Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard

Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Anthem of the Seas - Ardmore Sealifter - Avalon Tapestry II - Baie Comeau - Baie St. Paul - Beluga Indication - Bremen Express - Bretagne - Britannia - Burce S - CEC Apollon - CMA CGM Loire - CMA CGM Ural - Côte d'Albâtre - CSL St-Laurent - CSL Welland - En Avant 1 - Grace - HHL Indication - HR Indication - HR Intonation - Karadeniz Powership Gokhan Bey - Key Marmara - Lesley PG - Loctudy - Morillon - Nirint Iberia - Normandie Express - Ovation of the Seas - Pacific Innovator - Pieter Schelte - Pioneering Spirit - Quantum of the Seas - Rembrandt - Rolldock Sea - Scenic Sapphire - Sebastopol - Super Servant 4 - Swiss Pearl - Thunder Bay - Tombarra - Trans Marmara - Viking Rinda - Viking Sea - Viking Sky - Viking Star - V.B. Gascogne - V.B. Octeville - V.B. Puissant - Viking Delling - Viking Rinda - Viking Sea - Viking Sky - Viking Star - Vladivostok - Whitefish Bay -
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...
Page suivante  

Quelques pans de la vie d'un chargeur
dans les années 1985 - 2000
(dossier mis en ligne le 24.02.2015)

Photos et anecdotes Michel Machuret


Le BRITANNIA, nouveau paquebot-amiral de P&O Cruises (Monfalcone, le 22.02.2015)

Le plus gros paquebot jamais construit par le chantier italien Fincantieri pour le groupe britannique P&O Cruises (filiale du groupe américain Carnival), le BRITANNIA, a été présenté le 22.02.2015 sur le site de Monfalcone. Ce nouveau navire-amiral de l'armement P&O (fondé en 1837) est évidemment destiné en priorité au marché britannique. On notera ses deux cheminées bleues et surtout l'Union Jack peint sur près d'une centaine de mètres sur la coque à la proue du navire. Avec ses 330 m de long et plus de 38 m de large, pour une jauge brute de 144 000 ums, ce paquebot était un nouveau défi pour le chantier Fincantieri. Le BRITANNIA dispose de 1 837 cabines, dont 75 % avec balcon, pouvant accueillir un maximum de 4 324 passagers (le nombre maximal de personnes à bord sera de 5 700, équipage compris). Il est évidemment équipé des derniers perfectionnements en terme de performances énergétiques et environnementales. Il dispose par ailleurs du nouveau système de sécurité "Safe return to port".

BRITANNIA
BRITANNIA
BRITANNIA
Pour mémoire, le groupe Fincantieri a construit 68 paquebots de croisières depuis 1990 et en a actuellement 16 en commande ou en cours de construction dans ses différents chantiers (en moins de 200 ans, le constructeur italien a mis à l'eau environ 7 000 navires).
BRITANNIA (Southampton) - IMO 9614036 - Indicatif d'appel 2HHG5 - MMSI 235106595 - Paquebot de croisières - 330,00x38,38x11,35 m - TE 8,55 m - JB 143 730 - JN 119 023 - PL 11 793 t - Ptot 62 400 kW (quatre moteurs diesel-électriques Wartsila (dont deux 4T-14cyl 14V46F et deux 4T-12cyl 12V46F) couplés à quatre générateurs (dont deux de 16 800 kW et deux de 14 400 kW) qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion (de 18 000 kW chacun) entraînant deux hélices à pas fixe) - V 22 nd - Quatre propulseurs tranversaux (de 2 500 kW chacun) - Cap. 4 324 passagers (1 837 cabines) - Equipage 1 376 - Constr. 02.2015 (Fincantieri, Monfalcone, Italie) - Propr. Carnival (Miami, Etats-Unis) - Gérant/Opérat. P&O Cruises (Southampton, Grande-Bretagne) - Pav. GRR.



Transport de quatre paquebots fluviaux à bord du SUPER SERVANT 4 : chargement / déchargement à Fos (02.2015) — Photos Emmanuel Bonici
Nous connaissons déjà bien le cargo semi-submersible, porteur de colis lourds, SUPER SERVANT 4 pour l'avoir déjà vu transporter des remorqueurs, des péniches, ou encore des yachts, et ce dans différents ports, dont déjà à Marseille. En ce début février, il est venu décharger deux paquebots fluviaux et en charger deux autres, leurs armateurs respectifs souhaitant les repositionner. Lors de ses escales précédentes à Fos, le SUPER SERVANT 4 avait accosté au quai minéralier, en darse 1. Pour la présente escale, il s'est amarré au terminal conteneurs. Arrivé de Rotterdam (Pays-Bas) le 10.02.2015, avec à son bord les bateaux fluviaux SCENIC SAPPHIRE et VIKING DELLING, le cargo est resté au mouillage dans le golfe de Fos, attendant qu'une place à quai suffisante se libère. Cette mise à quai a eu lieu le 11.02 au soir, et son équipage a pu commencer à préparer le déchargement. Le 12.02 au matin, le SUPER SERVANT 4 s'est immergé de 4 m pour libérer sa cargaison.


Le VIKING DELLING était déchargé le premier, vers 9h00, puis le SCENIC SAPPHIRE (deuxième photo) quittait à son tour le cargo, aux alentours de 10h00, se mettant à couple du VIKING DELLING déjà à quai (première photo). Ces deux paquebots fluviaux vont rejoindre Avignon, via le canal de Fos au Rhône. Ils navigueront sur le Rhône et la Saône. Puis arrive le paquebot REMBRANDT qui va embarquer à bord du SUPER SERVANT 4.


Le paquebot fluvial VIKING DELLING appartient à l'armement suisse Viking River Cruises (créé en 1997 à l'initiative du norvégien Torstein Hagen / siège à Bale). Proposant à l'origine des croisières uniquement sur les eaux intérieures européennes, cet armement s'est ensuite diversifié, établissant un autre siège à Los Angeles (Californie). Ses passagers peuvent ainsi naviguer sur de nombreuses rivières et des canaux à grand gabarit à travers le monde (Europe, Russie, Ukraine, Chine, Asie du Sud-Est, Egypte, etc.). L'armement a créé mi-2013 une filiale maritime, Viking Ocean Cruises, et a alors commandé au chantier italien Fincantieri la construction de deux paquebots dont le premier, le VIKING STAR, a fait ses premiers essais en mer fin 2014 et entrera en service en 05.2015. 
Le VIKING DELLING (ci-contre) est dit "long ship" car il mesure 135 m de long et non pas les 110 m des classiques bateaux de croisières fluviaux jusqu'ici. Ce bateau va donc proposer durant la saison 2015 des croisières de 8 j sur le Rhône et la Saône (dont la confluence se fait dans Lyon). Cette dernière est très "sauvage", la nature y est très perservée car elle n'a pas été canalisée comme le Rhône. Le VIKING DELLING fera des escales tout le long de ces "voies intérieures" (nom officiel de ces "chemins d'eau" que sont les fleuves, rivières et canaux) pour que les croisiéristes puissent visiter Avignon (avec son célèbre pont et son Palais des Papes), Arles (et ses arènes), Viviers (joli bourg médiéval), Tournon (célèbre pour les vignobles de Tain-L'Hermitage et les chocolateries locales), Vienne (et son temple d'Auguste), Lyon (ville partiellement classée au patrimoine de l'Unesco, l'occasion aussi de déguster la cuisine locale dans un fameux "bouchon") et Châlon-sur-Saône (avec visite de l'Abbaye de Cluny ou excursion de la route des vins autour des Hospices de Beaune).
 

VIKING DELLING (Basel) - Paquebot fluvial - 135,00x11,30 m - 95 cabines toutes extérieures (dont 2 "Explorer Suites" avec vue à 270 °, 7 "Veranda Suites", 39 "Veranda Staterooms", 22 "French Balcony Staterooms" et 25 "Standard Staterooms / toutes les suites ont un balcon côté chambre / toutes les cabines sont équipées d'un écran plat avec accès à de nombreuses chaînes, dont CNBC, CNN, National Geographic, etc.) - Restaurant déployé sur la largeur du bateau et disposant de fenêtres allant du sol au plafond afin de libérer la vue au maximum - Aquavit Terrace avec grill (à l'avant du bateau) - Observation Lounge avec bar - Boutique - Coin bibliothèque - WiFi gratuit - Ascenseur - Sun deck avec piste de jogging - Constr. 2004 - Propr./Gérant/Opérat. Viking River Cruises (Bâle, Suisse) - Pav. CHE.

 
Le SCENIC SAPPHIRE appartient à l'armement américain Scenic Cruises, qui possède une douzaine de paquebots fluviaux et propose des croisières fluviales sur le Rhône et la Saône, ainsi que sur la Seine, mais aussi sur le Douro, la Néva, le Danube, le Nil, le Mékong, etc. Sa clientèle est essentiellement américaine et australienne. La croisière Rhône-Saône peut durer 8 ou 12 j (selon l'itinéraire choisi), de Chalon-sur-Saône (à 300 km au sud de Paris) à Tarascon (à 25 km au sud d'Avignon).
SCENIC SAPPHIRE - Paquebot fluvial - 135,00x11,45 m - JB  2 721  - V 22 nd - Cap. 169 passagers (85 suites) - Equipage 48 - Restaurant (Crystal Dining Room) - Restaurant Portobello - Salon-bar panoramique à la proue du bateau - Constr. 2008 - Rénové en 2012 - Propr. Scenic Cruises (Boston, Etats-Unis / Australie) - Gérant/Opérat. Scenic Tours (Suisse).

Le SUPER SERVANT 4 à peine libéré, le REMBRANDT vu ci-dessus s'engageait à son tour pour se mettre en position dans le cargo, puis c'était au tour du paquebot fluvial SWISS PEARL de se positionner parallèlement au précédent. Ces deux bateaux doivent en effet rejoindre Rotterdam à bord du SUPER SERVANT 4.


Une fois les deux paquebots en place, deux plongeurs se sont mis à l'eau pour vérifier la parfaite position des bateaux. Dès que ces derniers eurent confirmé leurs bonnes positions, le SUPER SERVANT 4 a entamé son déballastage, lequel a duré 3 h.


Le 12.02 à 15 h, une équipe de soudeurs est montée à bord du cargo pour fixer des goussets de calage. C'est une opération longue qui durera jusqu'au lendemain soir. Puis; le 13.02, vers 20 h, le SUPER SERVANT 4 a appareillé pour Rotterdam où il y est attendu le 22.02. Il se pourrait que ce semi-submersible revienne à Fos à la mi-mars. A suivre donc.


Le petit paquebot fluvial REMBRANDT (géré par Noble Caledonia) naviguait visiblement depuis plusieurs années sur le Rhône et la Saône. Je n'ai trouvé en revanche aucune information quant à son repositionnement pour cette année. Le SWISS PEARL, quant à lui, appartient à la Compagnie suisse Scylla qui dispose d'une flotte d'une vingtaine de paquebots fluviaux et propose des croisières sur différents fleuves européens (Rhin, Danube, Oder, Elbe, Main, Moselle, Rhône et Saône) et sur des canaux néerlandais et flamands. Ce paquebot naviguait l'an passé sur la Saône et le Rhône. Il va être repositionné cette année sur le Rhin. La langue officielle à bord est l'allemand.
REMBRANDT - Paquebot fluvial - 82,00x9,50 m - TE 1,00 m - P 948 kW - Trois ponts - Cap. 82 passagers (37 cabines toutes extérieures, dont 2 suites avec balcon, 14 cabines de luxe et 21 cabines standards) - Equipage 24 - Langues à bord allemand et anglais - Restaurant - Salon-bar - Boutique - Bibliothèque - Constr.2003.
SWISS PEARL - Paquebot fluvial - 110,00x11,40 m - TE 1,30 m - P 1 104 kW - Cap. 123 passagers (62 cabines de 11 à 18 m2) - Equipage 32 - Restaurant - Salon panoramique - Bar - Internet café - Bibliothèque - Boutique - Piscine intérieure - Sauna - Trois ponts passagers - Constr. 1993 - Rénové en 2006 et en 2012 - Propr./Gérant/Opérat. Scylla (Bâle, Suisse) - Pav. CHE.



Deux nouveaux navires entrent en flotte chez CMA CGM : les CMA CGM LOIRE et CMA CGM URAL (14.02.2015)
Les CMA CGM LOIRE et CMA CGM URAL (photos CMA CGM) sont les cinquième et sixième d’une série de 28 porte-conteneurs de la même classe en cours de livraison, tous caractérisés par un grand nombre de prises reefers en proportion de leur taille et dotés des dernières technologies environnementales (nouvelle forme de bulbe d'étrave, safran suspendu à bords orientés avec bulbe, système de traitement des eaux de ballast, etc.).
CMA CGM LOIRE
CMA CGM URAL
Les deux PCs ci-contre ont été livrés le 05.02.2015 par leurs chantiers chinois respectifs (Dalian Shipbuilding Industry et New Times Shipbuilding) et sont entrés en flotte mi-février. Ils ont été conçus en tenant compte des contraintes techniques qu’impose le détroit du Bosphore. Naviguant sous pavillon maltais, affrétés coque-nue, ils seront déployés sur deux lignes emblématiques de CMA CGM : le CMA CGM LOIRE sur la ligne Bosphorus Express (BEX) sur laquelle sont d’ores et déjà positionnés trois PCs de la même série : les CMA CGM DANUBE, CMA CGM ELBE et CMA CGM LITANI. Quant au deuxième porte-conteneur, le CMA CGM URAL, il a rejoint la ligne Mediterranean Club Express (MEX).
CMA CGM LOIRE (Valletta) - IMO 9674531 - Indicatif d'appel 9HA3739 - MMSI 229947000 - Porte-conteneurs - 299,95x48,20x24,60 m - TE 14,80 m - JB 95 263 - JN 37 602 - PL 112 729 t - P 47 430 kW (mot. 2T-9cyl MAN-B&W-HHI 9S90ME-C9 / hélice à pas fixe) - V 22 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 2 x 4 345 kW / 2 x 3 860 kW / 1 x 300 kW - Cap. 9 365 evp (dont 1 458 reefers) - Constr. 02.2015 (Dalian Shipbuilding Industry, Dalian, Chine) - Gérant CMA CGM (Marseille, France) - Pav. MLT. Sisterships : les CMA CGM DANUBE (IMO 9674517 / 06.2014) - CMA CGM ELBE - CMA CGM LITANI - CMA CGM TIGRIS - CMA CGM URAL sont déjà en service ; les prochains à être livrés (d'ici mi-mai) sont les CMA CGM RHONE (IMO 9674543) - CMA CGM TAGE (IMO 9674555) - CMA CGM THAMES (IMO 9674567) et CMA CGM VOLGA (IMO 9705081). Cette série comportera en tout 28 navires.
CMA CGM URAL (Valletta) - IMO 9705079 - Indicatif d'appel 9HA3845 - MMSI 256163000 - Porte-conteneurs - 299,95x48,20x24,60 m - TE 14,80 m - JB 95 793 - JN 37 642 - PL 113 800 t - P 47 430 kW (mot. 2T-9cyl MAN-B&W-HHI 9S90ME-C9 / hélice à pas fixe) - V 22 nd - Prop. d'étrave - Cap. 10 622 evp (dont 1 458 reefers) - Constr. 02.2015 (New Times Shipbuilding, Jingjiang, Chine) - Gérant CMA CGM (Marseille, France) - Pav. MLT. Sisterships : cf. ci-dessus.


Echouement sans gravité, dans le nord de l'arc antillais, du navire-citerne anglais LESLEY  PG (15.02.2015)
Le petit pétrolier anglais LESLEY  PG s'est échoué le 15.02.2015 à 02h00 (heure locale) à proximité de Grand Case, au N-O de l'île franco-néerlandaise de Saint-Martin / Sint Maarten, et donc côté français de l'île (on peut voir ici quelques infos sur cette île antillaise située à environ 250 km au N-O de la Guadeloupe, et où j'ai escalé deux fois en 2014 ; la partie française de l'île, qui était autrefois rattachée à la Guadeloupe, est devenue une Collectivité d'outre-mer depuis février 2007).
LESLEY  PG
L'incident a été très rapidement signalé par des plaisanciers au CROSS Antilles Guyane qui a aussitôt envoyé sur zone une équipe de gendarmes. Aucune pollution n'a été constatée et le citernier (avec une cargaison de 800 m3 de diesel oil) a pu se déséchouer par ses propres moyens, puis s'est mis au mouillage dans la Baie de Grand Case, à la disposition des autorités locales. Une infraction lui a été notifiée, mais il a été autorisé à reprendre sa route et il a appareillé le 15.02 à 06h00 pour Anguilla (île située au nord de celle de Saint-Martin). L’incident aurait pour origine, selon la préfecture de Guadeloupe, l’endormissement de l’officier de quart. Ce navire appartient à l'armement (en grande partie familial) Pritchard-Gordon Tankers fondé en 1989 par Giles Pritchard-Gordon. Spécialisée dans le transport de produits pétroliers (bruts et raffinés), cette compagnie possède une flotte de dix navires (d'environ 6 000 à 12 000 tpl).
A noter que ce pétrolier LESLEY  PG s'est illustré le 27.09.2014 par un sauvetage. En effet, alors qu'il faisait route de St. Johns (Antigua) à Cole Bay (Sint Maarten), il a repêché deux personnes qui s'étaient jetées à l'eau pour ne pas sombrer en même temps que leur petit bateau à moteur. Le capitaine, non seulement les avait sauvés, mais leur avait en plus donné 200 $ car ces naufragés avaient évidemment perdu argent et papiers en même temps que leur bateau. Son action avait été louée à l'époque par les journaux locaux.
LESLEY  PG (Douglas) - IMO 9153422 - Indicatif d'appel MXUG5 - MMSI 234910000 - Pétrolier - 102,03x16,00x9,00 m - TE 6,51 m - JB 3 630 - JN 1 892 - PL 6 249 t - P 2 205 kW (mot. 4T-6cyl MaK-Caterpillar 8M25 / hélice à pas variable) - V 12 nd - Prop. d'étrave (254 kW) - Générat. aux. 1 x 600 kW / 2 x 312 kW - Cap. 7 012 m3 (12 citernes) - Constr. 1998 (Appledore Shipbuilders, Bideford, Grande-Bretagne) - Gérant/Opérat. Pritchard-Gordon Tankers (Haywards Heath, Grande-Bretagne) - Pav. IOM. Sistership : GRACE (IMO 9082221 / 1994).


Quelques navires vus au Havre le 12.02.2015 — Photos Gérard Né
Au poste Jonction 3, le pétrolier ARDMORE SEALIFTER arrivé cette nuit du 12.02.2014 de Ventpils (port letton de la Baltique). Appareillage pour Rotterdam (Pays-Bas) prévu le 14.02 en milieu de journée.
ARDMORE SEALIFTER
ARDMORE SEALIFTER
ARDMORE SEALIFTER
ARDMORE SEALIFTER
ARDMORE SEALIFTER (Majuro) - IMO 9367700 - MMSI - Pétrolier - 182,50x32,20x18,10 m - TE 12,617 m - JB 26 900 - JN 13 660 - PL 47 472 t - P 8 580 kW (moteur 2T-6cyl MAN-B&W-Mitsui 6S50MC / hélice à pas fixe) - V 15,3 nd - Générat. aux. 3 x 500 kW - Cap. 53 607 m3 (12 citernes) - Constr. 2008 (Onomichi Dockyard, Onomichi, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. Ardmore Shipping Corporation (Cork, République d'Irlande) - Pav. MHL - Ex PACIFIC INNOVATOR (2008-2014). Navire-catalogue : plus de trente sisterships.

Arrivée en direct, le 12.02.2015 en début d'après-midi, du porte-conteneurs allemand BREMEN EXPRESS en provenance de Charleston (Etats-Unis). Appareillage le 13.02 au matin pour Rotterdam (Pays-Bas). Il est suivi du roulier TOMBARRA passant les digues le 12.02.2015 à 14h, en provenance de Zeebrugge (Belgique). Courte escale puisqu'il appareillera pour Southampton (UK) ce même jour en soirée.
BREMEN EXPRESS
BREMEN EXPRESS
TOMBARRA
TOMBARRA
BREMEN EXPRESS (Hamburg) - IMO 9343728 - Indicatif d'appel DGZL - MMSI 218158000 - Porte-conteneurs - 335,06x42,80x24,50 m - TE 14,61 m - JB 93 750 - JN 37 699 - PL 103 567 t - P 68 640 kW (mot. ZT-12cyl MAN-B&W-HHI 12K98ME / hélice à pas fixe) - V 25,2 nd - Prop. d'étrave (2 500 kW) - Générat. aux. 2 x 5 333 kVA / 1 x 5 000 kVA / 1 x 3 067 kVA / 1 x 2 333 kVA / 1 x 500 kVA - Cap. 8 606 evp (dont 730 reefers) - Constr. 2008 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Hapag-Lloyd AG (Hambourg, Allemagne) - Pav. DEU. Une quinzaine de sisterships (parmi lesquels le CHICAGO EXPRESS vu dans le Golfe de Suez en 02.2007, le COLOMBO EXPRESS objet d'une spectaculaire collision heureusement sans gravité sur le canal de Suez en 09.2014, le KUALA LUMPUR EXPRESS vu au Havre en 10.2014, le NAGOYA EXPRESS en route pour Amsterdam en 09.2013 ou encore le VIENNA EXPRESS vu lors de son neuvage en 2010).
TOMBARRA (Southampton) - IMO 9319753 - Indicatif d'appel MPRD6 - MMSI 232971000 - Voiturier - 199,99x32,29x36,02 m - TE 11,00 m - JB 61 321 - JN 22 650 - PL 22 149 t - P 12 390 kW (mot. 2T-7cyl Mitsubishi 7UEC60LS / hélice à pas fixe) - V 19,5 nd - Prop. d'étrave (1 800 kW) - Cap. 6 400 voitures - Constr. 2006 (Mitsubishi Heavy Industries, Nagasaki, Japon) - Propr./Gérant Wilhelmsen Lines Car Carrier (Southampton, Grande-Bretagne) - Pav. GBR. Une douzaine de sisterships.

Trois transbordeurs sont simultanément au Havre en ce moment  (pour hivernage) : le BRETAGNE et le NORMANDIE EXPRESS au quai de Bougainville, et le CÔTE D'ALBÂTRE au quai de Pondichéry (où il a remplacé son sistership SEVEN SISTERS).
BRETAGNE
NORMANDIE EXPRESS
CÔTE D'ALBÂTRE


Le chimiquier KEY MARMARA en sortie du port de Fécamp le 13.02.2015 — Photos Christian Maheut
Le chimiquier KEY MARMARA est venu livrer de l'huile. Nous le connaissions comme TRANS MARMARA. Il a pris son nom actuel le 01.01.2012.
KEY MARMARA
KEY MARMARA
KEY MARMARA
KEY MARMARA (Valletta) - IMO 9268239 - Indicatif d'appel 9HA2567 - MMSI 248891000 - Chimiquier/Pétrolier - 105,50x16,83x7,40m - TE 6,20 m - JB 3 753 - JN 1 776 - PL 5 825 t - P 2 400 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar  8M25 / hélice à pas variable) - V 13,5 nd - Propulseur d'étrave (294 kW) - Générat. 3 x 500 kW - Cap. 6 118 m3 (10 citernes) - Constr. 2003 (Sahin Celik Sanayi A.S, Tuzla, Turquie) - Gérant/Opérat. Fjord Shipping AS-Maaloy (Maaloy, Norvège) - Pav. MLT - Ex TRANS MARMARA (2005-2012) - Ex BURCE S (2003-2005).


Le nouveau paquebot de la classe "Q", l'ANTHEM OF THE SEAS de Royal Caribbean bientôt mis à l'eau au chantier Meyer Werft à Papenburg
Quille posée le 20.11.2013 au chantier allemand Meyer Werft, le deuxième paquebot de la classe "Quantum" , l'ANTHEM OF THE SEAS, de l'armement américain Royal Caribbean International (RCI), va quitter son hall de construction de Papenburg le 21.02.2015 vers 7 h du matin. Des premiers tests de fonctionnement des propulseurs d'étrave auront lieu le lendemain dans les bassins du port. Puis des travaux de finition intérieurs seront effectués à quai. A la mi-mars, il devrait engainer la rivière Ems pour aller faire ses premiers essais en mer. Sa livraison est prévue en 04.2015.
ANTHEM OF THE SEAS
Parmi les innovations proposées par ces navires de la classe "Q", on peut citer des cabines intérieures avec un "balcon virtuel" permettant aux passagers de profiter quand même de vues complètes et en temps réel sur l’océan, grâce à des écrans de la taille d'une porte-fenêtre de balcon), des cabines communicantes entre elles pour les familles, des suites loft (en duplex) ou encore des studios pour les passagers voyageant seuls.  De nombreuses nouvelles activités à bord seront proposées.
ANTHEM OF THE SEAS (Nassau) - IMO 9656101 - Paquebot de croisières - 347,00x41,40x11,55 m - TE 8,82 m - JB 158 350 - PL 10 500 t - Ptot 58 800 kW (quatre moteurs diesel-électriques Wartsila (dont deux 4T-16cyl 16V46 et deux 4T-12cyl 12V46) connectés à des générateurs (dont deux de 16 800 kW chacun et deux de 12 600 kW chacun) qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion / deux azipods) - Quatre propulseurs d'étrave (en tunnel) de 3 500 kW chacun - Cap. max. 4 905 passagers (2 090 cabines dont les trois-quarts avec balcon, les cabines intérieures possédant elles un "balcon virtuel" ) - Livrable 05.2015 (Meyer Werft, Papenburg, Allemagne) - Propr./Gérant/Opérat. Royal Caribbean International (Miami, Etats-Unis) - Pav. BHS. Sisterships : OVATION OF THE SEAS (IMO 9697753 / Livrable 09.2016) - QUANTUM OF THE SEAS (IMO 9549463 / 10.2014).


CBO passe commande d'un nouveau navire ravitailleur Ulstein PX105 à étrave inversée livrable dans 18 mois — Photo Ulstein (02.2015)
L'armement CBO (Companhia Brasileira de Offshore), qui appartient à Grupo Fischer, vient de commander un nouveau PSV (Platform Supply Vessel) de la série PX105 à étrave inversée X-Bow® d'Ulstein. Il sera construit au chantier Alianca de Rio de Janeiro (Brésil), livrable au troisième trimestre 2016. Ce sera le onzième PSV construit sur un design Ulstein (dont neuf avec étrave inversée qui permet une meilleure tenue à la mer par gros temps) commandé par CBO. Il est destiné à travailler sur les champs offshore de l'entreprise pétrolière brésilienne Petrobras. Long de 88,9 m pour 19 m de large, il disposera d'un pont de travail d'environ 940 m2. Ses emménagements lui permettront d'embarquer 23 personnes. Le contrat inclut également la fourniture par Ulstein de l’équipement radio et de navigation Ulstein Bridge™, du système de communication Ulstein Com®, ainsi que du nouveau système de régulation et de commande IAS (Integrated Automation System) de tous les moyens de gestion de la propulsion. A noter que le contrat passé par CBO prévoit une option pour deux navires de soutien offshore supplémentaires identiques.


Arrivée au Havre des bateaux fluviaux AVALON TAPESTRY II et VIKING RINDA (07 & 12.02.2015) — Photos Fabien Montreuil
Nous connaissons déjà le cargo semi-submersible ROLLDOCK SEA pour l'avoir vu à Marseille, il y a juste un an. Il était venu y chercher le paquebot fluvial NEPTUNE VIKING. Ce cargo porteur de colis lourds de l'armement néerlandais RollDock est polyvalent : il peut en effet embarquer ses encombrants "colis" par semi-submersion (fonction "float-in float-out"), ou par levage  (fonction "lift-in lift-off") grâce à ses deux puissantes grues Liebherr (couplables en tandem) de 350 t (à 18 m)  de capacité unitaire, ou encore par roulage (fonction "roll-on roll-off") grâce à sa large porte arrière rabattable sur un quai pour former rampe (de dimensions 19,0x9,5 m / pouvant supporter jusqu'à 4 000 t). En ce 07.02.2015 en fin de matinée au Havre, en provenance de Rotterdam, il est venu décharger le paquebot fluvial AVALON TAPESTRY II (deuxième photo) et est reparti à Rotterdam le lendemain en fin d'après-midi. Le paquebot fluvial, quant à lui, une fois déchargé au droit du quai de l'Asie, a aussitôt quitté le GPMH pour engainer la Seine et gagner Rouen. Cet AVALON TAPESTRY II est tout neuf : il vient de sortir du chantier néerlandais Den Breejen. Il appartient à la compagnie américaine Avalon Waterways qui arme plus d'une vingtaine de paquebots fluviaux et propose des croisières sur fleuves, rivières et canaux en Europe, en Asie et en Amérique du Sud (croisières classiques ou thématiques).
ROLLDOCK SEA
AVALON TAPESTRY II
VIKING RINDA
Le paquebot AVALON TAPESTRY II sera donc positionné sur la Seine, proposant des croisières Paris - Paris de 8 jours, avec escales à Vernon (visite de la maison de Claude Monet à Giverny ou visite du château de Bizy), aux Andelys (visite de Château Gaillard construit par Richard Cœur de Lion), à Rouen (visite générale de cette ville chargée d'histoire), à Caudebec (excursion vers les plages du débarquement), à Conflans Saint-Honorine (visite de la maison de Vincent Van Gogh à Auvers-sur-Oise ou visite du Château de la Malmaison à Rueil). Cette croisière sur la "Sequana" devrait être assurée également par un deuxième navire de la même compagnie, l'AVALON CREATIVITY. Le deuxième paquebot arrivé au Havre (photo de droite ci-dessus et photos suivantes) est le VIKING RINDA de l'armement suisse Viking River Cruises. Il est lui arrivé en remorque du "tug" (ou "sleepboot") néerlandais EN AVANT 1. Il a accosté au quai Pierre Callet le 12.02.2015 en milieu d'après-midi, en provenance de Flessingue (Pays-Bas), puis appareillera à son tour pour Rouen le 16.02. Il fera lui aussi sa saison 2015 sur la Seine.
VIKING RINDA
VIKING RINDA
VIKING RINDA
Le VIKING RINDA proposera pour cette saison 2015 des croisières de 8 jours Paris - Rouen, - Paris, avec escales à Vernon (visite de la maison de Claude Monet à Giverny), à Rouen (visite historique de la ville et, le lendemain, trip vers Arromanches, Courseulles sur Mer et le poignant cimetière militaire de Colleville-sur-Mer), aux Andelys (visite de Château Gaillard), à Conflans Saint-Honorine (visite de la ville, riche d'un très beau musée de la Batellerie, ou visite du château de Versailles), puis retour sur Paris. Ce navire est dit "long ship" car il mesure 135 m de long et non pas les classiques 110 m des bateaux de croisières fluviales. On notera ses protections temporaires obligatoires lors de son transfert maritime.
VIKING RINDA
VIKING RINDA
VIKING RINDA
ROLLDOCK SEA (Rotterdam) - IMO 9404704 - Indicatif d'appel PBPF - MMSI 246244000 - Navire porteur de colis lourds (semi-submersible) - 140,66x24,00x13,16 m - TE 5,67 m - JB 12 802 - JN 3 841 - PL 8 000 t (sans les panneaux de cales à bord) / 6 880 t (avec panneaux de cales) - Ptot 9 000 kW (deux moteurs 4T-9cyl Wartsila 9L32 / deux hélices à pas variable) - V 16 nd - Trois moteurs auxiliaires Caterpillar C18 - Prop. d'étrave (700 kW) - Générat. 2 x 875 kVA / 3 x 625 kVA / 1 x 305 kVA - Cap. 17 000 m3 / 832 evp - Equipage 16 (dont 7 officiers néerlandais et 9 marins philippins) - Grues  2x350 t - Constr. 05.2011 (L&T Shipbuilding, Surat / Hazira Yard, Manapakkam, Inde) - Propr./Gérant/Opérat. RollDock (Capelle aan den IJssel, Pays-Bas) - Pav. NLD. Sistership : ROLLDOCK SUN (IMO 9393981 / 2010).
AVALON TAPESTRY II - Paquebot fluvial - 110,00x11,45x3,15 m - Cap. 130 passagers (65 cabines) - 21 cabines pour l'équipage - Constr. 2015 (Den Breejen Shipyard, Hardinxveld-Giessendam, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Avalon Waterways (Littleton, Colorado, Etats-Unis).
VIKING RINDA - MMSI 269057419 - Indicatif d'appel HE7419 - Paquebot fluvial - 135,00x11,45 m - TE 1,70 m - IB 5 000 - Vmax 28 km/h - Cap. 190 passagers (95 cabines et suites, dont une trentaine avec balcons) - Equipage 50 - Ponts passagers 4 (desservis par ascenseur) - Deux restaurants (Rinda et Aquavit Terrace) - Bar - Bibliothèque - Boutique - Constr. 2013 (Neptun Werft, Rostock, Allemagne) - Propr./Gérant/Opérat. Viking River Cruises (Bâle, Suisse) - Pav. CHE.


Un laquier tout neuf, le CSL ST-LAURENT, arrivant de son chantier chinois, double Québec le 12.02.2015 — Photo Gilles Jobidon
Le "laquier" (ou "laker") tout neuf auto-déchargeant CSL ST-LAURENT est le dernier des six navires de la Classe "Trillium" commandés par Canada Steamship Lines. Il a touché pour la première fois Montréal, son port d'attache, le 12.02.2015, au terme de son voyage inaugural entamé en Chine en 12.2014.
On le voit ici passant devant Québec le 12.02.2015. Avec ces six navires, CSL dispose désormais de la flotte la plus moderne des Grands Lacs. Dotée d'une technologie d'avant-garde, cette nouvelle série de six navires affiche une performance opérationnelle et environnementale exceptionnelle (optimisation du rendement du carburant et réduction des émissions atmosphériques), grâce au design de la coque et à une motorisation adaptée. Le CSL ST-LAURENT et son sistership CSL WELLAND serviront le marché en plein essor des produits agricoles dès le début de la saison de navigation 2015 sur les Grands Lacs. Pour ce voyage inaugural de 61 j, le CSL ST-LAURENT était commandé par le capitaine Kevin Crouse et le chef mécanicien Paul Beaudet. Il a traversé la mer de Chine orientale et l'océan Pacifique, franchi le canal de Panama et remonté la côte Est de l'Amérique du Nord.
A noter que le CSL ST-LAURENT fera prochainement l'objet de modifications visant à retirer les structures temporaires de renforcement ayant permis son passage en mer.
CSL ST-LAURENT (Montreal) - IMO 9665281 - Indicatif d'appel  CFK5152 - MMSI 316026694 - Vraquier auto-déchargeant destiné à naviguer sur les Grands Lacs - 225,00x23,76x14,75 m - TE 10,10 m - JB 32 000 - PL 36 100 t - P 10 680 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-HHI 6S50ME-B9 / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Générat. aux. 3 x 715 kW - Cap. GRN 39 000 m3 (5 cales) - Constr. 12.2014 (Yangfan Group, Zhoushan, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. CSL (Groupe) (Montreal, Canada) - Pav. CAN. Sisterships : BAIE COMEAU (IMO 9639892 / 06.2013) - BAIE ST. PAUL (IMO 9601027 / 09.2012) - CSL WELLAND (IMO 9665279 / 11.2014) - THUNDER BAY (IMO 9601039 / 05.2013) - WHITEFISH BAY (IMO 9639880 / 05.2013).


Escale à Marseille du MSC LONDON
plus gros PC jamais reçu au GPMM
un 16 650 evp (07-10.02.2015)

Photos Emmanuel Bonici


Quelques nouvelles de Saint-Nazaire (10.02.2015) — Photos Jean-Paul Thomas
Amarré au quai des Charbonniers dans le bassin de Penhoët, le porteur de colis lourds turc KARADENIZ POWERSHIP GOKHAN BEY vient charger des moteurs fabriqués par MAN Diesel & Turbo à Saint-Nazaire, moteurs qui attendent depuis quelques temps sur les quais. Sur la photo de droite, au quai de Méan, deux chalands fendables porteurs de déblais de l'entreprise française EMCC (Groupe Vinci) spécialisée en dragage et travaux maritimes et fluviaux : les LOCTUDY et MORILLON.
KARADENIZ POWERSHIP GOKHAN BEY
LOCTUDY & MORILLON
 
KARADENIZ POWERSHIP GOKHAN BEY (Monrovia) - IMO 9214563 - Indicatif d'appel D5BY7 - MMSI 636016857 - Cargo de divers - 162,15x20,40x11,10 m - TE 7,882 m - JB 11 130 - JN 5 125 - PL 11 687 t - P 7 800 kW (mot. 4T-8cyl Wartsila-SACM 8L46B / hélice à pas variable) - V 11 nd - Prop. d'étrave (700 kW) - Générat. 1 x 1 500 kVA / 3 x 711 kVA -Cap. GRN 14 704 m3 (3 cales) / 903 evp (dont 128 reefers) - Grues 2x350 t / 1x150 t - Constr. 2000 (Dalian Shipyard, Dalian, Chine) - Jumboïsé en 2007 - Gérant/Opérat. Karmarine Karadeniz Denizcilik (Istanbul, Turquie) - Pav. LBR - Ex HR INDICATION (2014-2015) - Ex HHL INDICATION (2013-2014) - Ex HR INDICATION (2011-2013) - Ex BELUGA INDICATION (2007-2011) - Ex NIRINT IBERIA (2006-2007) - Ex BELUGA INDICATION (2004-2006) - Ex CEC APOLLON (2000-2006). Sistership : HR INTONATION (IMO 9214551).
LOCTUDY (Rouen) - Indicatif d'appel FV6317 - MMSI 227001180 - Chaland fendable porteur de déblais - 54,80x9,20x3,23 m - Déplacement lège 338 t -  Déplacement à la marque de franc-bord 1 043 t - Volume du puits à déblais 510 m3 - P 417 kW - Propr. EMCC (Rungis, France).
MORILLON (Rouen) - Chaland fendable porteur de déblais - 5900x9,50x3,35 m - Déplacement lège 363 t -  Déplacement à la marque de franc-bord 1 180 t - Volume du puits à déblais 660 m3 - P 780 kW - Propr. EMCC (Rungis, France).

Au premier plan sur la photo de gauche, le BPC (bâtiment de projection et de commandement) SEBASTOPOL en fin de construction. Derrière lui, le BPC VLADIVOSTOK en attente de livraison. A droite sur la même photo, le BELEM qui est sorti de la forme de radoub. Sur la photo de droite, les deux mêmes BPCs vus de l'arrière (le VLADIVOSTOK au premier plan).


Le plus large navire au monde (124 m), le navire de soutien offshore PIETER SCHELTE (Allseas Marine), rebaptisé PIONEERING SPIRIT
Le navire de construction / déconstruction offshore PIETER SCHELTE est arrivé à Rotterdam (Maasvlakte 2) début janvier 2015, avec quelques jours de retard sur le planning prévu. Mais ce n'est pas ce délai qui a soulevé la polémique, aux Pays-Bas et en Grande-Bretagne en particulier car le signataire du premier contrat avec Allseas Marine (propriétaire du navire) n'est autre que l'anglo-néerlandais Shell (le navire de soutien offshore géant va en effet travailler au démantèlement de plateformes du champ Brent en mer du Nord). Mais pourquoi cette polémique ? Parce que ce navire porte (je devrais maintenant dire "portait") le prénom du père de Edward Heerema (actuel propriétaire d'Allseas Marine), Pieter Schelte Heerema (1908-1981). Or, si ce dernier fut un pionnier dans l'industrie de l'offshore, une période précédente de sa vie fut beaucoup moins glorieuse, puisqu'il servit dans les Waffen-SS entre 1940 et 1943. Il semble qu'il soit ensuite passé dans la résistance anti-nazi, mais cela ne l'a pas empêché d'être jugé à la fin du conflit et condamné à trois ans de prison (dont dix-huit mois fermes). Devant l'émotion suscitée, le propriétaire d'AllSeas a finalement accepté à contrecœur de rebaptiser son navire géant, sous le nom de PIONEERING SPIRIT — Info Royal Dutch Shell.


Quelques navire au GPMH
(Le Havre)
06 & 08.02.2015

Photos Gérard Né

L'HERMIONE : les travaux de carénage ont commencé à La Rochele

Le mât de mesures destiné au futur champ d'éoliennes de Fécamp quitte Le Havre le 08.02.2015 — Photos Fabien Montreuil
Nous avions présenté, en novembre 2014, la mise à l'eau au Havre d'un mât de mesures pour le futur champ d'éoliennes en mer de Fécamp, et rappelé à cette occasion les principales caractéristiques de cette future installation de 83 éoliennes offshore (cf. dossier). Ce 08.02.2015, le mât a été remorqué du Havre à Fécamp par trois remorqueurs de l'armement Boluda : les V.B. GASCOGNE (ex. ABEILLE GASCOGNE) et V.B. OCTEVILLE, tous deux havrais, ainsi que le V.B. PUISSANT (actuellement basé à Dunkerque, mais auparavant basé au Havre sous le nom de V.B. TROUVILLE).
Une fois le mât arrivé à Fécamp, celui-ci a été ballasté afin de le couler sur son lieu d'implantation. Pour que son embase´GBS" ("Gravity Based Structure") puisse être ballastée afin de se poser sur le fond, des vannes ont dû être préalablement ouvertes dans cette fondation gravitaire à l'aide d'un ROV (Remote Operated Vehicle, autrement dit robot télé-opéré) mis à l'eau par le navire de soutien offshore norvégien BOA VISON, spécialement affrété pour cette opération et que nous avions vu arriver au Havre le 30.01.2015.


Le VIKING STAR, premier paquebot de mer pour l'armement américain Viking River Cruises jusqu'ici spécialisé dans la croisière fluviale
L'armement américain Viking River Cruises est bien connu dans le domaine de la croisière fluviale et il continue de s'y développer, en faisant construire de nouveaux bateaux. Mais il innove cette année en se lançant à son tour dans la croisière maritime (Viking Ocean Cruises). Son premier paquebot, le VIKING STAR, a récemment fait ses premiers essais en mer. Quille posée en 12.2013 sur le site de Marghera du chantier italien Fincantieri, ce paquebot fut lancé en 06.2014. Il a été conçu en partenariat avec les cabinets d'architecture SMC Design (Londres, Grande-Bretagne) et Rottet Studios (Los Angeles, Etats-Unis).
VIKING STAR
VIKING STAR
VIKING STAR
VIKING STAR
On le voit ici lors de ses premiers essais à la mer (fin 12.2014). Sa livraison est prévue première quinzaine de mai 2015. Il sera suivi par deux sisterships, le VIKING SEA, livrable au printemps 2016, et le VIKING SKY, livrable à l'été 2016. Une option est déjà prise pour un quatrième navire, livrable mi-2017.
VIKING STAR
VIKING STAR
VIKING STAR
Paquebot à taille humaine (moins de 1 000 passagers), le VIKING STAR se veut d'emblée "haut de gamme". Voici quelques photos des espaces publics.
VIKING STAR
VIKING STAR
VIKING STAR
VIKING STAR
Atrium (déployé sur trois ponts)
Atrium Lounge
Explorers" Lounge
Restaurant
D'autres photos des emménagements.
VIKING STAR
VIKING STAR
VIKING STAR
VIKING STAR
World Cafe
Wintergarden
Wintergarden Lanai
Cabine Veranda
Le VIKING STAR sera baptisé le 17.05.2015 à Bergen (Norvège). Son "maiden voyage" l'emmènera sur la trace des Vikings : 15 jours de navigation avec nuits à Bergen, Stockholm et Saint Petersburg, plus des escales à Helsinki, Tallinn, Gdansk, Warnemünde, Copenhague, Aalborg, Stavanger et Flam. Puis il proposera une croisière Bergen - Barcelone (13 jours), via Londres, Rouen, Lisbonne, Cadiz, Gibraltar, Carthagène. Ensuite, durant la saison estivale, il proposera différentes croisières en Méditerranée — Crédit photos Viking Ocean Cruises.
VIKING STAR
VIKING STAR
VIKING STAR
VIKING STAR
Spa Pool
Main Pool
Infinity Pool
Aquavit Terrace
VIKING STAR (Bergen) - IMO 9650418 - Indicatif d'appel LAIW6 - MMSI 257903000 - Paquebot de croisières - 228,30x28,80x14,73 m - TE 6,60 m - TA 40,00 m - JB 47 842 - JN 18 858 - PL 4 912 t - Ptot 23 520 kW (quatre moteurs MAN-B&W (dont deux 4T-12cyl 12V32/44CR et deux 4T-9cyl 9L32/44CR) couplés à quatre générateurs (dont deux de 6 720 kW chacun et deux de 5 040 kW) qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion entraînant deux hélices à pas fixe) - V 20 nd - Propulseurs d'étrave (2 x 1400 kW) - Cap. 944 passagers (465 cabines, toutes extérieures avec balcons, dont 14 Explorer Suites avec vue panoramique, cabines de 25 m2 à 120 m2 pour les plus grandes suites) - Equipage 444 - Ponts : 14 - Atrium déployé sur trois ponts - A l'avant, déployé sur deux ponts, l'Explorer Lounge - Plusieurs restaurants (les serveurs y prennent les commandes sur des tablettes connectées) : The Restaurant (pont 2) / The Chef’s Table / Manfredi’s / Poll Grill / World Café - Théâtre (Star Theater) - Piano-bar Torshavn - Jardin d'hiver (Wintergarden) - Cinéma - Bibliothèque - Accès WiFi - Spa "scandinave" Liv Nordic - Centre de fitness - Piste de jogging - Piscine principale (au centre du navire) avec dome rétractable - A l'arrière, piscine à débordement Infinity pool - Salon de coiffure - Boutiques - Constr. 03.2015 (Fincantieri Cant. Nav. Italiani, Marghera, Italie) - Propr./Gérant/Opérat. Viking Cruises (Woodland Hills, Etats-Unis) - Pav. NOR. Sisterships : VIKING SEA (IMO 9650420 / Livrable 04.2016) - VIKING SKY (IMO 9725421 / Livrable 06.2016). Un troisième (IMO 9725433), encore sous son nom de chantier (Fincantieri 6246), est envisagé pour une livraison en 06.2017.
Page précédente
Dernière mise à jour - 12.11.2015

© Françoise Massard  
  www.cargos-paquebots.net