Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Albatros - Allcargo Arathi - Allcargo Laxmi - Annabelle Schulte - Apollo Fox - Atlantic Sun - Baupre Island - Birka Queen - Black Prince - Black Prince / Venus - Black Watch - Blenheim (II) - Blue Sea - Bolinas - Bomar Juliana - Bomar Resilient - Bonanza (I) - Bosphorus (II) - Boudicca - Bourbon Evolution - Bourbon Supporter - Braemar (I) - Bretagne (III) - Briseis - Cap Beaufort - Catharina Schulte - Clio - CMA CGM L'Etoile - Corso Dream - Dima - Evridiki G - Fehn Sun - Fujisan - Gao Shan - Glovis Passion - Glovis Prestige - Golden Princess - Grand Latino - Hannah Schulte - Hyundai Kumkang - Imola Express - Jiangsu Hongming HM-0005 - Jun Shan - Kreuz Challenger - Le Levant - Le Mans Express - Livanita - Lucie Schulte - Maersk Needham - Maersk Newbury - Maersk Newcastle - Maersk Nijmegen - Magny Cours Express - Marguerite Schulte - Maria - Massalia - Michelle - Michelle 1 - Miss Benedetta - Miss Mariarosaria - Miss Marina - M. Izmir - Monza Express - MSC Splendida - Naos - Nedlloyd Adriana - Neptune Hellas - Neptune Horizon - Nesserland - NL Glory - Nord Gainer - Norwegian Star - Ola Esmeralda - Olympic Bravery - Onyx - Philippine Tourist - Philippine Tourist I - Rayben Star - Rio Taku - Rio Teslin - Rio Thelon - Rio Thompson - Royal Viking Sky - San Christobal - San Clemente - San Vicente - Saudi Glory - Silvana - Socofl Stream - Star Clipper - Star Flyer - Star Gran - Star Grip - Sunmi - Sunward - Superstar Capricorn - Swallow - Swami - Swift - Tere Moana - TG Nike - Thorsisle - Vasadiep - Vinceeverett - Welle - Zoey -
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...
Page suivante  

Quelques navires en escale à Kingston (Jamaïque) le 14.10.2016 — Photos Roland Grard
Nous avons déjà présenté le porte-conteneurs allemand SAN CHRISTOBAL (armement Hamburg Süd) à l'occasion de son baptême le 28.08.2014 au chantier coréen Hyundai Heavy Industries. Le voici en escale à Kingston le 14.10.2016. Il fut aidé, dans ses manœuvres portuaires, par les remorqueurs CHINOOK (à l'avant) et CAPIDAHL (à l'arrière).
SAN CHRISTOBAL
SAN CHRISTOBAL
SAN CHRISTOBAL
SAN CHRISTOBAL
SAN CHRISTOBAL (Monrovia) - IMO 9699191 - Indicatif d'appel D5GN5 - MMSI 636092592 - Porte-conteneurs - 299,99x48,20x24,80 m - TE 14,50 m - JB 94 930 - JN 58 464 - PL 112 233 t - P 36 440 kW (mot. 2T-9cyl Wartsila-HHI 9X82 / hélice à pas fixe) - V 22 nd - prop. d'étrave - Générat. aux. 3 x 3 070 kW / 1 x 2 300 kW - Cap. 9 034 evp (dont 1 370 reefers) - Constr. 08.2014 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Hamburg Süd (Hambourg, Allemagne) - Pav. LBR. Sisterships : SAN CLEMENTE (IMO 9699189 / 07.2014) - SAN VICENTE (IMO 9699206 / 11.2014).

HANNAH SCHULTE
RIO GRANDE EXPRESS
Ci-contre à gauche, le porte-conteneurs HANNAH SCHULTE de l'armement allemand Schulte, actuellement opéré par CMA CGM. A droite, un autre PC allemand, le RIO GRANDE EXPRESS d'Hapag-Lloyd.
HANNAH SCHULTE (Singapore) - IMO 9301938 - Indicatif d'appel 9VEZ2 - MMSI 565222000 - Porte-conteneurs - 210,00x30,10x16,70 m - TE 11,50 m - JB 26 671 - JN 12 679 - PL 34 704 t - P 24 840 kW (mot. 2T-8cyl MAN-B&W-STX 8S70MC-C / hélice à pas fixe) - V 22 nd - Prop. d'étrave (1 200 kW) - Générat. aux. 4 x 1 600 kW - Cap. 2 602 evp (dont 600 reefers) - Grues 4 x 45 t - Constr. 10.2006 (STX Shipbuilding, Jinhae-Changwon, Corée du Sud) - Propr. Schulte Group (Hambourg, Allemagne) - Gérant Hanseatic Unity Chartering (Hambourg, Allemagne) - Opérat. CMA CGM (Marseille, France) - Pav. SGP - Ex MAERSK NEEDHAM (10.2006-02.2015) - Lancé comme HANNAH SCHULTE (09.2006).
Plus d'une quarantaine de sisterships, dont les BOMAR JULIANA (IMO 9275036 / 10.2003) - BOMAR RESILIENT (IMO 9240873 / 10.2002 / Ex ANNABELLE SCHULTE 11.2005-11.2014) - CAP BEAUFORT (IMO 9275024 / 10.2003 / Ex NEDLLOYD ADRIANA 12.2005-10.2014) - CATHARINA SCHULTE (IMO 9302956 / 11.2006) - CMA CGM L'ETOILE (IMO 9301469 / 10.2005) - EVRIDIKI G (IMO 9231482 / 06.2001) - LUCIE SCHULTE (IMO 9301926 / 08.2006) - MAERSK NEWBURY (IMO 9231470 / 05.2001) - MAERSK NEWCASTLE (IMO 9215878 / 02.2001) - MAERSK NIJMEGEN (IMO 9434929 / 05.2009) - MARGARETE SCHULTE (IMO 9302944 / 10.2006) - RIO TAKU (IMO 9286774 / 05.2004) - RIO TESLIN (IMO 9283693 / 02.2004) - RIO THELON (IMO 9283708 / 04.2004) - RIO THOMPSON (IMO 9286786 / 06.2004) - TG NIKE (IMO 9301457 / 09.2005) - WELLE (IMO 9294537 / 11.2005).
RIO GRANDE EXPRESS (Hong Kong) - IMO 9301823 - Indicatif d'appel VRCE5 - MMSI 477415600 - Porte-conteneurs - 260,10x32,25x19,30 m - TE 12,60 m - JB 39 941 - JN 24 458 - PL 50 869 t - P 36 560 kW (mot. 2T-8cyl MAN-B&W-Doosan 8K90MC-C / hélice à pas fixe) - V 23,3 nd - Prop. d'étrave (1 600 kW) - Générat. aux. 4 x 1 700 kW - Cap. 4 248 evp (dont 400 reefers) - Constr. 10.2006 (Samsung Heavy Industries, Geoje, Corée du Sud) - Gérant/Opérat. Hapag-Lloyd AG (Hambourg, Allemagne) - Pav. HKG (CHN). Navire-catalogue : plus d'une cinquantaine de sisterships, dont BENITA SCHULTE (IMO 9401075 / 10.2009 / UASC SAMARRA 10.2009-08.2014) - COSCO NAGOYA (IMO 9380271 / 07.2008) - CSCL MELBOURNE (IMO 9290127 / 08.2005) - DEVA (IMO 9278105 / 03.2004) - DUBAI EXPRESS (IMO 9301782 / 01.2006) - HAMMONIA PESCARA (IMO 9401051 / 07.2009 / Ex UASC SHUWAIKH 07.2009-05.2014) - OOCL NAGOYA (IMO 9445538 / 11.2009) - OOCL NORFOLK (IMO 9440045 / 02.2009) - QINGDAO TOWER (IMO 9233832 / 01.2003) - ROTTERDAM BRIDGE (IMO 9224324 / 11.2001).


Quelques-uns des navires en escale à Nouméa
(Mise à jour septembre 2016)

Photos Stéphane Barbedienne


Mouvements de navires, dont le paquebot BLACK WATCH, à Honfleur (10.10.2016) — Photos Gérard Né
Jolies lumières sur les quais d'Honfleur, après un gros grain, pour l'appareillage du paquebot BLACK WATCH (de l'armement Fred Olsen Cruise Lines), lumières dignes des nombreux peintres impressionnistes qui ont assidûment fréquenté cette jolie bourgade normande au XIXe siècle (comme Eugène Boudin, Camille CorotJohan Barthold Jongkind ou encore Gustave Courbet, pour n'en citer que quelques-uns). Ce paquebot est le sistership du BOUDICCA que nous avons vu il y a cinq jours à La Rochelle. Comme lui, le BLACK WATCH a abandonné la coque blanche pour une jolie "robe" grise surlignée d'un filet rouge, donnant une assez fière allure à ce vétéran qui a 44 ans cette année. Comme on le voit ci-dessous, les pêcheurs regagnent le vieux bassin.
BLACK WATCH
BLACK WATCH
BLACK WATCH
Arrivé sur rade le 10.10.2016 à 03h45, en provenance de Leixoes (Portugal), le BLACK WATCH avait engainé la Seine à 04h15, accostant à Honfleur peu avant 06h00. Il appareille ce même jour vers 17h00, cap sur Rosyth, port écossais situé sur la rive gauche du fleuve Forth, à une vingtaine de kilomètres au N-O de la capitale Edimbourg (située elle en rive droite). Cette escale d'Honfleur s'inscrit en effet dans une croisière de 12 j "Espagne - France - Portugal" qui est partie de Rosyth le 30.09, avec des escales à Lorient (France) - Bilbao, Aviles et El Ferrol (Espagne) - Oporto-Leixoes (Portugal) - Honfleur donc, avant de revenir à Rosyth (son port d'attache pour toute la saison 2016).
BLACK WATCH
BLACK WATCH
BLACK WATCH
Le BLACK WATCH sera de retour à Honfleur le 14.10, au départ de Rosyth toujours, avant de gagner Lisbonne, puis les Canaries, Madère, etc.
BLACK WATCH
BLACK WATCH
BLACK WATCH
BLACK WATCH (Nassau) - IMO 7108930 - Indicatif d'appel C6RS5 - MMSI 311166000 - Paquebot de croisières - 205,46x25,22x11,00 m - TE 7,547 m - JB 28 613 - JN 11 854 - PL 5 656 t - Ptot 13 440 kW (quatre moteurs 4T-7cyl MAN-B&W 7L32/40 / deux hélices à pas variable) - V 18,5 nd - Générat. 1 x 1 700 kW / 6 x 840 kW - Deux propulseurs d'étrave - Cap. 807 passagers (421 cabines) - Equipage 320 - Constr. 06.1972 (Oy Wartsila AB, Helsinki, Finlande) - Jumboïsé en 1981 - Propr./Gérant/Opérat. Fred Olsen Cruise Lines (Ipswich, Royaume-Uni) - Pav. BHS - Ex STAR ODYSSEY (04.1994-01.1996) - Ex WESTWARD (12.1990-04.1994) - Ex ROYAL VIKING STAR (06.1972-12.1990). Sisterships : BOUDICCA (IMO 7218395 / 06.1973) - ALBATROS (IMO 7304314 / 11.1973).

En dehors de ses qualités de photographe, mon ami Gérard a aussi, on le sait, des talents de dessinateur (cf. exemples ici). Cela me donne l'occasion de rappeler une coutume de l'armement Fred Olsen : installer sur la proue et/ou la poupe de ses paquebots des figures de proue récupérées de ses vieux cargos mixtes (voir quelques dessins ci-dessous), l'occasion aussi de revenir sur l'histoire de cet armement. Le BRAEMAR fait fort... puisqu'il comporte deux figures de proue !

L'armement Fred Olsen, son histoire (Résumé)Source : The Fred. Olsen Line and It's Passenger Ships, by Anthony Cooke, Ed. Carmania Press, London, 2007.

L'histoire de la compagnie d'origine norvégienne Fred Olsen remonte à 1848, quand Fredrik Christian Olsen (le premier "Fredrik Olsen" de la saga) créa sa propre compagnie avec quelques schooners en bois d'environ 50 tx de jauge brute. Les conditions de navigation d'alors étaient rudes et, quand il mourut en 1875, dix des vingt-deux navires qu'il avait possédés avaient sombré en service. C'est Thomas Fredrik Olsen, fils de l'un de ses frères, en l'occurrence Petter Olsen (qui avait créé lui aussi une petite compagnie de shipping en 1852), qui allait faire reconnaître l'armement Olsen comme incontournable dans le shipping norvégien. Ce deuxième "Fredrik Olsen" crée en 1895, à Hvitsen (petit port situé sur l'Indre Oslofjord, à environ 40 km au sud d'Oslo), la compagnie A/S Bonheur et commande en 1896 son premier steamship, le BAYARD. A partir de cette date, tous les navires de cette compagnie auront des noms commençant par un "B". En 1899, à la mort de son père, il transfert le siège de sa compagnie à Christianna (devenue Oslo en 1925). Un nouvel essor est donné dans les années 1920 avec l'importation vers l'Angleterre et les Pays Nordiques de fruits venant d'Espagne et de ses dépendances (Canaries, Baléares). Entre temps, il s'était lancé dans le transport de passagers en rachetant la Færder Steamship Company dont les navires pouvaient embarquer chacun une centaine de passagers (le premier fut le BRABANT, 1926).

A sa mort en 1933, la compagnie traversa une période un peu difficile, mais ses frères relevèrent progressivement le défi avec l'entrée en flotte de nouveaux "fruitiers". En 1951, un nouveau paquebot mixte effectuait son voyage inaugural entre Oslo et Newcastle : le BLENHEIM (nom donné en hommage à Winston Churchill qui était né au château de Blenheim). Ce BLENHEIM (deuxième du nom en fait) fut rejoint deux ans plus tard par le BRAEMAR. En 1955, un troisième "Fredrik Olsen" (fils de Thomas Olsen) prend en mains la destinée de la compagnie. Il acquiert les BLACK WATCH et BLACK PRINCE (premiers du nom), sisterships qui assurent à partir de 1966 un service fort apprécié entre Londres et les Iles Canaries. Ces paquebots mixtes seront ensuite modifiés pour devenir des paquebots de croisières à part entière (cf. infra).
Paquebot mixte BLENHEIM (II) (1951-1969)
Ancienne figure de proue du BLENHEIM (Crédit photo Fred Olsen)

La "figure… de poupe" de l'actuel BLACK WATCH (photo ci-contre) n'est autre que l'une des anciennes "figures de proue" du BLENHEIM de 1951 présenté ci-dessus. Il avait en effet non seulement la figure de proue présentée en haut à droite sur le dessin ci-dessus, mais aussi une figure de poupe, plus une à bâbord et une à tribord à la hauteur des seuils de coupée. Ce BLENHEIM assurait à cette époque la ligne Oslo-Kristiansand-Newcastle. Il fut vendu en 1968 à Ugland Rederi qui le transforma en car-carrier CILAOS (photo Chris Howell). C'est sous ce nom qu'il fut ferraillé au Pakistan en décembre 1981.

CILAOS (Singapore) - IMO 5046334 - Voiturier - 113,90x16,20x5,40 m - JB 2 404 - PL 1 981 t - Constr. 1951 (John I Thornycroft, Southampton, Grande-Bretagne (coque) / AS Akers Mek. Verksted, Oslo, Norvège) - Pav. SGP - Ex BLENHEIM (1951-1969). Sistership : BRAEMAR (I). Le CILAOS a été démoli fin 1981 au Pakistan.
Après modification, le BLACK PRINCE débuta donc une nouvelle carrière en 1987, avec 125 cabines supplémentaires récupérées sur les espaces jusqu'alors dédiés aux marchandises et aux voitures. Il assurait alors une rotation Southampton-Southampton, avec des escales à Cadix, Casablanca, les Canaries, Madère et Gibraltar. En 1996, la compagnie Olsen acquiert le STAR ODYSSEY qui est renommé BLACK WATCH (celui que nous connaissons aujourd'hui, cf. ci-dessus). Il a subi d'importants travaux en 2005 (création de 14 suites avec balcon, remplacement des moteurs). Le succès de ces deux sisterships poussa Fred Olsen à acquérir en 2001 un troisième paquebot, ce sera le BRAEMAR (ex CROWN DYNASTY de 1993, reconditionné au chantier allemand Blohm & Voss), et en 2005 le GRAND LATINO — qu'elle renomme BOUDICCA — et qui est l'un des deux sisterships du BRAEMAR. En plus des trois paquebots ici évoqué (BLACK WATCH - BRAEMAR - BOUDICCA), l'armement Olsen possède un quatrième paquebot : le BALMORAL. A noter que, depuis le début des années 1990, l'armement Fred Olsen se consacre entièrement à la croisière, ayant cédé à Color Line son activité ferries.
BLACK PRINCE I
BLACK PRINCE I
BLACK PRINCE II
BLACK PRINCE II
Paquebot mixte BLACK PRINCE (I) (1939-1941)
Paquebot BLACK PRINCE (II) (1966-2009)
Lancé en juin 1938 et livré en 1939 par Akers Mekaniske Verksted (Oslo) à l'armement norvégien Fred Olsen, le paquebot mixte BLACK PRINCE I est mis en service sur la ligne Oslo - Kristiansand - Newcastle. Saisi par les Allemands en mai 1940, il sert d'hôtel flottant pour la Luftwaffe. Il est renommé LOFJORD en novembre 1941. Mais il est atteint par une bombe et prend feu un mois plus tard (14.12.1941) à Dantzig, faisant une trentaine de victimes. Déclaré perte totale, il sera démoli à Anvers en novembre 1951. Sistership : BLACK WATCH.
BLACK PRINCE (Premier du nom) - 117,58x16,15x5,64 m - JB 5 039 - JN 3 431 - PL 2 935 t - Ptot 4 180 kW (deux moteurs 9cyl B&W-Akers) - V 18 nd - Cap. 250 passagers - Constr. 1939 (Akers Mekaniske Verksted, Oslo, Norvège) - Propr./Gérant/Opérat. Fred Olsen Line (Norvège) - Pav. NOR.
Construit comme ferry en 1966 (où il assurait une ligne Norvège-Angleterre), le BLACK PRINCE (deuxième du nom) sera transformé en paquebot de croisière en 07.1987. On le voit ici appareillant de Brest le 10.11.2006 (voir aussi sa figure de proue) — Photos Yannick Le Bris. Naviguant longtemps sous pavillon norvégien, il passera sous pavillon des Bahamas en 2001. Fred Olsen le vend en 11.2009 au Oxford Financial Group qui l'affrète, sous le nom OLA ESMERALDA, à la compagnie américaine FleetPro Ocean Inc. Il est repris en 02.2010 par une compagnie vénézuélienne qui vient de se créer, Servicios Acuaticos Venezuela, qui lui conserve son nom (il passe simplement du pavillon SLE sous lequel il naviguait précédemment au pavillon VEN). Il est démoli sous ce nom en 10.2013 à Santo Domingo (République Dominicaine).

OLA ESMERALDA (La Guaira) / Ex BLACK PRINCE (deuxième du nom) - IMO 6613328 - Indicatif d'appel YYLS - Paquebot de croisières - 141,62x20,02x16,26 m - TE 6,422 m - JB 11 209 - JN 4 072 - PL 3 043 t - Ptot 12 312 kW (deux moteurs 4T-18cyl Pielstick-Ottensener Eisenwerk 18PC2V-400 / deux hélices à pas variable) - V 18,5 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 4 x 648 kW / 1 x 130 kW - Cap. 412 passagers (241 cabines) - Equipage 210 - Constr. 10.1966 (Luebecker Flender-Werke, Lübeck, Allemagne) - Propr./Gérant/Opérat. Servicios Acuaticos Venezuela (Caracas, Venezuela) - Pav. VEN - Ex BLACK PRINCE (01.1987-11.2009) - Ex BLACK PRINCE / VENUS (10.1966-01.1987). Sistership : BLACK WATCH. Ferraillé en 10.2013.

D'autres figures de proue (dessins Gérard Né).
BOSPHORUS (II) & BOLERO
BONANZA (I)
BRAEMAR (I)
BRETAGNE (III)
BOSPHORUS (II) & BOLERO
BONANZA (I)
BRAEMAR (I)
BRETAGNE (III)

La deuxième photo montre le BOSPHORUS (II) lors de son entrée dans le bassin Vétillard (port du Havre) en 12.1962. Ce cargo de la compagnie Fred Olsen fut vendu à Ophelia Shipping (Famagouste, Chypre) en 1973. Il devint le GAO SHAN en 1975 après rachat par Yifeng Expeditions & Enterprises (Hong Kong). Il sera ferraillé en 1990 en Inde. Le BONANZA (I) a, quant à lui, été photographié à Vancouver (Canada) en 09.1960. Il prit le nom de THORSISLE en 1970 après son rachat par A/S Thor Dahl (Sandefjord, Norvège), puis SAUDI GLORY en 1975 après sa reprise par Saudi Lines (Jeddah, Arabie Saoudite), et renommé BAUPRE ISLAND l'année suivante (Hong Kong Islands Shipping Co, Hong Kong). Il sera démoli en 1981 à Taïwan.
BOSPHORUS (II)
BOSPHORUS (II)
BONANZA (I)
BOSPHORUS (II) (Coll. G. Né)
BOSPHORUS (II) (Le Havre, Coll. G. Né)
BONANZA (I) (Vancouver, Coll. P. Wille)
BOSPHORUS (II) (Oslo) - IMO 5049075 - Indicatif d'appel LEBA - Cargo de divers - 115,37x15,91x8,79 m - TE 6,81 m - JB 4 101 - JN 2 310 - PL 4 699 t - P 2 721 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Akers Mek Verksted 6-50VTBF-110/40) - V 15,2 nd - Générat. aux. 3 x 185 kW / 1 x 27 kW - Cap. GRN 7 362 m3 (dont 1 209 m3 réfrigérés / 3 cales) - Grues 3 x 5 t - Mâts de charge 2 x 12 t / 2 x 10 t / 2 x 5 t - Constr. 08.1956 (Stord Verft A/S, Leirvik-Stord, Norvège) - Propr. A/S Borgå, A/S Jelølinjen et The Norwegian Méditerranée Ligne A (Oslo, Norvège) - Gérant Fred Olsen (Oslo, Norvège) - Pav. NOR - Devint GAO SHAN (1975-1990). Sistership : BRISEIS (IMO 5052187 / 1957 / Démoli en 03.1990 à Baijnath, Inde, comme JUN SHAN). Démoli comme GAO SHAN en 03.1990 par Ganpatrai Jaigopal (Alang, Gujarat, Inde).

BONANZA (I) (Oslo) - IMO 5047924 - Indicatif d'appel LAOG - Cargo de divers (qui sera converti en livestock en 1978) - 155,78x19,38x12,20 m - TE 5,42 m - JB 7 148 - JN 4 071 - PL 9 350 t - P 6 031 kW (mot. 2T-9cyl Götaverken 760/1500VGS9 / hélice à pas fixe) - V 17 nd - Générat. aux. 2 x 200 kW / 2 x 165 kW / 1 x 40 kW - Cap. GRN 12 883 m3 (6 cales) - Mâts de charge 11 x 5 t - Constr. 06.1953 (Götaverken, Göteborg, Suède) - Propr. Ganger Rolf (Oslo, Norvège) - Gérant Fred Olsen (Oslo, Norvège) - Pav. NOR - Affecté alors à la ligne Atlantique Nord - Devint THORSISLE en 1970, puis SAUDI GLORY en 1975 et BAUPRE ISLAND en 1976. Démoli sous ce dernier nom en 10.1981 par Chi Hsiang Steel Enterprise (Kaohsiung, Taïwan).


Le BRAEMAR (I) est ici photographié à Oslo en 09.1971. Affecté à sa mise en service en 05.1953 à la ligne Oslo - Kristiansand - Newcastle. Sera vendu en 1975 à Dashwood Finance Co (Londres) et converti en navire casino PHILIPPINE TOURIST. Transféré à Peninsula Tourist Shipping Co (Manille, Philippines) en 1978, il est renommé  PHILIPPINE TOURIST I et basé à Cebu (Philippines), jusqu'à son ferraillage en 1980. L'armement Fred Olsen affecta le BRETAGNE (III) à sa ligne Oslo - Anvers dès son entrée en service en 1937, puis sur la ligne Oslo - Kristiansand - Newcastle à partir de 1945 (en remplacement des BLACK PRINCE (I) et BLACK WATCH (I) qui assuraient cette ligne mais furent détruits durant la Seconde Guerre mondiale). Le BRETAGNE (III) fut réquisitionné par les Allemands en 1941 et ne reviendra à son propriétaire Fred Olsen qu'en 1945. Il reprend la ligne Oslo - Newcastle jusqu'en 1953, date à laquelle il est réaffecté à sa ligne d'origine Oslo - Anvers. Il devient le MASSALIA après son rachat par l'armement Hellenic Mediterranean Lines (Le Pirée, Grèce) en 1958, assurant la ligne Marseille - Gênes - Le Pirée - Limassol - Beyrouth - Pot-Saïd - Alexandrie - Le Pirée - Gênes et retour à Marseille, et ce jusqu'en 1967, date à laquelle il est désarmé. Il sera ferraillé en Grèce en 1974. A droite, le BOLINAS en escale au quai Hermann du Pasquier (GPMH). Il deviendra le VINCEEVERETT après sa vente à l'armement japonais Everett Orient Line Inc. (Kobe, Japon). Il sera démoli en 1979 à Taïwan.
BRAEMAR (I)
BRETAGNE (III)
BRAEMAR (I) (Oslo, Coll. R. Smith)
BRETAGNE (III) (Coll. A. Cooke)
BOLINAS (Coll. G. Né)
BRAEMAR (I) (Oslo) - IMO 5050074 - Paquebot mixte - 114,07x16,25x8,20 m - TE 5,38 m - PL 1 520 t - P 3 427 kW (mot. B&W) - V 16,5 nd - Cap. 250 passagers - Constr. 1953 (Akers Mekaniske Verksted, Oslo, Norvège (coque) / John I. Thornycroft & Co, Southampton, Grande-Bretagne) - Gérant Fred Olsen (Oslo, Norvège) - Pav. NOR. Devint PHILIPPINE TOURIST en 1975, puis PHILIPPINE TOURIST I en 1978. Sistership : BLENHEIM (II). Le BRAEMAR (I) sera démoli sous le nom PHILIPPINE TOURIST I en 1980.
BRETAGNE (III) (Oslo) - Indicatif d'appel LJKY - Paquebot mixte - 95,74x13,97x5,51 m - JB 3 285 - JN 1 960 - Deux moteurs 9cyl B&W / Deux hélices - V 16 nd - Cap. 148 passagers - Constr. 1937 (Akers Mekaniske Verksted ,Oslo, Norvège) - Gérant Fred Olsen (Oslo, Norvège) - Pav. NOR. Devient le MASSALIA en 1958. Désarmé en 1967. Démoli en 1974 à Eleusis (Grèce).
BOLINAS (Oslo) - IMO 5047613 - Indicatif d'appel LEBA - Cargo de divers - 154,81x19,87x12,19 m - TE 9,14 m - JB 9 371 - JN 5 586 - PL 11 300 t - P 6 413 kW (mot. 2T-6cyl B&W ) - V 17 nd - Générat. aux. 4 x 235 kW - Constr. 10.1956 (Bergens Mekaniske Verksted / BMV, Bergen, Norvège) - Propr. Ganger Rolf (Oslo, Norvège) - Gérant Fred Olsen (Oslo, Norvège) - Pav. NOR. Devint le VINCEEVERETT en 1971 jusqu'à son ferraillage en 1979. Démoli en 07.1979 à Kaohsiung (Taïwan) par Nan Hor Steel Enterprise Co.

Mais revenons à la navigation à Honfleur… Dans le sillage du BLACK WATCH se présente le chimiquier / pétrolier danois NORD GAINER qui a appareillé de Port Jérôme ce 10.10.2016 à 15h30. Il y avait accosté le 08.10 en milieu d'après-midi, en provenance de New York (Etats-Unis). Là, il met le cap sur Everett, port américain de la côte Ouest, situé à environ 25 milles au Nord de Seattle (Etats de Washington).
NORD GAINER
NORD GAINER
NORD GAINER
NORD GAINER
NORD GAINER (Hellerup) - IMO 9448724 - Indicatif d'appel OZCK2 - MMSI 219290000 - Chimiquier / Pétrolier - 183,21x32,20x18,20 m - TE 12,60 m - JB 30 241 - JN 14 702 - PL 50 281 t - P 9 480 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Dalian 6S50MC-C / hélice à pas fixe) - V 15 nd - Prop. d'étrave (800 kW) - Générat. aux. 3 x 910 kW - Cap. 51 471 m3 (12 citernes) - Constr. 04.2011 (Guangzhou Shipyard International, Guangzhou, Chine) - Propr. Norden (Hellerup, Danemark) - Gérant/Opérat. Norient Product Pool (Hellerup, Danemark) - Pav. DNK. Navire-catalogue : plus d'une trentaine de sisterships.


Escale à Marseille-Fos du BBC ATLANTIC
pour un déchargement de colis lourd

(26.09.2016)

Photos Emmanuel Bonici


Double escale de paquebots à Lisbonne le 08.10.2016 — Photos Philippe-Henri Millet
Nous avons vu le paquebot NORWEGIAN STAR en escale au Havre le 03.10.2016. Le voici (première et troisième photos) à Lisbonne le 08.10.2016. Proue à proue, au terminal croisières en plein centre ville de la capitale lusitanienne, le paquebot MSC SPLENDIDA (deuxième et troisième photos).
NORWEGIAN STAR & MSC SPLENDIDA
NORWEGIAN STAR & MSC SPLENDIDA
NORWEGIAN STAR & MSC SPLENDIDA


Escale imprévue au Havre, le 07.10.2016, des ONYX et KREUZ CHALLENGER — Photos Fabien Montreuil
Ce 07.10.2016, vers 10h30, un convoi exceptionnel est arrivé au Havre, comprenant le remorqueur ravitailleur releveur d'ancres (AHTS / Anchor Handling Tug Supply Vessel) chinois ONYX (entré en service il y a un an), tractant un supply encore sous son numéro de coque (HULL 839). Le convoi faisait route de Roumanie vers la Norvège, mais un problème de remorque l'a contraint à relâcher au Havre pour reprendre ladite remorque. Le convoi est reparti dès le 08.10. Ce supply 839 n'est autre que le futur DSV (Diving Support Vessel) KREUZ CHALLENGER, navire-support de plongée et de travaux sous-marins destiné à l'armement singapourien Kreuz Subsea. Ce DSV sera opéré par la compagnie Brunei Shell Petroleum / BSP (Sultanat de Brunei) — pour au moins sept ans — pour laquelle il effectuera des travaux de maintenance (IRM Services / Inspection, Remedial and Maintenance Services).
En attendant la livraison du KREUZ CHALLENGER, ce sont les BOURBON SUPPORTER et BOURBON EVOLUTION (un de la série 800) qui sont affrétés par Brunei Shell Petroleum / BSP.
ONYX & KREUZ CHALLENGER
ONYX & KREUZ CHALLENGER
ONYX & KREUZ CHALLENGER
ONYX & KREUZ CHALLENGER
Ce supply offshore (coque bleue) est construit par le chantier Vard (Ålesund, Norvège) : la quille a été posée le 29.01.2016 au chantier roumain Vard Tulcea qui a lancé la coque 839 le 12.09.2016 ; les travaux seront achevés au chantier norvégien Vard Søviknes qui doit le livrer en 04.2017. Le KREUZ CHALLENGER disposera d'une cloche de plongée permettant à douze plongeurs d'opérer jusqu'à 300 m de profondeur. Il pourra embarquer des robots télé-opérés (ROVs / Remote Operated Vehicles). Ses emménagements sont prévus pour un maximum de 105 personnes. Le chantier norvégien Vard, ancien STX OSV et dont le groupe italien Fincantieri est devenu actionnaire majoritaire début 2013) emploie environ 10 000 personnes réparties sur dix chantiers (cinq en Norvège, deux en Roumanie, deux au Brésil et un au Vietnam).
ONYX
ONYX
KREUZ CHALLENGER
KREUZ CHALLENGER
ONYX (Valletta) - IMO 9752400 - Indicatif d'appel 9HA3841 - MMSI 256159000 - Remorqueur ravitailleur releveur d'ancres - 63,00x15,80x6,50 m - TE 5,10 m - JB 1 992 - JN 597 - PL 1 700 t - Ptot 3 788 kW (deux moteurs 4T-16cyl Caterpillar 3516C-HD / deux hélices à pas fixe) - V 10 nd - Deux propulseurs transversaux (av. 515 kW / arr. 515 kW) - Traction au croc 65 t - Système de positionnement dynamique DP2 - Grue 1 x 5 t - Constr. 07.2015 (Xin Yue Feng Shipyard, Jiangmen, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Great Union China (Hong Kong, Chine) - Pav. MLT.
KREUZ CHALLENGER (Nassau) - IMO 9781190 - Navire-support de plongée et de travaux sous-marins - 91,20x21,50x9,00 m - TE 6,60 m - JB 5 000 - PL 3 000 t - Ptot 4 845 kW (cinq moteurs / deux azipods) - Trois propulseurs d'étrave (dont un directionnel rétractable) - Système de positionnement dynamique DP2 - Grue 1 x 100 t - Emménagements pour 105 personnes - Livrable 04.2017 (Vard Tulcea, Tulcea, Roumanie (coque) / Vard Søviknes, Søvik, Norvège) - Propr./Gérant Kreuz Subsea (Singapour) - Opérat. Brunei Shell Petroleum (Panaga, Negara Brunei Darussalam) - Pav. BHS.


Le paquebot de croisières CLIO en escale à La Rochelle le 06.10.2016
Comme annoncé lors de son escale du 04.10.2016 à Saint-Malo, le paquebot CLIO était en escale à La Rochelle le 06.10. N'ayant pu me rendre au port, je remercie Thierry Rambaud (GPMLR / Grand Port Maritime de La Rochelle) pour ses deux photos.
CLIO
CLIO
CLIO (Valletta) - IMO 9159830 - Indicatif d'appel 9HA4306 - MMSI 249596000 - Paquebot de croisières - 99,60x13,90x4,30 m - TE 3,22 m - JB 3 504 - JN 1 051 - PL 417 t - Ptot 2 970 kW (deux moteurs 4T-9cyl Wärtsilä 9L20 / deux hélices à pas variable) - V 17 nd - Prop. d'étrave (330 kW) - Générat. aux. 4 x 330 kW - Cap. 95 passagers (45 cabines) - Equipage 55 - Cinq ponts (dont 400 m2 de pont soleil) - Quatre stabilisateurs antiroulis - Coque renforcée glace - Constr. 11.1998 (Alstom Leroux Naval, Saint-Malo, France / Rattaché à STX Lanester-Lorient) - Propr. Grand Circle Travel (Boston, Etats-Unis) - Gérant/Opérat. Grand Circle Cruise Line (Dubrovnik, Croatie) - Pav. MLT - Ex TERE MOANA (10.2012-07.2016) - Ex LE LEVANT (11.1998-10.2012).

Voici, à gauche, le CLIO sous son nom d'origine, LE LEVANT, photographié par Régis Zaïa le 02.11.2004 au large de Tobacco Key, l'un des nombreux îlots coralliens ("Key" ou "Caye" est le mot antillais pour "récif") qui longent la côte du Belize (pays d'Amérique centrale donnant sur la Mer des Caraïbes, entouré par le Mexique au Nord, le Guatemala à l'Ouest et le Honduras au Sud). Sur les trois photos suivantes, toujours de Régis, le CLIO sous son précédent nom de TERE MOANA, quittant Sète le 21.04.2013 au soir.
LE LEVANT
TERE MOANA
TERE MOANA
TERE MOANA


Pétrolier MISS MARIAROSARIA en sortie de Brest le 06.10.2016 — Photos Yannick le Bris
En sortie de Brest le 06.10.2016, le pétrolier / chimiquier italien MISS MARIAROSARIA quitte le chantier de réparations navales Damen Shiprepair Brest où il était rentré le 23.09.2016, en provenance de Rotterdam (Pays-Bas), pour un arrêt technique programmé. Au cours de ces douze jours d'arrêt, un carénage complet a été réalisé, ainsi que divers travaux de maintenance (au niveau du propulseur d'étrave, des vannes, etc.). Ce navire-citerne appartient à l'armement napolitain Perseveranza SpA di Navigazione qui l'affrète long terme à la compagnie genevoise Cargill International. Les photos ont été prises lors d'une "sortie presse" à bord du bâtiment multi-missions (B2M) BOUGAINVILLE de la Marine nationale (ce B2M a quitté définitivement la métropole ce 06.10.2016 pour rallier la Polynésie française).
MISS MARIAROSARIA
MISS MARIAROSARIA
MISS MARIAROSARIA (Valletta) - IMO 9528392 - Indicatif d'appel 9HA2737 - MMSI 215464000 - Pétrolier / Chimiquier - 183,00x32,20x19,10 m - TE 13,20 m - JB 29 814 - JN 13 613 - PL 50 895 t - P 9 480 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-STX 6S50MC-C / hélice à pas fixe) - V 14,2 nd - Prop. d'étrave - Cap. 51 500 m3 (12 citernes) - Constr. 08.2011 (STX Offshore & Shipbuilding, Jinhae-Changwon, Corée du Sud) - Propr./Gérant Perseveranza SpA di Navigazione (Naples, Italie) - Opérat. Cargill International (Genève, Suisse) - Pav. MLT. Sisterships : MISS BENEDETTA (IMO 9541306 / 04.2012) - MISS MARINA (IMO 9528380 / 07.2011).

Puisque nous venons de présenter un pétrolier, j'ai plaisir à montrer l'une des dernières réalisations infographiques 3D de Yannick Le Bris, la maquette du trop célèbre OLYMPIC BRAVERY qui s'est échoué à Ouessant le 24.01.1976 (cf. encadré infra).
OLYMPIC BRAVERY
OLYMPIC BRAVERY
OLYMPIC BRAVERY
Cette maquette de l'OLYMPIC BRAVERY a été réalisée suivant les plans fournis par Roland Grard. Yannick a créé SHIPshape en 2009, entreprise brestoise d’infographie qui réalise des profils de navires ou illustrations 3D pour imager des beaux livres, des revues maritimes, des affiches, etc.
OLYMPIC BRAVERY
OLYMPIC BRAVERY
OLYMPIC BRAVERY
OLYMPIC BRAVERY (Monrovia) - IMO 7360045 - Pétrolier - 342,98x51,87x27,30 m - TE 21,30 m - JB 126 588 - PL 278 396 t - P 23 500 kW - Constr. 01.1976 (Chantiers de l'Atlantique, Saint-Nazaire, France) - Propr./Gérant/Opérat. Olympic Maritime S.A. (Monaco) - Pav. LBR. Mis en service le 21.01.1976, il fut déclaré "Total loss" le 24.01.1976.


Plus court voyage inaugural d'un pétrolier : 35 milles et trois jours de route… rappel des faits
Le 24.01.1976, le pétrolier OLYMPIC BRAVERY tout neuf (livré par les Chantiers de l'Atlantique trois jours plus tôt) fait route de Brest (où il avait relâché, suite à des problèmes techniques, alors qu'il venait de sortir de son chantier) à Forsund (Norvège) où il doit être momentanément désarmé faute d'affrètement (nous sommes alors après le premier "Choc pétrolier" de 1973). Le VLCC (Very Large Crude Carrier) est lège (pas de cargaison), il n'y a donc à bord que le fioul de propulsion (environ 1 600 t). Dans la nuit, il subit des pannes moteur à répétition et dérive vers l'île d'Ouessant. Le commandant fait mouiller les ancres, mais malheureusement les chaînes cassent (la mer d'Iroise est déchaînée, avec des vents N-O de force 8), et le pétrolier s'échoue au petit matin sur la côte nord d'Ouessant (au niveau de l'ïle de Keller, cf. carte ici).
OLYMPIC BRAVERY
OLYMPIC BRAVERY
OLYMPIC BRAVERY
OLYMPIC BRAVERY
Les opérations de remorquage qui sont tentées ne parviennent pas à le deséchouer. Alors que son armateur — Olympic Maritime S.A. (famille Onassis) — venait de signer un contrat pour le pompage des soutes et le renflouement de son navire, la météo en décide autrement : suite à un fort coup de vent le 13.03, le pétrolier se brise. Quelque 1 200 t de fioul s'échappent de ses soutes, polluant le littoral ouessantin sur environ 4 km. Celui-ci sera remis en état par l'armée. Le carburant restant est pompé et le pétrolier fait finalement son trou dans l'eau… (ce qui reste de l'épave est aujourd'hui éparpillé entre 10 et 30 m de fond). Les 30 membres d'équipage avaient pu être évacués sans dommages, mais il y eut malheureusement un accident colatéral quelques jours après l'échouement : un hélicoptère de l'aéronavale s'écrasa lors d'un vol de reconnaissance de la pollution, entraînant dans la mort les quatre personnes à bord — Source : Cedre.


Le monde du pilotage en deuil, après le décès d'un pilote de Londres le 05.10.2016

Selon la PLA (Port of London Authority), le pilote Gordon Coates est décédé le 05.10.2016 vers 06h00 à Gravesend Reach (sur la rive sud de l'estuaire de la Tamise, à environ 35 km au S-E de Londres). L'accident s'est produit au moment de l'embarquement du pilote à bord du cargo SUNMI (photos Gérard Né, cargo en Seine le 24.02.2014). Le port de Londres et la MAIB (Marine Accident Investigation Branch) ont bien sûr lancé une enquête pour comprendre les causes exactes de ce drame. Cet accident rappelle hélas la dangerosité du métier de pilote qui n'a d'autre choix que d'utiliser des échelles mobiles pour accéder au pont des navires — à partir de la pilotine — et ce quelles que soient les conditions de mer (cf. dossier complet ici).

SUNMI
SUNMI
SUNMI (Nassau) - IMO 9073581 - Indicatif d'appel C6WS3 - MMSI 309937000 - Cargo de divers - 90,46x13,44x7,10 m - TE 5,60 m - JB 2 825 - JN 1 604 - PL 4 148 t - P 1 840 kW (mot. 4T-6cyl Stork-Werkspoor 6SW280 / hélice à pas variable) - V 11,5 nd - Prop. d'étrave (240 kW) - Générat. aux. 1 x 234 kW / 1 x 126 kW - Cap. GRN 5 799 m3 / 154 evp - Constr. 12.1993 (Bodewes Shipyards, Hoogezand, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Misje Rederi AS (Bergen, Norvège) - Pav. BHS - Ex FEHN SUN (01.2006-11.2007) - Ex APOLLO FOX (06.2003-01.2006) - Ex NESSERLAND (12.2000-06.2003) - Ex SWIFT (12.1993-12.2000). Sisterships : NAOS (IMO 9136137 / 1996 / ATLANTIC SUN 09.2006-04.2016) - SWALLOW (IMO 9136125 / 05.1996) - SWAMI (IMO 9100126 / 01.1995). Voir d'autres photos de ce cargo à Fécamp le 09.04.2014.


Quelques nouvelles du port de Sète (première semaine d'octobre 2016) — Photos Régis Zaïa
Ayant accosté à Sète le 01.10.2016 à 18h00, en provenance de Varna (port bulgare de la mer Noire, au N-E du pays), le vraquier grec BLUE SEA est ici photographié le 02.10 en train de décharger sa cargaison de graines de colza. Sur les deux photos de droite, un autre vraquier, plus petit celui-là, le bulgare MICHELLE 1, en opérations commerciales le 02.10.2016.
BLUE SEA
BLUE SEA
MICHELLE 1
MICHELLE 1
BLUE SEA (Majuro) - IMO 9146558 - Indicatif d'appel V7ER2 - MMSI 538005517 - Vraquier - 185,74x30,40x16,50 m - TE 11,62 m - JB 26 044 - JN 14 924 - PL 45 426 t - P 7 172 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Kawasaki 6S50MC / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux. 3 x 400 kW - Cap. GRN 57 200 m3 (5 cales) - Grues 4 x 25 t - Constr. 11.1997 (Hashihama Shipbuilding, Tadotsu, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. Fidelity Shipping & Trading (Le Pirée, Grèce) - Pav. MHL - Ex LIVANITA (11.1997-03.2014). Navire-catalogue : une cinquantaine de sisterships.
MICHELLE 1 (Valletta) - IMO 9516246 - Indicatif d'appel 9HA2395 - MMSI 248527000 - Vraquier - 116,00x17,20x9,30 m - TE 7,00 m - JB 5 576 - JN 2 981 - PL 8 000 t - P 2 574 kW (mot. 4T-6cyl Yanmar 6N330-EN / hélice à pas fixe) - V 12,8 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 3 x 250 kW / 1 x 80 kW - Cap. GRN 10 224 m3 (3 cales) - Constr. 01.2009 (Jiangsu Hongming Shipbuilding, Xiangshui County, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Victoria Maritime Trading (Varna, Bulgare) - Pav. MLT - Ex MICHELLE (01.2009-05.2010). Sisterships : NL GLORY (IMO 9516856 / 06.2012), et le JIANGSU HONGMING HM-0005 (nom de chantier / IMO 9553696 / Livrable 10.2016).

Sur les deux premières photos, le cargo turc ZOEY le 05.10.2016 en train de charger des céréales. A droite, le cargo "Open Hatch" norvégien STAR GRAN, arrivé lui aussi le 05.10.2016, venant livrer de la pâte à papier.
ZOEY
ZOEY
STAR GRAN
STAR GRAN
ZOEY (Valletta) - IMO 9008093 - Indicatif d'appel 9HA2393 - MMSI 248509000 - Cargo de divers - 111,60x18,00x7,60 m - TE 5,81 m - JB 4 885 - JN 2 221 - PL 6 311 t - P 2 575 kW (mot. 4T-6cyl Hanshin 6LF46 / hélice à pas fixe) - V 12,7 nd - Générat. aux. 3 x 270 kW - Cap. GRN 7 920 m3 (2 cales) / 248 evp - Grues 2 x 25 t - Constr. 10.1992 (Kyokuyo Shipyard, Shimonoseki, Japon) - Gérant/Opérat. Namar Denizcilik Tasimacilik (Istanbul, Turquie) - Pav. MLT - Ex SILVANA (12.2003-05.2010) - Ex SOCOFL STREAM (10.1992-12.2003). Sisterships : ALLCARGO ARATHI (IMO 9008055 / 01.1992) - ALLCARGO LAXMI (IMO 9008067 / 04.1992) - CORSO DREAM (IMO 9008122 / 03.1992) - DIMA (IMO 9008043 / 09.1991) - FUJISAN (IMO 9008146 / 09.1992) - M. IZMIR (IMO 9008079 / 05.1992) - MARIA (IMO 9008081 / 07.1992) - RAYBEN STAR (IMO 9008110 / 01.1992).
STAR GRAN (Bergen) - IMO 8420799 - Indicatif d'appel LADR4 - MMSI 257314000 - Cargo Open Hatch - 197,80x29,40x16,25 m - TE 11,72 m - JB 27 192 - JN 12 918 - PL 43 712 t - P 7 507 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Mitsui 6L60MCE / hélice à pas fixe) - V 15 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 3 x 800 kW / 1 x 64 kW - Cap. GRN 47 647 m3 (10 cales) / 1 532 evp - Grues-portiques 2 x 40 t - Constr. 05.1986 (Mitsui Eng. & SB., Chiba Works, Ichihara, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. Grieg Star (Bergen, Norvège) - Pav. NOR. Sistership : STAR GRIP (IMO 8420787 / 03.1986 / cf. ci-dessous).

Le lendemain, le 06.10.2016, arrive un autre cargo Open Hatch, le STAR GRIP (déjà vu ici-même en 07.2016), sistership du STAR GRAN vu ci-dessus. Ils appartiennent tous deux à l'armement norvégien Grieg Star (établi en 1884, celui-ci a une flotte de 42 cargos dont 32 "open hatch"). Comme on le voit ci-dessous à droite, ce cargo est équipé de deux grues-portiques Mitsui-Paceco de 40 t de capacité de levage unitaire SWL (Safe Working Load).
STAR GRIP
STAR GRIP
STAR GRIP
STAR GRIP
STAR GRIP (Bergen) - IMO 8420787 - Indicatif d'appel LADQ4 - MMSI 257313000 - Cargo Open Hatch - 197,80x29,40x16,25 m - TE 11,72 m - JB 27 192 - JN 12 918 - PL 43 712 t - P 7 448 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Mitsui 6L60MCE / hélice à pas fixe) - V 15 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 3 x 800 kW / 1 x 64 kW - Cap. GRN 47 647 m3 (10 cales) / 1 532 evp - Deux grues-portiques (2 x 40 t) - Constr. 03.1986 (Mitsui Engineering & Shipbuilding / MES, Chiba Works, Ichihara, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. Grieg Star (Bergen, Norvège) - Pav. NOR. Sistership : STAR GRAN (IMO 8420799 / 05.1986 / cf. ci-dessus).

Entrée à Sète, le 06.10.2016 en début d'après-midi, du cargo néerlandais VASADIEP, arrivant d'Iskenderun (port de la côte S-E de la Turquie, également connu sous le nom d'Alexandrette car ville fondée par Alexandre le Grand au IVe siècle av. JC., Iskenderun étant d'ailleurs le synonyme persan d'Alexandre). Il est venu livrer du minerai de fer. Je l'ai photographié, pour ma part, descendant la Gironde au niveau de Pauillac en 06.2010, cf. ici. Sur la muraille du cargo, le sigle MTL est celui de l'armement allemand Maritime Transport + Logistik, filiale du groupe Hartmann Reederei, propriétaire du navire.
VASADIEP
VASADIEP
VASADIEP
VASADIEP
VASADIEP (Groningen) - IMO 9263552 - Indicatif d'appel PHLB - MMSI 244764000 - Cargo de divers - 118,55x15,20x8,44 m - TE 7,05 m - JB 4 941 - JN 2 786 - PL 7 875 t  - P 3 840 kW (mot. semi-rapide 4T-8cyl Mak-Caterpillar 8M32 / hélice à pas variable) - V 14,7 nd - Prop. d'étrave (300 kW) - Générat. aux. 1 x 400 kW / 2 x 264 kW - Cap. GRN 9 413 m3 (deux cales) / 390 evp - Grues 1 x 19 t / 1 x 4 t - Constr. 12.2002 (Bodewes Shipyards, Hoogezand, Pays-Bas) - Propr. Hartmann Reederei (Leer, Allemagne) - Gérant/Opérat. Feederlines (Groningue, Pays-Bas) - Pav. NLD.  Navire catalogue : une vingtaine de sisterships.

Sur la première photo, le voiturier grec NEPTUNE HORIZON à quai le 30.09.2016. C'est l'ancien IMOLA EXPRESS (deuxième photo / 07.2013) construit en 2010 pour l'armement néerlandais Vroon, lequel l'a vendu en 05.2015 à l'armement grec Neptune Lines. A cette occasion, le voiturier a abandonné le pavillon de Panama pour celui de Malte. Sur la photo de droite, le paquebot de croisière à voiles STAR FLYER amarré au quai d'Alger le 05.10.2016. Ce quatre-mâts goélette (et son sistership STAR CLIPPER) ont fait l'objet d'un dossier spécial (cf. ici) à l'occasion de navigations au long cours à leur bord.

NEPTUNE HORIZON
IMOLA EXPRESS
STAR FLYER
NEPTUNE HORIZON (Valletta) - IMO 9451721 - Indicatif d'appel 9HA3929 - MMSI 256488000 - Voiturier - 168,06x28,00x30,65 m - TE 8,70 m - JB 36 711 - JN 11 013 - PL 11 215 t - P 11 620 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-HHI 7S50MC-C8 / hélice à pas fixe) - V 19,6 nd - Trois propulseurs transversaux (av. 2 x 900 kW / arr. 1 x 700 kW) - Générat. aux. 3 x 1 350 kW - Cap. 3 700 voitures - Constr. 06.2010 (Hyundai Mipo Dockyard, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Neptune Lines Shipping (Le Pirée, Grèce) - Pav. MLT - Ex IMOLA EXPRESS (06.2010-05.2015). Sisterships : GLOVIS PASSION (IMO 9453107 / 07.2011) - GLOVIS PRESTIGE (IMO 9455715 / 10.2011) - LE MANS EXPRESS (IMO 9442122 / 03.2010) - MONZA EXPRESS (IMO 9451719 / 10.2009) - NEPTUNE HELLAS (IMO 9440148 / 10.2009 / Ex MAGNY COURS EXPRESS 10.2009-05.2015).


Le paquebot de croisières BOUDICCA (armement Fred Olsen Cruise Lines) en escale à La Rochelle le 05.10.2016
Cette escale rochelaise, le 05.10.2016, du paquebot BOUDICCA s'est faite dans le cadre d'une croisière de 8 jours Liverpool (départ le 30.09.2016) - Liverpool (retour le 08.10.2016) — cf. route — avec deux escales en Espagne (à El Ferrol le 03.10 et Getxo le 04.10) et deux escales en France (La Rochelle le 05.10 et Lorient le 06.10).
Note — Getxo est le port qui dessert la ville de Bilbao (Pays Basque Espagnol), laquelle est située à une douzaine de kilomètres plus au sud, sur les rives du fleuve Nervion.
BOUDICCA
BOUDICCA
Comme on le voit plus bas, ce paquebot a eu de nombreux noms depuis son entrée en service en 06.1973. Il appartient à la compagnie Fred Olsen Cruise Lines depuis 11.2005. Comme ses deux sisterships (cf. infra), il a été jumboïsé (allongement de 27 m) en 1982 dans un chantier allemand. Voir ici quelques photos complémentaires du paquebot en route, en Seine, le 19.12.2012 (sa coque a, comme on le voit, changé de couleur depuis).
BOUDICCA
BOUDICCA
BOUDICCA
BOUDICCA
A bord du BOUDICCA ce jour, 813 passagers anglais et 375 membres d'équipage.
BOUDICCA
BOUDICCA
BOUDICCA
BOUDICCA
BOUDICCA (Nassau) - IMO 7218395 - Indicatif d'appel C6VA3 - MMSI 309964000 - Paquebot de croisières - 206,96x25,22x13,67 m - TE 7,547 m - JB 28 551 - JN 11 714 - PL 5 956 t - Ptot 14 000 kW (quatre moteurs 4T-7cyl MAN-B&W 7L32/40 / deux hélices à pas variable) - V 18,5 nd - Générat. 1 x 1 700 kW / 6 x 840 kW - Deux propulseurs d'étrave - Cap. 900 passagers (437 cabines) - Equipage 320 - Constr. 06.1973 (Oy Wartsila Ab, Helsinki, Finlande) - Jumboïsé en 1982 - Propr./Gérant/Opérat. Fred Olsen Cruise Lines (Ipswich, Royaume-Uni) - Pav. BHS - Ex GRAND LATINO (02.2004-11.2005) - Ex SUPERSTAR CAPRICORN (10.2001-02.2004) - Ex HYUNDAI KUMKANG (08.1998-10.2001) - Ex SUPERSTAR CAPRICORN (12.1996-08.1998) - Ex GOLDEN PRINCESS (05.1993-12.1996) - Ex SUNWARD (12.1992-05.1993) - Ex BIRKA QUEEN (05.1992-12.1992) - Ex SUNWARD (11.1991-05.1992) - Ex ROYAL VIKING SKY (06.1973-11.1991). Sisterships : BLACK WATCH (IMO 7108930 / 06.1972) - ALBATROS (IMO 7304314 / 11.1973).

D'autres navires en escale au GPMLR le même jour

Page précédente
Dernière mise à jour - 17.10.2016

© Françoise Massard  
  www.cargos-paquebots.net