Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard

Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Aidablu - Aldebaran - Alum Bay - Bro Anna - Celebrity Eclipse - CMA CGM Agadir - CMA CGM Almaviva - CMA CGM Cendrillon - CMA CGM Dalila - CMA CGM La Scala - CMA CGM Titus - CMA CGM Vancouver - Conceiver - Conti Lissabon - CSAV Rungue - Elation - Emerald Princess - Emuna - Euro Adventure - Euro Discovery - Fairchem Filly - Fairplay XII - Frisium - Gerdia - Gracechurch Star - Hanjin Vienna - Happy Falcon - Hohoweg - Heinrich Bojen - Homeric - HS Schubert - Hydra - Iris Bolten - Johann - Maasdam - Meera - Michael - MSC Bruxelles - MSC Kerry - MSC Opera - Norman Arrow - Omegagas - Orient Trader - Pacific Princess - Prinz Heinrich - Promitheas - Queen Elizabeth - RPA 10 - R Three - Ryndam - Santa Maria Manuela - Statendam - Stolt Aquamarine - Thalassa - Thomson Dream - Ventura - Vyg - Wilson Elbe - Wisdom -
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...

Navires quittant le port du Havre le 08.05.2011 en soirée — Photos Gérard Né
Le paquebot EMERALD PRINCESS et le porte-conteneurs HANJIN VIENNA.
EMERALD PRINCESS
EMERALD PRINCESS
EMERALD PRINCESS
EMERALD PRINCESS
HANJIN VIENNA
EMERALD PRINCESS
(Hamilton)
IMO 9333151 - Indicatif d'appel ZCDP8 - MMSI 310531000 - Navire de croisières - 288,61x36,05x11,40 m - TE 8,50 m - JB 113 561 - JN 83 575 - PL 8 400 t - Ptot 67 200 kW (six moteurs Wartsila (dont quatre 4T-12cyl 12V46 et deux 4T-8cyl 8L46C) couplés à six générateurs (4 x 12 240 kW / 2 x 8 160 kW) qui alimentent deux moteurs électriques (de 21 000 kW) entraînant deux hélices à pas fixe) - V 22,5 nd - Six propulseurs transversaux (av. 3 x 2 200 kW / arr. 3 x 1 720 kW) - Cap.3 782 passagers (1 544 cabines) - Equipage 1 205 - Constr. 2007 (Fincantieri, Monfalcone, Italie) - Gérant Princess Cruises Lines (Valencia, CA, Etats-Unis) - Pav. BMU.
Pour avoir une idée des emménagements de ce navire, voir la visite du DIAMOND PRINCESS (les intérieurs et le fonctionnement des navires de Princess Cruises sont très voisins, j'ai pu d'ailleurs le vérifier à bord de l'ISLAND PRINCESS (on retrouve les mêmes noms de restaurants, de salons, etc., la même disposition globale)..
HANJIN VIENNA
(Hamburg)
IMO 9215634 - Indicatif d'appel DIBZ - MMSI 211378110 - Porte-conteneurs - 278,81x40,30x24,10 m - TE 14,00 m - JB 65 918 - JN 36 896 - PL 68 263 t - P 54 900 kW (mot. 2T-10cyl Sulzer-HSD 10RTA96C / hélice à pas fixe) - V 26 nd - Prop. d'étrave (2 000 kW) - Générat. 3 x 3 500 kVA - Cap. 5 618 evp (dont 400 reefers) - Constr. 2000 (Hanjin Heavy Industries, Busan, Corée du Sud) - Gérant NSB Niederelbe Schiffahrts-GmbH (Buxtehude, Allemagne) - Pav. DEU - Ex CMA CGM VANCOUVER (2009) - Ex HANJIN VIENNA (2000-2009) - Ex CONTI LISSABON (2000).

Ce 08.08, le GPMH a donc enregistré une double escale de paquebots puisque l'AIDAblu y a également passé la journée (il y était déjà venu le 19.04)..Sur la photo de gauche, le transport de gaz de pétrole liquéfié HAPPY FALCON.
HAPPY FALCON
AIDAblu
AIDAblu
AIDAblu
AIDAblu & EMERALD PRINCESS
HAPPY FALCON (Douglas) - IMO 9227261 - Indicatif d'appel ZINK4 - MMSI 235485000 - LPG - 95,54x14,40x7,50 m - TE 6,25 m - JB 3 366 - JN 1 022 - PL 2 789 t - P 2 118 kW (mot. 4T-6cyl MaK-Caterpillar 6M32 / hélice à pas variable) - V 15 nd - Prop. d'étrave (294 kW) - Cap. 3 770 m3 (gaz liquéfié) - Constr. 2002 (STX Ro Offshore Braila SA, Braila, Roumanie) - Gérant Schulte Shipmanagement - UK (North Shields, Royaume-Uni) - Pav. IOM. Sistership : OMEGAGAS (IMO 9177959).

Quelques navires en escale à La Rochelle fin avril 2011
HOANYA WISDOM
CORINTH
MARCOMANCHE
AZURYTH
ANDRE L

Joli coucher de soleil sur Québec le 08.05.2011 — Photos Gilles Jobidon
Le MAASDAM est toujours à quai. A droite, l'imposant terminal céréalier du port de Québec.

En escale à Cherbourg, fin avril, les paquebots CELEBRITY ECLIPSE et RYNDAM — Photos Stéphane Zunquin
Coque blanche, le CELEBRITY ECLIPSE, que nous avions vu à son neuvage au Havre il y a juste un an. Il a escalé à Cherbourg le 28.04.2011, marquant le début de la saison 2011. A droite, l'un des célèbres "coques bleues" de la Holland America Line, le RYNDAM en escale le 29.04.2011. Il était rentré trois jours plus tard à Rotterdam, son port d'attache, où je l'y ai moi-même photographié.
CELEBRITY ECLIPSE
CELEBRITY ECLIPSE
RYNDAM

Le port de Langon (Gironde), port de transit des éléments de l'Airbus A380
Comme on le sait, la construction des avions Airbus A380 est répartie entre quatre pays européens : l'Allemagne, l'Angleterre, l'Espagne et la France, Tronçons et pièces sont chargés sur les différents sites de production à bord de trois rouliers spécialement conçus à cet effet (mais pouvant également être utilisés comme des voituriers traditionnels, grâce à des ponts mobiles) : les VILLE DE BORDEAUX - CIUDAD DE CADIZ - CITY OF hAMBURG, puis acheminés par mer jusqu'au port de Pauillac situé sur l'estuaire de la Gironde. Ils sont alors transférés de ces rouliers sur des barges (sisterships BREUIL et BRION) via un "mille-pattes" à quatre-vingt-seize roues (cf. photos ci-dessous, juin 2010). Les barges remontent la Gironde puis la Garonne, passent sous le fameux "Pont de pierre" de Bordeaux (datant de 1822), à marée basse, à cause du tirant d'air (les barges ont 9,0 m de tirant d'air et 2,6 m de tirant d'eau), puis poursuivent leur navigation fluviale jusqu'au port de Langon.

Barge BREUIL
Ponton Airbus à Pauillac
Transfert des éléments d'avion du CIUDAD DE CADIZ au BREUIL
Mille-pattes de transfert
Le quai Airbus de Pauillac est un ponton flottant qui permet au mille-pattes et à ses précieux colis de passer directement du roulier à la barge. La parfaite horizontalité de l'ensemble est assurée par des mouvements de ballasts.
Passant récemment pas très loin de Langon, je n'ai pas résisté à l'envie de faire un détour pour aller voir ce site que je ne connaissais pas encore. Comme on le voit sur les photos satellitaires ci-dessous, la ville de Langon est située au sud-est de Bordeaux (à une cinquantaine de kilomètres). La plus grosse partie de la ville se déploie sur la rive gauche de la Garonne. Pour accéder aux installations Airbus, la navigation est délicate, les barges devant passer sous les ponts ferroviaire et routier, puis sous l'ancien pont de Langon, et enfin dépasser des épis en rive droite.
L'église de Langon (Eglise Saint-Gervais) date du XIIe siècle, mais fut remaniée partiellement et complétée au cours des siècles suivants. A noter ses orgues de 1857 dues au célèbre facteur Aristide Cavaillé-Coll. Quelques vues de la Garonne en amont de Langon. La ville est connue depuis le IIe siècle, mais s'appelait alors Alingo, nom d'origine celte semble t-il. Elle fut fortifiée au IXe siècle pour faire face à l'invasion des Normands (l'actuel Cours des Fossés suit le tracé de l'ancienne enceinte).

La grue ci-dessous est récente, mais la vocation portuaire de Langon est ancienne. A l'époque de son apogée, au XVIIe siècle, le port comptait cinq sites et le commerce y était florissant, à commencer par les vins bien sûr... ne sommes-nous pas en Pays de Graves et de Sauternes ? Les gabares et autres chalands, naviguant à la voile et à la rame à la descente mais halés par les hommes ou les chevaux à la montée, transportaient également du sel, du bois de chauffage et de charpente, des matériaux de construction (pour la belle ville de Bordeaux en particulier), etc. Les deux photos de droite montrent le "port Airbus". L'une ou l'autre des barges (BRION ou BREUIL) accède au quai de déchargement via une écluse à portes pivotantes (bassin élévateur construit en rive gauche aux dimensions des barges). Une fois la barge dans le sas, les portes sont refermées derrière elle et le sas est rempli d'eau de façon à élever la barge afin que sa rampe arrière arrive à la hauteur du plan de roulement du terre-plein et permette ainsi le transfert des éléments d'Airbus A380 sur les camions. La dernière étape du parcours des "pièces", de Langon à la chaîne de montage final de Toulouse, est en effet routière, les camions empruntant (pendant trois nuits consécutives) la route Très Grand Gabarit (construite à cet effet) jusqu’à Toulouse. Cette route permet de convoyer des "colis" jusqu'à 50 m de long, 8 m de large et 14 m de haut.

Les études d'ingénierie des terminaux d'accostage tant à Pauillac qu'à Langon (écluse comprise, cf. photo ci-dessous à gauche ©Pilotlist), ainsi que les études de navigabilité des barges ont été réalisées par Sogreah... société à l'origine du Centre d'entraînement à la manœuvre des navires de Port Revel.

Quai Airbus à Langon
Vigie du Port
Bâtiments Airbus
La navigation entre Pauillac et Langon dure environ 8 h, un peu plus si les conditions météo ne sont pas parfaites, pouvant en particulier nécessiter un temps d'attente en aval de Bordeaux pour le passage du Pont de pierre dans des conditions optimales (le courant de jusant doit être inférieur à 1 nd, celui de flot à 2 nd, le vent traversier doit être inférieur à 5 m/s et le débit de la Garonne ne doit pas dépasser 2 000 m3/s). Le transfert d'un avion complet nécessite quatre voyages : un pour chacune des deux ailes, un pour deux éléments de carlingue et un pour un autre élément de carlingue plus l'empennage. Bien sûr, cette navigation se fait pilote à bord. Celui-ci, appartenant à la Station de Pilotage de la Gironde, est généralement hélitreuillé sur le roulier au large, au niveau de la bouée d'atterrissage BXA (il débarque après la traversée de Bordeaux, au niveau de l'île d'Arcins).
Ce parcours mer-rivière-route est un bel exemple d'intermodalité, même si c'est un exemple un peu extrême. En tout cas, cette implantaion d'Airbus a réactivé la capacité "historique" de la Garonne à assurer des transports fluviaux entre Bordeaux et Langon !

D'autres navires au Havre
(début mai 2011)


Photos Vincent Sampic


Trois des navires en escale au Havre le 06.05.2011 — Photos Gérard Né
Le paquebot MSC OPERA n'était encore jamais venu au Havre bien qu'entré en service en 2003. Bienvenue à lui.
MSC OPERA
MSC OPERA
MSC OPERA
MSC OPERA
MSC OPERA
Ballet de voiliers "Optimist" devant le STOLT AQUAMARINE entrant au GPMH en début de soirée. En sortie, le HS SCHUBERT.
STOLT AQUAMARINE
STOLT AQUAMARINE
STOLT AQUAMARINE
STOLT AQUAMARINE
HS SCHUBERT
STOLT AQUAMARINE (George Town) - IMO 8309529 - Indicatif d'appel ZCSQ2 - MMSI 319449000 - Chimiquier - 176,80x32,25x15,00 m - TE 11,43 m - JB 23 964 - JN 13 720 - PL 38 729 t - P 11 520 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Hyundai 6L60MC / hélice à pas fixe) - V 15 nd - Prop. d'étrave (736 kW) - Générat. 3 x 900 kW - Cap. 45 408 m3 (52 cuves) - Constr. 1986 (Daewoo Shipbuilding & Heavy Machinery, Geoje, Corée du Sud) - Propr. Stolt-Nielsen USA Inc (Etats-Unis) - Gérant/Opérat. Stolt Tankers (Rotterdam, Pays-Bas) - Pav. CYM.
HS SCHUBERT (Monrovia) - IMO 9337597 - Indicatif d'appel A8IC3 - MMSI 636091705 - Porte-conteneurs - 176,93x27,40x14,30 m - TE 10,90 m - JB 18 480 - JN 10 277 - PL 23 689 t - P 16 660 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-Hudong 7S60MC-CMk8 / hélice à pas fixe) - V 19,5 nd - Prop. d'étrave (900 kW) - Générat. 3 x 1 900 kVA - Cap. 1 732 evp (dont 300 reefers) - Grues 2x45 t - Constr. 2006 (Guangzhou Wenchong Shipyard, Guangzhou, Chine) - Gérant Hansa Shipping (Hambourg, Allemagne) - Opérat. Hamburg Sud (Hambourg, Allemagne) - Pav. LBR - Ex VIKING OSPREY (2006-2009). Navire-catalogue (déjà une quarantaine de sisterships en service et une dizaine en construction).

Quelques-uns des nombreux navires-musées du Haven Museum de Rotterdam (mai 2011)
BREEVEERTIEN
DOCKYARD V
HAVENDIENST 2
HELENA
BUFFEL

Le porte-conteneurs MSC KERRY embouquant l'écluse François 1er au Havre le 05.05.2011 — Photos Fabrice Lacroix
MSC KERRY
MSC KERRY
MSC KERRY
MSC KERRY
MSC KERRY

Le NORMAN ARROW en descente de Seine le 05.05.2011 — Photos Vincent Sampic
Après deux mois d'hivernage à Rouen (où il était arrivé début mars, après avoir franchi le Pont Flaubert levé pour l'occasion), le NORMAN ARROW a descendu la Seine le 05.05.2011 pour rejoindre Le Havre où il reprendra bientôt du service sur la ligne Le Havre - Portsmouth, en complément du NORMAN SPIRIT.
NORMAN ARROW
NORMAN ARROW
NORMAN ARROW
NORMAN ARROW
NORMAN ARROW

Après deux années difficiles, le port de Dunkerque (troisième port français) renoue avec les hausses de trafic de fret
Le port de Dunkerque, troisième port français derrière Marseille et Le Havre, se situe à la première place en France pour l'importation de minerais, du cuivre et du charbon, ainsi que pour l’importation de fruits en conteneurs (dont les bananes des Antilles). Il s'illustre également sur le segment roulier transmanche vers la Grande-Bretagne (deuxième port français). C'est aussi le premier port ferroviaire de France avec plus de 10 Mt traitées en 2010. Après deux années difficiles (trafic en baisse de plus de 20 % en 2009 et de plus de 5 % en 2010), le trafic du mois d’avril confirme le bon début de l’année 2011. Avec 15,83 Mt, le trafic cumulé à fin avril se situe en hausse de 11 % par rapport à l’année dernière. Ce tonnage global se répartit entre vracs liquides (3,20 Mt - progression de 88 %), vracs solides (7,56 Mt - baisse de 1 %) et marchandises diverses (5,07 Mt - hausse de 4 %).
ORIENT TRADER
Ci-contre, le vraquier ORIENT TRADER à Dunkerque (Credit GPMD
Les vracs liquides sont essentiellement les hydrocarbures (2,75 Mt - hausse de 107 %), les autres vracs liquides (produits raffinés, huiles végétales, engrais liquides et autres produits liquides industriels transitant au Terminal Rubis) ne représentant que 452 kt (+ 17 %). Les vracs solides se répartissent entre les minerais (3,98 Mt - en retrait de 13% par rapport à la même période de 2010), le charbon (1,88 Mt - stable), les céréales (873 kt - hausse de 157 %) et les "petits" vracs solides (en repli de 23 %). Les marchandises diverses sont partagées entre le service roulier (3,61 Mt - en baisse de 4 % en raison du tassement du fret, le tourisme, se situant au même niveau qu’en 2010) et les marchandises conteneurisées (à fin avril 87 000 evp ont transité par Dunkerque, soit une progression de 28 % grâce, entre autres, à la forte activité des lignes majeures du port (Antilles, FAL3, fruits…) ; à noter également une amélioration du pourcentage de conteneurs pleins par rapport au nombre total de conteneurs, ratio qui est désormais de 67 % contre 60 % en 2010).
ORIENT TRADER (Limassol) - IMO 9467574 - Indicatif d'appel 5BAA3 - MMSI 209088000 - Vraquier - 180,00x30,00x14,70 m - TE 9,80 m - JB 23 426 - JN 11 082 - PL 33 757 t - P 8 580 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W 6S50MC / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Cap. GRN 46 284 m3 (5 cales) - Grues 4x35 t - Constr. 2010 (Samjin Shipbuilding Industries, Weihai, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Interorient Navigation Germany (Hambourg, Allemagne) - Pav. CYP. Plus de trente sisterships.

Le fidèle MAASDAM a ouvert, ce 05.05, la saison des croisières 2011 dans le port de Québec (Canada) — Photos Gilles Jobidon
Le paquebot de croisières MAASDAM est en effet un fidèle de la navigation sur le Saint-Laurent. Je l'avais moi-même photographié à Montréal en août 2009. Arrivé à 06h30 ce 05.05, il devait appareiller vers 18h30. Mais, peu après son accostage, il a été la cible d'un faux appel à la bombe, d'où un programme complètement bouleversé (avec déploiement policier sur terre, sur mer et dans les airs). Son départ a donc été retardé de plusieurs heures, d'où ces belles photos de nuit.
MAASDAM
MAASDAM
MAASDAM

Le Chantier Meyer Werft, leader mondial de la construction de paquebots
Entre les navires de croisière HOMERIC (lancé le 06.05.1986, cf. photos ci-dessous) et AIDAsol (lancé en avril 2011), c'est une trentaine de paquebots qui sont sortis des chantiers Meyer Werft (Papenburg, Allemagne) ces vingt-cinq dernières années. Actuellement, neuf sont en commande (livraisons prévues entre 2011 et 2015), le prochain à livrer étant le CELEBRITY SILHOUETTE (été-automne 2011). Beaucoup d'évolution aussi depuis le PRINZ HEINRICH (ci-dessous à droite), lancé en 1890, dans les débuts du chantier Meyer Werft. Le premier paquebot de ce chantier, HOMERIC donc (aujourd'hui THOMSON DREAM), fut construit à perte d'un point de vue purement financier, mais l'expertise acquise et les progrès techniques qui ont suivi ont permis au chantier de s'imposer progressivement sur le marché des navires de croisière, à tel point qu'il est devenu aujourd'hui le premier constructeur mondial de paquebots, juste devant son concurrent immédiat, l'italien Fincantieri, et les chantiers STX Europe (Finlande et France) — Photos Meyer Werft..
HOMERIC
HOMERIC
PRINZ HEINRICH

Premier porte-conteneurs au Terminal de Méditerranée à Fos 2XL : le CMA CGM CENDRILLON — Photos Emmanuel Bonici

Le CMA CGM CENDRILLON inaugure ainsi, le 05.05.2011, le Terminal de Méditerranée, première tranche de Fos 2XL, exploitée par le groupe PortSynergy (CMA CGM & DP World). Ce terminal devrait être pleinement opérationnel en 2012 et couvrira alors une superficie de 50 ha. Il aura un linéaire de quai de 840 m et comprendra à terme cinq portiques. Pour l'heure, les deux portiques neufs ZPMC (arrivés à Fos le 20.12.2010, à bord du ZHEN HUA 26, après 70 j de mer depuis leur départ de Shanghai, Chine) sont des "super-post panamax" d'une portée de 22 rangées de conteneurs. Ils mesurent 85 m de haut et pèsent 1 800 t. Le troisième portique, plus ancien (1994), est un "over panamax" Koné d'une portée de 17 rangées de conteneurs.
CMA CGM CENDRILLON
CMA CGM CENDRILLON
CMA CGM CENDRILLON
Exploité en partenariat CMA CGM - Maersk, le CMA CGM CENDRILLON assure, avec dix autres navires, le service AE15 entre l'Europe du Sud et l'Asie [ports desservis : Gwangyang (Corée du Sud) - Busan - Shanghai - Xiamen - Hong Kong - Nansha - Chiwan (Chine) - Vung Tau (Vietnam) - Port Kelang (Malaisie) - Port Saïd (Egypte) - Beyrouth (Liban) - Marsaxlokk (Malte) - Valence - Barcelone (Espagne) - Fos-sur-Mer (France) - Gênes (Italie)]
CMA CGM CENDRILLON (London) - IMO 9449819 - Indicatif d'appel 2BYZ6 - MMSI 235070619 - Porte-conteneurs - 334,04x42,80x24,60 m - TE 15,00 m - JB 90 931 - JN 61 650 - PL 109 021 t - P 72 240 kW (mot. 2T-12cyl MAN-B&W-Doosan 12K98ME-C7 / hélice à pas fixe) - V 25,2 nd - Propr. d'étrave (3 000 kW) - Générat. 4 x 2 800 kW - Cap. 8 465 evp (dont 700 reefers) - Propr./Gérant/Opérat. CMA CGM (Marseille, France) - Constr. 2009 (Samsung Heavy Industries, Geoje, Corée du Sud) - Pav. GBR. Sisterships : CMA CGM ALMAVIVA (IMO 9450648) - CMA CGM DALILA (IMO 9450624) - CMA CGM FIGARO - CMA CGM LA SCALA (IMO 9450612) - CMA CGM TITUS (IMO 9450636).

PACIFIC PRINCESS
Le PACIFIC PRINCESS en escale à Toulon le 04.05.2011 — Photo Charles Trotobas
PACIFIC PRINCESS (Hamilton) - IMO 9187887 - Indicatif d'appel ZCDS3 - MMSI 310504000 - Navire de croisières - 181,00x25,46x18,10 m - TE 5,95 m - JB 30 277 - JN 11 481 - PL 2 700 t - Ptot 19 440 kW (quatre moteurs 4T-12cyl Wartsila 12V32 couplés à quatre générateurs (4 649 kW chacun) qui alimentent deux moteurs électtriques CGE Alsthom (6 750 kW chacun) entraînant deux hélices à pas fixe) - V 18 nd - Prop. d'étrave (2x750 kW) - Cap. 702 passagers (351 cabines) - Equipage 372 - Constr. 1999 (Chantiers de l'Atlantique, Saint-Nazaire, France) - Propr. Carnival (Miami, Etats-Unis) - Gérant/Opérat. Princess Cruise Lines (Valencia, CA, Etats-Unis) - Pav. BMU - Ex R THREE (1999-2002). Nous lui connaissons déjà trois sisterships : AZAMARA JOURNEY (récemment vu à Miami, Etats-Unis) - INSIGNIA (vu à Puerto Chacabuco, Chili) - NAUTICA (en escale à Toulon l'été dernier).

Le grand-voilier SANTA MARIA MANUELA en escale à Québec (Canada) du 04 au 08.05.2011 — Photo Gilles Jobidon
Le quatre-mâts SANTA MARIA MANUELA, arrivant de Ponta Delgada (port de la côte sud de l'île de São Miguel, archipel des Açores), fait une escale de quelques jours à Québec avant de gagner Toronto (où il sera également ouvert au public). C'est un ancien navire de pêche à la morue (cale réfrigérée de 798 m3) qui opéra de 1937 à 1990 sur les bancs de Terre-Neuve et du Groenland. Désarmé et laissé à l'abandon, il fut racheté en 2007 par la Cie portugaise Pascoal & Filhos qui le transforma en voilier à vocation touristique. Un peu ambassadeur du Portugal, il participe à des missions scientifiques, à des croisières thématiques (environnement, gastronomie, art ...), à des manifestations culturelles, etc.
SANTA MARIA MANUELA
SANTA MARIA MANUELA (Aveiro) - IMO 5312628 - Indicatif d'appel CSFK - MMSI 263759000 - Voilier-école - 63,71x9,94x5,95 m - JB 735 - JN 390 - P 416 kW (mot. 4T-6cyl Kloeckner-Humboldt-Deutz SBA6M528 / hélice à pas fixe) - V 9 nd - Cap. 50 passagers (12 cabines) - Equipage 22 - Constr. 1937 (Companhia Uniao Fabril, Lisbonne, Portugal) - Propr./Gérant/Opérat. Pascoal & Filhos SA (Ilhavo, Portugal) - Pav. PRT.

Quelques navires en escale au Havre ce 04.05.2011 — Photos Gérard Né
Escale inaugurale au Havre pour le QUEEN ELIZABETH (deuxième du nom), le dernier-né de la Cunard.
QUEEN ELIZABETH
QUEEN ELIZABETH
QUEEN ELIZABETH
QUEEN ELIZABETH
QUEEN ELIZABETH

Côté fret, le chimiquier BRO ANNA, le pétrolier PROMITHEAS, le porte-conteneurs MSC BRUXELLES et le chimiquier FAIRCHEM FILLY.
BRO ANNA
PROMITHEAS
MSC BRUXELLES
FAIRCHEM FILLY
BRO ANNA
(Delfzijl)
IMO 9344435 - Indicatif d'appel PHNF - MMSI 245010000 - Chimiquier - 144,05x23,00x12,40 m - TE 9,00 m - JB 12 164 - JN 5 489 - PL 16 979 t - P 7 200 kw (mot. 4T-6cyl MAN-B&W 6L48/60B / hélice à pas variable) - V 14,5 nd - Prop. d'étrave - Cap. 20 300 m3 (12 cuves) - Constr. 2008 (Gemak Sanayi ve Ticaret Koll. Sti., Tuzla, Turquie (coque) / Tuzla Gemi Endustrisi A.S., Tuzla) - Propr./Gérant/Opérat. Brostrom (Göteborg, Suède) - Pav. NLD.
PROMITHEAS
(Piraeus)
IMO 9305611 - Indicatif d'appel SYIJ - MMSI 240547000 - Pétrolier - 249,90x44,00x22,70 m - TE 15,40 m - JB 66 919 - JN 34 956 - PL 117 055 - P 16 625 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W 7S60MC-C / hélice à pas fixe) - V 15 nd - Cap. 134 956 m3 (12 cuves) - Constr. 2006 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Gérant Tsakos Columbia Shipmanagement (Athènes, Grèce) - Pav.GRC.
MSC BRUXELLES
(Monrovia)
IMO 9290567 - Indicatif d'appel A8HS3 - MMSI 636091325 - Porte-conteneurs - 336,67x45,60x27,20 m - TE 15,00 m - JB 107 849 - JN 57 577 - PL 110 860 t - P 68 520 kW (mot. 2T-12cyl MAN-B&W-Doosan 12K98MC-C / hélice à pas fixe) - V 25,2 nd - Prop. d'étrave (3 000 kW) - Cap. 9 178 evp (dont 700 reefers) - Constr. 2005 (Samsung Heavy Industries, Geoje, Corée du Sud) - Gérant Offen C-P (Hambourg, Allemagne) - Opérat. Mediterranean Shipping Company (Genève, Suisse) - Pav. LBR.
FAIRCHEM FILLY
(Panama)
IMO 9323077 - Indicatif d'appel 3EJM9 - MMSI 372566000 - Chimiquier - 145,53x23,70x13,35 m - TE 9,95 m - JB 11 638 - JN 6 420 - PL 20 810 t - P 6 150 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Imex 6S42MC / hélice à pas fixe) - V 14,3 nd - Prop. d'étrave (600 kW) - Cap. 22 186 m3 (20 cuves) - Constr. 2007 (Usuki Shipyard, Usuki OT, Japon) - Gérant Anglo-Eastern Shipmanagement S Pte (Singapour) - Pav. PAN.

Le paquebot de croisières VENTURA quittant Brest le 02.05.2011 en fin d'après-midi — Photos Erwan Guéguéniat
VENTURA
VENTURA
VENTURA
VENTURA

Quelques-uns des nombreux navires que j'ai pu photographier dans le port de Rotterdam ce 02.05.2011 après-midi.

CMA CGM AGADIR
CSAV RUNGUE
MEERA
VYG
IRIS BOLTEN
CMA CGM AGADIR
(St. John's)
IMO 9362956 - Indicatif d'appel V2CG3 - MMSI 304157000 - Porte-conteneurs - 139,10x22,60x11,80 m - TE 8,80 m - JB 9 996 - JN 4 900 - PL 11 814 t - P 9 600 kW (mot. 4T-8cyl MAN-B&W 8L48/60B / hélice à pas variable) - V19 nd - Prop. transv. (av. 300 kW / arr. 500 kW) - Cap. 957 evp - Grues 2x45 t - Constr. 2007 (Yangfan Group, Zhoushan ZJ, Chine) - Gérant Rass Schiffahrt (Bramstedt, Allemagne) - Pav. ATG - Ex HOHOWEG (2007-2008).
CSAV RUNGUE
(Monrovia)
IMO 9372860 - Indicatif d'appel A8QL5 - MMSI 636091619 - Porte-conteneurs - 228,62x32,22x18,55 m - TE 12,00 m - JB 36 087 - JN 15 774 - PL 42 600 t - P 28 880 kW (mot. 2T-8cyl MAN-B&W-Hitachi 8K80MC-C / hélice à pas fixe) - V 23,5 nd - Prop. d'étrave (1 200 kW) - Cap. 3 426 evp (dont 500 reefers) - Constr. 2008 (Nordseewerke, Emden, Allemagne) - Propr./Gérant Martime (Elsfleth, Allemagne) - Pav.LBR.
MEERA
(St. John's)
IMO 9368041 - Indicatif d'appel V2FD7 - MMSI 305643000 - Porte-conteneurs - 138,15x21,69x9,15 m - TE 7,74 m - JB 8 032 - JN 3 615 - PL 9 023 t - P 8 000 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar 8M43C / hélice à pas variable) - V 18 nd - Prop. d'étrave (800 kW) - Cap. 907 evp (dont 200 reefers) - Constr. 2009 (Peters Schiffbau, Wewelsfleth, Allemagne) - Gérant/Opérat. Worden (Oldendorf, Allemagne) - Pav. ATG - Ex EURO ADVENTURE (2009-2010). Sistership : EURO DISCOVERY (IMO 9360996).
VYG
(Panama)
IMO 9055187 - Indicatif d'appel 3FBA8 - MMSI 370601000 - Cargo de divers - 81,34x11,38x5,40 m - TE 4,22 m - JB 1 598 - JN 834 - PL 2 300 t - P 1 100 kW (mot. 4T-6cyl Krupp-MaK 6M332AK / hélice à pas fixe) - V 11 nd - Prop. d'étrave (130 kW) - Cap. GRN 2 823 m3 (1 cale) / 72 evp - Constr. 1992 (Arminius Werke, Bodenwerder, Allemagne) - Gérant/Opérat. Orion Shipping (Saint-Petersbourg, Russie) - Pav. PAN.
IRIS BOLTEN
(Hamburg)
IMO 9369007 - Indicatif d'appel DFND2 - MMSI 218751000 - Porte-conteneurs - 139,60x22,20x9,50 m - TE 7,38 m - JB 8 273 - JN 4 002 - PL 11 051 t - P 8 400 kW (mot. 4T-9cyl MaK-Caterpillar 9M43C / hélice à pas variable) - V 18 nd - Prop. d'étrave (1 000 kW) - Cap. 974 evp (dont 170 reefers) - Constr. 2008 (Detlef Hegemann Rolandwerft, Berne, Allemagne) - Propr./Gérant/Opérat. Bolten A (Hambourg, Allemagne) - Pav. DEU.

WISDOM
RYNDAM
ALDEBARAN
ELATION
WISDOM
(Delfzijl)
IMO 9195559 - Indicatif d'appel PCAZ - MMSI 245339000 - Cargo de divers - 82,22x11,40x4,45 m - TE 3,42 m - JB 1 552 - JN 804 - PL 1 842 t - P 954 kW (mot. 4T-12cyl Caterpillar 3512TA / hélice à pas fixe) - V 10,8 nd - Constr. 2004 (DAHK Chernomorskyi Sudnobudivnyi Zavod, Mykolayiv, Ukraine (coque) / B.V. Scheepswerf Damen Bergum, Bergum, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Amasus Support BV (Farmsum, Pays-Bas) - Pav.NLD.
RYNDAM
(Rotterdam)
IMO 8919269 - Indicatif d'appel PHFV - MMSI 245026000 - Navire de croisières - 219,21x30,80x19,12 m - TE 7,72 m - JB 55 819 - JN 26 279 - PL 7 447 t - Ptot 34 560 kW (cinq moteurs Sulzer-Fincantieri (deux 4T-12cyl 12ZAV40S / trois 4T-8cyl 8ZAL40S) couplés à cinq générateurs (2 x 9 540 kW / 3 x 6 340 kW) alimentant deux moteurs électriques (de 12 000 kW) qui entraînent deux hélices à pas variable) - V 20 nd - Trois propulseurs transversaux (av. 2 x 1 720 kW / arr.) - Cap. 1 613 passagers (633 cabines) - Equipage 618 - Constr. 1994 (Fincantieri, Monfalcone, Italie) - Propr. Carnival (Miami, Etats-Unis) - Gérant Holland America Line (Seattle, Etats-Unis) - Pav.NLD. Sistership : STATENDAM (IMO 8919245).
ALDEBARAN
(Heiloo)
IMO 9238387 - Indicatif d'appel PBCB - MMSI 245882000 - Cargo de divers - 89,99x12,50x6,00 m - TE 4,64 m - JB 2 337 - JN 1 294 - PL 3 193 t - P 1 000 kW (mot. 4T-8cyl Wartsila 8L20 / hélice à pas fixe) - V 11 nd - Cap. GRN 4 723 m3 (1 cale) / 154 evp - Constr. 2001 (Barkmeijer Stroobos, Stroobos, Pays-Bas) - Gérant/Opérat. Wijnne & Barends Cargadoors (Delfzijl, Pays-Bas) - Pav. NLD - Ex EMUNA (2001-2007).
ELATION
(Harlingen)
IMO 9083902 - Indicatif d'appel PHGS - MMSI 246549000 - Cargo de divers - 116,96x18,16x8,80 m - TE 6,86 m - JB 5 026 - JN 2 500 - PL 6 449 t - P 4 750 kW - V 16,5 nd (mot. 4T-8cyl Krupp-MaK 8M552C / hélice à pas variable) - Prop. d'étrave (500 kW) - Cap. GRN 8 371 m3 (1 cale) / 538 evp (dont 50 reefers) - Constr. 1994 (J.J. Sietas, Hambourg, Allemagne) - Gérant/Opérat. JR Ship Management (Harlingen, Pays-Bas) - Pav. NLD - Ex CONCEIVER (2005-2009) - Ex GERDIA (2002-2005) - Ex GRACECHURCH STAR (1996-2002) - Ex GERDIA (1996) - Ex ALUM BAY (1994-1996) - Lancé comme GERDIA (1994).

HYDRA
WILSON ELBE
FRISIUM
RPA 10
FAIRPLAY XII
HYDRA
(Ten Boer)

IMO 9356488 - Indicatif d'appel PBJT - MMSI 244765000 - Cargo de divers - 88,97x11,80x6,90 m - TE 4,95 m - JB 2 281 - JN 1 170 - PL 3 150 t - P 1 440 kW (mot. 4T-8cyl Wartsila 8L20 / hélice à pas variable) - V 11 nd - Cap. GRN 4 501 m3 (1 cale) / 104 evp - Constr. 2007 (Lodenice Nova Melnik, Melnik, (coque), République Tchèque/ Scheepswerf Bijlsma Lemmer, Lemmer, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Wagenborg Shipping (Delfzijl, Pays-Bas) - Pav. NLD.

WILSON ELBE
(Valletta)
IMO 9060675 - Indicatif d'appel 9HGK9 - MMSI 256953000 - Cargo de divers - 82,37x11,35x6,10 m - TE 4,79 m - JB 1 589 - JN 844 - PL 2 682 t - P 1 015 kW (mot. 4T-6cyl Deutz-MWM SBV6M628 / hélice à pas fixe) - V 9,7 nd - Prop. d'étrave (185 kW) - Cap. GRN 3 144 m3 (1 cale) / 110 evp - Constr. 1993 (Slovenske Lodenice, Komarno, Slovaquie) - Gérant Wilson Ship Management (Bergen, Norvège) - Pav. MLT - Ex JOHANN (1998-2007) - Ex HEINRICH BOJEN (1993-1998).
FRISIUM
(Sneek)
IMO 9013048 - Indicatif d'appel PHYQ - MMSI 245824000 - Cargo de divers - 87,00x12,40x4,90 m - TE 3,73 m - JB 1 786 - JN 949 - PL 2 355 t - P 1 000 kW (mot. 4T-9cyl Kromhout-Stork-Wartsila 9FHD240 / hélice à pas fixe) - V 10,5 nd - Cap. GRN 3 500 m3 - Constr. 1992 (Peters Shipyards, Kampen, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Boomsma Shipping (Sneek, Pays-Bas) - Pav. NLD - Ex THALASSA (1992-1998).
RPA 10
(Rotterdam)
IMO 9239563 - Indicatif d'appel PF2945 - MMSI 244050426 - Navire de patrouille - 28,78x8,20x3,80 m - TE 2,55 m - JB 150 - PL 52 t - Ptot 1 342 kW (deux moteurs 4T-12cyl Caterpillar 3412E / deux hélices à pas variable) - V 12,5 nd - Constr. 2002 (Stocznia Tczew Spz oo, Tczew, Pologne (coque) / B.V. Scheepswerf Damen, Gorinchem, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Port de Rotterdam (Pays-Bas) - Pav. NLD.
FAIRPLAY XII
(St. John's)
IMO 9107409 - Indicatif d'appel V2CJ7 - MMSI 305019000 - Remorqueur - 30,00x10,00x5,00 m - TE 4,00 m - JB 306 - JN 92 - PL 220 t - Ptot 2 470 kW (deux moteurs 4T-6cyl Deutz-MWM SBV6M628 / deux hélices directionnelles) - Traction au point fixe 44 t - Constr. 1994 (JG Hitzler Schiffswerft u Masch, Lauenburg, Allemagne) - Gérant/Opérat. Fairplay Borchard (Hambourg, Allemagne) - Pav. ATG - Ex MICHAEL (1994-2007).


Page précédente
Dernière mise à jour - 20.08.2014

© Françoise Massard
 
  www.cargos-paquebots.net