Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Aidanova - Akar Pazar - Amelia Cacace - Anlan 7 - Australis - CC Delgada - C. Excellency - C. Infinity - C. Nobility - Corse - Costa Smeralda - C. Progress - Cruise Smeralda - C. Spirit - Danielle Casanova - DHT Sundarbans - DHT Taiga - Dong-A Triton - E Elephant - Euroferry Corfu - Finneagle - Finnfellow - Flamuri - Front Saga - Gener8 Zeus - Genmar Zeus - Grand Ferry - Iona - Jean Nicoli - Kokkari - Ladon - Marti Princess - Mediterranee - Moby Aki - Monte d'oro - Navin Hawk - Paglia Orba - Pantanassa - Pascal Lota - Pascal Paoli - Pasiphae - Pasiphae Palace - Rosalind Franklin - Saga - Samco Sundarbans - Samco Taiga - Sandviken - Satigny - Seaways Raffles - Sider Pamina - Silver Manoora - Skuteviken - Sperchios - Stena Seapacer 2 - Strimon - Superstar - Universe 6 - Vizzavona -
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...
Page suivante  

Quelques navires en escale à Marseille - Fos
(24.10.2018)

Photos Emmanuel Bonici


Navires vus dans le port de Rotterdam
(suite et fin)

et
visite du Kasteel de Haar


Le VIZZAVONA de Corsica Linea en escale à La Rochelle (14-16.10.2018) — Photos Thierry Rambaud
Nous avons vu ci-dessous à Marseille le VIZZAVONA, nouveau transbordeur de l'armement marseillais Corsica Linea. Le voici à La Rochelle, amarré au poste roulier du quai Chef de Baie. Il y a accosté (poste RoRo2) le 14.10.2018 à 08h00, en provenance de Marseille (qu'il avait quitté le 09.10 au matin). Il a appareillé le 16.10 à 20h45, à destination de Fredrikstad, port situé au S-E de la Norvège (à moins de 50 km de la frontière avec la Suède), à la pointe Nord du Skagerrak (passage maritime entre le Sud de la Norvège, le Nord-Ouest du Jutland danois et le Bohuslän suédois, cf. carte). Il est venu au GPMLR pour charger 2 300 t de matériels militaires et un contingent militaire français (cf. infra). Son retour à Marseille (son port d'attache) est prévu fin novembre.
VIZZAVONA
VIZZAVONA
Le transbordeur VIZZAVONA est venu à La Rochelle pour embarquer un contingent militaire français dont 400 Marsouins de Vannes (groupement tactique interarmes du 3e Régiment d'infanterie de marine / Rima), ainsi que divers matériels, le tout destiné à un exercice de grande envergure de l'OTAN, appelé Trident Juncture, et décrit comme le plus important depuis la fin de la Guerre froide. Cet exercice, qui durera cinq semaines, va mobiliser d'importantes forces de nombreux pays de l'Alliance (31 nations) : plus de 40 000 soldats et marins (dont 3 000 Français), près de 150 avions (dont quatre Mirage 2000 français) et 70 navires (dont le porte-avions américain HARRY S. TRUMAN et son escorte, les navires français DIXMUDE (bâtiment de projection et de commandement), BRETAGNE (cinquième frégate anti-sous-marine du programme FREMM), LATOUCHE-TREVILLE (frégate de lutte anti-sous-marine du type F70), SOMME (bâtiment de commandement et de ravitaillement), etc.). Cet exercice d'ampleur est un concept de guerre hybride mêlant opérations conventionnelles, terrorisme, diplomatie, cyber et nucléaire tactique. Il s'agit de tester la mise en place d'une force de réaction dans le cadre du scénario retenu d'une invasion d'un pays membre de l'Alliance par des forces ennemies : l'Otan dans son entier vient alors à son secours. Ainsi, 5 000 hommes de l'Alliance vont débarquer en Norvège sous les ordres du général canadien Christian Juneau.


Desserte maritime française de la Corse par Corsea Lina (successeur de la SNCM) — Photos Jean-Pierre Fabre
Je n'avais encore jamais pris le temps de mettre à jour mes données sur la liaison Continent - Corse depuis la cessation d'activités de la Société Nationale maritime Corse-Méditerranée / SNCM. Des photos récemment reçues de mon ami Jean-Pierre Fabre m'en donnent l'occasion. Pour mémoire, la SNCM fut mise en redressement judiciaire en 11.2014. Le tribunal de commerce de Marseille choisit comme repreneur la compagnie Maritime Corse Méditerranée / MCM (dirigée par Patrick Rocca). Mais, en janvier 2016, un consortium d'entrepreneurs corses créent Corsica Linea, avec une première ligne de fret entre Marseille et Bastia (en affrétant le STENA CARRIER, plus tard remplacé le CORSICA LINEA DUI), dans le but de concurrencer Maritima Ferries / MCM. Après de nombreux pourparlers entre les deux compagnies, un accord est finalement trouvé le 11.04.2016 : Corsica Linea reprend MCM, mais Patrick Rocca entre dans le pool d'actionnaires dirigeant le consortium. Le nouvel armement Corsica Linea élargi (siège à Marseille) est validé par le tribunal de commerce de Marseille en juillet 2016.
DANIELLE CASANOVA
DANIELLE CASANOVA
JEAN NICOLI
JEAN NICOLI
DANIELLE CASANOVA (appareillant de Marseille le 29.04.2018)
JEAN NICOLI (Marseille, le 15.07.2018)
DANIELLE CASANOVA (Ajaccio) - IMO 9230476 - Indicatif d'appel FILL - MMSI 226242000 - Transbordeur (Passagers / Véhicules) - 175,00x30,40x9,40 m - TE 6,70 m - JB 41 447 - JN 12 434 - PL 3 817 t - Ptot 37 800 kW (quatre moteurs 4T-9cyl Wartsila 9R46 / deux hélices à pas variable) - V 24 nd - Prop. d'étrave (2 x 1 500 kW) - Générat. aux. 4 x 2 360 kW / 1 x 2 320 kW / 1 x 600 kW - Cap. 2 500 passagers dont 1 884 avec couchette (470 cabines) / 346 voitures ou 80 camions (1 000 m de linéaire garage) - Constr. 06.2002 (Fincantieri-Cant. Nav. Italiani, Ancone, Italie) - Propr./Gérant/Opérat. Corsica Linea (Marseille, France) - Pav. FRA.
JEAN NICOLI (Ajaccio) - IMO 9161948 - Indicatif d'appel FNPV - MMSI 226280000 - Transbordeur (Passagers / Véhicules / Fret) - 200,65x25,80x9,80 m - TE 6,80 m - JB 29 968 - JN 11 290 - PL 5 150 t - Ptot 44 480 kW (quatre moteurs 4T-8cyl MAN-B&W 8L58/64 / deux hélices à pas variable) - V 27 nd - Prop. d'étrave (2 x 1 200 kW) - Générat. aux. 3 x 1 500 kW - Cap. 1 500 passagers dont 700 passagers avec couchette (193 cabines) / 1 000 voitures (2 185 m de linéaire garage) - Constr. 06.1998 (Bruces Verkstad, Landskrona, Suède (coque) / Fosen Mekaniske Verksteder, Rissa, Norvège) - Propr./Gérant/Opérat. Corsica Linea (Marseille, France) - Pav. FRA - Ex PASIPHAE PALACE (02.2008-05.2009) - Ex PASIPHAE (06.1998-02.2008). Sistership : CRUISE SMERALDA (IMO 9144811 / 12.1997).

Les quatre navires mixtes PASCAL PAOLI - JEAN NICOLI - PAGLIA ORBA et MONTE D'ORO (plus destinés au transport de fret que de passagers) et les deux transbordeurs ("car-ferries") MEDITERRANEE - DANIELLE CASANOVA de l'ex SNCM sont donc passés aux mains de la Corsica Linea (la marque commerciale Maritima Ferries de MCM a donc disparu). Seul le CORSE (IMO 8003620 / 1983) n'a pas été repris, mais vendu à un armateur grec et renommé GRAND FERRY en 03.2018 (cf. plus bas). Tous ces navires adoptent progressivement la livrée rouge de leur nouveau propriétaire, comme on le voit sur les photos (seul le MEDITERRANEE n'a pas encore changé de robe, simplement le nom "SNCM" sur la coque a été remplacé par "Corsica Linea" / cf. ses caractéristiques ici). Corsica Linea emploie environ 900 salariés, venant pour beaucoup de l'ex SNCM. Le bilan 2017 est assez concluant : Corsica Linea a obtenu 60 % des parts de marché du transport de fret et 15 % des parts de marché du transport de passagers entre le continent et la Corse. Le chiffre d'affaires 2017 s'est élevé à 200 millions d'euros, chiffre que l'armement espère faire monter à 220 M€ en 2018.
MONTE D'ORO
(arrivant à Marseille le 29.04.2018
PAGLIA ORBA
(arrivant à Marseille le 29.04.2018)
PASCAL PAOLI
(à Marseille le 15.07.2018)
MONTE D'ORO (Bastia) - IMO 8911516 - Indicatif d'appel FNIA - MMSI 227182000 - Transbordeur (Passagers / Véhicules / Fret) - 145,00x25,70x22,40 m - TE 6,70 m - JB 22 070 - JN 7 753 - PL 4 155 t - Ptot 14 800 kW (quatre moteurs 4T-12cyl Wartsila-Duvant-Crepelle 12V32 / deux hélices à pas variable) - V 19 nd - Prop. d'étrave (1 200 kW) - Générat. aux. 2 x 2 500 kW / 3 x 766 kW - Cap. 508 passagers avec couchette (203 cabines) / 137 remorques (1 628 m de linéaire garage) - Equipage 43 - Constr. 07.1991 (Société Nouvelle des Ateliers & Chantiers du Havre, Le Havre, France) - Propr./Gérant/Opérat. Corsica Linea (Marseille, France) - Pav. FRA.
PAGLIA ORBA (Bastia) - IMO 9050826 - Indicatif d'appel FNIL - MMSI 227184000 - Transbordeur (Passagers / Véhicules / Fret) - 165,80x29,00x9,00 m - TE 7,50 m - JB 29 718 - JN 8 915 - PL 6 325 t - Ptot 19 720 kW (quatre moteurs 4T-16cyl Wartsila 16V32D / deux hélices à pas variable) - V 20 nd - Prop. d'étrave (2 x 1 400 kW) - Générat. aux. 2 x 3 200 kW / 4 x 975 kW - Cap. 196 passagers (95 cabines) / 120 véhicules (2 330 m de linéaire garage) - Equipage 32 - Constr. 03.1994 (Société Nouvelle des Ateliers & Chantiers du Havre, Le Havre, France) - Propr./Gérant/Opérat. Corsica Linea (Marseille, France) - Pav. FRA.
PASCAL PAOLI (Bastia) - IMO 9247510 - Indicatif d'appel FQDN - MMSI 228081000 - Transbordeur (Passagers / Véhicules / Fret) - 176,00x30,50x21,80 m - TE 7,30 m - JB 35 760 - JN 12 302 - PL 7 286 t - Ptot 37 800 kW (quatre moteurs 4T-9cyl Wartsila 9L46 / deux hélices à pas variable) - V 24 nd - Prop. d'étrave (2 x 1 500 kW) - Générat. aux. 2 x 1 900 kW / 3 x 1 395 kW / 1 x 500 kW - Cap. 658 passagers dont 540 avec couchette (158 cabines) / 130 voitures / 160 remorques (2 300 m de linéaire garage) - Equipage 47 - Constr. 05.2003 (Van der Giessen de Noord BV, Krimpen a/d Ijssel, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Corsica Linea (Marseille, France) - Pav. FRA.
GRAND FERRY (Malakal Harbour) - IMO 8003620 - Indicatif d'appel T8A2292 - MMSI 511328000 - Transbordeur (Passagers / Véhicules) - 145,02x23,80x8,40 m - TE 6,33 m - JB 20 805 - JN 7 670 - PL 2 286 t - Ptot 27 560 kW (quatre moteurs 4T-16cyl Pielstick-Alsthom-Atlantique 16PC2-5V-400 / deux hélices à pas variable) - V 23 nd - Deux propulseurs d'étrave - Générat. aux. 4 x 1 000 kW - Cap. 2 264 passagers dont 542 passagers avec couchette (143 cabines) / 702 voitures - Equipage 117 - Constr. 05.1983 (Dubigeon-Normandie, Prairie-au-Duc, Nantes, France) - Gérant/Opérat. Go Shipping & Management (Athènes, Grèce) - Pav. PLW (Palau) - Ex CORSE (05.1983-03.2018) - Désarmé le 21.05.2016.

Le contrat de délégation de service public (DSP) n'autorisant pas Corsica Linea à mettre un cinquième navire mixte sur la Corse, l'armement a décidé de développer ses liaisons vers le Maghreb et la Sardaigne (et cela seulement deux ans après sa création, suite à la déroute de la SNCM). C'est dans ce but de croissance interne qu'elle a affrété longue durée (contrat de cinq ans) au groupe italien Grimaldi le transbordeur EUROFERRY CORFU qu'elle a renommé VIZZAVONA (la cérémonie d'entrée en flotte officielle de ce navire s'est déroulée début juin à Ajaccio, en présence de Bruno Lemaire, Ministre de l'Economie et des Finances). Sa coque est passée du jaune au rouge dans la forme 10 du Chantier naval de Marseille / CNDM, entre le 25.05 et le 03.06.2018. Il assure, depuis début juin 2018, des liaisons vers le Maghreb et la Sardaigne, au départ de Marseille. Le nom du navire est celui d'une des plus belles forêt de Corse, la forêt de Vizzavona, qui s'étend entre le Monte d'Oro (2 389 m) et le col de Palmente, forêt qui est traversée par le fameux sentier de grande randonnée GR20, lequel passe par le col de Vizzavona (1 163 m). A noter que ce navire s'inscrit dans la volonté de l'armement de "doter progressivement sa flotte de modes de propulsion plus écoresponsables, d’être un acteur proactif d’un transport maritime durable et d’une économie bleue pérenne" comme le dit régulièrement Antoine Villanova, son directeur général : le navire a ainsi été équipé de scrubbers (systèmes de lavage des fumées) permettant de réduire les émissions de soufre, anticipant en cela la réglementation internationale "Marpol" qui imposera en Méditerranée une baisse des émissions de soufre des navires de 3,5 % actuellement à 0,5 % à compter du 1er janvier 2020. Avec ce navire, la flotte de Corsica Linea compte donc maintenant sept navires.
VIZZAVONA
VIZZAVONA
VIZZAVONA
VIZZAVONA (arrivant à Marseille le 18.06.2018)
VIZZAVONA (Marseille) - IMO 9138006 - Indicatif d'appel FLBX - MMSI 228358800 - Transbordeur (Passagers / Véhicules / Fret) - 188,30x28,70x15,10 m - TE 6,15 m - JB 30 144 - JN 9 731 - PL 8 111 t - Ptot 23 040 kW (quatre moteurs 4T-8cyl Sulzer 8ZAL40S / deux hélices à pas variable) - V 20,5 nd - Prop. d'étrave (2 x 1 200 kW) - Générat. aux. 2 x 1 650 kW / 3 x 1 088 kW - Cap. 1 240 passagers (dont 440 passagers avec couchettes / 187 cabines) / 2 500 m de linéaire garage - Equipage 38 - Constr. 10.1999 (Astilleros de Puerto Real, Puerto Real, Province de Cadiz, Espagne) - Propr. Grimaldi Group (Naples, Italie) - Gérant/Opérat. Corsica Linea (Marseille, France) - Pav. FRA - Ex EUROFERRY CORFU (10.2017-05.2018) - Ex FINNEAGLE (10.1999-10.2017 / Finnlines Deutschland) - Lancé comme STENA SEAPACER 2 (04.1998). Sisterships : FINNFELLOW (IMO 9145164 / 08.2000) - ROSALIND FRANKLIN (IMO 9137997 / 05.1999).

Corsica Linea va installer des systèmes de branchement sur ses quatre navires assurant la liaison Continent - Corse afin de leur permettre de se brancher sur le courant de quai à Marseille. En effet, le GPMM est le premier port français à s'être doté d'installations pour l’alimentation électrique à quai des navires. La Méridionale les utilisent déjà, et Corsica Linea souhaite pouvoir en faire autant. Le PAGLIA ORBA va être équipé en premier (par Naval Group), dès son prochain arrêt technique programmé (février-mars 2019), lequel devrait durer quatre semaines environ. Puis les autres navires suivront, au gré de leurs carénages. A terme, Corsica Linea disposera à Marseille de deux postes de chargement électrique à quai dans le bassin de La Joliette (postes 74 et 78, quai du Maroc).

Pour continuer la mise à jour des liaisons Continent - Corse, voici le car-ferry PASCAL LOTA, de Corsica Ferries, ancien SUPERSTAR de l'armement estonien Tallink. Lire, à ce sujet, l'article "Un homme, une compagnie : Pascal Lota et la Corsica Ferries" d'Alain Lepigeon, paru dans la revue (hélas désormais arrêtée) Navires & marine marchande (n° 67 / Mars 2016). Au cours de la future saison estivale 2019, la compagnie aux navires jaunes va inaugurer une nouvelle destination : Trapani (port situé à la pointe N-O de la Sicile), au départ de Toulon et de Nice. A noter aussi qu'après Alcudia (sur la côte N-E de l'île de Majorque, en diagonale de Palma) en 2018, la plupart des rotations avec les îles Baléares feront en 2019 escale à l'île de Minorque (Ciutadella en principe, port de la côte Ouest de l'île). Par ailleurs, Corsica Ferries devrait acter, avant la fin de cette année, la commande de deux navires neufs (à suivre).
PASCAL LOTA (Toulon le 16.06.2017)
PASCAL LOTA (Genova) - IMO 9365398 - Indicatif d'appel IBSB - MMSI 247385700 - Transbordeur - 176,95x27,60x21,25 m - TE 7,20 m - JB 36 299 - JN 16 510 - PL 5 000 t - Ptot 50 400 kW (quatre moteurs 4T-12cyl Wartsila 12V46C / deux hélices à pas variable) - V 27,5 nd - Deux propulseurs d'étrave - Générat. aux. 3 x 786 kW - Cap. 736 passagers avec couchettes (186 cabines) / 1 244 passagers sans couchette / 660 voitures (1 930 m de linéaire garage) - Constr. 04.2008 (Fincantieri, Ancone, Italie) - Propr./Gérant Tourship Group (Vado Ligure, Italie) - Opérat. Corsica Ferries (Bastia, France) - Pav. ITA - Ex SUPERSTAR (04.2008-01.2017). Sistership : MOBY AKI (IMO 9299393 / 05.2005).


Le chantier allemand Meyer Werft (Papenburg) recule la date de livraison du paquebot AIDAnova, premier paquebot propulsé au GNL
On le sait, le paquebot AIDAnova (ci-contre, crédit MW), plus grand paquebot jamais réalisé par le chantier allemand Meyer Werft (sur son site de Papenburg) et premier paquebot au monde fonctionnant au GNL (gaz naturel liquéfié), devait être livré à son armateur Aida Cruises (Groupe Carnival) le 15.11.2018 à Bremerhaven. Construction débutée le 21.02.2017, la quille de ce paquebot fut posée le 09.10.2017 et il fut lancé le 21.08.2018. Il a quitté le chantier de Papenburg le 08.10.2018, via la rivière Ems, pour rejoindre le port néerlandais de Eemshaven (port de la province de Groningue, au N-E des Pays-Bas, cf. carte), d'où il devait appareiller pour effectuer ses essais à la mer (en mer du Nord). Mais, le chantier vient d'annoncer qu'il va devoir repousser la date des essais à la mer, et donc retarder la livraison de ce navire-prototype, arguant que ce navire très complexe et innovant est un véritable défi pour le chantier. "Nous regrettons beaucoup ce changement de date", a déclaré le directeur général du chantier, Tim Meyer. "Pour Meyer Werft, il est très important que nous puissions tester complètement le navire et le terminer avec la qualité d'excellence habituelle du chantier avant de le remettre à son propriétaire, la compagnie Aida Cruises."
Ce report de livraison est sans doute une première pour ce chantier dont la bonne réputation n'est plus à faire. Meyer Werft n'avance que des problèmes techniques (un grand nombre de nouveaux développements techniques à tester dans les moindres détails, des réglages peut-être plus longs que prévu, etc.) pour justifier ce retard, mais ce dernier est sans doute aussi dû à l'incendie qui s'est déclaré vers 02h15 dans la nuit du 23 au 24.10, au niveau de deux cabines situées au pont 14, alors que le paquebot était à quai à Eemshaven. Celles-ci ont été détruites ainsi que quelques cabines voisines, mais le feu semble avoir été rapidement maîtrisé, même s'il a entraîné l'évacuation totale du navire où près de 2 000 personnes étaient à bord au moment où le sinistre s'est déclaré. L'origine de l'incendie n'étant pas claire (une origine criminelle est même envisagée car l'incendie s'est déclaré en même temps dans deux cabines différentes sur le même pont, selon Kalina Pruntel, porte-parole de la police du Nord des Pays-Bas / Politie Noord Nederland), des enquêteurs restent à bord et le nombre d'ouvriers et techniciens à réintégrer le navire à été limité, retardant d'autant la fin des travaux et tests.
En raison de ce retard de livraison, Aida Cruises a déjà fait savoir qu'il annulait les premières pré-croisières, mais qu'il maintenait (pour l'instant en tout cas) la croisière inaugurale qui doit partir d'Hambourg le 02.12, cap sur les Canaries. Ce paquebot est le premier d'une série de huit paquebots à propulsion GNL (cf.plus bas) commandés par le groupe Carnival ou ses filiales (Aida Cruises, Costa Crociere, etc.).
AIDAnova (Genova) - IMO 9781865 - Indicatif d'appel IBUK - MMSI 247389200 - Paquebot de croisières - 337,00x42,00x11,80 m - TE 8,80 m - JB 183 200 - PL 13 000 t - Ptot 61 760 kW (quatre moteurs 4T-16cyl MaK-Caterpillar 16M46DF couplés à quatre générateurs qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion (de 18 500 kW chacun) / deux azipods) - V 17 nd - Prop. d'étrave (4 x 3 500 kW) - Cap. 6 600 passsagers (2 605 cabines) - Equipage 1 650 - Livrable 11.2018 (Meyer Werft, Papenburg, Allemagne) - Propr. Carnival (Miami, Etats-Unis) - Gérant/Opérat. Aida Cruises (Rostock, Allemagne) - Pav. ITA. Sisterships : COSTA SMERALDA (IMO 9781889 / Livrable 06.2019) - IONA (IMO 9826548 / Livrable 05.2020), plus cinq autres (IMO 9781877 / IMO 9781891 / IMO 9837444 / IMO 9837456 / IMO 9851737) qui n'ont pas encore reçu leurs noms, livrables entre 06.2019 et 05.2023.






Escale au Havre-Antifer du pétrolier grec AUSTRALIS (14-17.10.2018) — Photos Gérard Né
Le VLCC (Very Large Crude Carrier) grec AUSTRALIS est arrivé su rade du Havre le 14.10.2018 à 01h30, en provenance de Ras Tanura (port pétrolier d'Arabie Saoudite, situé à mi-hauteur de la côte Ouest du golfe Persique). Cette ville est le siège d'une des plus importantes raffineries au monde, appartenant à la compagnie nationale saoudienne Saudi Aramco (Saudi Arabian American Oil Company de son nom complet), première compagnie pétrolière mondiale.
AUSTRALIS
AUSTRALIS
AUSTRALIS
L'AUSTRALIS prend son pilote à 06h20 et franchit les digues à 09h50. Il accoste à AFR Est à 11h10, cap au Sud. Sur sa cheminée, le logo de son armateur grec Chandris Hellas Inc. Ce transport de "crude" semble toucher le Havre tous les quatre ans, ses deux escales précédentes ayant eu lieu en 07.2014 et 01.2010.
AUSTRALIS
AUSTRALIS
AUSTRALIS
Il appareillera pour Rotterdam (Pays-Bas) le 17.10 à 05h00.
AUSTRALIS
AUSTRALIS
AUSTRALIS
Comme pour tous les pétroliers de cette taille, l'AUSTRALIS est assisté dans ses manœuvres d'évitage et d'accostage par quatre remorqueurs de la flotte Boluda Le Havre : ici, les VB YPORT (12) et VB FECAMP (21) ont passé leurs remorques à l'avant, tandis que les VB SAINT ADRESSE (25) et VB GASCOGNE (22) ont croché à l'arrière. Les photos suivantes montrent, de façon rapprochée, le travail de ces remorqueurs (voir leurs caractéristiques ici).
AUSTRALIS & VB FECAMP
AUSTRALIS & VB FECAMP
AUSTRALIS & VB SAINT ADRESSE
AUSTRALIS -VB SAINT ADRESSE - VB GASCOGNE
VB FECAMP VB FECAMP VB SAINT ADRESSE VB SAINT ADRESSE & VB GASCOGNE
AUSTRALIS & VB YPORT
AUSTRALIS & VB YPORT
AUSTRALIS -VB YPORT - VB FECAMP
VB YPORT VB YPORT VB YPORT - VB FECAMP
AUSTRALIS (Chios) - IMO 9284946 - Indicatif d'appel SXYB - MMSI 240159000 - Pétrolier (Transport de brut) - 329,99x60,00x29,70 m - TE 21,52 m - JB 156 914 - JN 98 886 - PL 299 095 t - P 25 090 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-Hitachi Zosen Corp. 7S80MC-6 / hélice à pas fixe) - V 15,6 nd - Générat. aux. 3 x 950 kW - Cap. 331 335 m3 (15 citernes) - Constr. 11.2003 (Universal Shipbuilding Corp., Ariake Shipyard, Nagasu, KM, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. Chandris Hellas Inc. (Le Pirée, Grèce) - Pav. GRC - Ex SAGA (11.2003-02.2004) - Lancé comme FRONT SAGA (09.2003). Navire-catalogue : plus de trente sisterships, dont quelques-uns cités à propos du KOKKARI (vu ici même en 05.2018).


Quelques navires vus à Port Atlantique La Rochelle le 11.10.2018 — Photos Samuel Daguenet
Le vraquier turc NAVIN HAWK vient de quitter le poste BF09 du bassin à flot le 11.10.2018 à 16h45, après y avoir chargé 5 500 t d'orge en vrac. Il y avait accosté le 09.10 à 16h50 (il était arrivé de Montoir-de-Bretagne le 06.10 à 10h30, mais avait mouillé trois jours en zone d'attente avant de trouver place à quai).
NAVIN HAWK
NAVIN HAWK
NAVIN HAWK
NAVIN HAWK
Ses manœuvres de sassage et de sortie du port se font avec l'aide de deux remorqueurs, dont le VB COGNAC croché à l'avant. Sa prochaine escale sera Constantza (port roumain, au bord de la mer Noire, que l'on trouve également sous le nom de Constanta).
NAVIN HAWK
NAVIN HAWK
NAVIN HAWK
NAVIN HAWK
NAVIN HAWK (Majuro) - IMO 9522738 - Indicatif d'appel V7LK6 - MMSI 538007987 - Vraquier - 112,80x17,20x9,10 m - TE 6,90 m - JB 5 087 - JN 2 625 - PL 7 300 t - P 2 500 kW (mot. 4T-8cyl Daihatsu-Shaanxi Diesel Heavy Industry 8DKM-28 / hélice à pas fixe) - V 11 nd - Générat. aux. 3 x 250 kW - Cap. GRN 9 394 m3 (3 cales) - Grues 2 x 25 t - Constr. 01.2009 (Universe Shipbuilding Yangzhou, Yizheng, Chine) - Gérant/Opérat. Bright Denizcilik ve Gemi (Ümraniye - Istanbul, Turquie) - Pav. MHL - Ex SATIGNY (01.2009-06.2015) - Lancé comme UNIVERSE 6 (2008). Sisterships : cf. NAVIN HARRIER (IMO 9506409 / 11.2008).

Appareillage du cargo suisse CC DELGADA le 11.10.2018 à 17h15, à destination de Szczecin (ou Stettin), port de Pomeranie occidentale (Pologne) situé à l'extrémité Sud du Lac Dabie qui n'est autre que la partie amont de l'estuaire de l'Oder, fleuve qui se jette en mer Baltique. Il est venu livrer 3 300 t de carbonate de sodium (fine poudre blanche utilisée dans l'industrtie du verre, de la céramique, des lessives, etc.) au poste SM02 du quai Saint-Marc où il avait accosté le 09.10 à 12h30, en provenance de Rouen.
CC DELGADA
CC DELGADA
CC DELGADA
CC DELGADA
CC DELGADA (Madeira) - IMO 9519377 - Indicatif d'appel CQIW2 - MMSI 255806084 - Cargo de divers - 128,60x18,00x8,80 m - TE 6,50 m - JB 6 019 - JN 3 502 - PL 8 637 t - P 2 970 kW (mot. 4T-9cyl MaK-Caterpillar 9M25 / hélice à pas fixe) - V 13 nd - Générat. aux. 3 x 259 kW - Cap. GRN 12 583 m3 (3 cales) - Constr. 08.2008 (Zhejiang Hongsheng Shipbuilding, Linhai, ZJ, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Navigest Trust Services (Genève, Suisse) - Pav. PRT - Ex SIDER PAMINA (05.2013-10.2017) - Ex MARTI PRINCESS (08.2008-05.2013). Sistership : FLAMURI (IMO 9472713 / 03.2008 / Ex AKAR PAZAR / 03.2011-08.2018 / Ex AMELIA CACACE 04.2008-03.2011 / Ex ANLAN 7 03.2008-04.2008).

Ci-après, accostage d'un pétrolier / chimiquier quasi neuf (entré en service en 05.2018), le norvégien SKUTEVIKEN qui navigue sous pavillon français. Nous l'avons vu en escale au Havre le 08.09.2018. Il arrive de Donges et va accoster au poste APWE de l'appontement pétrolier, pour y décharger 2 035 t d'essence. Puis il appareillera le soir même à 23h30, à destination de Bordeaux-Ambès.
SKUTEVIKEN & VB COGNAC
SKUTEVIKEN & VB COGNAC
SKUTEVIKEN
SKUTEVIKEN
SKUTEVIKEN (Marseille) - IMO 9803651 - Indicatif d'appel FLCN - MMSI 226344000 - Pétrolier / Chimiquier - 130,00x20,40x12,50 m - TE 8,60 m - JB 9 385 - JN 3 658 - PL 12 650 t - P 4 400 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-STX 6S35ME-B9.5 / hélice à pas variable) - V 14 nd - Prop. d'étrave (588 kW) - Générat. aux. 3 x 740 kW / 1 x 220 kW - Cap. 14 447 m3 (12 citernes) - Constr. 05.2018 (Dae Sun Shipbuilding & Engineering, Busan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Viken Shipping AS (Ovre Ervik, Norvège) - Pav. FRA. Sistership : SANDVIKEN (IMO 9803649 / 04.2018).


Quelques navires en escale à Brest
(fin septembre - début octobre 2018)

Photos Gilbert Auffret


Escale au Havre-Antifer du pétrolier C. SPIRIT (08-10.10.2018) — Photos Gérard Né
Arrivé sur rade du Havre le 08.10.2018 à 07h10, en provenance de Sidi Kerir (terminal pétrolier égyptien situé au Sud-Ouest d'Alexandrie), le pétrolier sud-coréen C. SPIRIT embarque le pilote à 08h55 et commence à chenaler en direction du port. Il passe les digues à 11h20.
C. SPIRIT
C. SPIRIT
C. SPIRIT
Il est assisté, dans ses manœuvres d'approche, d'évitage et d'accostage, par les remorqueurs : VB FECAMP (21) - VB STE ADRESSE (25) - VB OCTEVILLE (11) - VB GASCOGNE (22), tous de la flotte Boluda Le Havre. Il achèvera son accostage au quai Ouest du terminal pétrolier d'Antifer (cap au Sud) à 12h20.
C. SPIRIT
C. SPIRIT
C. SPIRIT
Il appareillera le 10.10 à 22h00, à destination de Fawley (port pétrolier britannique situé à une dizaine de kilomètres au sud de Southampton, et siège d'une raffinerie Esso, la plus grande du Royaume-Uni).
C. SPIRIT
C. SPIRIT
C. SPIRIT
C. SPIRIT (Panama) - IMO 9643269 - Indicatif d'appel 3FMZ9 - MMSI 370252000 - Pétrolier (Transport de brut) - 333,00x60,00x30,40 m - TE 22,289 m - JB 160 705 - JN 110 614 - PL 318 451 t - P 30 423 kW (mot. 2T-7cyl Wartsila-HHI 7RT-flex82T / hélice à pas fixe) - V 15,8 nd - Générat. aux. 3 x 1 300 kW - Cap. 339 507 m3 (15 citernes) - Constr. 04.2013 (Hyundai Heavy Industries, Gunsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. SK Shipping (Séoul, Corée du Sud) - Pav. PAN. Sisterships : SAMCO SUNDARBANS (IMO 9590876 / 05.2012 / Devenu DHT SUNDARBANS en 07.2016). A noter toutefois que certains des navires cités ont changé de nom : C. EXCELLENCY (IMO 9605190 / 08.2012) navigue maintenant comme C. INFINITY (depuis 06.2017) - C. NOBILITY (IMO 9605205 / 11.2012) s'appelle C. PROGRESS depuis 10.2016 - SAMCO TAIGA (IMO 9590888 / 09.2012 ) a pris le nom de DHT TAIGA en 08.2016 - E ELEPHANT (IMO 9424261 / 03.2011) navigue aujourd'hui comme PANTANASSA (depuis 06.2016) - GENMAR ZEUS (IMO 9411032 / 02.2010) s'appelle SEAWAYS RAFFLES depuis 11.2007, après avoir navigué comme GENER8 ZEUS entre 11.2016 et 11.2017.


Appareillage du chimiquier grec tout neuf LADON (La Rochelle, le 07.10.2018) — Photos Samuel Daguenet

Temps couvert sur La Rochelle le 07.10.2018 au moment de l'appareillage du chimiquier LADON. Celui-ci quitte le quai Lombard (poste AP01) à 11h00. Il est aidé dans ses manœuvres d'appareillage par les remorqueurs VB OLERON (croché à l'avant) et VB COGNAC (sur l'arrière). Sa prochaine escale : Rouen, où il accostera le 10.10 à 05h30 à l'appontement APGA de Rubis Terminal, à Grand-Quevilly, PK 250 (le groupe Rubis Terminal, dont le siège est à Paris, est une filiale du groupe Rubis, un des leaders européens indépendants spécialisé dans la distribution de produits pétroliers et dans le stockage de produits liquides tels que pétrole, produits chimiques, produits agroalimentaires, engrais, etc.).

LADON LADON LADON LADON
Le LADON avait accosté au GPMLR le 05.10 à 18h00, en provenance de Donaldsonville (ville de Louisiane, sur le Mississippi, siège d'une grande usine de produits nitrés). Il est venu livrer 12 600 t d'engrais liquides. Comme on l'a dit en titre, ce chimiquier est tout neuf : il a été livré à l'armement grec Pleiades le 30.04.2018, par le chantier sud-coréen Hyundai Mipo Dockyard. Cet armement Pleiades, fondé au milieu des années 1960, dispose d'une quinzaine de navires-citernes. Dans le cadre du renouvellement de sa flotte, trois navires ont été mis en service cette année : le LADON donc, mais aussi son sistership, le chimiquier / pétrolier STRIMON (IMO 9798973 / 05.2018), ainsi que le crude oil carrier SPERCHIOS (IMO 9810513 / 02.2018), tous trois naviguant sous le pavillon du Libéria.
LADON LADON LADON
LADON (Monrovia) - IMO 9798961 - Indicatif d'appel D5OD2 - MMSI 636018091 - Chimiquier / Pétrolier - 182,99x32,20x19,10 m - TE 13,26 m - JB 29 878 - JN 13 917 - PL 49 999 t - P 7 180 kW (mot. 2T-6cyl Wartsila-HHI 6X52 / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Générat. aux. 3 x 1 000 kW - Cap. 51 956 m3 (12 citernes) - Constr. 04.2018 (Hyundai Mipo Dockyard, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Pleiades (Kifissia, Grèce) - Pav. LBR. Navire-catalogue : des dizaines de sisterships (les premiers ont été livrés en 2015, une trentaine sont actuellement en construction ou en commande), dont un autre du même armement, le STRIMON (IMO 9798973) entré en service le 31.05.2018. Nous n'en connaissons que deux pour l'instant : le DONG-A TRITON (IMO 9686986 / 01.2015) et le SILVER MANOORA (IMO 9718844 / 05.2016).
Page précédente  
Dernière mise à jour - 31.10.2018

© Françoise Massard  
  www.cargos-paquebots.net