Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard
Navires cités dans cette page (cliquez sur leurs noms) : - Aidabella - APL Minneapolis - Arcadia - Ardmore Endeavour - Atlantic Voyager - Avenue Beauty - CCNI Cartagena - Celebrity Summit - Cheikh Boamama - Cheikh El Mokrani - CMA CGM Danube - CMA CGM Elbe - CMA CGM Litani - CMA CGM Loire - CMA CGM Tigris - Crystal Serenity - Eurodam - Fortune - Freedom - Gerani - Grande Caribe - Harald S - Heinrich S - Hyundai Confidence - Hyundai Fortune - Hyundai General - Hyundai Highness - JPO Gemini - Jula S - Julius-S - Kamerad - Karaka - Kejin 2 - Kerstin S - Kuala Lumpur Express - Leon - L'Hermione - Maasdam - Marim - Marinex - Maui Exporter - Merete Chris - Michaela S - Mojito - MOL Wind - MSC Dymphna - MSC Fortunate - MSC General - MSC Katyayni - MSC Ludovica - MSC Maureen - MSC Melatilde - MSC Samantha - Nieuw Amsterdam - Niledutch Cape Town - Northern Dexterity - Norwegian Dawn - NYK Orpheus - Oasis of the Seas - OOCL Belgium - Pacific Voyager - Polaris Beauty - Polaris Pride - Polaris Queen - Port Alfred - Qin Fang 117 - Ria - Rhourd El Fares - SCT Peru - Seabourn Quest - Sedna - Strimon - Thea S - Westerdam - Xin Hong Kong - Zim Singapore I -
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...
Page suivante  

Le porte-conteneurs CMA CGM ELBE livré par le chantier chinois DSIC (14.10.2014)
CMA CGM ELBE
Après le CMA CGM DANUBE, c'est au tour du CMA CGM ELBE de rejoindre la flotte de l'armement marseillais (troisième mondial pour le transport conteneurisé et premier français). Ce navire est ainsi le deuxième d'une série de 28 PCs de 9 400 à 10 900 evp, livrables d'ici septembre 2016 et qui ont pour spécificités d'avoir été spécialement conçus pour le passage du détroit du Bosphore et de disposer de 1 458 prises reefers, soit une capacité inégalée pour la taille du navire (pour rappel, un conteneur reefer maintient une température, une hygrométrie et une atmosphère adaptées à chaque produit et garantit au client le maintien de la chaîne du froid du lieu de production jusqu’à la livraison chez le destinataire). Tous ces navires porteront le nom d'un fleuve.

Déployé sur l’une des lignes emblématiques du Groupe, le « Bosphorus Express » (BEX), le CMA CGM ELBE offrira une liaison directe entre  l’Asie (Chine, Corée du Sud, Malaisie), la Turquie et la Mer Noire (Roumanie, Ukraine). Il desservira ainsi Dalian, Tianjin, Kwangyang, Busan, Shanghai, Ningbo, Chiwan, Yantian, Tanjung Pelepas, Izmit, Istanbul Ambarli, Constanza, Odessa, Ilyichevsk, Port Said, Port Kelang, Singapore, et de nouveau Dalian.

Ajoutons que cette série de PCs dispose bien sûr des dernières technologies en terme de normes environnementales (afin de réduire sensiblement ses émissions de dioxyde de carbone). Le porte-conteneurs CMA CGM ELBE est notamment doté des nouvelles formes de bulbe d’étrave qui permettent  une meilleure efficacité hydrodynamique de la coque à des vitesses de 16 à18 nd. Son moteur principal, un 2T-9cyl MAN-B&W construit par HHI, est à injection électronique et est équipé d'un système de by-pass des gaz d’échappement offrant ce qui se fait de mieux aujourd'hui en consommation de combustible. Il dispose d'un safran suspendu à bords orientés et un système de traitement des eaux de ballast est installé à bord.
CMA CGM ELBE
Crédits documentaires CMA CGM
CMA CGM ELBE (Valletta) - IMO 9674529 - Indicatif d'appel 9HA3731 - MMSI 229934000 - Porte-conteneurs - 299,95x48,20x24,60 m - TE 14,80 m - JB 95 366 - JN 37 602 - PL 112 576 t - P 47 430 kW (mot. 2T-9cyl MAN-B&W-HHI 9S90ME-C9 / hélice à pas fixe) - V 22 nd - Cap. 9 200 evp (dont 1 458 reeferds) - Constr. 10.2014 (Dalian Shipbuilding Industry Co / DSIC, Dalian, Chine) - Gérant/Opérat. CMA CGM (Marseille, France) - Pav. MLT Sisterships : CMA CGM DANUBE (IMO 9674517 / 06-2014) - CMA CGM LITANI (IMO 9705055 / Livrable 11.2014) - CMA CGM LOIRE (IMO 9674531 / Livrable 10.2014) - CMA CGM TIGRIS (IMO 9705067 / Livrable 12.2014). Cinq autres PCs, encore sous leurs noms de chantiers, sont déjà programmés pour être livrés d'ici fin 2015.
Fort d’une flotte de 430 navires, le Groupe CMA CGM dessert actuellement plus de 400 ports dans le monde. Il a transporté 11,4 millions d’evp (conteneurs équivalent vingt pieds) en 2013. Son chiffre d’affaires pour l'année écoulée a été de 15,9 milliards USD. Présent sur l’ensemble des continents et dans 150 pays via son réseau de 650 agences, CMA CGM emploie 18 000 personnes dans le monde et 2 400 à Marseille où est situé son siège social.


Navires vus à Marseille-Fos et à Lavéra les 13 & 14.10.2014 — Photos Emmanuel Bonici
Photographié le 13.10.2014 en fin d'après-midi, le méthanier algérien CHEIKH BOUAMAMA, un habitué de Fos, est en train de décharger du gaz naturel liquéfié au terminal de Fos Cavaou (situé juste derrière les postes 1, 2 et 3 de Fos pétrole). Appareillage pour Skikda (Algérie) le 14.10 vers 12 h. Le 13.10.2014 également, chez Seayard Terminal, le porte-conteneurs MSC MELATILDE termine son  exploitation et doit appareiller à 20 h après avoir réalisé 1 200 mouvements. Le 13.10.2014 toujours, en darse 2, le chimiquier  MARINEX charge chez Lyondellbasell.
CHEIKH BOUAMAMA
MSC MELATILDE
MARINEX
MARINEX
CHEIKH BOUAMAMA (Nassau) - IMO 9324344 - Indicatif d'appel C6XE4 - MMSI 311006300 - LNG - 219,81x35,00x22,55 m - TE 9,98 m - JB 52 855 - JN 15 856 - PL 39 483 t - P 15 000 kW (turbine à vapeur Mitsubishi MS21-2 / hélice à pas fixe) - V 17,5 nd - Prop. d'étrave (1 545 kW) - Générat. 3 x 2 500 kW / 1 x 522 kW -  Cap. 75 558 m3 (gaz liquéfié / 4 cuves) - Constr. 2008 (Universal Shipbuilding Corp, Tsu, Japon) - Gérant/Opérat. Hyproc Shipping Company (Oran, Algérie) - Pav. BHS. SistershipCHEIKH EL MOKRANI (IMO 9324332 / 2007).
MSC MELATILDE (Panama) - IMO 9404675 - Indicatif d'appel 3FYE4 - MMSI 357240000 - Porte-conteneurs - 365,58x51,20x29,90 m - TE 16,00 m - JB 153 092 - JN 90 033 - PL 165 477 t - P 72 240 kW (mot. 2T-12cyl MAN-B&W-Doosan 12K98MC-C / hélice à pas fixe) - V 25,4 nd - Prop. d'étrave (2 x 2 000 kW) - Générat. aux. 4 x 5 120 kVA / 1 x 588 kVA - Cap. 13 200 evp (dont 1 000 reefers) - Equipage 35 - Constr. 06.2010 (Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering, Okpo Shipyard, Geoje, Corée du Sud) - Gérant/Opérat. Mediterranean Shipping Company (Genève, Suisse) - Pav. PAN. Une vingtaine de sisterships, tous construits entre 2009 et 2012 (cf. par ex. le MSC SONIA).
MARINEX (Stavanger) - IMO 9074420 - Indicatif d'appel LADI7 - MMSI 258957000 - Chimiquier - 175,00x27,73x16,00 m - TE 10,00 m - JB 20 593 - JN 7 649 - PL 31 206 t - P 8 562 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Mitsui 6S50MC / hélice à pas fixe) - V 14,2 nd - Cap. 36 885 m3 (12 citernes) - Constr. 1994 (Minaminippon Shipbuilding, Usuki, Japon) - Propr./Opérat. Marinvest (Göteborg, Suède) - Gérant Thome Ship Management (Singapour) - Pav. NOR - Ex MAUI EXPORTER (1994-2007).

Se présentant dans la passe de Port-de-Bouc, le chimiquier / pétrolier irlandais ARDMORE ENDEAVOUR est pris en charge par les remorqueurs V.B. CAMARGUE et V.B. ESTEREL. Lège, ce navire-citerne récent (entré en service il y a un peu plus d'un an) arrive donc pour charger. Il a été précédé par le MARINEX (vu précédement) qui était, entre temps, passé de Fos à Port-de-Bouc (photo de droite ci-dessous).
ARDMORE ENDEAVOUR
ARDMORE ENDEAVOUR
ARDMORE ENDEAVOUR
ARDMORE ENDEAVOUR & MARINEX
ARDMORE ENDEAVOUR (Majuro) - IMO 9667942 - Indicatif d'appel V7GT7 - MMSI 538005761 - Chimiquier - 183,00x32,20x19,10 m - TE 13,10 m - JB 29 940 - JN 13 496 - PL 49 997 t - P 7 570 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-STX 6S50ME-C / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux.3 x 910 kW - Cap. 52 229 m3 (12 citernes) - Constr. 07.2013 (STX Shipbuilding, Jinhae-Changwon, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Ardmore Shipping Corporation (Cork, Irlande) - Pav. MHK - Ex STRIMON (2013-2014). Sisterships : cf. FRONT DEE.

Vu le 14.10.2014 au matin, sous un ciel gris et bas, le porte-conteneurs chinois XIN HONG KONG est en exploitation chez Portsynergy-Eurofos (darse 2), avec 1 248 mouvements prévus. Arrivé le 14.10 à 4 h du matin, il doit repartir le 15.10 à 20 h. Ce PC est en première escale à Fos.
XIN HONG KONG
XIN HONG KONG
XIN HONG KONG
XIN HONG KONG (Hong Kong) - IMO 9314222 - Indicatif d'appel VRCH5 - MMSI 477593600 - Porte-conteneurs - 336,70x45,60x27,20 m - TE 15,00 m - JB 108 069 - JN 57 365 - PL 111 746 t - P 68 520 kW (mot. 2T-12cyl MAN-B&W-Doosan 12K98MC-C / hélice à pas fixe) - V 25,2 nd - Prop. d'étrave (3 000 kW) - Générat. aux. 4 x 2 750 kW - Cap. 9 572 evp (dont 700 reefers) - Constr. 2007 (Samsung Heavy Industries, Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. CSCL / China Shipping Group (Shanghai, Chine) - Pav. HKG (CHN). Une vingtaine de sisterships (dont les CSCL LE HAVRE - CSCL ZEEBRUGGE - MSC ASYA - MSC BRUXELLES - MSC CANDICE - MSC CHICAGO - MSC JOANNA - MSC MARIA ELENA).

En fin de matinée le 14.10.2014, arrivée du porte-conteneurs NYK ORPHEUS. C'est, lui aussi, un habitué de Fos.
Le NYK ORPHEUS évite, aidé par le remorqueur VB PROVENCE qui a croché sur l'arrière, pour se mettre tribord à quai, juste derrière le XIN HONG KONG. Il devrait repartir le 16.10 à 20 h, après avoir réalisé 2 417 mouvements.
NYK ORPHEUS (Tokyo) - MO 9313008 - Indicatif d'appel 7JDN - MMSI 432657000 - Porte-conteneurs - 336,00x45,80x24,40 m - TE 14,035 m - JB 99 543 - JN 35 697 - PL 99 563 t - P 65 210 kW (mot. 2T-12cyl Wartsila-Diesel United 12RT-flex96C / hélice à pas fixe) - V 25 nd - Deux prop. d'étrave - Cap. 9 040 evp (dont 800 reefers) - Equipage 30 - Constr. 2008 (IHI Marine United, Kure, Japon) - Gérant/Opérat. NYK Line (Tokyo, Japon) - Pav. JPN. Sisterships : NYK OCEANUS (IMO 9312975 / 2007) - NYK OLYMPUS (IMO 9312987 / 2008) - NYK ORION (IMO 9312999 / 2008).



Quelques navires vus à Québec (mi-octobre 2014) — Photos Gilles Jobidon
Le navire de croisières fluvial GRANDE CARIBE — que j'ai eu l'occasion de présenter dans le port de Montréal en 09.2009 — trémate le paquebot EURODAM le 14.10.2014. Sur la deuxième photo, le porte-conteneurs OOCL BELGIUM croise, le 13.10.2014, lui aussi l'EURODAM venu à Québec pour la dernière fois de cette saison. A quai le 12.10.2014, les paquebots SEABOURN QUEST et CELEBRITY SUMMIT (ce dernier était arrivé la veille à Québec, cf. photo de droite). Ces paquebots marquent ainsi la fin de la saison touristique 2014 dans les ports du Saint-Laurent.
GRANDE CARIBE & EURODAM
OOCL BELGIUM & EURODAM
SEABOURN QUEST & CELEBRITY SUMMIT
CELEBRITY SUMMIT
GRANDE CARIBE & EURODAM
14.10.2014

OOCL BELGIUM & EURODAM
13.10.2014

SEABOURN QUEST & CELEBRITY SUMMIT
12.10.2014
CELEBRITY SUMMIT
11.10.2014


Nouvelles de Fécamp (14.10.2014) — Photos Christian Maheut

Le chimiquier / pétrolier grec LEON arrive au port de Fécamp le 14.10.2014 en début d'après-midi pour y livrer de l'huile.

LEON
LEON
LEON

Mise à quai avec l'aide de la vedette de pilotage ROLLON qui joue également le rôle de remorqueur-pousseur.

LEON
LEON
LEON
LEON (Monrovia) - IMO 9435844 - Indicatif d'appel D5BH4 - MMSI 636015519 - Chimiquier/Pétrolier - 94,60x15,20x7,20 m - TE 5,60 m - JB 2 997 - JN 1 292 - PL 4 285 t - P 2 500 kW (mot. 4T-8cyl Daihatsu-Shaanxi Diesel 8DKM-28 / hélice à pas fixe) - V 13 nd - Prop. d'étrave (184 kW) - Générat. aux. 3 x 250 kW - Cap. 4 439 m3 (10 citernes) - Constr.2007 (Yangzhou Kejin Shipyard, Jiangdu, Chine) - Gérant/Opérat. Roswell Tankers Corp. (Athènes, Grèce) - Pav. LBR - Ex MARIM (2007-2011) - Ex KEJIN 2 (2007). Sistership : GERANI (IMO 9435832).


Premier arrêt technique quinquennal à Rotterdam de l'OASIS OF THE SEAS, l'un des deux plus grands paquebots au monde (10.2014)

J'ai déjà eu l'occasion de présenter l'OASIS OF THE SEAS  (et son sistership, l'ALLURE OF THE SEAS / IMO 9383948) lors de ma visite du Chantier STX de Turku (Finlande) en juin 2009. Voici quelques photos de l'OASIS OF THE SEAS prises à Rotterdam ce 11.10.2014… malheureusement sous la pluie. En effet, depuis son entrée en service en 10.2009, c'est la première fois que le paquebot est de nouveau en cale sèche (si j'ose dire), et ce donc pour son premier arrêt technique quinquennal.

OASIS OF THE SEAS
OASIS OF THE SEAS
OASIS OF THE SEAS
OASIS OF THE SEAS
En provenance de Barcelone où il avait débarqué tous ses croisiéristes, l'OASIS OF THE SEAS est arrivé le 30.09.2014 au chantier Keppel Verolme B.V. situé dans le bassin Botlek du port de Rotterdam. Durant cet arrêt technique programmé de deux semaines, le paquebot fait l'objet d'un carénage complet et de diverses opérations de maintenance technique. Des travaux de rénovation dans certains espaces publics sont également au programme. Il doit aussi adopter le concept "Smartship" cher à son armateur américain Royal Caribbean, à savoir une connectivité haut débit dans tous les navires, accessible partout, aussi bien pour les passagers que pour les membres d'équipage qui seront tous équipés d'une tablette (à la fois pour leur usage professionnel et leurs temps de loisirs).
OASIS OF THE SEAS
OASIS OF THE SEAS
OASIS OF THE SEAS
OASIS OF THE SEAS
A l'issue de ces travaux, l'OASIS OF THE SEAS quittera le chantier le 14.10 pour rejoindre le terminal croisières du port. Il y embarquera des passagers et appareillera de Rotterdam ce 14.10 aux environs de 17h, cap sur Southampton, sous le commandement du Commandant (norvégien) Trym Selvåg. A l'issue de cette escale britannique, il repartira le 15.10 au soir, cap sur Vigo (Espagne), puis débutera sa croisière transatlantique de neuf jours pour regagner son port d'attache, Fort Lauderdale (Floride).
OASIS OF THE SEAS
OASIS OF THE SEAS
OASIS OF THE SEAS
OASIS OF THE SEAS
Rappelons que l'OASIS OF THE SEAS est actuellement le plus gros paquebot au monde (jauge brute 225 282 ums, à comparer aux 150 000 du QUEEN MARY 2), avec ses 360 m de long et 60 m de large, son tirant d'air de 72 m et sa capacité d'accueil de 6 360 passagers et 2 100 membres d'équipage. Sa construction a coûté quelque 1,1 milliard de dollars. Concept original sur ce paquebot (et ses sisterships, cf. infra), il dispose d'une "allée" centrale à ciel ouvert sur laquelle donnent les balcons des cabines intérieures (comme on l'aperçoit sur les deux!ème et troisième photos ci-dessous). Cet espace arboré et fleuri – "Central Park" – accueille également les terrasses des cafés et des restaurants, des boutiques, etc. 
OASIS OF THE SEAS
OASIS OF THE SEAS
OASIS OF THE SEAS
OASIS OF THE SEAS
Quelques photos complémentaires du chantier Keppel Verolme. Les principaux travaux, en cours d'achèvement, ont été la remise en peinture complète de la coque, le changement d'un moteur Wartsila, ainsi que la dépose des pales d'hélices des azipods et des propulseurs d’étrave, leur nettoyage puis leur remontage. Divers travaux ont également été effectués dans les emménagements (comme la transformation du méga restaurant de 3 000 places — Opus, déployé sur trois niveaux — en trois restaurants séparés afin de proposer aux croisiéristes un plus grand choix de thématiques culinaires, avec un accès libre aux restaurants, sans places ni horaires imposés — ce que RCI appelle le "Dynamic Dining" — concept que j'ai moi-même eu déjà l'occasion de pratiquer et d'apprécier à plusieurs reprises avec d'autres compagnies). Le réseau Internet è bord a par ailleurs été totalement repensé, comme nous l'avons dit au début de ce dossier, afin que le paquebot soit équipé en haut débit (système O3b Networks) tant aux escales qu'en mer (RCI a signé le 23.06.2012 un accord avec O3b Networks afin que tous ses paquebots soit progressivement équipés de moyens de communications à très haut débit, équivalent à celui de la fibre optique). In fine, la durée totale des travaux aura été de 14 jours.
OASIS OF THE SEAS (Nassau) - IMO 9383936 - Indicatif d'appel C6XS7 - MMSI 311020600 - Paquebot de croisières - 360,00x60,50x22,55 m - TE 9,32 m - TA 72 m - JB 225 282 - PL 15 000 t - Ptot 97 020 kW (six moteurs diesel électriques Wartsila – dont trois 4T-16cyl 16V46 et trois 4T-12cyl 12V46 – couplés à six générateurs — dont trois de 17 800 kW chacun et trois de 13 400 kW — qui alimentent trois moteurs électriques (de 20 000 kW chacun) entraînant trois propulseurs azimutaux) - V 22,6 nd - Prop. d'étrave (4 x 5 500 kW) - Cap. 6 360 passagers (2 704 cabines, dont 28 suites parmi lesquelles plusieurs lofts) - Equipage 2 100 - Ponts passagers 16 - Constr. 10.2009 (STX-Finland, Turku, Finlande) - Propr./Gérant/Opérat. Royal Caribbean Cruise Line (Miami, Etats-Unis) - Pav. BHS. Sisterships : ALLURE OF THE SEAS, plus un en cours de construction à Saint-Nazaire (France), sous son nom de chantier A34 (IMO 9682875 / Livrable 06.2016). Un troisième sistership a été commandé à Saint-Nazaire (IMO 9744001 / Livrable 06.2018) mais n'est pas commencé.



Avis de recherche pour le Projet européen ERC No. 313847 "World Seastems" (2013-2018) - CNRS - Responsable du projet : César Ducruet, chercheur
Ce projet vise à cartographier et analyser l'évolution des flux maritimes mondiaux depuis la fin du 19e siècle, à partir des registres d'escales de l'assureur maritime Lloyd's. Le plus souvent, ces périodiques ne sont hélas pas conservés, une fois périmés. Cependant, certaines personnes les archivent. Aussi, serions-nous heureux de pouvoir soit consulter, soit acquérir, ce qui a pu être conservé ici et là. Le but du projet est purement académique et pédagogique. Pour information, il s'agit des périodiques suivants, quotidiens ou hebdomadaires : Lloyd's Shipping Index (1880-2009), parfois appelé Lloyd's Daily Index ou Lloyd's Weekly Index ; Lloyd's Shipping Index Voyage Supplement (1946-1974) ; Lloyd's Voyage Record (1975-2009). Le contenu est simplement une liste de navires et leurs escales d'un port à un autre (200 pages, format A4). 
Site web du projet : www.world-seastems.cnrs.fr — Résultats préliminaires sur la période 1890-1925 :http://mappemonde.mgm.fr/num34/lieux/lieux12201.html


Plusieurs paquebots en escale à Québec cette semaine du 06 au 10.10.2014 — Photos Gilles Jobidon

Deux paquebots colorés sous un ciel gris le 04.10.2014 au matin : les AIDAbella (à gauche sur la premièe photo) et NORWEGIAN DAWN (à droite). Sur la deuxième photo, appareillage du NORWEGIAN DAWN le 05.10. Sur la photo de droite, le CRYSTAL SERENITY rejoint, le 05.10 également, le MAASDAM déjà à quai.

AIDAbella & NORWEGIAN DAWN
NORWEGIAN DAWN
CRYSTAL SERENITY & MAASDAM
NORWEGIAN DAWN (Nassau) - IMO 9195169 - Indicatif d'appel C6FT7 - MMSI 311307000 - Paquebot de croisières - 294,13x32,20x11,50 m - TE 8,50 m - JB 92 250 - JN 61 406 - PL 7 500 t - Ptot 58 800 kW (quatre moteurs diesel-électriques 4T-14cyl MAN-B&W 14V48/60 couplés à quatre générateurs qui alimentent deux moteurs électriques de 19 500 kW chacun / deux propulseurs azimutaux) - V 24,6 nd - Trois propulseurs d'étrave - Cap. 3 000 passagers (1 112 cabines) - Equipage 1 000 - Constr. 2002 (Meyer Werft, Papenburg, Allemagne) - Gérant/Opérat. NCL Bahamas (Miami, FL, Etats-Unis) - Pav. BHS. Sistership : NORWEGIAN STAR (IMO 9195157) vu à Ketchikan (Alaska) en 09.2010.

Le voilier SEDNA IV est passé devant Québec le 06.10 au matin. C'est un ancien chalutier construit en Allemagne en 1957 sous le nom de BIELEFELD. Il a navigué à la pêche pendant 35 ans, puis a été converti (en 1992) en trois-mâts goélette. Voilier de plaisance d'abord, il a été repris au début des années 2000 par la Fondation Sedna, et utlisé comme navire d'expédition. Sa coque renforcée glace lui permet de naviguer dans les zones polaires (mission arctique, mission antarctique). Equipé d'un studio cinématographique ultra moderne, il produit de nombreux documentaires. Son nom vient de celui d'une déesse inuit. Le SEDNA IV est immatriculé à Cap-aux-Meules, principale municipalité des îles de la Madeleine — dans le Golfe du Saint-Laurent (… encore un reportage à faire puisque j'ai eu la chance de passer plusieurs jours dans ces îles très intéressantes !) — Sur la deuxième photo, arrivée en temps réel de l'ARCADIA le 08.10. A quai (photo de droite), le 09.10, l'ARCADIA et le SEABOURN QUEST, à Québec pour la journée.

SEDNA IV (Cap-aux-Meules) - IMO 5044312 - Indicatif d'appel CFN3024 - MMSI 316327000 - Ex bateau de pêche converti en voilier en 1992 - 51,34x7,95x5,34 m - TE 4,20 m - JB 394 - JN 118 - Moteur auxiliaire 4T-6cyl MWM TBD604BL6 P 368 kW) - Prop. d'étrave (79 kW) - Constr. 1957 (Yacht- u. Bootswerft Abeking & Rasmussen, Lemwerder, Allemagne) - Gérant/Opérat. Sedna Navigation (Canada) - Ex SAINT KILDA (1981-2002) - Ex STARFISH (1971-1981) - EX BIELEFELD (1957-1971).


La frégate L'HERMIONE en escale inaugurale à Bordeaux (07-13.10.2014) — Photos Association Hermione - La Fayette
Cette escale à Bordeaux, choisie pour sa cohérence historique avec l'aventure de L'HERMIONE, a été rendue possible par l'implication très forte de la municipalité bordelaise et par le soutien financier de partenaires privés (BTP Banque, SMA, FFB). Cette escale de cinq jours permet ainsi aux Bordelais de visiter la frégate, de partager et soutenir une aventure improbable lancée il y a plus de 20 ans et qui connaîtra une nouvelle étape en 2015 avec un voyage à travers l'Atlantique et sur les côtes américaines sur les traces de La Fayette. C'est la toute première escale publique de la réplique de la frégate qui emmena La Fayette en Amérique en 1780, et dont le chantier vient, on le sait, de s'achever après 17 ans de construction dans l'ancien arsenal royal de Rochefort (Charente Maritime), sur les lieux mêmes où fut construite L'HERMIONE d'origine. A noter que, après avoir affronté des conditions de mer difficiles à l'entrée de l'estuaire de la Gironde, avec 42 nd en rafale et 4 m de creux, la frégate a effectué sa remontée du fleuve dans le timing prévu. Après un passage majestueux sous le pont Chaban-Delmas à 19h, L'HERMIONE a accosté au Port de la Lune sous les yeux de plusieurs dizaines de milliers de Bordelais. Cette première escale symbolique est le point de départ du chemin vers les Etats-Unis, un voyage dont le départ est prévu mi-avril 2015.
L'HERMIONE
L'HERMIONE
L'HERMIONE
L'escale de Bordeaux permet de compléter le financement du voyage américain de la frégate en 2015, voyage qui débutera à la mi-avril 2015 et durera 4 mois, avec une dizaine d'escales sur la côte Est des Etats-Unis, escales qui devraient connaître un vif succès populaire grâce à l'action de l'association américaine Friends of Hermione et au soutien de l'Association des grands voiliers américains qui feront une parade exceptionnelle en l'honneur de L'HERMIONE dans plusieurs ports américains. A l'occasion de cette escale bordelaise, Benedict Donnelly, Président de l'association Hermione-La Fayette, a lancé un appel aux entreprises françaises concernées par les Etats-Unis en leur proposant de rejoindre les entreprises comme Moet-Hennessy qui ont choisi d'associer aux Etats-Unis leur image à celle de L'HERMIONE. Arrivée le 07.10 au soir (vers 19h30) au port de la Lune, cadre exceptionnel au cœur même de la ville (100 000 personnes ont suivi l'arrivée de la frégate tout au long de la remontée du fleuve), L'HERMIONE repartira le 13.10 au matin.


Quelques navires au Havre et en Seine les 03.10.2014 & 05.10.2014 — Photos Gérard Né
Le 03.10.2014, le porte-conteneurs allemand KUALA LUMPUR EXPRESS est accosté au quai des Amériques, et le transport de gaz de pétrole liquéfiés (LPG) algérien RHOURD EL FARES est lui au quai de Sogestrol dans le canal maritime.
KUALA LUMPUR EXPRESS
RHOURD EL FARES
RHOURD EL FARES
RHOURD EL FARES
KUALA LUMPUR EXPRESS (Hamburg) - IMO 9343730 - Indicatif d'appel DFNB2 -  MMSI 218284000 - Porte-conteneurs - 336,30x42,80x24,50 m - TE 14,61 m - JB 93 811 -  JN 37 699 - PL 103 538 t -  P 68 640 kW (mot. 2T-12cyl MAN-B&W-HHI 12K98ME / hélice à pas fixe) - V 25,2 nd - Prop. d'étrave (2 500 kW) - Générat. aux. 2 x 5 533 kVA / 1 x 5 000 kVA / 1 x 3 067 kVA / 1 x 2 333 kVA / 1 x 500 kVA - Cap. 8 606 evp (dont 730 reefers) - Equipage 24 - Constr. Z008 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Hapag-Lloyd AG (Hambourg, Allemagne) - Pav. DEU. Une quinzaine de sisterships, dont les CHICAGO EXPRESS - NAGOYA EXPRESS - VIENNA EXPRESS.
RHOURD EL FARES (Oran) - IMO 9537044 - Indicatif d'appel 7TQJ -  MMSI 605076052 - LPG - 174,20x28,00x17,80 m - TE 10,42 m - JB 23 059 - JN 6 917 - PL 27 353 t - P 8 780 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-HHI 6S50MC-C8 / hélice à pas fixe) - V 16,7 nd - Prop. d'étrave 588 kW) - Générat. aux. 3 x 850 kW - Constr. 11.2010 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Gérant/Opérat. Hyproc Shipping (Oran, Algérie) - Pav. DZA. Une quinzaine de sisterships.

Vu du pont de Tancarville le 03.10.2014, le chimiquier grec MOJITO en montée à destination de Port Jérôme.
MOJITO
MOJITO
MOJITO
MOJITO (Majuro) - IMO 9322138 - Indicatif d'appel V7IR4 - MMSI 538002436 - Chimiquier - 128,60x20,40x11,50 m - TE 8,70 m - JB 8 539 - JN 4 117 - PL 13 062 t - P 4 400 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-STX 6S35MC / hélice à pas fixe) - V 13,4 nd - Prop. d'étrave (400 kW) - Cap. 13 682 m3 (12 citernes) - Constr. 2005 (21st Century Shipbuilding, Tongyeong, Corée du Sud) - Gérant/Opérat. NGM Energy (Le Pirée, Grèce) - Pav. MHL. Une quarantaine de sisterships.

Ici, le vraquier turc POLARIS BEAUTY en descente de Seine, en provenance de Rouen (03.10.2014).
POLARIS BEAUTY
POLARIS BEAUTY
POLARIS BEAUTY
POLARIS BEAUTY
POLARIS BEAUTY (Valletta) - IMO 9470143 - Indicatif d'appel 9HDH9 - MMSI 256824000 - Vraquier - 151,50x21,00x12,10 m - TE 8,60 m - JB 10 784 - JN 6 184 - PL 16 987 t - P 3 824 kW (mot. 4T-8cyl SEMT-Pielstick-Shaanxi Diesel 8PC2-5L / hélice à pas fixe) - V 12,4 nd - Générat. 3 x 250 kW / 1 x 64 kW - Cap. GRN 22 766 m3 (4 cales) - Grues 2x25 t - Constr. 2008 (Zhejiang Hexing Shipyard, Wenling, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Polaris Shipping & Trading (Istanbul, Turquie) - Pav. MLT - Ex AVENUE BEAUTY (2008-2011) - Lancé comme QIN FENG 117 (2007). Sisterships :   POLARIS PRIDE (IMO 9480277 / 2008) - POLARIS QUEEN (IMO 9476410 / 2007).

Le vraquier chinois PORT ALFRED en montée vers Rouen le 03.10.2014.
PORT ALFRED (Hong Kong) - IMO 9293868 - Indicatif d'appel VRLZ7 - MMSI 477832100 - Vraquier - 170,70x27,00x13,80 m - TE 9,716 m - JB 17 979 - JN 10 748 - PL 29 678 t - P 6 150 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Mitsui 6S42MC / hélice à pas fixe) - V 14,3 nd - Cap. GRN 40 031 m3 (5 cales) - Grues 4x30,5 t - Constr. 2005 (Shikoku Dockyard, Takamatsu, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. Pacific Basin Shipping (Hong Kong, Chine) - Pav. HKG (CHN) - Ex RANUNCULUS (2005-2013). Navire-catalogue : une quarantaine de sisterships.

Vu de la digue Nord, le MSC FORTUNATE arrive au GPMH le 05.10.2014 vers 11h30, en provenance d'Anvers (Belgique). Ce porte-conteneurs est un "rescapé". Il avait en effet été victime d'un très grave incendie le 21.03.2006 alors qu'il naviguait dans le golfe d'Aden. L'incendie avait pu être finalement maîtrisé et le navire avait été remorqué jusqu'au port de Salalah (Sultanat d'Oman) pour le déchargement de ses conteneurs. Il portait alors son nom d'origine, HYUNDAI FORTUNE. Après réparations, il devient le FORTUNE (de 06.2006 à 03.2009), puis prend son nom actuel. Sur la deuxième photo, en sortie du Havre le même jour, le MSC LUDOVICA qui file sur Felixstowe (Grande-Bretagne). A droite, le NORTHERN DEXTERITY qui va escaler à Port 2000 (05.10.2014), en provenance de Miami (Etats-Unis).
MSC FORTUNATE
MSC LUDOVICA
NORTHERN DEXTERITY
MSC FORTUNATE
MSC LUDOVICA
NORTHERN DEXTERITY
MSC FORTUNATE
(Panama)
IMO 9112272 - Indicatif d'appel 3FLG6 - MMSI 356708000 - Porte-conteneurs - 274,66x40,00x24,20 m - TE 14,02 m - JB 64 054 - JN 35 490 - PL  68 363 t - P 55 569 kW (mot. 2T-12cyl MAN-B&W-HHI 12K90MC-C / hélice à pas fixe) - V 25,6 nd - Prop. d'étrave (2 000 kW) - Générat. aux. 4 x 1 775 kW - Cap. 5 551 evp (dont 390 reefers) - Constr. 1996 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant Goldenport Shipmanagement (Athènes, Grèce) - Opérat. Mediterranean Shipping Company (Genève, Suisse) - Pav. PAN - Ex FORTUNE (2006-2009) - Ex HYUNDAI FORTUNE (1996-2006). Sisterships : FREEDOM (IMO 9112260 / 1996) - HYUNDAI CONFIDENCE (IMO 9254848 / 2003) - HYUNDAI HIGHNESS (IMO 9128166 / 1996) - MSC DYMPHNA (IMO 9110391 / 1996) - MSC GENERAL (IMO 9112284 / 1996 / Ex HYUNDAI GENERAL) - MSC KATYAYNI (IMO 9110389 / 1996) - MSC SAMANTHA (IMO 9110377 / 1996).
MSC LUDOVICA
(Panama)
IMO 9251690 - Indicatif d'appel HPAF - MMSI 351248000 - Porte-conteneurs - 299,99x40,00x24,20 m - TE 14,50 m - JB 75 590 - JN 42 233 - PL 85 882 t - P 57 100 kW (mot. 2T-10cyl MAN-B&W-HSD Engine 10K98MC-C / hélice à pas fixe) - V 25 nd - Prop. d'étrave (2 000 kW) - Générat. aux. 4 x 2 625 kVA / 1 x 688 kVA - Cap. 6 750 evp (dont 400 reefers) - Equipage 20 - Constr. 2003 (Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering (DSME), Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. MSC Mediterranean Shipping (Genève, Suisse / Hong Kong, Chine) - Pav. PAN. A l'exception du MSC MAUREEN (IMO 9251717 / 2003), nous connaissons déjà tous ses sisterships : MSC ALESSIA - MSC FLAMINIA - MSC FLORENTINA - MSC ILONA - MSC LAURA - MSC LUISA - MSC VANESSA. D'autres photos du MSC LUDOVICA ici.
NORTHERN DEXTERITY
(Monrovia)
IMO 9345996 - Indicatif d'appel A8NY9 - MMSI 636091449 - Porte-conteneurs - 231,00w32,20x18,80 m - TE 12,00 m - JB 36 007 - JN 15 938 - PL 41 964 t - P 31 990 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-Hudong Heavy Machinery 7K90MC-C / hélice à pas fixe) - V 22 nd - Prop. d'étrave (1 200 kW) - Générat. aux. 4 x 1 645 kVA / 1 x 212 kVA - Cap. 3 534 evp (dont 500 reefers) - Constr. 2008 (Shanghai Shipyard, Shangha, Chine) - Propr./Gérant Norddeutsche Reederei Schuldt (Hambourg, Allemagne) - Opérat. CMA CGM (Marseille, France) - Pav. LBR - Ex  APL MINNEAPOLIS (2012-2013) - Ex MOL WIND (2001-2012) - Ex  APL MINNEAPOLIS (2008-2011) - Ex MOL WIND (2008) - Ex APL MINNEAPOLIS (2008). Navire-catalogue : une trentaine de sisterships.

Venant d'Anvers, le porte-conteneurs NILEDUTCH CAPE TOWN qui accostera au quai de l'Atlantique (05.10.2014).  A droite, comme naviguant dans les galets (!), la drague danoise MERETE CHRIS. Il s'agit d'une drague à benne preneuse montée sur un chaland autopropulsé. Ce type de drague est bien adapté à des dragages dans des zones difficiles telles que le long des quais et à l'intérieur des ports. Autre vue de la MERETE CHRIS (doc. Peter Madsen).
NILEDUTCH CAPE TOWN
(Saint John's)
IMO 9158513 - Indicatif d'appel V2GC7 - MMSI 305889000 - Porte-conteneurs - 207,44x29,80x16,40 m - TE 11,40 m - JB 25 624 - JN 12 733 - PL 33 938 t - P 17 220 kW (mot. 2T-6cyl B&W-Dieselmotorenwerk Rostock 6L70MC/ hélice à pas fixe) - V 20 nd - Prop. d'étrave (1 100 kW) - Générat. aux. 2 x 1 900 kVA / 1 x 1 400 kVA - Cap. 2 474 evp (dont 320 reefers) - Grues 3x45 t - Constr. 1998 (Volkswerft Stralsund, Stralsund, Allemagne) - Propr./Gérant Schepers H Bereederungs (Elsfleth, Allemagne) - Opérat. Nile Dutch Africa Line BV (Pays-Bas) - Pav.  ATG - Ex CCNI CARTAGENA (2006-2011) - Ex HEINRICH S (2002-2006) - Ex ZIM SINGAPORE I (1998-2002). Sisterships : ATLANTIC VOYAGER (IMO 9153410 / 1999) - HARALD S (IMO 9232400 / 2002) - JPO GEMINI (IMO 9294020 / 2005) - JULA S (IMO 9299484 / 2005) - JULIUS-S (IMO 9294018 / 2004) - KERSTIN S (IMO 9153393 / 1997) - MICHAELA S (IMO 9153381 / 1997) - PACIFIC VOYAGER (IMO 9158525 / 1999) - SCT PERU (IMO 9158501 / 1998) - THEA S (IMO 9232412 / 2002).
MERETE CHRIS
(Aarhus)
IMO 6616904 - Indicatif d'appel OUSF2 - MMSI 219001259 - Drague à benne preneuse - 42,19x7,50x2,75 m - TE 2,39 m - JB 247 - JN 74 - PL 380 t - P 391 kW (mot. 4T-8cyl Scania DI14 M / hélice à pas fixe) - V 10 nd - Grue 50 t - Coque renforcée glace - Constr. 1966 (C Cassens Schiffswerft, Emden, Allemagne) - Propr./Gérant/Opérat. Peter Madsen Rederi A/S (Danemark) - Pav. DNK - Ex RIA (1978-1987) - Ex KAMERAD (1966-1978).


Le NIEUW AMSTERDAM en escale à Dubrovnik (Croatie) le 02.10.2014 — Photos Philippe-Henri Millet

Le paquebot de croisières NIEUW AMSTERDAM escalait à Dubrovnik dans le cadre d'une croisière Venise - Barcelone, avec des escales en Croatie (Dubrovnik), au Monténégro (Kotor), en Grèce (Kerkira, sur l'île de Corfou), en Italie (Naples, Civitavecchia, Livorno), en France (Monte Carlo, Marseille). Sur les trois photos suivantes, un bateau-promenade croate, le KARAKA (IMO 8657249), réplique (construite en 2004) d'une caraque du XVIe siècle. Croisière-dîner offrant une vue superbe sur Dubrovnik et ses îles au coucher du soleil. Plans et dimensions du KARAKA ici.

NIEUW AMSTERDAM
NIEUW AMSTERDAM (Rotterdam) - IMO 9378450 - Indicatif d'appel PBWQ - MMSI 246648000 - Paquebot de croisières - 285,22x32,23x10,80 m - TE 8,02 m - JB 86 273 - JN 53 711 - PL 8 754 t - Ptot 64 000 kW (six moteurs MaK-Caterpillar (dont quatre 4T-12cyl 12M43C et deux 4T-8cyl 8M43C) couplés à six générateurs (dont quatre de 11 200 kW chacun et deux de 8 400 kW chacun) qui alimentent deux moteurs électriques (de 17 600 kW chacun) entraînant deux propulseurs azimutaux) - V 21,9 nd - Prop. d'étrave (3 x 1 200 kW) - Cap. 2 106 passagers (1 053 cabines) - Equipage 800 - Constr. 07.2010 {Sestri Cant. Nav, Gênes, Italie (section avant) / Fincantieri-Cant. Nav. Italiani, Breda- Venise, Italie (section arrière)} - Gérant/Opérat. Holland America Line (Seattle, Etats-Unis) - Pav. NLD. Hormis le WESTERDAM (IMO 9226891 / 2004), nous connaissons déjà tous ses sisterships (ARCADIA / IMO 9226906 - EURODAM / IMO 9378448 - NOORDAM / IMO 9230115 - OOSTERDAM / IMO 9221281 - ZUIDERDAM / IMO 9221279).

Montage panoramique de quelques vues de cette "perle de l'Adriatique" qu'est Dubrovnik, cité médiévale fortifiée — fondée au VIIe siècle — située à l'extrême sud de la Dalmatie. Elle a beaucoup souffert au moment de la guerre des Balkans du début des années 1990, mais grâce au soutien de l'Unesco, elle a pu être superbement restaurée.


Ci-dessous quelques photos complémentaires de Dubrovnik (que j'ai faites en juin 2006 lors d'une escale à bord de l'ARION).
Son nom vient de Dubrava qui signifie "chénaie". Dubrovnik fut, tout au long de son histoire, l'objet de nombreuses convoitises, tout à tour occupée par les Arabes, les Vénitiens, les Macédoniens, les Byzantins, etc. Elle devint une République libre en 1358 (par le traité de Zadar). La ville fut partiellement détruite par un tremblement de terre en 1667, mais sera heureusement reconstruite. Ce fut une grande cité maritime dès le XVIIe siècle.
Parmi les endroits incontournables, les remparts avec la forteresse Minceta, le fort Saint-Jean, l'église Saint-Sauveur, et bien sûr le Stradun (XIIe siècle), rue principale piétonne de 300 m de long qui va de la porte Pile à la porte Ploce. Sur cette artère centrale, le monastère franciscain. Au bout, le Palais Sponza (début du XVIe siècle). Ses nombreuses ruelles étroites (pour se protéger du soleil) sont idéales pour la flânerie.
Si l'on peut éviter la haute saison, il est préférable d'attendre la fin des croisières, au début de l'autome, quand les paquebots ne déversent pas leurs milliers de croisiéristes, car le coeur historique de la ville est de surface limitée !
Page précédente
Dernière mise à jour - 19.10.2014

© Françoise Massard  
  www.cargos-paquebots.net