Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard

Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Al Abdali - Al Farahid- Al Rain - Anmare - Argos - Asir - Atlantic - Atlantica Hav - Baltic Clipper - Beringdiep - Bremen Express - Chicago Express - CMA CGM Kerguelen - Colombo Express - Clelia II - Corinthian - Costa Classica - Costa neoClassica - Costa neoRomantica - Costa Romantica - Croix du Sud - Danubediep - Deira - Delawarediep - Delfin Clipper - Delfin Star - Deltadiep - Deo Volente - Detroitdiep - Dinkeldiep - Doradodiep - Dream 21 - Eendracht - Fowairet - Jason - Jevenau - Kossau - Kuala Lumpur Express - Luhnau - M646 - MSC Beryl - MSC Flavia - MSC Katie - MSC Katrina - MSC Lauren - MSC Laurence - MSC Maria Saveria - MSM Don - Nagoya Express - Najran - Orion II - Pacific Dawn - Peleus - Pernille W - Pionier - Prince Albert II - Renaissance Four - Rickmers Shanghai - Rodau - Sabya - Sakaka - Sally Clipper - Seabass - Seahake - Sealing - Seamullet - Searay - Seashark - Seaturbot - Seychelles Pride - Silver Explorer - Sudair - Theseus - Vienna Express - Viking Sea - Viking Sky - Viking Star - Wilson Dundee - Wilson Dunmore - World Discoverer -
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...
Page suivante  

Le petit paquebot CORINTHIAN en première escale à La Rochelle (15.05.2015)
En provenance de Bordeaux (cf. ici), le paquebot CORINTHIAN a accosté bâbord à quai ce 15.05.2015 à 06h30 au poste BF01 du bassin à flot.
CORINTHIAN
CORINTHIAN
CORINTHIAN
Sa cheminée est aux couleurs de l'armement Grand Circle Cruise Line, compagnie américaine créée en 1958 et spécialisée dans les croisières "small ships" (50 à 250 passagers) et les croisières fluviales. Le CORINTHIAN embarque 98 passagers au maximum. Toutes les cabines sont des suites, avec vue extérieure.
CORINTHIAN
CORINTHIAN
CORINTHIAN
CORINTHIAN
L'étrave de ce paquebot est renforcée glace car il propose des croisières en Antarctique.
CORINTHIAN
CORINTHIAN
CORINTHIAN
CORINTHIAN
Le CORINTHIAN évite dans le bassin pour présenter sa proue à l'entrée du sas de sortie vers l'avant-port (15.05 vers 16h).
CORINTHIAN
CORINTHIAN
CORINTHIAN
CORINTHIAN
Traversée du sas effectuée, le CORINTHIAN gagne le large, cap sur Brest, puis Saint-Malo, avant de rejoindre Saint-Peter (Guernesey).
CORINTHIAN
CORINTHIAN
CORINTHIAN
CORINTHIAN
CORINTHIAN (Valletta) - IMO 8708672 - Indicatif d'appel 9HUT9 - MMSI 249556000 - Paquebot de croisières - 89,35x15,30x8,43 m - TE 4,00 m - JB 4 077 - JN 1 223 - PL 513 t - Ptot 5 040 kW (mot. 4T-12cyl Alpha-MAN-B&W12V28/32 / deux hélices à pas variable) - V 15 nd - Prop. d'étrave (370 kW) - Générat. aux. 2 x 1 200 kW / 1 x 1 000 kW - Cap. 98 passagers (49 suites) - Equipage 55 - Constr. 1990 (Cant. Navale Ferrari, La Spezia, Italie) - Gérant/Opérat. Grand Circle Dubrovnik doo (Dubrovnik, Croatie) / Groupe GCCL (Etats-Unis) - Pav. MLT - Ex ORION II (2011-2012) - Ex CLELIA II (1996-2011) - Ex RENAISSANCE FOUR (1990-1996).


Cargo DELTADIEP arrivant au port de Rochefort le 14.05.2015 — Photos Francis Le Corre
Le cargo DELTADIEP quitte la Charente pour engainer le sas d'entrée dans le port de Rochefort en ce 14.05.2015 vers 16h30.
DELTADIEP
DELTADIEP
DELTADIEP
DELTADIEP
Ce cargo appartient à l'armement chypriote Intership Navigation dont on retrouve le logo sur sa cheminée.
DELTADIEP
DELTADIEP
Le DELTADIEP évite dans le bassin à flot du port pour accoster tribord à quai.
DELTADIEP
DELTADIEP
DELTADIEP
DELTADIEP
Pomme de touline en mains, les lamaneurs de la station de Lamanage La Rochelle - Charente sont prêts à récupérer les aussières du caboteur.
DELTADIEP
DELTADIEP
DELTADIEP
DELTADIEP (Limassol) - IMO 9519042 - Indicatif d'appel 5BQA3 - MMSI 210053000 - Cargo de divers - 105,98x15,20x7,90 m - TE 5,97 m - JB 4 220 - JN 2 456 - PL 5 400 t - P 1 920 kW (mot. 4T-6cyl Yanmar 6EY26 / hélice à pas variable) - V 14,4 nd - Prop. d'étrave (315 kW) - Générat. aux. 1 x 437 kVA / 3 x 287 kVA / 1 x 187 kVA - Cap. GRN 8 495 m3 (2 cales) / 261 evp - Grues 2x45 t - Constr. 09.2012 (Rong Cheng Shipbuilding Industry, Shidao, Chine) - Propr./Gérant Intership Navigation (Limassol, Chypre) - Pav. CYP. Sisterships : BERINGDIEP (IMO 9518969 / 2010) - DELAWAREDIEP (IMO 9519054 / 2013) - DINKELDIEP (IMO 9518983 / 2011) - DORADODIEP (IMO 9518995 / 2011) - MSM DON (IMO 9518971 / 2011), plus les DANUBEDIEP (IMO 9549798) et DETROITDIEP (IMO 9549786) achevés en 01.2014 mais à vendre.



Cargos JEVENAU et RICKMERS SHANGHAI à Saint-Nazaire le 13.05.2015 — Photos Jean-Paul Thomas
Le cargo JEVENAU quitte le port de Saint-Nazaire et remonte l'estuaire en direction de Nantes.
JEVENAU
JEVENAU
JEVENAU
JEVENAU (St. John's) – IMO 9356866 – Indicatif d’appel V2CO5 – MMSI 305059000 - Cargo de divers - 87,84x12,80x7,10 m -  TE 5,498 m – JB 2 461 – JN 1 369 – PL 3 701 t – P 1 520 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar 8M20 / hélice à pas fixe) - V 11,7 nd - Prop. d'étrave (185 kW) - Générat. aux. 3 x 126 kVA / 1 x 50 kVA - Cap. GRN 4 612 m3 (1 cale)  / 176 evp - Equipage 9 – Constr. 2007 (Slovenske Lodenice Komarno, Slovaquie) - Propr./Gérant/Opérat. Reederei Erwin Strahlmann (Brunsbuettel, Allemagne) - Pav. ATG. Une vingtaine de sisterships dont les ANMARE (IMO 9434589 / 2009) -  JASON (IMO 9390111 / 2008) - KOSSAU (IMO 9356878 / 2007) - LUHNAU (IMO 9213595 / 2007) - PELEUS (IMO 9409613 / 2009) -  RODAU (IMO 9313656 / 2004) - WILSON DUNMORE (IMO 9383924 / 2007 / Ex ARGOS) - WILSON DUNDEE (IMO 9390159 / 2009 / Ex THESEUS), etc.

Juste avant de passer le pont de Saint-Nazaire, le JEVENAU croise le cargo, allemand lui aussi, RICKMERS SHANGHAI, qui navigue cap au large, en venant de Montoir. Il se dirige vers Anvers, puis Hambourg.
RICKMERS SHANGHAI & JEVENAU
RICKMERS SHANGHAI
RICKMERS SHANGHAI (Majuro) - IMO 9244544 - Indicatif d'appel V7EE3 - MMSI 538090153 - Cargo de divers / Porteur de colis lourds - 192,90x27,80x15,50 m - TE 11,20 m - JB 23 119 - JN 9 752 - PL 30 095 t - P 15 785 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-Hudong Heavy Machinery 7S60MC-C / hélice à pas fixe) - V 19 nd - Prop. d'étrave (900 kW) - Générat. aux. 2 x 1 325 kVA / 1 x 1 138 kVA / 1 x 212 kVA - Cap. GRN 36 094 m3 (6 cales) / 1 880 evp (dont 150 reefers) - Grues 2x320 t / 1x100 t / 1x45 t - Constr. 2003 (Shanghai Shipyard, Shanghai, Chine) - Gérant Rickmers Reederei (Hambourg, Allemagne) - Pav. MHL. Une douzaine de sisterships.


Navires en escale à Nouméa
(Nouvelle-Calédonie)
Mars-Avril 2015

Photos Stéphane Barbedienne


Triple escale de paquebots à Bordeaux le 13.05.2015

Comme on le voit sur la photo ci-dessous de Alain Verna, ce sont en effet les paquebots COSTA neoROMANTICA - CORINTHIAN - SILVER EXPLORER (de gauche à droite) qui se sont retrouvés au Port de la Lune à Bordeaux le 13.05.2015, représentant un total d'environ 2 000 croisiéristes qui ont pu apprécier cette belle ville de Bordeaux, superbement restaurée ces dernières années. L'ex COSTA ROMANTICA touche d'ailleurs Bordeaux pour la première fois (escale de deux jours, au terme de laquelle il appareillera pour Portland, Grande-Bretagne).


COSTA neoROMANTICA - CORINTHIAN - SILVER EXPLORER

Le SILVER EXPLORER est arrivé le premier, le 12.05 en milieu d'après-midi et est reparti 24h plus tard. Ce paquebot de croisières-exploration vient régulièrement à Bordeaux. Puis ce fut au tour du COSTA neoROMANTICA d'arriver dans la nuit du 12 au 13.05 (cf. photo ci-dessous à droite, lors de son passage sous le Pont Chaban-Delmas à 3h15 du matin). Appareillage le 13.05 en fin d'après-midi. Ces deux photos sont de Bernard Gaillard. Le dernier arrivé, également dans la nuit, fut le petit (une centaine de passagers) paquebot CORINTHIAN que l'on retrouvera à La Rochelle le 15.05.

COSTA neoROMANTICA
COSTA neoROMANTICA - CORINTHIAN - SILVER EXPLORER

A noter que, cette année, 39 escales de paquebots sont programmées au GPMB (Grand Port Maritime de Bordeaux), port qui comprend six sites : 31 paquebots accosteront au Port de la Lune (en plein centre-ville), quatre à Bassens, trois au Verdon et un à Pauillac.

COSTA neoROMANTICA
COSTA neoROMANTICA
Paquebot COSTA neoROMANTICA (Photos Alain Verna)
COSTA neoROMANTICA (Genova) - IMO 8821046 - Indicatif d'appel IBCR - MMSI 247817000 - Paquebot de croisières - 220,62x30,80x15,65 m - TE 7,80 m - JB 56 769 - JN 29 215 - PL 7 781 t - P 21 184 kW (quatre moteurs 4T-8cyl Sulzer-Fincantieri 8ZAL40S / deux hélices à pas variable) - V 19,7 nd - Quatre propulseurs transversaux (av. 3 x 950 kW / arr. 1 x 1 200 kW) - Générat. aux. 4 x 3 660 kW - Cap. 1 782 passagers (678 cabines) - Equipage 650 - Constr. 1993 (Nuovi Cantieri Apuania, Carrara, Italie / Fincantieri, Marghera, Italie) - Propr. Carnival (Miami, Etats-Unis) - Gérant/Opérat. Costa Crociere SpA (Gênes, Italie) - Pav. ITA - Ex COSTA ROMANTICA (1993-2012). Sistership : COSTA neoCLASSICA (Ex COSTA CLASSICA / IMO 8716502 / 1991).
SILVER EXPLORER (Nassau) - IMO 8806747 - Indicatif d'appel C6TA8 - MMSI 311562000 - Paquebot de croisières - 108,11x15,83x9,60 m - TE 4,38 m - JB 6 130 - JN 1 839 - PL 635 t - Ptot 4 500 kW (deux moteurs 4T-6cyl Wartsila 6R32D / deux hélices à pas variable) - V 15 nd - Prop. d'étrave - Générat. 2 x 1 000 kW / 2 x 840 kW - Cap. 158 passagers (68 cabines) - Equipage 117 - Constr. 1989 (Rauma-Repola Oy, Rauma, Finlande) - Propr. Silversea Discoverer Shipping (Miami, Etats-Unis) - Gérant  FleetPro Ocean Inc. (Miami, Etats-Unis) - Pav. BHS - Ex PRINCE ALBERT II (06/2008-05/2011) - Ex WORLD DISCOVERER (2002-2008) - Ex DREAM 21 (1997-2002) - Ex DELFIN STAR (1992-1997) - Ex BALTIC CLIPPER (1992) - Ex SALLY CLIPPER (1990-1992) - Ex DELFIN CLIPPER (1989-1990).
CORINTHIAN (Valletta) - IMO 8708672 - Indicatif d'appel 9HUT9 - MMSI 249556000 - Paquebot de croisières - 88,32x15,31x8,41 m - TE 3,35 m - JB 4 077 - JN 1 223 - PL 2 420 t - Ptot 5 038 kW (mot. 4T-12cyl Alpha-MAN-B&W12V28/32 / deux hélices à pas variable) - V 15 nd - Prop. d'étrave (370 kW) - Générat. aux. 2 x 1 600 kW / 1 x 1 000 kW - Cap. 98 passagers (49 suites) - Equipage 65 - Constr. 1990 (Cant. Navale Ferrari, La Spezia, Italie) - Gérant/Opérat. Grand Circle Dubrovnik doo (Dubrovnik, Croatie) / Groupe GCCL (Etats-Unis) - Pav. MLT - Ex ORION II (2011-2012) - Ex CLELIA II (1996-2011) - Ex RENAISSANCE FOUR (1990-1996).



Baptème du plus grand porte-conteneurs français, le CMA CGM KERGUELEN, le 12.05.2015 au Havre — Photos Fabien Montreuil

Comme nous l'avons vu récemment, le dernier-né de la flotte CMA CGM — livré le 31 mars — le CMA CGM KERGUELEN a aussitôt commencé sa première rotation commerciale entre l'Asie et l'Europe du Nord (service FAL 1, ligne emblématique de la compagnie marseillaise). C'est dans ce cadre qu'il est arrivé le 10 05 en escale inaugurale au Havre. Avec ses 398 m de long pour 54 m de large, et sa capacité de 17 722 conteneurs équivalent-vingt-pieds (…soit une longueur de 109 km de conteneurs mis bout à bout), c'est le plus grand navire du Groupe. C'est le premier d’une série de six porte-conteneurs identiques qui devraient tous être livrés cette année (deux par le même chantier sud-coréen Samsung Heavy Industries, les trois autres étant en cours de construction en Chine).



CMA CGM KERGUELEN (London) - IMO 9702132 - Indicatif d'appel 2IBR5 - MMSI 235108381 - Porte-conteneurs - 398,00x54,00x30,20 m - TE 16,00 m - JB 175 688 - JN 100 254 - PL 186 745 t - P 63 910 kW (mot. 2T-11cyl MAN-B&W-Doosan Engine 11S90ME-C9.2 / hélice à pas fixe) - V 23,5 nd - Deux propulseurs d'étrave - Générat. aux. 2 x 3 800 kW / 2 x 2 800 kW - Production électrique équivalente à celle d'une ville de 16 000 habitants - Cap. 17 722 evp (dont 1 254 reefers)… soit 109 km de conteneurs mis bout à bout - Equipage 26 - Constr. 03.2015 (Samsung Heavy Industries, Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. CMA CGM (Marseille, France) - Pav. GBR. Le prochain des cinq sisterships à être livré devrait être le CMA CGM GEORG FORSTER (IMO 9702144 / Livrable 05.2015).

Ce porte-conteneurs porte bien sûr le nom de l'officier de marine, hydrographe et explorateur Yves-Joseph de Kerguelen de Tremarec (Quimper 1734 - Paris 1797). Ce jeune enseigne de vaisseau reçut en 1756 le commandement d'une frégate chargée de la surveillance des pêches à la morue en Islande. Il prit plus tard la direction d'une expédition dans l'Océan Indien, au sud duquel il aperçut, le 12 février 1772, une terre qu'il croyait être le continent Austral, et à laquelle il donne le nom de "France australe". Il s'agit en fait d'îles qui seront nommées "Iles Kerguelen" par James Cook en 1776 (elles sont aussi connues sous le nom de "Iles de la Désolation"). De retour en France, Kerguelen fait à Louis XV une description idyllique d'une terre où il n'avait en réalité pas posé les pieds… (mais il ne s'en vanta pas). Il fut promu capitaine de vaisseau et obtint le commandement d'une seconde mission. Mais celle-ci tourna vite au désastre en raison du mauvais temps, des vivres avariés, du scorbut qui touchait l'équipage, lequel finit par se mutiner. De retour à Paris, il fut désavoué par certains de ses officiers, et accusé d'inconduite (il avait embarqué sa jeune maîtresse de 14 ans, Louison, de son vrai nom Marie-Louise Seguin). Traduit devant un Conseil de guerre, il fut emprisonné trois ans au château de Saumur. Ayant réussi à se justifier partiellement, il fut libéré en 1778 et réintégra la Marine. Il participa alors à la "Guerre de course". Il termina sa carrière en 1796 comme contre-amiral. Une façon sympathique d'appréhender ce personnage aux multiples facettes est de lire l'ouvrage d'Isabelle Autissier : Kerguelen. Le voyageur du pays de l'ombre (Grasset, 2006).


On l'a dit, le CMA CGM KERGUELEN est le plus gros PC français : long comme quatre terrains de football bout à bout, plus grand que la Tour Eiffel (324m), plus large que l'Arc de Triomphe (45 m), avec une poussée équivalente à celle des réacteurs de dix Airbus A380. Il n'est toutefois pas le plus gros PC au monde, les premiers dans cette course au gigantisme étant (actuellement)  le MSC OSCAR (IMO 9703291) entré en service le 29.12.2014 et son sistership le MSC OLIVER (IMO 9703306) en service depuis le 30.03.2015, lesquels affichent une capacité de 19 224 evp. Le groupe CMA CGM a toutefois commandé trois super PCs de 20 600 evp, livrables d'ici fin 2017 par le chantier Hanjin Heavy Industries sur son site philippin de Subic Bay (ils auront deux rangées de conteneurs en plus en largeur par rapport au CMA CGM KERGUELEN). A noter que l'armement CMA CGM, qui a battu en 2014 son record en termes de volume et de chiffre d'affaires, va accroître sa flotte de 21 nouveaux navires en 2015 (dont les six de la série "Kerguelen").



Visite à bord avant la cérémonie de baptême

Bienvenue à bord du CMA CGM KERGUELEN, construit par le sud-coréen Samsung Heavy Industries, comme le montre sa plaque de chantier. Sur la troisième photo, une partie du navire tel qu'il est vu de la passerelle. Sur la photo de droite, l'un des ailerons de passerelle.



Une vue de la passerelle, poste de commandement du navire, où se trouvent le Commandant, un lieutenant pont et un timonier quand le navire est en route. Je revois avec plaisir le Commandant Coat (ci-dessous à gauche) avec qui j'ai navigué deux mois à bord du CMA CGM NABUCCO, navigation (sur la FAL 1 déjà) dont je garde un excellent souvenir tant l'ambiance à bord y était sympathique, avec un équipage très professionnel. Comme on le voit sur les photos suivantes, vaste passerelle équipée de nombreux écrans d'aide à la navigation (deux radars, cartes électroniques, GPS, AIS, etc.), d'un pilote automatique, de toutes les commandes du moteur principal et des moteurs auxiliaires, des commandes des propulseurs d'étrave, des moyens de communication interne et externe, des moyens de gestion des systèmes de sécurité et des alarmes, etc. Sur la photo de droite, la table à cartes et le poste de communications (station SMDSM / Système Mondial de Détresse et de Sécurité en Mer, récepteur Navtex des RSM / Renseignements sur la Sécurité Maritime, récepteur fax des bulletins Météo, etc.) et divers écrans de contrôle (écrans des sondeurs à ultrasons, GPS, loch, VDR / Voyager Data Recorder (la "boîte noire" du navire), etc.


Le moteur principal (deux premières photos) est un diesel lent MAN-B&W de 11 cylindres, à injection électronique, développant près de 64 000 kW (soit l'équivalent de 87 000 ch), et qui propulse le navire à 22-23 nd. Sur les deux photos suivantes, le PC machine, salle de contrôle de tous les équipements du navire. C'est d'ici qu'est pilotée toute la production d'énergie électrique dont a besoin le navire, laquelle est distribuée par cette énorme armoire électrique qui couvre toute la façade arrière du PC machines (l'électricité ainsi produite est l'équivalent de celle d'une ville de 15 000 habitants).



A gauche, une coursive conduisant au PC machine. Puis deux vues de l'atelier.


Ci-dessous à gauche, l'Administration Office, avec accès Internet pour les membres d'équipage. Sur la deuxième photo, vue partielle du salon officiers. Sur la photo suivante, salle à manger des officiers, avec une table réservée aux passagers (lesquels prennent parfois place à la table du Commandant). A droite, la cuisine (située entre la salle à manger des officiers et celle des membres d'équipage). Le chef cuisinier et son adjoint préparent ainsi tous les repas des 26 membres d'équipage (commandant, 11 officiers pont / machine et 14 matelots), d'éventuels élèves et des passagers (10 au maximum, le PC disposant de cinq cabines doubles). Le Commandant en titre du CMA CGM KERGUELEN, Igor Sikic, est croate, ses officiers sont croates et monténégrins, les matelots étant philippins. Pierre Gilles Coat que nous avons vu à la passerelle et dans la salle machines a pris le commandement du PC à Tanger-Med jsuqu'au Havre, puis assurera la "tournée du Nord", avant de repasser la barre à son collègue croate.


Ci-dessous à gauche, vue partielle d'une cabine passagers. A droite, une partie du salon passagers.



La cérémonie de baptême

Comme prévu, le CMA CGM KERGUELEN a été baptisé au Havre ce 12.05.2015 en milieu de journée, dans la grande tradition maritime. Ce baptême a eu lieu en présence de Jacques R. Saadé, Fondateur et Président Directeur Général du Groupe CMA CGM, de la marraine du navire, Madame Catherine Hayot, de nombreux élus (dont Agnès Canayer, sénatrice et maire-adjointe du Havre), de Hervé Martel, directeur général de Haropa - Port du Havre, en présence enfin de nombreux partenaires et clients. Sur la photo de gauche, l'équipage du CMA CGM KERGUELEN. Puis spectacle en attendant les derniers invités. Sur la photo de droite, le père Guy Pasquier, prêtre de la Mission de France et Secrétaire national de la Mission de la Mer, baptise le navire.
Prêtre-ouvrier devenu marin au long cours, Guy Pasquier navigua pendant quinze ans, comme électricien à bord de différents bateaux (porte-conteneurs, pétroliers et gaziers), parcourant le monde jusqu'en 2008.


Dans son discours, Jacques R. Saadé a entre autre dit : "Le CMA CGM Kerguelen est un atout stratégique majeur pour notre Groupe, il renforce notre compétitivité et contribue à poursuivre notre croissance". La marraine du navire, Catherine Hayot, est l’épouse de Bernard Hayot, Fondateur du groupe industriel Bernard Hayot, très actif Outre-mer (GBH, dont le siège est situé en Martinique, a trois principaux pôles d'activité : grande distribution, distribution automobile et activités industrielles, et emploie 8 500 collaborateurs dans le monde). La marraine a donc coupé — sous l'œil attentif de J.R. Saadé — le ruban qui retenait la traditionnelle bouteille de champagne (photo de gauche), bouteille qui est allée frapper la coque en s'y brisant du premier coup. En lançant la bouteille, Catherine Hayot a bien sûr prononcé le message traditionnel : "Je nomme ce navire CMA CGM KERGUELEN, que Dieu le bénisse ainsi que tous ceux qui sont et seront à bord". Cette cérémonie s'est achevée par un lâcher de ballons. Sur la photo de droite, Mr et Mme Saadé et leur fille encadrés de Mr et Mme Hayot.



.NB — A la suite de nombreux voyages en Haïti, Catherine Hayot a créé et gère l'Association "Agir ensemble" axée principalement sur la scolarisation des jeunes haïtiens les plus démunis.

CMA CGM exploite 170 lignes à travers le monde, desservant 400 ports répartis dans 160 pays. Sur ces 170 lignes, 38 escalent en France : 24 au  Havre (deuxième port français en tonnage, mais premier port pour les conteneurs), 11 pour Marseille-Fos (premier port hexagonal en tonnage), les autres ports touchés étant Dunkerque, Saint-Nazaire et Rouen. Au départ du Havre, les PCs du service FAL 1 embarquent un fret très varié à destination de l'Asie : produits agricoles (blé, maïs, pommes de terre, produits laitiers), des plats cuisinés, de la levure de boulangerie, du champagne, des vins et des spiritueux, des parfums, de la maroquinerie de luxe, mais aussi des produits industriels (des pièces pour l'industrie automobile ou l'industrie aéronautique), des pneumatiques, des produits d'entretien ménagers, etc. A l'issue de la cérémonie, le CMA CGM KERGUELEN ainsi chargé a appareillé (aux environs de 18h), escorté de remorqueurs actionnant leurs lances à incendie. Il effectuera la traditionnelle "tournée du Nord" : Southampton - Hambourg - Rotterdam - Zeebrugge, avant de mettre le cap sur Marsaxlokk (Malte), puis le canal de Suez pour rallier les Emirats Arabes Unis, la Malaisie et la Chine.

Le Groupe CMA CGM est l'un des leaders mondiaux du transport maritime (c'est le troisième, après le danois Maersk et l'italo-suisse MSC). Il a affiché en 2014 des volumes transportés en hausse de 8,1% (avec 12.2 millions de conteneurs evp), un chiffre d’affaires de 16.7 milliards USD (+ 5.3%) et l’une des meilleures marges opérationnelles du secteur. CMA CGM connaît une croissance continue et ne cesse d’innover pour proposer à ses clients de nouvelles solutions maritimes, terrestres et logistiques. Il poursuit sa stratégie de développement maritime en étendant son réseau commercial, renforçant sa flotte de conteneurs réfrigérés, optimisant ses lignes maritimes. L'armement marseillais développe en parallèle une offre complémentaire au transport maritime. Il a récemment annoncé l’obtention de la concession du terminal de Kingston en Jamaïque pour en faire un hub régional de transbordement, l’acquisition de la société LCL (un des leaders de la logistique en Inde) et l’ouverture de nouvelles plateformes logistiques comme celle de La Havane (Cuba), l'accord venant tout juste d'être signé.



Porte-conteneurs BREMEN EXPRESS dans la baie de New York (11.05.2015)
Le porte-conteneurs allemand BREMEN EXPRESS, ici en train de quitter New York le 11.05.2015 en fin d'après-midi à destination de Norfolk, assure une ligne régulière entre l'Europe du Nord et les Etats-Unis, via Le Havre. Rotterdam, Hambourg et Southampton. il a ainsi escalé au Havre le 24.04.2015, à Rotterdam-Maasvlakte le 25.04, à Hambourg le 28.04 et à Southampton le 01.05, avant d'entamer sa traversée transatlantique.

BREMEN EXPRESS
BREMEN EXPRESS
BREMEN EXPRESS
BREMEN EXPRESS

Ce PC de 8 600 "boîtes" est ainsi positionné sur le service AX1 (Atlantic Express 1) de la Hapag LLoyd, service qui dessert les ports nord-américains de New York, Norfolk et Charleston. Il sera de retour au Havre le 29.05. Les photos ont été prises à bord d'un des transbordeurs de la compagnie Staten Island Ferry qui fait la liaison entre Whitehall Ferry Terminal (Manhattan) et St. George Ferry Terminal (Staten Island), terminaux distants de 5 milles (25 min de traversée).

BREMEN EXPRESS
BREMEN EXPRESS
BREMEN EXPRESS
BREMEN EXPRESS (Hamburg) - IMO 9343728 - Indicatif d'appel DGZL - MMSI 218158000 - Porte-conteneurs - 335,06x42,80x24,50 m - TE 14,61 m - JB 93 750 - JN 37 699 - PL 103 567 t - P 68 640 kW (mot. ZT-12cyl MAN-B&W-HHI 12K98ME / hélice à pas fixe) - V 25,2 nd - Prop. d'étrave (2 500 kW) - Générat. aux. 2 x 5 333 kVA / 1 x 5 000 kVA / 1 x 3 067 kVA / 1 x 2 333 kVA / 1 x 500 kVA - Cap. 8 606 evp (dont 730 reefers) - Constr. 2008 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Hapag-Lloyd AG (Hambourg, Allemagne) - Pav. DEU. Une quinzaine de sisterships (parmi lesquels le CHICAGO EXPRESS vu dans le Golfe de Suez en 02.2007, le COLOMBO EXPRESS objet d'une spectaculaire collision heureusement sans gravité sur le canal de Suez en 09.2014, le KUALA LUMPUR EXPRESS vu au Havre en 10.2014, le NAGOYA EXPRESS en route pour Amsterdam en 09.2013 ou encore le VIENNA EXPRESS vu lors de son neuvage en 2010).


Le tout nouveau paquebot VIKING STAR en descente de Seine le 11.05.2015 — Photos Gérard Né
Nous avons vu hier (10.05.2015) le tout nouveau paquebot VIKING STAR en escale inaugurale à Rouen. Le voici lors de sa descente de Seine le 11.05, cap au large, photographié à différentes étapes de son parcours. Il a appareillé de Rouen à 08h30 et arrive à 12h15 à La Mailleraye-sur-Seine, petite localité située en rive gauche, à mi-distance entre les anciens chantiers navals du Trait (PK 300, rive droite) et Caudebec (PK 310, rive droite). Belle météo malgré un ciel légèrement voilé.
VIKING STAR
VIKING STAR
VIKING STAR

Le voici un peu plus à l'aval, entre le pont de Brotonne (PK 308) et Caudebec (PK 310, qu'il atteint à 12h45).
VIKING STAR
VIKING STAR
VIKING STAR

Le VIKING STAR passe sous le pont de Tancarville (PK 338) vers 14h15.
VIKING STAR
VIKING STAR
VIKING STAR
VIKING STAR
VIKING STAR
VIKING STAR
VIKING STAR
VIKING STAR
VIKING STAR

Le voici lors de son arrivée au niveau de Honfleur. Il passe sous le pont de Normandie (PK 353) vers 15h00.
VIKING STAR
VIKING STAR
VIKING STAR

Route libre pour Greenwich (Grande-Bretagne), avant de mettre le cap sur Bergen (Norvège) où il sera baptisé ce 17.05.2015.
VIKING STAR
VIKING STAR
VIKING STAR


Quelques nouvelles de Saint-Nazaire (11.05.2015) — Photos Jean-Paul Thomas
Ci-dessous à gauche, le cargo néerlandais DEO VOLENTE vu dans l'entrée sud du port de Saint-Nazaire le 11.05.2015, en attente de l'ouverture du sas, puis en sortie entre les jetées de l'avant-port (photos suivantes). Le navire dispose de deux grues de 120 t de capacité de levage unitaire. Sur le pont sont amarrés quelques yachts.
DEO VOLENTE
DEO VOLENTE
DEO VOLENTE
DEO VOLENTE
DEO VOLENTE
DEO VOLENTE (Urk) - IMO 9391658 - Indicatif d'appel PHFJ - MMSI 246518000 - Cargo de divers / Porteur de colis lourds - 104,69x15,60x7,40 m - TE 5,82 m - JB 2 981 - JN 1 198 - PL 3 500 t - P 3 680 kW (mot. 4T-8cyl Wartsila 8L32 / hélice à pas variable) - V 19 nd - Prop. d'étrave (300 kW) - Générat. aux. 2 x 348 kW / 1 x 96 kW - Cap. GRN 4 417 m3 (1 cale) / 236 evp - Grues 2x120 t - Constr. 2006 (Hoekman Shipbuilding, Urk, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Hartman Seatrade (Urk, Pays-Bas) - Pav. NLD. Sisterships : ATLANTIC (IMO 9573634 / 2011) - EENDRACHT (IMO 9512783 / 2009) - PACIFIC DAWN (IMO 9558464 / 2010).

Tandis que le DEO VOLENTE sortait de l'avant-port, le pétrolier / chimiquier allemand SEAMULLET passait sous le pont de Saint-Nazaire, venant de Donges. Ils se sont suivis à distance respectable. A droite, amarré au Quai du Commerce le 09.05.2015, près de la base sous-marine, le dragueur de mines CROIX DU SUD (M646). Ses principales missions sont la détection, la localisation et la destruction ou neutralisation des mines par fonds de 10 à 80 m, le guidage des convois sous menace de mines, ainsi que la recherche d'épaves. Il porte le grand pavois, sans doute à l'occasion des cérémonies du 70e anniversaire de l'armistice de 1945.
SEAMULLET
SEAMULLET
SEAMULLET
CROIX DU SUD
CROIX DU SUD
SEAMULLET (Bremen) -  IMO 9204776 - Indicatif d'appel DEBQ - MMSI 211379750 - Pétrolier/Chimiquier - 177,90x28,00x16,80 m - TE 11,00 m - JB 21 353 - JN 8 389 - PL 32 238 t - P 8 340 kW (mot. 4T-6cyl MAN-B&W 6L58/64 / hélice à pas variable) - V 16 nd - Prop. d'étrave (1 050 kW) - Générat. 1 x 1 400 kVA / 3 x 1 200 kVA / 1 x 200 kVA - Cap. 37 783 m3 (10 citernes) - Constr. 2001 (Lindenau GmbH, Kiel, Allemagne) - Gérant/Opérat. German Tanker Shipping (Brême, Allemagne) - Pav. DEU. Sisterships : SEABASS (IMO 9251640 / 2001) -  SEAHAKE (IMO 9255488 / 2003) - SEALING (IMO 9251652 / 2003) - SEARAY (IMO 9255490 / 2004) - SEASHARK (IMO 9298193 / 2004) - SEATURBOT (IMO 9204764 / 2000) -  SEYCHELLES PRIDE (IMO 9251664 / 2002).
CROIX DU SUD / M646 (Brest) - Chasseur de mines du type "tripartite" (CMT) - 51,50x8,90x3,80 m - TA 21,5 m - Déplac. 915 t (à pleine charge) - P 1 400 kW (mot. Werkspoor-Wärtsilä ARUB215V12 / hélice à pas variable) - Vmax. 15 nd - Prop. d'étrave - Autonomie15 j - Equipage 50 marins -Armement 5 mitrailleuses - Constr. 1986 (DCN, Lorient, France) - Pav. FRA.



Le paquebot VIKING STAR en escale inaugurale à Rouen les 10 & 11.05.2015 — Photos Fabien Montreuil

Nous avons eu l'occasion de présenter, en février dernier, le paquebot VIKING STAR, à l'occasion de ses essais à la mer. Ce paquebot, qui se veut "haut de gamme" et intimiste, est le premier que Fincantieri a construit pour Viking Ocean Cruises, filiale "maritime" nouvellement créée par Torstein Hagende, armateur norvégien à la tête de Viking River Cruises, l'un des leaders mondiaux de la croisière fluviale. Ce paquebot à taille humaine (moins de 1 000 passagers) a été conçu par le cabinet d'architecture navale anglais SMC Design (Londres), avec une décoration intérieure signée Rottet Studio Architecture and Design (Los Angeles, Etats-Unis). Comme prévu, le VIKING STAR a été livré le 31.03.2015. Il est essentiellement destiné à une clientèle américaine et canadienne. Il offrira des escales plus longues que celles généralement proposées par les autres compagnies. On le voit ici en escale inaugurale à Rouen le 10.05, où il est arrivé de Lisbonne (Portugal) avec 746 croisiéristes à bord. Appareillage le 11.05 au matin à destination de Greenwich (Grande-Bretagne). Il mettra ensuite le cap sur Bergen où il sera baptisé ce 17.05.

VIKING STAR
VIKING STAR
VIKING STAR
VIKING STAR
VIKING STAR
VIKING STAR (Bergen) - IMO 9650418 - Indicatif d'appel LAIW6 - MMSI 257903000 - Paquebot de croisières - 228,30x28,80x14,73 m - TE 6,60 m - TA 40,00 m - JB 47 842 - JN 18 858 - PL 4 912 t - Ptot 23 520 kW (quatre moteurs MAN-B&W (dont deux 4T-12cyl 12V32/44CR et deux 4T-9cyl 9L32/44CR) couplés à quatre générateurs (dont deux de 6 720 kW chacun et deux de 5 040 kW) qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion entraînant deux hélices à pas fixe) - V 20 nd - Propulseurs d'étrave (2 x 1400 kW) - Cap. 944 passagers (465 cabines, toutes extérieures avec balcons, dont 14 Explorer Suites avec vue panoramique, cabines de 25 m2 à 120 m2 pour les plus grandes suites) - Equipage 444 - Ponts : 14 - Atrium déployé sur trois ponts - A l'avant, déployé sur deux ponts, l'Explorer Lounge - Plusieurs restaurants (les serveurs y prennent les commandes sur des tablettes connectées) : The Restaurant (pont 2) / The Chef’s Table / Manfredi’s / Poll Grill / World Café - Théâtre (Star Theater) - Piano-bar Torshavn - Jardin d'hiver (Wintergarden) - Cinéma - Bibliothèque - Accès WiFi - Spa "scandinave" Liv Nordic - Centre de fitness - Piste de jogging - Piscine principale (au centre du navire) avec dome rétractable - A l'arrière, piscine à débordement Infinity pool - Salon de coiffure - Boutiques - Constr. 03.2015 (Fincantieri Cant. Nav. Italiani, Marghera, Italie) - Propr./Gérant/Opérat. Viking Cruises (Woodland Hills, Etats-Unis) - Pav. MLT. Sisterships : VIKING SEA (IMO 9650420 / Livrable 04.2016) - VIKING SKY (IMO 9725421 / Livrable 06.2016). Un troisième (IMO 9725433), encore sous son nom de chantier (Fincantieri 6246), est envisagé pour une livraison en 06.2017.


Le porte-conteneurs MSC KATRINA en première escale à Fos le 10.05.2015 — Photos Emmanuel Bonici
Arrivé le 10.05.2015 en milieu de journée, le MSC KATRINA, porte-conteneurs de 12 400 evp, est en première escale à Marseille-Fos et, comme tous les porte-conteneurs MSC, il sera opéré au Seayard Terminal. C'est le 39e navire différent MSC de plus de 10 000 evp à escaler à Fos. Aidé par le VB CAMARGUE sur l'arrière, le MSC KATRINA évite tranquillement, sous une météo très clémente, puis le navire cule pour se mettre tribord à quai. Son escale est prévue pour 1 500 mouvements, ce qui devrait le faire appareiller le 11.05 en début d'après-midi.
MSC KATRINA
MSC KATRINA
MSC KATRINA
On peut remarquer que le bulbe présente une peinture plus récente que le reste du navire. En effet les bulbes de nombreux navires (MSC et CMA CGM) sont progressivement remplacés par des neufs aux formes plus adaptées au "slowsteaming" (navigation à des vitesses moins élevées, entre 14 et 18 nd) permettant ainsi d'optimiser l'efficacité hydrodynamique et, par voie de conséquence, de diminuer la consommation de carburant.
MSC KATRINA
MSC KATRINA
MSC KATRINA
MSC KATRINA (Panama) - IMO 9467445 - Indicatif d'appel 3EZD3 - MMSI 373404000 - Porte-conteneurs - 365,74x48,40x29,80 m - TE 15,50 m - JB 140 096 - JN 75 419 - sPL 139 439 t - P 72 240 kW (mot. 2T-12cyl MAN-B&W-STX 12K98MC-C / hélice à pas fixe) - V 23 nd - Prop. d'étrave (2 x 2 000 kW) - Générat. 4 x 5 067 kVA / 1 x 625 kVA - Cap. 12 400 evp (dont 1 000 reefers) - Constr. 2012 ((STX Offshore & Shipbuilding, Jinhae-Changwon, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Mediterranean Shipping Company (Genève, Suisse) - Pav. PAN. Sisterships : MSC BERYL (IMO 9467392 / 2010) - MSC FLAVIA (IMO 9467433 / 2012) - MSC KATIE (IMO 9467457 / 2012) - MSC LAUREN (IMO 9467407 / 2011) - MSC LAURENCE (IMO 9467419 / 2011) - MSC MARIA SAVERIA (IMO 9467421 / 2011).

En rejoignent son poste à quai chez Seayard, le MSC KATRINA passe devant le AL FARAHIDI, porte-conteneurs de l'armement United Arab Shipping Co / UASCqui est en cours d'exploitation chez Eurofos. Arrivé le 09.05.2015 à 20h00, il est reparti le 10.05 à 14h00, après avoir réalisé 460 mouvements.
AL FARAHIDI
AL FARAHIDI
AL FARAHIDI
AL FARAHIDI (Dammam) - IMO 9149756 - Indicatif d'appel HZCR - MMSI 403507001 - Porte-conteneurs - 276,50x32,20x21,20 m - TE 12,52 m - JB 48 154 - JN 26 721 - PL 50 004 t - P 34 348 kW (mot. 2T-10cyl MAN-B&W-Kawasaki 10L80MC / hélice à pas fixe) - V 24 nd - Prop. d'étrave (1 620 kW) - Générat. aux. 3 x 2 280 kW - Cap. 3 802 evp (dont 300 reefers) - Constr. 1998 (Kawasaki Heavy Industries, Sakaide, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. United Arab Shipping Co (Safat, Koweit / Emirats Arabes Unis) - Pav. SAU. Sisterships : AL ABDALI (IMO 9154543 / 1998) - AL RAIN (IMO 9152272 / 1998) - ASIR (IMO 9154531 / 1998) - DEIRA (IMO 9149768 / 1998) - FOWAIRET (IMO 9152260 / 1998) - NAJRAN (IMO 9149744 / 1998) - SABYA (IMO 9154529 / 1998) - SAKAKA (IMO 9152258 / 1998) - SUDAIR (IMO 9149770 / 1998).


Caboteur ATLANTICA HAV accostant à Fécamp le 10.05.2015 — Photos Christian Maheut

Ci-après quelques photos du vénérable petit cargo norvégien ATLANTICA HAV (33 ans de service cette année), arrivant à Fécamp le 10.05.2015 aux environs de 16 h. Il vient charger des panneaux de particules. Appareillage prévu le 12.05 au matin.

ATLANTICA HAV
ATLANTICA HAV
ATLANTICA HAV
 
ATLANTICA HAV
ATLANTICA HAV
ATLANTICA HAV
ATLANTICA HAV (Nassau) - IMO 8215730 - Indicatif d'appel C6RS3 - MMSI 311164000 - Cargo de divers - 82,45x11,31x5,41 m - TE 4,18 m - JB 1 514 - JN 774 - PL 1 915 t - P 441 kW (mot. 4T-8cyl Kloeckner-Humboldt-Deutz SBA8M528 / hélice à pas fixe) - V 10,7 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 1 x 168 kW / 1 x 60 kW - Cap. GRN 2 916 m3 (1 cale) / 80 evp - Constr. 1982 (Peters Werft, Wewelsfleth, Allemagne) - Propr./Gérant/Opérat. Bulkship Management (Oslo, Norvège) - Pav. BHS - Ex PERNILLE W (1989-2001) - Ex PIONIER (1982-1989). Une trentaine de sisterships.

Le CMA CGM KERGUELEN, plus grand navire de l'armement CMA CGM, en escale inaugurale au Havre (10.05.2015)

Page précédente
Dernière mise à jour - 31.10.2016

© Françoise Massard  
  www.cargos-paquebots.net