Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...
Page suivante  

Le pétrolier chinois NEW MERIT en escale au Havre-Antifer les 30 & 31.03.2019 — Photos Gérard Né

Le pétrolier chinois NEW MERIT est arrivé sur rade du Havre le 29.03.2019 à 14h30, en provenance de Sidi Kerir (port égyptien situé au Sud-Ouest d'Alexandrie). Il a embarqué le pilote le 30.03 à 04h50 et a passé les digues à 06h30. Accostage au quai AFR E du terminal d'Antifer, cap au Sud, aux alentours de 07h30.

NEW MERIT
NEW MERIT
NEW MERIT
C'est la deuxième fois que ce "very large crude carrier" (VLCC) vient décharger son pétrole brut à Antifer (sa première escale avait eu lieu du 25 au 30.01.2018). Il faut dire qu'il n'est en service que depuis 05.2017. Il appareillera le 31.03 à 16h45, cap sur Rotterdam (Pays-Bas).
NEW MERIT
NEW MERIT
NEW MERIT (Hong Kong) - IMO 9706396 - Indicatif d'appel VRQP8 - MMSI 477002400 - Pétrolier (Transport de brut) - 333,00x60,00x30,60 m - TE 20,50 m - JB 165 125 - JN 107 723 - PL 318 598 t - P 25 360 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-CSSC-MES 7G80ME-C9 / hélice à pas fixe) - V 15,7 nd - Générat. aux. 3 x 1 250 kW - Cap. 340 700 m3 (15 citernes) - Constr. 05.2017 (Shanghai Waigaoqiao Shipbuilding, Shanghai, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Associated Maritime Co HK (Hong Kong, Chine) - Pav. HKG (CHN). Sisterships : cf. NEW WEALTH (IMO 9706384 / 01.2017). A noter que le LEO VOYAGER (IMO 9602473 / 05.2014) vient de changer de nom en 03.2019, naviguant désormais comme MARAN LEO et que le LIBRA VOYAGER (IMO 9593206 / 03.2014) navigue comme MARAN LIBRA depuis 01.2019.


Quelques navires en route sur le Noordzeekanaal
reliant Amsterdam à la mer du Nord

Photos Nico Kemps


Les navires TSM KERMOR, VN SAPEUR et RHONE en escale logistique à La Rochelle le 27.03.2019

Parmi les navires, civils et militaires, engagés dans les opérations de sécurité et de dépollution sur le site du naufrage, au large des côtes charentaises, du ConRo italien GRANDE AMERICA (le 12.03.2019), nous avons récemment vu à La Rochelle la barge de servitude française TSM DORA, ainsi que les supplies OLYMPIC ZEUS (norvégien) et UNION LYNX (belge). En ce 27.03.2019, c'est au tour des TSM KERMOR, VN SAPEUR et RHONE de faire relâche au GPMLR. En effet, selon la Préfecture maritime de l'Atlantique, les conditions météorologiques (mer croisée avec des creux de 2 m et vent de secteur Est/Nord-Est de 20 à 25 nd) sur la zone d’opérations limitent la mise en oeuvre du matériel de lutte anti-pollution. Il était donc plus intéressant de faire revenir ces navires sur La Rochelle afin qu'ils puissent débarquer les polluants récupérés en mer et le matériel usagé. Tous trois sont repartis sur zone dès le lendemain matin. Le remorqueur français TSM KERMOR (trois premières photos) a accosté au poste BF17 du bassin à flot le 27.03.2019 à 11h00 et est reparti sur zone le 28.03 à 18h00.

TSM KERMOR (Marseille) - IMO 9712412 - Indicatif d'appel FJZX - MMSI 228123800 - Remorqueur - 32,00x10,00x3,55 m - TE 2,94 m - JB 327 - JN 98 - PL 240 t - Ptot 2 700 kW (deux moteurs 4T-12cyl Caterpillar 3512B / deux hélices à pas fixe) - V 10 nd - Prop. d'étrave (280 kW) - Générat. aux. 2 x 200 kW - Traction au croc 48 t - Coque renforcée glaces (FS Ice Class II) - Constr. 05.2014 (Neptune Shipyards, Aalst, Pays Bas) - Gérant/Opérat. Coros / Compagnie Remorquage Offshore Services (Rouen, France) - Pav. FRA - Ex INGE W (05.2014-12.2017).

Le VN SAPEUR est un BSAD (Bâtiment de Soutien, Assistance et Dépollution). Construit en 1985 comme NORMAND JARL pour l'armement norvégien Solstad Shipping, le supply est devenu le VN SAPEUR en 05.2015 après sa reprise par le groupe SeaOwl France. Il est affrété depuis 07.2015 par la Marine nationale (il est donc depuis répertorié par cette dernière comme un BSAA pour Bâtiment de Soutien et d’Assistance Affrété). Il a accosté au poste BF01 du bassin à flot le 27.03.2019 à 08h15.

C'est l'entreprise Séché Urgences Interventions / SUI (groupe créé par Joël Séché en 1985 et comptant 4 400 employés répartis dans quinze pays à travers le monde / 40 sites en France) — dont sa filiale Triadis — qui a été choisie par l'armement Grimaldi pour décharger et prendre en charge les hydrocarbures récupérés en mer et les matériels ayant servi à leur collecte (barrages flottants, filets, etc.). C'est qui intervient ce jour à La Rochelle. Ce groupe SUI est spécialisé dans la récupération et le traitement des déchets (dangereux ou non), leur destruction ou leur valorisation selon la situation, le démantèlement et la réhabilitation de sites pollués, la gestion d'accidents industriels ou celle de catastrophes naturelles, etc. Le VN SAPEUR appareillera le 28.03 à 09h00.

VN SAPEUR (Brest) - IMO 8304816 - Indicatif d'appel FITO - MMSI 228064900 - AHTS (Anchor Handling Tug Supply) / Remorqueur ravitailleur releveur d'ancres - 75,50x16,62x8,00 m - TE 5,60 m - JB 2 686 - JN 805 - PL 2 095 t - Ptot 8 826 kW (deux moteurs 4T-12cyl Wartsila 12V32D / deux hélices à pas variable) - V 12 nd - Trois propulseurs transversaux en tunnel (av. 2 x 588 kW / arr. 1 x 883 kW) - Générat. aux. 2 x 1 494 kW / 2 x 342 kW / 2 x 210 kW - Equipage 25 - Traction au croc 148 t - Matériel anti-incendie FF1 - Bras écrémeurs - Barrages flottants - Chaudière de réchauffage du pétrole (lors d'une opération de dépollution) - Grue (23 t) - Constr. 1985 (Ulstein Hatlo, Ulsteinvik, Norvège) - Propr. SeaOwl France (Antony, France) - Opérat. Opérat. Marine nationale (Paris, France) - Pav. FRA - Ex NORMAND JARL (03.1985-05-2015).

Le BSAM (Bâtiment de Soutien et d’Assistance Métropolitain) RHONE avait été le premier à s'amarrer dans le bassin à flot ce 27.03.2019 à 07h45. Il appareillera le 28.03 à 07h30, retour sur la zone du naufrage du GRANDE AMERICA. L’amélioration attendue des conditions environnementales devrait permettre la reprise efficace des opérations de lutte antipollution, selon le communiqué n° 19 (du 29.03.2019) de la Prémar. Le RHONE est tout neuf : c'est le deuxième des quatre nouveaux BSAMs de la Marine nationale à être admis au "Service Actif" (en 04.2018). Il a été construit par le Chantier Piriou (Concarneau), en collaboration avec Naval Group (au sein de la co-entreprise Kership, Lorient). A noter que sa première mission fut une navigation circumpolaire de 19 000 milles nautiques, en empruntant notamment le passage du Nord-Est, de la mer de Norvège au détroit de Béring (il est revenu à Brest, son port base, après avoir transité par le canal de Panama). Armés de deux équipages de 17 marins chacun, ces BSAMs assurent des missions très diverses de soutien des forces navales, de sauvegarde des personnes et des biens (ce qui relève de l’action de l’État en mer) et de soutien maritime en général : remorquage de grandes unités de la marine (porte-avion, sous-marins, etc.), missions de sauvetage de vies humaines, missions de protection de l’environnement, lutte contre les pollutions maritimes, travaux dans les ports militaires ou au large (travaux d'ancrage, relevage de coffres, relevage d'épaves, etc.).
RHONE / A603 (Brest) - Bâtiment de Soutien et d’Assistance Métropolitain (BSAM) - 70,30x15,80 m - TE 5,00 m - PL 1 000 t - Déplacement 2 600 t (à pleine charge) - Ptot 5 300 kW (deux moteurs / deux hélices à pas variable ) - V 14 nd - Deux propulseurs d'étrave - Générat. aux. 2 x 300 kW - Système de positionnement dynamque DP1 - Espace médical avec une salle de soins - Emménagement pour douze personnes en plus de l'équipage, comme des plongeurs (et leurs matériels) qui disposent en plus de locaux sec/humide et de deux accès aux bordés - Autonomie 30 jours (avec 29 personnes à bord) - Capacité antipollution avec deux rampes d’épandage d’agents dispersants et possibilité de déployer un barrage flottant avec l’embarcation de travail à coque alu de 8 m (le bâtiment dispose en plus d’un semi-rigide de type EDO / Embarcation de Drome Opérationnelle) - Système de lutte anti-incendie Fi-Fi 1 - Traction au croc 80 t (avec treuils permettant de déployer deux remorques de 1 900 m de long chacune) - Grue 1 x 21 t (10 t à 25 m) - Pont de travail 250 m2 - Constr. 07.2018 (Kership, Lorient — Co-entreprise Naval Group Paris et Chantier Piriou, Concarneau, France) - Propr./Gérant/Opérat. Marine nationale (Paris, France) - Pav. FRA. SistershipsLOIRE / A602 (03.2018) - GARONNE / A 605 (Livrable été 2019) - SEINE / A604 (03.2019).

Le BSAA (Bâtiment de Soutien et d’Assistance Affrété) français ARGONAUTE a, lui aussi, fait une courte escale dans le bassin à flot du GPMLR (du 29.03.2019 à 08h00 au 29.03 à 19h30), rejoignant ensuite sur zone les navires vus précédemment. Tous vont reprendre leurs missions anti-pollution (engagés sur le front avant selon le préfet maritime). Je n'ai toutefois pas pu retourner au port hier pour le photographier à quai.
D'autres navires en escale à La Rochelle le 27.03.2019


Le navire de surveillance des pêches écossais LUNDY SENTINEL en escale pour deux jours au Havre — Photos Fabien Montreuil

En provenance de Great Yarmouth (Grande-Bretagne), le navire de surveillance des pêches LUNDY SENTINEL est arrivé au Havre le 18.03.2019 en milieu de nuit. Il a embarqué le pilote à 05h30 et a accosté à 06h45 au poste HDP 5 du quai Hermann du Pasquier du GPMH. Ce supply, qui appartient à l'armement écossais Sentinel Marine (lequel a aussi une antenne à Singapour), est affrété depuis fin janvier 2018 (pour une période initiale de deux ans, avec une option pour deux années supplémentaires) par l'EFCA (European Fisheries Control Agency). Le LUNDY SENTINEL appartient à la classe des navires dits "ERRV", pour "Emergency Response and Rescue Vessel". Autrement dit, c'est un navire multi-fonctions de soutien, de surveillance et de sauvetage, jusqu'ici dédié à l'industrie offshore (pétrolière et gazière). C'est la première fois qu'il intervient dans le secteur du contrôle des pêches. Prioritairement dédié aux eaux européennes (de la mer du Nord à la mer Baltique — il y était par exemple mi-février — il peut intervenir à la demande en mer Noire, en Méditerranée, etc. si des pays-tiers en font la demande). Dans le cadre de son nouveau contrat, il travaille en collaboration avec les gardes-côtes de divers pays et peut avoir, ponctuellement, des missions élargies de contrôles douaniers, de détection de trafics et de toutes autres activités illicites. Sous pavillon britannique depuis son entrée en service en 08.2015, il vient de changer pour le pavillon portugais (il est désormais immatriculé à Madère), but de son escale de deux jours au Havre. Appareillage le 20.03 à 10h00, cap à l'Ouest de l'entrée de la Manche.

LUNDY SENTINEL
LUNDY SENTINEL
LUNDY SENTINEL
LUNDY SENTINEL
LUNDY SENTINEL (Madeira) - IMO 9696668 - Indicatif d'appel 2IGM8 - MMSI 235109552 - Navire de surveillance des pêches - 61,00x15,00x6,10 m - TE 4,80 m - JB 1 944 - JN 583 - PL 1 436 t - Ptot 2 850 kW (deux moteurs 4T-12cyl Caterpillar 3512C-HD / deux hélices à pas variable) - V 10 nd - Trois propulseurs transversaux (av. 1 x 400 kW en tunnel et 1 x 500 kW directionnel rétractable / arr. 1 x 400 kW en tunnel) - Générat. aux. 3 x 500 kW / 1 x 80 kW - Emménagements pour 25 membres d'équipage (5 cabines simples / 10 cabines doubles) - Système de positionnement dynamique DP1 - Pont de travail de 325 m2 pouvant recevoir une charge de 7 t/m2 - Traction au croc 30 t - Grue 1 x 2 t - Constr. 08.2015 (Fujian Southeast Shipyard, Fuzhou, FJ, Chine) - Propr./Gérant Sentinel Marine (Aberdeen, Ecosse & Singapour) - Pav. PRT. Sisterships : CYGNUS SENTINEL (IMO 9696644 / 02.2015) - FASTNET SENTINEL (IMO 9696656 / 01.2015) - FORTIES SENTINEL (IMO 9696670 / 02.2016).




Escale inaugurale à Antifer du 310 000 tpl chinois NEW EMINENCE (22-25.03.2019) — Photos Gérard Né
Première escale havraise pour le "Crude Oil Tanker" NEW EMINENCE, pétrolier chinois entré en service il y a seulement dix mois (il fait partie d'une série de douze sisterships construits sur la période 2018-2020, cf. infra). Arrivé sur rade du Havre le 16.03.2019 à 02h00, en provenance de Sidi Kerir (port égyptien situé au Sud-Ouest d'Alexandrie), il n'embarque le pilote que le 22.03 à 09h30, passant les digues à 12h30. Il terminera son accostage au poste AFR E du terminal pétrolier d'Antifer une heure plus tard, cap au Sud.
NEW EMINENCE
NEW EMINENCE
NEW EMINENCE
Ce VLCC (Very Large Crude Carrier) appareillera pour Fawley (terminal pétrolier situé à une dizaine de kilomètres au sud de Southampton et siège d'une raffinerie Esso, la plus grande du Royaume-Uni) le 25.03 aux alentours de 01h30. Sur sa cheminée, le logo de son armement China Merchants Energy Shipping.
NEW EMINENCE
NEW EMINENCE
NEW EMINENCE
NEW EMINENCE (Hong Kong) - IMO 9799135 - Indicatif d'appel VRRQ9 - MMSI 477159500 - Pétrolier (Transport de pétrole brut) - 332,98x60,00x30,00 m - TE 21,924 m - JB 159 843 - JN 103 219 - PL 310 970 t - P 25 190 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-Doosan 7S80ME-C9 / hélice à pas fixe) - V 16 nd - Générat. aux. 3 x 1 120 kW - Cap. 332 884 m3 (15 citernes) - Constr. 05.2018 (Dalian Cosco Kawasaki Heavy Industries / DACKS, Dalian, Chine ) - Propr./Opérat. China Merchants Energy Shipping Co (Hong Kong, Chine) - Gérant Associated Maritime Co (HK) Ltd / AMCL (Hong Kong, Chine) - Pav. HKG (CHN). Sisterships : NEW ASSURANCE (IMO 9799161 / 08.2018) - NEW CHAMPION (IMO 9799147 / 09.2018) - NEW GLORY (IMO 9799202 / Livrable 08.2019) - NEW HONOR (IMO 9799159 / 01.2019) - NEW JOURNEY (IMO 9799197 / Livrable 06.2019) - NEW MELODY (IMO 9799185 / 03.2019) - NEW PRIME (IMO 9799123 / 01.2018) - NEW TREASURE (IMO 9799214 / Livrable 10.2019) - NEW VITALITY (IMO 9799173 / 11.2018). Deux autres, qui n'ont pas encore reçu leurs noms commerciaux, sont livrables en 07.2020 (IMO 9847621) et 12.2020 (IMO 9847633).


Deux navires de soutien offshore en escale à La Rochelle le 24.03.2019, parmi ceux engagés sur le site du GRANDE AMERICA
Le remorqueur ravitailleur releveur d'ancres norvégien OLYMPIC ZEUS (design Ulstein A122) a accosté au mole d'escale (poste ME05) ce 24.03.2019 à 08h00, en provenance d'IJmuiden (port néerlandais de la mer du Nord, célèbre pour ses écluses, voir ici). Il a appareillé ce soir à 20h30, cap sur le Golfe de Gascogne.
OLYMPIC ZEUS
OLYMPIC ZEUS
OLYMPIC ZEUS
OLYMPIC ZEUS
Sur le pont de travail, prêt pour l'emploi, un filet anti-pollution.
OLYMPIC ZEUS
OLYMPIC ZEUS
OLYMPIC ZEUS
OLYMPIC ZEUS
Ce navire très technique dispose (à bâbord) d'une impressionnante grue de 250 t de capacité unitaire de levage, plus deux autres, beaucoup moins puissantes (15 t à 3 m et 7,5 t à 6 m), situées à bâbord et tribord arrière.
OLYMPIC ZEUS
OLYMPIC ZEUS
OLYMPIC ZEUS
OLYMPIC ZEUS
OLYMPIC ZEUS (Fosnavaag) - IMO 9424728 - Indicatif d'appel LAUR - MMSI 258060000 - Remorqueur ravitailleur releveur d'ancres (AHTS / Anchor Handling Tug Supply vessel) - 93,79x23,00x10,00 m - TE 8,00 m - JB 6 838 - JN 2 051 - PL 4 925 t - Ptot 21 625 kW (sept moteurs Diesel dont cinq 4T-16cyl Caterpillar 3516C (de 2 525 kW chacun) et deux 4T-9cyl Wartsila 9L32 (de 4 500 kW unitaire) couplés à des générateurs qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion (de 4 000 kW chacun) entraînant deux hélices à pas variable) - Cinq propulseurs transversaux (av. 2 x 1 200 kW en tunnel + 1 x 1 400 kW directionnel rétractable / arr. 2 x 1 000 kW en tunnel) - Générat. aux. 2 x 2 900 kW - Traction au croc 285 t - Système de positionnement dynamique DP2 - Moonpool (puits débouchant sur une ouverture dans la coque) - Peut embarquer un ROV (Remotely Operated Vehicle, cad robot sous-marin télé-opéré) - Emménagements pour 68 personnes - Pont de travail de 800 m2 - Coque renforcée glaces (FS Ice Class 1C) - Grue 250 t - Constr. 04.2009 (Maritim Shipyard, Gdansk, Pologne (coque) / Ulstein Shipbuilding, Ulsteinvik, Norvège) - Propr./Gérant/Opérat. Olympic Subsea (Fosnavaag, Norvège) - Pav. NOR. Sistership : SKANDI HERA (IMO 9424730 / 11.2009).

Le remorqueur ravitailleur releveur d'ancres belge UNION LYNX, qui avait ramené à La Rochelle le 19.03.2019 un premier conteneur perdu par le ConRo italien GRANDE AMERICA, revient ce 24.03 avec un nouveau conteneur de matière non dangereuse. J'assiste à son accostage vers 17h00, tribord à quai, au poste ME06 du mole d'escale.

UNION LYNX
UNION LYNX
UNION LYNX
UNION LYNX
L'UNION LYNX a tracté le conteneur flottant à la peau de l'eau, de son lieu de récupération jusqu'au GPMLR. Comme on le voit ci-dessus, ce sont deux vedettes de la Station de Pilotage de La Rochelle - Charente qui ont pris en charge le conteneur, attachant leurs remorques aux deux extrémités de la "boîte". Puis les lamaneurs l'ont tracté jusque dans le port (cf. deux photos de droite ci-dessous).
UNION LYNX
UNION LYNX
UNION LYNX (Antwerp) - IMO 9178410 - Indicatif d'appel ORRW - MMSI 205695000 - Remorqueur ravitailleur releveur d'ancres / Anchor Handling Tug Supply Vessel (AHTS) - 73,50x16,40x8,00 m - TE 6,90 m - JB 2 556 - JN 810 - PL 2 802 t - Ptot 11 040 kW (deux moteurs 4T-12cyl Wartsila 12V32 / deux hélices à pas variable) - V 14 nd - Trois propulseurs transversaux (av. 2 x 800 kW dont un prop. directionnel rétractable / arr. 1 x 800 kW) - Générat. aux. 2 x 320 kW / 1 x 109 kW - Emménagements pour 12 personnes - Traction au croc 173 t - Constr. 06.1999 (Kvaerner Kleven, Leirvik i Sogn, Norvège) - Propr./Gérant Smit (Papendrecht, Pays-Bas) - Opérat. Boskalis Offshore Transport (Anvers, Belgique) - Pav. BEL - Ex SEA LYNX (09.2005-03.2016) - Ex HOWARD HOGUE (05.2004-09.2005) - Ex TORM HERON (06.1999-05.2004) - Lancé comme LEO BAY (03.1999). Sistership : UNION BEAR (IMO 9185932 / 01.1999 / Ex SEA BEAR).


Si le naufrage du GRANDE AMERICA, avec ses 2 200 t de soute, n'occasionnera pas de marée noire, il en fut tout autrement ce jour anniversaire du 24.03.1989 où le pétrolier américain EXXON VALDEZ s'échoua le long des côtes de l'Alaska, avec 180 000 t de pétrole brut dans ses citernes. Quand on voit la beauté de ces côtes (cf. ici par exemple), on imagine le désastre. L'EXXON VALDEZ fut renfloué et navigua ensuite sous différents noms : EXXON MEDITERRANEAN (07.1990-07.1993) - S/R MEDITERRANEAN (07.1993-03.2005) - MEDITERRANEAN (03.2005-01.2008) - DONG FANG OCEAN (03.2005-04.2011) - ORIENTAL NICETY (04.2011-04.2012). Il a pris son dernier nom ORIENTAL N en 04.2012 pour être ferraillé en 08.2012 en Inde (par Priya Blue Industries).


Le TSM DORA rapporte à La Rochelle un conteneur perdu par le GRANDE AMERICA (23.03.2019) — Photos Samuel Daguenet

On le sait, le ConRo italien GRANDE AMERICA a sombré au large des côtes charentaises le 12.03.2019 en milieu d'après-midi. Une quarantaine de conteneurs de sa pontée sont tombés à l'eau lorsque le navire a fortement gîté avant de faire son trou dans l'eau. Certains d'entre eux ont coulé, tandis que d'autres flottent entre deux eaux, constituant un danger pour la navigation. Des opérations de récupération sont évidemment en cours, en parallèle de la lutte contre la pollution par le fuel de propulsion (2 200 t) du porte-conteneurs / roulier (cf. ici le point de la situation au 21.03.2019 fait par le Préfet de Charente-Maritime aux maires des communes littorales ; cf. également le communiqué N° 16 du 23.03 de la Préfecture Maritime de l'Atlantique). Le remorqueur ravitailleur releveur d'ancres belge UNION LYNX en a déjà récupéré et ramené un à La Rochelle le 19.03. Ici, c'est la barge de servitude française TSM DORA qui est venue en déposer un autre. Pour éviter tous les fantasmes et autres fake news inutiles sur la pollution, la liste de tous les fluides de fonctionnement du navire (qui repose désormais par 4 600 m de fond) et de toutes les marchandises transportées (365 conteneurs dont 45 contenant des matières dangereuses et 2 100 véhicules dont 190 poids-lourds, 22 bus, 64 engins de chantier, 1 779 voitures, etc.) a été publiée par la Marine nationale : "Chargement du Grande America".

TSM DORA TSM DORA TSM DORA TSM DORA
On voit, sur les deux premières photos ci-dessus, le TSM DORA arrivant dans l'avant-port du GPMLR le 23.03 vers 14h30. Sur la troisième photo, le bateau de servitude est amarré dans l'écluse qui dessert le bassin à flot, ce qui permet de voir de près le conteneur récupéré du GRANDE AMERICA. Sur les photos ci-dessous, le TSM DORA appareille de La Rochelle le jour même vers 15h45, à destination de Brest.
TSM DORA
TSM DORA
TSM DORA
TSM DORA
TSM DORA (Marseille) - IMO 8417508 - Indicatif d'appel FQAR - MMSI 227016100 - Barge autopropulsée pour travaux maritimes et fluviaux - 41,10 x 10,50 x 2,90 m - TE 2,20 m - JB 391 - JN 117 - PL 407 t - Ptot 546 kW (deux moteurs 4T-8cyl MWM TBD234V8 / deux hélices à pas fixe) - V 8,6 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 2 x 104 kW - Grue 15 t - Equipage 6 - Emménagements pour 20 personnes - Constr. 07.1984 (I.M.C.H., Tonnay-Charente, France) - Propr. Thomas Services Maritimes (Rouen, France) - Gérant/Opérat. Iroise Mer (Plougonvelin, France) - Pav. FRA - Ex DORA (01.1988-05.2016 / DCNS Brest) - Ex DORIS 40x10 (07.1984-01.1988 / Dora Shipping).

Accostage à La Rochelle du cargo ADAMAR ce même 23.03.2019
Page précédente
Dernière mise à jour - 27.04.2019

© Françoise Massard  
  www.cargos-paquebots.net