Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Aava VG - Admiral Sky - Alexandre - Alta Mar - Altar - Anna J - Anna Lehmann - APL Finland - Aramis - Arctic Rock - Aurelia - Avalon - Baltic Madonna - Berkborg - Bow Performer - Bow Precision - Carnival Horizon - Carnival Panorama - Carnival Vista - Celtic Spirit - Celtic Warrior - Costa Venezia - Daio Austral - Daio Southern Cross - Dogan - Eagle Bintulu - Eagle Brasilia - Express 4 - Federal Kumano - Federal Nakagawa - Feed Fiskaa - Feed Stavanger - Fincantieri Venice 6273 - Firdevs - Forest Symphony - Gaastborg - Gagarin Prospect - Glorious Hibiscus - Glorious Sakura - Gouweborg - Griftbor - Growth Ring - Haaga - Hanseatic Spring - Hav Atlantic - Hokuetsu Century - Hokuetsu Ibis - Hokuetsu Ushaka - Inge - Intermodal Egypt - Jacques Oudart Fourmentin - Johannes - Karin Lehmann - Karion - Kermorvan - Korolev Prospect - Lehmann Belt - Lehmann Runner - Lister - Listervik - Lomonosov Prospect - Maersk Callao - Maersk Cancun - Maersk Capri - Maersk Cayman - Maersk Cebu - Maersk Corsica - Maersk Crete - Maersk Curacao - Maersk Cyprus - Maersk Maker - Maersk Mariner - Maersk Master - Maersk Minder - Maersk Mobiliser - Maersk Mover - Mai Lehmann - Marc - Mendeleev Prospect - MF Egypt - Mol Continuity - Mol Cosmos - Monika - Multimar - Nemuna - Nordic Diana - Northern Rock - One Continuity - Paquebot XL - Paramar - Phillippe - Planchart - P&O Nedlloyd Spring - Porthos - Raoul - Risoluto - Samuel Prospect - Sara Express - Schouwen - Sea Harmony - Sea Hunter - Senator - Shin Kurushima Onishi 5998 - Snow Camellia - Solymar - Soniland - SWE-Bulk - Thamesis - Transmar - Transrisoluto - Treville - Ultramar - Vernadsky Prospect - Viikki - Visurgis - Wilson Dover - Wilson Dvina -
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...
Page suivante  

Asphaltier / bitumier néerlandais BIT HERO quasi neuf 
et d'autres navires vus à Saint-Nazaire
(09.2018 / mise en ligne mi-nov.2018)
Photos Christian Plagué


Finalisation de l'appel d'offre du parc éolien en mer de Dunkerque, en marge du deuxième CIMer qui s'est tenu à Dunkerque le 15.11.2018
Le deuxième Comité Interministériel de la Mer (1) s'est tenu à Dunkerque le 15.11.2018, conseil présidé par le Premier Ministre. Ce comité interministériel avait pour objectif de faire le point sur la transition écologique (à travers le développement des énergies marines renouvelables) et sur les avancées des travaux (lancés l’année dernière) concernant le modèle économique et la gouvernance des grands ports maritimes, tout cela dans un contexte marqué par la perspective du Brexit qui mobilise l’État et les capacités d’adaptation de l’ensemble des acteurs. Bien sûr, Patrice Vergriete, le maire de Dunkerque (depuis 2014), a participé aux discussions. En effet, c'était aussi l'occasion de discuter avec les élus locaux de l'activité maritime du Grand Port Maritime de Dunkerque : développement du GPMD, pêche électrique, problématique liée à la submersion marine, éolien offshore, etc. François de Rugy (Ministre de la Transition écologique et solidaire) — appuyé par Édouard Philippe (Premier Ministre) — a procédé au lancement de la phase finale de l’appel d’offres du parc éolien en mer de Dunkerque. Celui-ci se déploiera entre le phare de Dunkerque (à l'Ouest, voir ici) et la frontière avec la Belgique (à l'Est), à une dizaine de kilomètres au large. Il couvrira une zone d'environ 70 km2. Les candidats ont quatre mois pour remettre leurs offres, et le lauréat sera désigné au cours du second trimestre 2019. Parmi les candidats, on peut citer les français EDF et Engie, l’espagnol Iberdrola, le norvégien Equinor (ex Statoil), le suédois Vattenfall, le canadien Boralex, le belge Elicio, etc. A terme, ce champ éolien, qui s'ajoutera aux six premiers déjà programmés en France (2), devrait pouvoir produire 500 MW.
Voir ici le détail des 82 mesures gouvernementales présentées par Edouard Philippe à l'occasion de ce deuxième CIMer. La prochaine Programmation pluriannuelle de l’énergie / PPE "décrira les volumes d’appel d’offres engagés dans les prochaines années" a précisé le Premier Ministre.
(1) Ministres présents lors de ce deuxième CIMer (par ordre alphabétique) : Élisabeth Borne (Ministre chargée des Transports) - Gérald Darmanin (Ministre de l'Action et des Comptes publics) - Annick Girardin (Ministre des Outre-Mer) - Jacqueline Gourault (Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales) - Didier Guillaume (Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation) - Nathalie Loiseau (Ministre chargée des Affaires européennes) - Roxana Maracineanu (Ministre des Sports) - Édouard Philippe (Premier Ministre) - François de Rugy (Ministre de la Transition écologique et solidaire) - Frédérique Vidal (Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation).
(2) Les six parcs éoliens, déjà programmés, seront implantés à Courseulles-sur-Mer / Fécamp / Iles de Noirmouiter et d'Yeu / Dieppe - Le Tréport / Saint-Brieuc / Saint-Nazaire / Guérande. Ils devraient voir le jour entre 2021 et 2024.


Escale au Havre du cargo neuf MONIKA (10-12.11.2018) — Photos Fabien Montreuil
Arrivé sur rade du Havre le 10.11.2018 à 20h00, en provenance de Gdynia (Pologne), le cargo MONIKA embarqua le pilote une demi-heure plus tard et franchit les digues d'entrée du GPMH à 21h15. Il accosta au quai de l'Europe (poste EUR1) à 23h45. C'est un navire tout neuf : lancé le 11.10.2017, il fut livré à son armateur germano-néerlandais Briese le 06.02.2018 par le chantier chinois Zhejiang Zengzhou Shipyard. Il est venu livrer à la GMP (Générale de Manutention Portuaire) douze cavaliers ESC 450 Kalmar (de 50 t de capacité de levage), tous équipés d’une motorisation diesel-électrique. Cette acquisition s'inscrit, selon Louis Jonquière (directeur général de GMP), "dans le cadre d'un renouvellement du parc de cavaliers (une trentaine en tout) pour accompagner les évolutions du transport maritime, tant dans le gigantisme croissant des navires que dans la hausse des trafics du conteneurs frigorifiques" (avec 250 emplacements reefers supplémentaires, la GMP dispose ainsi de 850 emplacements frigorifiques). Les investissements 2017-2018 de la GMP portent également sur les portiques : six portiques de manutention de première génération (installés à Port 2000 en 2006) sont passés d’une portée de 22 à 23 rangées (ce qui a nécessité de faire modifier par le constructeur la chaîne cinématique des engins) et la hauteur de levage des quatre autres portiques (installés en 2011) a été augmentée (de 40 à 49 m).
MONIKA
MONIKA
MONIKA
La GMP est une filiale à 100 % de la joint-venture entre DP World (troisième exploitant portuaire mondial et filiale de Dubai World qui appartient au gouvernement des Emirats Arabes Unis) et Terminal Link (filiale de CMA CGM et de China Merchant Holdings International / CMHI qui appartient à China Merchants Group). Elle fut créée dans les années 1970, lors de la création de la Compagnie Générale Maritime / CGM (par la fusion de la Compagnie Générale Transatlantique et des Messageries Maritimes) et la réunification des pôles manutention en un seul. La GMP exploite trois sites du GPMH : le "Quai de l'Europe" (depuis 1972) et le "Quai des Amériques" (depuis 1992) qui appartiennent aux "Terminaux du Nord" (ils sont situés de part et d'autre de l'écluse François 1er) et, depuis 2006, le "Terminal de France" (premier des terminaux de Port 2000 : voir ici les plans et une histoire résumée du port du Grand Port Maritime du Havre / GPMH). Elle emploie environ 1 200 personnes, dont près de 1 000 dockers. Le MONIKA appareillera le 12.11 à 22h00 à destination de Cuxhaven (port allemand situé sur l'embouchure de l'Elbe).
MONIKA
MONIKA
MONIKA
MONIKA (Scheemda) - IMO 9815317 - Indicatif d'appel PBTN - MMSI 244150086 - Cargo porteur de colis lourds et/ou indivisibles - 89,90x14,80x8,46 m - TE 6,65 m - JB 3 415 - JN 1 768 - PL 4 938 t - P 1 600 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar 8M20 / hélice à pas variable) - V 10,5 nd - Prop. d'étrave (300 kW) - Générat. aux. 1 x 330 kW / 2 x 134 kW / 1 x 100 kW - Cap. GRN 6 405 m3 (1 cale) / 231 evp - Navire labellisé "Green Passport" - Coque renforcée glaces (FS Ice Class 1A) - Pont et panneaux de cale renforcés pour supporter des colis lourds en pontée - Constr. 02.2018 (Zhejiang Zengzhou Shipyard, Zhoushan, ZJ, Chine) - Propr. Briese Schiffahrts (Leer, Allemagne) - Gérant/Opérat. Briese Shipping BV (Scheemda, Pays-Bas) - Pav. NLD - Ex PORTHOS (02.2018-04.2018). Sisterships : ALEXANDRE (IMO 9858204 / Livrable 08.2019) - ARAMIS (IMO 9815329 / 07.2018) - JOHANNES (IMO 9815343 / Livrable 11.2018) - PHILLIPPE (IMO 9858230 / Livrable 04.2020) - PLANCHART (IMO 9858228 / Livrable 01.2020) - RAOUL (IMO 9858216 / Livrable 10.2019) - TREVILLE (IMO 9815331 / 09.2018).


Le chantier finlandais Meyer Turku vient de découper la première tôle d'un paquebot XL pour Carnival Cruise Lines (15.11.2018)
Paquebot XL
La filiale finlandaise Meyer Turku du chantier allemand Meyer (Papenburg) vient de découper la première tôle d'un paquebot XL (JB 180 000 ums) livrable courant 2020 à l'armement Carnival Cruise Lines / CCL. Non seulement ce sera le plus grand paquebot jamais construit pour l'armateur américain CCL (il mesurera 344 m de long ; il sera toutefois un peu plus "petit" que l'HARMONY OF THE SEAS, 362 m et 225 000 ums env., de Royal Caribbean Cruises), mais ce sera aussi le premier paquebot opéré aux Etats-Unis propulsé au gaz naturel liquéfié (GNL, ou LNG en américain pour Liquefied Natural Gas). Ce paquebot, qui pourra embarquer 5 286 passagers, sera classé "Green Ship". Son nom devrait être révélé d'ici la fin de l'année. Il devrait être opérationnel au début de 2020, au départ de Port Canaveral (Floride). Un autre de même tonnage devrait suivre en 2022.
  Futur paquebot XL (Crédit CCL)
D'ici là, l'armement Carnival Cruise Lines — qui gère actuellement 26 paquebots — entrera dans sa flotte, fin 2019, le CARNIVAL PANORAMA (construit par le chantier italien Fincantieri), sistership des CARNIVAL HORIZON et CARNIVAL VISTA (ci-dessous, photos CCL) déjà en service. Ces navires mesurent un peu plus de 323 m de long pour une jauge brute de près de 133 600 ums.
CARNIVAL HORIZON
CARNIVAL VISTA
CARNIVAL VISTA
Paquebot CARNIVAL HORIZON (03.2018) Paquebot CARNIVAL VISTA (04.2016)
CARNIVAL HORIZON (Panama) - IMO 9767091 - Indicatif d'appel H3WI - MMSI 370039000 - Paquebot de croisières - 323,63x37,20x11,20 m - TE 8,55 m - JB 133 596 - JN 125 210 - PL 12 164 t - Ptot 62 400 kW (cinq moteurs  MAN-B&W (dont deux 4T-14cyl 14V48/60CR de 16 800 kW chacun et trois 4T-8cyl 8L48/60CR de 9 600 kW chacun) couplés à cinq générateurs (2 x 16 395 kW et 3 x 9 337 kW) qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion (de 16 500 kW chacun) / deux azipods) - V 21 nd - Prop. d'étrave (3 x 2 500 kW) - Cap. 4 683 passagers (1 977 cabines) - Equipage 1 450 - Constr. 03.2018 (Fincantieri, Breda-Venezia, Italie) - Propr. Carnival Corp. (Doral, Etats-Unis) - Gérant/Opérat. Carnival Cruise Lines (Doral, Etats-Unis) - Pav. PAN. Sisterships : CARNIVAL PANORAMA (IMO 9802384 / Livrable 11.2019) - CARNIVAL VISTA (cf. ci-dessous) - COSTA VENEZIA (IMO 9801689 / Livrable 01.2019), auxquels s'ajoute le FINCANTIERI VENICE 6273 (IMO 9801691 / Nom de chantier / Livrable 09.2020).

CARNIVAL VISTA (Panama) - IMO 9692569 - Indicatif d'appel 3EMB9 - MMSI 356883000 - Paquebot de croisières - 323,63x37,20x11,20 m - TE 8,55 m - JB 133 596 - JN 128 778 - PL 13 415 t - P 58 200 kW (cinq moteurs  MAN-B&W-Diesel AG (dont deux 4T-14cyl 14V48/60CR de 16 800 kW chacun et trois 4T-8cyl 8L48/60CR de 9 600 kW chacun) couplés à cinq générateurs (2 x 16 395 kW et 3 x 9 337 kW) qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion (de 16 500 kW chacun) / deux azipods) - V 21 nd - Prop. d'étrave (3 x 2 500 kW) - Cap. 4 683 passagers (1 967 cabines) - Equipage 1 450 - Constr. 04.2016 (Fincantieri, Monfalcone, Italie) - Propr. Carnival Corp. (Doral, Etats-Unis) - Gérant/Opérat. Carnival Cruise Lines (Doral, Etats-Unis) - Pav. PAN. Sisterships : cf. ci-dessus.

CARNIVAL PANORAMA - IMO 9802384 - Paquebot de croisières - 323,00x37,20x11,20 m - TE 8,55 m - JB 135 500 - PL 12 000 t - P 58 200 kW (cinq moteurs  MAN-B&W-Diesel AG (dont deux 4T-14cyl 14V48/60CR de 16 800 kW chacun et trois 4T-8cyl 8L48/60CR de 9 600 kW chacun) couplés à cinq générateurs (2 x 16 395 kW et 3 x 9 337 kW) qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion (de 16 500 kW chacun) / deux azipods) - V 21 nd - Prop. d'étrave (3 x 2 500 kW) - Cap. 4 683 passagers (1 977 cabines) - Equipage 1 450 - Quille posée 11.01.2018 - Livrable 11.2019 (Fincantieri, Breda-Venise, Italie) - Propr. Carnival Corp. (Doral, Etats-Unis) - Gérant/Opérat. Carnival Cruise Lines (Doral, Etats-Unis) - Pav. PAN. Sisterships : cf. ci-dessus CARNIVAL HORIZON.


Le groupe norvégien Ulstein pénètre le marché américain via un partenariat avec AEG (novembre 2018)

La société américaine Aeolus Energy Group / AEG, fondée en 2012 à Orlando (Floride), est spécialisée dans les énergies renouvelables (éoliennes en mer, éoliennes à terre, panneaux solaires, etc.). Elle vient de signer un contrat avec le bureau d'études du groupe norvégien Ulstein (Ulsteinvik, Norvège) pour la construction de différents navires offshore dont un SOV (Service Operations Vessel) adoptant le design "Ulstein  SX195". Le contrat prévoit également la construction de câbliers, de navires offshore de type "jack-up" (des exemples de ces navires auto-élévateurs sont donnés par le PACIFIC OSPREY ou le INNOVATION) pour l'installation et la maintenance d'éoliennes en mer de nouvelle génération (turbines de 10 et 12 MW), de vedettes de transfert de personnels et de navires-hôtels. Comme ce contrat est signé dans le cadre du "Jones Act" (loi américaine de 1920 réservant le cabotage US et ultramarin aux seuls navires battant pavillon américain, entièrement fabriqués aux Etats-Unis et dont l’équipage est composé au moins à 75% de citoyens américains) (1), tous ces navires devront être construits sur des chantiers américains. Pour le groupe Ulstein, qui a le premier construit des navires de support pour la construction des fermes éoliennes en Europe au début des années 2010, c'est là un nouveau marché qui s'ouvre à lui, dont se félicite évidemment Tore Ulstein, l'actuel PDG du groupe norvégien. La conception de ce SOV (navire de soutien à l'éolien offshore) et des autres navires cités — tous suivant le design "Ulstein  SX195" — devra être adaptée à la règlementation des garde-côtes américains. Le SOV mesurera 93 m de long, aura une "étrave X-Bow" (conçue par le bureau d'études norvégien Ulstein Design AS, en collaboration avec Bourbon Offshore Norway, et appliqué pour la première fois en 2006 au remorqueur ravitailleur releveur d'ancres BOURBON ORCA) et une "poupe X-Stern" (cf. infos ici). Photos crédit Ulstein.

(1) L’objectif de cette législation, à la fin de la Première Guerre mondiale, était d’assurer la sécurité nationale en fournissant une flotte et une main-d’œuvre que les forces armées américaines pouvaient utiliser pour soutenir les opérations militaires. Bien que critiquée par certains politiques, elle a toujours été maintenue (y compris sous la présidence Obama) car elle oblige les US à maintenir leur expertise dans la construction navale et le transport par voie maritime, tout en fournissant de l'ordre de 500 000 emplois. La loi exige également que tous les navires américains respectent la législation du travail américaine ainsi que les règlements de l'Environment Protection Agency.


In memoriam… il y a 47 ans, le 09.11.1971,
le cargo MAORI des Messageries Maritimes

coulait dans le golfe de Gascogne
entraînant dans la mort 38 des 39 membres d'équipage


Quelques navires en Seine
dont le paquebot tout neuf SEABOURN OVATION


Photos Gérard Né


Quelques nouvelles de Brest (29.10-02.11.2018) — Photos Gilbert Auffret
Le paquebot à voiles CLUB MED 2 était arrivé à Brest le 09.10.2018 à 06h00, en provenance de Lisbonne (Portugal), pour son deuxième arrêt technique programmé (de l'ordre de trois semaines) au chantier Damen Shiprepair Brest (son précédent passage au chantier avait eu lieu en 10.2016). Il est aussitôt entré dans la Forme 2 du port de commerce. Au programme : carénage complet, divers travaux mécaniques (vérifications portant sur les propulseurs, les vannes de coque, le safran, les stabilisateurs anti-roulis, etc.), traitement des citernes à eau potable, divers travaux éectriques, remise à neuf (à terre) des embarcations de sauvetage. En plus de ces travaux effectués par les techniciens du chantier Damen lui-même, la vérification totale de la mâture (5 mâts d'environ 50 m de haut) et des voiles (2 500 m2 en tout de voiles commandées par ordinateur) a été confiée à un sous-traitant. Sur les trois premières photos, on voit le paquebot sortant du goulet de Brest le 02.11 à 13h30, pour une sortie d'essai de fin de chantier et pour procéder à une compensation de compas (tracé de sa courbe de déviation).
Sur les trois photos ci-après (prises du phare du Petit Minou), le CLUB MED 2 revient en rade de Brest et va mouiller jusqu'au lendemain. Il repartira ainsi le 03.11 à destination de Lisbonne. Puis il appareillera pour la mer des Caraïbes où il va passer toute sa saison hivernale, proposant des croisières de 7 j au départ de Fort de France (départ de la première croisière : 23.11.2018) ou de Pointe à Pitre. Il reviendra à Lisbonne début avril 2019.

Ci-dessous quelques photos du patrouilleur hauturier des Douanes KERMORVAN revenant de mission le 30.10.2018. On le voit lors de son arrivée à Brest (son port d'attache), peu avant son accostage à son quai de service. Ce DF P2 (pour Douane française - Patrouilleur 2) est en service depuis 04.2008, pour le compte de la DGDDI (Direction Générale des Douanes et Droits Indirects, dépendant du Ministère de l'Action et des Comptes publics) dont c'est la plus grosse unité. Adapté aux conditions de mer difficiles, il patrouille en Atlantique 300 jours par an, pour des missions embarquées de 6 jours (contre 36 à 48 h pour les vedettes garde-côtes classiques). Il est chargé de la surveillance maritime (police de la navigation, sécurité en mer, contrôle de la pêche, lutte contre la pollution, etc.), de la lutte contre le narcotrafic, contre la contrebande (alcool, tabac, armes, etc.) ou encore contre l'immigration clandestine. Ce patrouilleur porte le nom du  phare de Kermorvan (48° 21' 43" N - 04° 47' 24" W) qui marque l'entrée du port du Conquet (phare à terre le plus occidental de France).

KERMORVAN
KERMORVAN
KERMORVAN
KERMORVAN (Brest) - Indicatif d'appel FNNW - MMSI 228285600 - Patrouilleur - 43,30x9,00 m - TE 2,60 m - JB 476 - Ptot 3 732 kW (deux moteurs Caterpillar 3516-BHD / deux hélices à pas fixe) - Vmax 18 nd - Autonomie 2 000 milles (à 12 nd) - Equipage 16 (dont 4 plongeurs chargés des vérifications des œuvres vives des bâtiments contrôlés) - Deux canots d'intervention (dont une annexe rapide Hurricane H920-10 de type go-fast, de 10 m de long et pouvant atteindre une vitesse de 40 nd, pour effectuer les contrôles de navires en mer, sa large autonomie lui permettant de s'éloigner aux limites de portée radar du patrouilleur) - Système antiroulis (permettant la mise à l'eau sécurisée des annexes et de leur équipage) - Equipements de vision nocturne - Matériels de détection embarqués et matériels de visite des navires (vidéo-endoscopes, densimètres) - Quatre mitrailleuses (dont deux de 12,70 mm et deux de 7,62 mm) - Constr. 12.2007 (Socarenam, Boulogne-sur-Mer, France) / Mise en service 04.2008 - Propr./Gérant/Opérat. Gouvernement français (Direction Générale des Douanes et Droits Indirects, Paris, France) - Pav. PAN. Sistership : JACQUES OUDART FOURMENTIN (DF P1) basé à Boulogne-sur-Mer.

Le caboteur norvégien WILSON DOVER est arrivé à Brest le 28.10.2018 à 16h00, en provenance de La Rochelle. Il a accosté au poste 5 EST (deux premières photos). Il y a chargé 2 500 t de déchets metalliques.
WILSON DOVER
WILSON DOVER
WILSON DOVER
WILSON DOVER
Le WILSON DOVER appareille le 30.10 à 16h00, à destination de El Kala (petit port algérien, situé tout à l'Est du pays, à proximité de la frontière avec la Tunisie).
WILSON DOVER
WILSON DOVER
WILSON DOVER
WILSON DOVER (Bridgetown) - IMO 9005754 - Indicatif d'appel 8PUH - MMSI 314251000 - Cargo de divers - 87,42x13,00x7,10 m - TE 5,075 m - JB 2 480 - JN 1 206 - PL 3 269 t - P 1 470 kW (mot. 4T-6cyl Alpha-MAN-B&W 6L28/32A / hélice à pas variable) - V 12,5 nd - Prop. d'étrave (180 kW) - Générat. aux. 2 x 117 kW - Cap. GRN 4 650 m3 (1 cale) / 202 evp (dont 30 reefers) - Constr. 06.1993 (Estaleiros Navais do Mondego, Figueira da Foz, Portugal, aujourd'hui Atlanticeagle Shipbuilding (coque) / Estaleiros Navais de Viana do Castelo / ENVC, Viana do Castelo, Portugal) - Propr./Gérant/Opérat. Wilson (Bergen, Norvège) - Pav. BRB - Ex HANSEATIC SPRING (11.2005-07.2007) - Ex P&O NEDLLOYD SPRING (01.2005-11.2005) - Ex ANNA J (12.2001-01.2005) - Ex ADMIRAL SKY (04.2001-12.2001) - Ex ANNA J (07.1999-04.2001) - MF EGYPT (01.1996-07.1999) - Ex INTERMODAL EGYPT (06.1993-01.1996). Sisterships : SARA EXPRESS (IMO 8914142 / 06.1990) - SEA HARMONY (IMO 8914166 / 05.1991) - SEA HUNTER (IMO 8914154 / 12.1990) - SWE-BULK (IMO 9044932 / 10.1991) - WILSON DVINA (IMO 9005742 / 09.1992).

Le cargo ARCTIC ROCK (deux premières photos) a appareillé de Brest le 29.10.2018 à 17h30, il met le cap sur Santander (port de la côte Nord de l'Espagne, sur le golfe de Gascogne). Il avait accosté, le 27.10 à 13h10, au poste QR 3 pour y décharger 911 t d'éléments d'éoliennes (il arrivait d'Emden, port allemand situé à mi-chemin entre Papenburg et la mer du Nord ; il est installé sur la rive droite de l'Ems, fleuve qui marque la frontière avec le Nord des Pays-Bas). D'autres photos de ce cargo ici. Le vraquier FEDERAL KUMANO (coque rouge) quitte Brest le 31.10.2018 à 09h00, à destination d'Anvers (Belgique). Il avait accosté au poste 6 SUD le 25.10, en provenance de Quebec (Canada). Entre temps, il a déchargé 8 800 t de fèves et de graines de soja.
ARCTIC ROCK
ARCTIC ROCK
FEDERAL KUMANO
FEDERAL KUMANO
ARCTIC ROCK (Urk) - IMO 9650901 - Indicatif d'appel PBUW - MMSI 245058000 - Cargo de divers - 92,20x14,00x10,00 m - TE 5,00 m - JB 2 989 - JN 896 - PL 3 285 t - P 1 200 kW (mot. 4t-6cyl Wartsila 6L20 / hélice à pas variable) - V 11 nd - Deux propulseurs transversaux (av. 300 kW / arr. 250 kW) - Générat. aux. 1 x 745 kW / 1 x 240 kW - Cap. GRN 6 209 m3 (1 cale) / 374 evp - Panneaux de cale renforcés pour pouvoir charger des colis lourds en pontée - Constr. 04.2014 (Hartman Marine Shipbuilding BV, Urk, Pays-Bas) - Propr./Gérant Hartman Seatrade (Urk, Pays-Bas) - Pav. NLD. Sisterships : cf. NORTHERN ROCK (IMO 9728887 / 09.2015).
FEDERAL KUMANO (Majuro) - IMO 9244257 - Indicatif d'appel V7RF4 - MMSI 538006781 - Vraquier - 199,99x23,76x14,85 m - TE 10,754 m - JB 20 661 - JN 12 020 - PL 36 489 t - P 7 878 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Kawasaki 6S46MC-C / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Prop. d'étrave (716 kW) - Générat. aux. 3 x 450 kW - Cap. GRN 44 084 m3 (6 cales) - Grues 3 x 30 t - Coque renforcée glace (FS Ice Class 1C) - Constr. 02.2003 (Oshima Shipbuilding, Saikai, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. Fednav (Montréal, Canada) - Pav. MHL. Sisterships : cf. FEDERAL NAKAGAWA (IMO 9278791 / 02.2005).


Quelques nouvelles des chantiers navals : navires nouvellement livrés ou lancés (à fin 10.2018)
EAGLE BRASILIA
Pétrolier EAGLE BRASILIA
Pétrolier GAGARIN PROSPECT
Cargo VIIKKI
Transbordeur EXPRESS 4
EAGLE BRASILIA (Labuan) - IMO 9795062 - Indicatif d'appel 9WNM2 - MMSI 533130840 - Pétrolier (Transport de brut) - 249,84x43,80x21,20 m - TE 15,10 m - JB 62 150 - JN 35 438 - PL 113 089 t - P 11 200 kW (mot. 2T-6cyl Wartsila-Doosan 6X62DF / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Générat. aux. 3 x 1 000 kW - Cap. 126 770 m3 (12 citernes) - Constr. 11.2018 (Samsung Heavy Industries, Geoje, Corée du Sud) - Propr./Opérat. AET Tankers (Singapour) - Gérant Eaglestar Shipmanagement (Singapour) - Pav. MYS. Sistership : EAGLE BINTULU (IMO 9795074 / Livrable 01.2019).
GAGARIN PROSPECT (Monrovia) - IMO 9826720 - Indicatif d'appel D5QW7 - MMSI 636018682 - Pétrolier (Transport de brut) - 249,99x44,00x21,10 m - TE 15,02 m - JB 64 909 - JN 35 359 - PL 113 170 t - P 13 778 kW (mot. 2T-7cyl Wartsila-HHI 7X62DF / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux. 3 x 1 400 kW - Cap. 126 812 m3 (12 citernes) - Constr. 07.2018 (Hyundai Samho Heavy Industries, Samho, Corée du Sud) - Propr. Sovcomflot (Saint-Petersbourg, Russie) - Gérant/Opérat. SCF Management Services Dubai / SCF Group (Emirats Arabes Unis) - Pav. LBR. Sisterships : KOROLEV PROSPECT (IMO 9826902 / Livrable 02.2019) - LOMONOSOV PROSPECT (IMO 9826732 / 10.2018) - MENDELEEV PROSPECT (IMO 9826897 / Livrable 11.2018) - SAMUEL PROSPECT (IMO 9843572 / Livrable 04.2019) - VERNADSKY PROSPECT (IMO 9843560 / Livrable 03.2019).
VIIKKI (Helsinki) - IMO 9797620 - Indicatif d'appel OJSD - MMSI 230670000 - Cargo de divers - 160,01x26,00x15,00 m - TE 10,00 m - JB 19 955 - JN 7 658 - PL 25 600 t - P 6 000 kW (mot. 2T-5cyl MAN-B&W-STX 5G45ME-C9-GI / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Deux propulseurs transversaux (av. 1 000 kW / arr. 700 kW) - Générat. aux. 2 x 900 kW / 1 x 560 kW - Cap. GRN 33 305 m3 (3 cales) - Grues 3 x 30 t - Constr. 09.2018 (Qingshan Shipyard, Wuhan, HB, Chine (coque) / Jinling Shipyard, Nanjing, JS, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. ESL Shipping (Helsinki, Finlande) - Pav. FIN. Sistership : HAAGA (IMO 9797632 / 08.2018).
EXPRESS 4 (Aarhus) - IMO 9824564 - Indicatif d'appel OXND - MMSI 219705000 - Transbordeur à grande vitesse (Passagers / Véhicules) - 109,00x30,50x7,60 m - TE 3,40 m - JB 12 450 - JN 3 735 - PL 1 000 t - Ptot 35 900 kW (quatre moteurs 4T-20cyl MAN-B&W 20V28/33D / quatre Waterjets) - V 37 nd - Cap. 1 006 passagers (sans couchettes) / 425 voitures - Equipage 22 - Lancé 27.08.2018 - Livrable 01.2019 (Austal Ships, Fremantle, WA, Australie) - Propr./Gérant/Opérat. Molslinjen (Aarhus, Danemark) - Pav. DNK.

Vraquier SNOW CAMELLIA
Chimiquier BOW PRECISION
Chimiquier MAERSK CAYMAN
Supply MAERSK MOBILISER
SNOW CAMELLIA (Niigata) - IMO 9820697 - Indicatif d'appel 7KDQ - MMSI 431570000 - Vraquier spécialisé dans le transport de copeaux de bois - 209,96x37,00x22,80 m - TE 11,523 m - JB 49 715 - JN 22 036 - PL 60 360 t - P 7 480 kW (mot. 2T-6cyl Mitsubishi-Diesel United 6UEC50LSE / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Cap. 122 517 m3 (6 cales) - Grues 3 x 14,7 t - Constr. 09.2018 (Oshima Shipbuilding, Saikai, NS, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. Snow Camellia Maritime (Hiroshima, Japon) - Pav. JPN. Sisterships : DAIO AUSTRAL (IMO 9317391 / 02.2009) - DAIO SOUTHERN CROSS (IMO 9566629 / 04.2012) - FOREST SYMPHONY (IMO 9542415 / 01.2013) - GLORIOUS HIBISCUS (IMO 9515216 / 03.2012) - GLORIOUS SAKURA (IMO 9363699 / 12.2008) - GROWTH RING (IMO 9363687 / 11.2008) - HOKUETSU CENTURY (IMO 9343560 / 05.2007) - HOKUETSU IBIS (IMO 9363651 / 04.2008) - HOKUETSU USHAKA (IMO 9355537 / 03.2008), plus trois autres actuellement en cours de construction (IMO 9838565 / IMO 9860336 / IMO 9860348) livrables entre 10.2019 et 08.2021.
BOW PRECISION (Singapore) - IMO 9790646 - Indicatif d'appel 9V2120 - MMSI 563064900 - Chimiquier - 179,53x27,40x16,30 m - TE 11,57 m - JB 21 231 - JN 10 135 - PL 35 155 t - P 7 260 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Mitsui 6S50ME-B9 / hélice à pas fixe) - V 15,3 nd - Générat. aux. 3 x 780 kW - Cap. 36 668 m3 (26 citernes) - Constr. 10.2018 (Shin Kurushima Dockyard, Onishi, Japon) - Gérant Grace Ocean (Singapour) - Opérat. Odfjell Tankers (Bergen, Norvège) - Pav. SGP. Sisterships : BOW PERFORMER (IMO 9790658 / Livrable 01.2019) - SHIN KURUSHIMA ONISHI 5998 (nom de chantier / IMO 9790672 / Livrable 01.2020).
MAERSK CAYMAN (Singapore) - IMO 9786164 - Indicatif d'appel 9V8804 - MMSI 563066200 - Chimiquier - 183,15x32,20x19,10 m - TE 13,316 m - JB 29 816 - JN 13 803 - PL 49 891 t - P 6 875 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-STX 6G50ME-C9 / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux. 3 x 810 kW - Cap. 51 820 m3 (12 citernes) - Constr. 10.2018 (Samsung Heavy Industries, Ningbo, ZJ, Corée du Sud) - Moller AP - Maersk Tankers (Copenhague, Danemark & Singapour) - Pav. SGP. Sisterships : MAERSK CALLAO (IMO 9786152 / 07.2018) - MAERSK CANCUN (IMO 9786138 / 01.2018) - MAERSK CAPRI (IMO 9786140 / 04.2018) - MAERSK CEBU (IMO 9786176 / Livrable 01.2019) - MAERSK CORSICA (IMO 9786188 / Livrable 04.2019) - MAERSK CRETE (IMO 9786190 / Livrable 08.2019) - MAERSK CURACAO (IMO 9786205 / Livrable 10.2019) - MAERSK CYPRUS (IMO 9786217 / Livrable 01.2020). Cinq autres sont en commande, mais leur construction non commencée (IMO 9859181 / IMO 9859193 / IMO 9859208 / IMO 9859210 / IMO 9859234), livrables entre 04.2020 et 12.2020.

MAERSK MOBILISER (Skovshoved) - IMO 9765471 - Indicatif d'appel OWDU2 - MMSI 220647000 - Remorqueur ravitailleur releveur d'ancres (Anchor Handling Tug Supply Vessel / AHTS) - 95,00x25,00x11,00 m - TE 8,70 m - JB 10 200 - JN 3 000 - PL 4 900 t - Ptot 15 800 kW (cinq moteurs Wartsila (dont deux 4T-8cyl 8L32 de 4 000 kW chacun / deux 4T-6cyl 6L32 de 3 000 kW / un 4T-9cyl 9L20 de 1 800 kW) couplés à cinq générateurs qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion entraînant deux hélices à pas variable) - Cinq propulseurs transversaux en tunnel (av. 3 x 1 162 kW / arr. 2 x 1 162 kW) - Traction au croc 252 t - Système de positionnement dynamique DP2 - Equipé pour la lutte anti-incendie (Fi-Fi 1) - ROV (Remote Operated Vehicle) embarqué - Surface de travail sur le pont arrière 838 m2 - Emménagements pour 52 passagers - Coque renforcée glace (FS Ice Class 1A) - Constr. 10.2018 (Kleven Verft, Ulsteinvik, Norvège) - Propr./Gérant/Opérat. Moller AP - Maersk Tankers (Copenhague, Danemark) - Pav. DNK. Sisterships : MAERSK MAKER (IMO 9765483 / Livrable 03.2019) - MAERSK MARINER (IMO 9761047 / 07.2017) - MAERSK MASTER (IMO 9761035 / 03.2017) - MAERSK MINDER (IMO 9765469 / 05.2018) - MAERSK MOVER (IMO 9761059 / 01.2018) — Photos Armements / Chantiers / Olav Thokle Fotomaritim.



Port Atlantique La Rochelle (02.11.2018) — Photos Samuel Daguenet
Le caboteur turc DOGAN vient d'appareiller du quai Saint-Marc du Grand Port Maritime de La Rochelle (GPMLR) le 02.11.2018 à 11h45, à destination de Figueira da Foz (port de commerce de Coimbra – Portugal – réputé pour ses chantiers navals et sa pêche). Il avait accosté au poste SM02 le 29.10 à 23h45, en provenance d'Hambourg (Allemagne). Il y a déchargé 4 400 t de potasse.
DOGAN
DOGAN
DOGAN
DOGAN
DOGAN (Saint John's) - IMO 9100152 - Indicatif d'appel V2QS3 - MMSI 304376000 - Cargo de divers - 90,20x13,60x7,20 m - TE 5,99 m - JB 2 769 - JN 1 548 - PL 4 182 t - P 2 330 kW (mot. 4T-8cyl Stork-Werkspoor-Wartsila 8SW280 / hélice à pas variable) - V 12,2 nd - Prop. d'étrave (200 kW) - Générat. aux. 1 x 240 kW / 2 x 165 kW - Cap. GRN 5 638 m3 (1 cale) / 211 evp - Constr. 07.1994 (Bodewes Scheepswerf Volharding Foxhol / Devenu Royal Bodewes en 2012, Foxhol, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Barla Denizcilik (Istanbul, Turquie) - Pav. ATG - Ex LEHMANN RUNNER (08.2015-06.2017) - Ex GOUWEBORG (07.1994-08.2015). Sisterships : AAVA VG (IMO 9179361 / 10.1998 / Ex NEMUNA 10.1998-10.2018) - ALTAR (IMO 9127162 / 10.1995 / Ex ALTA MAR 12-1996-11.2013 / Ex SENATOR 10.1995-12-1996) - ANNA LEHMANN (IMO 9225562 / 10.2000) - BALTIC MADONNA (IMO 9100138 / 12.1994) - BERKBORG (IMO 9155872 / 02.1997) - CELTIC SPIRIT (IMO 9136204 / 04.1996) - CELTIC WARRIOR (IMO 9129134 / 12.1996) - FEED FISKAA (IMO 9115999 / 06.1995) - FEED STAVANGER (IMO 9155951 / 10.1997) - FIRDEVS (IMO 9100140 / 02.1994) - GRIFTBOR (IMO 9116008 / 03.1995) - HAV ATLANTIC (IMO 9129122 / 06.1996 / Ex LEHMANN BELT 10.2012-04.2015 / Ex GAASTBORG 06.1996-10.2012) - KARIN LEHMANN (IMO 9225574 / 12.2000) - KARION (IMO 9155884 / 08.1997) - LISTER (IMO 9155963 / 05.1997) - LISTERVIK (IMO 9136216 / 09.1996) - MAI LEHMANN (IMO 9196175 / 05.1999) - MARC (IMO 9163647 / 02.1998 / Ex INGE 12.2013-02.2015 / Ex SCHOUWEN 02.1998-12.2013) - MULTIMAR (IMO 9143788 / 03.1997 / Ex TRANSRISOLUTO 02.2013-11.2016 / Ex RISOLUTO 04.2006-02.2013 / Ex THAMESIS 03.1997-04.2006) - NORDIC DIANA (IMO 9116010 / 01.1996) - PARAMAR (IMO 9190262 / 02.1999) - SOLYMAR (IMO 9167344 / 06.1998) - SONILAND (IMO 9155949 / 07.1997) - TRANSMAR (IMO 9167332 / 04.1998) - ULTRAMAR (IMO 9167320 / 12.1997) - VISURGIS (IMO 9155975 / 12.1997).

Le pétrolier allemand AVALON a accosté à l'appontement Est (APES) du terminal pétrolier du GPMLR ce 02.11.2018 à 05h45, en provenance de La Corogne (port Galicien du N-O de l'Espagne). Il est en train d'y décharger 20 486 t de gazole. La cheminée de ce navire-citerne porte le logo de l'armement allemand Carl Buttner. Il appareillera le 03.11 en début d'après-midi, destination à ordre.
AVALON
AVALON
AVALON
AVALON (Bremen) - IMO 9327097 - Indicatif d'appel DEKL - MMSI 218554000 - Pétrolier / Chimiquier - 168,00x26,40x13,80 m - TE 9,00 m - JB 16 683 - JN 6 399 - PL 24 035 t - Ptot 7 000 kW (deux moteurs MaK-Caterpillar dont un 4T-8cyl 8M32C (de 4 000 kW) et un 4T-6cyl 6M32C (de 3 000 kW) / une hélice à pas variable) - V 15,2 nd - Propulseur d'étrave (800 kW) - Générat. aux. 1 x 1 600 kW / 2 x 880 kW - Cap.28 061 m3 (12 citernes) - Equipage 22 - Constr. 10.2005 (3 Maj Brodogradiliste / Uljanik Grupa, Rijeka, Croatie) - Propr./Gérant/Opérat. Carl Buttner (Brême, Allemagne) - Pav. DEU. Sistership : AURELIA (IMO 9327102 / 02.2006).

Coucher de soleil sur l'île de Ré…


Quelques navires vus à Brest
(octobre 2018)

Photos Gilbert Auffret


Premier "PC rose" de l'armement One au Havre, le ONE CONTINUITY (30-31.10.2018) — Photos Fabien Montreuil

Le porte-conteneurs ONE CONTINUITY arrive sur rade du Havre le 30.10.2018 à 08h00, en provenance de Southampton (Grande-Bretagne). Il embarque le pilote quarante minutes plus tard, passant les digues du port à 09h30. Il accostera à 10h30 au quai du Havre (poste HAV9) du Terminal de France à Port 2000. Ce PC, dont la coque est facilement reconnaissable, appartient à l'armement ONE (Ocean Network Express) nouvellement constitué par la fusion des trois principaux armateurs japonais : MOL / Mitsui O.S.K. Lines – NYK Line – Kawasaki Kisen Kaisha / K Line). On a vu récemment à Marseille quelques-uns des porte-conteneurs de ce nouvellement armement, comme le MACKINAC BRIDGE (14.05.2018), le NYK SWAN (06.06.2018), le NYK BLUE JAY (21.06.2018) ou encore le NYK HAWK (15.07.2018), mais aucun n'avait encore adopté la couleur fuchsia si caractéristique de cette alliance ONE. Ses opérations commerciales terminées, il appareillera pour Singapour le 31.10 à 14h00.

ONE CONTINUITY ONE CONTINUITY ONE CONTINUITY ONE CONTINUITY
ONE CONTINUITY (Panama) - IMO 9388352 - Indicatif d'appel 3ESS2 - MMSI 370407000 - Porte-conteneurs - 320,37x46,00x24,90 m - TE 14,524 m - JB 88 089 - JN 42 417 - PL 90 466 t - P 66 100 kW (mot. 2T-11cyl MAN-B&W-Mitsui 11K98MC / hélice à pas fixe) - V 25,5 nd - Prop. d'étrave (2 x 1 270 kW) - Générat. 4 x 2 500 kW / 1 x 1 100 kW - Cap. 8 102 evp (dont 630 reefers) - Constr. 08.2008 (Koyo Dockyard, Mihara, Japon / aujourd'hui Hiroshima Shipyard, filiale de Imabari Shipbuilding) - Propr. Shoei Kisen Kaisha (Imabari, Japon) - Gérant Bernhard Schulte-HKG LP (Hong Kong, Chine) - Opérat. Ocean Network Express (Osaka, Japon) - Pav. PAN - Ex MOL CONTINUITY (05.2012-08.2018) - Ex APL FINLAND (08.2008-05.2012). Sistership : MOL COSMOS (IMO 9388340 / 07.2008).
Page précédente
Dernière mise à jour - 21.11.2018

© Françoise Massard  
  www.cargos-paquebots.net