Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Aegean Navigator - Alice - Amalie Essberger - Ami - Arlau - Armada Breeze - Armada Fair - Armada Pride - Bakhtiyar Vahabzade - Barten - B. Atlantic - Begim Aslanova - Bianco Olivia Bulker - Bip Fighter - Bomar Quest - Borg Arrow - Cabrera - Cape Elizabeth - Cape Frontier - Captain Nagdaliyev - Cemsol - City of Oslo - Clipper Leader - CMA CGM Cayenne - CMA CGM Marseille - CMA CGM Saint Laurent - CPO England - CPO Finland - CPO France - CPO Germany - CPO Italy - CPO Norway - CPO Russia - CPO Sweden - Doola Star - Drawsko - Eastern Prelude - Ellen Essberger - Epson Trader - Fernao de Magalhaes - Flinter Aland - Flinter America - Flinter Arctic - Flinter Atlantic - Gaestrikland - GC Fuzhou - Gobustan - GSP Antares - Halland - Harbour Leader - Harbour Legend - Harmony of the Seas - Hoegh Caribia - IBN Battuta - Jacamar Arrow - Juno - Laura Ann - Lerik - Liesel Essberger - Loire Princesse - Lubie - Lur - Mamry - Mecid Aslanov - Medaldan - Medcaspian - Miedwie - Modern Express - Modern Link - Modern Peak - MSC Oscar - Mubariz Ibrahimov - Mugan - Navig8 Aquamarine - Niccolo Machiavelli - Nord Hercules - Normand Draupne - Nyland - Olga Golovushkina - Omalius - Panam Trinity - Pioneer - Poet Qabil - Pretty Sight - Pretty Team - Pretty Universe - Pretty Victory - Resko - Saga Ocean - Sagittarius Ocean - Sebastopol - Shanghai - Shovket Alekperova - Solina - Spero - STI Brixton - STI Comandante - Sua - Super Servant 3 - Super Servant 4 - Tianjin - Trans Exeter - UCT Elizabeth - Uppland - Ura - Vaesterbotten - Viking Chance - Viking Constanza - Viking Drive - Viking Odessa - Westwood Borg - Wicko - Zheng He -
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...
Page suivante  

Le voiturier chinois MODERN EXPRESS poursuit sa dérive dans le Golfe de Gascogne (28.01.2016)

On le sait, le voiturier chinois MODERN EXPRESS est en détresse dans le Golfe de Gascogne depuis le 26.01.2016 en milieu de journée. En effet, alors qu'il faisait route d'Owendo (premier port du Gabon, situé à une vingtaine de kilomètres au sud de Libreville) au Havre (où il était attendu dans la journée du 27.01), dans une mer présentant des creux de 8 à 10 m et avec des vents de S-O force 8, le roulier a pris une gite de plus de 40°, pour des raisons inconnues pour le moment (désarrimage d'une partie de sa cargaison — des engins de travaux publics et 3 600 t de bois sciés — ou tout autre problème tel ballastage, carène liquide, etc., seule l'enquête pourra le dire). Craignant que son navire ne sombre, le capitaine a aussitôt déclenché le "push-button alarm" (le navire se trouvait alors à 150 milles ou 278 km au N du Cap Ortegal, cap de Galice qui marque la limite ouest du Golfe de Gascogne). Spectaculaire position du navire, mais fort heureusement aucun blessé parmi les vingt-deux membres d'équipage qui ont tous été hélitreuillés, dès le 26.01 après-midi, par deux hélicoptères des secours en mer espagnols, et ce dans des conditions de mer très difficiles (opérations coordonnées par le MRCC / Maritime Rescue Coordination Center de Falmouth). Ces sauveteurs, de tous pays, qui travaillent pratiquement toujours dans des conditions extrêmes, forcent l'admiration.

MODERN EXPRESS le 28.01.2016
(photo Marine Nationale)
Dérive entre le 26 et le 28.01.2016
(doc. Marine Nationale)
MODERN EXPRESS à quai à La Rochelle le 18.04.2014
(photos Françoise Massard)
Ce navire à la dérive constituant évidemment un danger pour la navigation dans la zone économique exclusive française, le préfet maritime de l'Atlantique a mis en demeure l'armateur du navire de faire cesser ce danger. Celui-ci a donc missionné la société Smit Salvage, une division de l'armement néerlandais Smit (dont on peut lire succinctement l'histoire ici), pour régler au mieux la situation. Smit a affrété le remorqueur CENTAURUS (IMO 9433755, un sistership du PEGASUS) et le remorqueur / supply RIA DE VIGO (IMO 8311417) qui sont arrivés sur zone le 27.01. Se trouvent également sur zone le remorqueur d'intervention, d'assistance et de sauvetage (RIAS) ABEILLE BOURBON (arrivé le 27.01 vers 12h30), un avion Falcon 50 (flottille 24F) de la base d'aéronautique navale de Lann-Bihoué (arrivé le 27.01 à 10h), un avion F406 des douanes Françaises et la frégate de lutte anti-sous-marine PRIMAUGUET et son hélicoptère Lynx (arrivée le 28.01). Ils seront bientôt rejoints par le bâtiment de soutien, d’assistance et de dépollution (BSAD) ARGONAUTE affrété par la Marine Nationale, avec des moyens de lutte antipollution spécialisés. Malgré tous les moyens de secours déployés, les conditions de mer n'ont jusqu'ici pas permis de transférer en toute sécurité des spécialistes à bord du roulier, étape indispensable pour la mise en place de remorques avant toute opération éventuelle de tractage. Le 27.01 au soir, le navire dérivait à 3 nd vers l'Est, se trouvant à environ 200 milles (soit 370 km) à l'Ouest de La Rochelle. La gite (cf. ici) qui semblait un temps s'être accentuée faisait craindre une voie d'eau, mais d'après le dernier communiqué de la Marine Nationale (28.01 à 18h), il n'en serait rien. Par ailleurs, si le roulier continue de dériver vers l'Est comme le montre la carte ci-dessus, sa vitesse de dérive a toutefois diminué, passant de 3 nd à 1,3 nd (sa position le 28.01 au soir est évaluée à environ 168 milles, soit 311 km à l'Ouest de La Rochelle). Cela laisse donc un peu de temps pour l'organisation d'un remorquage encore espéré possible, avant qu'il ne s'échoue quelque part sur notre côte charentaise. Ce voiturier venait régulièrement au GPMLR (il y est encore venu le 05.02.2015, cf. ici).
Cet accident n'est pas le premier qui touche ce type de navire, on se rappelle du voiturier HOEGH OSAKA, volontairement échoué par son commandant (pour éviter un accident plus grave) en 01.2015 près de Southampton, ou encore du COUGAR ACE (photo US Coast Guard) qui avait brutalement gité (le 24.07.2006) au sud des Aléoutiennes alors qu'il faisait route du Japon à Vancouver (Canada). Au moment de ce dernier accident, j'étais en stage à Port Revel avec deux pilotes américains qui servaient régulièrement le COUGAR ACE, et nous suivions donc en permanence l'évolution de son sauvetage (l'équipage fut sain et sauf, le roulier put être remorqué, peu de voitures furent réellement endommagées, mais malheureusement un inspecteur trouva la mort durant les opérations de secours).

MODERN EXPRESS (Panama) - IMO 9231688 - Indicatif d'appel H9DG - MMSI 356187000 - Voiturier - 164,00x28,00x29,25 m - TE 8,716 m - JB 33 831 - JN 10 149 - PL 10 817 t - P 9 988 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-HHI 7S50MC / hélice à pas fixe) - V 19 nd - Prop. d'étrave (930 kW) - Générat. aux. 4 x 950 kVA - Cap. 3 578 voitures - Equipage 22 - Constr. 05.2001 (ShinA Shipbuilding, Tongyeong, Corée du Sud) - Propr. Dynamic Ambitious Shipping (Hong Kong, Chine) - Gérant Cido Shipping HK (Hong Kong, Chine) - Opérat. Cido Car Carrier Service (Hong Kong, Chine) - Pav. PAN. Sisterships : MODERN LINK (IMO 9188829 / 06.2000) - MODERN PEAK (IMO 9188805 / 111999) - VIKING CHANCE (IMO 9188790 / 08.1999) - VIKING DRIVE (IMO 9188817 / 03.2000).



Arrivée à Antifer du transport de crude GC FUZHOU (24.01.2016) — Photos Gérard Né
Le VLCC (Very Large Crude Carrier) singapourien GC FUZHOU est arrivé sur rade du Havre le 23.01.2016 à 23h30, en provenance du port égyptien de Sidi Kerir (terminal pétrolier situé au sud d'Alexandrie), mais il n'embarque le pilote que le 24.01 à 08h30. Il passe les digues d'entrée du port vers 11h00. Quatre remorqueurs ont participé à son évitage, puis à sa mise à quai à Antifer.
GC FUZHOU
GC FUZHOU
GC FUZHOU
Il appareillera le 26.01 à 19h00, destination à ordre, mouillant sur rade du Havre en attendant de connaître sa prochaine destination.
GC FUZHOU
GC FUZHOU
GC FUZHOU
GC FUZHOU (Singapore) - IMO 9516923 - Indicatif d'appel 9V2102 - MMSI 565497000 - Pétrolier (Transport de brut) - 332,95x59,99x30,50 m - TE 22,522 m - JB 166 223 - JN 107 532 - PL 319 725 t - P 31 620 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-HHI 6S90ME-C8 / hélice à pas fixe) - V 13 nd - Générat. aux. 3 x 1 200 kW - Cap. 336 696 m3 (15 citernes) - Constr. 11.2014 (Jinhai Heavy Industry, Daishan, Chine) - Gérant Goodwood Ship Management (Singapour) - Pav. SGP. Sisterships : SHANGHAI (IMO 9516935 / 06.2015) - TIANJIN (IMO 9748916 / 06.2015), plus deux autres en cours de construction (IMO 9628831 et 9516947).


Le cargo FLINTER AMERICA, en avarie de propulsion, remorqué jusqu'à Cherbourg par l'ABEILLE LIBERTE (21.01.2016)

Le cargo néerlandais FLINTER AMERICA a été victime d'un début d'incendie dans sa salle machines le 21.01.2016 vers 12h00, alors qu'il faisait route à vide vers Rotterdam. Au moment où son Commandant a contacté le CROSS Jobourg, le cargo se trouvait dans la voie montante du DST des Casquets (dispositif de séparation de trafic), au large de l’Ile d’Aurigny, à environ 30 milles de la Hague. Le cargo n'ayant plus de propulsion alors qu'un vent de S-SE de 25 nd soufflait, avec une mer de force 4, il constituait évidemment un danger pour la navigation dans cette zone à fort trafic.

FLINTER AMERICA
La Préfecture maritime Manche - Mer du Nord a donc demandé à l'ABEILLE LIBERTE, remorqueur de haute mer, de se porter sur zone (il est arrivé vers 13h), tandis que sept marins-pompiers (avec 400 kg de matériel) étaient descendus sur le cargo à partir de l’hélicoptère EC-225 de la Marine nationale. Les secours hélitreuillés constatent que l'incendie a été circonscrit par l'équipage et confirment l’origine du sinistre : un incendie suite à la rupture de la durite de gazole. Le cargo n'ayant pu relancer son moteur de propulsion, l'ABEILLE LIBERTE a passé sa remorque le 21.01 en soirée au FLINTER AMERICA pour le ramener jusqu'à un point de mouillage devant Cherbourg, en attendant qu'il puisse rejoindre Rotterdam, tracté par un remorqueur choisi par son armateur. Heureusement, ni blessé, ni intoxiqué parmi les membres d'équipage.
FLINTER AMERICA à Québec (photo Gilles Jobidon)
FLINTER AMERICA (Rotterdam) - IMO 9504114 - Indicatif d'appel PBNH - MMSI 245961000 - Cargo de divers - 132,50x15,87x10,77 m - TE 7,80 m - JB 6 621 - JN 3 448 - PL 11 000 t - P 4 000 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar 8M32C / hélice à pas variable) - V 14,1 nd - Prop. d'étrave (600 kW) - Générat. aux. 1 x 680 kW / 2 x 310 kW / 1 x 105 kW - Cap. GRN 13 009 m3 (2 cales) / 356 evp - Constr. 05.2010 (Ferus Smit BV, Westerbroek, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Flinter Shipping (Barendrecht, Pays-Bas) - Pav. NLD. Sisterships : FLINTER ALAND (IMO 9504140 / 06.2011) - FLINTER ARCTIC (IMO 9504126 / 10.2010) - FLINTER ATLANTIC (IMO 9504138 / 02.2011) - PIONEER (IMO 9504102 / 01.2010).


Quelques navires vus au Havre et en Seine entre le 19 et le 21.01.2016 — Photos Fabien Montreuil
Arrivée au Havre, le 21.01.2016 vers 08h30, du cargo espagnol URA (deux premières photos), en provenance de Valence (Espagne). Il vient décharger 4 000 t de ciment, puis appareillera pour Dordrecht (Pays-Bas) le 23.01 en milieu de matinée. A droite, le chimiquier neuf (six mois de service) NAVIG8 AQUAMARINE arrive lui des USA. Il accostera à 12h45 au quai Sogestrol pour y décharger 2011 t de propylène. Appareillage pour Anvers (Belgique) 24 h plus tard.
URA
URA
NAVIG8 AQUAMARINE
NAVIG8 AQUAMARINE
URA (Santa Cruz de Tenerife) - IMO 9436252 - Indicatif d'appel EALY - MMSI 225313000 - Cargo de divers - 119,29x16,54x8,30 m - TE 6,28 m - JB 5 335 - JN 2 566 - PL 6 801 t - P 3 000 kW (mot. 4T-6cyl MAN-B&W-STX 6L32/40 / hélice à pas variable) - V 13,5 nd - Prop. d'étrave (300 kW) - Générat. aux. 1 x 400 kW / 2 x 225 kW - Deux cales / 331 evp (dont 20 reefers) - Constr. 06.2009 (Sainty Shipbuilding, Yizheng, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Naviera Murueta (Bilbao, Espagne) - Pav. ESP - Ex BIP FIGHTER (09.2013-06.2014) - Ex GAESTRIKLAND (01.2013-09.2013) - Ex MEDCASPIAN (06.2012-01.2013) - Ex UPPLAND (06.2009-06.2012). Sisterships : HALLAND (IMO 9436238 / 11.2008) - LUR (IMO 9436264 / 07.2009) - NYLAND (IMO 9436240 / 01.2009) - SUA (IMO 9436276 / 09.2009 / déjà vu à La Rochelle sous un précédent nom MEDALDAN) - VAESTERBOTTEN (IMO 9436226 / 09.2008).
NAVIG8 AQUAMARINE (Majuro) - IMO 9711573 - Indicatif d'appel V7GX2 - MMSI 538005777 - Chimiquier - 184,00x27,40x17,20 m - TE 11,515 m - JB 23 676 - JN 9 905 - PL 37 596 t - P 7 290 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-HHI 6S50ME-B9 / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux. 2 x 1 100 kW / 1 x 900 kW - Cap. 42 469 m3 (14 citernes) - Constr. 06.2015 (Hyundai Mipo Dockyard, Ulsan, Corée du Sud) - Gérant Navig8 Chemicals Asia (Singapour) - Pav. MHL. Une vingtaine de sisterships déjà en service plus quelques autres en cours de construction.

Le chargement du paquebot fluvial BIJOU DU RHONE (ex VIKING PRIDE) à bord du porteur de colis lourds semi-submersible SUPER SERVANT 4 a été fait à la marée haute durant la nuit du 21.01.2016. Voici quatre photos du navire encore enfoncé.
Puis quatre autres photos du SUPER SERVANT 4 faites en fin d'après-midi du 21.01 toujours : le cargo a déballasté et est donc remonté, paquebot à bord.

Le STI BRIXTON arrive d'Anvers le 20.01.2016 en milieu de journée pour charger (à Jonction 3) 35 000 t de FO, après quoi il appareillera (ETD 22.01 à 13h30) pour Sines (port situé au sud du Portugal). A droite, en sortie pour Santander (Espagne), le roulier VIKING CONSTANZA dont c'était la première escale au Havre (il n'est en service que depuis 18 mois), en provenance de Southampton (GB).

STI BRIXTON
STI BRIXTON
VIKING CONSTANZA
VIKING CONSTANZA
STI BRIXTON (Majuro) - IMO 9686869 - Indicatif d'appel V7DL8 - MMSI 538005399 - Chimiquier - 184,00x27,40x17,60 m - TE 11,916 m - JB 24 162 - JN 10 458 - PL 38 734 t - P 10 680 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-HHI 6S50ME-B9 / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 3 x 1 080 kW - Cap. 41 600 m3 (12 citernes) - Constr. 06.2014 (Hyundai Mipo Dockyard, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Scorpio SAM (Monaco) - Pav. MHL. Une quinzaine de sisterships, tous livrés entre 05.2014 et 01.2015, dont le STI COMANDANTE (IMO 9686857 / 05.2014) premier de la série.
VIKING CONSTANZA (Singapore) - IMO 9407689 - Indicatif d'appel 9V7984 - MMSI 565150000 - Voiturier - 140,00x22,40x22,95m - TE 6,10 m - JB 20 209 - JN 6 062 - PL 4 696 t - Ptot 12 000 kW (deux moteurs 4T-6cyl MaK-Caterpillar 6M43C / une hélice à pas variable) - V 18,5 nd - Prop. d'étrave (1 300 kW) - Générat. aux. 1 x 2 400 kW / 2 x 490 kW - Cap. 2 000 voitures -  Constr. 06.2010 (Kyokuyo Shipyard Corp., Shimonoseki, Japon) - Gérant OSM Ship Management (Singapour) - Pav. SGP. Sisterships : CITY OF OSLO (IMO 9407677 / 03.2010) - HOEGH CARIBIA (IMO 9407665 / 01.2010) - VIKING ODESSA (IMO 9398876 / 08.2009).

Ci-dessous, le cimentier CEMSOL arrivant au Havre le 19.01.2016 vers 11h00, en provenance de Brunsbuttel (port allemand sur l'embouchure de l'Elbe).
CEMSOL
CEMSOL
CEMSOL (Limassol) - IMO 9180401 - Indicatif d'appel C4WH2 - MMSI 212360000 - Cimentier (ancien cargo converti en 12.2007) - 96,00x13,60x7,90 m - TE 6,13 m - JB 3 239 - JN 1 785 - PL 4 529 t - P 2 640 kW (mot. 4T-6cyl MaK 6M32) - V 12,5 nd - Prop. d'étrave (220 kW) - Générat. aux. 2 x 828 kW - Cap. 6 387 m3 (1 cale) - Constr. 1998 (Marine Projects, Gdansk, Pologne & Hugo Peters Werft, Wewelsfleth, Allemagne) - Propr./Gérant/Opérat. Brise Schiffahrts (Hambourg, Allemagne) - Pav. CYP - Ex BARTEN (05.1998-08.2007).

Et maintenant, quelques navires en Seine par temps brumeux. Sur les deux premières photos, le vraquier CABRERA en descente de Rouen le 23.01.2016 au matin. Une fois en mer, il mettra le cap sur Gibraltar. Il était arrivé de Casablanca (Maroc) le 21.01 en fin de matinée. A droite, en montée pour Port Jérôme le 23.01 en milieu de journée, le chimiquier AMI en provenance de Rotterdam (Pays-Bas). Il appareillera pour Milford Haven (Pays de Galles) le 25.01 peu avant 12h00.

CABRERA
CABRERA
AMI
AMI
CABRERA (Valletta) - IMO 9537977 - Indicatif d'appel 9HA2474 - MMSI 248697000 - Vraquier - 180,00x30,00x14,70 m - TE 10,10 m - JB 24 210 - JN 11 614 - PL 34 613 t - P 7 900 kW (mot. 2T-5cyl MAN-B&W-STX 5S50MC-C / hélice à pas fixe) - V 14,2 nd - Générat. aux. 3 x 600 kW - Cap. GRN 46 733 m3 (5 cales) - Grues 4 x 30 t - Constr. 11.2011 (Qidong Daoda Marine Heavy Industry, Qidong, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Falcon Maritime (Danemark) - Pav. MLT. Navire-catalogue : une cinquantaine de sisterships.
AMI (Nassau) - IMO 9631383 - Indicatif d'appel C6AD2 - MMSI 311076200 - Chimiquier - 183,20x27,40x16,80 m - TE 11,70 m - JB 24 494 - JN 11 471 - PL 39 310 t - P 9 480 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Dalian Marine Diesel 6S50MC-C / hélice à pas fixe) - V 14,2 nd - Générat. aux. 3 x 900 kW - Cap. 41 874 m3 (12 citernes) - Constr. 10.2012 (Guangzhou Shipyard International, Guangzhou, Chine) - Propr./Gérant Gotland Rederi (Suède) - Pav. BHS. Sistership : ALICE (IMO 9644433 / 01.2013).

Le 21.01.2016 au matin, en montée de Seine, le OHGC (Open Hatch General Cargo) JACAMAR ARROW (deux premières photos), cargo spécialisé dans le transport de produits forestiers (pâte à papier, rouleaux de papiers, etc.). Il arrive de Gand (Belgique), port situé à quelque 30 km de la mer du Nord, mais accessible via l'Escaut et le Canal Gand-Terneuzen (canal qui peut accueillir des navires ayant jusqu'à 12,5 m de tirant d'eau). Il appareillera le lendemain pour Vitória, port brésilien situé à environ 400 km au nord de Rio de Janeiro et spécialisé pour le chargement de pâte à papier. Sur les deux photos de droite, le cargo allemand ARLAU également en montée vers Rouen le 21.01 en début de matinée, en provenance de Newport (Grande-Bretagne). Il appareillera le 22.01 à 17h00 à destination de Inverkeithing (port écossais situé juste au Nord d'Edimbourg).

JACAMAR ARROW
JACAMAR ARROW
ARLAU
ARLAU
JACAMAR ARROW (Nassau) - IMO 9007532 - Indicatif d'appel C6YT3 - MMSI 311044400 - Cargo de type OHGC (Open Hatch General Cargo) - 199,20x30,57x16,40 m - TE 11,823 m - JB 29 369 - JN 12 409 - PL 46 998 t - P 8 952 kW (mot. 2T-7cyl Sulzer-Diesel United 7RTA52 / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux. 3 x 700 kW - Cap. 51 946 m3 (10 cales)  / 1 688 evp (dont 50 reefers) - Grues-portiques 2 x 40 t - Constr. 05.1992 (Oshima Shipbuilding, Saikai, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. Gearbulk (Bergen, Norvège / Bermudes) - Pav. BHS - Ex BORG ARROW (06.2004-08.2006) - Ex WESTWOOD BORG (12.1998-06.2004) - Ex SPERO (02.1995-12.1998) - Ex SAGA OCEAN (05.1992-02.1995). Une quinzaine de sisterships, dont les QUETZAL ARROW (IMO 9007544 / 07.1992) - SAGA ANDORINHA (IMO 9197002 / 09.1998) - SAGA BEIJA-FLOR (IMO 9160798 / 11.1997) - SAGA HORIZON (IMO 9121297 / 11.1995) - SAGA JANDAIA (IMO 9200421 / 12.1998) - SAGA TIDE (IMO 8918277 / 09.1991) - SAGA TUCANO (IMO 9160803 / 01.1998) - SAGA VIKING (IMO 9233466 / 02.2002), tous vus à La Rochelle.
ARLAU (Saint John's) - IMO 9192650 - Indicatif d'appel V2OP2 - MMSI 304627000 - Cargo de divers - 87,90x12,80x7,10 m - TE 5,498 m - JB 2 461 - JN 1 369 - PL 3 701 t - P 1 520 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar 8M20 / hélice à pas fixe) - V 11,7 nd - Prop. d'étrave (185 kW) - Générat. aux. 3 x 130 kW - Cap. GRN 4 616 m3 (1 cale) - Constr. 05.2004 (Slovenske Lodenice Komarno, Komarno, Slovaquie) - Propr./Gérant/Opérat. Strahlmann E Reederei eK (Brunsbuettel, Allemagne) - Pav. ATG. Plus d'une trentaine de sisterships.

Arrivant de Lisbonne (Portugal), le 20.01.2016 en soirée, le vraquier polonais JUNO (deux premières photos) est attendu à Rouen vers 23h00. Il appareillera pour Casablanca (Maroc) le 23.01 en fin de matinée. il est suivi par un autre vraquier (deux photos de droite), danois celui-là, le BIANCO OLIVIA BULKER, également en montée sur Rouen. Il quittera Rouen le 26.01 en début d'après-midi, pour rejoindre Safi (Maroc).

JUNO
JUNO
BIANCO OLIVIA BULKER
BIANCO OLIVIA BULKER
JUNO (Nassau) - IMO 9422378 - Indicatif d'appel C6YJ4 - MMSI 311033600 - Vraquier - 189,57x23,76x14,60 m - TE 10,231 m - JB 20 603 - JN 9 511 - PL 30 000 t - P 9 480 kW ( / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Prop. d'étrave - Cap. GRN 38 340 m3 (6 cales) - Grues 3 x 30 t - Constr. 04.2011 (Nantong Mingde Heavy Industry, Tongzhou, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Polska Zegluga Morska PP (Szczecin, Pologne) - Pav. BHS. Sisterships : DRAWSKO (IMO 9393450 / 05.2010) - LUBIE (IMO 9441984 / 10.2011) - MAMRY (IMO 9496264 / 05.2012) - MIEDWIE (IMO 9393448 / 03.2010) - RESKO (IMO 9393462 / 08.2010) - SOLINA (IMO 9496252 / 01.2012) - WICKO (IMO 9393474 / 11.2010).
BIANCO OLIVIA BULKER (Valletta) - IMO 9608702 - Indicatif d'appel 9HA3185 - MMSI 229266000 - Vraquier - 179,90x28,40x14,10 m - TE 10,15 m - JB 20 928 - JN 11 786 - PL 32 500 t - P 6 480 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Yichang Marine Diesel 6S42MC / hélice à pas fixe) - V 13,7 nd - Générat. aux. 3 x 465 kW / 1 x 125 kW - Cap. GRN 43 477 m3 (5 cales) - Grues 4 x 30,5 t - Constr. 01.2013 (Jiangmen Nanyang Ship Engineering, Jiangmen, Chine) - Propr./Gérant Dansk Rederi (Hellerup, Danemark) - Opérat. Lauritzen Bulkers (Copenhague, Danemark) - Pav. MLT. Navire-catalogue : une quarantaine de sisterships.

Vu en début de soirée le 20.01.2016, montant sur Rouen où il est attendu aux alentours de 22h, le chimiquier turc POET QABIL, quasi neuf puisqu'entré en service en 07.2015. Il arrive de Rotterdam. Il appareillera 48 h plus tard à destination de Brest.
POET QABIL
POET QABIL
POET QABIL (Valletta) - IMO 9729582 - Indicatif d'appel 9HA3979 - MMSI 256673000 - Chimiquier / Pétrolier - 139,95x16,83x6,00 m - TE 4,60 m - JB 4 684 - JN 2 273 - PL 7 071 t - Ptot 2 400 kW (deux moteurs 4T-6cyl Wartsila 6L20 / deux propulseurs directionnels) - V 10,5 nd - Prop. d'étrave (230 kW) - Générat. aux. 3 x 350 kW - Cap. 7 754 m3 (6 citernes) - Constr. 07.2015 (Turkter Tersane ve Deniz, Tuzla, Turquie) - Propr./Gérant/Opérat. Palmali (Istanbul, Turquie) - Pav. MLT. Sisterships : ARMADA BREEZE (IMO 9745720 / 11.2015) - ARMADA FAIR (IMO 9729594 / 11.2015) - ARMADA PRIDE (IMO 9736690 / 12.2015) - BAKHTIYAR VAHABZADE (IMO 9575345 / 03.2013) - BEGIM ASLANOVA (IMO 9718923 / 05.2015) - CAPTAIN NAGDALIYEV (IMO 9575307 / 03.2011) - GOBUSTAN (IMO 9575321 / 10.2011) - LERIK (IMO 9575319 / 08.2011) - MECID ASLANOV (IMO 9711248 / 10.2014) - MUBARIZ IBRAHIMOV (IMO 9575292 / 02.2011) - MUGAN (IMO 9575333 / 02.2012) - OLGA GOLOVUSHKINA (IMO 9736688 / 07.2015) - SHOVKET ALEKPEROVA (IMO 9633549 / 08.2014).



Navires en escale
à
La Rochelle
le 20.01.2016


Quelques-uns des navires en escale au Havre le 19.01.2016 — Photos Gérard Né

A quai à Jonction 3 depuis le 18.01.2016 en milieu de journée, le chimiquier CPO ITALY (deux premières photos). Il est arrivé d'Anvers (Belgique). Appareillage ce 19.01 en soirée à destination de Primorsk (port russe situé à une centaine de kilomètres au N-O de Saint-Petersbourg). En opérations au quai des Amériques, le feeder LAURA ANN (coque rouge) que nous avons vu récemment à La Rochelle. Cet habitué du GPMH a accosté le 19.01.2016 à 14h30, en provenance de Brest et, après un détour par le Terminal de France à Port 2000, appareillera le 20.01 aux alentours de 18h00 à destination de Bordeaux-Bassens.

CPO ITALY
CPO ITALY
LAURA ANN
CPO ITALY (London) - IMO 9353137 - Indicatif d'appel 2AJP9 - MMSI 235060251 - Chimiquier - 184,00x27,40x17,20 m - TE 11,50 m - JB 23 353 - JN 9 972 - PL 37 282 t - P 9 480 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-HHI 6S50MC-C / hélice à pas fixe) - V 15 nd - Prop. d'étrave (900 kW) - Générat. aux. 3 x 730 kW - Cap. 40 799 m3 (12 citernes) - Constr. 10.2008 (Hyundai Mipo Dockyard, Ulsan, Corée du Sud) - Propr. Reederei Claus-Peter Offen (Hambourg, Allemagne) - Gérant Offen Tankers (Hambourg, Allemagne) - Pav. GBR. Sisterships (du groupe CPO) : CPO ENGLAND (IMO 9353149 / 11.2008) - CPO FINLAND (IMO 9353101 / 07.2008) - CPO FRANCE (IMO 9347308 / 04.2008) - CPO GERMANY (IMO 9353096 / 07.2008) - CPO ITALY (IMO 9353137 / 10.2008) - CPO NORWAY (IMO 9353113 / 09.2008) - CPO RUSSIA (IMO 9353125 / 09.2008) - CPO SWEDEN (IMO 9353084 / 05.2008), plus de nombreux sisterships appartenant à d'autres armements.

Egalement amarré au quai des Amériques (deux premières photos), le porte-conteneurs CMA CGM SAINT LAURENT pour sa deuxième escale au Havre depuis son neuvage. Ce PC entré en service en 09.2015 est l'un des trois navires de type "Guyanamax", spécialement conçus pour l’accès au port de Dégrad des Cannes en Guyane. Il est en effet positionné sur la ligne North Europe French Guiana North Brazil (NEFGUI), qui permet une liaison hebdomadaire directe entre l’Europe du Nord, la Caraïbe, la Guyane française et le Nord du Brésil. Il est arrivé de Rotterdam (Pays-Bas) ce 19.01 en milieu de journée. Appareillage 24 h plus tard pour Philipsburg (Sint Maarten, Antilles néerlandaises). A droite, toujours amarré au quai de l'Asie, le porte-conteneurs MSC OSCAR que nous avons vu arriver au Havre le 17.01.2016. Appareillage pour Rotterdam toujours prévu le 27.01, après un passage par Port 2000 pour y charger des conteneurs.

CMA CGM SAINT LAURENT
CMA CGM SAINT LAURENT
MSC OSCAR
CMA CGM SAINT LAURENT (London) - IMO 9709219 - Indicatif d'appel 2IOA3 - MMSI 235111365 - Porte-conteneurs - 190,10x30,00x17,00 m - TE 9,50 m - JB 26 645 - JN 7 993 - PL 27 322 t - P 16 450 kW (mot. 2T-7cyl Wartsila-HHI 7RT-flex58T / hélice à pas fixe) - V 19,4 nd - Nouvelle forme de bulbe d’étrave permettant une meilleure efficacité hydrodynamique de la coque à des vitesses de 16 à 18 nd - Générat. aux. 4 x 2 200 kW / 1 x 150 kW - Cap. 2 100 evp (dont 530 reefers) - Grues 3 x 40 t - Système de traitement des eaux de ballast  - Safran suspendu à bords orientés avec bulbe - Constr. 09.2015 (Hyundai Mipo Dockyard, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. CMA CGM (Marseille, France) - Pav. GBR. Sisterships : CMA CGM CAYENNE (IMO 9709192 / 07.2015) - CMA CGM MARSEILLE (IMO 9709207 / 07.2015).

A Sogestrol, le long du Grand Canal du Havre, les chimiquiers HARBOUR LEADER (coque bleue) et ELLEN ESSBERGER (coque rouge). Le premier a accosté cette nuit, en provenance d'Algeciras (Espagne). Appareillage le 21.01 en milieu de matinée à destination de Mumbai (port indien que l'on connaît aussi sous le nom de Bombay). Quant au second, il est arrivé sur rade du Havre, en provenance d'Anvers, le 13.01 au matin mais n'a accosté que six jours plus tard. Appareillage le 20.01 à 22h30 pour Porto Marghera (Italie).

HARBOUR LEADER & ELLEN ESSBERGER
HARBOUR LEADER
HARBOUR LEADER
HARBOUR LEADER (Nassau) - IMO 9286451 - Indicatif d'appel C6TK4 - MMSI 311656000 - Chimiquier - 118,37x19,00x10,10 m - TE 8,22 m - JB 6 522 - JN 3 220 - PL 10 126 t - P 4 454 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W 6S35MC / hélice à pas variable) - V 13,7 nd - Prop. d'étrave (449 kW) - Générat. aux. 4 x 500 kW - Cap. 10 956 m3 (12 citernes) - Constr. 02.2004 (Yardimci Tersanesi, Tuzla, Turquie) - Propr./Gérant Nordic Tankers (Copenhague, Danemark) - Pav. BHS - Ex CLIPPER LEADER (07.2006-11.2011) - Ex PANAM TRINITY (02.2004-07.2006) - Lancé comme CLIPPER LEADER (09.2003). Sistership : HARBOUR LEGEND (IMO 9305403 / 07.2004).
ELLEN ESSBERGER (Madeira) - IMO 9272747 - Indicatif d'appel CQLS - MMSI 255805340 - Chimiquier - 118,00x18,80x9,70 m - TE 7,35 m - JB 5 955 - JN 2 533 - PL 8 538 t - P 4 457 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Hitachi 6S35MC / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Deux propulseurs transversaux (av. 470 kW / arr. 470 kW) - Générat. aux. 3 x 560 kW - Cap. 8 903 m3 (18 citernes) - Constr. 02.2004 (Sasaki Zosen K.K., Osakikamijima, Japon) - Gérant/Opérat.  Essberger JT (Hambourg, Allemagne) - Pav. PRT - Ex UCT ELIZABETH (08.2008-05.2011) - Ex CAPE ELIZABETH (02.2004-08.2008). Sisterships : AMALIE ESSBERGER (IMO 9314777 / 05.2005) - B. ATLANTIC (IMO 9333125 / 02.2006) - BOMAR QUEST (IMO 9272735 / 09.2003) - DOOLA STAR (IMO 9321809 / 09.2005) - EASTERN PRELUDE (IMO 9272723 / 03.2003) - LIESEL ESSBERGER (IMO 9272761 / 05.2004) - TRANS EXETER (IMO 9314753 / 09.2004).

Amarré au quai Jean Reinhart le supply belge OMALIUS en escale technique, comme il en fait régulièrement pour avitaillement, relève d'équipage, etc. Début février, il devrait rejoindre Fécamp, plus précisément le site du futur champ d'éoliennes où il participe aux actuelles opérations de carottage.
OMALIUS
OMALIUS
OMALIUS (Antwerp) - IMO 8406470 - Indicatif d'appel ORRS - MMSI 205682000 - Remorqueur ravitailleur releveur d'ancres (AHTS / Anchor Handling Tug Supply) - 83,45x18,01x7,95 m - TE 5,577 m - JB 3 364 - JN 1 009 - PL 2 500 t - Ptot 13 188 kW (quatre moteurs 2T-10cyl Wichmann 10AXAG / deux hélices à pas variable) - V 16 nd - Quatre propulseurs transversaux (av. 2 x 1 100 kW / arr. 2 x 880 kW) - Générat. aux. 4 x 2 700 kW / 2 x 490 kW - Equipage 12 - Traction au croc 171 t - Système de positionnement dynamique DP2 - Fire-fighting 2 - Constr. 06.1985 (Ulstein Shipbuilding, Ulsteinvik, Norvège) - Propr. G-tec (Milmort, Belgique) - Gérant/Opérat. Eco Shipping (Ostende, Belgique) - Pav. BEL - Ex NORMAND DRAUPNE (06.1985-04.2015). Sistership : GSP ANTARES (IMO 8406482 / 10.1985).

Au quai de la Compagnie Industrielle Maritime (poste CIM 8), le pétrolier grec AEGEAN NAVIGATOR, arrivé d'Istanbul (Turquie) le 18.01.2016 à 17h00. Appareillage pour Le Pirée (Grèce) ce 19.01 vers 19h30. Sur la photo de droite, le minéralier CAPE FRONTIER appareillant pour Montoir-de-Bretagne ce 19.01.2016 à 17h15. Il avait accosté au GPMH (poste MCT 6) le 14.01 en milieu de journée, en provenance de Santa Marta (tout au nord de la Colombie).
AEGEAN NAVIGATOR
AEGEAN NAVIGATOR
CAPE FRONTIER
AEGEAN NAVIGATOR (Piraeus) - IMO 9326809 - Indicatif d'appel SWBI - MMSI 240634000 - Pétrolier (Transport de crude) - 274,48x48,00x23,10 m - TE 17,07 m - JB 81 084 - JN 51 751 - PL 158 710 t - P 18 660 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-HHI 6S70MC-C / hélice à pas fixe) - V 15,7 nd - Générat. aux. 3 x 800 kW - Cap. 167 425 m3 (12 citernes) - Constr. 06.2007 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Arcadia Shipmanagement (Athènes, Grèce) - Pav. GRC. Une trentaine de sisterships.
CAPE FRONTIER (Panama) - MO 9364320 - Indicatif d'appel 3EFD6 - MMSI 353351000 - Vraquier - 288,93x45,00x24,70 m - TE 18,171 m - JB 90 092 - JN 59 287 - PL 180 201 t - P 18 630 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Kawasaki 6S70MC-C / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Cap. GRN 199 725 m3 (9 cales) - Constr. 05.2006 (Koyo Dockyard, Mihara-Hiroshima, Japon) - Gérant Northstar Ship Management (Hong Kong, Chine) - Pav. PAN. Navire-catalogue : une cinquantaine de sisterships.

Entrée le 19.01.2016 vers 17 h du porteur de colis lourds néerlandais SUPER SERVANT 4, avec un paquebot de croisières fluviales en pontée (nous connaissons déjà ce navire semi-submersible pour l'avoir vu il y a juste cinq ans alors qu'il livrait un remorqueur pour Toulon et un paquebot fluvial). Il arrive de Vlissingen (ou Flessingue, Pays-Bas). Il est venu charger (au quai d'Osaka) le bateau BIJOU DU RHONE (ex VIKING PRIDE, désormais géré par l'armement allemand Nicko Cruises qui dispose d'une vingtaine de paquebots fluviaux) — cf photo ci-dessous de Fabien Montreuil. Le SUPER SERVANT 4 va le livrer à Marseille-Fos (appareillage du GPMH le 22.01 aux alentours de 19h00), puisqu'il naviguera sur le Rhône, entre Lyon et Port-Saint-Louis du Rhône. Cet ex VIKING PRIDE est un sistership du VIKING NEPTUNE.

SUPER SERVANT 4
SUPER SERVANT 4
BIJOU DU RHONE (ex VIKING PRIDE)
SUPER SERVANT 4 (Willemstad) - IMO 8025343 - Indicatif d'appel PJPO - MMSI 306157000 - Transport (semi-submersible) de colis lourds - 169,49x32,00x8,59 m TE 6,26 m - JB 12 642 - JN 3 792 - PL 14 112 t - Ptot 6 341 kW (deux moteurs 4T-6cyl Werkspoor 6TM410 / deux hélices à pas variable) - V 13 nd - Deux propulseurs d'étrave (2 x 500 kW) - Générat. aux. 2 x 400 kW / 4 x 190 kW - Equipage 24 - Constr. 06.1982 (Oshima Shipbuilding, Saikai, Japon) - Jumboiïsé en 1993 - Propr./Gérant/Opérat. Spliethoff's Bevrachtingskantoor BV (Amsterdam, Pays-Bas) - Pav. Curaçao (anciennement ANT pour Antilles Néerlandaises). Sistership : SUPER SERVANT 3 (IMO 8025331 / 03.1982).

Trois vraquiers en Seine vus du pont de Tancarville le 18.01.2016

Venant de Gibraltar, le vraquier EPSON TRADER monte sur Rouen, passant sous le pont de Tancarville vers 15h30 le 18.01.2016.

EPSON TRADER
EPSON TRADER
EPSON TRADER
EPSON TRADER (Manila) - IMO 9344069 - Indicatif d'appel DUAH - MMSI 548801000 - Vraquier - 228,99x32,26x20,03 m - TE 14,43 m - JB 43 158 - JN 27 291 - PL 82 656 t - P 9 800 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-Mitsui 7S50MC-C / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux. 3 x 400 kW / 1 x 80 kW - Cap. GRN 97 186 m3 (7 cales) - Constr. 05.2007 (Tsuneishi Shipbuilding, Fukuyama, Japon) - Propr./Gérant Nisshin Shipping (Tokyo, Japon) - Pav. PHL - Ex NORD HERCULES (05.2007-05.2009). Navire-catalogue : plusieurs dizaines de sisterships.

Vers 16h00, c'est au tour du vraquier PRETTY UNIVERSE de remonter la Seine, venant de Bejaia (port algérien autrefois dénommé Bougie).

PRETTY UNIVERSE
PRETTY UNIVERSE
PRETTY UNIVERSE
PRETTY UNIVERSE
PRETTY UNIVERSE (Majuro) - IMO 9639775 - Indicatif d'appel V7ZV3 - MMSI 538004922 - Vraquier - 179,88x29,80x14,25 m - TE 10,10 m - JB 23 232 - JN 11 766 - PL 35 200 t - P 5 920 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-STX 6S46ME-B8 / hélice à pas fixe) - V 13,8 nd - Générat. aux. 3 x 600 kW / 1 x 120 kW - Cap. GRN 47 126 m3 (5 cales) - Grues 4 x 30,5 t - Constr. 09.2013 (Nantong Changqingsha Shipyard, Rugao, Chine) - Propr./Gérant Parakou Shipping (Hong Kong, Chine) - Pav. MHL. Sisterships : PRETTY SIGHT (IMO 9639751 / 02.2013) - PRETTY TEAM (IMO 9639763 / 07.2013) - PRETTY VICTORY (IMO 9639787 / 01.2014).

Le PRETTY UNIVERSE croise ensuite, devant Radicatel, le vraquier SAGITTARIUS OCEAN. Celui-ci a quitté Rouen le 18.01.2016 à 11h00.
PRETTY UNIVERSE & SAGITTARIUS OCEAN
PRETTY UNIVERSE & SAGITTARIUS OCEAN
SAGITTARIUS OCEAN
SAGITTARIUS OCEAN
Une fois arrivé dans l'estuaire, le SAGITTARIUS OCEAN mettra le cap sur le Maroc (il était arrivé à Rouen le 14.01 à 05h00, en provenance de Rotterdam).
SAGITTARIUS OCEAN
SAGITTARIUS OCEAN
SAGITTARIUS OCEAN
SAGITTARIUS OCEAN (Singapore) - IMO 9652325 - Indicatif d'appel 9V6152 - MMSI 565029000 - Vraquier - 177,85x28,60x15,00 m - TE 10,869 m - JB 22 863 - JN 12 519 - PL 37 052 t - P 7 470 kW (mot. 2T-6cyl Mitsubishi-Kobe Hatsudoki 6UEC45LSE / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux. 3 x 440 kW - Cap. GRN 45 790 m3 (5 cales) - Grues 4 x 30 t - Constr. 08.2014 (Onomichi Dockyard, Onomichi, Japon) - Gérant/Opérat. Diamond Bulk Carriers (Singapour) - Pav. SGP. Navire-catalogue : plusieurs dizaines de sisterships.


Quelques navires vus à Saint-Nazaire le 16.01.2016 — Photos Monique Bernard
Tout d'abord quelques photos de la drague suceuse désagrégatrice (Cutter Suction Dredger en anglais) FERNAO DE MAGALHAES, luxembourgeoise comme son nom ne le laisse pas obligatoirement présager. Cette drague appartient en fait à l'armement belge Jan De Nul NV — dont l'entité Dredging and Maritime Management est basée à Capellen, Grand-Duché du Luxembourg — mais elle est gérée et opérée par Codralux SA (Steinfort, Luxembourg). Le groupe Jan de Nul est actuellement le leader mondial du draguage : il a, entre autres, participé au chantier des nouvelles écluses de Panama, et travaille à la construction (en cours) de l'écluse du Deurganckdok (donnant accès au port d'Anvers) qui sera la plus grande au monde (500x68x17,80 m) lors de sa mise en service.
FERNAO DE MAGALHAES
FERNAO DE MAGALHAES
FERNAO DE MAGALHAES
FERNAO DE MAGALHAES
Cette drague est en fait arrivée à Saint-Nazaire en décembre dernier, accostant le 08.12.2015 au quai des Charbonniers (Bassin de Penhoët). Elle est entrée deux jours plus tard dans la forme Louis Joubert pour une série de travaux (chaudronnerie, contrôles géo-mécaniques et bien sûr carénage de la coque) qui furent effectués en quatre semaines par la société Eiffel Industrie Marine (EIM). Avant d'entrer dans la cale, la drague avait dû être délestée (à l'aide de la bigue de quai) de ses trois pieux de 47 m de long et pesant 200 t chacun (ces énormes pieux, plantés dans le sol, stabilisent la drague lorsque celle-ci est en opération), pieux qui ont eux-mêmes subi des travaux de refit (dont la révision de leur système de vissage) dans un atelier du quai des Charbonniers (partiellement réaménagé pour l'occasion).
FERNAO DE MAGALHAES
FERNAO DE MAGALHAES
FERNAO DE MAGALHAES
FERNAO DE MAGALHAES
La drague a quitté la forme Joubert le 07.01 après-midi et a rejoint le Bassin de Penhoët où les photos ci-dessous ont été prises. Remise à poste des pieux et de divers matériels, puis la drague devrait reprendre la mer, peut-être en direction de la Tyne où elle travaillait avant cet arrêt technique nazairien (la Tyne est un fleuve du N-E de l'Angleterre, qui se jette dans la mer du Nord, au niveau de Newcastle).
FERNAO DE MAGALHAES
FERNAO DE MAGALHAES
FERNAO DE MAGALHAES
FERNAO DE MAGALHAES
Ci-dessus on voit une tête de déroctage ("disque désagrégateur" ou "cutter") et, ci-dessous, une partie du bras articulé de la drague.
FERNAO DE MAGALHAES
FERNAO DE MAGALHAES
FERNAO DE MAGALHAES
FERNAO DE MAGALHAES
A noter que la société EIM avait déjà effectué d'importants travaux de maintenance (en forme Joubert) sur une drague désagrégatrice, mi-2015, il s'agissait alors de la drague D'ARTAGNAN.
FERNAO DE MAGALHAES (Luxembourg) - IMO 9466697 - Indicatif d'appel LXFD - MMSI 253414000 - Drague suceuse désagrégatrice - 138,50x26,00x8,80 m - TE 5,90 m - JB 8 015 - JN 2 404 - PL 2 680 t - Ptot 18 900 kW (trois moteurs 4T-6cyl MAN-B&W 6L48/60 / deux moteurs électriques de propulsion (de 3 500 kW chacun) / deux hélices à pas fixe) - V 13 nd - Constr. 04.2011 (Uljanik Brodogradiliste, Pula, Croatie) - Propr. Jan De Nul NV (Hofstad-Aaist, Belgique) - Gérant/Opérat. Codralux SA (Steinfort, Luxembourg) - Pav. LUX. Sisterships : IBN BATTUTA (IMO 9448970 / 05.2010) - NICCOLO MACHIAVELLI (IMO 9500211 / 09.2011) - ZHENG HE (IMO 9448982 / 10.2010).

Après la drague vue précédemment, c'est le BPC (bâtiment de projection et de commandement) ex-SEBASTOPOL qui a rejoint le 14.01.2016 la forme Joubert. On le sait, ce BPC et son sistershiip ex-VLADIVOSTOK ont été vendus à l'Egypte, après la résiliation du contrat qui liait la France à la Russie (cf. ici). L'ex-SEBASTOPOL va donc subir un carénage complet, puis ce sera le tour de son sistership. Après quoi, les deux porte-hélicoptères de la "classe MISTRAL" (conçue par DCNS) pourront effectuer des essais en mer (à partir de mars sans doute) avec les équipages égyptiens qui auront, d'ici là, rejoint Saint-Nazaire. Les deux navires devraient quitter Saint-Nazaire d'ici l'automne de cette année.
SEBASTOPOL
SEBASTOPOL
SEBASTOPOL
SEBASTOPOL

Quelques photos rapprochées du paquebot en cours de construction à Saint-Nazaire : l'HARMONY OF THE SEAS.

Enfin, à quai à Saint-Nazaire, le paquebot fluvial LOIRE PRINCESSE en hivernage (il reprendra ses croisières en mars). Par rapport aux précédentes photos déjà publiées, ce paquebot a de nouvelles roues à aubes. En effet, il s'est avéré, après ses six premiers mois de service, que la bateau manquait parfois de puissance dans certains passages de Loire où règnent de forts courants. Les anciens capots en aluminium ont été remplacés par des capots en acier, réhaussés et moins enveloppants que les précédents, afin d'optimiser le rendement hydrodynamique des roues et de permettre l'utilisation des moteurs à pleine puissance sans risque de vibrations (les travaux ont été effectués à flot, début août dernier, par l'entreprise Mecasoud).

Page précédente
Dernière mise à jour - 20.04.2016

© Françoise Massard  
  www.cargos-paquebots.net