Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard

Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Acergy Falcon - Alexandra - Annie Johnson - Axel Johnson - Ciudad de Cadiz - Coastal Wave - Costa Allegra - Costa Marina - Côtes de Bretagne - Craigantlet - Crozon - Enterprise - Four Sky - Freja Atlantic - Gascogne - Grand Voyager - Gulf Ahmadi - Gulf Jash - Gulf Riyad - Gulf Safwa - Gulf Shagra - Gulf Sieb - Gulf Valour - Gulf Vision - Guyenne - Huelin Endeavour - Jeanne d'Arc - Karin Schepers - La Boudeuse - LNG Adamawa - LNG Akwa Ibom - LNG Bayelsa - LNG Cross River - LNG River Niger - LNG Rivers - LNG Sokoto - Marion Dufresne - MSC Fantasia - MSC Splendida - Neptunius - Norwegian Epic - Oceanic - Oil Driller - Pelworm - Petrel - Probo Baoning - Probo Koala - Regent Moon - Royale Oceanic - Safmarine Leman - Seabourn Odyssey - Seabourn Quest - Seabourn Sojourn - Seaway Falcon - Soul Sound - Starship Oceanic - Surfer 3601 - Surfer 3602 - The Oceanic -
Page précédente
 Rien d'exhaustif, rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures variées au fil des jours...

A quai à Cherbourg, le petit cargo polyvalent HUELIN ENDEAVOUR
HUELIN ENDEAVOUR
HUELIN ENDEAVOUR (Dundalk) - IMO 8215807 - Indicatif d'appel EIDM - MMSI 250000553 - Cargo de divers - 77,99x13,80x8,15 m - TE 5,019 m - JB 2 046 - JN 766 - PL 1 874 t - P 735 kW (mot. 4T-9cyl Klöckner-Humboldt-Deutz SBV9M628 / hélice à pas fixe) - V 13 nds - Propulseur d'étrave (184 kW) - Générateurs 2x210 kVA - Cap. GRN 3 443 m3 / 124 evp (dont 5 reefers) - Constr. 1983 (J.J. Sietas, Hambourg, Allemagne) - Propr./Gérant Lee Shipping (Blackrock, Irlande) - Opérat. Huelin-Renouf Shipping (Southampton, Royaume-Uni) - Pav. IRL - Ex COASTAL WAVE (1998-2009) - Ex PELWORM (1995-1998) - Ex NEPTUNUS (1988-1995) - Ex CRAIGANTLET (1983-1988). Sistership : SOUL SOUND (IMO 8215792).
Photo du 24-06-2010 - Gérard Léonard

Le poseur de pipelines ACERGY FALCON a momentanément quitté son quai de réparation à Brest pour des essais en mer (hier 24.06.2010)
Les Brestois le connaissent bien puisqu'il y séjourne depuis le début janvier de cette année, pour d'importants travaux (tôlerie, entretien des systèmes de propulsion, maintenance des générateurs, carénage, etc.) au chantier Sobrena. Cet ancien navire de forage (construit comme PETREL en 1976) est maintenant un navire poseur de canalisations sous-marines. Les travaux (maintenance et transformations) ne devaient durer que quelques semaines, mais il a malheureusement été victime d'un incendie (qui a démarré dans le carroussel de stockage des tuyaux flexibles) juste une semaine après son arrivée à Brest (en forme de radoub n° 3). Si aucun blessé ne fut heureusement à déplorer, les dégâts furent en revanche importants, ce qui prolongea évidemment son arrêt technique. Il devrait quitter Brest prochainement. On le voit ici (photographié par Erwan Guéguéniat) au cours d'une giration complète (peut-être pour tester son positionnement dynamique).

ACERGY FALCON
ACERGY FALCON
ACERGY FALCON

Ce navire spécialisé s'était illustré, dès sa mise en service en 1976 (il s'appelait alors PETREL), en participant au pompage du pétrole contenu dans les soutes du pétrolier allemand BOEHLEN qui avait malheureusment coulé, au large des côtes bretonnes, le 14.10.1976. Il faisait en effet route du port vénézuélien Bajo Grande (sur le lac Maracaïbo) à Rostock (Allemagne) quand il fut pris dans une violente tempête au N-O de la Chaussée de Sein. L'équipage dut mettre les canots de sauvetage à la mer, mais ceux-ci se brisèrent contre la coque, entraînant la mort de 25 marins. Le pétrolier coula le lendemain à la position 48° 11' N - 005° 12' W. Cette tragrédie est relatée dans un site (en allemand) dédié au BOEHLEN.

ACERGY FALCON
ACERGY FALCON
ACERGY FALCON
ACERGY FALCON
ACERGY FALCON (Ramsey) - IMO 7409401 - Indicatif d'appel MTFA3 - MMSI 233638000 - Poseur de pipelines - 152,84x21,42x12,50 m - TE 7,51 m - JB 10 385 - JN 3 116 - PL 7 500 t - Ptot 15 840 kW (six moteurs diesel-électriques 4T-8cyl Wichmann-Wartsila WX28V8 attelés à six générateurs de 2 400 kW chacun qui alimentent quatre moteurs électriques entraînant deux hélices à pas variable) - V 12,5 nds - Capacité soutes 3 529 t FO (consomm. 26 t/j) - Capacité d'hébergement 141 - Grues 1x64 t / 1x30 t / 1x27,7 t - Constr.1976 (IHC Gusto BV, Schiedam, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Acergy Norway (Randaberg, Norvège) - Pav. IOM.
Ex SEAWAY FALCON (1995-2006) - Ex ENTERPRISE (1993-1995) - Ex PETREL (1990-1993) - Ex OIL DRILLER (1989-1990) - Ex PETREL (1976-1989).
Particularité : il peut travailler en positionnement dynamique grâce à ses nombreux propulseurs : trois transversaux à l'avant et deux transversaux à l'arrière (1 305 kW chacun), ainsi que deux propulseurs directionnels (1 540 kW et 1 200 kW respectivement).

LNG ADAMAWA
Ci-contre le méthanier LNG ADAMAWA. Il navigue pour l'armement Anglo-Eastern - UK (sous pavillon des Bermudes).
LNG ADAMAWA (Hamilton) - IMO 9262211 - Indicatif d'appel ZCDM8 - MMSI 310469000 - LNG - 288,73x48,06x26,50 m TE 12,30 m - JB 115 993 - JN 34 797 - PL 79 566 t - P 23 184 kW (turbine à vapeur Mitsubishi-Hyundai MS36-2 / hélice à pas fixe) - V 19,7 nds - Propulseur d'étrave - Générateurs 2x3 250 kW / 2x1 600 kW - Cap. 142 656 m3 (gaz liquéfié / quatre cuves) - Constr. 2005 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Gérant Anglo-Eastern Ship Management - UK (Glasgow, Royaume-Uni) - Pav. BMU. Sisterships : LNG AKWA IBOM (IMO 9262209) - LNG BAYELSA (IMO 9241267) - LNG CROSS RIVER (IMO 9262223) - LNG RIVER NIGER (IMO 9262235) - LNG RIVERS (IMO 9216298) - LNG SOKOTO (IMO 9216303).


HELLE RITSCHER

Quelques navires en escale
au port d'Abidjan

Photos Roland Grard
Juin 2010


Samskip lance un nouveau service régulier au départ du terminal conteneurs de Montoir (GPMNSN) vers la Scandinavie et la Russie, via Rotterdam
Nous évoquions récemment l'ouverture d'une nouvelle ligne (Montoir - Brest - Rotterdam - Montoir) de la BG Freight Line avec le porte-conteneurs KARIN SCHEPERS Ce nouveau service a permis à l'armement islandais Samskip (siège à Rotterdam) de répondre à l'appel d'offre “common feeder” lancé par le Grand Port Maritime de Nantes St-Nazaire. L'armement, fondé en Islande en 1990, a ainsi acheté des slots sur le porte-conteneurs, ce qui va lui permettre de transporter des conteneurs, au départ de Montoir et via son hub de Rotterdam, vers la Baltique, la Scandinavie et la Russie. Samskip, avec 1 750 salariés répartis dans une vingtaine de pays, se place parmi les toutes premières compagnies spécialisées dans le transport multimodal de marchandises conteneurisées, dont les produits à température et hygrométrie dirigées — D'après l'Antenne du 22.06.2010.
KARIN SHEPERS

PRINCESS DANAE
Quelques navires en escale au port du Havre
les 19 et 21 juin 2010
Photos Gérard Né
(mise en ligne 23.06.2010)
NOORDAM

Quelques navires vus sur la Gironde hier 21.06.2010, entre Le Verdon et St-Christoly-Médoc
Le baliseur océanique GASCOGNE appareille du Verdon, vers 08h30, pour aller poser de nouvelles bouées, couchées sur le pont de travail (arrière sur ces baliseurs de nouvelle génération). Toujours accosté bâbord à quai dans la petite zone portuaire de Port-Médoc, il n'a d'autre choix que de sortir en marche arrière, puis d'éviter au bout du quai avant de faire route vers son lieu de travail au large.

GASCOGNE
GASCOGNE
GASCOGNE
GASCOGNE
GASCOGNE

Ci-dessous, mouillé depuis 48 h au large du terminal du Verdon (GPMB), le chimiquier/pétrolier GUYENNE (que j'ai eu le loisir de contourner). A droite, le Ro-Ro CIUDAD DE CADIZ (vu récemment à Pauillac), ici photographié à la descente de Gironde à mi-chemin entre Pauillac et la mer.

GUYENNE
GUYENNE
GUYENNE
GUYENNE

GUYENNE (Marseille) - IMO 9309148 - Indicatif d'appel FMFQ - MMSI 226293000 - Chimiquier/Pétrolier - 119,90x18,80x10,50 m - TE 8,23 m - JB 6 416 - JN 3 277 - PL 11 000 t - P 4 320 kW (mot. 4T-9cyl MaK-Caterpillar 9M32 / hélice à pas variable) - V 13,5 nds - Générateurs 3x(1 345 kVA - 1 076 kW) / 1x(215 kW - 269 kVA) - Propulseur d'étrave (500 kW) - Cap. 11 934 m3 (12 cuves / 12 pompes) - Constr. 2006 (R.M.K. Tersanesi, Tuzla, Turquie (coque) / Barreras (Astillero Hijos de J.), Vigo, Espagne) - Gérant Petromarine (Marseille, France) - Pav. FRA (RIF).

Egalement croisé à plusieurs reprises ces jours-ci, la drague aspiratrice en marche COTES DE BRETAGNE (vue à quai à La Rochelle en juin 2008).
COTES DE BRETAGNE
COTES DE BRETAGNE (Paimpol) - IMO 9171682 - Indicatif d'appel FW3973 - MMSI 227003850 - Drague aspiratrice en marche - 74,90x11,00x5,00 m - TE 4,05 m - JB 911 - JN 684 - PL 1 800 t - Ptot 1 472 kW (deux moteurs 4T-12cyl Cummins KT-38-M / deux propulseurs azimutaux) - V 9 nds - Générateurs 2x(100 kVA - 80 kW) - Cap. max 1 059 m3 - Equipage 7 - Constr. 1998 (GEC-Alsthom Leroux Naval (maintenant groupe STX), Saint-Malo, France (coque) / Société des Etablissements Merré, Nort-sur-Erdre, France / Jumboïsé en 2003) - Propr./Gérant/Opérat. Compagnie Armoricaine de Navigation / Groupe Roullier (Pontrieux, France) - Pav. FRA.


Quelques navires en escale au Grand Port Maritime de Bordeaux
(GPMB)
Sites de Bassens et d'Ambès
17 juin 2010


Le MARION DUFRESNE continuera de ravitailler les Terres Australes et Antarctiques Françaises
Depuis son entrée en service en 1995, le MARION DUFRESNE (armement CMA CGM) assure chaque année, depuis l'île de La Réunion, et ce pendant quatre mois, le ravitaillement des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF) — îles Kerguelen, Crozet, Saint-Paul et Amsterdam.

Le reste de l'année, il est affrété par l'Institut Paul-Emile Victor (IPEV) comme navire de recherche pour des campagnes scientifiques sur toutes les mers du monde (études hydrologiques, biologiques, géologiques, écologiques, etc.). Son contrat d'explotation remontait du temps de la Compagnie Générale Martime (CGM) (1) avant que celle-ci ne soit privatisée (en 1996). Une grosse partie de son exploitation incombait encore aux TAAF, lesquelles avaient demandé dès 2008 à la CMA CGM une réduction drastique des coûts, sous peine de devoir arrêter l'exploitation du navire. Heureusement, les longues négociations entre les TAAF, l'IPEV et la CMA CGM ont récemment abouti à un compromis qui sauve le navire. Malheureusement, ce sera au prix d'une diminuiton du nombre de marins français au sein de l'équipage (il passera de 28 à 13 — dont six officiers et sept personnels d'exécution — le reste de l'équipage étant désormais malgache. Des économies seront également réalisées au niveau de la gestion et de la maintenance du navire vis-à-vis desquelles les TAAF seront beaucoup plus impliquées qu'auparavant.

(1) Pour mémoire, la Compagnie Générale Maritime (CGM) est née en 1977 de la fusion des Messageries Maritimes (les "MessMar", créées en 1857) et de la Compagnie Générale Transatlantique (CGT ou "Transat", née en 1855). Par ailleurs, Jacques Saadé (président de l'actuel troisième armement mondial, la CMA CGM) créa en 1978 la Compagnie Maritime d’Affrètement (CMA). Cette dernière devint, en 1995, le premier transporteur maritime français de conteneurs. La CGM fut privatisée en 1996 et, trois ans plus tard, la CMA CGM naissait de la fusion de CMA et de CGM (1999).

CIUDAD DE CADIZ & SEARAY

Quelques navires en escale au port girondin de Pauillac

dont les CIUDAD DE CADIZ et CITY OF HAMBURG

15 et 16 juin 2010

Le NORWEGIAN EPIC de retour de ses deuxièmes essais en mer, rentrant à Saint-Nazaire (13.06.2010)
Après une première série d'essais en mer à la mi-février (2010), ce navire de croisières (le plus gros jamais construit à Saint-Nazaire) vient d'esffectuer une deuxième campagne d'essais de trois jours au large de Belle-Ile et de l'Ile d'Yeu. Livraison prévue à son armateur NCL le 17.06.2010, soit à peu près à la date initialement prévue et ce malgré une succesion de contretemps (dont changement d'un des six moteurs et plusieurs départs de feux (d'origine criminelle semble t-il). Première escale : Rotterdam, puis croisière inaugurale Southampton-New York où il sera baptisé début juillet — Photos Christian Plagué.
NORWEGIAN EPIC
NORWEGIAN EPIC
NORWEGIAN EPIC
NORWEGIAN EPIC

Navires en escale au port de commerce
de La Rochelle le 12 juin 2010

Deux missions "ordinaires" au large de la Gironde
à bord du
 baliseur océanique GASCOGNE


(Mise en ligne le 11.06.2010)

Peut-être bientôt un paquebot libyen en construction à Saint-Nazaire (chantier STX) pour une livraison fin 2012 ?
L'armement national libyen GNMTC (General Maritime Transportation Company), fondé en 1975 (et dirigé par l'un des fils du Président Kadhafi), jusqu'ici spécialisé dans le transport de produits pétroliers (flotte de quatorze "crude carriers", sept pétroliers/chimiquiers et deux LPG), vient (04.06.2010) de signer avec le chantier nazairien STX une lettre d'intention pour la construction d'un paquebot livrable en décembre 2012. Le design de ce futur paquebot serait proche de celui des MSC FANTASIA (livré fin 2008 par STX Saint-Nazaire, cf. photo ci-contre prise à Saint-Nazaire en avril 2008) et MSC SPLENDIDA (IMO  9359806, livré durant l'été 2009), mais le paquebot libyen devrait être un petit peu plus grand, avec une capacité d'accueil passagers légèrement supérieure : 4 000 passagers et 1 739 cabines (contre  3 959 passagers et 1 637 cabines pour le MSC FANTASIA).
MSC FANTASIA
Caractéristiques annoncées par GNMTC pour le futur paquebot : 333,33x37,92x8,65 m - JB 139 400 - 1 739 cabines passagers - 732 cabines équipage.
MSC FANTASIA (Panama) - IMO 9359791 - Indicatif d'appel 3ETR7 - MMSI 370648000 - 333,3x37,9 m - JB 133 500 - PL 15 000 t - Deux propulseurs électriques alimentés par quatre moteurs diesel - Vitesse en service prévue 23 nds - Cap. 3 959 passagers (1 637 cabines) / 1 325 membres d'équipage) - Livraison fin 2008 (Aker Yards, Saint-Nazaire, France) - Propr./Gérant Mediterranean Shipping Co (Genève, Suisse) - Pav. PAN.

Quelques navires en escale au port du Havre le 10.06.2010
Photos Gérard Né
(mise en ligne 11.06.2010)

Le dernier-né de Seabourn Cruises, le SEABOURN SOJOURN, vient d'être baptisé à Londres (05.06.2010)
SEABOURN SOJOURN
Le chantier italien T. Mariotti, chantier spécialisé dans la construction navale haut de gamme, a récemment livré le SEABOURN SOJOURN à Seabourn Cruises (branche "Luxe" du Groupe Carnival), pour un montant de 550 M€. Le navire a été baptisé à Londres ce dernier week-end. A contre-courant des derniers paquebots mis sur le marché, type NORWEGIAN EPIC (dont la livraison est toujours annoncée pour le 17 juin, et ce malgré un xième incendie qui s'est déclaré à bord le 06.06.2010 mais heureusement vite maîtrisé), ce nouveau navire de croisières (signé des architectes norvégiens Petter Yran & Bjorn Storbraaten) est à taille humaine (450 passagers au maximum), s'apparentant plus à un "yacht", un peu plus gros toutefois que les BOREAL et AUSTRAL (Cie du Ponant). Un premier sistership, le SEABOURN ODYSSEY, est opérationnel depuis l'an dernier. Un troisième navire, le SEABOURN QUEST (IMO 9483126), doit être livré en 2011 (confirmé par le chantier).
La coque a été construite par Ci.Mar Costruzioni Navali (San Giorgio di Nogaro, Italie), chantier détenu à parts égales par T.Mariotti et le groupe Cimolai, puis transportée en avril 2008 jusqu'au chantier Mariotti de Gênes qui a procédé à la fin de la construction et aux finitions.
SEABOURN SOJOURN (Nassau) - IMO 9417098 - Indicatif d'appel C6YA5 - MMSI 311027100 - Navire de croisières - 198,00x25,60x11,80 m - TE 6,40 m - JB 32 200 - PL 3 000 t - Ptot 24 000 kW (quatre moteurs diesel électr. 4T-12cyl Wartsila 12V32 couplés à quatre générateurs entraînant deux hélices à pas variable) - V 19 nds - Deux propulseurs - Cap. 450 passagers (225 cabines) - Constr. 2010 (T. Mariotti, Gênes, Italie) - Propr. Carnival Cruise Lines (Miami, Etats-Unis) - Gérant/Opérat. Seabourn Cruises (Miami, Etats-Unis) - Pav. BHS. Sisterships : SEABOURN ODYSSEY (IMO 9417086 - Mis en service en 2009).

Le Havre, juin 1940
dans les sillages de l'exode

Exposition ouverte du 11 juin au 12 septembre 2010
du mercredi au dimanche de 14h30 à 18h
Dossier de presse

Espace André Graillot - Chaussée Kennedy - 76600 Le Havre

Nouvellement en ligne, l'Atlas maritime européen - Commission européenne (version bêta)

La Commission européenne a récemment lancé une version bêta de l’European Atlas of the Seas. Au travers d’une cartographie de l’Europe maritime, l’atlas présente de nombreuses données autour de onze thématiques dont : la géographie, la pêche, le transport, l’économie, l’environnement, le patrimoine... Les données sont organisées en fiches synthétiques et complétés par des liens vers d’autres sites pertinents. La version finale sera disponible en anglais, français et allemand.
Info : European Atlas of the Seas - European Commission - lundi 17 mai 2010 / News.aivp.org - 27.05.2010

Ci-dessous, extrait de la page de présentation du site

"Sur les cartes classiques, l'Europe est représentée comme un groupe de pays bordés de mers. Les villes, les routes et les paysages occupent l'avant-scène, tandis que les zones maritimes sont reléguées à l'arrière-plan. Le nouvel atlas maritime européen a pris le parti opposé: il place au premier plan les mers et les activités économiques auxquelles elles donnent lieu."


L'agence Mer et Voyages, spécailisée dans les voyages en cargos, vient d'être rachetée par le tour opérateur Voyageurs du Monde.

Dans notre dossier Voyager en cargos et navires spécialisés : pourquoi ? comment ?, nous mentionnons l'incontournable agence spécialisée dans ce type de voyages, Mer et Voyages, créée en 1992 par Françoise de Tailly — à l'origine de cette idée avant-gardiste (1) — et qui en à peine dix-huit ans a fait naviguer et rêver plus de 3 500 personnes sur toutes les mers du monde. Cette agence vient (fin mai 2010) d'être reprise par le tour opérateur français Voyageurs du Monde, le grand spécialiste depuis trente ans du "voyage sur mesure" ("Pourquoi voyager comme tout le monde quand il est si simple de voyager comme vous êtes ?", tel est leur leitmotiv). Les objectifs de ces deux sociétés sont donc, finalement, assez proches malgré leur différence de taille.

L' équipe de Mer & Voyages (quatre personnes) va donc s'installler dans les bureaux (75 rue de Richelieu, 75002 Paris) de Grand Nord Grand Large (GNGL), spécialiste depuis 25 ans des voyages polaires et filiale de Terres d'Aventure qui appartient elle-même au groupe Voyageurs du Monde. Cette sympathique équipe, professionnele, va pouvoir s'appuyer sur les moyens du groupe VDM pour développer de nouvelles destinations. Bon courage à elle.
(1) J'ai rencontrée, pour la première fois, Françoise de Tailly à l'occasion d'une conférence que j'avais faite au Musée de la Marine (site parisien) après mes deux mois passés à bord du CMA CGM NABUCCO sur la route Europe-Asie. Elle m'avait alors expliqué comment elle en était venue à créer cette agence spécialisée. Je cite quelques-uns de ses propos : "J'ai toujours beaucoup aimé la mer.... J'avais une agence de voyage spécialisée dans l'Amérique Latine.... Je connaissais par ailleurs les voyages en cargo car c'est ainsi que ma famille sud-américaine venait toujours en Europe, notamment sur les cargos des Compagnies italiennes qui avaient alors le monopole des lignes d'Amérique du Sud. Puis j'ai eu l'opportunité de rencontrer Hugo Verlomme (grâce à Jean-Claude Hélary, un spécialiste des paquebots) qui venait de publier son "Guide des Voyages en Cargo" (première édition - NDLR). Cet ouvrage fut tout de suite un immense succès et son éditeur fut assailli de questions de personnes qui avaient envie de voyager en mer "autrement". L'idée de promouvoir ce nouveau genre de voyages m'a donc semblé porteuse d'avenir répondant à ma propre conception du voyage. Et c'est ainsi, qu'avec les conseils d'Hugo Verlomme, je me suis lancée avec un enthousiasme doublé d'énergie dans cette nouvelle activité... Nos passagers, pas comme les autres, ont pour trait commun d'aimer la mer, l’authentique et les rapports humains. Ils fuient le tourisme de masse pour se retrouver avec eux-mêmes. Durant ces navigations, d'une semaine à trois mois, leur vie tourne autour de la mer, du navire et de son équipage, de la vie dans les ports, etc., et essentiellement autour de cela car les escales sont souvent très courtes... on est loin de "la croisière s’amuse", mais c'est justement cette "différence" que nos clients viennent chercher à Mer et Voyages." Bravo à Françoise de Tailly et bon vent à elle dans sa nouvelle vie.

Fin de mission prématurée et définitive pour le trois-mâts goélette français LA BOUDEUSE
Le 1er juin 2010 à minuit, la dernière expédition (missionnée par le ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de la Mer, dans le cadre du "Grenelle de la Mer") de l'un des derniers trois-mâts français, LA BOUDEUSE, commandé par Patrice Franceschi, a été officiellement interrompue, et la vente du navire annoncée. Cette nouvelle mission du navire d'exploration, connue comme Mission Terre-Océan, était plus spécifiquement orientée vers l'étude (scientifique et humaine) de la biodiversité, du réchauffement climatique, de la protection de l'environnement, du développement durable, etc. Elle devait se dérouler sur les côtes d'Amérique du Sud et de Polynésie, étalée sur une durée de deux ans. Au lieu de cela, le navire — qui avait quitté Fécamp (son port d'attache) au début d'octobre dernier — a quitté Caracas ce 2 juin, mettant le cap sur la Martinique (base de la Marine nationale à Fort de France) où il va être immédiatement mis en vente (prix annoncé : 2 M€) afin de couvrir les dettes contractées durant la première partie de la mission. Il en est fini, pour l'instant en tout cas, d'un type d'expédition qui n'était pas sans rappeler l'esprit de celles du « Siècle des Lumières ».
LA BOUDEUSE
LA BOUDEUSE sur les quais de Seine (Coll. Adhémar)
LA BOUDEUSE (Fécamp - Trois-mâts goélette - 46x7 m - TE 2,7 m - Déplacement 250 t - P 265 kW (mot. Scania DS12, changé en 1999) - Voiles 13 (700 m2) - V 14 nds - Deux générateurs - Tous équipements modernes de navigation (2 radars / 2 GPS / sondeur / Navtex / SMDSM / 6 VHF / 3 sextants / etc. - Soutes gazole 8 000 L - Réserve d'eau 2 000 L - Dessalinisateur à osmose inverse (400 L/h) - Autonomie à la mer 6 mois - Equipage 25 - Emménagements 11 cabines / 4 douches / 4 sanitaires / sauna / salle à manger / cuisine / cambuse / chambre froide / carré bibliothèque / bar / bureau / etc.- Constr. 1916 (Pays-Bas) - Pav. FRA.

Ouverture à Amsterdam, le 01.06.2010, du procès du pétro-vraquier PROBO KOALA (qui navigue aujourd'hui sous le nom de GULF JASH)
Le navire OBO (Ore/Bulk/Oil carrier ou pétro-vraquier) PROBO KOALA (aujourd'hui GULF JASH, depuis décembre 2006) avait, on s'en souvient, hélas fait coulé beaucoup d'encre en 2006 après avoir déchargé (en août 2006) des produits toxiques dans le port d'Abidjan, déchets qui avaient, après épandage dans des décharges environnantes, entraîné la mort de plusieurs personnes et intoxiqué beaucoup d'autres..Affaire pour le moins compliquée, vu le nombre d'intervenants (pour mémoire, les déchets avaient d'ailleurs été déchargés puis rechargés à Amsterdam en juillet 2006, les autorités locales les ayant refusés) : propriétaire grec - affréteur suisso-anglo-néerlandais Trafigura - retraiteur de déchets néerlandais APS (Amsterdam Port Services) - autorités du port d'Amsterdam (qui ont laissé repartir le navire) - société nigéro-ivoirienne Tommy (qui a répandu les déchets à Abidjan) - port estonien de Paldiski (où le navire avait escalé après Abidjan et où il a été immobilisé) - le capitaine du cargo (accusé d'avoir menti sur la nature des slops), etc.
Le procès qui s'est ouvert à Amsterdam ce 1er juin risque donc d'être long ! Les principaux prévenus (Trafigura et APS) étaient d'ailleurs absents (le directeur de Toomy, quant à lui, est incarcéré à Abidjan où il purge une peine de 20 ans de prison)... Pour compliquer encore un peu plus, Trafigura a déjà versé au gouvernement ivoirien une indemnisation de 152 M€ (en 2007) et aux avocats des victimes une indemnisation de 33 M€ (en 2009)
Ci-dessus à gauche, le pétro-vraquier sous son nom PROBO KOALA (photo Souvenirs-de-mer), à droite sous son nom actuel GULF JASH (photographié à Québec le 05.03.2009 par Jonathan Heroux).
GULF JASH (Panama) - IMO 8309816 - Indicatif d'appel 3FOG9 - MMSI 357619000 - Minéralier/Vraquier/Pétrolier - 182,91x32,00x18,00 m - TE 13,06 m - JB 31 255 - JN 14 257 - PL 47 980 t - P 9 415 kW (mot. 2T-4cyl B&W-Hyundai 4L80MCE / hélice à pas fixe) - V 14,3 nds - Générat. 2x1 250 kW / 1x750 kW - Cap. GRN 50 662 m3 / 954 evp - Grues 2x28 t - Constr. 1989 (Korea Shipbuilding & Engineering, Busan, Corée du Sud) - Gérant/Opérat. Gulf Stolt Ship Management (Dubai, Emirats Arabes Unis) - Pav. PAN - Ex PROBO KOALA (1999-2006 / Pav. PAN) - Ex PROBO BAONING (1989-1999 / Pav. NIS). Sisterships : GULF AHMADI (IMO 8405866) - GULF RIYAD (IMO 8405854) - GULF SAFWA (IMO 8315401) - GULF SHAGRA (IMO 8315396) - GULF SIEB (IMO 8309804).

Le GRAND VOYAGER remplacera t-il le COSTA ALLEGRA en 2011 pour les célèbres "Croisières Paquet" ?
En effet, on le sait, les fameuses Croisières Paquet "à la française" (rachetées en 1993 par l'armement italien Costa Crociere) viennent de renaître (croisière inaugurale du 7 au 20 mai 2010), commercialisées par la filiale française (Marseille) du groupe TMR International - L'Art du Voyage. Pour cette première année de fonctionnement, TMR a affrété le COSTA ALLEGRA (ci-contre, à droite). Or, un autre voyagiste (agence à Paris), TAAJ Croisières, propose également des croisières francophones sur un sistership, le COSTA MARINA, et du coup TMR craint des confusions entre les deux offres. Pour l'an prochain, TMR envisagerait donc d'affréter plutôt le GRAND VOYAGER, beaucoup plus récent (2000) et naviguant aux couleurs de Iberocruceros, joint venture créée en 2007 entre le groupe Carnival (auquel appartient Costa) et le premier groupe touristique espagnol, Orizonia, via sa filiale Iberojet .
GRAND VOYAGER
COSTA ALLEGRA
GRAND VOYAGER - La Rochelle (05.2010)     
COSTA ALLEGRA - Photo Costa              
Remarque : le COSTA ALLEGRA était à l'origine un porte-conteneurs integral (le ANNIE JOHNSON) qui fut jumboïsé et transformé en navire de croisières fin 1992. Il en est de même du COSTA MARINA qui était à l'origine le porte-conteneurs AXEL JOHNSON, converti en 1990.
COSTA ALLEGRA (Genova) - IMO 6916885 - Indicatif d'appel ICRA - MMSI 247816000 - Navire de croisières - 187,25x25,75x13,15 m - TE 8,20 m - JB 28 597 - JN 11 973 - PL 6 968 t - Ptot 19 200 kW (quatre moteurs 4T-6cyl Wärtsilä 6R46 / deux hélices à pas variable) - V 22 nds - Propulseur d'étrave (750 kW) - Générateurs 3x2 000 kW - Cap. 1 066 passagers (410 cabines) - Equipage 420 - Constr. 1969 (Oy Wärtsilä AB, Turku, Finlande) - Propr. Carnival Cruise Lines (Miami, Etats-Unis) - Gérant/Opérat. Costa Crociere (Gênes, Italie) - Pav. ITA - Ex ALEXANDRA (1988-1990) - Ex REGENT MOON (1986-1988) - Ex ANNIE JOHNSON (1969-1986). Sistership : COSTA MARINA (IMO 6910544).

L'ESTUAIRE
Traversée de l'estuaire de la Gironde entre Royan et Le Verdon
Un site sur la côte charentaise de l'estuaire : Meschers-sur-Gironde
(mise en ligne 02.06.2010)
Meschers-sur-Gironde

Le paquebot de l'ONG Peace Boat, le THE OCEANIC, en escale au Havre les 28 et 29 mai 2010.
Sous pavillon panaméen depuis août 2009, date à laquelle il a échangé son nom d'OCEANIC en THE OCEANIC, ce joli paquebot (comme on en verra bientôt plus) a navigué sous pavillon maltais de 2006 à 2009 (il était opéré par Pullmantur Ship Management). Construit en 1965 déjà comme OCEANIC, il navigua toutefois (sous pavillon Bahamas) comme STARSHIP OCEANIC entre 1985 et 1998 (armements Premier Cruise Lines puis Cruise Holdings), reprenant son nom d'origine de 1998 à 2006. Le paquebot, aux couleurs de Peace Boat, est parti le 16.04.2010 du Japon pour un "tour du monde", avec 22 escales et 20 pays visités. Ce voyage a une connotation nettement "Désarmement nucléaire", avec parmi ses passagers une dizaine de survivants des bombardements sur le Japon lors de la Seconde Guerre Mondiale. Il est egalement impliqué dans la sauvegarde de l'environnement. Retour prévu au Japon le 25.07.2010. Rien à voir, mais toujours au Havre, le citernier danois FREJA ATLANTIC Photos Gérard Né.
THE OCEANIC
THE OCEANIC
FREJA ATLANTIC
THE OCEANIC (Panama) - IMO 5260679 - Indicatif d'appel 3EUQ5 - MMSI 354161000 - Navire de croisières - 238,45x29,40x14,70 m - TE 8,58m - JB 38 772 - JN 20 666 - PL 8 738 t - Ptot 44 000 kW (deux turbines à vapeur Laval- Riuniti / deux hélices à pas fixe) - V 27,3 nds - Générateurs (4x1 820 kW / 2x480 kW) - Propulseurs (av. 2 000 kW / arr. 2 000 kW) - Consomm. combust. 200 t/j - Cap. soutes 4 366 t FO / 252 t DO - Cap. 960 passagers (554 cabines) - Equipage 600 - Constr. 1965 (Cantieri Riuniti dell'Adriatico / CRD, Monfalcone, Italie) - Propr. (depuis 04.2009) Japan Grace Co (Tokyo, Japon) - Affréteur Peace Boat (Tokyo, Japon) - Gérant/Opérat. SeaHawk North America LLC, Hallandale Beach, FL, Etats-Unis) - Pav. PAN - Ex OCEANIC (1998-2009) - Ex STARSHIP OCEANIC (1985-1998) - Ex ROYALE OCEANIC (1985) - Ex OCEANIC (1965-1985).
FREJA ATLANTIC (København) - IMO 9278519 - Indicatif d'appel OVPS2 - MMSI 220301000 - Chimiquier/Pétrolier - 182,90x32,23x19,10 m - TE 11,00 m - JB 30 004 - JN 11 668 - PL 45 967 t - P 9 488 kW (mot. B&W-STX 6S50MC-C / hélice à pas fixe) - V 14,5 nds - Propulseur d'étrave - Cap. 52 169 m3 (12 cuves / 12 pompes) - Constr. 2004 (STX Shipbuilding, Jinhae, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Lauritzen Tankers A/S (Copenhague, Danemark) - Pav. DNK (DIS) - Ex CROZON (2004). Navire-catalogue : une quarantaine de sisterships.

Navires en escale au port de La Rochelle : nouvelle mise à jour
(mise en ligne 30.05.2010)
FOUR SKY

Chargement de "Surfers" sur le cargo SAFMARINE LEMAN le 26.05.2010 à Cherbourg (vedettes offshore construites à Concarneau et Cherbourg)
SAFMARINE LEMAN & SURFER 3602
SURFER 3602
Nous avions annoncé, courant janvier 2010, à l'occasion de la livraison par le chantier Piriou (site de Concarneau) du SURFER 3601, celle au second semestre de son sistership, le SURFER 3602. Ce dernier a pris de l'avance puisqu'on le voit ici en cours de chargement, à Cherbourg, sur le SAFMARINE LEMAN ce 26 mai (photos Gérard Léonard). Ces deux navires rapides de transport de personnel, commandés par Bourbon pour son client Esso, feront la navette entre les ports nord-angolais de Luanda et Soyo et le site pétrolier "Block 15"  au large. On voit ci-contre le SURFER 3602 (en provenance de Concarneau) amarré dans le bassin du Commerce de Cherbourg avant son chargement sur le SAFMARINE LEMAN où il a rejoint deux surfers construits à Cherbourg.
SAFMARINE LEMAN (Basel) - IMO 9314375 - Cargo de divers - 139,95x21,52x11,65 m - TE 8,42 m - JB 9 990 - JN 4 483 - PL 12 579 t - P 8 208 kW (mot. MAN-B&W-Hitachi 8S42MC) - V 17 nds - Cap. 17 010 m3 / 766 evp (dont 120 reefers) - Equipage 18 - Grues 2x80 t (jumelables) - Constr. 2005 (Kyokuyo Zosen K.K., Chofu, Japon) - Propr./Gérant Enzian Ship Management-SCL (Schlieren, Suisse) - Opérateur Safmarine Containers Lines (Anvers, Belgique) - Pav. CHE.
Remarque : le Grand Port Maritime de Dunkerque (GPMD) nous avait informés, fin 2009, que le SAFMARINE LEMAN, avec une première escale le 12.11.2009, avait inauguré une nouvelle ligne : Safmarine MPV (Multi-Purpose Vessel) desservant l'Afrique Centrale (République Démocratique du Congo, Gabon, Angola), avec possiblité (sur demande) de desserte de pays de la Côte ouest Africaine. Cette ligne assure des escales mensuelles à Dunkerque.
SAFMARINE LEMAN & SURFER 3602
SAFMARINE LEMAN & SURFER 3602
SAFMARINE LEMAN & SURFER 3602
SAFMARINE LEMAN & SURFER 3602
SURFER 3602 (Panama) - IMO 9566332 - Indicatif d'appel HP5095 - MMSI 357688000 - Crew boat - 36,30x6,70x3,00 m - TE 1,26 m - JB 211 - JN 64 - Ptot 6 000 kW (trois moteurs 4T/16cyl M.T.U. 16V396TE74L entraînant trois waterjets dont deux Rolls-Royce Kamewa 56SII et un Kamewa 56BII) - V 44 nds - Cap. 50 passagers - Equipage 4 ou 5 - Coque aluminium - Concept. Bureau d'Etudes Mauric (Marseille, France) - Constr. 2010 (Piriou, Concarneau, France) - Propr./Gérant/Opérat. Bourbon Offshore Surf (Marseille, France) - Pav. PAN. Pav. PAN.

Le navire de croisières GRAND VOYAGER en escale à La Rochelle pour deux jours... le voici ce 27.05.2010 vers 10 h, à la prise de pilote
GRAND VOYAGER
GRAND VOYAGER
GRAND VOYAGER
Beau temps cet après-midi, mais ciel bas et atmosphère brumeuse au moment de la prise en main du paquebot, ce matin vers 10 h, par le pilote Eric Le Bolloc'h . L'escale sera longue exceptionnellement puisque l'ETD du navire est fixée au 29.05 en début de matinée.
Caractéristiques complètes ici.
J'avais déjà vu ce paquebot en juin 2009 à Helsinki (Finlande). Il avait surtout fait parler de lui en février 2005 (il avait alors une livrée bleue) car il avait essuyé une vague plus grosse que les autres (si ce n'est scélérate) qui, suite à une entrée d'eau, l'avait momentanément privé de propulsion (cf. photos sur le site www.marine-marchande.net)

Appareillage de La Rochelle, en milieu de journée ce 27.05, du tanker tout neuf (entré en service en mars 2010) FOUR SKY
Mis à quai au mole d'escale (poste APWE) hier vers 05h30 (avec, selon une obligation légale, l'aide de trois remorqueurs), il est venu décharger 22 000 t de diesel oil. On le voit ici ce midi, au moment de son appareillage, photographié du remorqueur COGNAC. Il a mis le cap sur la Grande-Bretagne. Le deuxième remorqueur engagé était le VB LE HAVRE.
FOUR SKY
FOUR SKY
FOUR SKY
FOUR SKY (Genova) - IMO 9544281 - Indicatif d'appel ICNE - MMSI 247287500 - Pétrolier - 248,97x43,80x21,80 m - TE 15,023 m - JB 61 241 - JN 35 879 - PL 115 708 t - P 13 560 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Doosan 6S60MC-C / hélice à pas fixe) - V 14,5 nds - Générateurs 3x800 kW - Capacité des soutes 2 700 t IFO / 200 t DO - Capacité de chargement 123 648 m3 (12 cuves) - Constr. 2010 (Samsung Heavy Industries, Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Premuda SpA (Gênes, Italie) - Pav. ITA. Deux sisterships commandés au même chantier mais dont la construction ne semble pas avoir commencé : GULF VALOUR (IMO 9505821) et GULF VISION (IMO 9505819).
Bientôt d'autres photos et d'autres navires dans le dossier Port de La Rochelle

Le porte-hélicoptères JEANNE D'ARC en escale (... la dernière) à Saint-Malo durant toute la journée du 26 mai 2010
A gauche Dinard, à droite Saint-Malo
(photo Google Earth)
La "Jeanne" devant Dinard
(à droite, le marégraphe)
Le PH JEANNE D'ARC
Dinard à l'arrière-plan
Vue générale
vers Saint-Malo
Comme annoncé le 21.05, le mythique porte-hélicopteres JEANNE D'ARC, après avoir escalé au Havre, à Rouen, puis à Honfleur, est arrivé hier matin 26.05.2010 à Saint-Malo, où on le voit ici photographié par Alain Déchorgnat. Il a appareillé hier soir, cap sur Brest où il est attendu le 27.05 en début d'après-midi. Ce sera sa dernière escale avant son désarmement définitif (courant juin)
(1) Alain Déchorgnat est l'auteur du site Les bateaux de Saint-Malo.
A gauche, vue générale. A droite, gros plan sur le château du PH JEANNE D'ARC

Le porte-hélicoptères JEANNE D'ARC lors de sa remontée de Seine le 21 mai 2010 et lors de sa descente le 25 mai (photos Jean-Marc Cassou)
JEANNE D'ARC
JEANNE D'ARC
JEANNE D'ARC
JEANNE D'ARC

Page précédente
Dernière mise à jour - 11.12.2015

© Françoise Massard
  www.cargos-paquebots.net