Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Aegean Marathon - Aegean Unity - Aisopos - Algoma Integrity - Alianca Shanghai - Amalia C - Androkinos - Apache - Aquitania G - Bandura - Barbarica - Baroque - Beautriton - Bochem Ghent - Bochem Mumbai - Bochem Oslo - Bomar Ceres - Bomar Pluto - Brasil - BW Falcon - Caribbean Fantasy - CCNI Bilbao - Chemrod Hope - Chemrod Sea Chiara - Chios - Christian Radich - Christina - Cielo di Napoli - Clear Sky - Columbus Texas - Cosco Shipping Panama - Costa Rica - CSAV Rio Amazonas - Dallas Express - Delta Eurydice - Delta Maria - Desert Oak - Diligent Warrior - Eagle San Pedro - Faithfull Warrior - FD Sea Wish - Gallia - Gemini - Genuine Galaxy - Genuine Hercules - Genuine Venus - Golden Oak - Gypsum Integrity - Hafnia Rainier - Hafnia Robson - Halifax Express - Hanjin Odessa - Hanni - Harun J - Hitra - Industrial Chief - Ionian Trader - Isodora - Isolde - JBU Oslo - KP Albatross - KT Albatross - Lappland - Loyal Pegasus - Lycian - Lydian Trader - Maersk Sarat - Maersk Skarstind - Marida Magnolia - Marida Marguerite - Marida Mimosa - Marida Mulberry - Mayfair - Messini - Miro - Mol Springbok - Mount Rainier - MSC Amsterdam - MSC Hamburg - MSC Istanbul - MSC London - MSC New York - MSC Venice - Neptune Viking - New York Express - NS Africa - NS Antarctic - NS Arctic - NS Asia - Oakland Express - Oceanic Coral - Oceanic Crimson - Oceanic Cyan - Ocean Titan - P&O Nedlloyd Calypso - P&0 Nedlloyd Eagle - P&O Nedlloyd Portbury - Pamba 1 - Panamerican - Pembroke - Pioneering Spirit - Pieter Schelte - RC Behar - Rotterdam Express - Saar Roma - San Jacinto - Saracena - Seoul Express - Sikinos - Singapore Express - Songa Falcon - Songa Hawk - Super Servant 4 - Suurhusen - Suurhusen S - Team Houston - Team Oslo - Thasos - Tinos - Tokyo Express - Trinity - U27 - Vega Mars - Wehr Koblenz - Westminster - Zaliv Amerika - Zaliv Amurskiy - Zaliv Baikal - Zaliv Vostok -
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...
Page suivante  

Quelques navires en navigation sur le Saint-Laurent devant Québec (23-27.08.2016) — Photos Gilles Jobidon
Venu du Brésil pour opérations commerciales à Sorel (ville canadienne à la confluence du Saint-Laurent et de la rivière Richelieu, située à mi-chemin entre Montréal et Trois-Rivières), le vraquier KP ALBATROSS vient charger à Québec avant de mettre le cap sur la Norvège. Ce navire est renforcé colis lourds et peut recevoir en pontée des charges importantes même si ses cales 2 et 4 sont vides. Passant devant Québec, le chimiquier / pétrolier OCEANIC CRIMSON est en route pour Houston (port texan de la Baie de Galveston, laquelle débouche dans le Golfe du Mexique). Le cargo INDUSTRIAL CHIEF, venu de Norvège faire une livraison à Baie Comeau (port situé sur l'estuaire du Saint-Laurent, en rive gauche, à un peu plus de 400 km au N-E de Québec), va maintenant charger à Cleveland (sur la rive S-O du Lac Erié, après traversée du Lac Ontario et via le Canal Welland — avec ses huit écluses — qui permet de passer d'un lac à l'autre). A noter que ce cargo INDUSTRIAL CHIEF s'ést illustré le 09.12.2011 — il s'appelait alors OCEAN TITAN — en sauvant l'équipage (sept marins) du petit cargo irlandais FLORECE qui était en train de couler après une collision en pleine nuit avec le chimiquier AFRODITE. Sur la photo de droite, le vraquier auto-déchargeant ALGOMA INTEGRITY en route pour Port-Cartier (sur le Golfe du Saint-Laurent, à 170 km à l'Est du port de Baie Cormeau précédemment évoqué ; Port-Cartier fut l'un des premiers points de débarquement de Samuel de Champlain au Québec, et ce en 1603).
KP ALBATROSS
OCEANIC CRIMSON
INDUSTRIAL CHIEF
ALGOMA INTEGRITY
Vraquier KP ALBATROSS
(27.08.2016)
Chimiquier OCEANIC CRIMSON
(26.08.2016)
Cargo INDUSTRIAL CHIEF
(24.08.2016)
Vraquier ALGOMA INTEGRITY
(23.08.2016)
KP ALBATROSS (Majuro) - IMO 9552367 - Indicatif d'appel V7IQ2 - MMSI 538005974 - Vraquier - 197,00x32,26x18,10 m - TE 12,676 m - JB 33 096 - JN 19 142 - PL 58 743 t - P 8 630 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Kawasaki 6S50MC-C / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux. 3 x 520 kW - Cap. GRN 73 614 m3 (5 cales) - Grues 4 x 30,5 t - Constr. 12.2010 (Kawasaki Heavy Industries, Sakaide, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. AM Nomikos Transworld Maritime (Athènes, Grèce) - Pav. MHL - Ex KT ALBATROSS (12.2010-11.2014). Navire-catalogue : des dizaines de sisterships.
OCEANIC CRIMSON (Panama) - IMO 9434668 - Indicatif d'appel 3EOS9 - MMSI 372493000 - Chimiquier / Pétrolier - 127,90x20,40x11,50 m - TE 8,75 m - JB 8 550 - JN 4 055 - PL 13 273 t - P 6 060 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-STX 6S35MC-MK7 / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Prop. d'étrave (397 kW) - Générat. aux. 3 x 480 kW - Cap. 13 253 m3 (12 citernes) - Constr. 03.2008 (Jinse Shipbuilding, Busan, Corée du Sud) - Gérant/Opérat. Panoceanic Bulk Carriers (St Peter Port, Guernesey, Iles Anglo-Normandes) - Pav. PAN. Sisterships : DESERT OAK (IMO 9445667 / 09.2008 / Ex MARIDA MIMOSA 09.2008-07.2014) - GOLDEN OAK (IMO 9445655 / 09.2008 / Ex MARIDA MARGUERITE 09.2008-05.2014) - LOYAL PEGASUS (IMO 9461714 / 12. 2008) - MAYFAIR (IMO 9445643 / 06.2008 / Ex MARIDA MAGNOLIA 06.2008-08.2016, vu sous ce nom d'origine à La Rochelle en 05.2009) - OCEANIC CORAL (IMO 9434670 / 07.2008) - OCEANIC CYAN (IMO 9434694 / 10.2008) - SONGA FALCON (IMO 9482653 / 03.2009) - SONGA HAWK (IMO 9482665 / 05.2009) - TEAM HOUSTON (IMO 9434682 / 08.2008) - TEAM OSLO (IMO 9434709 / 12.2008) - WESTMINSTER (IMO 9474151 / 11.2008 / Ex MARIDA MULBERRY 11.2008-08.2016).
INDUSTRIAL CHIEF (Majuro) - IMO 9213947 - Indicatif d'appel V7VP6 - MMSI 538004180 - Cargo de divers - 119,81x20,00x11,30 m - TE 7,70 m - JB 7 252 - JN 2 982 - PL 8 040 t - P 5 400 kW (mot. 4T-6cyl MaK-Caterpillar 6M43 / hélice à pas variable) - V 16,5 nd - Prop. d'étrave (450 kW) - Générat. aux. 1 x 700 kW / 2 x 442 kW - Cap. GRN 11 820 m3 (3 cales) / 522 evp (dont 80 reefers) - Grues 2 x 200 t - Constr. 08.2000 (Estaleiros Navais de Viana do Castelo / ENVC, Viana do Castelo, Portugal) - Propr. Pacific-Gulf Marine (Terrytown, Etats-Unis) - Gérant/Opérat. Intermarine LLC (New Orleans, Etats-Unis) - Pav. MHL - Ex OCEAN TITAN (11.2000-03.2014) - Ex INDUSTRIAL CHIEF (08.2000-11.2000) - Lancé comme HARUN J (03.2000). Une quinzaine de sisterships.
ALGOMA INTEGRITY (Hamilton) - IMO 9405162 - Indicatif d'appel XJBU - MMSI 316003140 - Vraquier auto-déchargeant - 197,10x32,20x17,75 m - TE 11,50 m - JB 33 047 - JN 11 140 - PL 47 761 t - P 11 275 kW (mot. 2T-6cyl Wartsila 6RT-flex58T / hélice à pas variable) - V 15 nd - Prop. d'étrave (1 120 kW) - Générat. aux. 3 x 910 kW - Cap. GRN 45 700 m3 (4 cales) - Constr. 05.2009 (Estaleiro Ilha S.A. / EISA, Rio de Janeiro, Brésil) - Propr./Gérant/Opérat. Algoma Central Corp. (St Catharines, Canada) - Pav. CAN - Ex GYPSUM INTEGRITY (05.2009-04.2015).


Quelques-uns des navires en escale au Havre entre le 18 et le 26.08.2016 — Photos Fabien Montreuil
Arrivé sur rade du Havre le 20.08.2016 vers 07h00, en provenance de Gibraltar, le chimiquier / pétrolier BW FALCON n'embarque le pilote que le 24.08 à 14h00. On le voit ainsi (deux premières photos) se dirigeant vers le poste CIM7 du quai de la Compagnie Industrielle Maritime pour y décharger 41 272 t de carburant avion (Jet). Appareillage le 26.08 en milieu de matinée, destination à ordres. Sur les deux photos de droite, le chimiquier / pétrolier SARACENA passe les digues du GPMH le 22.08.2016 vers 12h00. Il était arrivé de Rotterdam le 20.08 en milieu de nuit et avait mouillé en zone d'attente. Accostage vers 13h au CIM6 pour livrer 17 550 t d'ULSD (Ultra-Low-Sulfur Diesel), donc du gazole à très faible teneur en soufre.
BW FALCON
BW FALCON
SARACENA
SARACENA
BW FALCON (Singapore) - IMO 9607186 - Indicatif d'appel 9V2919 - MMSI 566000000 - Chimiquier / Pétrolier - 183,00x32,20x19,10 m - TE 13,282 m - JB 29 768 - JN 13 756 - PL 49 999 t - P 7 240 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-STX 6S50ME-B9 / hélice à pas fixe) - V 15 nd - Générat. aux. 3 x 900 kW - Cap. 51 700 m3 (12 citernes) - Constr. 02.2015 (SPP Shipbuilding, Donghae-Goseong, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. BW Maritime (Hamilton, Bermudes & Singapour) - Pav. SGP. Une quinzaine de sisterships.
SARACENA (Ravenna) - IMO 9334325 - Indicatif d'appel IBVS - MMSI 247221100 - Chimiquier - 155,20x25,60x12,10 m - TE 9,00 m - JB 14 701 - JN 6 228 - PL 20 934 t - Ptot 6 000 kW (deux moteurs 4T-6cyl MaK-Caterpillar 6M32C / deux hélices à pas variable) - V 14 nd - Prop. d'étrave (750 kW) - Générat. aux. 2 x 1 900 kW / 2 x 500 kW - Cap. 21 164 m3 (10 citernes) - Constr. 11.2007 (Celiktekne Sanayii ve Ticaret, Tuzla-Istanbul, Turquie) - Gérant/Opérat. Mediterranea di Navigazione (Ravenne, Italie) - Pav. ITA.

Arrivant de La Vallette (Ile de Malte), le navire semi-submersible SUPER SERVANT 4 passe les digues le 22.08.2016 en fin de matinée. Il se dirige vers le quai d'Osaka (poste OSK1) où il doit charger le paquebot fluvial VIKING NEPTUNE (dossier complet sur ce paquebot). Ce cargo semi-submersible est un habitué de ce genre d'opérations puisque nous l'avons déjà vu à plusieurs reprises charger ou décharger des paquebots fluviaux, comme par exemple ici à Marseille-Fos (en 02.2015). La fin du chargement se fera en soirée et son appareillage pour Flushing (Cornouailles, Grande-Bretagne) dans la nuit du 23.08.

SUPER SERVANT 4
VIKING NEPTUNE
VIKING NEPTUNE
SUPER SERVANT 4 & VIKING NEPTUNE
SUPER SERVANT 4 (Willemstad) - IMO 8025343 - Indicatif d'appel PJPO - MMSI 306157000 - Transport (semi-submersible) de colis lourds - 169,49x32,30x8,59 m TE 6,26 m - JB 12 642 - JN 3 792 - PL 14 112 t - Ptot 6 252 kW (deux moteurs 4T-6cyl Werkspoor 6TM410 / deux hélices à pas variable) - V 13 nd - Deux propulseurs d'étrave - Equipage 24 - Constr. 1982 (Oshima Shipbuilding, Saikai, Japon) - Propr. Dockwise Shipping BV (Pays-Bas) - Gérant Anglo-Eastern Ship Management (Hong Kong, Chine) - Pav. Curaçao (anciennement ANT pour Antilles Néerlandaises). Sistership : SUPER SERVANT 3 (IMO 8025331).

Courte escale au Havre le 22.08.2016 du trois-mâts carré norvégien CHRISTIAN RADICH pour débarquer 27 cadets. Arrivé vers 05h00, en provenance de Bilbao (Espagne), il est reparti vers 12h30 à destination de Blyth (sur le côte N-E de l'Angleterre). Sur les deux photos de droite, le BOCHEM OSLO arrivant de Tarragone (Sud de la Catalogne, Espagne) le 21.08.2016 vers 09h00. Il va livrer à Sogestrol 1 756 t d'hexane (coupe dite C6 lors de la distillation du pétrole brut, cet hydrocarbure liquide léger servant essentiellement de solvant dans l'industrie chimique). Appareillage pour Anvers (Belgique) le 22.08 en fin de matinée.
CHRISTIAN RADICH
CHRISTIAN RADICH
BOCHEM OSLO
BOCHEM OSLO
CHRISTIAN RADICH (Oslo) - IMO 5071729 - 62,49x9,76x5,72 m - TE 4,72 m - JB 663 - JN 198 - PL 198 t - Voilure 1 350 m2 - Paux. 670 kW (mot. Caterpillar 3512TA) - Propr./Gérant Christian Radich (Norvège) - Constr. 1937 (AS Framnaes Mek. Vaerksted, Sandefjord, Norvège) - Pav. NOR.
BOCHEM OSLO (Panama) - IMO 9420710 - Indicatif d'appel 3EWI5 - MMSI 372066000 - Pétrolier / Chimiquier - 170,00x26,60x16,30 m - TE 11,35 m - JB 19 910 - JN 9 480 - PL 33 654 t - P 7 980 kW (mot. 2T-6cyl Mitsubishi-Akasaka 6UEC52LS / hélice à pas fixe) - V 14,7 nd - Prop. d'étrave (685 kW) - Générat. aux. 3 x 610 kW / 1 x 80 kW - Cap. 37 924 m3 (16 citernes) - Constr. 02.2010 (Kitanihon Zosen, Hachinohe, Japon) - Gérant/Opérat. Hansa Tankers (Bergen, Norvège) - Pav. PAN - Ex JBU OSLO (02.2010-05.2013). Sisterships : BOCHEM GHENT (IMO 9565649 / 03.2011) - BOCHEM MUMBAI (IMO 9565637 / 09.2010) - CHEMROAD HOPE (IMO 9565754 / 10.2011) - CHEMROAD SEA (IMO 9565730 / 07.2011) - GENUINE GALAXY (IMO 9565699 / 03.2012) - GENUINE HERCULES (IMO 9597147 / 03.2013) - GENUINE VENUS (IMO 9613965 / 07.2013).

Le porte-conteneurs norvégien MIRO, lège (première photo), déhale le 21.08.2016 à 11h45 vers le quai de l'Asie pour réparation sur un panneau de cale. Il était arrivé la veille vers 13h00 pour Port 2000 (deuxième photo), en provevance de Rotterdam. Après réparation, il appareillera le 25.08 vers 11h00, retour à Rotterdam. Sur les deux photos de droite, départ pour Bordeaux-Bassens le 21.08.2016 vers 19h du porte-conteneurs allemand LAPPLAND. Il en était arrivé le 20.08 en milieu de journée, accostant à Port 2000 peu après 13h00.

MIRO
MIRO
LAPPLAND
LAPPLAND
MIRO (Majuro) - IMO 9144134 - Indicatif d'appel V7DQ8 - MMSI 538007081 - Porte-conteneurs - 183,87x25,30x13,50 m - TE 9,898 m - JB 16 801 - JN 8 672 - PL 23 026 t - P 13 320 kW (mot. 2T-6cyl Sulzer-Cegielski 6RTA62U / hélice à pas fixe) - V 19 nd - Prop. d'étrave (590 kW) - Générat. aux. 3 x 1 096 kW - Cap. 1 730 evp (dont 200 reefers) - Grues 3 x 40 t - Constr. 02.1998 (Stocznia Szczecinska, Szczecin, Pologne) - Propr./Gérant/Opérat. Atlantica Shipping (Oslo, Norvège) - Pav. MHL - Ex WEHR KOBLENZ (08.2009-07.2016) - Ex CCNI BILBAO (01.2008-08.2009) - Ex WEHR KOBLENZ (10.2006-01.01.2008) - Ex MOL SPRINGBOK (02.2006-10.2006) - Ex P&O NEDLLOYD PORTBURY (07.2004-02.2006) - Ex P&O NEDLLOYD CALYPSO (04.2002-07.2004) - Ex COSTA RICA (11.2001-04.2002) - Ex WEHR KOBLENZ (07.2001-11.2001) - Ex PANAMERICAN (01.1999-07.2001) - Ex CSAV RIO AMAZONAS (02.1998-01.1999) - Lancé comme WEHR KOBLENZ (10.1997). Une cinquantaine de sisterships.
LAPPLAND (Hamburg) - IMO 9186388 - Indicatif d'appel DPLG - MMSI 211284230 - Porte-conteneurs - 118,28x17,90x9,20 m - TE 7,089 m - JB 5 056 - JN 2 530 - PL 6 862 t - P 5 760 kW (mot. 4T-8cyl MAN-B&W 8L40/54 / hélice à pas variable) - V 17 nd - Prop. d'étrave (550 kW) - Générat. aux. 1 x 850 kW / 2 x 515 kW - Cap. 658 evp (dont 102 reefers) - Constr. 09.1998 (J.J. Sietas, Hambourg, Allemagne) - Gérant/Opérat. HH Shipping GmbH (Niederelbe, Allemagne) - Pav. DEU. Sisterships : cf. HANNI (IMO 9188506 / 12.1998).

Arrivée au Havre le 19.08.2016, direction Port 2000, du porte-conteneurs MSC ISTANBUL (deux premières photos). En provenance de Rotterdam, il accostera au quai du Havre vers 21h15. Sur les deux photos de droite, on le voit lors de son appareillage le 20.08 vers 20h00, à destination de Colombo (Sri Lanka).
MSC ISTANBUL
MSC ISTANBUL
MSC ISTANBUL
MSC ISTANBUL
MSC ISTANBUL (Monrovia) - IMO 9606326 - Indicatif d'appel D5LL2 - MMSI 636017537 - Porte-conteneurs - 399,00x54,00x29,90 m - TE 16,021 m - JB 176 490 - JN 100 545 - PL 186 650 t - P 59 780 kW (mot. 2T-11cyl MAN-B&W-STX 11S90ME-C9 / hélice à pas fixe) - V 23 nd - Prop. d'étrave (2 x 2 000 kW) - Générat. aux. 4 x 4 345 kW - Cap. 16 652 evp (dont 1 400 reefers) - Constr. 01.2015 (STX Shipbuilding, Jinhae-Changwon, Corée du Sud) - Propr. Zodiac Maritime (Londres, Grande-Bretagne) - Gérant/Opérat. Mediterranan Shipping Company (Genève, Suisse) - Pav. LBR. Sisterships : MSC AMSTERDAM (IMO 9606338 / 04.2015) - MSC HAMBURG (IMO 9647461 / 10.2015) - MSC LONDON (IMO 9606302 / 07.2014) - MSC NEW YORK (IMO 9606314 / 10.2014) - MSC VENICE (IMO 9647473 / 01.2016).

Mouillé sur rade du Havre depuis le 18.08.2016 à 11h00, en provenance d'Anvers, le chimiquier / pétrolier danois HAFNIA RAINIER passe les digues d'entrée du GPMH le 19.08 vers 08h45, pour aller charger 33 000 t de FO (Fuel Oil) à Jonction 3. Appareillage pour Rotterdam le 21.08 vers 14h30. Sur la troisième photo, le porte-conteneurs grec THASOS en entrée le 19.08.2016 vers 16h00. Arrivant d'Anvers, il se dirige vers Port 2000. Il appareillera le 20.08 en milieu de nuit, cap sur Sines (port situé au sud du Portugal). Photo de droite, le porte-conteneurs chinois HALIFAX EXPRESS qui se dirige vers le quai de l'Atlantique où il accostera le 19.08.2016 peu avant 18h00. Il arrive de Bremerhaven (Allemagne). Il appareillera le 20.08 vers 06h00 pour Savannah (Géorgie, état américain compris entre la Floride au Sud et la Caroline du Sud au Nord).
HAFNIA RAINIER
HAFNIA RAINIER
THASOS
HALIFAX EXPRESS
HAFNIA RAINIER (Singapore) - IMO 9263186 - Indicatif d'appel 9V3226 - MMSI 565969000 - Chimiquier / Pétrolier - 182,48x27,42x16,90 m - TE 11,98 m - JB 22 518 - JN 11 314 - PL 40 012 t - P 7 980 kW (mot. 2T-6cyl Mitsubishi-Akasaka 6UEC52LS / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Prop. d'étrave (650 kW) - Générat. aux. 3 x 600 kW - Cap. 43 250 m3 (12 citernes) - Constr. 03.2004 (Saiki Heavy Industries, Saiki OT, Japon) - Gérant/Opérat. Hafnia Handy Pool Management (Hellerup, Danemark) - Pav. SGP - Ex MOUNT RAINIER (03.2004-03.2014) . Sisterships : cf. HAFNIA ROBSON (IMO 9263198 / 05.2004).
THASOS (Monrovia) - IMO 9166651 - Indicatif d'appel A8CQ5 - MMSI 636016014 - Porte-conteneurs - 199,93x29,80x16,50 m - TE 11,55 m - JB 25 499 - JN 12 450 - PL 34 116 t - P 16 000 kW (mot. 2T-8cyl Mitsubishi 8UEC60LS / hélice à pas variable) - V 21 nd - Prop. d'étrave (1 100 kW ) - Générat. aux. 1 x 1 400 kW / 3 x 750 kW - Cap. 2 452 evp (dont 300 reefers) - Grues 3 x 40 t - Constr. 06.1998 (Thyssen Nordseewerke, Emden, Allemagne) - Gérant Goldenport Shipmanagement (Athènes, Grèce) - Pav. LBR - Ex GALLIA (03.2009-04.2013) - Ex ALIANCA SHANGHAI (08.2003-03.2009) - Ex P&O NEDLLOYD EAGLE (11.2001-08.2003) - Ex COLUMBUS TEXAS (06.1998-11.2001) - Lancé comme GALLIA (04.1998). Sisterships : AMALIA C (IMO 9166649 / 03.1998 / Ex GEMINI 12.2009-05.2013) - ISODORA (IMO 9187863 / 06.1999) - MESSINI (IMO 9142942 / 12.1997 / Ex PEMBROKE 08.2009-08.2012) - PAMBA 1 (IMO 9187875 / 06.2000 / Ex ISOLDE 06.2009-08.2016).

HALIFAX EXPRESS (Hong Kong) - IMO 9200823 - Indicatif d'appel VRMW7 - MMSI 477133700 - Porte-conteneurs - 294,02x32,20x21,80 m - TE 13,55 m - JB 54 437 - JN 23 872 - PL 66 818 t - P 40 060 kW (mot. 2T-7cyl B&W-HHI 7K98MC / hélice à pas fixe) - V 24 nd - Prop. d'étrave (2 100 kW) - Générat. aux. 1 x 2 665 kW / 2 x 2 280 kW / 1 x 1 710 kW - Cap. 4 843 evp (dont 350 reefers) - Equipage 23 - Constr. 11.2000 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Gérant Shanghai Costamare Ship Management (Shanghai, Chine) - Pav. GRC HKG (CHN) - Ex NEW YORK EXPRESS (11.2000-01.2012). Sisterships : DALLAS EXPRESS (IMO 9193288 / 01.2000) - OAKLAND EXPRESS (IMO 9200811 / 10.2000) - ROTTERDAM EXPRESS (IMO 9193317 / 08.2000) - SEOUL EXPRESS (IMO 9193305 / 06.2000) - SINGAPORE EXPRESS (IMO 9200809 / 08.2000) - TOKYO EXPRESS (IMO 9193290 / 05.2000).



Enfin, quelques navires dans l'estuaire de la Seine. Arrivé à Rouen le 22.08.2016 en fin de matinée, en provenance de Gand (Belgique), le vraquier grec CLEAR SKY (deux premières photos) gagne le large le 24.08, vers Dunkerque, sa prochaine escale. Quant au vraquier allemand VEGA MARS (deux photos de droite), il arrive de Tarragone (Catalogne, Espagne) le 24.08.2016 en milieu d'après-midi, remontant le Seine vers Rouen.
CLEAR SKY
CLEAR SKY
VEGA MARS
VEGA MARS
CLEAR SKY (Panama) - IMO 9663245 - Indicatif d'appel 3FKB7 - MMSI 355077000 - Vraquier - 199,90x32,26x18,50 m - TE 13,30 m - JB 36 353 - JN 21 614  - PL 63 600 t - P 8 050 kW (mot. 2T-5cyl MAN-B&W-Hudong Heavy Machinery 5S60ME-C8 / hélice à pas fixe) - V 14,2 nd - Générat. aux. 3 x 665 kW - Cap. GRN 78 771 m3 (5 cales) - Grues 4 x 36 t - Constr. 01.2014 (Jinling Shipyard, Nanjing, Chine) - Gérant/Opérat. Araxos Maritime (Athènes, Grèce) - Pav. PAN. Navire-catalogue : des dizaines de sisterships.
VEGA MARS (Monrovia) - IMO 9497438 - Indicatif d'appel A8UN8 - MMSI 636091920 - Vraquier - 177,36x28,20x14,20 m - TE 10,216 m - JB 19 994 - JN 10 883 - PL 31 728 t - P 6 300 kW (mot. 2T-6cyl Mitsubishi-Yichang Marine 6UEC43LSII / hélice à pas fixe) - V 13,7 nd - Générat. aux. 3 x 500 kW - Cap. GRN 42 006 m3 (5 cales) - Grues 4 x 30 t - Constr. 05.2011 (Fujian Mawei Shipbuilding, Fuzhou, Chine) - Propr./Gérant Vega-Reederei Friedrich Dauber (Hambourg, Allemagne) - Pav. LBR. Une quarantaine de sisterships.

Sur les deux premières photos, le cargo néerlandais BEAUTRITON descend la Seine le 24.08.2016 également, à destination d'Anvers. Il était arrivé à Rouen le 22.08 au soir. Sur les deux photos suivantes, en descente également mais le 20.08.2016 vers 11h00, le chimiquier / pétrolier italien FD SEA WISH (ex. CIELO DI NAPOLI, cf. infra), part pour Rotterdam. Il était arrivé à Rouen le 17.08, en provenance de  Novorossiysk (port russe de la mer Noire).
BEAUTRITON
BEAUTRITON
FD SEA WISH
FD SEA WISH
BEAUTRITON (Rotterdam) - IMO 9428669 - Indicatif d'appel PHQC - MMSI 246215000 - Cargo de divers - 118,14x15,90x8,80 m - TE 6,55 m - JB 5 132 - JN 2 891 - PL 7 200 t - P 2 970 kW (mot. 4T-9cyl MaK-Caterpillar 9M25C / hélice à pas variable) - V 13,4 nd - Prop. d'étrave (300 kW) - Générat. aux. 1 x 348 kW / 2 x 259 kW / 1 x 96 kW - Cap. GRN 10 510 m3 (2 cales) / 336 evp - Grues 2 x 40 t - Constr. 10.2009 (ATVT Sudnobudivnyi Zavod Zaliv, Kerch, Ukraine (coque) / Damen BV Shipayards, Bergum, Pays-Bas) - Gérant/Opérat. Focus Shipmanagement (Sneek, Pays-Bas) - Pav. NLD. Sisterships : cf. BANDURA (IMO 9526071 / 12.2010).
FD SEA WISH (Aberdeen) - IMO 9235696 - Indicatif d'appel 2FWI8 - MMSI 235094794 - Chimiquier / Pétrolier - 175,95x31,00x17,20 m - TE 11,10 m - JB 25 382 - JN 9 975 - PL 40 081 t - P 8 580 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Doosan 6S50MC / hélice à pas fixe) - V 15 nd - Prop. d'étrave (950 kW) - Générat. aux. 4 x 750 kW - Cap. 42 847 m3 (12 citernes) - Constr. 09.2002 (ShinA Shipbuilding, Tongyeong, Corée du Sud) - Propr./Gérant d'Amato Fratelli (Naples, Italie) - Opérat. Navig8 Handy Tanker Pool (Singapour) - Pav. GBR - Ex CIELO DI NAPOLI (09.2002-12.2012). Une vingtaine de sisterships.



Escales à Sète (19.08.2016) — Photos Régis Zaïa
Deux navires à quai à Sète le 19.08.2016 : le pétrolier / chimiquier BOMAR CERES (deux premières photos), propriété de l'armement britannique Borealis Maritime et géré par l'armement néerlandais North Sea Tankers, et le cargo turc SUURHUSEN S (photos de droite).
BOMAR CERES (Valletta) - IMO 9367231 - Indicatif d'appel 9HDE9 - MMSI 256815000 - Pétrolier / Chimiquier - 107,60x16,00x8,00 m - TE 6,36 m - JB 3 997 - JN 1 839 - PL 6 064 t - P 3 000 kW (mot. 4T-6cyl MAN-B&W 6L32/40 / hélice à pas variable) - V 14 nd - Prop. d'étrave (325 kW) - Générat. aux. 1 x 850 kW / 3 x 400 kW / 1 x 108 kW - Cap. 6 654 m3 (12 citernes) - Constr. 10.2007 (Celiktekne Sanayii ve Ticaret, Tuzla-Istanbul, Turquie) - Propr./Gérant Borealis Maritime (Londres, Grande-Bretagne) - Opérat. North Sea Tankers (Rotterdam, Pays-Bas) - Pav. MLT - Ex LYCIAN (10.2007-05.2012). Sisterships : BOMAR PLUTO (IMO 9413585 / 11.2008) - HITRA (IMO 9413652 / 03.2009) - IONIAN TRADER (IMO 9367255 / 07.2008) - LYDIAN TRADER (IMO 9367243 / 02.2008) - RC BEHAR (IMO 9413664 / 08.2009).
SUURHUSEN S (Valletta) - IMO 9123245 - Indicatif d'appel 9HA3103 - MMSI 229144000 - Cargo de divers - 89,77x13,17x7,15 m - TE 5,68 m - JB 2 805 - JN 1 568 - PL 4 261 t - P 1 800 kW (mot. 4T-9cyl Deutz-MWM SBV9M628 / hélice à pas variable) - V 11,5 nd - Prop. d'étrave (240 kW) - Générat. aux. 1 x 264 kW / 2 x 136 kW - Cap. GRN 5 716 m3 (1 cale) / 213 evp - Constr. 03.1996 (Scheepswerf Damen Hoogezand, Foxhol, Pays-Bas) - Gérant/Opérat. Rana Denizcilik Nakliyat (Istanbul, Turquie) - Pav. MLT - Ex SUURHUSEN (12.1996-07.2012) - Ex SAAR ROMA (03.1996-12.1996).

Ci-dessous, la frégate BRASIL (U27) de la Marine nationale brésilienne, venue à Sète à l'occasion de la "Fête de la Saint Louis" qui s'y est tenue du 18 au 23.08.2016. C'était la 274e édition depuis le premier tournoi de joutes qui eut lieu le 29.07.1666, date de la création du port de Sète (rappelons que Saint Louis est le Saint Patron de la Ville, le jour de sa fête est d'ailleurs férié à Sète). Ce championnat du monde officieux de joutes languedociennes se déroule le long du canal royal. Le BRASIL a quitté Sète le 26.08. Outre sa fonction de navire-école, cette frégate a pour mission complémentaire de renforcer les liens avec des nations amies, ce qu'elle fait lors de ses escales dans les nombreux pays visités, et aussi en recevant régulièrement à bord des cadets étrangers.
BRASIL / U27 (Rio de Janeiro) - Frégate-école - 130,20x13,50x6,00 m - TE 4,80 m - Déplac. 2 400 t (lège) /  3 700 t (à pleine charge) - Deux moteurs Pielstick / Deux hélices - V 18 nd - Autonomie 7 000 milles nautiques - Equipage 420 (dont 30 officiers et 190 cadets) - Constr. 1984 (Navy Yard, Rio de Janeiro, Brésil) - Propr./Gérant/Opérat. Marine nationale (Bresil) - Pav. BRA.


Première mission de levage lourd pour le navire-grue offshore PIONEERING SPIRIT (août 2016)
On s'en souvient, le plus large navire au monde (124 m), le navire de soutien offshore PIONEERING SPIRIT était arrivé à Rotterdam (Maasvlakte 2) début janvier 2015 sous le nom de PIETER SCHELTE. Ce nom avait toutefois soulevé la polémique, aux Pays-Bas et en Grande-Bretagne en particulier, car le signataire d'un des premiers contrats avec Allseas Marine (propriétaire du navire) n'est autre que l'anglo-néerlandais Shell (le navire de soutien offshore géant ira en effet travailler au démantèlement de plateformes du champ Brent en mer du Nord). Ce navire portait à l'origine le prénom du père de Edward Heerema (actuel propriétaire d'Allseas Marine), Pieter Schelte Heerema (1908-1981). Or, si ce dernier fut un pionnier dans l'industrie de l'offshore, une période précédente de sa vie fut beaucoup moins glorieuse, puisqu'il servit dans les Waffen-SS entre 1940 et 1943. Il semble qu'il soit ensuite passé dans la résistance anti-nazi, mais cela ne l'a pas empêché d'être jugé à la fin du conflit et condamné à trois ans de prison (dont dix-huit mois fermes). Devant l'émotion suscitée, le propriétaire d'AllSeas a finalement accepté de rebaptiser son catamaran géant sous le nom de PIONEERING SPIRIT (en 02.2015) — Photos Port de Rotterdam.
PIONEERING SPIRIT
PIONEERING SPIRIT
PIONEERING SPIRIT

Le PIONEERING SPIRIT a quitté Rotterdam (photos ci-dessous) le 06.08.2016, cap sur la plateforme YME du consortium espagnol Repsol, à 100 km des côtes norvégiennes. Cette plateforme de 72 m de côté et de 87 m de haut pesait 14 000 t. Après avoir scié les pieds du MODU (Module Offshore Drilling Unit), le navire-grue en a soulevé les topsides (modules situés au-dessus du niveau de la mer) et les a chargés à bord (opération terminée le 22.08.2016), afin d'aller les livrer à Veolia qui va les démanteler dans son chantier de recyclage de Lutelandet (Sud-Ouest de la Norvège) — environ 95 % de la plateforme devraient être recyclés. Une fois cette première mission terminée, le PIONEERING SPIRIT retournera à Rotterdam. Il y recevra quatre nouveaux palonniers, puis repartira en mer du Nord cette fois-ci, pour soulever la plateforme Delta du champ Brent de Shell. La même opération sera ultérieurement répétée pour les plateformes Alpha, Bravo et Charlie du même champ pétrolifère. A noter que ce navire hautement technologique peut non seulement charger une plateforme en vue de son démantèlement (la durée de vie d'une plateforme est d'environ 30 ans), mais aussi livrer des modules préfabriqués à terre et prêts à être installés sur la structure porteuse en mer. Son intervention dans ce sens est d'ailleurs déjà envisagée pour le champ Johan Sverdrup découvert en 2010, et l'un des cinq plus grands champs de pétrole du plateau continental norvégien. Selon Statoil, avec une production estimée entre 1,7 et 3,0 milliards de barils, ce sera l'un des plus grands projets norvégiens pour les 50 années à venir (cf. dossier ici). Ce navire dispose également de la plus grande capacité de stockage de pipes pour la pose d'oléoducs et gazoducs sous-marins.

PIONEERING SPIRIT
PIONEERING SPIRIT
PIONEERING SPIRIT
PIONEERING SPIRIT (Valletta) - IMO 9593505 - Indicatif d'appel 9HA4112 - MMSI 249110000 - Navire-grue autopropulsé - 382,00 (LPP370) x 124,00 x 30,00 m - TE min 10 m - TE max 27 m - JB 403 342 - JN 121 002 - PL 50 000 t - Déplacement max 932 000 t - Ptot 90 000 kW (huit moteurs 4T-20cyl MAN-B&W 20V32/44CR couplés à huit générateurs qui alimentent six moteurs électriques entraînant six propulseurs azimutaux Rolls-Royce de 5 500 kW chacun, qui servent à la fois pour la propulsion et pour le positionnement dynamique) - V 12 nd - Système de positionnement dynamique DP3 - Capacité maximale de levage 48 000 t - Emménagements pour 571 personnes - Peut embarquer jusqu'à 27 000 t de pipes (diamètre 2" à 68") sur son pont de travail - Helideck pour Sikorsky S92 - Grues de pont 1 x 600 t / 3 x 40 t - Coque renforcée glace (Ice Class 1C) - Constr. 11.2014 (Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering / DSME, Geoje, Corée du Sud) - Propr./Opérat. Allseas Marine (Chatel-St.-Denis, Suisse) - Gérant Allseas Engineering BV (Delft, Pays-Bas) - Pav. MLT - Ex PIETER SCHELTE (11.2014-02.2015).


Le tanker grec AEGEAN UNITY, premier Suezmax à emprunter les nouvelles écluses de Panama (août 2016)
Le "crude oil carrier" grec AEGEAN UNITY fut, avec ses 159 000 tpl, le premier "Suezmax" à traverser (du Pacifique vers l'Atlantique) les nouvelles écluses du canal de Panama (cf. photos ci-dessous, crédit ACP / Autorité du Canal de Panama), le 18.08.2016. Il se dirigeait vers le South Riding Point Crude Oil Terminal (Ile de Grand Bahama, située à environ 100 km au N-E de Miami) / ETA 25.08, avec à son bord une cargaison de 710 000 barils (soit environ 113 000 m3) de pétrole brut chargé en Equateur. Ce pétrolier est tout neuf, puisqu'entré en service le mois dernier (05.07.2016 / coût de construction 68 M$ US). Douze sisterships ont été livrés ces six derniers mois par le chantier sud-coréen Hyundai Heavy Industries (cf. infra), et une vingtaine d'autres sont en cours de construction. Lors de cette première traversée, le pétrolier était à environ 70 % de sa capacité totale (il avait alors 13 m de tirant d'eau). Comme on le voit sur les photos ci-dessous, ces nouvelles écluses sont suffisamment grandes pour que les navires soient guidés, lors de leur traversée, par des remorqueurs (un à la proue et un à la poupe de chaque navire) et non plus par les traditionnelles "mules" (locomotives) si typiques du canal de Panama (l'ACP a fait construire 46  nouveaux remorqueurs pour servir les Neopanamax). Ces nouvelles écluses comprennent deux jeux (celui de Cocolí côté Pacifique et celui d'Agua Clara côté Atlantique) constitué chacun de trois chambres. Chaque chambre mesure 425 m de long pour 55 m de large et 18,2 m de profondeur (versus 305 m de long pour 33,5 m de large et 12,8 m de profondeur pour les anciennes écluses). Une distance d'environ 80 km sépare ces deux nouveaux jeux d'écluses.
AEGEAN UNITY AEGEAN UNITY
Un "Suezmax" est un navire dont les dimensions maximales lui permettent encore d'emprunter à pleine charge le Canal de Suez. Comme on le sait, ce canal n'a pas d'écluses, ses seules contraintes sont donc la profondeur de son chenal de navigation et l'intrados du pont qui l'enjambe. Les Suezmax sont donc typiquement des navires de 120 000 à 200 000 tpl, avec un tirant d'eau max de 20,1 m et de 50 m de large, dont le tirant d'air est inférieur à 68 m.
La formation des pilotes de tugs s'est faite en partie sur modèles réduits au Centre d'entraînement de l'ACP à Summit (centre conçu au 1/25e, comme à Port Revel), en partie sur simulateur 3D, puis en grandeur réelle le 09.06.2016 sur le vraquier BAROQUE (photo ci-dessous) de type "Neopanamax" (voir ses dimensions ci-après), affrété exprès par l'ACP.
Le Scale Model Maneuvering Training Center (surface totale de l'ordre de 14 ha) comporte deux lacs de manœuvre reliés par un canal figurant la passe de la Culebra (dite tranchée Gaillard), avec chambres éclusées. Ce centre, ouvert le 23.03.2016, compte actuellement des maquettes de remorqueurs, de vraquiers (comme le NORD DELPHINUS / IMO 9448023 / 12.2009 / Photo Nico Kemps), un porte-conteneurs (modèle-réduit du MAERSK EDIMBURG), le tout à l'échelle 1:25. Un gazier (LNG) complètera la flotte en 09.2016. Cette formation est complémentaire à celle sur simulateur effectuée au SIDMAR (Center of Simulation, Research and Maritime Development) de l'ACP.
AEGEAN UNITY (Piraeus) - IMO 9745237 - Indicatif d'appel SVCJ8 - MMSI 241445000 - Pétrolier (Transport de brut) - 274,00x48,00x23,10 m - TE 17,15 m - JB 81 349 - JN 52 054 - PL 158 932 t - P 16 590 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-HHI 6G70ME-C9 / hélice à pas fixe) - V 15,8 nd - Générat. aux. 3 x 1 070 kW - Cap. 166 696 m3 (12 citernes) - Constr. 07.2016 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Arcadia Shipmanagement (Athènes, Grèce) - Pav. GRC. Sisterships : AEGEAN MARATHON (IMO 9745225 / 05.2016) - APACHE (IMO 9749489 / 05.2016) - CHIOS (IMO 9772113 / 06.2016) - CHRISTINA (IMO 9772125 / 07.2016) - DELTA EURYDICE (IMO 9700706 / 07.2015) - DELTA MARIA (IMO 9700691 / 04.2015) - DILIGENT WARRIOR (IMO 9750050 / 01.2016) - FAITHFUL WARRIOR (IMO 9750062 / 05.2016) - SAN JACINTO (IMO 9730373 / 06.2016) - TRINITY (IMO 9730361 / 03.2016).
Comme on le voit, des bassins longent le nouveau jeu d'écluses (trois chambres, séparées par deux portes coulissantes de 55 m de large et 10 m d'épaisseur, reposant sur des caissons flottants pour en faciliter les manœuvres). Ceux-ci (9 pour chaque jeu d'écluses) servent de réservoirs (eau recyclée à 60 %) pour alimenter les écluses, lesquelles se remplissent en moins de 20 min, réduisant d'autant le temps de transit des navires (moins de 3 h contre près de 10 h par les écluses d'origine).
BAROQUE (Valletta) - IMO 9451044 - Indicatif d'appel 9HA4162 - MMSI 249234000 - Vraquier - 255,26x43,00x20,21 m - TE 14,50 m - JB 63 940 - JN 37 992 - PL 114 248 t - P 13 560 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-HHI 6S60MC-C / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux. 3 x 750 kW - Cap. GRN 133 669 m3 (7 cales) - Constr. 03.2011 (New Times Shipbuilding, Jingjiang, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Golden Union Shipping (Le Pirée, Grèce) - Pav. MLT - Ex CHIARA (03.2011-11.2015). Une vingtaine de sisterships dont les AQUITANIA G (IMO 9490480 / 10.2010) vu à La Rochelle et HANJIN ODESSA (IMO 9539729 / 04.2012) vu à Amsterdam.

Le transport maritime via le canal, sous sa configuration initiale (le canal de 1914), rapportait près de 25 % du PIB du Panama. Jusqu'ici, le canal de Panama se trouvait à la croisée de 144 lignes desservant 1 700 ports répartis dans 160 pays. Ces nouvelles écluses devraient permettre l'ouverture de nouvelles lignes reliant l’Atlantique et le Pacifique, non seulement pour les trafics traditionnels comme les conteneurs ou le vrac, mais aussi sur de nouvelles niches de marché comme le GNL. Cet élargissement du canal devrait donc mécaniquement entraîner de nouvelles rentrées économiques. Pour mémoire, ce réaménagement du canal, c'est près de 10 années de travaux auxquels ont participé plus de 40 000 personnes, et un coût total de 5,2 milliards d'US $. Ces nouveaux jeux d'écluses permettent désormais le passage de navires (dits "Postpanamax" ou "Neopanamax") de dimensions maximales 366 m de long pour 49 m de large et 15 m de tirant d'eau, soit par exemple des PCs de 13 000 evp (c'est-à-dire pratiquement un doublement de taille par rapport aux "Panamax"). Une certaine redistribution des trafics maritimes mondiaux devrait donc se produire, dont pourraient tirer partie certains ports des Caraïbes, comme Fort-de-France (Martinique), Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), Kingston (Jamaïque) ou encore La Havane (Cuba).

En effet, le rôle stratégique sur le transport international du canal de Panama tel qu'il est aujourd'hui est évident. A titre d'exemple, un navire faisant route de New York à San Francisco devra parcourir environ 9 500 km via Panama contre 22 500 km via le Cap Horn. Environ 14 000 navires transitaient annuellement par le canal de Panama dans son ancienne configuration, ce qui correspond à environ 280 millions de tonnes, soit environ 4 % du trafic mondial de marchandises (chiffres ACP - 2015). Avec la nouvelle voie de grande capacité (parallèle aux deux existantes qui continueront d'être utilisées pour les navires Panamax), l'Autorité du Canal de Panama mise sur 600 millions de tonnes, soit plus du doublement du trafic. Faut-il encore que la demande mondiale en transport maritime évolue favorablement, c'est-à-dire que le taux de croissance de l’économie mondiale continue d'augmenter, ce qui n'est pas fatalement le cas en ce moment où le transport maritime est plutôt en situation de sur-offre. Par ailleurs, la construction de navires toujours plus gros entraîne un décalage entre la taille des navires et celle des infrastructures. Ainsi, les nouvelles écluses de Panama pourront recevoir des porte-conteneurs de 13 000 evp maximum, comme dit précédemment, alors que naviguent désormais des PCs de 18 000 à 20 000 evp.
Un autre paramètre influençant le trafic de Panama est évidemment la politique commerciale de l'Autorité du canal de Suez, concurrent direct de celui de Panama, et qui a déjà baissé ses prix (jusqu'à 65 % dans certains cas) pour conserver sa clientèle. Même si la route entre l'Asie et la côte Est des Etats-Unis est plus courte (d'environ  5 jours) via Panama plutôt que par Suez, il n'en demeure pas moins que les tarifs de traversée de Panama devront rester contraints, ce qui allongera le retour sur investissements des travaux pharaoniques effectués par l'état panaméen cette dernière décennie. Quant aux parts de marché de Panama, si le projet du canal du Nicaragua devait un jour aboutir, elles sont difficiles à prévoir, mais il semble que ce projet dont on parlait déjà du temps de Lesseps ne soit encore qu'une ébauche… Autre alternative à la traversée de Panama : le "passage du nord-ouest" à travers l’Arctique canadien, mais cette route, si elle continue de se développer, sera de toute façon, saisonnière.
Pour mémoire, c'est un navire chinois qui a été tiré au sort pour réaliser la première traversée commerciale lors de l'inauguration du "nouveau canal de Panama" le 26.06.2016 : le porte-conteneurs ANDROKINOS tout neuf (livré en 01.2016) rebaptisé pour l’occasion (en 05.2016) COSCO SHIPPING PANAMA (photo D. Mortimer).
COSCO SHIPPING PANAMA (Majuro) - IMO 9732606 - Indicatif d'appel V7RB9 - MMSI 538006767 - Porte-conteneurs - 300,00x48,25x24,80 m - TE 15,00 m - JB 93 702 - JN 51 914 - PL 117 366 t - P 36 870 kW (mot. 2T-9cyl Wartsila-Hyundai 9X82 / hélice à pas fixe) - V 22 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 3 x 4 694 kW / 1 x 3 584 kW / 1 x 250  kW - Cap. 9 443 evp (dont 1 400 reefers) - Constr. 01.2016 (Hyundai Samho Heavy Industries, Samho, Corée du Sud) - Propr./Gérant Seamax Shipping LLC (Stamford, Etats-Unis) - Opérat. Coscon / Cosco Container Lines (Pékin, Chine) - Pav. MHL - Ex ANDROKINOS (01.2016-05.2016). Sisterships : AISOPOS (IMO 9732589 / 10.2015) - MAERSK SARAT (IMO 9732591 / 11.2015) - MAERSK SKARSTIND (IMO 9740457 / 02.2016).


Le transbordeur CARIBBEAN FANTASY remis à flot et remorqué jusqu'à San Juan,
(Porto Rico) le 20.08.2016
Le car-ferry mexicain CARIBBEAN FANTASY, qui s'était échoué à un demi-mille au large de Punta Salinas (sur la côte N-E de l'île de Porto Rico, à l'Ouest de San Juan), suite à l'incendie qui l'avait frappé le 17.08.2016 alors qu'il faisait route entre Santo Domingo (République Dominicaine) et San Juan (Porto Rico), a pu être remis à flot le 20.08.2016 (après que l'incendie ait été totalement maîtrisé la veille). Il a ensuite été remorqué (cf. photo ci-contre, crédit Policia Puerto Rico) jusqu'au port de San Juan où il a été amarré au Pier 15. On le rappelle, les 512 passagers et membres d'équipage avaient pu être évacués par les autorités locales, aucun blessé ni pollution n'étant à déplorer.


Quelques-uns des navires en escale au Havre le 18.08.2016 — Photos Gérard Né
Sur la première photo, le pétrolier / chimiquier italien BARBARICA amarré au poste CIM 3 du quai de la Compagnie Industrielle Maritime. Il y a accosté le 17.08.2016 un peu avant 10h00, en provenance de Dunkerque. Il déhalera vers CIM 7 le 19.08 en début d'après-midi, avant d'appareiller pour Bordeaux le 20.08 aux alentours de 07h00. Sur la deuxième photo, le pétrolier russe NS ANTARCTIC qui vient d'accoster au poste CIM 10 le 18.08.2016 à 11h00. Il arrive de Mongstad, terminal pétrolier norvégien (au nord de Bergen) appartenant au groupe Statoil. Il appareillera le 19.08 vers 12h00 à destination de Mourmansk, port russe sur le Golfe de Kola en mer de Barents (plus grand port sur l’océan glacial Arctique, il a la particularité d'être libre de glace toute l'année en raison de la proximité du Gulf Stream). Ce port est en plein développement, avec la découverte assez récente au large d'importants gisements pétro-gaziers ("projet Chtokman" et autres, gérés par l'Association MurmanShelf) et aussi à cause des navires qui empruntent de plus en plus fréquemment le "passage du Nord-Est ", lesquels font appel aux brise-glaces nucléaires russes basés à Mourmansk. Sur la photo de droite, un autre pétrolier russe, le ZALIV VOSTOK à quai au poste CIM 8. Il y a accosté le 16.08.2016 peu avant 22h00, en provenance de Jubail (à l'Est de l'Arabie Saoudite, sur le golfe Persique). Après deux déhalages successifs, il devrait appareiller pour Rotterdam le 22.08 vers 23h00.
BARBARICA
NS ANTARCTIC
BARBARICA (Ravenna) - IMO 9383443 - Indicatif d'appel ICCG - MMSI 247224200 - Pétrolier / Chimiquier - 143,00x23,00x11,80 m - TE 8,90 m - JB 14 650 - JN 6 250 - PL 18 700 t - Ptot 8 000 kW (deux moteurs 4T-8cyl Wartsila 8L32 / deux hélices à pas variable) - V 15 nd - Prop. d'étrave (888 kW) - Générat. aux. 2 x 2 300 kW / 2 x 500 kW / 1 x 200 kW - Cap. 19 759 m3 (14 citernes) - Constr. 04.2008 (R.M.K. Tersanesi, Tuzla-Istanbul, Turquie) - Propr./Gérant/Opérat. Mediterranea di Navigazione (Ravenne, Italie) - Pav. ITA.
NS ANTARCTIC (Monrovia) - IMO 9413559 - Indicatif d'appel A8SA9 - MMSI 636014191 - Pétrolier - 250,00x44,00x21,00 m - TE 14,721 m - JB 62 372 - JN 33 595 - PL 111 107 t - P 14 280 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-HHI 7S60MC / hélice à pas fixe) - V 15,4 nd - Générat. aux. 3 x 838 kW - Cap. 121 653 m3 (12 citernes) - Constr. 06.2009 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Propr. Sovcomflot (Moscou, Russie) - Gérant/Opérat. SCF Management Services Dubai (Dubai, Emirats Arabes Unis) - Pav. LBR. Sisterships : NS AFRICA (IMO 9413573 / 09.2009) - NS ARCTIC (IMO 9413547 / 05.2009) - NS ASIA (IMO 9413561 / 07.2009)
ZALIV VOSTOK (Monrovia) - IMO 9360130 - Indicatif d'appel A8RM6 - MMSI 636014127 - Pétrolier - 243,94x42,00x22,00 m - TE 14,92 m - JB 60 178 - JN 31 496 - PL 104 527 t - P 15 820 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-HHI 7S60MC-C / hélice à pas fixe) - V 15 nd - Générat. aux. 3 x 1 130 kW - Cap. 121 797 m3 (12 citernes) - Constr. 01.2009 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Propr. Primorsk Shipping Corporation / Prisco (Nakhodka, Russie) - Gérant Prisco Singapore (Singapour) - Pav. LBR. Sisterships : ZALIV AMERIKA (IMO 9354301 / 01.2008) - ZALIV AMURSKIY (IMO 9354313 / 07.2008) - ZALIV BAIKAL (IMO 9360128 / 01.2009).

Amarré au quai Joannes  Couvert, pour soutage, le pétrolier EAGLE SAN PEDRO, naviguant sous pavillon français (il est géré par l'armement V Ships France.
EAGLE SAN PEDRO & SIKINOS
EAGLE SAN PEDRO & SIKINOS
EAGLE SAN PEDRO & SIKINOS
Il avait accosté au poste CIM 10 le 16.08.2016 en milieu de matinée, en provenance de Las Palmas de Gran Canaria (Iles Canaries, Espagne). Après soutage, il appareillera ce 18.08 à 20h, à destination de Luanda (port angolais sur la côte Ouest de l'Afrique, l'Angola étant situé entre le Gabon au Nord et la Namibie au Sud).
EAGLE SAN PEDRO
EAGLE SAN PEDRO
EAGLE SAN PEDRO
EAGLE SAN PEDRO
Vu de plus près, ci-dessous à droite, le pétrolier-ravitailleur grec SIKINOS. Je l'ai pour ma part photographié le 01.12.2014 dans le port de Santa Cruz de Tenerife, lors d'une escale sur une route Italie-Brésil que je faisais à bord du paquebot COSTA FAVOLOSA.
EAGLE SAN PEDRO
EAGLE SAN PEDRO & SIKINOS
EAGLE SAN PEDRO & SIKINOS
EAGLE SAN PEDRO (Marseille) - IMO 9594858 - Indicatif d'appel FIQX - MMSI 228055900 - Pétrolier (Transport de brut) - 274,00x48,00x23,20 m - TE 17,224 m - JB 80 783 - JN 51 914 - PL 157 849 t - P 16 400 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Doosan 6S70MC-C / hélice à pas fixe) - V 15 nd - Générat. aux. 3 x 900 kW / 1 x 300 kW - Cap. 167 400 m3 (12 citernes) - Constr. 10.2012 (Samsung Heavy Industries, Geoje, Corée du Sud) - Propr. AET (Hamilton, Bermudes / Singapour) - Gérant V Ships France (Nantes, France) - Pav. FRA. Navire-catalogue : plus d'une cinquantaine de sisterships.
SIKINOS (Valletta) - IMO 9460851 - Indicatif d'appel 9HA2865 - MMSI 256462000 - Pétrolier / Chimiquier - 90,22x15,60x7,80 m - TE 6,00 m - JB 3 212 - JN 1 294 - PL 4 595 t - P 2 480 kW (mot. 4T-8cyl Wartsila 8L26 / hélice à pas fixe) - V 12,5 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 3 x 500 kW - Cap. 4 216 m3 (10 citernes) - Constr. 08.2011 (Fujian Southeast Shipyard, Fuzhou, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Aegean Bunkering Services (Le Pirée, Grèce) - Pav. MLT - Lancé comme TINOS(11.2010). Une quinzaine de sisterships.
Page précédente
Dernière mise à jour - 01.09.2016

© Françoise Massard  
  www.cargos-paquebots.net