Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard

Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Alianza - Atlantik Frigo - Baltic Novator - Bargara - Baru - Beaumont - Bellavia - Cacique - Carola - Chalena - Changuinola I - Cocle - Colon - D'Artagnan - De Bougainville - D.P. McAuliffe - Elpetal - Espada - Esperanza - Fantasia Del Mar - Fegulus - Fortune Wing - Gamboa - Gilberto Guardia F. - Guia - Herrera - Hopi Princess - Ikan Manzanillo - Iver Expert - Jessica - Jezebel - Jose Marti - Kaghan - Kamari - Lucky Diamond - Lucky Star - Maersk Sana - Manutai - Marine Bulker - Mindi - MSC Monterey - Nome - Northern Star - NYK Demeter - Oceanus - Omega Prince - Orawa - Orion - Overseas Ambermar - Pan Pacific - Pioneer Star - Prinsendam - Reveler - Rialto M. Christensen - Rio Indio - Sanko Independence - Sixaola - Smit Panama - Suryawati - Talitha - Talitha G. - Tama Star - Taurus Tuna - Thor - Tokiwa Glory - Unicorn Ocean - V.B. Chagres - Veraguas I - YM Efficiency - Zen-Noh Grain Pegasus -
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...

De Fort Lauderdale (Floride) à Los Angeles (Californie), via le Canal de Panama, à bord du ISLAND PRINCESS ... quelques photos (SUITE)


Après avoir passé la journée d'hier (05.03.2011) à traverser le Canal de Panama (une "première" pour moi), nous avons mouillé toute la nuit dans la rade de Panama-City. De nombreux navires ont fait comme l'ISLAND PRINCESS, ce qui me donne l'occasion de photographier les plus proches en ce 06.03.2011 au matin.

LUCKY DIAMOND
PRINSENDAM
PRINSENDAM
TAURUS TUNA
JOSE MARTI
PRINSENDAM (sur tribord et bâbord)
TAURUS TUNA
JOSE MARTI

PRINSENDAM
IMO 8700280 - Indicatif d'appel PBGH - MMSI 244126000 - Paquebot de croisières - JB 38 848 - PL 6 150 t - Gérant Holland America Line Inc. (Seattle, Etats-Unis) - Pav.NLD.
TAURUS TUNA
IMO 7230422 - Indicatif d'appel YYEK - MMSI 775628000 - Bateau de pêche - JB 1 082 - Constr. 1972 - Propr./Gérant/Opérat. Coasa (Venezuela) - Pav. VEN - Ex PAN PACIFIC (1972-1999).
JOSE MARTI
IMO 8607141 - Indicatif d'appel CLDO - MMSI 323103000 - Chalutier-usine - JB 7 765 - PL 3 372 t - Constr. 1988 - Propr./Gérant/Opérat. Empresa Mixta Socialista (Venezuela) - Pav. CUB.

J'avais projeté d'emprunter le Canal Panama Railway. Malheureusement, bien que m'étant inscrite (par internet) pour cette excursion plusieurs semaines avant mon départ, il n'y avait déjà plus de place et j'étais sur une liste d'attente... et aucune place ne s'est libérée ! Je suis du coup allée faire un tour à l'ex quartier américain. Pour ce faire, il me fallait rejoindre le continent à Fuerte Amador, ce que je fis en empruntant l'un des tenders de l'ISLAND PRINCESS.

PRINSENDAM et ISLAND PRINCESS
ISLAND PRINCESS
ISLAND PRINCESS
Tender du IP
PRINSENDAM et ISLAND PRINCESS au mouillage devant Panama-City
Fuerte Amador

Petit arrêt intermédiaire aux écluses de Miraflores que je vois ainsi de terre.

ORAWA &D. P. MCAULIFFE
CHANGUINOLA I & FANTASIA DEL MAR
FANTASIA DEL MAR
CHANGUINOLA I
ORAWA & D. P. MCAULIFFE
CHANGUINOLA  I & FANTASIA DEL MAR
MARINE BULKER

ORAWA
IMO 9386926 - Indicatif d'appel C6XD8 - MMSI 311005800 - Vraquier - JB 24 109 - PL 38 056 t - Constr. 2009 - Gérant Polska Zegluga Morska PP (Szczecin, Pologne) - Pav. BHS.
D. P. MCAULIFFE
IMO 9010503 - Indicatif d'appel HP9790 - Remorqueur - JB 286 - Constr. 1989 - Gérant ACP (Panama) - Pav. PAN - Ex VICTORIA (1989-1990).
FANTASIA DEL MAR
IMO 8331948 - Indicatif d'appel 3FGK - Bateau à passagers (eaux intérieures) - JB 465 - Constr. 1977 - Gérant/Opérat. Argo Tours (Panama) - Pav. PAN.
MARINE BULKER
IMO 9139971 - Indicatif d'appel 3FOZ6 - MMSI 356881000 - Vraquier - JB 17 542 - PL 28 322 t - Constr. 1996 - Gérant Bidsted & Co A/S (Hellerup, Danemark) - Pav. PAN.

A gauche, le remorqueur GUIA déjà vu lors de la traversée du canal. A droite, des vestiges de la première ligne de chemin de fer interocéanique.


Ci-dessous, l'ancienne gare voyageurs de la Panama Canal Zone. Elle ne sert plus et a été transformée en zone commerciale. La ligne de chemin de fer (à voie unique) est toujours utilisée, mais uniquement par les trains de marchandises, et plus particulièrement les trains transportant les conteneurs à partir du port (wagons adaptés et portiques spécifiques avec spreaders).


Quelques photos de l'ancienne base américaine du "51e état américain" comme fut souvent appelée cette fameuse bande de 10 km de part et d'autre du canal. En effet, suite à l'échec de Ferdinand de Lesseps (nous reviendrons sur la construction du Canal dans le rapport de mer définitif), la Colombie (l'état de Panama n'existait pas encore) avait autorisé, par un décret de janvier 1903, la Compagnie française à céder ses droits aux Etats-Unis qui obtenaient ainsi une concession pour cent ans et une bande territoriale initialement de 5 km de part et d'autre du canal. Mais, en novembre de la même année, le Panama faisait sécession, et l'habile Bunau-Varilla faisait confirmer par le nouvel état le précédent traité, mais modifié en faveur des Américains : concession non plus centenaire mais à perpétuité et bande de terre de 20 km de large et non plus de 10. Les Etats-Unis vont ainsi avoir les pleins pouvoirs pendant des décennies sur cette zone qui coupe littéralement le Panama en deux.


Le canal fut inauguré le 15.08.1914 et le premier navire à le franchir fut le vapeur ANCON (de jauge brute 100 000 tx) battant pavillon USA. Cette enclave américaine de presque 1 500 km2 en plein milieu du Panama, et siège de discriminations permanentes entre Américains et Panaméens, ne pouvait définitivement perdurer. La révision du Traité de Hay/Bunau-Varilla de 1903 fut à maintes reprises demandée par les Panaméens. Elle leur fut enfin accordée par le Traité Carter-Torrijos du 07.09.1977. Le Panama retrouve sa souveraineté sur une grande partie de l'ancienne "Zone du Canal", mais la responsabilité pleine et entière sur le canal lui-même ne lui sera restituée qu'au 01.01.2000. Le Panama sera enfin aux Panaméens. Quelque dix mille Américains vivaient dans cette zone avant qu'elle ne soit restituée au Panaméens.


19h00 en ce 06.03, les ancres sont relevées dans un vacarme infernal de chaînes, et l'ISLAND PRINCESS fait route vers le Costa Rica, plus précisément vers le port de Puntarenas où notre ETA est annoncé pour le 08.03 à 05h00. Ci-après quelques navires photographiés peu après notre appareillage.

FEGULUS
TALITHA
JESSICA
YM EFFICIENCY
Mon poste de quart sur le IP
FEGULUS
TALITHA (1)
YM EFFICIENCY
(1) Je remercie Yvon Perchoc pour l'identification du TALITHA.

FEGULUS
IMO 9055709 - Indicatif d'appel E5U2319 - MMSI 518369000 - Cargo frigorifique - JB 10 374 - PL 10 545 t - Constr. 1993 - Gérant Regulus SIA (Riga, Lettonie) - Pav. COK.
TALITHA (Hamilton)
IMO 1004625 - Indicatif d'appel ZCAN7 - MMSI 310051000 - Yacht - 80,00x10,39x5,79 m - TE 3,91 m - JB 1 103 - JN 330 - Ptot 2 100 kW (deux moteurs 4T-16cyl Caterpillar 3516TA / deux hélices à pas variable) - Propulseur d'étrave - Constr. 1930 (Fried. Krupp Germaniawerft, Kiel, Allemagne) - Propr./Gérant Royale Oceanic Pav.BMU - Ex TALITHA G. (1993-2008) - Ex JEZEBEL (1983-1993) - Ex ELPETAL (1949-1983) - Ex BEAUMONT (1942-1949) - Ex CAROLA (1939-1942) - Ex CHALENA (1931-1939) - Ex REVELER (1930-1931).
YM EFFICIENCY
IMO 9353280 - Indicatif d'appel A8OS5 - MMSI 636013698 - Porte-conteneurs - JB 42 741 - PL 52 773 t - Constr. 2009 - Gérant Yang Ming Marine Transport (Keelung City, Chine) - Pav. LBR.

Ci-dessous, le cargo polyvalent HOPI PRINCESS et le vraquier IKAN MANZANILLO. Nous quittons Panama sous un bien curieux ciel. Demain 07.03, journée "at sea".

HOPI PRINCESS
IKAN MANZANILLO

HOPI PRINCESS
IMO 8314756 - Indicatif d'appel DYTU - MMSI 548783000 - Cargo de divers - JB 13 911 - PL 20 412 t - Constr. 1984 - Gérant Roymar Ship Management (Scarsdale NY, Etats-Unis) - Pav. PHL.
IKAN MANZANILLO
IMO 8310346 - Indicatif d'appel 3EMR7 - MMSI 357207000 - Vraquier - JB 20 432 - PL 34 062 t - Constr. 1983 - Gérant PACC Ship Managers Pte (Singapour) - Pav. PAN.

Prochaine escale : Puntarenas (Costa Rica) que nous toucherons le 08.03 au lever du jour (A SUIVRE)



Une quinzaine de kilomètres après avoir passé le Pont du Centenaire (ouvert en 2004), juste à la sortie de la tranchée Gaillard, nous atteignons les écluses de Pedro Miguel. Leur nom, comme d'ailleurs ceux des écluses de Gatun et de Miraflores, sont ceux de trois villages engloutis par les eaux lors de la construction du canal. Il est aux environs de 15 h ce 05.03.2011 toujours.


Ces écluses à une seule chambre (dans chacune des deux voies) ont un dénivelé de 8,90 m.

RIO INDIO
LUCKY STAR
Ecluses de Pedro Miguel
RIO INDIO
Station de contrôle
Travaux d'élargissement
LUCKY STAR

RIO INDIO
IMO 9363601 - Indicatif d'appel HP2276 - MMSI 356497000 - Remorqueur - JB 327 - PL 123 t - Constr. 2008 - Gérant ACP (Panama) - Pav. PAN.
LUCKY STAR
IMO 9542582 - Indicatif d'appel XVEA - MMSI 574951000 - Vraquier - JB 14 851 - PL 22 777 t - Constr. 2009 - Propr./Gérant/Opérat. Vosco (Haiphong City, Vietnam) - Pav. VNM.

Comme on le voit sur la photo satellitaire (ci-dessous à gauche), les écluses de Pedro Miguel ne sont séparées des écluses de Miraflores que par un petit lac, dit Lac Miraflores, long d'environ 2 km et dont le niveau est lui aussi régulé par un petit barrage. Comme dans les deux jeux d'écluses précédents, les navires sont là aussi guidés par des mulas. A droite, le tug COLON.

COLON

COLON
IMO 9247015 - Remorqueur - JB 382 - PL 145 t - Traction au croc 53 t - Constr. 2001 - Propr./Gérant/Opérat. ACP (Panama) - Pav. PAN.

Contrairement aux précédentes, ces écluses de Miraflores, les dernières avant d'atteindre l'océan Pacifique, comportent deux chambres (dans chaque sens). Les navires qui, comme l'ISLAND PRINCESS, rejoignent le Pacifique descendent ainsi de 17 m en deux temps. A droite, le poste de contrôle des écluses de Miraflores.


Face à la sortie de l'écluse, au loin, la colline Ancon surplombe de ses quelque 200 m la ville de Panama. Le vieux pont tournant (construit en 1942) n'est plus utilisé de nos jours, mais ce fut longtemps le seul pont enjambant le canal, jusqu'à la mise en service du Pont des Amériques (en 1962).

GUIA
SMIT PANAMA
MAERSK SANA
Mule en équilibre
Pont tournant
GUIA
SMIT PANAMA
MAERSK SANA

SMIT PANAMA
IMO 9276822 - Indicatif d'appel HO3883 - Remorqueur - JB 294 - PL 148 t - Constr. 2004 - Gérant Smit Harbour Towage Panama Inc. (Balboa, Panama) - Pav. PAN.
MAERSK SANA
IMO 9289922 - Indicatif d'appel A8JS7 - MMSI 636091131 - Porte-conteneurs - JB 93 511 - PL 97 517 t - Constr. 2004 - Gérant Blue Star GmbH (Hambourg, Allemagne) - Opérat. Maersk (Copenhague, Danemark) - Pav. LBR.

La drague désagrégatrice D'ARTAGNAN, exploitée sous pavillon français et l'une des plus grandes (124x25x8 m) et plus puissantes (28 000 kW) du monde, participe depuis février 2011 aux travaux d'approfondissement et d'élargissement du canal.

D'ARTAGNAN
D'ARTAGNAN
DE BOUGAINVILLE
DE BOUGAINVILLE
BELLAVIA
D'ARTAGNAN
DE BOUGAINVILLE
BELLAVIA

D'ARTAGNAN
IMO 9312963 - Indicatif d'appel FMGE - MMSI 635247000 - Drague désagrégatrice - JB 7 973 - PL 2 600 t - Constr. 2005 - Gérant Dragage International (Lambersart, France) - Pav. FRA.
DE BOUGAINVILLE
IMO 9303352 - Indicatif d'appel LXBD - MMSI 253188000 - Drague-Porteuse de déblais - JB 3 911 - PL 5 800 t - Constr. 2006 - Gérant Codralux (Capellen, Luxembourg) - Pav. LUX.
BELLAVIA
IMO 9290440 - Indicatif d'appel V7HB5 - MMSI 538090148 - Porte-conteneurs - JB 53 807 - PL 66 478 t - Constr. 2005 - Gérant Dauelsberg (Brême, Allemagne) - Pav. BHS.

L'ISLAND PRINCESS passe sous le Pont des Amériques (ouvert en1962) puis débouche dans l'océan Pacifique, dans la baie de Balboa-Panama, partiellement fermée par une presqu'île artificielle, la presqu'île de Fuente Amador qui relie quatre îles. Nous y resterons au mouillage une vingtaine d'heures. Notre traversée complète du canal (80 km) a duré environ 10 h. Nous aurions mis autour d'une semaine en passant par le Cap Horn.

ATLANTIK FRIGO
ATLANTIK FRIGO
Pont des Amériques
Baie de Panama

ATLANTIK FRIGO
IMO 8617914 - Indicatif d'appel 9ALH - MMSI 238191000 - Cargo frigorifique - JB 10 366 - PL 11 000 t - Constr. 1989 - Gérant Mediteranska Plovidba DD (Korcula, Croatie) - Pav. HRV.

JESSICA
Face à l'ISLAND PRINCESS, la ville de Panama
Nombreux navires au mouillage, dont le JESSICA
Ò
JESSICA
IMO 8207850 - Indicatif d'appel 3FYW3 - MMSI 357369000 - Ro-Ro - JB 4 566 - PL 3 548 t - Constr. 1984 - Gérant Ocean Ways Inc. (Caracas, Venezuela) - Pav. PAN.

LUCKY DIAMOND
MANUTAI
NORTHERN STAR
LUCKY DIAMOND
MANUTAI
NORTHERN STAR
L'SLAND PRINCESS a hissé sa boule de mouillage

LUCKY DIAMOND
IMO 8122373 - Indicatif d'appel 3FFO2 - Cargo de divers - JB 2 072 - PL 5 315 t - Constr. 1981 - Propr./Gérant Friend Shipping (Panama) - Pav. PAN.
MANUTAI
IMO 8513285 - Indicatif d'appel HPFE - MMSI 352856000 - Cargo frigorifique - JB 2 913 - PL 2 912 t - Constr. 1987 - Pav. PAN - Précedemment NOME (01-2010 / 10-2010), nom sous lequel il figure encore dans certaines bases de données maritimes..
NORTHERN STAR
IMO 1010129 - Indicatif d'appel ZCXZ8 - MMSI 319008900 - Yacht - JB 2 205 - PL 321 t - Constr. 2009 - Propr./Gérant Moran Yacht Management (Etats-Unis) - Pav. CYM.

Prochaine visite : l'ancien quartier américain de la "zone du canal" (A SUIVRE)



Comme on l'a dit précédemment à propos des écluses de Gatun, et comme on le voit sur les deux cartes Google Earth ci-dessous, on débouche directement sur le lac Gatun au sortir desdites écluses (notre montée de l'Océan Atlantique au lac Gatun a duré environ 2h30 ce 05.03.2011).. Le fort débit du fleuve Chagres (régulé par un barrage construit près de son embouchure) et les pluies particulièrement abondantes dans cette région (nous avons d'ailleurs débuté notre traversée du canal sous la pluie, et le reste de la traversée avec parfois de gros nuages fort menaçants) font de ce lac une réserve suffisante (actuellement) d'eau douce pour la quarantaine d'éclusages quotidiens. Il contiendrait près de 800 millions de mètres cubes d'eau.

0
UNICORN OCEAN
KAGHAN
Lac Gatun (photos Google Earth)
Lac Gatun
UNICORN OCEAN
KAGHAN

UNICORN OCEAN
IMO 9370197 - Indicatif d'appel 3EPO5 - MMSI 372193000 - Vraquier - JB 41 662 - PL 78 888 t - Constr. 2008 - Gérant Toyo Kaiun KK-Imabari (Imabari, Japon) - Pav. PAN.
KAGHAN IMO 8513015 - Indicatif d'appel AQPY - MMSI 463032101 - Vraquier - JB 36 098 - PL 65 716 t - Constr. 1986 - Gérant Kaghan Shipping (Karachi, Pakistan) - Pav. PAK.

De nombreux navires y sont au mouillage, en attente d'écluser pour rejoindre l'Atlantique (sauf pour le BARGARA qui en vient... il a éclusé devant nous !).

PIONEER STAR
BARGARA
ZEN-NOH GRAIN PEGASUS
OVERSEAS AMBERMAR
PIONEER STAR
ZEN-NOH GRAIN PEGASUS
Lac Gatun
OVERSEAS AMBERMAR

PIONEER STAR
IMO 9303601 - Indicatif d'appel H8OT - MMSI 351261000 - Vraquier - JB 21 385 - PL 33 540 t - Constr. 2004 - Gérant Dojima Marine (Osaka, Japon) - Pav. PAN.
ZEN-NOH GRAIN PEGASUS
IMO 9402017 - Indicatif d'appel 3FBC9 - MMSI 353320000 - Vraquier - JB 30 619 - PL 54 958 t - Constr. 2010 - Gérant Tamai Steamship (Tokyo, Japon) - Pav. PAN.
OVERSEAS AMBERMAR
IMO 9231626 - Indicatif d'appel V7QM3 - MMSI 538003397 - Chimiquier/Pétrolier - JB 23 680 - PL 35 970 t - Gérant OSG Shipmanagement (Athènes, Grèce) - Pav. MHL.

L'ISLAND PRINCESS entame lui-même sa traversée du lac (pilotes de l'ACP à bord évidemment) et nous croisons de nombrerux navires. Nous suivons un parcours sinueux (qui est pratiquement celui du Chagres à l'origine) d'une trentaine de kilomètres. Il est balisé (balises rouges sur notre tribord, vertes sur notre bâbord).

ESPADA & THOR
OMEGA PRINCE
OMEGA PRINCE
KAMARI
ESPADA & THOR
OMEGA PRINCE
Lac Gatun
KAMARI

OMEGA PRINCE
IMO 9312901 - Indicatif d'appel V7JP5 - MMSI 538002554 - Chimiquier/Pétrolier - JB 23 270 - PL 37 620 t - Constr. 2006 - Gérant Omega Management (Athènes, Grèce) - Pav.MHL.
KAMARI
IMO 9412634 - Indicatif d'appel VRHR7 - MMSI 477746200 - Vraquier - JB 32 614 - PL 53 500 t - Constr. 2011 - Gérant Nomikos Transworld Maritime (Athènes, Grèce) - Pav.HKG (CHN).

Quand on voit la végétation tropicale, dense et inhospitalière, qui entoure le lac Gatun, on imagine aisément la difficulté rencontrée par tous ceux qui ont oeuvré à la construction du canal, d'autant que la faune n'y était pas (sans doute pas encore) des plus sympathiques (le Chagres était infesté de caimans et autres crocodiles, sans oublier les moustiques à l'origine de la malaria et de la fièvre jaune qui décimèrent des milliers d'ouvriers durant les premières années de la construction). De nombreuses espèces animales vivent encore dans ces jungles : singes, coatis, tamanoirs, iguanes, toucans, perroquets, etc., mais aussi serpents (les variétés ne manquent pas...) et couguars !

NYK DEMETER
FORTUNE WING
ORION
NYK DEMETER
Lac Gatun
FORTUNE WING
ORION
Lac Gatun

NYK DEMETER
IMO 9337664 - Indicatif d'appel 3ENV5 - MMSI 353025000 - Porte-conteneurs - JB 55 534 - PL 65 965 t - Constr. 2007 - Gérant Hachiuma Steamship Co (Kobe, Japon) - Pav. PAN.
FORTUNE WING
IMO 9479022 - Indicatif d'appel VRHW2 - MMSI 477389500 - Vraquier - JB 31 248 - PL 55 650 t - Constr. 2011 - Gérant Univan Maritime HK (Hong Kong, Chine) - Pav. HKG (CHN).

Le lac est "encombré" de multiples îles ne facilitant pas la navigation,et le chenal, on l'a déjà dit, est très sinueux, obligeant les navires à s'approcher très près des berges à certains endroits (cela m'a rappelé mes pilotages sur la Saône !).

TOKIWA GLORY
ESPERANZA
Lac Gatun
TOKIWA GLORY
Lac Gatun
ESPERANZA

TOKIWA GLORY
IMO 9303065 - Indicatif d'appel 3EER2 - MMSI 371717000 - Vraquier - JB 31 279 - PL 55742 t - Constr. 2006 - Gérant Imabari Senpaku Co (Imabari, Japon) - Pav. PAN.

Nous atteignons Gamboa (port de service hébergeant, entre autres, la Division de dragage), puis passons devant le petit pont enjambant le Chagres. Ce pont, très bas sur l'eau, permet le passage des voitures et du fameux "Panama Canal Railway" (train à voie unique).

IVER EXPERT
CHANGUINOLA i
OCEANUS & HERRERA
IVER EXPERT
Gamboa
CHANGUINOLA i
OCEANUS & HERRERA
Pont au-dessus du Chagres

IVER EXPERT
IMO 9126015 - Indicatif d'appel PCEX - MMSI 245697000 - Chimiquier/Pétrolier - JB 29 289 - PL 45 809 t - Constr. 1997 - Gérant Iver Ships BV (AR Breskens, Pays-Bas) - Pav. NLD.
CHANGUINOLA I
IMO 9551545 - Indicatif d'appel HP5670 - MMSI 351801000 - Remorqueur - JB 359 - PL 136 t - Constr. 2010 - Gérant ACP (Panama) - Pav. PAN.
OCEANUS
IMO 9137313 - Indicatif d'appel HP9891 - Navire-grue - JB 1 043 - PL 762 t - Constr. 1996 - Gérant ACP (Panama) - Pav. PAN.
HERRERA
IMO 9256561 - Remorqueur - JB 382 - PL 145 t - Constr. 2002 - Gérant ACP (Panama) - Pav. PAN.

Nous rencontrons régulièrement des remorqueurs de l'ACP, et voyons également de nombreuses dragues approfondissant le chenal.

VERAGUAS I
BARU
COCLE
Vers la Culebra
VERAGUAS I
BARU
Culebra en vue
COCLE

VERAGUAS I
IMO 9363572 - Indicatif d'appel HO4369 - MMSI 370483000 - Remorqueur - JB 327 - PL 135 t - Constr. 2006 - Gérant ACP (Panama) - Pav. PAN.
COCLE
IMO 9247027 - Indicatif d'appel HO2739 - JB 382 - PL 145 t - Constr. 2001 - Gérant ACP (Panama) - Pav. PAN.

Nous atteignons la fameuse passe de la Culebra, encore dite tranchée Gaillard, du nom de l'ingénieur qui en a supervisé les travaux d'ouverture. Cette partie du canal, bien que récemment élargie afin que deux navires de fort tonnage (Panamax) puissent s'y croiser, reste malgré tout la partie la plus étroite de cette voie interocéanique.

CACIQUE
GAMBOA
BALTIC NOVATOR
CACIQUE
GAMBOA
Culebra (ou "Tranchée Gaillard")
BALTIC NOVATOR

GAMBOA
IMO 9003380 - Remorqueur - JB 258 - Constr. 1989 - Gérant ACP (Panama) - Pav. PAN.
BALTIC NOVATOR
IMO 8304529 - Indicatif d'appel A8MP9 - MMSI 636013392 - Cargo frigorifique - JB 11 335 - PL 10 510 t - Constr. 1984 - Gérant Ost-West-Handel und Schiffahrt (Brême, Allemagne) - Pav.LBR.

L'ISLAND PRINCESS passe sous le Pont du Centenaire. Il nous reste alors une quinzaine de kilomètres à parcourir avant d'atteindre les écluses de Pedro Miguel (à noter que les distances en canaux et rivières s'expriment en kilomètres et non en milles comme en mer).

Pont des Amériques
MINDI
GILBERTO GUARDIA F.
RIALTO M. CHRISTENSEN
ALIANZA

GILBERTO GUARDIA F.
IMO 9179244 - Remorqueur - JB 286 - Constr. 1997 - Gérant ACP (Panama) - Pav. PAN.

Avec actuellement autour de 14 000 transits annuels, le canal (ouvert tous les jours, 24h/24 depuis 1963, année où la lumière y a été installée) est pratiquement à saturation et, de toute façon, ne permet pas le passage des navires de nouvelle génération (trop larges — 40 à 60 m de large pour les plus gros — et de tirant d'eau trop important — 14 à plus de 20 m). C'est pourquoi un troisième jeu d'écluses (plus larges et plus profondes) est en cours de construction (mise en service théoriquement prévue pour 2015).

SIXAOLA
SIXAOLA
Travaux d'élargissement du canal de Panama (avant d'arriver aux écluses Pedro Miguel)

SIXAOLA
IMO 9551557 - Indicatif d'appel HP6893 - MMSI 371897000 - Remorqueur - JB 359 - PL 136 t - Constr. 2010 - Gérant ACP (Panama) - Pav. PAN.

Lorsque ces nouvelles écluses seront opérationnelles, la capacité totale de transit du canal devrait doubler (l'ACP mise sur 600 Mt/an). Ces nouvelles écluses, de par leurs dimensions, seront très gourmandes en eau. Aussi est-il prévu des bassins d'épargne où l'eau d'éclusage sera partiellement recyclée (économie escomptée : 60 % de l'eau nécessaire à chaque éclusage). Malgré cela, le volume de stockage du lac Gatun va devoir être augmenté. Dans ces nouvelles écluses, les navires ne seront plus guidés par des mules mais par de classiques remorqueurs !

V.B. CHAGRES
TAMA STAR
Vaste chantier juste en amont des écluses Pedro Miguel
V.B. CHAGRES
TAMA STAR

V.B. CHAGRES
IMO 7368126 - Indicatif d'appel HO2374 - Remorqueur - JB 384 - PL 304 t - Constr. 1974 - Gérant Maritima de Panama (Balboa, Panama) - Pav. PAN.
TAMA STAR
IMO 8517358 - Indicatif d'appel C6MA6 - MMSI 308743000 - Cargo frigorifique - JB 6 579 - PL 7 685 t - Constr. 1987 - Gérant Seatrade Groningen BV (Groningue, Pays-Bas) - Pav. BHS.

Suite de la traversée



Après avoir appareillé de Cartagena de Indias (Colombie) hier après-midi (04.03.2011), nous avons navigué toute la nuit, cap sur Colon (Panama). Et c'est, comme l'ETA le prévoyait, vers 04h30 ce 05.03.2011 que l'ISLAND PRINCESS s'est présenté à l'entrée (Atlantique) du Canal de Panama. De la Baie de Limon, havre naturel de 7 km de long sur 4 km de large où mouilllent les navires en attente de passage du canal; deux grandes digues (plus de 9 km de long, 130 m à leur base) protègent l'entrée des écluses de Gatun. Deux pilotes à bord, nous entrons dans la première chambre (elles en comportent trois successives sur chacune des deux voies) le jour à peine levé et sous une grosse averse d'eau tiède (il fait déjà 26 °C). Devant nous, dans la deuxième chambre, le vraquier SURYAWATI. Deux navires sassent en même temps, sur l'autre voie (sur notre tribord) : le transport de gaz de pétrole liquéfié SANKO INDEPENDENCE (coque verte) et, devant lui, le vraquier BARGARA (coque noire).


SANKO INDEPENDENCE
IMO 9369760 - Indicatif d'appel A8QJ9 - MMSI 636013946 - LPG - JB 23 032 - PL 26 466 t - Constr. 2008 - Gérant Sanko Ship Management (Tokyo, Japon) - Pav. LBR.
BARGARA
IMO 9261360 - Indicatif d'appel 9HYJ8 - MMSI 256599000 - Vraquier - JB 40 437 - PL 74 832 t - Constr. 2001 - Gérant TMS Bulkers (Athènes, Grèce) - Pav. MLT.
SURYAWATI
IMO 9159191 - Indicatif d'appel YHFU - MMSI 525011095 - Vraquier - JB 36 175 - PL 69 124 t - Constr. 1996 - Gérant Arpeni Pratama Ocean Line (Jakarta, Indonésie) - Pav. IDN.

Les écluses de Gatun font passer les navires de l'océan Atlantique au Lac Gatun situé 25,6 m plus haut (84 ft), et ceci en trois étapes. Chacune des six chambres de Gatun (deux jeux de trois successives) a 304,8 m de long (1 000 ft) et 33,5 m de large (110 ft). Actuellement, le TE max est de 12,04 m. Les navires utilisent leur propre propulsion pour avancer dans les écluses. Les "mules" (une centaine pour l'ensemble du canal) servent à maintenir les navires dans l'axe des écluses et peuvent les freiner si nécessaire. Pour les plus gros navires autorisés à traverser le canal (les Panamax), la distance entre la muraille du navire et le bajoyer de l'écluse est d'environ 60 cm (de chaque côté). Les mules actuelles, renouvellées ces dernières années, sont des locomotives électriques construites au Panama (license Mitsubishi) pour un coût de 1,9 M$ chacune. Leur poids unitaire voisine les 50 t. Selon le port en lourd du navire, ce sont quatre à huit mules qui crochent. Pour l'ISLAND PRINCESS, quatre mules à l'avant, deux mules à l'arrière, chacune passant deux remorques (la deuxième photo ci-dessous montre l'un des systèmes d'accrochage du câble de remorque).


Les écluses, comme l'ensemble du canal, sont exclusivement alimentées en eau douce, dont la réserve est le lac de Gatun (425 km2, le plus grand lac artificiel du monde lors de sa mise en eau), lui-même rempli en saison humide par le fleuve Chagres. Un barrage, construit près de l'embouchure du fleuve, permet de réguler le niveau du lac en toutes saisons. Les écluses ne comportent pas de pompes, simplement des portes et des vannes, leur remplissage/vidage se faisant par gravité selon le principe des vases communicants. Chaque porte comprend deux vantaux pivotant autour d'un axe vertical. Chaque vantail a 19,8 m (65 ft) de long, 14,3 m (47 ft) de large et 2,1 m (7 ft) d'épaisseur. Quand un navire entre dans la première chambre, c'est un peu plus de 100 000 m3 d'eau (douce) qu'elle évacue dans l'océan afin d'abaisser son niveau à celui de ce dernier. Ensuite, l'équilibrage des niveaux se fait entre les chambres I (le niveau monte) et II (le niveau baisse), le processus se répétant entre les chambres II et III, puis entre la chambre III et le lac Gatun.



Les lamaneurs de l'ACP (Authoridad del Canal de Panama), de leurs canots à rames, passent les remorques entre le navire et leurs collègues à quai, lesquels les crochent (ou décrochent) aux (des) mules. Sur les deux dernières photos, on voit l'avant et l'arrière du porte-conteneurs MSC MONTEREY qui écluse parallèlement à nous (nous sommes trop près pour le photographier en entier).


MSC MONTEREY
IMO 9349796 - Indicatif d'appel DFFA2 - MMSI 218093000 - Porte-conteneurs - JB 50 963 - PL 63 300 t - Constr. 2007 - Gérant NSB Niederelbe Schiffahrtsges (Buxtehude, Allemagne) - Pav. DEU.

Suite de la traversée


Page précédente
Dernière mise à jour - 22.08.2016

© Françoise Massard
 
  www.cargos-paquebots.net