Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Agulhas Stream - America Senator - APL Emperor - Artania - Artemis - Astor - Aurora - Aurella - Auto Baltic - Auto Bank - Auto Bay - Benguela Stream - Bleu de France - Blue Aquamarine - Blue Giant - Caribbean Princess - CCNI Rimac - Celtic Challenger - Celtic Venture - C. Endeavour - City of Cork - CMA CGM Cayenne - CMA CGM Marseille - CMA CGM Saint Laurent - Combi Dock I - Combi Dock III - Combi Dock IV - CP Deliverer - C. Pioneer - C.T.M.A. Vacancier - Danae C - Da Xin Hua Yan Tai - Dryade - DSR America - Egnatia II - Europa - Fatma Imamoglu - Federal - Frontier Phoenix - Glovis Century - Glovis Challenge - Helvetia - Heralden - Hyundai Emperor - Irem Kaan - Johanna - Klipper Stream - L'Audace - Lykes Deliverer - Maple - Maran Thaleia - Mein Schiff 4 - Monte Azul - Morning Carol - Morning Celesta - Morning Cello - Morning Chorus - Morning Composer - Morning Concert - Morning Conductor - Morning Cornet - MSC America - MSC Idil - MSC Nadriely - MSC Shaula - MSC Tasmania - MSC Venezuela - Nao Victoria - Niledutch Palanca - Norwegian Epic - OIG Giant II - OOCL Berlin - OOCL Brussels - Qingdao Tower - Queen Mary 2 - Quest for Adventure - Radesforde - Royal Princess - Saga Pearl II - Saga Sapphire - Sagittarius - Saint Patrick II - Thalatta - Thermopylae - Timor Stream - Victoria - Ville de Sète - Wehr Elbe - Wehr Oste - Westfalia Express - Wotan -
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...
Page suivante  

La saison croisières se poursuit à Québec (Canada) — Photos Gilles Jobidon
Ici les paquebots CARIBBEAN PRINCESS, puis AURORA et QUEEN MARY 2. Il y eut même des escales multiples en cette fin septembre - début octobre 2015.
CARIBBEAN PRINCESS
CARIBBEAN PRINCESS
AURORA
QUEEN MARY 2
CARIBBEAN PRINCESS
(30-09-2015)
CARIBBEAN PRINCESS
(01-10-2015)
AURORA
(02-10-2015)
QUEEN MARY 2
(03.10.2015)
AURORA (Hamilton) - IMO 9169524 - Indicatif d'appel ZCDW9 - MMSI 310556000 - Paquebot de croisières - 270,00x33;60x11,50 m - TE 8,40 m - JB 76 152 - JN 40 037 - PL 8 486 t - Ptot 56 000 kW (quatre moteurs 4T-14cyl MAN-B&W 14V48/60 couplés à quatre générateurs (de 14 000 kW chacun) qui alimentent deux moteurs électriques (de 20 000 kW chacun) entraînant deux hélices à pas fixe) - V 24 nd - Quatre propulseurs transversaux (av. 3 x 1 500 kW / arr. 1 x 1 500 kW) - Cap. 1 950 passagers (939 cabines) - Equipage 936 - Constr. 2000 (Meyer Werft, Papenburg, Allemagne) - Propr./Gérant/Opérat. Groupe Carnival (Miami, Etats-Unis) - Pav. BMU.


Contrat d'équipement de puissance de deux futurs navires offshore de Jan de Nul remporté par Ulstein Power & Control
Ulstein Power & Control, filiale du groupe norvégien bien connu Ulstein, vient de passer un contrat avec le chantier chinois AVIC Weihai (en activité depuis 1951) pour équiper deux futurs navires offshore de l'armement belge Jan De Nul (cette entreprise, dont le siège social est au Luxembourg, et qui a une filiale à l'Ile Maurice, est spécialisée dans le dragage et les services à l'industrie offshore).
Ces navires seront destinés à installer des enrochements de protection pour les câbles et autres structures sous-marines à des profondeurs allant jusqu'à 600 m. Ulstein fournira les générateurs, les tableaux de contrôle des moteurs, les convertisseurs pour les moteurs et les propulseurs transversaux, le système d'automate Ulstein IAS, le système de positionnement dynamique, etc. Ulstein fournira ses installations en 2016, le chantier devant livrer les navires en 2017. Ceux-ci mesureront 95 m de long pour 22 m de large — Docs Ulstein.


Cargo gallois CELTIC VENTURE en escale à Fécamp le 01.10.2015 — Photos Christian Maheut
Ayant accosté au quai de Verdun à Fécamp le 30.09.2015, en provenance de Shoreham (Grande-Bretagne), le cargo CELTIC VENTURE, basé à Cardiff (Pays de Galles), a appareillé pour Dundalk (Irlande) le 02.10 en début de nuit.
CELTIC VENTURE
CELTIC VENTURE
CELTIC VENTURE
CELTIC VENTURE
CELTIC VENTURE (Cardiff) - IMO 8908480 - Indicatif d'appel MPAP3 - MMSI 235038886 - Cargo de divers - 89,99x12,80x7,45 m - TE 5,24 m - JB 2 606 - JN 1 128 - PL 3 240 t - P 1 525 kW ( / hélice à pas fixe) - V 11 nd - Prop. d'étrave (180 kW) - Générat. aux. 1 x 240 kW / 2 x 96 kW - Cap. GRN 4 870 m3 (1 cale) / 198 evp (dont 6 reefers) - Equipage 10 - Constr. 1990 (J.J. Sietas, Hambourg, Allemagne) - Propr./Gérant/Opérat. Charles M Willie & Co Shipping (Cardiff, Royaume-Uni) - Pav. GBR - Ex RADESFORDE (1998-2006) - Ex JOHANNA (1990-1998). Sisterships : C. ENDEAVOUR (IMO 8504234 / 1985) - C. PIONEER (IMO 8509832 / 1985) - CELTIC CHALLENGER (IMO 8908507 / 1990) - FATMA IMAMOGLU (IMO 8516287 / 1985) - IREM KAAN (IMO 8500082 / 1985) - MAPLE (IMO 8509844 / 1985).


Quelques navires vus au Havre le 29.09.2015 — Photos Gérard Né
Nous annoncions en juillet dernier l'entrée en service du CMA CGM CAYENNE, premier "Guyanamax" de l'armement CMA CGM. Le voici passant les digues d'entrée du port du Havre le 29.09.2015 à 14h00 pour son escale inaugurale, en provenance de Rotterdam (Pays-Bas). Ce PC benéficie des dernières avancées technologiques, comme un moteur à injection électronique pour minimiser la consommation de combustible, une nouvelle forme de bulbe d’étrave permettant une meilleure efficacité hydrodynamique de la coque à des vitesses de 16 à 18 nd, un safran suspendu à bords orientés avec bulbe, un système de traitement des eaux de ballast, etc. Appareillage le 30.09 à 23h00, cap sur Philipsburg (Sint Maarten, Caraïbes, cf. ici).
CMA CGM CAYENNE
CMA CGM CAYENNE
CMA CGM CAYENNE
CMA CGM CAYENNE
CMA CGM CAYENNE (London) - IMO 9709192 - Indicatif d'appel 2IIX7 - MMSI 235110142 - Porte-conteneurs - 190,10x30,00x17,00 m - TE 9,50 m - JB 26 645 - JN 7 993 - PL 27 322 t - P 16 450 kW (mot.2T-5cyl Wartsila-HHI 7RT-flex58T / hélice à pas fixe) - V 19,4 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 4 x 2 200 kW / 1 x 150 kW - Cap. 2 100 evp (dont 530 reefers) - Grues 3x40 t - Constr. 07.2015 (Hyundai Mipo Dockyard, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. CMA CGM (Marseille, France) - Pav. GBR. Sisterships : CMA CGM MARSEILLE (IMO 9709207 / 07.2015) - CMA CGM SAINT LAURENT (IMO 9709219 / 09.2015).


Le voiturier norvégien neuf (entré en service en 04.2015) THALATTA était arrivé de Zeebrugge (Belgique) le 28.09.2015 à 06h00 et avait accosté au quai roulier à 09h15. On le voit ici dans l'écluse François 1er le 29.09 à 15h, en sortie à destination de Southampton (Grande-Bretagne).
THALATTA
THALATTA
THALATTA
THALATTA
La cheminée du roulier THALATTA porte les couleurs de l'armement Wilhelmsen. Sur les deux photos de droite, le minéralier japonais FRONTIER PHOENIX finit son déchargement de charbon au quai MCT 6. Il est arrivé de Santa Marta (Colombie) le 26.09 vers 22h00. Appareillage pour Montoir-de-Bretagne ce 29.09 vers 21h30.
THALATTA
THALATTA
FRONTIER PHOENIX
FRONTIER PHOENIX
THALATTA (Valletta) - IMO 9702455 - Indicatif d'appel 9HA3538 - MMSI 229710000 - Voiturier - 199,97x36,54x38,25 m - TE 10,618 m - JB 75 283 - JN 29 329 - PL 23 786 t - P 19 040 kW (mot. 2T-8cyl MAN-B&W 8S60ME-C8 / hélice à pas fixe) - V 20 nd - Prop. d'étrave (2 500 kW) - Générat. aux. 1 x 1 890 kW / 2 x 1 620 kW - Cap. 8 031 voitures - Constr. 04.2015 (Hyundai Samho Heavy Industries, Samho, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Wilhelmsen Group (Lysaker, Norvège) - Pav. MLT. Sisterships : THERMOPYLAE (9702443 / 01.2015), plus deux autres navires encore sous leurs numéros de chantier : Samho S725 (IMO 9722302 / Livrable 03.2016) et Samho S725 (IMO 9722314 / Livrable 05.2016).
FRONTIER PHOENIX (Panama) - IMO 9598139 - Indicatif d'appel HOQV - MMSI 355979000 - Vraquier (panneaux de cales partiellement renforcés pour pouvoir supporter des colis lourds même si les dites cales sont vides) - 291,98x45,00x24,70 m - TE 18,237 m - JB 92 752 - JN 60 504 - PL 181 356 t - P 18 660 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Mitsui 6S70MC-C / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Générat. aux. 4 x 2 400 kVA - Cap. GRN 201 243 m3 (9 cales) - Constr. 11.2011 (Koyo Dockyard, Mihara-Hiroshima, Japon) - Propr./Gérant Daiwa Kisen (Hakata-ku, Fukuoka Prefecture, Japon) - Opérat. NYK Line (Tokyo, Japon) - Pav. PAN. Navire-catalogue : plus d'une soixantaine de sisterships.


L'armement Saga Cruises passe commande d'un nouveau paquebot au chantier Meyer Werft (30.09.2015)

La compagnie britannique Saga Cruises et le chantier naval allemand Meyer Werft ont signé le 30.09.2015 un contrat de livraison d'un nouveau paquebot de croisière pour l'été 2019, avec option pour un deuxième navire livrable mi-2021. Ce paquebot (cf. vues d'artiste ci-dessous, documents Saga Cruises) mesurera 234,00 m de long pour 30,80 m de large, affichant une jauge brute de 55 900 ums. Il embarquera moins de 1 000 passagers, ce qui est la "marque" de cette compagnie qui prend systématiquement le contrepied des paquebots actuels pouvant embarquer 5 000 ou 6 000 croisiéristes, car elle souhaite offrir à sa clientèle (classiquement plus âgée) un service plus intime et plus personnalisé. Toutes les cabines seront dotées d'un balcon, 15 % d'entre elles seront à usage single. A bord, divers restaurants et bars, piscines (en intérieur et en extérieur), spa, bibliothèque, etc.

La flotte Saga Cruises comprend actuellement deux paquebots : les SAGA SAPPHIRE (IMO 7822457 / entré en service comme EUROPA en 1981 / connu aussi comme BLEU DE FRANCE jusqu'en 02.2012 où il a pris son nom actuel / 720 passagers) et le SAGA PEARL II (IMO 8000214 / entré en service comme ASTOR en 1981 / vu à Québec il y a juste trois ans comme QUEST FOR ADVENTURE et qui a repris son nom actuel le 01.11.2013 / 450 passagers).


Le paquebot ARTANIA en escale inaugurale à Bordeaux les 29 et 30.09.2015 — Photos Adrien Etcheverry

C'est vers 10 h le 29.09.2015 que le paquebot ARTANIA est arrivé en escale inaugurale à Bordeaux, en provenance de Saint-Nazaire. Passage majestueux sous le superbe pont Chaban-Delmas, puis évitage pour accoster bâbord à quai au Port de la Lune (Quai Louis XVIII, en rive gauche de la Garonne), en plein centre ville de Bordeaux, un peu à l'aval du fameux pont de pierre (premier pont de Bordeaux, conçu par les ingénieurs Deschamps et Billaudel, long de 486 m et doté de 17 arches, ouvert à la circulation en 1822). Les escales au Port de la Lune sont fabuleuses pour les touristes car en plein centre ville, face aux superbes façades des bâtiments du XVIIIe siècle — construits sur les quais, notamment aux Chartrons où se négociait le vin — et qui symbolisent encore aujourd'hui la physionomie de la ville de Bordeaux et qui lui vallent d'être classée, depuis le 28 juin 2007, au patrimoine mondial de l'Unesco (Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture). A noter qu'en 2015 le Port de la Lune aura accueilli une trentaine d'escales (paquebots et navires militaires).

ARTANIA
ARTANIA
ARTANIA
ARTANIA

L'ARTANIA, aujourd'hui opéré par l'armement allemand Phoenix Reisen, fut construit en 1984 sous le nom de ROYAL PRINCESS pour l'armement américain Princess Cruises (filiale du groupe Carnival) dans la flotte duquel il demeura jusqu'en 06.2005. Il avait été baptisé le 15.11.1984, la Princesse Diana était sa marraine (la compagnie Princess Cruises a fait construire, en 2013, un nouveau paquebot portant le nom de ROYAL PRINCESS). Cette escale de deux jours à Bordeaux s'inscrit dans le cadre d'une croisière de 16 jours qui a débuté le 24.09.2015 à Bremerhaven (Allemagne) et qui s'achèvera le 10.10 à Gênes (Italie), avec des escales à Douvres (Grande-Bretagne), Guernesey (Iles Anglo-Normandes), Saint-Nazaire (France), Bordeaux (France), Bilbao (Espagne), Lisbonne (Portugal), Cadiz (Espagne), Malaga (Espagne), Alicante (Espagne), Palma de Mallorque (Iles Baléares), Alghero (Sardaigne), Ajaccio (Corse). L'ARTANIA a appareillé le 30.09 à 19h15 à destination de Bilbao (Espagne), interrompant la circulation sur le pont pendant environ deux heures.

ARTANIA
ARTANIA
ARTANIA

ARTANIA (Hamilton) - IMO 8201480 - Indicatif d'appel ZCDM7 - MMSI 310456000 - Paquebot de croisières - 230,61x32,21x19,33 m - TE 7,80 m - JB 44 656 - JN 19 772 - PL 4 661 t - Ptot 29 160 kW (quatre moteurs 4T-12cyl Wartsila 12V32 (remotorisé en 2014) / deux hélices à pas variable) - V 15 nd - Prop. d'étrave (2 x 750 kW) - Générat. aux. 4 x 6 000 kW / 2 x 908 kW - Cap. 1 200 passagers (600 cabines) - Equipage 520 - Constr. 1984 (Oy Wartsila Ab, Helsinki, Finlande) - Gérant V.Ships Leisure SAM (Monaco-ville, Principauté de Monaco) - Opérat. Phoenix Reisen (Bonn, Allemagne) - Pav. BMU - Ex ARTEMIS (06.2005-05.2011) - Ex ROYAL PRINCESS (10.1984-06.2005).



Encore un pétrolier de 300 000 tpl en escale au Havre-Antifer, le MARAN THALEIA (27.09.2015) — Photos Gérard Né
Arrivé sur rade du Havre le 26.09.2015 en début de nuit, en provenance du port égyptien de Sidi Kerir (terminal pétrolier situé au sud d'Alexandrie), le "crude oil tanker" grec MARAN THALEIA n'embarque le pilote que le 27.09 à 09h00 et passe les digues à 11h15.
MARAN THALEIA
MARAN THALEIA
MARAN THALEIA
Les photos le montrent lors de son évitage pour se mettre à quai à Antifer en culant, aidé dans sa manœuvre par quatre remorqueurs de la station Boluda du Havre.
MARAN THALEIA
MARAN THALEIA
MARAN THALEIA
Sa cheminée est aux couleurs de l'armement grec Maran Tankers Management / MTM. Appareillage le 30.09 à 05h00 à destination de Fawley (port pétrolier situé à une dizaine de kilomètres au sud de Southampton, siège d'une raffinerie Esso, la plus grande du Royaume-Uni).
MARAN THALEIA
MARAN THALEIA
MARAN THALEIA
MARAN THALEIA (Piraeus) - IMO 9527295 - Indicatif d'appel SVCF8 - MMSI 241390000 - Pétrolier (Transport de brut) - 333,00x60,00x30,50 m - TE 22,522 m - JB 162 330 - JN 112 075 - PL 321 225 t - P 27 160 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-HHI 7S80MC-C / hélice à pas fixe) - V 15,3 nd - Générat. aux. 3 x 1 200 kW - Cap. 358 120 m3 (15 citernes) - Constr. 10.2011 (Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering / DSME, Geoje, Corée du Sud) - Gérant/Opérat. Maran Tankers Management / MTM (Athènes, Grèce) - Pav. GRC - Ex BLUE AQUAMARINE (10.2011-06.2015). Une vingtaine de sisterships (construits entre fin 2008 et début 2013).


Bordeaux Port Atlantique accueille le premier navire de la nouvelle ligne Angola Express vers l'Afrique de l'Ouest : le MSC AMERICA (25.09.2015)
C'est le porte-conteneurs MSC AMERICA qui a en effet inauguré, le 25.09.2015, ce nouveau service direct et hebdomadaire, au départ de Bordeaux, l'Angola Express. Cinq navires, d'une capacité nominale de 2 000-2 500 evp chacun, seront affectés à ce service qui desservira Sines (Portugal) - Casablanca (Maroc) - Las Palmas de Gran Canaria (Espagne) - Conakry (Guinée) - Luanda (Angola) - Dakar (Sénégal) - Rotterdam (Pays-Bas) - Anvers (Belgique). Ce service Angola Express au départ du port de Bordeaux remplace depuis le 16.09, le service Feeder nommé Biscay Relay. L'annonce faite par la compagnie MSC d'ouvrir une nouvelle ligne vers l'Afrique de l'Ouest au départ de Bordeaux est un signe fort pour Bordeaux Port Atlantique qui verra, d'ici quelques semaines, l'activité reprendre sur son Terminal du Verdon (TCSO), situé à la Pointe du Médoc.
MSC AMERICA à Bordeaux-Bassens le 25.09.2015 (deriière lui, le petit cargo ARKLOW RANGER) — Crédit GPMB
MSC AMERICA (Panama) - IMO 9008603 - Indicatif d'appel HOYZ - MMSI 355028000 - Porte-conteneurs - 216,01x32,20x19,40 m - TE 12,501 m - JB 34 231 - JN 16 058 - PL 45 668 t - P 16 440 kW (mot. 2T-6cyl Sulzer-Bremer Vulkan 6RTA72 / hélice à pas fixe) - V 19 nd - Prop. d'étrave (1 100 kW) - Générat. aux.2 x 1 125 kVA / 1 x 700 kVA / 1 x 148 kVA - Cap. 2 680 evp (dont 150 reefers) - Constr.1993 (Thyssen Nordseewerke, Emden, Allemagne) - Propr./Gérant/Opérat. Mediterranean Shipping Company (Genève, Suisse) - Pav. PAN - Ex AMERICA SENATOR (2000-2004) - Ex DSR AMERICA (1993-2000). Sisterships : DA XIN HUA YAN TAI (IMO 9008550 / 1992) - MSC TASMANIA (IMO 9008574 / 1993).


Le paquebot NORWEGIAN EPIC en arrêt technique programmé à Brest (27.09-17.10.2015) — Photos Yannick Le Bris
Arrivant de Southampton (GBR) où il a débarqué ses derniers passagers avant son arrêt technique programmé, le paquebot américain NORWEGIAN EPIC arrive à Brest ce 27.09.2015 vers 13h30, pour rejoindre la forme n° 3 du port de commerce pour travaux gérés par le chantier Damen Shiprepair Brest. Il y restera trois semaines (le chantier travaillera 24h/24 afin de réduire le plus possible ce temps d'indisponibilité du paquebot). Avec ses presque 330 m de long, c'est le plus gros paquebot jamais venu à Brest (en terme de jauge et de nombre de passagers, cf. infra), mais pas le plus long (record toujours détenu par le QUEEN MARY 2 avec ses 345 m de long). Pour mémoire, ce paquebot a été construit au chantier STX de Saint-Nazaire (nous l'avions présenté lors de son retour au chantier le 14.02.2010, à l'issue de ses premiers essais à la mer, cf. ici). Il fut livré en 06.2010. Hormis quelques périodes de navigation dans les Caraïbes, il est normalement positionné à Barcelone, d'où il propose des croisières de 3 jours à 3 semaines le long des côtes espagnoles et italiennes, avec parfois escales supplémentaires au Maroc et à Madère (Portugal).
NORWEGIAN EPIC
NORWEGIAN EPIC
NORWEGIAN EPIC
NORWEGIAN EPIC
Le NORWEGIAN EPIC entre dans la forme n° 3 de Brest (420x80 m). Au cours de ce premier passage en cale sèche depuis son entrée en service le 24.06.2010, arrêt qui va durer jusqu'au 17.10, il va subir son premier grand carénage. Au cours de cet arrêt, seront également effectués différents travaux, comme le changement de deux moteurs, des travaux sur les gouvernails et les stabilisateurs, la rénovation des espaces publics dont le remplacement d'une grande partie des moquettes (30 km de linéaire !), le changement de certains mobiliers (… dont 2 000 matelas) dans les 2 114 cabines (les anciens seront traités par les Recycleurs bretons), l'amélioration de la connexion Internet, etc. Environ 1 000 personnes (en plus des membres d'équipage) opéreront durant cet arrêt technique, logeant à bord du paquebot durant toute la durée des travaux.
NORWEGIAN EPIC
NORWEGIAN EPIC
NORWEGIAN EPIC
NORWEGIAN EPIC
NORWEGIAN EPIC (Nassau) - IMO 9410569 - Indicatif d'appel C6XP7 - MMSI 311018500 - Paquebot de croisières - 329,45x40,64x21,60 m - TE 9,028 m - JB 155 873 - JN 146 495 - PL 10 850 t - Ptot 80 400 kW (six moteurs diesel MaK-Caterpillar (dont trois 4T-16cyl 16M43C et trois 4T-12cyl 12M43C) couplés à six générateurs (dont trois de 15 200 kW et trois de 10 000 kW) qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion (de 24 000 kW chacun) entraînant deux hélices à pas fixe) - V 22,5 nd - Six propulseurs transversaux (av. 4 x 2 250 kW / arr. 2 x 3 000 kW) - Cap. max. 5 186 passagers (2 114 cabines, dont les plus luxueuses disposent de jacuzzis privés) - Equipage 1 730 - 19 ponts - 14 restaurants (dont un igloo) - 18 bars - Terrain de basket - Piscines - Bowling - Salle de sport - Toboggan aquatique géant, etc. - Constr. 06.2010 (STX France, Saint-Nazaire, France) - Gérant/Opérat. Norwegian Cruise Lines / NCL (Miami, Etats-Unis) - Pav. BHS.


Le paquebot MEIN SCHIFF 4 en escale inaugurale au Havre le 25.09.2015 — Photos Gérard Né et Fabien Montreuil
Nous avons présenté le 04.06.2015 le paquebot MEIN SCHIFF 4, dernier-né de la flotte de l'armement allemand TUI Cruises (basé à Hambourg). Il est entré en service le 06.05.2015 et fut baptisé à Kiel le 05.06.2015. Il était en escale inaugurale au Havre ce 25.09.2015. Arrivé sur rade à 05h30, en provenance de Hambourg, il a aussitôt embarqué le pilote et a passé les digues d'entrée du GPMH à 06h15. Il a accosté une heure plus tard au quai Pierre Callet (Terminal Croisières de la Pointe de Floride). Bien sûr, comme pour toute escale inaugurale, son Commandant, en l'occurrence Todd Burgman, a reçu à bord les Autorités locales. Les deux premières séries de photos ci-dessous (signées Gérard Né) montrent le MEIN SCHIFF 4 lors de son arrivée au Havre au petit matin.
MEIN SCHIFF 4
MEIN SCHIFF 4
MEIN SCHIFF 4
MEIN SCHIFF 4

MEIN SCHIFF 4
MEIN SCHIFF 4
MEIN SCHIFF 4
MEIN SCHIFF 4

La série de photos suivantes (signées Fabien Montreuil) montrent le MEIN SCHIFF 4 lors de son appareillage ce même 25.09 à 19h00, cap sur Southampton (GBR).
MEIN SCHIFF 4
MEIN SCHIFF 4
MEIN SCHIFF 4
MEIN SCHIFF 4
MEIN SCHIFF 4 (Valletta) - IMO 9678408 - Indicatif d'appel 9HA3513 - MMSI 229678000 - Paquebot de croisières - 293,20x42,30x11,20 m - TE 8,25 m - JB 99 526 - JN 63 078 - PL 7 900 t - Ptot 45 200 kW (quatre moteurs Wartsila (dont deux 4T-12cyl 12V46 de 12 600 kW chacun et deux 4T-8cyl 8L46F de 10 000 kW chacun) couplés à quatre générateurs qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion entraînant deux hélices à pas fixe) - V 21,7 nd - Six propulseurs transversaux (av. 3 x 3 157 kW / arr. 1 x 2 222 kW et 2 x 1 516 kW) - Cap. 2 506 passagers (1 253 cabines) - Equipage 1 000 - Constr. 05.2015 (Meyer Turku, Turku, Finlande) - Propr./Gérant/Opérat. TUI Cruises (Hambourg, Allemagne) - Pav. MLT. Sisterships : MEIN SCHIFF 3 (IMO 9641730 / 05.2014) - MEIN SCHIFF 5 (IMO 9753193 / Livrable 05.2016) - MEIN SCHIFF 6 (IMO 9753208 / livrable 05.2017) - MEIN SCHIFF 7 (IMO 9783564 / Livrable 01.2018) - MEIN SCHIFF 8 (IMO 9783576 / Livrable 01.2019).


La NAO VICTORIA, réplique de la caraque de Magellan, à Honfleur — Photos Fabien Montreuil

La NAO VICTORIA, réplique de la caraque VICTORIA de l'expédition de Magellan autour du monde, est arrivée à Honfleur le 30.08.2015, après avoir participé à l'évènement "Sail Amsterdam 2015" qui a eu lieu la troisième semaine d'août dans le port d'Amsterdam et qui a rassemblé quelque 600 voiliers historiques. La VICTORIA sera la seule des cinq caraques à avoir bouclé le premier tour du monde (1519-1522), malheureusement sans Magellan — le célèbre marin portugais commandait cette expédition pour le compte de la Couronne espagnole — qui trouva la mort sur la route du retour (en 1521 aux Philippines). Une première réplique fut construite pour l'exposition universelle de Séville de 1992, mais celle-ci, nommée NAO VICTORIA, fut construite en 2000, financée par un homme d'affaires chilien. Longue de 28 m pour 7,5 m de large, elle a un tirant d'eau de 3,30 m. Elle fut construite à Punta Arenas (Chili, quelques vues du port ici). Sa surface totale de voilure est de 290 m2 (trois mâts - six voiles). Armée par 40 marins, cette réplique boucla elle-même un tour du monde en deux ans (2004-2006), parcourantt 26 894 milles (soit près de 50 000 km), visitant 17 pays répartis sur 5 continents. Elle devrait appareiller de Honfleur le 04.10.2015, si la météo le permet.

NAO VICTORIA
NAO VICTORIA
NAO VICTORIA
NAO VICTORIA
NAO VICTORIA
La caraque NAO VICTORIA est amarrée dans le Vieux Bassin de Honfleur, au pied de la Lieutenance, ancien logis du gouverneur de Honfleur, aujourd'hui siège des Affaires maritimes (bâtiment classé Monument historique).
Un certain nombre d'ouvrages sont cités dans mon article Magellan et son tour du monde. On peut également y ajouter l'ouvrage "Magellan" publié par Stefan Zweig en 1937.
Voir aussi le site officiel de la Fondation Nao Victoria.


Le voiturier sud-coréen GLOVIS CENTURY passant au pied du château Frontenac (Québec, le 25.09.2015) — Photo Gilles Jobidon
Parti de Montréal le 24.09.2015 peu avant minuit, il passe devant Québec le 25.09 vers 08h30, se rendant à Halifax (capitale de la province canadienne de Nouvelle-Ecosse) où il est attendu le 28.09 en début de matinée.
GLOVIS CENTURY (Panama) - IMO 9590589 - Indicatif d'appel 3FBC5 - MMSI 373599000 - Voiturier - 199,98x32,26x32,61 m - TE 10,018 m - JB 58 288 - JN 20 557 - PL 20 895 t - P 13 560 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-HHI 6S60MC-C8 / hélice à pas fixe) - V 20,5 nd - Prop. d'étrave (1 345 kW) - Cap. 6 100 voitures - Constr. 02.2012 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Hyundai Glovis (Corée du Sud) - Pav. PAN. Sisterships : GLOVIS CHALLENGE (IMO 9590591 / 04.2012) - MORNING CAROL (IMO 9336086 / 04.2008) - MORNING CELESTA (IMO 9336062 / 02.2008) - MORNING CELLO (IMO 9329461 / 09.2007) - MORNING CHORUS (IMO 9312834 / 01.2007) - MORNING COMPOSER (IMO 9336074 / 03.2008) - MORNING CONCERT (IMO 9312822 / 04.2006) - MORNING CONDUCTOR (IMO 9336050 / 01.2008) - MORNING CORNET (IMO 9329473 / 11.2007).

Et puisque nous parlons du Château Frontenac, voici quelques photos que j'ai eu l'occasion d'en faire en 08.2009 alors que j'étais en escale à bord du paquebot mixte C.T.M.A. VACANCIER, de retour des Iles de la Madeleine (Golfe du Saint-Laurent) à destination de Montréal.

Le Château Frontenac, sans doute l'un des monuments les plus célèbres du vieux Québec, doit son nom à un certain Louis De Buade (1622 Saint-Germain-en-Laye - 1698 Québec), comte de Frontenac, qui fut gouverneur de la "Nouvelle-France" à deux reprises (1675-1682 et 1689-1698). Il fut construit à l'emplacement d'un vieux château préexistant (le "Haldimand", du nom du gouverneur d'origine suisse Frederick Haldimand, 1718-1791, qui fut gouverneur du Québec de 1778 à 1784). La construction du château Frontenac s'inscrivit dans le cadre d'une campagne d'embellissement de Québec demandée à l'origine par Lord Dufferin (1826-1902, de son vrai nom Frederick Temple Blackwood car d'origine écossaise), alors gouverneur général du Canada (il le sera de 1872 à 1878). C'est William Van Horne, alors directeur général de la compagnie de chemins de fer Canadien Pacifique (CP) qui commandita la construction de l'hôtel dans le but d'en faire l'escale de choix des voyageurs de sa compagnie. Le château Frontenac fut construit sur les plans de l'architecte américain Bruce Price (1846-1903) qui s'était lui-même inspiré d'un projet (de 1890) de l'architecte québécois Eugène-Etienne Taché (1836-1912). Ouvert en 1893, l'hôtel connut un succès immédiat. Aussi fut-il agrandi à plusieurs reprises (1899, 1908, 1919, 1924). L'intérieur du bâtiment dut être fortement restauré en 1926, suite à un incendie. Une nouvelle aile (Claude-Pratte) lui fut adjointe en 1993. L'écusson de Frontenac est représenté sur le mur extérieur de l'arche d'entrée de l'hôtel ainsi qu'à différents endroits dans ce somptueux bâtiment. Cet hôtel, dominant le Saint-Laurent depuis la terrasse Dufferin, compte 610 chambres. Il est doté d'une luxueuse salle à manger nommée Champlain évidemment.

C.T.M.A. VACANCIER (Cap-aux-Meules) - IMO 7310260 – Indicatif d'appel CFN3031 - MMSI 316004770 - Navire à passagers / Ro-Ro - 125,63x21,65x12,32 m – TE 5,70 m – JB 11 481 – JN 4 405 – PL 1 555 t - Ptot 13 902 kW (deux mot. 4T-16cyl Stork-Werkspoor 16TM410 / deux hélices à pas variable) - V 21 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 4 x 580 kW / 1 x 312 kW - Cap. 708 passagers (assis) / 792 passagers avec couchettes (175 cabines) / 300 voitures / 15 camions (570 m de linéaire garage) - Constr. 1973 (J.J. Sietas, Hambourg, Allemagne) - Propr./Gérant/Opérat. Coopérative de Transport Maritime et Aérien / CTMA (Cap-aux-Meules, Canada) - Pav. CAN - Ex CITY OF CORK (2000-2002) - Ex VILLE DE SETE (2000) - Ex EGNATIA II (1998-2000) - Ex SAINT PATRICK II (1982-1998) - Ex AURELLA (1973-1982).


Quelques-uns des navires en escale au Havre le 23.09.2015 — Photos Gérard Né
Le voiturier AUTO BAY (photo de gauche) passe la digue Nord du Havre le 23.09.2015 vers 11h30, en provenance de Southampton (Grande-Bretagne). Appareillage pour Santander (Espagne) le soir même à 21h15. Il est immédiatement suivi du porte-conteneurs QINGDAO TOWER (deux photos suivantes) qui arrive d'Anvers (Belgique). Il repartira sur Marseille-Fos le 24.09 à 06h15. Sur sa cheminée, le logo de son armement propriétaire Zodiac Maritime.
AUTO BAY
QINGDAO TOWER
QINGDAO TOWER
AUTO BAY (Helsinki) - IMO 9122007 - Indicatif d'appel OJHF - MMSI 230357000 - Voiturier (ex Ro-Ro converti en 02.2007) - 138,50x23,10x14,75 m - TE 7,072 m - JB 19 094 - JN 5 729 - PL 6 077 t - P 14 480 kW (mot. 4T-16cyl Wartsila 16V46 / hélice à pas variable) - V 20,2 nd - Deux propulseurs transversaux (av. 720 kW / arr. 495 kW) - Générat. aux. 1 x 1 432 kW / 2 x 600 kW - Cap. 1 610 voitures (1 511 m de linéaire garage) / 321 evp (dont 50 reefers) / 12 couchettes chauffeurs - Equipage 12 - Constr. 1997 (Umoe Sterkoder, Kristiansund, Norvège) - Propr./ Gérant Bore (Helsinki, Finlande) - Opérat. United European Car Carriers / UECC (Oslo, Norvège) - Pav. FIN - Ex HERALDEN (1997-2007). Sisterships : AUTO BALTIC (IMO 9121998 / 06.1996) - AUTO BANK (IMO 9160774 / 08.1998).
QINGDAO TOWER (Monrovia) - IMO 9233832 - Indicatif d'appel D5DN9 - MMSI 636015930 - Porte-conteneurs - 260,05x32,25x19,30 m - TE 12,60 m - JB 39 941 - JN 24 458 - PL 50 813 t - P 36 515 kW (mot. 2T-8cyl MAN-B&W-Doosan 8K90MC-C / hélice à pas fixe) - V 23,3 nd - Prop. d'étrave (1 600 kW) - Générat. aux. 4 x 1 700 kW - Cap. 4 253 evp (dont 400 reefers) - Constr. 2003 (Samsung Heavy Industries, Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant Zodiac Maritime (Londres, Grande-Bretagne) - Pav. LBR - Ex WESTFALIA EXPRESS (2006-2010) - Ex CP DELIVERER (2005-2006) - Ex LYKES DELIVERER (2003-2005). Navire-catalogue : une cinquantaine de sisterships.

Peu avant 12h00, toujours le 23.09.2015, arrivée du porte-conteneurs MSC SHAULA en provenance d'Anvers (Belgique). Il appareillera du quai du Havre (Port 2000) le soir même aux environs de 21 h, cap sur Haïfa (Israël).
MSC SHAULA
MSC SHAULA
MSC SHAULA
MSC SHAULA (Panama) - IMO 9036002 - Indicatif d'appel 3FTS - MMSI 370368000 - Porte-conteneurs - 275,04x37,19x21,70 m - TE 13,619 m - JB 51 836 - JN 22 101 - PL 61 153 t - P 49 304 kW (mot. 2T-12cyl MAN-B&W-HHI 12K90MC-C / hélice à pas fixe) - V 26,3 nd - Prop. d'étrave (2 000 kW) - Générat. aux. 2 x 1 750 kW / 2 x 1 500 kW - Cap. 4 651 evp (dont 350 reefers) - Constr. 1992 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Gérant Eastern Pacific Shipping (Singapour) - Opérat. Mediterranean Shipping Company / MSC (Génève, Suisse) - Pav. PAN - Ex MSC IDIL (2011-2012) - Ex HYUNDAI EMPEROR (2008-2011) - Ex APL EMPEROR (2006-2008) - Ex HYUNDAI EMPEROR (1992-2006). Sistership : FEDERAL (IMO 9065625 / 1994).

Puis c'est au tour du porte-conteneurs OOCL BRUSSELS de se présenter à la digue Nord le 23.09.2015 vers 12h30, en provenance de Port Said (Egypte). Il quittera Port 2000 le 24.09 aux alentours de 07h00, à destination de Southampton (Grande-Bretagne).
OOCL BRUSSELS
OOCL BRUSSELS
OOCL BRUSSELS
OOCL BRUSSELS
OOCL BRUSSELS (Hong Kong) - IMO 9622590 - Indicatif d'appel VRLJ3 - MMSI 477182300 - Porte-conteneurs - 366,47x48,20x29,80 m - TE 15,53 m - JB 141 003 - JN 69 987 - PL 144 150 t - P 54 200 kW (mot. 2T-12cyl MAN-B&W-HHI 12S90ME-C9.2 / hélice à pas fixe) - V 23 nd - Deux propulseurs d'étrave - Générat. aux. 4 x 3 650 kW / 1 x 3 016 kW - Cap. 13 208 evp (dont 1 150 reefers) -  Constr. 03.2013 (Samsung Heavy Industries, Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Orient Overseas Container Line / OOCL (Hong Kong, Chine) - Pav. HKG (CHN). Sisterships : cf. OOCL BERLIN (IMO 9622605 / 03.2013).

Le cargo frigorifique AGULHAS STREAM est arrivé de Portsmouth (GBR) le 23.09.2015 en milieu de nuit (accostage au quai Atlantique à 04h30). Escale courte puisqu'on le voit appareiller ici ce même jour, passant les digues vers 12h30. Prochaine escale : Fort de France (Martinique).
AGULHAS STREAM
AGULHAS STREAM
AGULHAS STREAM
AGULHAS STREAM

AGULHAS STREAM (Willemstad) - IMO 9158537 - Indicatif d'appel PJKV - MMSI 306354000 - Cargo frigorifique - 150,00x22,00x13,30 m - TE 9,25 m - JB 9 298 - JN 4 983 - PL 11 048 t - P 12 622 kW (mot.2T-8cyl B&W-Hitachi 8S50-MC-C / hélice à pas fixe) - V 20,3 nd - Prop. d'étrave (670 kW) - Générat. aux. 4 x 1 000 kVA - Cap. 14 840 m3 (4 cales réfrigérées) / 343 evp (dont 126 reefers) – Grues 2x40,6 t - Constr. 1998 (Kitanihon Zosen, Hachinohe, Japon) - Gérant Triton Schiffahrts (Leer, Allemagne) - Pav. Curaçao (ex. ANT). Sisterships : BENGUELA STREAM (IMO 9158549 / 1998) - KLIPPER STREAM (IMO 9167796 / 1998) - TIMOR STREAM (IMO 9172947 / 1998).


Appareillage pour Leixoes (Portugal), le 23.09.2015 à 13h00, du porte-conteneurs DANAE C. Il était arrivé d'Anvers (Belgique) le 22.09 à 19h30.
DANAE C
DANAE C
DANAE C
DANAE C (Valletta) - IMO 9226425 - Indicatif d'appel 9HA3481 - MMSI 229646000 - Porte-conteneurs - 208,33x29,80x16,40 m - TE 11,40 m - JB 25 703 - JN 12 028 - PL 33 987 t - P 19 810 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-Doosan 7L70MC / hélice à pas fixe) - V 21 nd - Prop. d'étrave (980 kW) - Générat. aux. 3 x 1 360 kW / 1 x 1 020 kW - Cap. 2 526 evp (dont 394 reefers) - Grues 3x45 t - Constr. 2001 (Kvaerner Warnow Werft, Rostock, Allemagne) - Propr./Gérant/Opérat. Danaos Shipping (Le Pirée, Grèce) - Pav. MLT - Ex NILEDUTCH PALANCA (2014-2015) - Ex DANAE C (2013-2014) - Ex WOTAN (2011-2013) - Ex CCNI RIMAC (2006-2011) - Ex WOTAN (2003-2006) - Ex MSC VENEZUELA (2001-2003) - Lancé comme WOTAN (2001). Une douzaine de sisterships, dont les MSC NADRIELY (IMO 9149328 / 1998 / ex HELVETIA jusqu'en 12.2014) - WEHR ELBE (IMO 9236688 / 2001) - WEHR OSTE (IMO 9252993 / 2002).

D'autres photos du convoi arrivant de Brest : le remorqueur RM MOULIS tirant l'infortuné DRYADE vers sa dernière destination, le site des ex ACH (cf. ci-dessous).



Nouveau convoi vers le chantier de démolition du Havre (23.09.2015) — Photos Fabien Montreuil
Quatrième convoi du RM MOULIS au Havre le 23.09.2015 en milieu de journée. Après les ONDINE,  FAUNE et ELFE, c'est au tour du transrade DRYADE (Y 662) de rejoindre lui aussi le chantier de démolition Gardet et de Bezenac du Havre. Il n'en restera plus que deux à venir sur les huit transrades désarmés (cf. liste ici) car deux d'entre eux ont été océanisés (pour des exercices). Cette vedette de transport de personnel DRYADE, admise au service actif en 1973, assurait (avec ses consœurs) la liaison entre Brest et les formations implantées dans la presqu'île de Crozon. Tous ces transrades furent progressivement remplacés par des navires neufs armés par la Morbihannaise de Navigation.
DRYADE
DRYADE
DRYADE
DRYADE
DRYADE (Brest) - 40,50x7,45x3,30 m - Déplacement lège 195 t - Déplacement à pleine charge 225 t - P 1 275 kW - V 15 nd - Equipage 9 - Constr. 1972 (Société Française de Construction Navale / SFCN, Villeneuve-la-Garenne, France) - Pav. FRA.


Quelques nouvelles de Fos (14 & 22.09.2015) — Photos Emmanuel Bonici
Le 22.09.2015 à 11h30, le vraquier grec SAGITTARIUS arrive à Fos. Il doit accoster au quai de Caronte chez Sea-Invest / Carfos. Le passage de la passe de Port-de-Bouc qui permet l'entrée dans le bassin de Lavéra et l'accès au canal de Caronte est toujours impressionnant, cette passe de 180 m de large étant coincée entre le Fort Vauban et la jetée de Port-de-Bouc.
SAGITTARIUS
SAGITTARIUS
SAGITTARIUS
Le SAGITTARIUS est, depuis 10.2014, l'un des sept vraquiers constituant la flotte de l'armement grec S. Frangoulis Ship Management Ltd dont sa cheminée porte les couleurs. Mais auparavant, et depuis sa mise en service en 02.2010, c'était le MONTE AZUL que j'avais photographié le 11.01.2012 alors qu'il appareillait du port de La Rochelle - Pallice. Il était alors opéré par l'armement japonais World Marine.
SAGITTARIUS
SAGITTARIUS
SAGITTARIUS
SAGITTARIUS
Aidé par les remorqueurs MISTRAL 7 sur l'avant et VB PROVENCE sur l'arrière, le SAGITTARIUS accoste directement chez Carfos. Il doit y décharger 3 700 t de zircon provenant d'Afrique du Sud (en effet, ce silicate de zirconium est très présent dans les sables côtiers d'Afrique du Sud où il y est extrait à l'aide de dragues ; deuxième producteur mondial derrière l'Australie, l'Afrique du Sud en a produit 380 000 t l'an dernier ; ce minerai est bien sûr le produit de base de la métallurgie du zirconium, mais est aussi largement utilisé dans l'industrie céramique et dans la production de la zircone, ce "faux-diamant" employé en joaillerie et dans l'industrie nucléaire — pour les sarcophages de déchets radioactifs notamment). Le SAGITTARIUS appareillera le 24.09 en début de matinée.
SAGITTARIUS
SAGITTARIUS
SAGITTARIUS
SAGITTARIUS
SAGITTARIUS (Majuro) - IMO 9550254 - Indicatif d'appel V7IF9 - MMSI 538005936 - Vraquier - 169,37x27,20x13,60 m - TE 9,819 m - JB 17 025 - JN 10 108 - PL 28 508 t - P 5 850 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Makita 6S42MC / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Générat. 3 x 440 kW - Cap. 37 320 m3 (5 cales) - Grues 4x30,5 t - Constr. 02.2010 (I-S Shipyard, Imabari, Japon) - Gérant/Opérat. S Frangoulis Ship Management (Le Pirée, Grèce) - Pav. MHL - Ex MONTE AZUL (02.2010-10.2014). Une quarantaine de sisterships.

Spécialisée dans la manutention de produits métallurgiques et sidérurgiques, la société Sosersid avait en charge, dès l'implantation de Fos, les expéditions d'aciers produits par le groupe ArcelorMittal. Puis, au fil du temps, elle s'est diversifiée, en partie dans la manutention de colis lourds. Ce trafic était jusque là assuré sur le quai acier d'Arcelor (cf. plan du port), mais depuis le début de cette année le GPMM a amodié à Sosersid 200 m de quai dans la partie sud de la darse 3 (coté Brûle Tabac, quai qui jouxte le terminal dédié aux voituriers). Le 14.09.2015, le porteur de colis lourds semi-submersible COMBI DOCK III (armement allemand Combi Lift / Harren & Partner) accostait à Fos darse 3, avec à son bord une grue neuve (réf. IMHC 2120) construite par l'entreprise italienne Italgru (implantée à Ambivere, au N-E de Milan). Cette grue, d'une capacité de levage de 120 t à 20 m et ayant un rayon d'action compris entre 11 et 51 m, a été chargée à Venise. Cette grue permettra d'assurer une grande partie de la manutention de ce quai, qui verra passer notamment tous les colis à destination du chantier du réacteur ITER, mais pas seulement, puisque le but de ce nouveau quai est la diversification.
COMBI DOCK III
COMBI DOCK III
COMBI DOCK III
Le COMBI DOCK III, après avoir accosté tribord à quai, a abaissé sa rampe de chargement arrière, puis une équipe de dockers a assuré le dessaissisage de la grue qui était flèche au sol durant le transport. Les patins de calage de la grue ont été déposés pour ne pas gêner lors de la manoeuvre de sortie (ceux-ci augmentant l'empattement de la grue et abaissant notablement sa garde au sol).
COMBI DOCK III
COMBI DOCK III
COMBI DOCK III
COMBI DOCK III
Après avoir mâté sa flèche, c'est par ses propres moyens que la grue est sortie du "heavy lift carier", en roulant. Pour cela, elle a dû emprunter une rampe aux dimensions exactes de sa voie de roulement. Manœuvre délicate bien sûr, assurée depuis une commande sans fil déportée (photo ci-dessous à droite). La grue est ainsi sortie doucement de la cale du navire, sous les ordres du responsable de manutention de Sosersid.
COMBI DOCK III
COMBI DOCK III
COMBI DOCK III
A 15h30 la grue est enfin sur le quai, après qu'aient été résolus quelques petits problèmse dus au déballastage du navire, lequel perdait en quelques secondes les 400 t correspondant au poids de la grue. Après remontage des patins, une présentation fut faite, permettant ainsi de prendre contact avec ce nouvel engin qui est désormais opérationnel sur ce quai. On devrait, à l'avenir, voir de belles opérations de levage ou de transbordement depuis ce quai.
COMBI DOCK III
COMBI DOCK III
COMBI DOCK III
Le COMBI DOCK III est reparti le 15.09 à 8h30.
COMBI DOCK III
COMBI DOCK III
COMBI DOCK III
COMBI DOCK III
COMBI DOCK III (Saint John's) - IMO 9432828 - Indicatif d'appel V2PX8 - MMSI 305351000 - Porteur de colis lourds semi-submersible - 169,40x25,40x16,20 m - TE 6,60 m - JB 17 341 - JN 5 203 - PL 10 608 t - Ptot 8 960 kW (deux moteurs 4T-8cyl MAN-B&W 8L32/44CR / deux hélices à pas variable) - V 15,5 nd - Prop. d'étrave (700 kW) - Générat. aux. 2 x 856 kW / 2 x 605 kW - Cap. 22 800 m3 / 1 383 evp - Grues 2x350 t / 1x200 t - Constr. 02.2009 (Crist Sp z oo, Gdansk, Pologne (coque) / Lloyd Werft, Bremerhaven, Allemagne) - Propr. Combi Lift (Brême, Allemagne) - Gérant/Opérat. Harren & Partner (Brême, Allemagne) - Pav. ATG. Sisterships : BLUE GIANT (IMO 9400485 / 08.2008) - COMBI DOCK I (IMO 9400473 / 01.2008) - OIG GIANT II (IMO 9509970 / 01.2010 / Ex COMBI DOCK IV jusqu'en 10.2011).


Estuaire de la Loire (09.09.2015) — Photos Monique Bernard
Remontant l'estuaire de la Loire le 09.09.2015 en fin d'après-midi, le voiturier espagnol L'AUDACE croise la drague SAMUEL DE CHAMPLAIN.
Quelques vues de la sculpture de l'artiste français Jean-Claude Mayo (né à Madagascar en 1945, de parents réunionnais), réalisée en 1989 à l'occasion de la Commémoration du Bicentenaire de la Révolution française. Cette sculpture s'appuie sur les ducs d'Albe auxquels s'amarraient, depuis 1863, les bacs amphidromes qui assuraient la traversée régulière de l'estuaire entre Saint-Nazaire et Mindin (sur la rive sud), et ce jusqu'à l'entrée en service en 1975 du pont de Saint-Nazaire. Il s'agit d'un mémorial sur le thème de l'abolition de l'esclavage. Les structures en bois qui s'élancent vers le ciel suggèrent les membrures d'un navire négrier, d'où semblent s'échapper trois esclaves (en bronze) marquant trois étapes de l'abolition de l'esclavage : un esclave enchaîné qui se débat (premier duc d'Albe sensé représenter l'Europe), un esclave désenchaîné qui lutte pour sa liberté et redevenir libre en Afrique (représenté par le deuxième pieu) et un esclave libéré qui regarde l'avenir (et l'Ailleurs correspondant au troisième duc d'Albe).
L'AUDACE (Santa Cruz de Tenerife) - IMO 9187318 - Indicatif d'appel EAXA - MMSI 224876000 - Voiturier - 141,25x21,00x20,68 m - TE 6,00 m - JB 15 224 - JN 10 304 - PL 4 695 t - Ptot 12 960 kW (deux moteurs 4T-9cyl MAN-B&W 9L40/54 / deux hélices à pas variable) - V 18,5 nd - Prop. d'étrave (600 kW) - Générat. aux. 4 x 648 kW - Cap. 1 253 voitures (1 500 m de linéaire garage) - Constr. 11.1999 (Hijos de J. Barreras, Vigo, Espagne) - Propr./Gérant/Opérat.Grupo Suardiaz (Madrid, Espagne) - Pav. ESP. Sisterships : BOUZAS (IMO 9249996 / 10.2002) - LA SURPRISE (IMO 9198719 / 03.2000).
Page précédente
Dernière mise à jour - 23.10.2015

© Françoise Massard  
  www.cargos-paquebots.net