Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Abeille Sainte Adresse - Akaki - Alara - Albiz - Amadeus Gold - Amadeus Silver - Anita - Anmare - Anne-Marie - Antje - Anzoras - Argos - Arklow Rally - Arklow Rambler - Arklow Ranger - Armada Breeze - Armada Fair - Armada Pride - AS Federica - Aurilia - Bakhtiyar Vahabzade - BBC Orinoco - BBC Queensland - Begim Aslanova - Beluga Generation - Bleu Marin - Borealis - Britta Theresa - Bulk China - Captain Nagdaliyev - Care Triumph - CK Pearl - Clipper Miami - CMA CGM Fort Ste Marie - CMA CGM Fort St Georges - CMA CGM Fort St Louis - CMA CGM Fort St Pierre - CMA CGM Pointe  Caraïbe - CMA CGM Pointe des Colibris - CMA CGM Pointe du Diamant - CMA CGM Pointe Marin - Cosco Harmony - Cosco Hope - Drago J - Eider - Elbe - Ennio Marnix - F.D. Gennaro Aurilia - Frakt Fjord - Frakt Vik - Frisian Ino - Fyla - Genco Tiberius - Gisele Scan - Glenn II - Gobustan - Greenpeace - Great Challenger - Great Navigator - Hanoi - Houheng Sunrise - Ile de Groix - Ina - Industrial Destiny - Iolcos Genesis - Iron Frtitz - IVS Hunter - Jeanine - Jetstream - Jevenau - Kalliopi - Katherine Borchard - K Max - Kossau - Kristi I - Laga - Laida - Las Palmas - Lerik - Lia M - Ljuta - Lowlands Orchid - Lowlands Sunrise - Luhnau - Madeleine - Mangan Trader I - Mangan Trader II - Mangan Trader III - Maritime Power - Marten - Maryland - Mecid Aslanov - Medatlantic - Mubariz Ibrahimov - Mugan - Mynika - Nakhchivan - Normand Drott - Normand Jarl - Olga Golovushkina - Olympic Glory - OPDR Las Palmas - Oraluna - Oralynn - Orarikke - Pinnau - Poet Gabil - RMS Bremen - RMS Rotterdam - Rodau - Sagasbank - Saint Tudy - Santa Helena I - Seabee - Shinyo Alliance - Shovket Alekperova - Stad Amsterdam - Stroombank - Theseus - Torm Thor - Torm Timothy - V.B. Deauville - V.B. Fecamp - V.B. Sainte Adresse - Veka 758 - Veka 759 - Veka 760 - Vecht Trader - Vedette - VN Rebel - VN Sapeur - Volvox Olympia - Vukovar - Zeynalabdin Tagiyev -
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...
Page suivante  

Quelques navires en Seine (21-26.07.2016) — Photos Fabien Montreuil

Le vraquier italien AURILIA (deux premières photos) est en montée de Seine le 21.07.2016 vers midi, à destination de Rouen. Il arrive de Glasgow (Royaume-Uni). Appareillage pour La Rochelle le 24.07. Sur les deux photos suivantes, le pétrolier / chimiquier danois TORM TIMOTHY en descente de Seine le 22.07.2016 vers midi. C'est un navire preque neuf puisqu'en service depuis 11.2015 seulement. Il rejoint la rade du Havre, en attendant qu'une destination lui soit donnée par son armement. Il était arrivé au GPMR le 19.07 en provenance de Novorossiysk (port russe de la mer Noire).

AURILIA
AURILIA
TORM TIMOTHY
TORM TIMOTHY
AURILIA (Valletta) - IMO 9269233 - Indicatif d'appel 9HA4012 - MMSI 256797000 - Vraquier - 225,02x32,26x19,60 m - TE 14,25 m - JB 40 488 - JN 25 884 - PL 74 414 t - P 8 990 kW (mot. 2T-5cyl MAN-B&W-Hudong Heavy Machinery 5S60MC-C / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Générat. aux. 3 x 530 kW - Cap. GRN 91 718 m3 (7 cales) - Constr. 10.2007 (Hudong-Zhonghua Shipbuilding (Group), Shanghai, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Visentini Giovanni Transporti (Milan, Italie) - Pav. MLT - Ex F.D. GENNARO AURILIA (10.2007-07.2015). Plus d'une quarantaine de sisterships.
TORM TIMOTHY (Singapore) - IMO 9726487 - Indicatif d'appel 9V3569 - MMSI 564015000 - Pétrolier / Chimiquier - 183,00x32,20x19,10 m - TE 13,316 m - JB 29 484 - JN 13 788 - PL 49 757 t - P 7 317 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-STX 6G50ME-B9 / hélice à pas fixe) - V 15,5 nd - Générat. aux. 3 x 900 kW - Cap. 51 700 m3 (12 citernes) - Constr. 11.2015 (Sungdong Shipbuilding, Tongyeong, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Torm A/S (Hellerup, Danemark) - Pav. SGP. Sisterships : cf. TORM THOR (IMO 9712292 / 10.2015).

Deux navires en montée le 23.07.2016, et tout d'abord le petit cargo néerlandais ANITA (deux premières photos), qui arrive de Briton Ferry (Pays de Galles). Appareillage de Rouen le 25.07, à destination du petit port anglais Fowey (Cornouailles). Puis c'est au tour du pétrolier / chimiquier croate VUKOVAR de se présenter. Il arrive de Lorient. C'est un citernier récent puisque mis en service en 04.2015.

ANITA
ANITA
VUKOVAR
VUKOVAR
ANITA (Rotterdam) - IMO 9479577 - Indicatif d'appel PBAV - MMSI 244615976 - Cargo de divers - 87,50x11,30x5,40 m - TE 4,15 m - JB 1 767 - JN 927 - PL 2 570 t - P 1 104 kW (mot. 4T-6cyl Anglo Belgian Corp. 6MDZC / hélice à pas fixe) - V 11,2 nd - Prop. d'étrave (267 kW) - Générat. aux. 2 x 110 kW / 1 x 57 kW - Cap. GRN 3 460 m3 (1 cale) - Constr. 12.2013 (Ceske Lodenice, Usti nad Labem (coque) / Damen BV Shipyards, Bergum, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Vertom UCS Holding (Rhoon, Pays-Bas) - Pav. NLD - Lancé comme ANTJE (11.2013). Sisterships : AMADEUS SILVER (IMO 9374909 / 01.2011) - AMADEUS GOLD (IMO 9479565 / 05.2010) - FRISIAN INO (IMO 9463877 / 09.2012 / Ex CK PEARL 09.2012-10.2015) - HANOI (IMO 9463865 / 01.2011).
VUKOVAR (Zadar) - IMO 9707819 - Indicatif d'appel 9A2438 - MMSI 238005000 - Pétrolier / Chimiquier - 183,00x32,20x19,40 m - TE 11,00 m - JB 29 785 - JN 13 224 - PL 49 990 t - P 8 090 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-HHI 6G50ME-B9 / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux. 3 x 800 kW / 1 x 120 kW - Cap. 53 504 m3 (12 citernes) - Constr. 04.2015 (Hyundai Mipo Dockyard, Ulsan, Corée du Sud) - Gérant Tankerska Plovidba (Zadar, Croatie) - Pav. HRV. Une trentaine de sisterships.

Egalement en montée de Seine vers Rouen, le 23.07.2016 en milieu de journée, le cargo allemand RODAU (déjà vu à La Rochelle le 31.10.2012), arrivant de Creeksea (port anglais sis sur la rive nord de la Crouch River, dans l'Essex, au N-E de Londres). Appareillage pour La Corogne (Espagne) le 26.07. Sur les deux photos suivantes, un autre cargo allemand en montée le 23.07.2016 vers 12h30, le RMS ROTTERDAM, en provenance de Dublin (Irlande). Appareillage le 28.07 pour Waterford (l'un des plus anciens ports d'Irlande, situé sur l'estuaire de la Suir, sur la côte S-E du pays).

RODAU
RODAU
RMS ROTTERDAM
RMS ROTTERDAM
RODAU (Saint John's) - IMO 9313656 - Indicatif d'appel V2OP3 - MMSI 304628000 - Cargo de divers - 87,80x12,80x7,10m - TE 5,498 m - JB 2 461 - JN 1 369 - PL 3 712 t - P 1 520 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar 8M20 / hélice à pas fixe) - V 12,3 nd - Prop. d'étrave (185 kW) - Générat. aux. 3 x 130 kVA - Cap. GRN 4 650 m3 (1 cale) / 176 evp - Constr. 06.2004 (Slovenske Lodenice Komarno, Bratislava, Slovaquie) - Propr./Gérant/Opérat. Reederei Erwin Strahlmann (Brunsbuettel, Allemagne) - Pav. ATG. Nous connaissons déjà quelques-uns de sa trentaine de sisterships : ANMARE - ARGOS - EIDER - JEVENAU - KOSSAU - LUHNAU - PINNAU - THESEUS.
RMS ROTTERDAM (Limassol) - IMO 9617296 - Indicatif d'appel 5BJP3 - MMSI 209304000 - Cargo de divers - 89,86x12,80x7,10 m - TE 5,547 m - JB 2 589 - JN 1 386 - PL 3 799 t - P 1 520 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar 8M20C / hélice à pas variable) - V 12 nd - Prop. d'étrave (185 kW) - Cap. GRN 4 750 m3 (1 cale) - Constr. 11.2011 (Slovenske Lodenice Komarno, Komarno, Slovaquie) - Propr./Gérant/Opérat. Rhenus Maritime Services (Duisburg, Allemagne) - Pav. CYP. Sisterships : MARTEN (IMO 9617337 / 05.2012) - RMS BREMEN (IMO 9617301 / 02.2012) - SANTA HELENA I (IMO 9617325 / 03.2012).

En montée de Seine le 24.07.2016 en fin de matinée, le cargo polyvalent allemand DRAGO J, en provenance de Hartlepool (petit port situé sur la côte Nord-Est de l'Angleterre, dans le comté de Durham). Le pont de ce cargo est renforcé et il est équipé de puissants moyens de levage (deux grues de capacité unitaire 250 t SWL) pour lui permettre d'embarquer des colis lourds. Il peut également embarquer des conteneurs, y compris réfrigérés (cf. infra). Appareillage le 27.07 à destination de Rosyth (port de la côte Est de l'Ecosse, situé à une vingtaine de kilomètres au N-O d'Edimbourg). Sur les deux photos de droite, la drague néerlandaise VOLVOX OLYMPIA, photographiée en sortie du Havre le 24.07.2016 vers 15h00. Elle est arrivée la veille de Rotterdam. Elle vient pour approfondir le chenal de Rouen.
DRAGO J
DRAGO J
VOLVOX OLYMPIA
VOLVOX OLYMPIA
DRAGO J (Saint John's) - IMO 9347839 - Indicatif d'appel V2CD7 - MMSI 304994000 - Cargo de divers - 119,82x20,00x11,30 m - TE 7,715 m - JB 7 223 - JN 2 918 - PL 8 834 t - P 5 400 kW (mot. 4T-6cyl MaK-Caterpillar 6M43C / hélice à pas variable) - V 16 nd - Prop. d'étrave (450 kW) - Générat. aux. 1 x 875 kW / 2 x 500 kW - Cap. 11 179 m3 (3 cales) / 506 evp (dont 80 reefers) - Grues 2 x 250 t - Constr. 11.2006 (Estaleiros Navais de Viana do Castelo / ENVC, Viana do Castelo, Portugal) - Propr./Gérant/Opérat. Jungerhans Maritime Services (Haren-Ems, Allemagne) - Pav. ATG - Ex BBC QUEENSLAND (05.2013-05.2014) - Ex INDUSTRIAL DESTINY (11.2006-05.2013) - Lancé comme DRAGO J (06.2006).
VOLVOX OLYMPIA (Gorinchem) - IMO 9268370 - Indicatif d'appel PBJI - MMSI 244011000 - Drague aspiratrice en marche - 97,75x19,90x8,20 m - TE 6,56 m - JB 4 967 - JN 1 490 - PL 6 355 t - Ptot 3 750 kW (deux moteurs  4T-6cyl Wartsila 6L26A / deux hélices à pas variable) - V 14 nd - Prop. d'étrave (550 kW) - Générat. aux. 1 x 800 kW / 1 x 544 kW / 1 x 120 kW - Cap. 4 871 m3 (puits à déblais) - Constr. 05.2003 (van der Giessen-de Noord shipyard, Krimpen a/d IJssel, Pays-Bas (coque) / IHC Holland NV Dredgers, Kinderdijk, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Van Oord (Rotterdam, Pays-Bas) - Pav. NLD.

En marge de la "mar-mar", le trois-mâts carré STAD AMSTERDAM ("Ville d'Amsterdam" en néerlandais)  en escale au Havre du 21 au 26 juillet avec des sorties en mer certains jours comme ce 24.07.2016. C'est un habitué du GPMH.
STAD AMSTERDAM (Amsterdam) - IMO 9185554 - Indicatif d'appel PECA - MMSI 246494000 - Trois-mâts carré (Voilier de croisières) - 76,00x10,50x6,45 m - TE 4,80 m - JB 723 - JN 277 - PL 110 t - Paux. 749 kW (mot. 4T-8cyl Caterpillar 3508B / hélice à pas variable) - V 11 nd (au moteur) / V 17 nd (sous voiles) - Prop. d'étrave (300 kW) - Générat. aux. 2 x 160 kW - Cap. 28 passagers en croisière (14 cabines) - Equipage 20 - Hauteur maximale des mâts 46,5 m - Voilure 2 200 m2 (31 voiles) - Coque acier - Constr. 06.2000 (Damen Oranjewerf, Amsterdam, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat.Clipper Stad Amsterdam (Amsterdam Zuidoost, Pays-Bas) - Pav. NLD.


Quelques navires vus dans nos ports bretons (troisième semaine de juillet 2016) — Photos Yannik Le Bris

Photographié à Brest le 18.07.2016, le vraquier japonais MANGAN TRADER III (ci-dessous à gauche). Il est venu livrer 58 000 t de fèves de soja chargées à Santarem (port brésilien de l'Etat du Pará, situé sur la rive droite de l'Amazone à environ 750 km à l'est de Manaus). Sur les deuxièmes et troisièmes photos, l'ancien remorqueur de haute mer néerlandais ELBE ("zeesleper" dans la langue d'Erasme) qui participa aux "Fêtes maritimes internationales Brest 2016". Ce tug, aujourd'hui le plus souvent navire-musée à quai dans le port de Maassluis, eut une vie assez mouvementée. Naviguant comme remorqueur sous le nom d'ELBE entre 1959 et 1977 pour l'armement Smit, il fut ensuite utilisé comme pilotine entre 1977 et 1985 par les pilotes de Baltimore (Maryland), sous le nom de MARYLAND. De 1985 à 2001, il rejoignit la flotte de l'association Greenpeace et prit alors le nom de GREENPEACE. Ce n'est qu'en 2002 qu'il fut restauré dans son état d'origine et retrouva définitivement son nom initial ELBE. Il est ainsi revenu dans le patrimoine maritime des Pays-Bas. Sur la photo de droite, la vedette à passagers GLENN II participant, elle aussi, à "Brest 2016".

MANGAN TRADER III
ELBE
ELBE
GLENN II
MANGAN TRADER III (Manila) - IMO 9591181 - Indicatif d'appel DUEK - MMSI 548862000 - Vraquier - 235,00x32,25x20,40 m - TE 14,60 m - JB 45 955 - JN 27 896 - PL 83 987 t - P 9 890 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-HHI 6S60ME-C8 / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux. 3 x 620 kW / 1 x 130 kW - Cap. 100 220 m3 (7 cales) - Constr. 02.2013 (Hyundai Samho Heavy Industries, Samho, Corée du Sud) - Propr./Gérant Nisshin Shipping (Tokyo, Japon) - Pav. PHL - Lancé comme  K MAX (07.2012). Sisterships : AKAKI (IMO 9591143 / 01.2013) - FYLA (IMO 9591155 / 01.2013) - IOLCOS GENESIS (IMO 9503782 / 07.2011) - LIA M (IMO 9525625 / 01.2013) - MANGAN TRADER I (IMO 9591167 / 01.2013) - MANGAN TRADER II (IMO 9591179 / 02.2013) - MYNIKA (IMO 9525613 / 01.2013) - OLYMPIC GLORY (IMO 9510694 / 12.2011).
ELBE (Rotterdam) - IMO 5100427 - Indicatif d'appel PDWN - MMSI 244532000 - Remorqueur devenu navire-musée stationnaire - 58,09x10,80x5,44 m - TE 4,977 m - JB 657 - JN 197 - PL 271 t - Ptot 2 324 kW (deux moteurs 4T-6cyl MAN-B&W-J&K Smit's Machinehandel RBL666 / une hélice à pas fixe) - Propr. d'étrave - Générat. aux. 2 x 205 kW - Constr. 02.1959 (J & K Smit's Scheepswerven, Kinderdijk, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Stichting Maritieme Collectie (Pays-Bas) - Pav. NLD - Ex GREENPEACE (1985-01.2002) - Ex MARYLAND (1977-1985) - Ex ELBE (1959-1977)
GLENN II - Vedette à passagers - 29,00x6,80x2,11 m - TE 1,70 m - JB 95 - Ptot 316 kW (deux moteurs Baudoin) - V 18 nd - Cap. max. 300 passagers - Constr. 1987 (Chantier Merré, Nort-sur-Erdre, France) - Propr./Gérant/Opérat. Vedettes de l'Odet (France) - Pav. FRA.

Ci-dessous à gauche, le VN REBEL photographié à Concarneau le 20.07.2016. Abandonnant sa robe couleur minium, l'ancien supply NORMAND DROTT de l'armement norvégien Solstad Offshore ASA est devenu le VN REBEL en 01.2016 après son rachat par la compagnie SeaOwl France. Devenu un bâtiment de soutien, d'assistance et de dépollution (BSAD), il est affrété (pour trois ans renouvelables) par la Marine nationale comme navire-plastron (pour l’entraînement des marins des différentes unités de la flotte) et basé à Toulon (depuis mi-janvier 2016). Il effectue actuellement de nombreux essais en mer au large de la Bretagne. Arrivé le 17.07 à Concarneau pour charger un important matériel (il dispose pour cela d'un pont de travail de 536 m2), il en a appareillé le 20.07, cap sur Brest pour y décharger ce matériel. Son équipage compte une douzaine de marins français. A noter que le groupe SeaOwl, spécialisé dans les services au shipping, aux industries liées à l'énergie, mais aussi à la défense, fut créé en 2008 sous le nom de V.Navy (car issu de V.Ships France) et a pris son nom actuel en 2013. Sur les trois photos suivantes, plus anciennes (prises à Lorient, le 19.05.2016), deux navires locaux encore peu présents sur ce site : les ILE DE GROIX (deuxième photo) et SAINT TUDY (troisième et quatrième photos). L'ILE DE GROIX, qui appartient au département du Morbihan, assure le transport de passagers et de fret entre Quiberon et l'ïle de Groix. Le SAINT TUDY, lui aussi propriété du département du Morbihan, assure les mêmes fonctions de transport de passagers et de fret, mais entre Lorient et Groix.

VN REBEL
ILE DE GROIX
SAINT TUDY
SAINT TUDY
VN REBEL (Marseille) - IMO 8304828 - Indicatif d'appel FIXP - MMSI 228073600 - Ancien remorqueur ravitailleur releveur d'ancres (AHTS / Anchor Handling Tug Supply) transformé en bâtiment de soutien, d'assistance et de dépollution (BASD) - 75,50x16,60x8,00 m - TE 6,511 m - JB 2 686 - JN 805 - PL 2 200 t - Ptot 12 000 kW (deux moteurs  4T-12cyl Wartsila 12V32 / deux hélices à pas variable) - V 12 nd - Trois propulseurs transversaux (av. 2 x 588 kW / arr. 1 x 883 kW) - Générat. aux. 2 x 1 616 kW / 2 x 342 kW - Traction au croc 148 t - Equipé de matériel anti-incendie FF2 - Coque renforcée glace Ice 1C - Pont de travail de 536 m2 - Grue 6 t - Constr. 06.1984 (Ulstein Hatlo, Ulsteinvik, Norvège) - Propr.  V. Ships Group (Nantes, France) - Gérant/Opérat. SeaOwl France (Antony, France) - Pav. FRA - Ex NORMAND DROTT (06.1984-01.2016) - Pav. FRA. Sistership : VN SAPEUR (IMO 8304816 / 03.1985 / Ex NORMAND JARL 03.1985-05.2015), basé à Brest depuis juin 2015.
ILE DE GROIX (Vannes) - IMO 9372987 - Indicatif d'appel FGF7300 - MMSI 227749270 - Transbordeur (Passagers / Véhicules / Fret) - 46,10x12,00x4,57 m - TE 2,80 m - JB 1 226 - JN 369 - PL 190 t - Ptot 1 980 kW (deux moteurs 4T-6cyl Anglo Belgian Corp. 6MDZC / deux propulseurs azimutaux Schottel) - V 12,5 nd - Prop. d'étrave (2 x 200 kW) - Générat. aux. 2 x 322 kW / 1 x 110 kW - Cap. 450 passagers (sans couchettes) / 32 voitures (deux rampes latérales) - Stabilisateur anti-roulis (deux ailerons repliables) - Constr. 05.2008 (Chantier STX, Lanester-Lorient, France) - Propr. Conseil Général du Morbihan (France) - Gérant/Opérat Compagnie Océane (Lorient, France) - Pav. FRA. Sistership : BANGOR (IMO 9372975 / 05.2006).
SAINT TUDY (Lorient) - IMO 8403519 - Indicatif d'appel FH2387 - MMSI 227001450 - Transbordeur (Passagers / Véhicules / Fret) - 44,50x11,00x3,61 m - TE 2,39 m - JB 437 - JN 163 - PL 200 t - Ptot 920 kW (deux moteurs 4T-4cyl Crepelle 4PSN3 / deux propulseurs azimutaux) - V 11,5 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 2 x 110 kVA - Cap. 319 passagers (sans couchettes) / 21 voitures (deux rampes latérales, bâbord avant et bâbord arrière) - Constr. 06.1985 (Chantiers et Ateliers de la Perrière, Lorient, France) - Propr. Conseil Général du Morbihan (France) - Gérant/Opérat Compagnie Océane (Lorient, France) - Pav. FRA. D'autres photos ici.

Ici deux maquettes infographiques du remorqueur V.B. SAINTE ADRESSE (le "25") — visite à bord — remorqueur de la flotte Boluda France que j'ai eu l'occasion de photographier au Havre (photo de droite) le 26.03.2010. Ces maquettes, encore en cours de réalisation, sont dessinées par Yannick Le  Bris dans le cadre de son entreprise d'infographie SHIPshape créée en 2009. Il réalise des profils de navires en 3D pour illustrer des beaux livres et des revues de la presse maritime, ou encore des affiches. Il peut également, à la demande, immortaliser le navire sur lequel vous avez navigué. Yannick présente aussi des évènements maritimes et de nombreux navires, civils et militaires, sur son propre site (cf. ici).

V.B. SAINTE ADRESSE
V.B. SAINTE ADRESSE
V.B. SAINTE ADRESSE
V.B. SAINTE ADRESSE (Le Havre) - IMO 9202742 - Indicatif d'appel FW9207 - MMSI 227006780 - Remorqueur de type "tracteur inversé" (remorquage en marche arrière) - 36,82x10,60x5,60 m - TE 4,29 m - JB 487 - JN 146 - PL 260 t - Ptot 3 680 kW (deux moteurs 4T-8cyl Anglo Belgian Corp. 8MDZC / deux propulseurs Aquamaster US 3001) - V 12,5 nd - Propulseur d'étrave Schottel (200 kW) - Traction au croc 60 t - Treuil de remorquage avant à deux tambours (100 et 300 m de câble) - Treuil arrière à un tambour (300 m de câble) - Deux canons à eau (1 200 m3/h) - Constr. 09.2000 (Alstom Leroux Naval Saint-Malo, France) - Propr. Boluda France (Marseille, France) - Gérant Boluda Le Havre (Le Havre, France) - Pav. FRA - Ex ABEILLE SAINTE ADRESSE (09.2000-06.2008). Sisterships :  V.B. DEAUVILLE (IMO 9202754 / 2000) - V.B. FECAMP (IMO 9202728 / 2000).


Navires en escale à Nouméa (Nouvelle-Calédonie)
(mise à jour de mai-juin 2016)

Photos Stéphane Barbedienne


Quelques nouvelles de Sète (22.07.2016) — Photos Régis Zaïa

Sur les deux premières photos, le cargo turc SEABEE qui est arrivé à Sète de Oristano (port italien situé au milieu de la côte ouest de la Sardaigne) ce 22.07.2016 à 07h00. Il vient charger des tourteaux de colza. Quant au cargo ALBIZ (deux photos de droite), il a également accosté à Sète ce 22.07.2016, mais aux environs de 11h00, en provenance de Safi (port marocain de la côte Atlantique, à mi-chemin entre Casablanca au Nord et Agadir au Sud). Il est venu livrer des engrais phosphatés.

SEABEE
SEABEE
ALBIZ
ALBIZ
SEABEE (Avatiu) - IMO 8909185 - Indicatif d'appel E5U2864 - MMSI 518917000 - Cargo de divers - 85,75x14,00x6,64 m - TE 5,29 m - JB 2 033 - JN 1 168 - PL 3 502 t - P 1 320 kW (mot. 4T-6cyl MaK-Krupp 6M452AK / hélice à pas fixe) - V 11 nd - Générat. aux. 1 x 223 kW / 3 x 74 kW - Cap. GRN 4 262 m3 (2 cales) / 152 evp - Constr. 12.1990 (Bodewes Scheepswerven, Hoogezand, Pays-Bas) - Gérant/Opérat. Nismar Shipping (Istanbul, Turquie) - Pav. COK - Ex ALARA (04.2010-05.2010) - Ex VEDETTE (12.1990-04.2010). Sistership : KRISTI I (IMO 8918291 / 03.1992).
ALBIZ (Santa Cruz de Tenerife) - IMO 9397652 - Indicatif d'appel EASR - MMSI 225390000 - Cargo de divers - 99,90x15,60x8,00 m - TE 6,20 m - JB 3 988 - JN 2 130 - PL 5 750 t - P 2 640 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar 8M25 / hélice à pas variable) - V 12,8 nd - Prop. d'étrave (300 kW) - Générat. aux. 1 x 456 kW / 2 x 256 kW - Cap. GRN 7 249 m3 (1 cale) / 264 evp (dont 20 reefers) - Constr. 11.2008 (Astilleros de Murueta, Gernika-Lumo, Espagne) - Propr./Gérant/Opérat. Naviera Murueta (Bilbao, Espagne) - Pav. ESP. Sisterships : ANZORAS (IMO 9397664 / 12.2008) - LAGA (IMO 9214721 / 04.2001) - LAIDA (IMO 9214733 / 02.2003).

Sur les trois premières photos ci-dessous, le chimiquier turc MECID ASLANOV (ici photographié le 12.07.2016). Son fronton est un vrai panneau d'affichage I  Il est venu charger du "diester", nom vernaculaire de l'ester méthylique d'huile végétale (EMHV), biocarburant produit à partir de colza dans une usine sétoise du groupe Sofiproteol (l'usine en produit de l'ordre de 200 000 t/an). A droite, le BLEU MARIN, embarcation à passagers appartenant à un exploitant conchylicole de l'étang de Thau. Ce bateau semi-couvert a une capacité d’accueil maximale de 65 personnes. Un embarquement d'environ une heure, au départ de Bouzigues (cf. carte), permet à quiconque de découvrir les techniques d'élevage des moules des huîtres (cf. info ici). Cette navigation-découverte au cœur de l'exploitation est un complément naturel à la visite du Musée de l'Etang de Thau (Bouzigues).

MECID ASLANOV
MECID ASLANOV
MECID ASLANOV

MECID ASLANOV (Valletta) - IMO 9711248 - Indicatif d'appel 9HA3873 - MMSI 256280000 - Chimiqiier - 139,95x16,83x6,00 m - TE 4,60 m - JB 4 684 - JN 2 273 - PL 7 089 t - Ptot 2 400 kW (deux moteurs 4T-6cyl Wartsila 6L20 / deux hélices à pas variable) - V 10,5 nd - Prop. d'étrave (230 kW) - Générat. aux. 3 x 350 kW - - Cap. 7 754 m3 (6 citernes) - Constr. 10.2014 (Turkter Tersane ve Deniz, Tuzla, Turquie) - Propr./Gérant/Opérat. Palmali (Istanbul, Turquie) - Pav. MLT. Sisterships : ARMADA BREEZE (IMO 9745720 / 11.2015) - ARMADA FAIR (IMO 9729594 / 11.2015) - ARMADA PRIDE (IMO 9736690 / 12.2015) - BAKHTIYAR VAHABZADE (IMO 9575345 / 03.2013) - BEGIM ASLANOVA (IMO 9718923 / 05.2015) - CAPTAIN NAGDALIYEV (IMO 9575307 / 03.2011) - GOBUSTAN (IMO 9575321 / 10.2011) - LERIK (IMO 9575319 / 08.2011) - MUBARIZ IBRAHIMOV (IMO 9575292 / 02.2011) - MUGAN (IMO 9575333 / 02.2012) - OLGA GOLOVUSHKINA (IMO 9736688 / 07.2015) - POET QABIL (IMO 9729582 / 07.2015) - SHOVKET ALEKPEROVA (IMO 9633549 / 08.2014).



Le CMA CGM POINTE CARAIBE en première escale à Fort-de-France (22.07.2016) — Photos Yvon Perchoc

Comme on l'a vu il y a peu, le 07.07.2016 au Havre, le porte-conteneurs CMA CGM POINTE CARAIBE remplace désormais le quatrième "Fort", le CMA CGM FORT ST LOUIS, sur la ligne France Métropolitaine - Antilles. Le voici en première escale à Fort-de-France le 22.07.2016. Pour mémoire, les deux premiers à entrer en service furent les CMA CGM POINTE MARIN et CMA CGM POINTE DU DIAMANT (en février 2016) et le troisième le CMA CGM POINTE DES COLIBRIS (en avril 2016).

CMA CGM POINTE CARAIBE
CMA CGM POINTE CARAIBE


Le cargo norvégien FRAKT VIK à Fécamp le 22.07.2016 — Photos Gérard Né
Le cargo norvégien FRAKT VIK a accosté à Fécamp le 21.07.2016 en milieu de journée, en provenance de Averøy, port situé au N-E de Bergen, à peu près à la latitude des îles Féroé (cf. carte). Il est venu livrer de la néphéline (silicate alumino-potasso-sodique, produit de base dans l'industrie des verres et des céramiques). Le chargement était conditionné en vrac sur l'arrière du navire et en sacs palettisés sur l'avant.
FRAKT VIK
FRAKT VIK
FRAKT VIK
FRAKT VIK
Sur sa cheminée, le logo de son armateur norvégien K. Sætre & Sønner (depuis 01.2016). Il était auparavant opéré par l'armement néerlandais Wagenborg Shipping BV sous le nom de JETSTREAM, et cela depuis son entrée en service en 05.2010.
FRAKT VIK
FRAKT VIK
FRAKT VIK
FRAKT VIK (Limassol) - IMO 9356579 - Indicatif d'appel 5BKU4 - MMSI 212979000 - Cargo de divers - 89,95x14,40x7,35 m - TE 6,30 m - JB 2 999 - JN 1 662 - PL 4 550 t - P 1 860 kW (mot. 4T-6cyl Wartsila 6L26 / hélice à pas variable) - V 12 nd - Générat. aux. 1 x 312 kW / 2 x 188 kW - Cap. GRN 6 032 m3 (1 cale) - Constr. 05.2010 (Hangzhou Dongfeng Shipbuilding, Hangzhou , Chine (Coque) / Veka Shipyard, Lemmer, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. K. Sætre & Sønner (Austrheim, Norvège) - Pav. CYP - Ex JETSTREAM (05.2010-01.2016). Sisterships : ARKLOW RALLY (IMO 9250414 / 04.2002) - ARKLOW RAMBLER (IMO 9250426 / 06.2002) - ARKLOW RANGER (IMO 9250438 / 09.2002) - ENNIO MARNIX (IMO 9356567 / 03.2011) - FRAKT FJORD (IMO 9356581 / 07.2008) - SAGASBANK (IMO 9369655 / 11.2010) - STROOMBANK (IMO 9356543 / 06.2009) , plus trois encore sous leurs noms de chantier : VEKA 758 (IMO 9626182 / Livrable 12.2016) - VEKA 759 (IMO 9626194 / Livrable 01.2017) - VEKA 760 (IMO 9731547 / Livrable 08.2016).


Navires en escale au GPMLR le 18.07.2016 (dossier mis en ligne dans la rubrique "Port de la Rochelle" le 23.07.2016).
GRETA C
PETREL ARROW
IMPALA
IVS ORCHARD
Cargo GRETA C 
Cargo PETREL ARROW
Cargo IMPALA
Vraquier IVS ORCHARD
SEYCHELLES PRIDE
BEAUMOTION
PIRI REIS
Pétrolier SEYCHELLES PRIDE
Cargo BEAUMOTION
Vraquier PIRI REIS
Cargo MYRTE


Arrivée au Havre - Antifer du pétrolier KALLIOPI (20.07.2016) — Photos Gérard Né
Le pétrolier KALLIOPI, un 300 000 tpl grec, est arrivé sur rade du Havre le 19.07.2016 vers 15h00, en provenance de Kharg Island.
KALLIOPI
KALLIOPI
KALLIOPI
Comme on le voit sur les photos Google Earth ci-dessous, l'île de Kharg (29° 14'N - 050° 19' E / GMT+3,5 en hiver et GMT+4,5 en été) est située dans la partie N-E du golfe Persique, à une quarantaine de kilomètres au large de la province iranienne du Bushehr dont elle dépend administrativement (l'île est située à environ 450 km au N du détroit d'Ormuz, porte d'entrée du golfe Persique en venant de la mer d'Oman). Cette île d'environ 25 km2 (moins de 8 km de long et un peu plus de 5 km de large dans ses plus grandes dimensions) est essentiellement un site d'exportation du pétrole iranien. L'île de Kharg dispose à cet effet de deux terminaux pétroliers : "T-Jetty" situé sur la côte Est de l'île et "Sea-Island" localisé sur la côte Ouest (à noter que l'île dispose, en plus, d'un petit terminal dédié aux gaziers et aux chimiquiers, "IPCCBerth", géré par la Iran Petrochemical Commercial Company).
Le tanker n'embarque le pilote que le 20.03 vers 03h30 et passe la digue vers 6h45.
KALLIOPI
KALLIOPI
Après évitage, avec l'aide des remorqueurs Boluda de la station du Havre, il accoste au poste AFR W environ une heure plus tard. Appareillage le 22.07 vers 14h00, à destination de Angra dos Reis (23° 0′ S - 044° 19′ O / GMT-3), port brésilien situé à 130 km au sud de Rio de Janeiro (la baie naturelle de Angra dos Reis est surtout connue par ses 365 îles, paradis des touristes !).
KALLIOPI
KALLIOPI
KALLIOPI
KALLIOPI (Valletta) - IMO 9508859 - Indicatif d'appel 9HA2555 - MMSI 248869000 - Pétrolier (Transport de brut) - 330,00x60,00x29,70 m - TE 21,50 m - JB 156 651 - JN 98 944 - PL 296 659 t - P 25 480 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-CSSC-MES 7S80MC / hélice à pas fixe) - V 15,8 nd - Générat. aux. 3 x 1 050 kW - Cap. 324 800 m3 (15 citernes) - Constr. 10.2010 (Shanghai Jiangnan Changxing Shipbuilding, Shanghai, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Dynacom Tankers Management (Athènes, Grèce) - Pav. MLT. Une vingtaine de sisterships .


Escale inaugurale à Marseille-Fos du COSCO HARMONY (14-18.07.2016) — Photos Emmanuel Bonici
Lors de la première escale à Fos, le 14.05.2016, du premier PC "double château" et plus gros navire de l'armement chinois Cosco, le "13 000 boîtes" COSCO HOPE (IMO 9472165 / 04.2012), nous avions annoncé l'escale inaugurale mi-juillet de l'un de ses sisterships, le COSCO HARMONY. Celui-ci aurait d'ailleurs dû être le premier (escale prévue le 27.04.2016), mais une météo exécrable l'avait retardé. Il fut alors "doublé" par un autre PC assurant la même ligne — le AL MURABBA (IMO 9708837 / 01.2015) de l'armement kowétien United Arab Shipping Co / UASC) et sistership du AL DHAIL (visite à bord le 03.03.2016) — et son escale fut donc purement et simplement annulée. Ses conteneurs destinés à l'import furent débarqués à Barcelone (son escale suivante), tandis que les conteneurs qu'il devait charger à Fos furent embarqués à bord du PC de l'UASC. C'est donc le 14.07 qu'est finalement arrivé à Fos le COSCO HARMONY.
COSCO HARMONY
COSCO HARMONY
COSCO HARMONY
COSCO HARMONY
Ironie du sort, il arrive une nouvelle fois avec des conditions météo difficiles. Le vent souffle fort (on voit bien en fond, sur les deuxième et troisième photos ci-dessus, le rideau de poussière noirâtre qui s'échappe de la darse 1). Trois remorqueurs sont donc requis pour la manœuvre de mise à quai (au lieu de un seul habituellement pour les navires de cette taille). Les remorqueurs VB CAMARGUE et VB RHONE sont capelés à l'arrière, tandis que le VB PROVENCE a passé sa remorque à l'avant. Sage décision puisque, dans la phase de retournement, il doit faire face à une brusque montée du vent. Les trois remorqueurs et les deux propulseurs transversaux du COSCO HARMONY auront bien du mal à le faire éviter.
COSCO HARMONY
COSCO HARMONY
COSCO HARMONY
COSCO HARMONY
Il accoste finalement à 19h00, tribord à quai, chez PortSynergy-Eurofos. Son exploitation commerciale débute le 15.07 à 6h00 (le 14.07 est chômé à Fos)  et s'achève le 18.07 à 3h00, heure à laquelle il a appareillé, après avoir réalisé 1 850 mouvements de conteneurs.
COSCO HARMONY
COSCO HARMONY
COSCO HARMONY
COSCO HARMONY
COSCO HARMONY (Hong Kong) - IMO 9472177 - Indicatif d'appel VRJA4 - MMSI 477397800 - Porte-conteneurs - 366,00x48,20x29,85 m - TE 15,50 m - JB 141 823 - JN 61 164 - PL 140 453 t - P 72 240 kW (mot. 2T-12cyl MAN-B&W-HHI 12K98ME-C / hélice à pas fixe) - V 24,7 nd - Prop. d'étrave (2 x 1 800 kW) - Générat. aux. 4 x 3 300 kW - Cap. 13 092 evp (dont 800 reefers) - Constr. 08.2011 (Hyundai Samho Heavy Industries, Samho, Corée du Sud) - Propr. Seaspan Corp. (Hong Kong) - Gérant/Opérat. Coscon / Cosco Container Lines (Shanghai, Chine) - Pav. HKG (CHN). Une petite quarantaine de sisterships que se partagent les armements Cosco (8 PCs), Hanjin (9), Maersk (13) et MSC (8).


Quelques navires en escale à Kingston
(Jamaïque, mi-juillet 2016)

Photos Roland Grard


Péniche de croisière ANNE-MARIE à quai à Sète (17.07.2016) — Photos Régis Zaïa
La péniche-hôtel ANNE-MARIE appartient à l'armement CroisiEurope, leader français de la croisière fluviale. Elle a été livrée par le Chantier naval Meuse et Sambre en 03.2014 et est entrée en service le mois suivant. Ce chantier belge Meuse et Sambre, situé à Beez-les-Namur juste à l'aval du confluent de la Sambre et de la Meuse, existe depuis 1906 (il a, plus tard, racheté trois autres sites : chantier de Monsin / Liège en 1991 - chantier de Namêche / Andenne-Seilles en 2001 - chantier Vankerkoven de Pont-de-Loup / Charleroi en 2012). Dernier grand chantier de construction en Wallonie, il est très connu dans le milieu fluvial européen. S'il continue de transformer et de réparer des péniches, il s'est spécialisé depuis quelques années dans la construction de grands paquebots fluviaux (110 m de long / 1 200 t, dont 25 rien que pour CroisiEurope, comme le BOTTICELLI sur lequel j'ai navigué en 2015), mais aussi dans la construction de barges porte-conteneurs, de barges-citernes, de bateaux-mouches, de bacs, etc. Mesurant 39 m de long pour 5 m de large, la péniche-hôtel ANNE-MARIE est au "gabarit Freycinet" (1) afin d'être compatible avec le gabarit des écluses ponctuant le cours des canaux empruntés. Disposant de 12 cabines extérieures climatisées et confortablement équipées (avec bien sûr salle d'eau et sanitaires privés, TV, radio, téléphone, coffre-fort, etc.), elle peut embarquer 24 passagers. Son équipage est constitué de cinq personnes. La péniche dispose d'un spacieux salon avec bar, d'un restaurant, d'un pont-soleil avec transats, tables et parasols, d'un pont barbecue, d'un jacuzzi (à l'avant du bateau). Wifi à bord (service payant). Des bicyclettes sont à la disposition des croisiéristes lors des escales.
(1) Le "gabarit Freycinet" vient du nom du ministre français des Travaux Publics (de 1877 à 1879) Charles Louis de Saulces de Freycinet (1828-1923) qui, en 1879, a normalisé le réseau fluvial national sur la base des automoteurs de type "péniche flamande" de 38,50 m de long et 5,05 m de large, avec 1,80 à 2,20 m d’enfoncement pour un chargement voisin de 350 à 400 t (l'équivalent de 13 à 14 camions). En France, environ 5 800 km de voies fluviales sont à ce gabarit (au niveau de leurs écluses).

La péniche ANNE-MARIE navigue un peu sur le Petit-Rhône, en quittant Arles, mais essentiellement sur le canal du Rhône à Sète (lequel débouche dans le Rhône au niveau de l'écluse de Saint-Gilles, PK 27-Jonction Est et, à son autre extrémité, dans l'étang de Thau, au niveau de Sète, PK 99). Ce canal de 72 km de long fut ouvert à la navigation en 1809 (mais sa construction ne fut réellement terminée qu'en 1826). Son TE est de 2,2 m et son TA de 5 m. La péniche-hôtel propose ainsi des croisières de 7 j entre Arles et Sète, via Gallician (PK 39), Aigues-Mortes (PK 51), Palavas-les-Flots (PK 75). Cette navigation d'environ 110 km, ne comporte qu'un seul passage d'écluse, celle de Saint-Gilles (précédemment citée) qui, elle, est à grand gabarit (195 m x 12 m). Navigation nature en plaine Camargue, avec ses élevages de taureaux, ses chevaux blancs sauvages, ses oiseaux (flamands roses bien sûr, mais aussi hérons, aigrettes, etc.).
Navigation également historique et culturelle, avec de nombreux sites visitables au cours des escales : Arles (avec son amphithéâtre romain, son théâtre antique, ses thermes de Constantin, ses arènes, son allée bordée de sarcophages, son musée départemental de l’Arles antique (Mdaa) avec le plus vieux buste connu de Jules César, etc.) - Aigues-mortes (cité fortifiée fondée au XIIIe siècle par Saint-Louis dans le but de développer le commerce avec l'Italie et l'Orient, véritable forteresse médiévale avec ses remparts, ses portes fortifiées, ses vingt tours dont la célèbre tour de Constance, son chemin de ronde, cité qui fut le point de départ des 7e et 8e Croisades) - Palavas-les-Flots (cet ancien petit village de pêcheurs est devenu une station balnéaire dans la deuxième moitié du XIXe siècle, à une quinzaine de kilomètres de Montpellier, à voir aussi le "Phare de la Méditerranée" qui héberge en son sommet un restaurant panoramique tournant) - Sète parfois surnommée «Venise du Languedoc», ville si chère à Paul Valéry et chantée par Georges Brassens (avec ses canaux, ses ponts, ses immeubles aux façades colorées, ses joutes, et surtout son vieux port créé en 1666, sur décision de Louis XIV qui souhaitait un port en eaux profondes où déboucherait le Canal des deux mers — aujourd'hui connu comme le Canal du Midi — alors en cours de construction sous la direction de Pierre-Paul Riquet, les travaux de construction du port se firent sous la direction du Chevalier Nicolas de Clerville 1610-1677).
ANNE-MARIE (Strasbourg) - Péniche-hôtel - 39,00x5,00 m - TE 1,50 m - Déplac. 260 t (Echantillonnage des tôles 30 mm) - Ptot 590 kW (deux moteurs Volvo-Penta) - Cap. 24 passagers (12 cabines) - Equipage 5 - Deux ponts - Constr. 03.2014 (Chantier naval Meuse et Sambre, Beez-les-Namur, Belgique) - Propr./Gérant/Opérat. CroisiEurope (Strasbourg, France) - Société de classification : Bureau Veritas - Pav. FRA. Sisterships : MADELEINE (elle navigue sur le Canal de la Marne au Rhin) - JEANINE (navigue sur divers canaux).


Quelques nouvelles de Fort de France (mi-juillet 2016) — Photos Yvon Perchoc
Et d'abord, quand le cargo polyvalent CLIPPER MIAMI devient… le BBC ORINOCO… En effet, sur la première photo, le cargo arrive à Fort de France le 13.07.2016 sous son nom de CLIPPER MIAMI, nom sous lequel nous l'avions vu à La Rochelle le 22.03.2013. Les photos suivantes, quelques jours plus tard, le montrent à quai, devenant progressivement le BBC ORINOCO, nom qu'il a déjà porté entre 08.2008 et 11.2011. Sous son nom de CLIPPER MIAMI, il était géré par l'armement danois Thorco Shipping. Je suppose qu'avec ce nouveau nom, il va être géré par l'armement allemand BBC Chartering, bien que le cargo apparaisse encore (pour quelques jours sans doute) sous son ancien nom dans les bases de données des sociétés de classification des navires, ainsi d'ailleurs que sur le site de Thorco. Il ne semble pas avoir, en revanche, changé de port d'attache, en tout cas pour l'instant. A suivre donc.
BBC ORINOCO / Ex  CLIPPER MIAMI
BBC ORINOCO / Ex  CLIPPER MIAMI
BBC ORINOCO / Ex  CLIPPER MIAMI
A noter que l'on distingue encore (première photo ci-dessous) son nom d'origine (BELUGA GENERATION) en lettres soudées sur sa coque. Il n'a d'ailleurs porté ce nom que durant les trois premiers mois suivant sa mise en service (intervenue le 20.05.2008).
BBC ORINOCO / Ex  CLIPPER MIAMI
BBC ORINOCO / Ex  CLIPPER MIAMI
BBC ORINOCO / Ex  CLIPPER MIAMI
BBC ORINOCO / Ex  CLIPPER MIAMI (Saint John's) - IMO 9366110 - Indicatif d'appel V2DM2 - MMSI 305255000 - Cargo de divers - 143,00x21,50x13,30 m - TE 9,69 m - JB 11 864 - JN 5 650 - PL 17 110 t - P 7 800 kW (mot. 4T-8cyl Wartsila 8L46B / hélice à pas variable) - V 15 nd - Prop. d'étrave (750 kW) - Générat. aux. 1 x 1 000 kVA / 3 x 563 kVA / 1 x 250 kVA - Cap. GRN 19 828 m3 (2 cales) / 962 evp (dont 60 reefers) - Equipage 23 - Grues 3 x 60 t - Constr. 2008 (Hudong-Zhonghua Shipbuilding, Shanghai, Chine) - Gérant/Opérat. BBC Chartering (Leer, Allemagne) - Pav. ATG - Ex AMANDA (10.2012-04.2013) - Ex GISELE SCAN (11.2011-10.2012) - Ex BBC ORINOCO (08.2008-11.2011) - Ex BELUGA GENERATION (05.2008-08.2008). Sisterships : navire-catalogue (plus d'une trentaine de sisterships).

On l'a dit récemment, à propos du porte-conteneurs CMA CGM POINTE CARAIBE arrivant au Havre le 07.07.2016, les "quatre Forts" ne toucheront plus le Grand Port Maritime de la Martinique (ni de la Guadeloupe). C'était déjà chose faite pour les CMA CGM FORT ST GEORGES,  CMA CGM FORT ST PIERRE et  CMA CGM FORT STE MARIE respectivement remplacés par les CMA CGM POINTE MARIN, CMA CGM POINTE DU DIAMANT (dès février 2016) et CMA CGM POINTE DES COLIBRIS  (en avril 2016). Le dernier de la série, le CMA CGM FORT ST LOUIS, vient à son tour de faire sa dernière escale à Fort de France . On l'y voit à quai (deux premières photos) lors de cette escale des 22 à 24.06.2016. Pour l'anecdote, c'est lui qui, à son neuvage, avait inauguré le  terminal de la Pointe des Grives de Fort de France, 13 ans plus tôt presque jour pour jour (c'était le 27.06.2003). La "saga des Forts" avait commencé un peu avant la Seconde Guerre Mondiale, à la Compagnie Générale Transatlantique (CGT). Et, ensuite, la Compagnie Générale Maritime (CGM), puis la CMA CGM avaient traditionnellement conservé le préfixe "FORT" dans le nom des navires  affectés à la ligne Europe-Antilles françaises. Leurs nouveaux remplaçants reprennent le préfixe "POINTE" qui avait  été aussi utilisé dans les années 70. Une page de l'histoire maritime se tourne aux Antilles (les deux photos de droite montrent le CMA CGM FORT ST LOUIS de plus près, lors de son arrivée à Fort de France le 30.03.2016). Nous aurons toutefois l'occasion de revoir les "FORT" (à Kingston, Jamaïque) car l'armement marseillais les a réaffectés à la ligne Europe Caribbean qui dessert l'Europe du Nord, les Caraïbes, l'Amérique Centrale et la côte nord de l'Amérique du Sud.

CMA CGM FORT ST LOUIS
CMA CGM FORT ST LOUIS
CMA CGM FORT ST LOUIS
CMA CGM FORT ST LOUIS
CMA CGM FORT ST LOUIS (Marseille) - IMO 9261889 - Indicatif d'appel FQFL - MMSI 635007000 - Porte-conteneurs - 197,20x30,20x16,60 m - TE 11,01 m - JB 26 342 - JN 10 221 - PL 30 804 t - P 24 880 kW (mot. 2T-8cyl MAN-B&W-Doosan 8S70MC-C / hélice à pas fixe) - V 21,5 nd - Deux propulseurs transversaux (av. 1 100 kW / arr. 1 100 kW) - Générat. aux. 4 x 1 800 kW / 1 x 120 kW - Cap. 2 260 evp (dont 550 reefers) - Grues 3 x 45 t - Constr. 06.2003 (China Shipbuilding Corporation / CSBC, Kaohsiung, Taiwan) - Propr./Gérant/Opérat. CMA CGM (Marseille, France) - Pav. FRA. Plus d'une vingtaine de sisterships dont les quatre "Fort", mais aussi la "série des peintres" de CMA CGM et encore d'autres dans divers armements (cf. CMA CGM FORT ST GEORGES).


Quelques navires en Seine le 15.07.2016 — Photos Gérard Né

Quelques navires naviguent en Seine le 15.07.2016 entre 17h00 et 19h00. Tout d'abord, en montée vers Rouen, le feeder allemand LAS PALMAS arrivant de Rotterdam (Pays-Bas). Appareillage pour Casablanca (Maroc) le 16.07 à 18h00.

LAS PALMAS
LAS PALMAS
LAS PALMAS
LAS PALMAS & LJUTA
LAS PALMAS (Madeira) - IMO 9216834 - Indicatif d'appel CQHP - MMSI 255805591 - Porte-conteneurs - 127,96x20,60x10,80 m - 7,40 m - JB 7 360 - JN 3 085 - PL 8 407 t - P 6 300 kW (mot. 4T-7cyl MaK-Caterpillar 7M43 / hélice à pas variable) - V 16 nd - Prop. d'étrave (600 kW) - Générat. aux. 1 x 1 000 kW / 3 x 450 kW - Cap. 698 evp (dont 100 reefers) - Constr. 06.2002 (Fujian Mawei Shipbuilding, Fuzhou, Chine) - Gérant Hanseatic Unity Chartering (Hambourg, Allemagne) - Pav. PRT - Ex KATHERINE BORCHARD (11.2013-06.2014) - Ex OPDR LAS PALMAS (06.2002-11.2013).

A la hauteur de Radicatel,  le feeder précédent croise le vraquier monégasque LJUTA en descente, cinglant sur le Maroc. Il avait touché Rouen le 12.07.2016 en fin de nuit, en provenance d'Oran (Algérie). Nous connaissons déjà ce vraquier pour l'avoir vu à La Rochelle le 07.10.2009. Il avait alors une coque noire. Il garde cependant la même cheminée, celle de l'armement Dabinovic (Monte Carlo).

LJUTA
LJUTA
LJUTA
LJUTA
LJUTA (Kingstown) - IMO 9243693 - Indicatif d'appel J8B4127 - MMSI 377715000 - Vraquier - 176,82x29,40x13,50 m - TE 9,56 m - JB 19 712 - JN 31 812 - PL 31 812 t - P 6 620 kW (mot. 2T-6cyl Mitsubishi-Alasaka 6UEC52LA / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux. 2 x 450 kW - Cap. GRN 42 210 m3 (5 cales) - Grues 4 x 30,5 t - Constr. 09.2001 (The Hakodate Dock, Hakodate, Hong Kong) - Propr./Gérant/Opérat. Dabinovic (Monte Carlo, Monaco) - Pav. VCT - Ex IVS HUNTER (09.2001-06.2009). Une vingtaine de sisterships.

En montée, le petit cargo polyvalent turc NAKHCHIVAN (deux premières photos), venant de Gand (Belgique). Coque rouge, le chimiquier néerlandais ORALYNN est en descente de Seine, à destination de Rotterdam. Il était arrivé sur rade du Havre le 10.07.2016 en milieu de journée, en provenance de Caen-Ouistreham, il n'avait engainé la Seine que le 14.07 dans la nuit.
NAKHCHIVAN
NAKHCHIVAN
ORALYNN
ORALYNN

NAKHCHIVAN (Valletta) - IMO 9353072 - Indicatif d'appel 9HHK8 - MMSI 215983000 - Cargo de divers - 139,63x16,70x6,00 m - TE 4,99 m - JB 5 684 - JN 3 230 - PL 6 933 t - Ptot 2 240 kW (deux moteurs 4T-6cyl Wartsila 6L20 / deux propulseurs azimutaux) - V 10,5 nd - Prop. d'étrave (200 kW) - Générat. aux. 2 x 215 kW / 1 x 160 kW - Cap. GRN 11 408 m3 (4 cales) / 274 evp - Constr. 11.2005 (OAO Volgogradskiy Sudostroitelnyy Zavod, Volgograd, Russie) - Propr./Gérant/Opérat. Palmali Shipping & Agency (Istanbul, Turquie) - Pav. MLT. Sisterships : cf. ZEYNALABDIN TAGIYEV (IMO 9356957 / 05.2006 ).

ORALYNN (Gibraltar) - IMO 9402677 - Indicatif d'appel ZDNX8 - MMSI 236647000 - Chimiquier - 103,00x16,00x8,70 m - TE 7,00 m - JB 3 953 - JN 1 940 - PL 6 886 t - P 2 400 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar 8M25 / hélice à pas variable) - V 11,7 nd - Prop. d'étrave (294 kW) - Générat. aux. 1 x 600 kW / 2 x 420 kW - Cap. 6 773 m3  (12 citernes) - Constr. 09.2008 (Rongcheng Xixiakou Shipyard, Rongcheng, Chine) - Gérant South End Tanker Management (Dordrecht, Pays-Bas) - Opérat. Simonsen Chartering (Danemark) - Pav. GIB - Ex ORARIKKE (02.2010-06.2014) - Ex BRITTA THERESA (09.2008-02.2010) - Lancé comme BOREALIS (2008). Sisterships : cf. ORALUNA (IMO 9537094 / 05.2012).


Le ORALYNN croise le porte-conteneurs AS FEDERICA en montée sur Radicatel. Il arrive de Tilbury (le port de Londres, sur la Tamise).
AS FEDERICA
AS FEDERICA
AS FEDERICA
Le PC sera assisté dans sa manœuvre d'évitage par le remorqueur CAPITAINE LOUIS THOMAS venu à sa rencontre. Il évite devant son poste à Radicatel. Il appareillera pour Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) le 16.07 vers 08h00.
AS FEDERICA
AS FEDERICA
AS FEDERICA
AS FEDERICA (Saint John's) - IMO 9395068 - Indicatif d'appel V2GT5 - MMSI 304083000 - Porte-conteneurs - 166,15x25,00x14,20 m - TE 9,50 m - JB 15 375 - JN 5 983 - PL 18 350 t - P 11 200 kW (mot. 4T-8cyl MAN-B&W 8L58/64 / hélice à pas variable) - V 19 nd - Prop. d'étrave (875 kW) - Générat. aux. 4 x 1 600 kW - Cap. 1 284 evp (dont 390 reefers) - Grues 2 x 45 t - Constr. 05.2007 (Zhejiang Ouhua Shipbuilding, Zhoushan ZJ, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Ahrenkiel Steamship (Hambourg, Allemagne) - Pav. ATG - Ex VECHT TRADER (06.2008-09.2015) - Ex MEDATLANTIC (05.2007-06.2008). Une vingtaine de sisterships.

Ici, en montée sur Rouen, le vraquier grec IRON FRITZ arrivant de Rotterdam. Curieuse étrave. A noter, à gauche sur la première photo, le Phare de la Roque, juché en haut de la falaise, sur la commune de Saint-Samson-de-la-Roque (Eure). Cette maison-phare fut construite en 1849 (l'architecte en étant Léonce Reynaud), dans le but de sécuriser la navigation dans l'estuaire de la Seine. Entré en service en 1850, électrifié en 1900 grâce à un groupe électrogène à essence, sa lanterne s'éteignit définitivement en 1910. Dominant la Seine et ses ponts de Normandie et de Tancarville, avec une vue sur Honfleur et Le Havre, cet édifice est inscrit à l'inventaire des Monuments Historiques le 15.09.2015.
IRON FRITZ
IRON FRITZ
IRON FRITZ
IRON FRITZ
Il navigue (depuis 01.2012) sous les couleurs de l'armement grec Empire Bulkers dont on retrouve le logo sur sa cheminée. Sur la photo de droite ci-dessous, il arrive à la hauteur de Radicatel où l'AS FEDERICA est maintenant accosté.
IRON FRITZ
IRON FRITZ
IRON FRITZ
IRON FRITZ (Limassol) - IMO 9254680 - Indicatif d'appel 5BHL4 - MMSI 209790000 - Vraquier - 289,00x45,00x24,10 m - TE 17,85 m - JB 88 594 - JN 58 558 - PL176 298 t - P 16 860 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Mitsui 6S70MC / hélice à pas fixe) - V 15 nd -  Générat. aux. 3 x 560 kW - Cap. GRN 194 291 m3 (9 cales) - Constr. 02.2003 (Universal Shipbuilding Corp., Tsu, Japon) - Gérant/Opérat. Empire Bulkers (Glyfada-Athènes, Grèce) - Pav. CYP - Ex HOUHENG SUNRISE (10.2009-01.2012) - Ex LOWLANDS SUNRISE (02.2003-10.2009). Sisterships : BULK CHINA (IMO 9290593 / 03.2005) - CAPE TRIUMPH (IMO 9254692 / 01.2004) - GENCO TIBERIUS (IMO 9331555 / 01.2007) - GREAT CHALLENGER (IMO 9301067 / 11.2005) - GREAT NAVIGATOR (IMO 9301079 / 06.2006) - INA (IMO 9252498 / 10.2003) - LOWLANDS ORCHID (IMO 9271614 / 10.2005) - MARITIME POWER (IMO 9271626 / 05.2005) - SHINYO ALLIANCE (IMO 9271638 / 08.2005).
Page précédente
Dernière mise à jour - 26.09.2016

© Françoise Massard  
  www.cargos-paquebots.net