 9243667 - Indicatif d'appel C6SY3 - MMSI 311536000 - Paquebot de croisières - 250,00x32,20x9,16 m - TE 7,60 m - JB 68 870 - JN 34 913 - PL 10 810 t - Ptot 52 200 kW (six moteurs 4T-12cyl Wartsila couplés à six générateurs (de 8 400 kW chacun) qui alimentent deux moteurs électriques (de 13 500 kW) entraînant deux azipods) - V 22 nd - Prop. d'étrave (2 x 2 250 kW) - Cap. 1 140 passagers (550 cabines) - Equipage 655 - Constr. 2003 (Chantiers de l'Atlantique, Saint-Nazaire, France) - Gérant/Opérat. Crystal Cruises Inc. (Los Angeles, Etats-Unis) - Pav. BHS.
BELTNES (St. John's) - IMO 9432206 - Indicatif d'appel V2EG7 - MMSI 305426000 - Vraquier auto-déchargeant - 175,60x26,00x15,10 m - TE 10,81 m - JB 20 234 - JN 7 085 - PL 33 173 t - P 7 300 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar 8M43C / hélice à pas variable) - V 14 nd - Deux propulseurs transversaux (av. 1 500 kW / arr. 950 kW) - Générat. aux. 1 x 2 250 kVA / 3 x 1 138 kVA - Cap. GRN 28 500 m3 (7 cales) - Equipage 18 - Constr. 2009 (J.J. Sietas, Hambourg, Allemagne) - Gérant HJH Shipmanagement (Cadenberge, Allemagne) - Pav. ATG. Sisterships : BULKNES (IMO 9384370 / 2009) - FITNES (IMO 9490105 / 2010).

MCT BREITHORN
Chimiquier MCT BREITHORN
Chimiquier STEN FJELL
MCT BREITHORN (Basel) - IMO 9298375 - Indicatif d'appel HBHC - MMSI 269848000 - Chimiquier - 164,34x23,00x12,60 m - TE 9,55 m - JB 12 776 - JN 6 673 - PL 20 635 t - P 7 860 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Yichang Marine Diesel 6S46MC-C / hélice à pas fixe) - V 15,5 nd - Prop. d'étrave (700 kW) - Générat. aux. 2 x 910 kW / 1 x 600 kW - Cap. 23 249 m3 (16 citernes) - Constr. 2007 (Qingshan Shipyard, Wuhan, Chine) - Propr.Gérant/Opérat. Mega Chemicals Schiffahrt (Zurich, Suisse) - Pav. CHE - Lancé comme HLL CELTIC (2007). Sisterships : MCT MATTERHORN (IMO 9298351 / 2006) - MCT MONTE ROSA (IMO 9298363 / 2007) - MCT STOCKHORN (IMO 9298387 / 2008) - MOYRA (IMO 9271999 / 2005) - STRAUM (IMO 9406726 / 2010) - SUSANA S (IMO 9406714 / 2009) - VALOR (IMO 9226009 / 2002).
Page précédente
Dernière mise à jour - 12.05.2014

© Françoise Massard  
  www.cargos-paquebots.net