Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Acacia - ALM Wodonga - ALM Zurich - Amarant - Angelica Schulte - Anhout Swan - Antje K. - ANL Wantima - ANL Wodonga - Anna - Anna Phil - Aseem - Autopremier - Autoprestige - Autopride - Autoprogress - Autumn - Avisoa - Bastille Street - Bertina - British Cadet - British Captain - British Chief - British Engineer - British Mariner - British Navigator - British Officer - British Sailor - British Seafarer - Bro Gothia - Bulk Indonesia - Caja Duchess - Carpe Diem II - CEC America - Chemtrans Alster - Chemtrans Elbe - Clara K. - CMB Medoc - Courageous - Cypress Point - Daniel K. - Double Fantasy - Edamgracht - Edisongracht - Eemsgracht - Egelantiersgracht - Egmondgracht - Elandsgracht - El Zorro - EM Athens - Emmagracht - Erasmusgracht - Eurogracht - Fan Ya Ning De - Felix - FPMC P Glory - Gaslog Salem - Gaslog Santiago - Gaslog Saratoga - Gaslog Savannah - Gaslog Seattle - Gaslog Shanghai Gaslog Singapore - Gaslog Skagen - Gaslog Sydney - Green Oak - Happy Delta - Happy Diamond - Happy Dover - Happy Dragon - Happy Dynamic - High Presence - Hoanya Wisdom - Ina-Lotte - Jennifer H - Jevenau - Joching - John-Paul K. - Jo Sequoia - Jo Sycamore - Karl-Jakob K - Kollum - Lefkara - Leila H - Lessow Swan - Maersk Misaki - Maersk Miyajima - Mahe de Labourdonnais - Maira - Maldives Pride - Mardeniz - Marisp - Mauritius Pride - Mauritius Trochetia - Mitiq - Mojito - Mol Parana - Mol Salvador - MSC Ans - MSC Benedetta - MSC Ela - MSC Eleni - MSC Lisa - MSC Mara - MSC Nerissa - MSC Olga - MSC Ornella - Nave Cosmos - Nave Dorado - Nave Polaris - Navig8 Lefkara - NBA Vermeer - Newyorker - Nikolas - Ostria - Pacific Diamond - Pacific Sapphire - Paganini - Parma - Pex - Philip - P&O Nedlloyd Accra - P&O Nedlloyd Algoa - Qamutik - Safmarine Akwaba - Safmarine Andisa - Safmarine Angela - Safmarine Anita - Santa Adriana - Santa Arabella - SCL Akwaba - SCL Andisa - SCL Angela - SCL Anita - SC Mara - SCT Chile - SCT Santiago - SCT Zurich - Sea King - Sequoia - Sichem Eagle - Sichem Falcon - Sichem Osprey - Simay G - Siraya Wisdom - Sirocco - Sobat - Solaris - Spring - S Santiago - Stolt Sequoia - Stolt Sycamore - Summer - Sycamore - Talia H - Tangguh Foja - Tangguh Jaya - Tangguh Palung - Tectus - Tejo Alges - Tequila - Thorco Angela - Thun Gothia - Union Voyager - Usichem - Wes Finja - Wes Nicole - Wilson Hull - Woo Chan - Yasa Hawk - Yasa Seagull -
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...
Page suivante  

Quelques nouvelles de Brest (première semaine de décembre 2017) — Photos Gilbert Auffret
Le cargo allemand JEVENAU (deux premières photos) arrive à Brest le 08.12.2017 à 16h00 (d'autres photos de ce navire à quai à La Rochelle le 17.09.2009). Après avoir chargé 3 000 t de ferraille au poste 5, il appareillera pour Bayonne le 12.12.2017. Le pétrolier / chimiquier LESSOW SWAN (deux photos de droite) arrive à Brest le 08.12.2017 à 14h00, en provenance de Rotterdam (Pays-Bas). Il va accoster au poste 6 où il doit décharger 100 t d'huile de palme brute. Après quoi il appareillera pour Las Palmas (Grande Canarie, Espagne) le 09.12 à 01h30. Cheminée aux couleurs de l'armement danois Uni-Tankers.
JEVENAU
JEVENAU
LESSOW SWAN
LESSOW SWAN
JEVENAU (Saint John's) – IMO 9356866 – Indicatif d’appel V2CO5 – Cargo de divers - 87,84x12,80x7,10 m -  TE 5,498 m – JB 2 461 – JN 1 369 – PL 3 702 t – P 1 500 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar 8M20C / hélice à pas fixe) - V 11,7 nd - Prop. d'étrave (185 kW) - Générat. aux. 3 x 115 kW - Cap. GRN 4 612 m3 (1 cale) / 176 evp - Equipage 9 – Constr. 07.2007 (Slovenske Lodenice Komarno, Komarno, Slovaquie) - Propr./Gérant/Opérat. Reederei Erwin Strahlmann (Brunsbüttel, Allemagne) - Pav. ATG. Une trentaine de sisterships.
LESSOW SWAN (Middelfart) - IMO 9386378 - Indicatif d'appel OWML2 - MMSI 219479000 - Pétrolier / Chimiquier - 119,60x16,90x8,40 m - TE 6,729 m - JB 4 752 - JN 2 298 - PL 6 974 t - P 3 840 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar 8M32C / hélice à pas variable) - V 14 nd - Prop. d'étrave (440 kW) - Générat. aux. 1 x 1 192 kW / 3 x 586 kW - Cap. 7 910 m3 (12 citernes) - Constr. 09.2008 (Icdas Celik Enerji Tersane ve Ulasim Sanayi AS, Bagcilar-Istanbul, Turquie) - Propr./Gérant/Opérat. Uni-Tankers (Middelfart, Danemark) - Pav. DNK - Ex MARDENIZ (09.2008-11.2012). Sisterships : AMARANT (IMO 9260407 / 06.2003) - ANHOUT SWAN (IMO 9401300 / 12.2008) - AVISOA (IMO 9502661 / 02.2013 / Ex SIMAY G 02.2013-06.2016) - KOLLUM (IMO 9260380 / 04.2003 / Ex THUN GOTHIA 12.2012-12.2016 / Ex BRO GOTHIA 09.2007-12.2012 / Ex MARISP 04.2003-09.2007).

Le porte-conteneurs grec EM ATHENS quitte Brest le 05.12.2017 à 14h45, sa prochaine escale étant Le Havre. Il était arrivé à Brest le 04.12 à 03h00, en provenance de Portbury (port du S-O de l'Angleterre, qui donne sur le canal de Bristol).
EM ATHENS
EM ATHENS
EM ATHENS
EM ATHENS
EM ATHENS (Majuro) - IMO 9203538 - Indicatif d'appel V7US8 - MMSI 538004019 - Porte-conteneurs - 207,17x29,80x15,60 m - TE 11,40 m - JB 25 294 - JN 13 280 - PL 32 323 t - P 20 954 kW (mot. 2T-7cyl Sulzer-HSD 7RTA72U / hélice à pas fixe) - V 22,8 nd - Prop. d'étrave (850 kW) - Générat. 3 x 1 100 kW / 1 x 730 kW - Cap. 2 506 evp (dont 420 reefers) - Grues 3 x 45 t / 1 x 35 t - Constr. 11.2000 (Samsung Heavy Industries, Geoje, Corée du Sud) - Gérant Eurobulk (Maroussi, Grèce) - Pav. MHL - Ex SANTA ADRIANA (10.2005-07.2010) - Ex P&O NEDLLOYD ALGOA (03.2002-10.2005) - Ex MOL PARANA (03.2001-03.2002) - Ex P&O NEDLLOYD ALGOA (11.2000-03.2001) - Lancé comme SANTA ADRIANA (09.2000). Sisterships : EM OINOUSSES (IMO 9203514 / 08.2000 / Ex EM CHIOS 08.2010-10.2015 / Ex SANTA ARABELLA 01.2006-08.2010 / Ex P&O NEDLLOYD ACCRA 04.2002-01.2006 / Ex MOL SALVADOR 07.2001-04.2002 / Ex P&O NEDLLOYD ACCRA 08.2000-07.2001 / Lancé comme SANTA ARABELLA 06.2000) - MAIRA (IMO 9203502 / 07.2000) - NEWYORKER (IMO 9209104 / 01.2001) - NIKOLAS (IMO 9203526 / 05.2000).

Le cargo néerlandais CLARA K. (vu à quai à Saint-Nazaire le 23.09.2016) arrive à Brest le 03.12.2017 à 13h30 (deux premières photos), en provenance de Stettin (Pologne). Il accostera au poste 6 MIN pour y décharger de la drêche de maïs (constituée de la cellulose du grain et de l'amidon résiduel, utilisée dans l'alimentation animale). Appareillage le 05.12 à 16h30 (deux photos de droite), cap sur Poole (port naturel sur la côte sud de l'Angleterre, dans le comté de Dorset).
CLARA K.
CLARA K.
CLARA K.
CLARA K.
CLARA K. (Delfzijl) - IMO 9373321 - Indicatif d'appel PHJI - MMSI 244424000 - Cargo de divers - 90,28x15,20x7,10 m - TE 5,64 m - JB 3 057 - JN 1 503 - PL 4 285 t - P 2 400 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar 8M25 / hélice à pas variable) - V 12 nd - Prop. d'étrave (220 kW) - Générat. aux. 1 x 440 kW / 2 x 216 kW / 1 x 70 kW - Cap. GRN 5 567 m3 (1 cale) / 325 evp - Constr. 03.2007 (Rousse Shipyard J.S.C., Rousse, Bulgarie) - Gérant MF Sjipping Group (Farmsum, Pays-Bas) - Pav. NLD. Sisterships : ANTJE K. (IMO 9198630 / 07.2002) - DANIEL K. (IMO 9198654 / 10.2002) - JOHN-PAUL K. (IMO 9198642 / 08.2002) - KARL-JAKOB K (IMO  9344409 / 01.2006) - PEX (IMO 9240249 / 01.2001) -  TEJO ALGES (IMO 9240251 / 05.2001 / Ex PARMA 05.2001-02.2017) - WES FINJA (IMO 9413341 / 08.2007 / Ex PAGANINI 08.2007-11.2014) - WES NICOLE (IMO 9198604 / 12.2001 / Ex JOCHING 12.2014-08.2015 / Ex WILSON HULL 02.2005-12.2014 / Ex JOCHING 12.2001-02.2005).

Le chimiquier turc USICHEM arrive à Brest le 03.12.2017, en provenance de Casablanca (Maroc). Il va accoster au poste 6WE pour y charger 2 000 t d'huile de soja. Il repartira le jour même, à 23h00, à destination de Bilbao (port du Nord de l'Espagne, donnant sur le Golfe de Gascogne).
USICHEM
USICHEM
USICHEM
USICHEM (Valletta) - IMO 9344344 - Indicatif d'appel 9HHY8 - MMSI 215993000 - Chimiquier - 119,10x16,90x8,40 m - TE 6,768 m - JB 4 798 - JN 2 296 - PL 7 125 t - P 3 840 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar 8M32C / hélice à pas variable) - V 14 nd - Prop. d'étrave (450 kW) - Générat. aux. 1 x 1 200 kW / 3 x 500 kW - Cap. 7 819 m3 (12 citernes) - Constr. 10.2005 (Selah Shipbuilding Industry, Tuzla-Istanbul, Turquie) - Propr./Gérant/Opérat. Densa Tankers (Atasehir-Istanbul, Turquie) - Pav. MLT - Ex ACACIA (10.2005-11-2016).

Le méthanier monégasque GASLOG SARATOGA (deux premières photos) quitte Brest le 09.12.2017 à 16h00, à destination du port espagnol d'El Ferrol (situé juste au N-E de La Corogne). Il était arrivé à Brest le 01.12 vers 17h00, en provenance de Huelva (port andalou situé sur le Golfe de Cadix). Il mouilla en rade de Brest, le long de la digue militaire, puis entra en forme 2 du port de commerce le 02.12 à 05h30. Durant cette huitaine de jours, le chantier Damen a procédé à quelques travaux de tôlerie et de peinture sur sa carène. Sur les deux photos de droite, le navire de recherches océanographiques français FELIX quitte Brest le 03.12.2017, à destination de Dieppe. Il y avait accosté au poste 5WE le 21.11, arrivant de Saint-Nazaire. Des photos de ce navire vu de près et toutes ses caractéristiques sont disponibles ici.
GASLOG SARATOGA
GASLOG SARATOGA
FELIX
FELIX
GASLOG SARATOGA (Hamilton) - IMO 9638903 - Indicatif d'appel ZCEN3 - MMSI 310696000 - LNG (Transport de gaz naturel liquéfié) - 285,12x43,40x26,00 m - TE 12,10 m - JB 98 075 - JN 30 876 - PL 81 855 t - Ptot 39 900 kW (quatre moteurs Wartsila (dont trois 4T-12cyl 12V50DF et un 4T-6cyl) couplés à quatre générateurs (dont trois de 11 000 kW et un de 5 500 kW) qui alimentent deux moteurs électriques AMZ1120MS08LSF (de 12 500 kW chacun) entraînant une hélice à pas fixe) - V 19,5 nd - Prop. d'étrave (2 500 kW) - Cap. 151 704 m3 (gaz liquéfié / 4 cuves prismatiques à membranes) - Constr. 12.2014 (Samsung Heavy Industries, Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant GasLog (Monaco) - Pav. BMU. Sisterships : ASEEM (IMO 9377547 / 11.2009) - GASLOG SALEM (IMO 9638915 / 04.2015) - GASLOG SANTIAGO (IMO 9600530 / 03.2013) - GASLOG SAVANNAH (IMO 9352860 / 05.2010) - GASLOG SEATTLE (IMO 9634086 / 12.2013) - GASLOG SHANGHAI (IMO 9600528 / 01.2013) - GASLOG SINGAPORE (IMO 9355604 / 07.2010) - GASLOG SKAGEN (IMO 9626285 / 07.2013) - GASLOG SYDNEY (IMO 9626273 / 05.2013) - SOLARIS (IMO 9634098 / 06.2014) - TANGGUH FOJA (IMO 9349007 / 11.2008) - TANGGUH JAYA (IMO 9349019 / 12.2008) - TANGGUH PALUNG (IMO 9355379 / 03.2009).
D'autres photos à suivre…


Quelques nouvelles de La Rochelle (07.12.2017) — Photos Samuel Daguenet

Le cargo ELANDSGRACHT arrive d’Anvers le 07.12.2017 à 08h00. Après avoir évité dans l'avant-port, il va accoster en culant au quai Chef De Baie (poste CB03). Il va y compléter son chargement de voiliers et de catamarans (154 t en tout), puis appareillage le 08.12 à 20h00, cap sur Fort de France (Martinique). Sur sa cheminée, le logo de l'armement néerlandais Spliethoff's. A noter que le suffixe néerlandais "gracht" dans les noms de ce navire et de ses sisterships est synonyme de "kanaal" et signifie donc en français "canal".

ELANDSGRACHT
ELANDSGRACHT
ELANDSGRACHT
ELANDSGRACHT
ELANDSGRACHT (Amsterdam) - IMO 9081332 - Indicatif d'appel PDYI - MMSI 244826000 - Cargo de divers - 136,34x18,90x11,65 m - TE 8,52 m - JB 8 448 - JN 4 651 - PL 12 754 t - P 5 430 kW (mot. 4T-6cyl Wartsila 6R46 / hélice à pas variable) - V 14,5 nd - Prop. d'étrave (500 kW) - Générat. aux. 4 x 320 kW - Cap. GRN 15 750 m3 (3 cales) / 730 evp (dont 50 reefers) - Grues 3 x 60 t - Constr. 02.1995 (Merwede Shipyard, Hardinxveld, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Spliethoff's Bevrachtings B.V (Pays-Bas) - Pav. NLD. Sisterships : EDAMGRACHT (IMO 9081370 / 01.1995) - EEMSGRACHT (IMO 9081291 / 02.1995) - EGELANTIERSGRACHT (IMO 9081318 / 09.1994) - EGMONDGRACHT (IMO 9081320 / 10.1994) - ERASMUSGRACHT (IMO 9081368 / 10.1994) - EUROGRACHT (IMO 9086253 / 10.1994) - MITIQ (IMO 9081306 / 06.1995 / Entré en service comme EMMAGRACHT) - QAMUTIK (IMO 9081289 / 08.1994 / Mis en service comme EDISONGRACHT).

Le vraquier INA-LOTTE touche le GPMLR le 07.12.2017 à 09h00, en provenance de Nikolayev (Ukraine), et embarque aussitôt le pilote. On le voit ici lors de sa manœuvre d'accostage au poste SM02 du quai Saint-Marc. Il va y décharger 26 250 t de tourteaux de tournesol. Ici, d'autres photos de ce vraquier vu en montée de Seine vers Rouen le 24.02.2016. Sa cheminée est aux couleurs de l'armement allemand Johann M. K. Blumenthal. Son appareillage est prévu le 12.12 en mileu d'après-midi, destination à ordre.

INA-LOTTE (Monrovia) - IMO 9574030 - Indicatif d'appel A8WR9 - MMSI 636092093 - Vraquier - 179,97x29,80x15,00 m - TE 10,536 m - JB 23 268 - JN 12 134 - PL 38 267 t - P 7 300 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W 6S46MC-C / hélice à pas fixe) - V 14,7 nd - Générat. aux. 3 x 440 kW - Cap. GRN 47 125 m3 (5 cales) - Grues 4 x 30,5 t - Constr. 11.2010 (Imabari Shipbuilding, Imabari, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. Johann M. K. Blumenthal (Hambourg, Allemagne) - Pav. LBR. Navire-catalogue : des dizaines de sisterships.


Quelques navires en escale au Havre (06.12.2017) — Photos Gérard Né
Courte escale havraise pour le porte-conteneurs grec S SANTIAGO. En effet, nous le voyons ici peu après son appareillage du quai de l'Atlantique le 06.12.2017 vers 13h00, alors qu'il était arrivé de Bremerhaven (Allemagne) le matin même peu après 02h00.
S SANTIAGO
S SANTIAGO
Il met le cap sur Veracruz (port de la côte Est du Mexique, donnant directement sur le golfe du Mexique).
S SANTIAGO
S SANTIAGO
S SANTIAGO (Majuro) - IMO 9302566 - Indicatif d'appel V7NF7 - MMSI 538002953 - Porte-conteneurs - 294,10x32,20x21,60 m - TE 13,521 m - JB 54 214 - JN 31 226 - PL 68 126 t - P 41 130 kW (mot. 2T-9cyl MAN-B&W-Doosan 9K90MC-C / hélice à pas fixe) - V 24,3 nd - Prop. d'étrave (1 900 kW) - Générat. aux. 4 x 1 680 kW - Cap. 5 060 evp (dont 454 reefers) - Constr. 05.2006 (Hanjin Heavy Industries & Construction / HHIC, Busan, Corée du Sud) - Propr./Gérant Cyprus Sea Lines (Athènes, Grèce) - Pav. MHL - Ex ANL WANTIMA (12.2016-02.2017) - Ex S SANTIAGO (09.2015-12.2016) - Ex SCT SANTIAGO (08.2011-09.2015) - Ex MSC BENEDETTA (05.2006-08.2011). Sisterships : ALM ZURICH (IMO 9302580 / 09.2006 / Ex SCT ZURICH 08.2011-07.2015 / Ex MSC OLGA 09.2006-08.2011) - FAN YA NING DE (IMO 9302554 / 04.2006 / Ex ALM WODONGA 07.2015-09.2017 / Ex ANL WODONGA 09.2014-07.2015 / Ex SCT  CHILE 08.2011-09.2014) - MSC ANS (IMO 9282261 / 07.2004) - MSC ELA (IMO 9282259 / 06.2004) - MSC ELENI (IMO 9278143 / 02.2004) - MSC LISA (IMO 9281279 / 05.2004) - MSC NERISSA (IMO 9278155 / 03.2004) - MSC ORNELLA (IMO 9281267 / 04.2004) - SC MARA (IMO 9302578 / 06.2006 / Ex MSC MARA 06.2006-01.2014).

Le chimiquier / pétrolier grec TEQUILA (première photo) a accosté à CIM 3 ce 06.12.2017 à 10h30, en provenance de Avonmouth (port du S-O de l'Angleterre, sur l'estuaire de l'Avon, à une quinzaine de kilomètres au N-O de Bristol). Ce citernier est un habitué du Havre puisqu'il appareillait déjà pour Le Havre lorsque nous l'avions vu quitter Brest le 22.08.2017. Ici, il appareillera pour Rotterdam (Pays-Bas) le 07.12 en début d'après-midi. Arrivé de Huelva (port andalou situé sur le Golfe de Cadix, siège d'une raffinerie de la Compañía Española de Petróleos S.A.U.), le chimiquier / pétrolier néerlandais STOLT SEQUOIA (deuxième et troisième photos) a accosté au quai Pierre Callet le 05.12.2017 vers 17h00. Il rejoindra le lendemain matin Sogestrol 4 et appareillera pour Anvers (Belgique) le 08.12 vers 02h00.
TEQUILA
STOLT SEQUOIA
STOLT SEQUOIA
TEQUILA (Majuro) - IMO 9345219 - Indicatif d'appel V7MP3 - MMSI 538002883 - Chimiquier / Pétrolier - 128,60x20,40x11,50 m - TE 8,714 m - JB 8 539 - JN 4 117 - PL 13 017 t - P 4 440 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-STX 6S35MC-MK7 / hélice à pas fixe) - V 13,5 nd - Prop. d'étrave (384 kW) - Générat. aux. 3 x 550 kW - Cap. 13 395 m3 (12 citernes) - Constr. 09.2007 (21st Century Shipbuilding, Tongyeong, Corée du Sud) - Gérant/Opérat. NGM Energy (Le Pirée, Grèce) - Pav. MHL. Près d'une quarantaine de sisterships, dont les AUTUMN (IMO 9416795 / 11.2008) - BERTINA (IMO 9352133 / 07.2006) - CHEMTRANS ELBE (IMO 9439345 / 08.2009) - EL ZORRO (IMO 9344801 / 05.2007) - MOJITO (IMO 9322138 / 10.2005) - SEA KING (IMO 9326641 / 02.2008) - SPRING (IMO 9416812 / 04.2009) - SUMMER (IMO 9427275 / 06.2009) - WOO CHAN (IMO 9439319 / 08.2008 / Ex GREEN OAK 04.2014-03.2016 / Ex CHEMTRANS ALSTER 08.2008-04.2014).
STOLT SEQUOIA (Monrovia) - IMO 9235062 - Indicatif d'appel D5MX6 - MMSI 636017834 - Chimiquier / Pétrolier - 183,10x32,20x14,00 m - TE 10,719 m - JB 23 129 - JN 11 931 - PL 37 620 t - P 10 415 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-Hitachi 7S50MC-C) - V 15 nd - Prop. d'étrave (885 kW) - Générat. aux. 2 x 1 260 kW / 1 x 1 100 kW - Cap. 39 240 m3 (39 citernes) - Constr. 02.2003 (Kleven, Floro, Norvège) - Propr./Gérant/Opérat. Stolt Tankers (Rotterdam, Pays-Bas) - Pav. LBR - Ex SEQUOIA (06.2014-02.2017) - Ex JO SEQUOIA (06.2013-06.2014) - Ex SEQUOIA (11.2010-06.2013) - Ex JO SEQUOIA (02.2003-11.2010). Sistership : STOLT SYCAMORE (IMO 9198563 / 09.2000 / Ex SYCAMORE 03.2011-12.2016 / Ex JO SYCAMORE 09.2000-03.2011).

Amarré dans l'écluse François 1er le 06.12.2017 vers 15h00, le roulier norvégien AUTOPROGRESS (première photo) est en partance pour Cuxhaven (port de Basse-Saxe, sur l'estuaire de l'Elbe, fleuve qui mène à Hambourg). D'autres photos ici de ce "car carrier" que j'ai vu au terminal roulier de Saint-Nazaire le 29.06.2010 alors que j'allais embarquer à bord du roulier CIUDAD DE CADIZ amarré juste à côté. Sur les deux photos suivantes, le chimiquier / pétrolier FPMC P GLORY amarré à Jonction 3 depuis ce 06.12.2017 à 03h30 (en provenance de Dunkerque, France). Il appareillera le 08.12 à 17h00, à destination de Vysotsk (port de la Baltique, situé à environ 150 km au N-O de Saint-Pétersbourg, qui dispose d'un important terminal pétrolier depuis une dizaine d'années). Sur les flancs de ce navire-citerne, le sigle FPMC est celui de l'armement taïwanais Formosa Plastics Marine Corporation, dont on retrouve le logo sur la cheminée.
AUTOPROGRESS
FPMC P GLORY
FPMC P GLORY
AUTOPROGRESS (Madeira) - IMO 9131967 - Indicatif d'appel CQQF - MMSI 255801570 - Voiturier - 126,90x18,80x15,27 m - TE 6,213 m - JB 11 591 - JN 3 829 t - PL 4 442 t - Ptot 9 840 kW (deux moteurs 4T-12cyl Wärtsilä 12V32E / deux hélices à pas variable) - V 20 nd - Prop. d'étrave (2 x 883 kW) - Générat. aux. 2 x 900 kW / 1 x 634 kW / 1 x 448 kW - Cap. 1 150 voitures - Constr. 03.1998 (Frisian Shipyard Welgelegen BV, Harlingen, Pays-Bas) - Propr./Opérat. UECC (Oslo, Norvège) - Gérant UECC Unipessoal LDA (Funchal, Madère) - Pav. PRT. Sisterships : AUTOPREMIER (IMO 9131943 / 05.1997) - AUTOPRESTIGE (IMO 9190157 / 04.1999) - AUTOPRIDE (IMO 9131955 / 10.1997).
FPMC P GLORY (Monrovia) - IMO 9448164 - Indicatif d'appel A8RE6 - MMSI 636014084 - Chimiquier / Pétrolier - 228,00x32,24x20,65 m - TE 14,30 m - JB 42 340 - JN 21 747 - PL 74 788 t - P 11 060 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-STX 7S50MC-C / hélice à pas fixe) - V 15 nd - Générat. aux. 3 x 900 kW - Cap. 84 685 m3 (12 citernes) - Constr. 10.2009 (STX Offshore & Shipbuilding, Jinhae-Changwon, Corée du Sud) - Propr./Gérant Formosa Plastics Marine Corp. / FPMC (Taipei City, Taïwan) - Pav. LBR. Sisterships : cf. TECTUS (IMO 9433016 / 07.2009).



Quelques nouvelles de Québec (Canada), fin novembre-début décembre 2017 — Photos Gilles Jobidon
Le cargo THORCO ANGELA (première photo) est photographié à quai à Québec le 05.12.2017. Il est arrivé de Trinidad et vient charger du minerai qu'il ira livrer en Bulgarie. Il appartient à un armement suisse mais est affrété par l'armement danois Thorco Shipping. Nous connaissons déjà ce navire, mais sous ses deux précédents noms : SCL ANGELA (que nous avions vu en descente de Seine le 02.03.2016) et SAFMARINE ANGELA (vu à La Rochelle le 20.03.2011), cf. infos sous les photos. Le pétrolier / chimiquier turc YASA SEAGULL (deuxième photo) remonte le Saint-Laurent, le 02.12.2017, en provenance du Texas et à destination de Montréal. Ce navire-citerne est tout neuf, puisque livré par son chantier sud-coréen SPP Shipbuilding en 02.2017. Il se peut d'ailleurs que ce soit le dernier navire construit par ce chantier qui, semble t-il, est en dépôt de bilan (une tentative de vente n'a à priori pas abouti, et le site internet du chantier est fermé). Arrivant de La Nouvelle-Orléans, le pétrolier / chimiquier LEFKARA (photo de droite) s'apprête à accoster à Québec le 28.11.2017, afin d'y décharger ses cales, puis ira les recharger à Montréal. Ces deux derniers citerniers, fabriqués dans le même chantier sud-coréen, sont des quasi sisterships.
THORCO ANGELA
YASA SEAGULL
LEFKARA
THORCO ANGELA (Basel) - IMO 9359935 - Indicatif d'appel HBEK - MMSI 269668000 - Cargo de divers - 139,96x21,51x11,65 m - TE 8,40 m - JB 9 938 - JN 4 265 - PL 12 605 t - P 7 860 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Yichang Marine Diesel 6S46MC-C / hélice à pas fixe) - V 16 nd - Prop. d'étrave (550 kW) - Générat. aux. 3 x 680 kW - Cap. GRN 16 194 m3 (3 cales) / 706 evp (dont 138 reefers) - Grues 2 x 80 t / 1 x 45 t - Constr. 12.2007 (Tianjin Xingang Shipbuilding Heavy Industry Co, Tianjin, Chine) - Propr./Gérant Massoel Shipping (Genève, Suisse) - Opérat. Thorco Shipping (Hellerup, Danemark) - Pav. CHE - Ex SCL ANGELA (11.2012-10.2017) - Ex SAFMARINE ANGELA (12.2007-11.2012). Sisterships : JENNIFER H (IMO 9359961 / 06.2008 / Ex SCL ANDISA 06.2013-06.2017 / Ex SAFMARINE ANDISA 06.2008-06.2013 / Lancé comme  SAFMARINE ANITA 04.2008) - LEILA H (IMO 9359959 / 04.2008 / Ex SCL AKWABA 06.2013-09.2017 / Ex SAFMARINE AKWABA 04.2008-06.2013) - TALIA H (IMO 9359947 / 01.2008 / Ex SCL ANITA 01.2013-08.2017 / Ex SAFMARINE ANITA 01.2008-01.2013).
YASA SEAGULL (Majuro) - IMO 9619543 - Indicatif d'appel V7TE4 - MMSI 538006947 - Pétrolier / Chimiquier - 183,00x32,20x19,10 m - TE 13,273 m - JB 29 593 - JN 13 737 - PL 49 990 t - P 7 240 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-STX 6S50ME-B9 / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux. 3 x 800 kW - Cap. 51 663 m3 (12 citernes) - Constr. 02.2017 (SPP Shipbuilding, Sacheon, Corée du Sud) - Propr./Gérant Ya Sa Shipping (Istanbul, Turquie) - Pav. MHL. Sistership : YASA HAWK (IMO 9619531 / 01.2017).
LEFKARA (Panama) - IMO 9399882 - Indicatif d'appel 3ETI6 - MMSI 370573000 - Pétrolier / Chimiquier - 183,00x32,20x19,10 m - TE 12,897 m - JB 30 040 - JN 13 312 - PL 49 996 t - P 8 061 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Doosan 6S50MC-C / hélice à pas fixe) - V 14,9 nd - Générat. aux. 3 x 900 kW - Cap. 52 135 m3 (12 citernes) - Constr. 09.2008 (SPP Shipbuilding, Sacheon, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. World Tankers Management (Singapour) - Pav. PAN - Ex NAVIG8 LEFKARA (09.2008-09.2013). Navire-catalogue : des dizaines de sisterships.


Le vraquier grec UNION VOYAGER traverse Québec le 27.11.2017, faisant route d'Arabie Saoudite à Sorel (ville canadienne à la confluence du Saint-Laurent et de la rivière Richelieu, située à mi-chemin entre Montréal et Trois-Rivières) où il arrive lège. Le porteur de colis lourds néerlandais HAPPY DIAMOND, en provenance de Belgique, accoste à Québec le 27.11.2017.
UNION VOYAGER
HAPPY DIAMOND
UNION VOYAGER (Piraeus) - IMO 9628946 - Indicatif d'appel SVBX2 - MMSI 241299000 - Vraquier - 229,00x32,26x20,25 m - TE 14,50 m - JB 44 647 - JN 27 422 - PL 81 964 t - P 11 900 kW (mot. 2T-5cyl MAN-B&W-HHI 5S60ME-C / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Générat. aux. 3 x 650 kW - Cap. GRN 90 784 m3 (7 cales) - Constr. 03.2014 (Cosco Shipyard, Dalian, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Union Marine Enterprises SA / UME (Le Pirée, Grèce) - Pav. GRC. Navire-catalogue : des dizaines de sisterships.
HAPPY DIAMOND (Amsterdam) - IMO 9551947 - Indicatif d'appel PBXK - MMSI 246663000 - Cargo porteur de colis lourds - 156,93x25,60x14,00 m - TE 10,35 m - JB 14 784 - JN 6 070 - PL 18 148 t - P 8 400 kW (mot. 4T-8cyl Wartsila 8L46 / hélice à pas variable) - V 15,8 nd - Prop. d'étrave (850 kW) - Générat.  aux. 1 x 1 000 kW / 4 x 475 kW - Cap. GRN 21 140 m3 (3 cales) / 1 049 evp (dont 70 reefers) - Grues 2 x 400 t / 1 x 120 t - Constr. 01.2011 (Zhejiang Ouhua Shipbuilding, Zhoushan-City, Zhejiang, Chine) - Propr./Gérant Spliethoff's Bevrachtings (Amsterdam, Pays-Bas) - Opérat. BigLift Shipping (Amsterdam, Pays-Bas) - Pav. NLD. Sisterships : HAPPY DELTA (IMO 9551935 / 01.2011) - HAPPY DOVER (IMO 9551959 / 03.2011) - HAPPY DRAGON (IMO  9551961 / 05.2011) - HAPPY DYNAMIC (IMO 9551973 / 09.2011).


Escale du navire-citerne SICHEM EAGLE à La Rochelle (01-03.12.2017) — Photos Samuel Daguenet
Le chimiquier / pétrolier danois SICHEM EAGLE, en provenance de La Corogne (port de Galice, situé à la pointe N-O de l'Espagne), touche le port de La Rochelle le 01.12.2017 à 08h00. Il mouille en zone d'attente jusqu'en début d'après-midi. On le voit ci-dessous lors de son approche de l'appontement pétrolier, manœuvre effectuée en culant, avec l'aide du remorqueur VB OLERON croché à l'arrière.
SICHEM EAGLE & VB OLERON
SICHEM EAGLE & VB OLERON
SICHEM EAGLE
Il accostera à 15h30 au poste APES. Après avoir déchargé 21 640 t de gazole, il appareillera le 03.12 en milieu de nuit, destination à ordres.
SICHEM EAGLE & VB OLERON
SICHEM EAGLE
SICHEM EAGLE
SICHEM EAGLE (Valletta) - IMO 9388704 - Indicatif d'appel 9HRB9 - MMSI 249512000 - Chimiquier / Pétrolier - 170,11x26,20x15,60 m - TE 10,016 m - JB 17 822 - JN 6 662 - PL 25 421 t - P 7 860 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-STX 6S46MC-C / hélice à pas fixe) - V 14,3 nd - Prop. d'étrave (739 kW) - Générat. aux. 3 x 850 kW - Cap. 29 601 m3 (12 citernes) - Constr. 07.2008 (Dae Sun Shipbuilding & Engineering, Busan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Team Tankers International (Hamilton, Bermudes & Hellerup, Danemark) - Pav. MLT. Sisterships : CARPE DIEM II (IMO 9428815 / 04.2010) - NAVE COSMOS (IMO 9457024 / 10.2010) - NAVE POLARIS (IMO 9457749 / 01.2011) - SICHEM FALCON (IMO 9396012 / 01.2009) - SICHEM HAWK (IMO 9396000 / 10.2008) -  SICHEM OSPREY (IMO 9396024 / 04.2009).


Le cargo ANNA appareille de Port-Mathurin (Ile Rodrigues, Archipel des Mascareignes) — Photos Chris974
Le cargo allemand ANNA, que l'on voit ici lors de son appareillage, effectue tous les quinze jours la liaison entre Port-Louis (ïle Maurice) et Port-Mathurin (île Rodrigues). La petite île Rodrigues (environ 100 km2 / 35 000 habitants / capitale Port-Mathurin) fait partie de l'archipel des Mascareignes qui comprend, en plus, l'île Maurice et l'île de La Réunion. Il faut ajouter, à ces trois "grandes îles", les îlots coralliens  Agaléga et Cargados Carajos (tous les deux rattachés à Maurice). Cet archipel des Mascareignes (d'origine volcanique) est situé au milieu de l'océan Indien, à l'est de Madagascar, près du tropique du Capricorne. Le nom de cet archipel vient de celui du navigateur portugais — Pedro de Mascarenhas — qui l'a découvert le 9 février 1513. Le cargo ANNA ravitaille donc régulièrement Port-Mathurin (et occasionnellement Agaléga), y apportant divers vracs, des conteneurs (y compris réfrigérés), des voitures, du carburant, du gaz, etc. (nous avons vu de près à Sète, le 15.02.2017, l'un de ses sisterships, le cargo OSTRIA, cf. infra). Il est en rotation alternée avec le cargo MAURITIUS TROCHETIA (photo Lakhtikov Dmitriy / des photos de ses emménagements figurent ici) de l'armement mauricien Mauritius Shipping Corporation Ltd / MSCL (créé en 1986, basé à Port Louis, avec des bureaux dans les îles Rodrigues et La Réunion). Ce dernier cargo est lui mixte : il peut donc transporter jusqu'à 112 passagers répartis dans 52 cabines (classes "touriste" / "première" / "semi-luxe" / "luxe"), en plus du fret précédemment énoncé. Ce cargo mixte fait donc des rotations régulières entre Port-Mathurin (Rodrigues), Saint-Denis (Réunion), Agaléga (pas de port, il mouille au large de l'île) et même Tamatave (Madagascar).
L'armement MSCL a également géré le MAURITIUS PRIDE (IMO 8906767 / cf. photo dans l'encadré plus bas) entre 09.1990 et 01.2014, date à laquelle il a été vendu à l'armement émirati Sontech Enterprises et est devenu le MALDIVES PRIDE. Désarmé en 10.2015, il a été racheté en 2016 et renommé SOBAT pour être démoli au Pakistan début 2017.

L'île Maurice est un état indépendant depuis 1968, rattaché au Commonwealth. Sa superficie est de l'ordre de 1 900 km2 et l'île compte environ 1,2 million d'habitants, d'origine indienne majoritairement. Elle s'appelait autrefois Ile de France (entre 1715, date à laquelle les Français la prenne aux Néerlandais qui l'avaient nommée Mauritius en l'honneur de leur gouverneur Maurice de Nassau, et 1810 où elle est reprise par les Anglais qui la renomment Maurice). Sa capitale est Port-Louis (voir quelques photos dans l'encadré infra). La langue officielle y est l'anglais, mais le français est quasi "pseudo-officiel". L'île de La Réunion est un département français. Cette île couvre environ 2 500 km2 et sa population est de l'ordre de 650 000 habitants. La capitale de l'île est Saint-Denis. La Réunion s'est appelée Ile Bourbon entre 1649 et 1793. Ces deux îles sont d'origine volcanique, mais c'est seulement à La Réunion que le volcanisme reste actif (le massif de la Fournaise couvre plus de 400 km2, le Piton des Neiges s'élève à 3 069 m, le Piton de la Fournaise culminant lui à 2 632 m). La Réunion compte aussi trois impressionnants et magnifiques cirques d'effondrement : Cilaos, Mafate et Salazie.


Lecture complémentaire : "Une histoire maritime réunionnaise : 20 ans de recherches", à télécharger gratuitement sur le site
de la Confrérie des Gens de la Mer (Association de valorisation du patrimoine maritime des îles du Sud-Ouest de l'océan Indien).

ANNA
ANNA
ANNA
ANNA (Saint John's) - IMO 9126716 - Indicatif d'appel V2FJ6 - MMSI 305695000 - Cargo de divers - 100,62x16,20x8,20 m - TE 6,39 m - JB 4 150 - JN 2 005 - PL 5 031 t - P 2 999 kW (mot. 4T-9cyl MaK 9M32 / hélice à pas variable) - V 15 nd - Prop. d'étrave (350 kW) - Générat. aux. 1 x 440 kW / 3 x 340 kW / 1 x 100 kW - Cap. GRN 7 264 m3 (1 cale) / 366 evp (dont 50 reefers) - Grues 2 x 40 t - Constr. 12.1997 (Jiangxi Jiangzhou Shipyard, Ruichang, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Lubeca Marine (Lübeck, Allemagne) - Pav. ATG - Ex ANNA PHIL (03.2013-01.2014) - Ex PHILIP (11.2010-03.2013) - Ex SIROCCO (02.2010-11.2010) - Ex CAJA DUCHESS (04.2007-02.2010) - Ex CYPRESS POINT (12.2005-04.2007) - Ex CEC AMERICA (06.2004-12.2005) - Ex ANGELICA SCHULTE (01.2001-06.2004) - Ex CGM MADINIA (07.1999-01.2001) - Ex ANGELICA SCHULTE (06.1999-07.1999) -  Ex TORM CONGO (11.1998-06.1999) - Ex ANGELICA SCHULTE (12.1997-11.1998). Sisterships : cf. OSTRIA (IMO 9126730 / 06.1998).
MAURITIUS TROCHETIA (Port Louis) - IMO 9225287 - Indicatif d'appel 3BLL - MMSI 645161000 - Cargo mixte (Passagers / Fret) - 107,90x17,51x8,41 m - TE 6,215 m - JB 5 492 - JN 1 647 - PL 3 500 t - Ptot 4 500 kW (deux moteurs 4T-6cyl Wartsila 6R32D / une hélice à pas variable) - V 14 nd - Prop. d'étrave (570 kW) - Générat. aux. 2 x 708 kW / 1 x 650 kW - Cap. 112 passagers (52 cabines) / GRN 1 452 m3 (3 cales) / 165 evp (dont 25 reefers) - Equipage 37 - Grues 2 x 30 t - Constr. 05.2001 (Hudong-Zhonghua Shipbuilding (Group), Shanghai, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Mauritius Shipping Corporation Ltd / MSCL (Port Louis, Ile Maurice) - Pav. MUS.

Quelques photos de Port-Louis (faites lors d'un voyage à La Réunion et à Maurice en mai 2011)
Port-Louis est, comme on l'a dit précédemment, la capitale de l'île Maurice. Elle est située au Nord-Ouest de l'île (cf. carte ci-contre). La langue officielle à Maurice est l'anglais, mais on y parle aussi couramment le français (qui est même accepté à la Chambre des Députés) et bien sûr le créole mauricien. Cette île d'origine volcanique (mais d'un volcanisme ancien, formée il y a 10 ou 15 millions d'années) a été depuis largement arasée par l'érosion, et son plus haut sommet ne culmine plus qu'à 800 m environ. Port-Louis est la plus grande ville de l'île (sa population est d'environ 150 000 habitants). Son nom ferait référence à Louis XV (souverain au moment de la colonisation de l'île par les Français), mais certains historiens attribuent ce nom à la ville-citadelle bretonne de Port-Louis (à côté de Lorient) dans le Morbihan, je ne saurais trancher… A noter que Port-Louis s'appela Port-Napoléon entre 1804 (en l'honneur de l'Empereur bien sûr) et sa reprise par les Anglais en 1810.
Lors d'un séjour de plusieurs semaines à La Réunion en mai 2011, j'ai fait une escapade de quelques jours à l'île Maurice, mais je n'ai pu passer qu'une journée à Port-Louis, sa capitale. Dommage, car c'est une ville intéressante et il est très agréable de s'y promener à pied car la ville est construite autour du port, quasi en "U", avec une large allée piétonnière tout le long du front de mer. La météo durant toute cette journée fut malheureusement maussade, l'orage menaçant en permanence.
Capitale administrative et financière de l'île Maurice, Port-Louis est un mélange de tradition et de modernité. En plein centre ville, le marché artisanal du Caudan, mais aussi un centre d'affaires, de nombreux restaurants, un casino, des boutiques de luxe (internationales), des salles de cinéma, etc.
Le front de mer du Caudan, avec ses boutiques de mode et d’artisanat local, a été ouvert en 1996. A l'extrémité droite de la quatrième photo ci-dessous, le "Labourdonnais Waterfront Hôtel".
Autres vues du front de mer depuis le centre-ville.
Le port de plaisance de Caudan est également accessible à pied du centre-ville de Port-Louis.

Quelques données chiffrées sur Port-Louis — Ont transité par Port-Louis en 2015 (derniers chiffres en ma possession) 6,8 Mt de marchandises, dont 47 % sous forme conteneurisée (soit 361 000 evp, dont 105 000 evp en transbordement), 27 % de vracs solides (1,84 Mt / blé, maïs, soja, charbon, etc.), 25 % de vracs liquides (1,7 Mt / hydrocarbures pour l’essentiel, mais aussi bitume, huiles comestibles, mélasse, ciment, etc.) et 1 % de divers (68 000 t). Entre 3 000 et 4 000 navires font escale à Port-Louis chaque année (3 652 navires en 2013 par exemple) : des porte-conteneurs et autres navires de lignes régulières (pour un tiers), des navires de pêche (pour un tiers), le troisième tiers correspondant à des navires divers en escale commerciale (principalement des vraquiers) ou en escale technique (soutage, avitaillement, relève d’équipages, réparations, etc.). Port-Louis est aussi une escale de choix pour les paquebots de croisières et pour les cargos mixtes assurant des liaisons inter-îles dans cette région de l'océan Indien. Les importations représentent 64,7 % du trafic total. Port-Louis se veut, de plus en plus, être un hub régional, autrement dit le principal point d’éclatement régional et de redistribution vers les ports secondaires de cette zone ouest de l’océan Indien (ports peu desservis par les grandes lignes transocéaniques). Il souhaite devenir un port de transbordement de conteneurs en particulier. Actuellement, le transbordement représente 30 % du trafic portuaire de Maurice (les 70 % restant représentent les imports/exports locaux). Port-Louis est principalement desservi, au niveau conteneurs, par les deux premiers armateurs mondiaux, Maersk et MSC (à eux deux, ils réalisent 79 % du trafic de conteneurs transitant par Port-Louis). Le troisième mondial, le français CMA CGM, a lui choisi Port-Réunion comme hub dans l'océan Indien, mais est impliqué à Port-Louis via des alliances avec Maersk et MSC (destinées à optimiser l'emploi de porte-conteneurs de plus en plus gros). Port-Louis souhaite encore développer son trafic conteneurisé : pour cela, il a allongé en 2015 le quai du terminal conteneurs (qui peut désormais accueillir simultanément deux porte-conteneurs de 360 m de long), en a augmenté le tirant d'eau (porté à 16,50 m) et a agrandi l'aire de stockage des conteneurs. Ses ambitions ne s'arrêtent pas là, puisque la construction d'un deuxième terminal d'une capacité de 1,5 millions de conteneurs est en projet. Port-Louis veut également augmenter sa capacité de stockage des produits pétroliers pour l'approvisionnement des navires (soutage / bunkering), sachant que plus de 35 000 navires passent chaque année aux larges de ses côtes. Enfin, un terminal destiné à accueillir les navires de croisières devrait être opérationnel d'ici la fin de 2019. Autre partenaire important pour Port-Louis : le chantier naval Taylor Smith. A noter que les principales richesses de Maurice sont, bien sûr le tourisme, mais aussi son secteur manufacturier (en particulier dans l'industrie textile et dans le secteur de l'habillement) qui représente de nos jours environ 30 % de son PIB — Sources diverses, dont Note de Synthèse Isemar N° 186 (janvier 2017) rédigée par Marie-Annick Lammy (Université de La Réunion).


Sur les deux premières photos ci-après, le vraquier HOANYA WISDOM… que j'avais vu à quai à La Rochelle un mois plus tôt, le monde maritime est décidément petit ! Sur la troisième photo, le MAURITIUS PRIDE qui appartenait (entre 09.1990 et 01.2014) au même armement MSCL que le MAURITIUS TROCHETIA que nous avons vu en début d'article. Début 2014, il a été vendu à l'armement émirati Sontech Enterprises et est devenu le MALDIVES PRIDE. Désarmé en 10.2015, il a été racheté en 2016 et renommé SOBAT pour être démoli au Pakistan début 2017. Sur la photo de droite, le quai de service des gardes-côtes de Maurice, situé juste devant le silo à grains. D'autres photos ici du MAURITIUS PRIDE, car je l'avais photographié à Port-Réunion (Ile de La Réunion) le 18.05.2011 (au cours du même voyage dans les îles Mascareignes).
HOANYA WISDOM
HOANYA WISDOM
HOANYA WISDOM (Panama) - IMO 9433896 - Indicatif d'appel 3EQU7 - MMSI 355824000 - Vraquier - 153,08x23,00x12,50 m - TE 9,31 m - JB 12 655 - JN 7 392 - PL 21 118 t - P 5 180 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-Hanshin Diesel 7S35MC / hélice à pas fixe) - V 13 nd - Générat. aux. 3 x 400 kW / 1 x 64 kW - Cap. GRN 25 200 m3 (4 cales) - Grues 3 x 30,7 t - Constr. 04.2008 (Murakami Hide Shipbuilding, Imabari, Japon) - Propr./Gérant Wisdom Marine (Taipei, Taiwan) - Pav. PAN. Sistership : SIRAYA WISDOM (IMO 9403841 / 09.2007).
SOBAT (Zanzibar) / Ex MAURITIUS PRIDE (troisième photo ci-dessus) - IMO 8906767 - Indicatif d'appel 5IM245 - Cargo mixte (Passagers / Fret) - 99,50x17,00x10,00 m - TE 6,49 m - JB 5 234 - JN 1 570 - PL 4 843 t - Ptot 3 960 kW (deux moteurs 4T-9cyl MAN-B&W-Alpha 9L28/32A / deux hélices à pas variable) - V 14,5 nd - Prop. d'étrave (370 kW) - Générat. aux. 2 x 730 kW / 2 x 720 kW - Cap. 12 passagers avec couchettes (6 cabines) / 248 passagers sans couchette / 5 546 m3 / 79 evp (dont 16 reefers) - Equipage 52 - Trois grues (32 t / 16 t / 5 t) - Constr. 1990 (Husumer Schiffswerft Inh. Gebr. Kroeger, Husumer Schiffswerft Inh. Gebr. Kroeger / HSW, Husum, Schleswig-Holstein, Allemagne / Chantier fermé peu de temps après) - Propr./Gérant/Opérat. SALS Shipping (Navi Mumbai, Maharashtra, Inde) - Pav. TZA - Ex MALDIVES PRIDE (12.2014-09.2016) - Ex MAURITIUS PRIDE (07.1990-12.2014). Démoli en 03.2017 au Pakistan.

A quai, sur les deux premières photos, le vraquier allemand COURAGEOUS. Sur les deux photos de droite, vue partielle du port (cf. ici), avec gros-plan sur deux des remorqueurs, celui de droite étant le MAHE DE LABOURDONNAIS (je ne connais pas les deux autres). La "Mauritius Ports Authority" (MPA) dispose de remorqueurs de 30 t (deux ) / 45 t (un) / 70 t (un) de capacité de traction au croc ("bollard pull") et de quatre plus petits "tugs" (12 t de traction unitaire au point fixe), ces derniers étant également utilisés comme bateau-pilote. Le MAHE DE LABOURDONNAIS fait évidemment référence à Bertrand-François Mahé de La Bourdonnais : né à Saint-Malo en février 1699, embarqué très jeune sur un bâtiment armé pour les mers du Sud, il gravit progressivement les échelons en naviguant de nombreuses années pour la Compagnie des Indes (créée en 1664 par Colbert, à la demande de Louis XIV), laquelle le fit capitaine en 1724, puis le nomma Gouverneur général des îles de France et de Bourbon dix ans plus tard. C'est à ce titre qu'il fonda Port-Louis en 1735. Ce fût un grand bâtisseur, il transforma ces deux îles et ranima leur écononie (il fut un véritable pionnier dans le domaine du commerce dans l’océan Indien). En plus, il fit de l'île de France (aujourd'hui Maurice) une base navale. Fait un temps prisonnier par les Anglais, il fut relâché et regagna Paris, mais il fut embastillé et ses biens confisqués suite à un démêlé qu'il eut avec Joseph-François Dupleix (Gouverneur de Pondichéry et Commandant général des établissements français de l'Inde). Reconnu innocent, il fut libéré, mais sa santé physique et morale était détruite et il mourut le 10 novembre1753 à Paris dans le plus grand dénuement — Sources : Mahé de La Bourdonnais, la Compagnie des Indes dans l'Océan Indien par Daniel Lesguillier, Cahier de la Compagnie des Indes N° 4, 1999 réédité en 2002, et Dictionnaire des marins français, par Etienne Taillemite, Editions maritimes et d'Outre-mer, 1982.

COURAGEOUS
COURAGEOUS
MAHE DE LABOURDONNAIS, etc.
MAHE DE LABOURDONNAIS, etc.
COURAGEOUS (Valletta) - IMO 9324617 - Indicatif d'appel 9HDZ8 - MMSI 215874000 - Vraquier - 189,99x32,26x17,00 m - TE 12,022 m - JB 30 046 - JN 18 207 - PL 52 346 t - P 7 800 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Mitsui 6S50MC / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux. 3 x 430 kW - Cap. GRN 67 756 m3 (5 cales) - Grues 4 x 30 t - Constr. 06.2005 (Tsuneishi Heavy Industries Cebu / THICI, Balamban, Cebu, Philippines) - Propr./Gérant/Opérat. Orion Reederei (Hambourg, Allemagne) - Pav. MLT. Navire-catalogue : des dizaines de sisterships.
MAHE DE LABOURDONNAIS (Port-Louis) - IMO 9209441 - Indicatif d'appel 3BLS - Remorqueur - 26,00x9,30x4,70 m - TE 3,25 m - JB 275 - JN 82 - PL 160 t - Ptot 2 648 kW (deux moteurs 4T-6cyl Niigata 6L26HX / deux propulseurs Z-Drive) - V 12 nd - Générat. aux. 2 x 85 kW - Traction au croc 45 t - Equipé pour lutter contre les incendies - Constr. 02.2001 (Astilleros Zamakona, Santurtzi, Pays Basque Espagnol) - Propr. Gouverment Mauricien (Port-Louis, Ile Maurice) - Gérant/Opérat. Mauritius Ports Authority (Port-Louis, Ile Maurice) - Pav. MUS.

Avant de quitter l'île Maurice, un dernier coup d'oeil sur sa capitale… Comme on le voit, la ville de Port-Louis est coincée entre mer (océan Indien) et montagne.
Dernières lueurs sur Port-Louis avant de retourner à La Réunion (où je passerai encore une semaine).


Quelques navires en route, le 30.11.2017, sur le Noordzeekanaal reliant Amsterdam à la mer du Nord — Photos Nico Kemps
Mention spéciale pour le navire-citerne britannique BRITISH SAILOR, entré en service le 22.11.2016. Il appartient à la "Mariner Class" (une "Medium Range" / "MR") de l'armement britannique BP Shipping (cette classe rend hommage aux différents personnels de la "Mar-Mar", cf. infra). Les navires de cette série ont été livrés entre 03.2016 et 06.2017 (ce sont les premiers navires d'un grand plan de rajeunissement de la flotte BP). Ils ont la certification "Green Passport". Ces "Handymax tankers" sont souples d'emploi, pouvant charger pratiquement tous types de produits liquides : pétrole brut, biocarburants, produits chimiques les plus divers, huiles végétales, etc.
BRITISH SAILOR
BRITISH SAILOR
BULK INDONESIA
BULK INDONESIA
Pétrolier / Chimiquier BRITISH SAILOR (11.2016)
Vraquier BULK INDONESIA
BRITISH SAILOR (Douglas) - IMO 9724673 - Indicatif d'appel 2IYG9 - MMSI 235113767 - Pétrolier / Chimiquier - 183,06x32,20x19,10 m - TE 12,323 m - JB 30 948 - JN 11 988 - PL 45 999 t - P 9 160 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-HHI 6G50ME-B9 / hélice à pas fixe) - V 14,2 nd - Générat. aux. 3 x 900 kW - Cap. 52 693 m3 (12 citernes) - Constr. 11.2016 (Hyundai Mipo Dockyard, Ulsan, Corée du Sud) - Propr. ICBC Financial Leasing Co (Pékin, Chine) - Gérant/Opérat. BP Shipping / BP Plc Group (Sunbury-on-Thames, proche Londres, Grande-Bretagne) - Pav. IOM. Sisterships : BRITISH CADET (IMO 9724714 / 06.2017) - BRITISH CAPTAIN (IMO 9724685 / 01.2017) - BRITISH CHIEF (IMO 9724726 / 02.2017) - BRITISH ENGINEER (IMO 9724702 / 04.2017) - BRITISH MARINER (IMO 9724582 / 03.2016) - BRITISH NAVIGATOR (IMO 9724594 / 04.2016) - BRITISH OFFICER (IMO 9724697 / 03.2017) - BRITISH SEAFARER (IMO 9724609 / 09.2016).
BULK INDONESIA (Panama) - IMO 9591571 - Indicatif d'appel 3FFO6 - MMSI 371990000 - Vraquier - 234,98x38,00x19,90 m - TE 14,466 m - JB 50 617 - JN 31 470 - PL 95 740 t - P 12 950 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Mitsui 6S60MC-C / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux. 3 x 490 kW - Cap. GRN 109 476 m3 (7 cales) - Panneaux de cale renforcés permettant un chargement en pontée de fret lourd (même si les cales 2-4-6 sont vides) - Constr. 06.2011 (Imabari Shipbuilding, Marugame, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. Nissen Kaiun (Imabari-shi, Japon) - Pav. PAN. Navire-catalogue : une cinquantaine de sisterships, dont les CMB MEDOC (IMO 9615171 / 06.2012) - DOUBLE FANTASY (IMO 9574157 / 05.2011) - NBA VERMEER (IMO 9624249 / 09.2012).

HIGH PRESENCE
HIGH PRESENCE
Pétrolier / Chimiquier HIGH PRESENCE
HIGH PRESENCE (Monrovia) - IMO 9325324 - Indicatif d'appel A8QB3 - MMSI 636013880 - Pétrolier / Chimiquier - 179,99x32,20x19,05 m - TE 12,616 m - JB 28 794 - JN 13 234 - PL 48 700 t - P 9 480 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Hitachi Zosen Corp. 6S50MC-C / hélice à pas fixe) - V 15 nd - Générat. aux. 3 x 450 kW - Cap. 54 754 m3 (16 citernes) - Constr. 11.2005 (Iwagi Zosen, Kamijima, Japon / Chantier absorbé en 1983 par Imabari Shipbuilding, Imabari, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. d'Amico Tankers DAC (Dublin, Irlande) / Filiale irlandaise de d'Amico Societa di Navigazione (Rome, Italie) - Pav. LBR. Une quarantaine de sisterships, dont les BASTILLE STREET (IMO 9573701 / 05.2011 / Ex PACIFIC SAPPHIRE 05.2011-03.2014) - MAERSK MISAKI (IMO 9573658 / 03.2011) - MAERSK MIYAJIMA (IMO 9590905 / 09.2011) - NAVE DORADO (IMO 9325336 / 08.2005) - PACIFIC DIAMOND (IMO 9573660 / 10.2010).
Page précédente
Dernière mise à jour - 18.12.2017

© Françoise Massard  
  www.cargos-paquebots.net