Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard

Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...

Quelques navires en escale à Abidjan le 28.08.2010 — Photos Roland Grard
NORDRIVER
SAGITTA
SAGITTA
MSC DON GIOVANNI
KOTA WISATA
NORDRIVER
SAGITTA (mis en service en juin 2010)
MSC DON GIOVANNI
KOTA WISATA

NORDRIVER
(Limassol)
IMO 9130169 - Indicatif d'appel P3PE7 - MMSI 212406000 - Porte-conteneurs - 179,18x25,30x13,50 m - TE 9,94 m - JB 16 252 - JN 8 916 - PL 22 330 t - P 13 320 kW (mot. 2T-6cyl Sulzer-Cegielski 6RTA62U / hélice à pas fixe) - V 19 nd - Propulseur d'étrave (590 kW) - Générat. 3 x 675 kVA - Cap. 1 684 evp (dont 160 reefers) - Grues 3x45 t - Constr. 1997 (Stocznia Szczecinska, Szczecin, Pologne) - Propr./Gérant/Opérat. Klaus E Oldendorff GmbH Nord (Hambourg, Allemagne) - Pav. CYP - Ex CALA PILAR (2002-2007) - Ex CITY OF STUTTGART (2001-2002) - Ex SAFMARINE INYATHI (2001) - Ex PACIFIC EAGLE (2000-2001) - Ex NORDRIVER (1999-2000) - Ex BOGOTA (1998-1999) - Ex NORDRIVER (1997-1998). Sisterships chez le même armateur : NORDCLOUD (IMO 9123520) - NORDCOAST (IMO 9134684) - NORDLAKE (IMO 9057173).
SAGITTA
(Majuro)
IMO 9401166 - Indicatif d'appel V7U05 - MMSI 538003988 - Porte-conteneurs - 228,50x32,20x18,55 m - TE 12,00 m - JB 36 087 - JN 15 774 - PL 42 650 t - P 28 880 kW (mot. 2T-8cyl MAN-B&W-HHI 8K80MC-C / hélice à pas fixe) - V 23 nd - Générat. 2 x 2 780 kVA / 1 x 2 150 kVA - Propulseur d'étrave (1 200 kW) - Cap. 3 414 evp - Constr. 2010 (TKMS Blohm+Voss Nordseewerke, Emden, Allemagne) - Propr./Gérant/Opérat. Diana Shipping (Athènes, Grèce) - Pav. MHL - Lancé comme FRISIA BRUSSEL (2009). Sisterships : BOX TRADER (IMO 9423035) - BOX VOYAGER (IMO 9418377) - CENTAURUS (IMO 9401178) - CSAV ROMERAL (IMO 9372872) - CSAV RUNGUE (IMO 9372860).
MSC DON GIOVANNI
(Panama)
IMO 9102746 - Indicatif d'appel 3FIV6 - MMSI 356579000 - Porte-conteneurs - 202,80x30,60x16,00 m - TE 11,935 m - JB 29 181 - JN 14 502 - PL 41 590 t - P 16 860 kW (mot. 2T-6cyl B&W-KHI 6S70MS / hélice à pas fixe) - V 20 nd - Propulseur d'étrave - Générat. 3 x 1 475 kVA - Cap. 2 600 evp (dont 180 reefers) - Equipage 26 - Constr. 1996 (Flensburger Schiffbau-Gesellschaft, Flensburg, Allemagne) - Gérant/Opérat. Mediterranean Shipping Company (Genève, Suisse) - Pav. PAN. Quelques sisterships dont le PRIWALL.
KOTA WISATA
(Singapore)
IMO 9071208 - Indicatif d'appel S6AJ6 - MMSI 564552000 - Porte-conteneurs - 182,83x28,00x14,00 m - TE 9,50 m - JB 17 125 - JN 6 816 - PL 24 155 t - P 11 680 kW (mot. 2T-6cyl B&W-Mitsui 6S60MC / hélice à pas fixe) - V 20,7 nd - Propulseur d'étrave - Générat. 3 x 560 kW - Cap. 1 510 evp (dont 60 reefers) - Constr. 1994 (Shin Kurushima Dockyard, Onishi, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. Pacific International Lines (Singapour) - Pav. SGP - Ex KATSINA (2003-2004) - Ex EXCELLENCE CONTAINER (1994-2003).


La Socarenam a livré (fin juillet) à l'armement Bourbon le second de ses deux navires de soutien offshore multifonctionnels, le BOURBON SUPPORTER
Après un premier MPSV (Multi Purpose Supply Vessel), le BOURBON ENTERPRISE, livré par la Socarenam au groupe Bourbon en février 2010, c'est en effet au tour de son sistership, le BOURBON SUPPORTER, de quitter le chantier boulonnais (ce sont d'ailleurs les deux plus grosses unités construites par ce chantier). Ce navire, qui rejoint les quinze navires existants de la flotte IMR (Inspection Maintenance Réparation) du groupe, opérera pour sa première mission au large de l'Arabie Saoudite (contrat de deux ans, assistance dans le cadre d'une mission sismique). Fonctionnant avec 25 membres d'équipage, ce supply possède des emménagements pour 103 personnes en tout (9 cabines simples, 35 doubles et 6 à quatre couchettes).
BOURBON SUPPORTER (Crédit Bourbon)
BOURBON SUPPORTER (Limassol) - IMO 9480784 - Indicatif d'appel 5BBT3 - MMSI 209681000 - Navire ravitailleur offshore - 76,00x19,50x5,50 m - TE 3,80 m - JB 2 326 - PL 2 000 t - Ptot 2 948 kW (quatre moteurs 4T-8cyl Caterpillar 3508B couplés à quatre générateurs connectés à deux moteurs électriques (2 x 1 300 kW) / deux propulseurs azimutaux) -  V 9,5 nd - Générateurs 5 x 1 138 kVA - Deux propulseurs transversaux (700 kW chacun) - Autonomie 30 j env. - Système de positionnement dynamique (DP 2) - Huit points d'ancrage - Pont de travail 720 m2 (charge max. 1 300 t) - Grue 40 t (SWL 9 m) - Classé Fi-Fi 1 (deux pompes de 1 800 m3/h sous 14 bar chacune, etc.) - Cap. 103 personnes (50 cabines / salle de conférence / salons / mini-hôpital) - Equipage 25 - Constr. 2010 (Maritim Shipyard Sp z oo, Gdansk, Pologne (coque) / Socarenam, Boulogne/Mer, France) - Propr./Gérant/Opérat. Bourbon Offshore Surf (Marseille, France) - Pav. CYP - Lancé comme BOURBON LESSEPS (2010). Sistership : BOURBON ENTERPRISE (IMO 9480772 / Lancé comme BOURBON EIFFEL).


Deux paquebots de croisières sur fond de Pont de Normandie ce 29.08.2010 : le DISCOVERY descendant de Rouen et le BRAEMAR à quai à Honfleur.
Si j'ai pu voir récemment à La Rochelle le DISCOVERY (23.08), j'ai en revanche raté le BRAEMAR qui y était en escale le 25.08. Merci donc à Erwan Guéguéniat pour les photos ci-dessous prises hier en Seine, au niveau d'Honfleur. à partir de la drague SAMUEL DE CHAMPLAIN (dont il est le Chef-mécanicien). Le nom de ce paquebot commence par un "B" comme presque tous les navires de l'armement norvégien Fred Olsen & Co (créé par les trois frères Olsen au milieu du XIXe siècle). Ce navire a été jumboïsé en mai 2008.
DISCOVERY & BRAEMAR
BRAEMAR
BRAEMAR
BRAEMAR

BRAEMAR (Nassau) - IMO 9000699 - Indicatif d'appel C6SY7 - MMSI 311541000 - Navire de croisières - 195,82x22,52x7,20 m - TE 5,41 m - JB 24 344 - JN 10 164 - PL 1 800 t - Ptot 13 120 kW (quatre moteurs 4T-8cyl Wartsila 8R32E / deux hélices à pas variable) - V 18,5 nd - Deux propulseurs transversaux (1 000 kW) - Générat. 2 x 2 625 kVA / 2 x 1 840 kVA - Cap. 987 passagers (510 cabines) - Equipage 400 - Constr. 1993 (Union Naval de Levante, Valence, Espagne) - Propr./Gérant/Opérat. Fred Olsen Cruise Lines (Ipswich, Royaume-Uni) - Pav. BHS - Ex CROWN DYNASTY (1999-2001) - Ex NORWEGIAN DYNASTY (1997-1999) - Ex CROWN MAJESTY (1997) - Ex CROWN DYNASTY (1993-1997).

La "figure de proue" est une tradition à la Compagnie Fred Olsen sur tous ses navires. Le BRAEMAR n'y déroge pas et fait même mieux... puisqu'il en comporte deux ! Toutefois, aucune d'elles n'est à la proue du navire.
Celle de gauche, ci-contre, devenue une figure de poupe sur ce paquebot, est la véritable figure de proue du cargo BAGHDAD (deuxième du nom - IMO 5033662), construit en 1956 (AS Akers Mek. Verksted, Oslo) pour Fred Olsen & Co, devenu TELANCA en 1975, puis TAIPAN PRIDE en 1980 et enfin RUSHDI en 1981, nom sous lequel il sera démoli en 1984... mais sa figure de proue sauvée ! Celle-ci avait été réalisée par le sculpteur norvégien Ørnulf Bast (1907-1974). Elle représente Sheherazade, la princesse persanne des Contes des mille et une nuits. Quant à la figure de droite, désormais sur le pont supérieur du paquebot, elle fut récupérée sur un autre navire de la compagnie, le vraquier BOLLSTA (IMO 5047699), construit en 1951 (Harland & Wolff, Govan, Irlande du Nord) , devenu DONA MARIA en 1964 et ferraillé sous ce nom à Kaohsiung en 1979. Cette figure de proue, du même sculpteur et représentant Venus (Aphrodite) sortant de sa coquille (Saint-Jacques), a été réalisée en deux exemplaires. Cette déesse sortie de l'écume de mer figurait aussi à la proue du BOLETTE (IMO 5047601), pétrolier entré en service en 1951 également (même chantier que le précédent), et qui prendra successivement, au gré des reventes, les noms de MARIANNA III (en 1964), PETROLA XXXIII (en 1975) et PETROLA 33 (l'année suivante) et sera démoli sous ce nom en 1984 (lui aussi à Taiwan).


Premier navire sismique à étrave inversée, l'OCEANIC VEGA a été récemment livré (juillet 2010) par le chantier norvégien Ulstein. Un second, le SIRIUS, le rejoindra en septembre 2011. Ils sont tous les deux destinés à compléter la flotte de 19 navires opérée par CGGVeritas
Nous connaissons déjà le concept "Ulstein X-Bow®" de navire à profil d'étrave inversé avec le BOURBON ORCA, navire AHTS (Anchor Handling Tug Supply Vessel) mis en service en 2006. Le chantier norvégien Ulstein vient de livrer (début juillet 2010) un navire de recherche sismique présentant le même type d'étrave, l'OCEANIC VEGA. Propriété de l'armement norvégien Eisesvik AS, il sera opéré par CGGVeritas, l'un des leaders mondiaux pour la recherche sismique. Cette société opére une flotte de 19 navires sismiques, mais l'OCEANIC VEGA est le premier à bénéficier de cette étrave X-Bow qui doit lui conférer une meilleure stabilité et une plus grande manœuvrabilité, tout en lui permettant une plus grande vitesse de croisière même par forte houle, bien que consommant nettement moins de carburant. De plus, ce type d'étrave minimise les mouvements de tangage ainsi que les vibrations et les bruits lorsque le navire est en route, point de la plus haute importance pour un tel navire truffé d'appareils électroniques. Destiné à cartographier et analyser les fonds sous-marins (dans le cadre de la recherche d'hydrocarbures), il est capable de tracter vingt streamers (flûtes sismiques contenant les hydrophones) à la fois, ce qui lui permet de balayer une vaste zone (de l'ordre de 10 km2 selon CGGVeritas). Sa puissance de traction est de 190 t. Coût de construction : près de 112 M$.
Crédit Ulstein
OCEANIC VEGA (Haugesund) - IMO 9459553 - Navire de recherche sismique - 106,00x28,00x10,00 m - TE 8,00 m - JB 12 550 - JN 3 765 - PL 6 013 t - Ptot 19 500 kW (six moteurs diesel Wärtsilä dont quatre 4T-12cyl 12V26 et deux 4T-6cyl 6L26, couplés à quatre générateurs de 3 745 kW chacun qui fournissent l'énergie à deux moteurs électriques (3 000 kW) entraînant deux hélices à pas variable) - V 17 nd - Deux propulseurs (av. 1 200 kW : arr. 830 kW) - Traction au croc 190 t - Cap. 70 personnes - Navire double coque ("passeport vert") - Classé "Ice 1C" (lui pemettant d'aller affronter les glaces de l'Arctique) - Constr. 2010 (Maritim Shipyard Sp z. oo, Gdansk, Pologne (coque) / Ulstein Shipbuilding, Ulsteinvik, Norvège) - Propr./Gérant Eidesvik AS (Bomlo, Norvège) - Pav. NOR - Lancé comme VIKING FULMAR. Sistership : OCEANIC SIRIUS (IMO 9459565 - livrable en septembre 2011).


La nouvelle drague de Cetra, MICHEL DSR, livrée par Piriou (Concarneau) - Caractéristiques du navire
En avril dernier, nous présentions la drague aspiratrice en marche / sablier MICHEL DSR en cours d'armement au chantier Pirou (Concarneau). Ce dernier l'a bien livrée comme prévu, le 27 juillet 2010, à son armateur Cetra (Compagnie Européenne de TRansports de l'Atlantique), société spécialisée dans le prélèvement d'agrégats marins (sables et graviers). Ce navire multifonctionnel, et autodéchargeant (grue, tapis roulants, etc.), va opérer sur la façade maritime française. Il a la particularité de pouvoir charger jusqu'à 40 m de profondeur (20 à 25 m pour un navire classique).
MICHEL DSR à Saint-Nazaire (août 2010) - Photo Christian Plagué


Quelques navires en escale au Havre le week-end dernier (photos Fabien Montreuil) — Mise en ligne le 27-08-2010
Nous avons déjà vu au Havre, le mois dernier, le petit pétrolier/chimiquier CIMIL. Sur les photos de droite, le porte-conteneurs NYK VIRGO, un "9 000 boîtes". Bien que ne faisant plus partie des plus gros, c'est quand même impressionnant de voir ce type de navire par l'arrière, avec ses vingt rangées (ou "piles" ou "rows") de conteneurs sur ses 45 m de large !

CIMIL
CIMIL
CIMIL
NYK VIRGO
NYK VIRGO

NYK VIRGO
(Panama)
IMO 9312810 - Indicatif d'appel 3EKK2 - MMSI 372744000 - Porte-conteneurs - Porte-conteneurs - 338,17x45,60x24,60 m - TE 14,524 m - JB 97 825 - JN 37 907 - PL 103 284 t - P 64 033 kW (mot. 2T-12cyl MAN-B&W-HHI 12K98ME / hélice à pas fixe) - V 24,5 nd - Cap. 9 012 evp (dont 854 reefers) - Constr. 2007 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. NYK Line (Tokyo, Japon) - Pav. PAN. Sisterships : NYK VEGA (IMO 9312781) -NYK VENUS (IMO 9312793) - NYK VESTA (IMO 9312808).

Ci-dessous, le petit paquebot SPIRIT OF ADVENTURE qui a encore fière allure malgré ses 30 ans d'âge. Navire à taille humaine, à peine plus de 400 passagers. Il est ici photographié naviguant sur la Seine. Cheminée aux couleurs de Saga Cruises. Ce navire n'est autre que l'ancien BERLIN construit (en 1980) pour l'armateur allemand Peter Deilmann Reederei (spécialiste des croisières de luxe) et exploité par sa compagnie pendant plus de 20 ans. Cet armement propose désormais des croisières à bord du DEUTSCHLAND (vu à Helsinki en juin 2009) qui a malheureusement été victime d'un début d'incendie en mai dernier, mais a pu reprendre son service ce mois-ci.

SPIRIT OF ADVENTURE
SPIRIT OF ADVENTURE
SPIRIT OF ADVENTURE
SPIRIT OF ADVENTURE

SPIRIT OF ADVENTURE (Valletta) - IMO 7904889 - Indicatif d'appel 9HA2295 - MMSI 248277000 - Navire de croisières - 139,30x17,50x9,00 m - TE 4,98 m - JB 9 570 - JN 3 542 - PL 1 796 t - Ptot 7 060 kW (deux moteurs 4T-12cyl MaK 12M453AK / deux hélices à pas variable) - V 18 nd - Propulseur d'étrave - Générat. 1 x 1 138 kVA / 4 x 660 kVA - Cap. 420 passagers (206 cabines) - Equipage 170 - Constr. 1980 (Howaldtswerke-Deutsche Werft AG Hamburg und Kiel, Kiel, Allemagne) - Propr./Gérant Acromas Shipping (Folkestone, Royaume-Uni) - Opérat. Saga Cruises (Folkestone, Royaume-Uni) - Pav. MLT - Ex ORANGE MELODY (2005) - Ex BERLIN (1985-2005) - Ex PRINCESS MAHSURI (1982-1985) - Ex BERLIN (1980-1982).

Ci-dessous, le SPIRIT OF ADVENTURE croise, sur la Seine, le BITLAND (coque bleue), petit navire-citerne spécialisé dans le transport de bitume. A droite, le porte-conteneurs RIO DE LA PLATA (coque rouge) dont nous avons récemment vu à Rotterdam l'un de ses cinq sisterships : le RIO NEGRO.

SPIRIT OF ADVENTURE & BITLAND
BITLAND
RIO DE LA PLATA
RIO DE LA PLATA

BITLAND
(Dordrecht)
IMO 9133599 - Indicatif d'appel PBHJ - MMSI 244700000 - Asphaltier/Bitumier - 105,00x15,80x8,00 m - TE 5,77 m - JB 4 025 - JN 1 207 - PL 4 450 t - P 3 080 kW (mot. 4T-7cyl MAN-B&W 7L32/40 / hélice à pas variable) - V 14 nd - Propulseur d'étrave - Générat. 2 x 400 kW - Cap. 4 271 m3 (6 cuves) - Equipage 17 - Constr. 1995 (Scheepswerf de Biesbosch, Dordrecht, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Theodora Tankers BV (Dordrecht, Pays-Bas) - Pav. NLD - Ex TASCO 2 (1995-1998).
RIO DE LA PLATA
(Hamburg)
IMO 9357951 - Indicatif d'appel DMQN - MMSI 218289000 - Porte-conteneurs - 286,53x40,00x24,20 m - TE 13,50 m - JB 73 899 - JN 39 673 - PL 80 455 t - P 45 760 kW (mot. 2T-8cyl Wartsila-HHI 8RTA96C-B / hélice à pas fixe) - V 23,3 nd - Deux propulseurs transversaux (av. 2 000 kW : arr. 1 500 kW) - Générat. 3 x 5 857 kVA / 1 x 3 857 kVA - Cap. 5 908 evp (dont 1 365 reefers) - Equipage 22 - Constr. 2008 (Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering (DSME), Okpo-Geoje, Corée du Sud) - Propr./Opérat. Hamburg Süd (Hamburg, Allemagne) - Gérant Columbus Shipmanagement (filiale de Hamburg Süd) - Pav. DEU.



Le pétrolier russe SCF BALTICA (photo Gwénaëlle Guedez) sur la mythique route du Nord-Est vers l'Asie, via le détroit de Béring, depuis la mi-août 2010
L'ambition de la Russie à propos de la maîtrise de la fameuse "route du Nord-Est" via l'océan Arctique (Jules Verne en rêvait déjà !) est de plus en plus affichée et, pour tester en vraie grandeur cette nouvelle route commerciale potentielle, un de leurs pétroliers, le SCF BALTICA (double coque - Aframax - Ice Class 1A Super), a quitté Mourmansk le 14 août, quand même précédé de deux brise-glace à propulsion nucléaire (TAYMYR et ROSSIYA). Selon la SCF-Sovcomflot, l'armateur russe propriétaire du pétrolier : “L’objectif du voyage est de déterminer la faisabilité de livraisons — régulières, sûres et économiquement viables — d’hydrocarbures vers les marchés du Sud-Est asiatique par la voie maritime du Nord.” Cette voie est évidemment plus difficile que le classique passage par le canal de Suez en raison des glaces et des eaux parfois peu profondes, mais est en revanche presque moitié plus courte. A suivre...
SCF BALTICA
SCF BALTICA (Monrovia) - IMO 9305568 - Indicatif d'appel A8IA5 - MMSI 636012813 - Pétrolier - 250,00x44,07x22,00 m - TE 15,422 m - JB 65 293 - JN 35 715 - PL 117 050 t - P 16 660 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-HHI 7S60ME-C / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. 3 x 950 kW - Cap. 130 213 m3 (12 cuves) - Constr. 2005 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Opérat. SCF-Sovcomflot (Mourmansk, Russie) - Gérant Unicom Management Serv6Cyp (Limassol, Chypre) - Pav. LBR. Sistership : STENA ARCTICA (IMO 9305556).


LD Lines mettra fin, le 05.09.2010, à sa ligne de ferries Boulogne-Douvres
NORMAN TRADER - J. Hütter

LD Lines vient en effet d'annoncer (25.08.2010) la fin prochaine de sa rotation régulière de transbordeurs (au moins pour les passagers) entre Boulogne-sur-Mer et Douvres, par la voix de son directeur général, Christophe Santoni : “La surcapacité persistante sur le marché du détroit du Pas-de-Calais, la guerre des prix qui en découle et surtout le manque de visibilité sur un prochain rééquilibrage entre l’offre et la demande, nous conduit à annoncer la fin de notre service passagers entre Boulogne et Douvres à compter du 5 septembre 2010”, ajoutant toutefois : "Nous étudions actuellement le maintien d’un service orienté vers le fret non accompagné”. Une décision à ce sujet devrait être prise dans les prochains jours.

Cette ligne était jusqu'ici assurée par les sisterships NORMAN BRIDGE (ci-dessus à gauche - photo Fabien Montreuil) et NORMAN TRADER (à droite - photo Julian Hütter).
NORMAN TRADER (London) - IMO 9147291 - Indicatif d'appel MYIL6 - MMSI 232197000 - Transbordeur - 179,93x25,24x8,70 m - TE 6,50 m - JB 22 152 - JN 6 645 - PL 7 360 t - Ptot 23 760 kW (quatre moteurs 4T-9cyl Wärtsilä 9R38 / deux hélices à pas variable) - V 22,5 nd - Deux propulseurs (1 300 kW) - Générat. 2 x 1 400 kW / 2 x 880 kW / 2 x 640 kW - Cap. 138 passagers sans couchette / 114 passagers avec couchettes (57 cabines) / 142 remorques (2 000 m de linéaire garage) - Equipage 48 - Constr. 1998 (Astilleros de Sevilla, Séville, Espagne) - Gérant Meridian Marine Management (Liverpool, Royaume-Uni) - Opérat. LD Lines (Suresnes, France) - Pav. GBR - Ex T REX (2009-2010) - Ex AVE LUEBECK (2008-2009) - Ex PAU CASALS (2006-2008) - Ex EUROPAX APPIA (2005-2006) - Ex DAWN MERCHANT (1998-2005). Sisterships : EUROPEAN ENDEAVOUR (IMO 9181106) - NORMAN BRIDGE (IMO 9147306) - ZURBARAN (IMO 9181091).


Quelques heures passées à bord du remorqueur V.B. TROUVILLE au Havre : reportage
Le remorqueur V.B. TROUVILLE à son quai de service
Remorquage du NEW ORION (entrée dans l'écluse François 1er)


Quelques autres navires vus à La Rochelle le 23.08.2010


Le paquebot de croisières DISCOVERY en escale à La Rochelle le 23.08.2010
Il a accosté au mole d'escale ce matin, peu avant 08h00, en provenance de Guernesey. C'est la première fois qu'il touche notre port. Je connais bien ce navire pour l'avoir déjà vu au "bout du monde" (pour paraphraser Jules Verne ou Luis Sepulveda), ou presque, en fait à Ushuaia (Argentine) en février 2008, puis en mer Baltique, à Tallinn (Estonie) en juin 2009. Joli navire "à l'ancienne" (entré en service en 1971), à taille humaine (168 m de long / 689 passagers au maximum / 350 membres d'équipage)... loin des 6 000 passagers récemment embarqués sur l'OASIS OF THE SEAS (361 m / 6 360 passagers au maximum / 2 100 membres d'équipage) ! En revanche, je ne l'ai jamais vu en route, et comme son ETD est 17h45 ce jour, je vais assister à son appareillage. Quelques photos à quai d'abord. Cheminée aux couleurs de son armement V. Ships.

DISCOVERY
DISCOVERY
DISCOVERY
DISCOVERY
DISCOVERY

18h15, la dernière aussière est larguée et le paquebot est en avant lente. La vedette de pilotage est déjà là et va le suivre durant sa sortie du port.

DISCOVERY
DISCOVERY
DISCOVERY
DISCOVERY

Je suis le navire de la grande digue qui ferme Chef de Baie et un chalutier, qui rentre à son port d'attache situé derrière la digue, s'invite sur la photo. J'espère que la pêche à été bonne ! Il est 18h40, la vedette de pilotage vient à couple du paquebot, au niveau du portelone (pas de grande échelle cette fois-ci) pour récupérer le pilote (photo à la limite de mon zoom !). Bonne route au DISCOVERY qui a mis le cap vers Bordeaux-Bassens, sa prochaine escale.

DISCOVERY
DISCOVERY
DISCOVERY
DISCOVERY
DISCOVERY

DISCOVERY (Hamilton) - IMO 7108514 - Indicatif d'appel ZCDG2 - Navire de croisières - 168,74x24,59x15,14 m - TE 7,49 m - JB 20 216 - JN 7 890 - PL 2 859 t - Ptot 13 240 kW (quatre moteurs Fiat C420-10L/ deux hélices à pas variable) - V 18 nds - Cap. 689 passagers (236 cabines) / Equipage 350 - Constr. 1971 (Rheinstahl Nordseewerke, Emden, Allemagne) - Gérant V. Ships Leisure SAM (Monte Carlo, Monaco) - Pav. BMU. Ex PLATINUM (2001-2002) - Ex HYUNDAY PUNGAK (1999-2001) - Ex ISLAND PRINCESS (1972-1999) - Ex ISLAND VENTURE (1971-1972).


Quelques photos faites à Toulon le 22.08.2010 par Charles Trotobas
ABEILLE FLANDRE
ABEILLE FLANDRE
(remorqueur d'intervention)
RAYMOND CROZE
(navire-câblier)
LE SUROIT
(navire de recherches océanographiques)
DANIELLE CASANOVA
(transbordeur)

RAYMOND CROZE (Marseille) - IMO 8104199 - Indicatif d'appel FNWX - MMSI 226290000 - Navire-câblier - 107,82x17,80x9,00 m - TE 6,26 m - JB 4 844 - JN 1 264 - PL 2 800 t - Ptot 2 840 kW (trois moteurs Diesel 4T-8cyl Crepelle 8PSN3L couplés à trois générateurs (1 200 kW chacun) qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion (1 420 kW chacun) entraînant deux hélices à pas fixe) - V 15,5 nd - Générat. Diesel 3 x (313 kVA - 250 kW) - Deux propulseurs (av./arr.) - Constr. 1983 (Soc. Nouv. des At. & Ch. de La Rochelle-Pallice, France) - Propr./Gérant/Opérat. France Télécom Marine (France) - Pav. FRA (RIF).



Le troisième "explorateur", le CMA CGM CORTE REAL, livré à la CMA CGM le 16 août 2010
Après le CMA CGM CHRISTOPHE COLOMB, dont nous avons relaté le baptême au Havre le 12.07.2010, puis le CMA CGM AMERIGO VESPUCCI (photo ci-dessous, peu de temps avant sa livraison à Okpo par le chantier sud-coréen DSME à son armateur, laquelle a eu lieu le 22.07.2010), c'est le troisième porte-conteneurs géant de la série des "Explorateurs" (qui comportera huit navires en tout) : le CMA CGM CORTE REAL (que l'on voit ici lors de ses premiers essais en mer, en Corée) que la CMA CGM a réceptionné en Corée du Sud ce 16.08.2010. C'est actuellement le plus grand navire battant pavillon du Royaume-Uni. Comme ses deux prédécesseurs, il a rejoint la ligne FAL 5, l'une des dix lignes "French Asia Line" déployées sur le marché Asie-Europe. Il escalera donc dans les ports suivants : Ningbo (Chine) - Shanghai (Chine) - Yantian (Chine) - Tanjung Pelepas (Malaisie) - Port Kelang (Malaisie) - Le Havre (France) - Hambourg (Allemagne) - Rotterdam (Pays-Bas) - Zeebrugge (Belgique). Coût de construction : environ 165 M$.

CMA CGM AMERIGO VESPUCCI
CMA CGM CORTE REAL
CMA CGM CORTE REAL
CMA CGM AMERIGO VESPUCCI
CMA CGM CORTE REAL (lors de ses premiers essais en mer)

CMA CGM AMERIGO VESPUCCI
(Marseille)
IMO 9454395 - Indicatif d'appel FNVK - MMSI 228316800 - Porte-conteneurs - 365,50x51,20x29,90 m - LPP 351,77 m - TE 15,50 m - JB 152 991 - JN 81 900 - PL 156 887 t - P 80 080 kW (mot. 2T-14cyl Wärtsilä-HHI 14RT-flex96C / hélice à pas fixe) - V 24,1 nd - Générat. Diesel 2 x 4 800 kVA / 2 x 4 125 kVA - Deux propulseurs d'étrave - Cap. 13 300 evp (dont 800 reefers) - Constr. 2010 (Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering (DSME), Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. CMA CGM (Marseille, France) - Pav. FRA.
CMA CGM CORTE REAL
(London)
IMO 9454400 - Indicatif d'appel 2CXB8 - MMSI 235076499 - Porte-conteneurs - 365,50x51,20x29,90 m - LPP 351,77 m - TE 15,50 m - JB 150 269 - JN 81 900 - PL 156 898 t - P 80 080 kW (mot. 2T-14cyl Wärtsilä-HHI 14RT-flex96C / hélice à pas fixe) - V 24,1 nd - Générat. Diesel 2 x 4 800 kVA / 2 x 4 125 kVA - Deux propulseurs d'étrave - Cap. 13 300 evp (dont 800 reefers) - Constr. 2010 (Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering (DSME), Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. CMA CGM (Marseille, France) - Pav. GBR.

Hormis cette série de huit de la CMA CGM, une vingtaine de sisterships sont en commande ou déjà en cours de construction chez DSME, voire déjà en service comme les quatre suivants livrés en 2010 à la Mediterranean Shipping Company : MSC ALEXANDRA (IMO 9461374) - MSC GENOVA (IMO 9461386) - MSC MELATILDE (IMO 9404675) - MSC SAVONA (IMO 9460356) - MSC SONIA (IMO 9404663).

Mais au fait, à quel explorateur répondant du nom de Corte-Real ce nouveau géant des mers fait-il allusion ? A João Vaz Corte-Real, explorateur portugais de la deuxième moitié du XVe, qui fit (sans doute) deux voyages d'exploration vers le nord-ouest de l'Océan Atlantique pour trouver le "passage du Nord-Ouest" (vers l'Asie) et aurait (peut-être) découvert Terre Neuve en 1472 ? Ce qui est sûr en tout cas, c'est qu'il fut gouverneur de Angra de Heroismo, capitale de l'ile de Terceira, l'une des trois plus grandes iles de l'archipel des Açores, et c'est là que naquirent ses trois fils : l'ainé, Vasco Anes Corte-Real, dont on sait assez peu de choses, Miguel Corte-Real et, le plus connu, Gaspar Corte-Real, tous deux explorateurs comme leur père.



Page précédente

Dernière mise à jour - 03.10.2011


© Françoise Massard
 
  www.cargos-paquebots.net