Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...
Page suivante  



Port du Havre désormais directement relié à la Russie et à la Finlande : première escale du NAVI BALTIC le 16.12.2020
Arrivant de Rotterdam (Pays-Bas), le porte-conteneurs estonien (mais opéré par un armement chinois, cf. infra) NAVI BALTIC a accosté au quai du Havre du Terminal de France (Port 2000) le 16.12.2020 à 06h45. On le voit ici peu après son appareillage le jour même, aux environs de 15h30, à destination de Bronka (nouveau port russe en eaux profondes / 14,4 m, ouvert en 2015, situé sur la côte Sud du golfe de Finlande, à environ 40 km au S-O de Saint-Pétersbourg, plus grand port russe de la mer Baltique) qu'il touchera dans 4 j. Ce feeder était en escale inaugurale au GPMH (1). En effet, l’armement chinois Cosco Shipping (2) vient, par l'intermédiaire de sa filiale shortsea Diamond Line, de positionner le GPMH dans la rotation de son service "Shortsea RFS4" qui dessert chaque semaine la Russie (port de Saint-Pétersbourg / Bronka) et la Finlande (port de Kotka). Deux navires assureront cette rotation hebdomadaire, et ce grâce à des transit-times particulièrement compétitifs : à l'export, Le Havre dessert Saint-Petersbourg en 4 j et Kotka en 5 j ; à l'import, le transit de Kotka au Havre se fait en 4 j.
(1) Les photos du navire en route sont de Fabien Montreuil. Celles de la passerelle et du local de la table à cartes sont de OOCL.
(2) Ce PC continue de naviguer sous la "marque" OOCL, mais en fait il appartient officiellement à l'armement chinois Cosco Shipping. Ce dernier a en effet racheté OOCL en 07.2018, devenant ainsi le premier armement chinois et le troisième au niveau mondial (faisant, du même coup, reculer l'armement français CMA CGM à la quatrième place).
NAVI BALTIC (Madeira) - IMO 9386718 - Indicatif d'appel CQYE - MMSI 255805884 - Porte-conteneurs - 168,00x26,80x14,00 m - TE 9,60 m - JB 17 488 - JN 8 125 - PL 17 894 t - P 11 200 kW (mot. 4T-8cyl MAN-B&W 8L58/64 / hélice à pas variable) - V 19,2 nd - Deux propulseurs transversaux (av. 900 kW / arr. 750 kW) - Générat. 1 x 2 288 kW / 3 x 650 kW - Cap. 1 421 evp (dont 300 reefers) / 10 rangées de conteneurs - Coque renforcée glace (FS Ice Class 1A Super) - Constr. 07.2009 (J.J. Sietas, Hambourg, Allemagne) - Propr./Gérant Amisco (Tallinn, Estonie) - Opérat. Orient Overseas Container Line / OOCL - Cosco Group (Hong Kong, Chine) - Pav. PRT. Sisterships : CHARLOTTA B (IMO 9432232 / 01.2009) - HEINRICH EHLER (IMO 9372200 / 08.2008) - OOCL RAUMA (IMO 9462794 / 11.2009) - THETIS D (IMO 9372274 / 03.2009) - VERA RAMBOW (IMO 9432220 / 09.2008).


Un nouveau navire dédié à l'industrie éolienne en mer des USA conçu par la filiale néerlandaise d'Ulstein

La société Ulstein Design & Solutions (filiale néerlandaise, basée à Rotterdam) du groupe norvégien Ulstein) a récemment été choisie par la firme américaine Great Lakes Dredge & Dock Co, LLC /GLDD (siège à Oakbrook Terrace, Illinois) pour concevoir le premier navire dédié à l'industrie éolienne américaine, répondant au "Jones Act" (officiellement "Merchant Marine Act " promu en 1920 par Wesley Jones, loi protectionniste américaine réservant le marché domestique — transport par cabotage des marchandises entre des ports américains — aux seuls navires construits aux Etats-Unis et exploités par des citoyens américains ou résidents permanents, donc avec un équipage américain et naviguant sous pavillon USA… loi d'ailleurs régulièrement remise en cause).

  Ce navire sera essentiellement destiné à déposer les enrochements servant de fondations aux éoliennes des futurs champs éoliens offshore américains (ceux-ci seront développés au large de la côte Est des USA dans un premier temps, puis dans le Golfe du Mexique, puis au large de la côte Ouest). Comme on le voit sur la photo ci-contre (doc. Ulstein), ce navire disposera d'un pont de travail important, spécialement résistant pour supporter de lourdes charges, et d'un système d'alimentation en continu incliné pour le bon positionnement en profondeur des enrochements. Il disposera également d'un système de positionnement dynamique pour un dépôt précis des roches, même avec une mer agitée. Le design (défini grâce à la "Blended Design Method" nouvellement développée par Ulstein BV, avec la collaboration des bureaux d'études norvégien et polonais d'Ulstein), ainsi que l'optimisation des dimensions et de la vitesse du navire devraient aboutir à un gain significatif de ses performances tant au niveau économique qu'au niveau environnemental (diminution de sa consommation de fioul et donc des émissions polluantes).

Le nom de son chantier de construction n'a pas encore été révélé, mais ce navire devrait être opérationnel au premier trimestre 2024 selon Ulstein. A noter que toutes les discussions aboutissant à la signature du contrat ont été faites en vidéoconférence, Covid-19 obligeant !



Retour de la FAL 1 au Havre avec l'escale du CMA CGM ANTOINE DE SAINT EXUPERY le 13.12.2020 — Photos Fabien Montreuil
Pour répondre à l'explosion du e-commerce, en raison de la Covid-19 et des confinements qui en découlent, l'armement français CMA CGM ajoute des navires sur ses lignes habituelles vers la France afin de répondre à la demande des chargeurs français, en particulier au Havre. Ainsi, la FAL 1 (1) ("ligne amirale" Asie - Nord Europe) revient au Havre : retour inauguré ce 13.12.2020 avec l'arrivée, vers 09h30, du CMA CGM ANTOINE DE SAINT EXUPERY (27 j de transit time entre Shanghai et le GPMH). Ainsi, un navire de la FAL 1 escalera toutes les semaines au Havre. Visite à bord de ce porte-conteneurs de près de 21 000 boîtes (je redonne ses caractéristiques car elles ont été complétées et affinées — depuis son inauguration — par sa société de classification, le Bureau Veritas). Ce PC, en provenance directe de Singapour, se dirige vers Port 2000, où il doit accoster (vers 11h00) au quai du Havre (poste HAV12) du Terminal de France. Il appareillera pour Dunkerque le 15.12 vers 02h00.

(1) La French Asia Line (FAL) dessert, lors de sa boucle de deux mois, les ports suivants : Tianjin Xingang (Chine) - Busan (Corée du Sud) - Ningbo (Chine) - Shanghai (Chine) - Yantian (Chine) - Singapour - Canal de Suez (transit) - Freeport (Malte) - Le Havre (France) - Dunkerque (France) - Hambourg (Allemagne) - Rotterdam (Pays-Bas) - Southampton (Angleterre) - Tanger Med (Maroc) - Algésiras (Espagne) - Canal de Suez (transit) - Port Kelang (Malaisie) - Ningbo (Chine) - Shekou (Chine) - Retour à Tianjin Xingang. On peut visiter une grande partie de ces ports et "vivre" ce voyage en vraie grandeur puisque j'ai eu la chance de le faire à bord du CMA CGM NABUCCO en 2006 (quelques ports précédemment cités n'étaient alors pas desservis, remplacés par d'autres).
Les navires affectés à cette ligne sont les suivants : APL RAFFLES (IMO 9631979 / 05.2013) - CMA CGM ALASKA (IMO 9469572 / 01.2011) - CMA CGM ALEXANDER VON HUMBOLDT (IMO 9454448 / 04.2013) - CMA CGM ANTOINE DE SAINT-EXUPERY (cf. infra) - CMA CGM BOUGAINVILLE (IMO 9702156 / 08.2015) - CMA CGM CHAMPS ELYSEES (IMO 9839131 / 10.2020) - CMA CGM JACQUES SAADE (IMO 9839179 / 09.2020) - CMA CGM JEAN MERMOZ (IMO 9776420 / 05.2018) - CMA CGM JULES VERNE (IMO 9454450 / 04.2013) - CMA CGM KERGUELEN (IMO 9702132 / 03.2015) - CMA CGM LOUIS BLERIOT (IMO 9776432 / 10.2018) - CMA CGM LOUVRE (IMO 9839143 / Livrable 12.2020) - CMA CGM PALAIS ROYAL (IMO 9839181 / 11.2020) - CMA CGM TENERE (IMO 9859117 / 09.2020) - MERKUR FJORD (IMO 9620607 / 09.2013).

CMA CGM ANTOINE DE SAINT EXUPERY
CMA CGM ANTOINE DE SAINT EXUPERY
CMA CGM ANTOINE DE SAINT EXUPERY
CMA CGM ANTOINE DE SAINT EXUPERY (Marseille) - IMO 9776418 - Indicatif d'appel FJZP - MMSI 228098700 - Porte-conteneurs - 400,00x59,00x33,00 m - TE 16,00 m - JB 219 277 - JN 99 813 - PL 202 684 t - P 67 430 kW (mot. 2T-11cyl Wartsila-HHI 11X92 / hélice à pas fixe) - V 22 nd - Prop. d'étrave (2 x 2 500 kW) - Générat. aux. 3 x 4 320 kW / 1 x 2 880 kW / 1 x 400 kW - Cap. 20 954 evp (dont 1 600 reefers) / 23 rangées de conteneurs - Equipé de scrubber - Certifié Green Passport - Constr. 01.2018 (HHIC-Phil Inc., Subic, Philippines) - Propr./Gérant/Opérat. CMA CGM (Marseille, France) - Pav. FRA - Société de classification : Bureau Veritas. Sisterships : CMA CGM JEAN MERMOZ (IMO 9776420 / 05.2018) et CMA CGM LOUIS BLERIOT (IMO 9776432 /10.2018).


Le pétrolier BARCELONA SPIRIT accoste à Antifer le 07.12.2020 — Photos Gérard Né
Arrivé sur rade du Havre le 06.12.2020 vers 19h00, le pétrolier canado-singapourien BARCELONA SPIRIT y mouille jusqu'au lendemain. Il est en provenance du canal de Suez, ayant chargé sa cargaison à Ras Tanura, port pétrolier d'Arabie Saoudite (situé sur la côte Ouest du Golfe Persique et siège de la compagnie pétrolière nationale Saudi Aramco). Ce navire-citerne, de type Suezmax (voir ici les différentes familles de pétroliers), embarque le pilote le 07.12 à 14h00 et passe les digues d'entrée du port un peu avant 15h30.
BARCELONA SPIRIT
BARCELONA SPIRIT
BARCELONA SPIRIT
On voit ici le BARCELONA SPIRIT en train de manœuvrer pour aller accoster en direct (il devra donc éviter lors de son appareillage) au poste AFR Est du terminal pétrolier du Havre-Antifer. Comme on le voit sur les photos, il est aidé par quatre remorqueurs de la flotte Boluda du port havrais. Il appareillera le 08.12 en début d'après-midi à destination du terminal pétrolier de Fawley (terminal situé à une dizaine de kilomètres au sud de Southampton et siège d'une raffinerie Esso, la plus grande du Royaume-Uni).
BARCELONA SPIRIT
BARCELONA SPIRIT
BARCELONA SPIRIT
Comme on le voit sur sa cheminée, le BARCELONA SPIRIT appartient à l'armement canadien Teekay (dont le siège est à Vancouver), mais il est géré par sa filiale de Singapour.
BARCELONA SPIRIT
BARCELONA SPIRIT
BARCELONA SPIRIT
BARCELONA SPIRIT (Nassau) - IMO 9578634 - Indicatif d'appel C6CC9 - MMSI 311000437 - Pétrolier (Transport de brut) - 274,00x48,00x23,20 m - TE 17,025 m - JB 81 509 - JN 51 283 - PL 158 482 t - P 18 660 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W 6S70ME-C / hélice à pas fixe) - V 15,5 nd - Générat. aux. 3 x 538 kW - Cap. 167 441 m3 (12 citernes) - Certifié Green Passport - Constr. 01.2011 (Samsung Heavy Industries, Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant Teekay (Vancouver, Canada / Singapour)  - Pav. BHS - Ex PRINCIMAR GRACE (01.2011-09.2015) - Lancé comme POLA P. (11.2010). Sisterships : cf. DOLVIKEN (IMO 9587192 / 01.2012). A noter simplement que le BACALIAROS (IMO 9233777 / 04.2003) qui y est cité navigue désormais comme AMETHYST MTS (il vient de changer de nom le 01.12.2020).


Quelques nouvelles de La Rochelle (02.12.2020) — Photos Samuel Daguenet
Le pétrolier norvégien SKS DRIVA arrive à La Rochelle le 02.12.2020 vers 17h45, en provenance de Jubail (port d'Arabie Saoudite donnant sur la côte Ouest du Golfe Persique, et situé à environ 300 km au S-E de Koweit City). Il vient livrer 49 178 t de gazole qu'il va décharger au poste APWE de l'appontement pétrolier. Il appareillera le 05.12 à 17h30, à destination d'Anvers (Belgique).
SKS DRIVA SKS DRIVA SKS DRIVA SKS DRIVA
SKS DRIVA (Bergen) - IMO 9428970 - Indicatif d'appel LAIV7 - MMSI 257572000 - Pétrolier - 249,99x45,00x21,50 m - TE 15,22 m - JB 65 911 -  JN 37 162 - PL 119 456 t - P 16 350 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-HHI 6S70ME-C / hélice à pas fixe) - V 15,2 nd - Générat. aux. 3 x 1 045 kW - Cap. 131 355 m3 (12 citernes) - Constr. 03.2010 (Hyundai Samho Heavy Industries, Samho, Corée du Sud) - Propr. SKS OBO & Tankers (Bergen, Norvège) - Gérant/Opérat. OSM Bergen Tank (Sandsli, Norvège) - Pav. NOR. Sisterships : cf. SKS DODA (IMO 9531648 / 04.2012).

Le cargo porteur de colis lourds GRIETJE appareille du quai Chef de Baie du GPMLR le 02.12.2020 à 15h00, à destination de Onne (port nigérian situé sur le golfe de Guinée, à 25 km au sud de Port Harcourt), via une escale intermédiaire à Las Palmas (Grande Canarie). A son bord, deux bâtiments militaires neufs construits par le chantier vendéen Ocea (Les Sables d'Olonne) : les patrouilleurs P271 et NNS ABA (sistership du NNS SOKOTO), tous deux destinés à la Marine nigériane.
GRIETJE GRIETJE GRIETJE
Il avait accosté au poste CB02 du quai Chef de Baie le 30.11 à 19h30, en provenance de Sluiskil (port néerlandais de la province de Zélande, situé au bord du canal Gand-Terneuzen, lequel débouche dans la mer du Nord via l'Escaut).
GRIETJE GRIETJE GRIETJE
GRIETJE (Saint John's) - IMO 9147708 - Indicatif d'appel V2LN - MMSI 304081008 - Cargo de divers / Porteur de colis lourds (type 161A) - 151,58x20,40x10,50 m - TE 7,836 m - JB 8 397 - JN 4 178 - PL 9 360 t - P 9 450 kW (mot. 4T-9cyl MAN-B&W 9L48/60 / hélice à pas variable) - V 18 nd - Prop. d'étrave (750 kW) - Générat. aux. 1 x 1 000 kW / 3 x 304 kW - Cap. GRN 13 604 m3 (1 cale) - Panneaux de cales renforcés pour pouvoir supporter des charges lourdes en pontée - Grues 2 x 320 t / 1 x 200 t - Constr. 02.2000 (J.J. Sietas, Hambourg, Allemagne) - Gérant/Opérat. SAL Heavy Lift (Hambourg, Allemagne) - Pav. ATG. Sisterships : cf. WIEBKE (IMO 9197478 / 09.2000).

Le cargo tout neuf ARKLOW ARCHER appareille de La Rochelle le 02.12.2020 à 12h30, à destination de Musel-Arnao (extension du port de Gijon, distante d'environ 3 km, Asturies, Espagne). Ce navire, entré en service le 14.07.2020, fait partie d'un plan de renouvellement d'une partie de la flotte de l'armement irlandais Arklow Shipping (cf. infra).
ARKLOW ARCHER ARKLOW ARCHER ARKLOW ARCHER
Il vient livrer 8 134 t de clinker qu'il va décharger au poste SM02 du quai Saint-Marc (le clinker est l'un des constituants du ciment et est destiné à l'usine LafargeHolcim / ex Holcim située en arrière du quai).
ARKLOW ARCHER ARKLOW ARCHER ARKLOW ARCHER
ARKLOW ARCHER (Arklow) - IMO 9851969 - Indicatif d'appel EIWY5 - MMSI 250005981 - Cargo de divers - 120,45x14,99x9,70 m - TE 7,19 m - JB 5 078 - JN 2 704 - PL 8 543 t - P 2 000 kW (mot. 4T-6cyl MaK-Caterpillar 6M25C / hélice à pas variable) - V 12 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 2 x 200 kW / 1 x 90 kW - Cap. GRN 9 906 m3 (2 cales) - Certifié Green Passport - Coque renforcée glace (FS Ice Class 1A) - Constr. 07.2020 (Ferus Smit BV, Westerbroek, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Arklow Shipping (Arklow, République d'Irlande) - Pav. IRL. Sisterships : ARKLOW ABBEY (IMO 9851933 / 09.2019) - ARKLOW ACCORD (IMO 9851945 / 01.2020) - ARKLOW ACE (IMO 9851957 / 06.2020) - ARKLOW ARROW (IMO 9851971 / Livrable 01.2021) - ARKLOW ARTIST (IMO 9851983 / Livrable 01.2021).
Page précédente
Dernière mise à jour - 01.01.2021

© Françoise Massard  
  www.cargos-paquebots.net