Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard

Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Aleksandr Sibiryakov - Ambiorix - Atlantida - Baltic Carrier - Baltic Merchant - Baltic Sailor - Baltic Skipper - Barber Tampa - Belle du Cap - Bretagne - Buzzard - BW Borg - BW Boss - Cala San Vicenç - Carmen Flores - Carolyn - Commodore Goodwill - Coppename - Corsaire d'Emeraude - Deliverance - De Zeebouwer - Dori Bres - Double Win - Eeborg - Elbeborg - Electra - Elusive - Formosagas Bright - Freedom of the Seas - Gan-Destiny - Goliath - Hai Thou - Halewijn - Hamburg Bridge - Hoegh Singapore - Holly Galaxy - Independence of the Seas - Inzhener Plavinskiy - Island Commodore - IT Interceptor - Ivan Papanin - Jessica - Jessica B - Ji Di - Kapitan Kuroptev - Karen Maersk - Kate Maersk - Kirsten Maersk - Kyoshin Maru No. 2 - La Belle du Cap - La Luronne - Les Deux Leopards - Liberty of the Seas - Lone - Lucy Borchard - Maersk Katarina - Maersk Kata Qi Li - Maike D - Majesty of the Seas - Marine Eagle - Merkur - Monarch of the Seas - Neptune - Neptune Despina - Neptune Larissa - Omolon - Oriental Sunrise - Pamela Stream - Pirita - Puerto de Palma - Rhea - Rossiya - Samco Europe - Santa Eulalia - Sayremar Uno - Seasprat - Seatruck Performance - Seatruck Power - Seatruck Progress - Sierra Nafria - Sigas Silvia - Snow Dragon - Sovereign - Sovereign of the Seas - Sovetskiy Soyuz - St. Nicolas - Svenja - Taiko - Tampa - Texas - Tijl II - Trinity Supporter - Vagant - Vaygach - Wave Sentinel - World Sanpo - Xue Long - Yuriy Tarapurov - Zen-Noh Grain Magnolia -
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...
Page suivante  

Que seront les futurs superpétroliers… peut-être un exemple ?
Le cabinet d'architecture navale américain SCOD (Sauter Carbon Offset Design) dévoile son futur superpétrolier, le DELIVERANCE, un ULCC de 330 000 t qui pourra passer les futures grandes écluses de Panama (dimensions maximales des navires : 426x54 m - TE 18 m). Il qualifie lui-même ce tanker hybride gaz liquéfié - énergie éolienne - énergie solaire de "plus grand et plus écologique post-panamax tanker qui devrait révolutionner le monde du transport de pétrole brut".
DELIVERANCE
Il annonce une diminution significative de la consommation de combustible et jusqu'à 75 % de réduction des gaz à effet de serre. Il sera propulsé par deux pods. Coque conçue par Mitsubishi. Motorisation hybride Wartsila. Voiles DynaWing. Panneaux solaires Solbian Marine (stockage d'énergie via des batteries Lithium-ion UPS). Avec les économies d'énergie réalisées, le retour sur investissement est estimé à moins de quatre ans.
DELIVERANCE
DELIVERANCE - Vues d'artiste (photos SCOD)



De nouveau un câblier en escale à Brest ce 02.11.2011 — Photos Bernard Hily
En effet, après le WAVE SENTINEL arrivé hier, c'est au tour du câblier IT INTERCEPTOR de toucher de nouveau le port finistérien. ce 02.11 en début d'après-midi. Il y était déjà venu il y a une dizaine de jours. Construit en 1988 comme ATLANTIDA, il navigue alors sous pavillon espagnol (port d'attache Vigo), affrété par le gouvernement espagnol à son propriétaire américain Tyco Telecommunications. Il devient le TRINITY SUPPORTER en 2003 (pavillon BLZ) après son rachat par une société singapourienne. Il prend son nom actuel en 2008, racheté par la société canadienne IT International Telecomm.
IT INTERCEPTOR
IT INTERCEPTOR
IT INTERCEPTOR
Quelques plans rapprochés de ce câblier battant pavillon de La Barbade (Petites Antilles), port d'attache Bridgetown. On notera qu'il dispose d'un davier à l'avant et d'un davier à l'arrière (bien visible sur la photo de droite ci-dessous), ce qui lui permet de dérouler ses câbles par l'avant et par l'arrière. Il est équipé de positionnement dynamique. Son pont est partiellement renforcé pour pouvoir éventuellement embarquer un ROV. Ses cales comportent trois puits de stockage des câbles (capacité totale : 1 620 m3 - 2 600 t).
IT INTERCEPTOR
IT INTERCEPTOR
IT INTERCEPTOR
IT INTERCEPTOR (Bridgetown) - IMO 8506062 - Indicatif d'appel 8PVK - MMSI 314283000 - Câblier - 114,03x18,55x11,82 m - TE 6,00 m - JB 7 374 - JN 2 212 - PL 3 000 t - Ptot 5 298 kW (trois moteurs 4T-8cyl Sulzer-AESA 8ATL25D / quatre moteurs électriques de propulsion (980 kW chacun) / deux hélices à pas fixe) - V 15,8 nd - Deux propulseurs transversaux directionnels (av. White Gill 825 kW / arr. Kamewa 550 kW) - Générat. 2 x 776 kW - Equipage 89 - Constr. 1988 (Astilleros de Santander, Espagne) - Propr./Opérat. IT International Telecom Inc. (Pointe-Claire, Canada) - Gérant V. Ships Canada (Canada) - Pav. BRB. Ex TRINITY SUPPORTER (2003-2008 / Trinity Offshore Pte Ltd - anciennement Agensea Pte Ltd, Singapour) - Ex ATLANTIDA (1988-2003 / Transoceanic Cable Ship Co / TCSC - filiale de Tyco Telecommunications, Morristown, Etats-Unis).


Quelques navires vus à Barcelone fin octobre 2011 — Photos Jean-Pierre Fabre
Deux paquebots sont à quai, dont le LIBERTY OF THE SEAS que j'ai vu de près en février dernier à Miami (Floride), siège de son armateur Royal Caribbean Cruises. Derrière lui, en train de souter, le SOVEREIGN de l'armement espagnol Pullmantur (c'est d'ailleurs un ancien paquebot de la Royal Caribbean, construit à Saint-Nazaire). Sur la troisième photo, une vedette du Reial Club Maritim Barcelona. Enfin, sur la photo de droite, amarré dans le vieux port, le trois-mâts goélette SANTA EULALIA du Musée Maritime de Barcelone (MBB), qui navigue encore (cf. son histoire et ses caractéristiques infra). "Sainte Eulalie" est l'une des patronnes de la ville catalane, c'est d'ailleurs aussi le nom de la cathédrale de Barcelone (celle du Moyen Age… pas celle d'Antoni Gaudi !).
LIBERTY OF THE SEAS
(Nassau)
IMO 9330032 - Indicatif d'appel C6VQ8 - MMSI 309436000 - Paquebot de croisières - 338,92x39,03x11,70 m - TE 8,50 m - JB 154 407 - JN 127 545 - PL 10 500 t - Ptot 75 624 kW [six moteurs 4T-12cyl Wartsila 12V46C / trois propulseurs azimutaux (moteurs électriques de 14 000 kW chacun)] - V 22 nd - Propulseurs transversaux (4 x 3 400 kW) - Cap. 4 328 passagers (1 817 cabines) - Equipage 1 396 - Constr. 2007 (Aker Yards Oy, Turku, Finlande) - Propr./Gérant/Opérat. Royal Caribbean Cruises (Miami, Etats-Unis) - Pav. BHS. Sisterships : FREEDOM OF THE SEAS (IMO 9304033) - INDEPENDENCE OF THE SEAS (IMO 9349681).
SOVEREIGN
(Valletta)
IMO 8512281 - Indicatif d'appel 9HUE9 - MMSI 249539000 - Paquebot de croisières - 268,33x32,20x15,12 m - TE 7,55 m - JB 73 529 - JN 45 194 - PL 7 283 t - P 20 476 kW (quatre moteurs 4T-9cyl Pielstick-Alsthom-Atlantique 9PC20L400 / deux hélices à pas variable) - V 21,2 nd - Propulseurs transversaux (2 x 1 720 kW) - Générat. 6 x 2 110 kW - Cap. 2 524 passagers (1 141 cabines) - Equipage 780 - Constr. 1987 (Chantiers de l'Atlantique, Saint-Nazaire, France) - Propr./Gérant/Opérat.  Pullmantur Cruises (Madrid, Espagne) - Pav. MLT - Ex SOVEREIGN OF THE SEAS (1987-2008). Sisterships : MAJESTY OF THE SEAS (IMO 8819512) - MONARCH OF THE SEAS (IMO 8819500).
SANTA EULALIA
(Barcelona)
Trois-mâts goélette en bois construit en 1918 par Astilleros Mari (Torrevieja, Espagne), sous le nom de CARMEN FLORES. Il fit essentiellement du cabotage en Méditerranée. Motorisé en 1928, il devient deux ans plus tard le PUERTO DE PALMA. Il change une nouvelle fois de propriétaire en 1935 et naviguera pendant 40 ans sous le nom de CALA SAN VICENÇ. En 1975, il change d'activités, devenant un navire de soutien à des travaux sous-marins, sous le nom SAYREMAR UNO. Désarmé en 1997, il est racheté par le Musée Maritime de Barcelone (MBB) qui le restaure dans son état d'origine. Il est visitable à quai, mais embarque également des passagers (capacité 30) lors de festivités et participe à des rassemblements de vieux gréements. Long de 47 m hors tout (LPP 29,30 m) pour 8,5 m de large, avec un tirant d'eau max de 4 m, il a un port en lourd de 190 t. Ses mâts (27 m de haut) portent douze voiles dont la surface totale est de 525 m2. Moteur auxiliaire Volvo-Penta de 292 kW. Six membres d'équipage, capitaine compris.


Navires arrivant en escale à Brest le 01.11.2011 en milieu d'après-midi — Photos Bernard Hily
Ci-dessous le câblier anglais WAVE SENTINEL. Il vient charger 40 t de câbles. A droite, LA LURONNE, l'une des vedettes du Pilotage.
WAVE SENTINEL
WAVE SENTINEL
WAVE SENTINEL
LA LURONNE
LA LURONNE
WAVE SENTINEL (London) - IMO 9100748 - Indicatif d'appel MZBC8 - MMSI 232616000 - Câblier - 137,50x21,00x7,50 m - TE 6,014 m - JB 12 330 - JN 3 700 - PL 4 488 t - Ptot 9 000 kW (deux mot. 4T-6cyl Krupp-MaK 6M552C / deux hélices à pas variable) - V 12 nd - Propulseurs transversaux (av. 1 350 kW &  2 x 590 kW / arr. 2 x 1 350 kW) - Générat. 3 x 1 456 kW / 2 x 845 kW - Cap. passagers 12 - Constr. 1995 (Koninklijke Schelde Groep BV, Vlissingen, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Global Marine Systems (Chelmsford, Royaume-Uni) - Pav. GBR - Ex ISLAND COMMODORE (1995-2000). Sisterships : COMMODORE GOODWILL (IMO 9117985).

Ici, le porte-conteneurs JESSICA B arrivant de Montoir. Je l'avais croisé en décembre 2006 alors que je remontais l'Elbe à bord du CMA CGM NABUCCO.
JESSICA B
JESSICA B
JESSICA B
JESSICA B
JESSICA B (Luxembourg) - IMO 9226384 - Indicatif d'appel LXIC - MMSI 253438000 - Porte-conteneurs - 133,00x18,94x9,30 m - TE 7,29 m - JB 6 326 - JN 3 251 - PL 7 977 t - P 6 600 kW (mot. 4T-8cyl MaK 8M43 / hélice à pas variable) - V 18,3 nd - Prop. d'étrave 720 kW () - Générat. 1 x 1 200 kW / 2 x 500 kW - Cap. 660 evp (dont 150 reefers) - Equipage 14 - Constr. 2000 (J.J. Sietas, Hambourg, Allemagne) - Propr./Gérant Bartels Reederei (Neu Wulmstorf, Allemagne) - Pav. LUX - Ex JESSICA (2002) - Ex LUCY BORCHARD (2000-2002) - Lancé comme JESSICA (2000). Sisterships : ELECTRA (IMO 9129469) - ELUSIVE (IMO 9123805) - MAIKE D (IMO 9226372) - PIRITA (IMO 9108063).


Quelques lancements de navires fin octobre 2011 (Pays-Bas, Allemagne, Japon et Chine)

Le cargo EEBORG a été lancé le 27.10.2011 au chantier néerlandais Niestern Sander (Delfzijl) pour l'armement Wagenborg Shipping qui en prendra livraison dans le courant de janvier 2012. Avec près de 145 m de long, c'est le plus gros navire construit par ce chantier, et qui plus est avec lancement latéral. Le OSV (Offshore Supply Vessel) à étrave inversée X-Bow NEPTUNE DESPINA (photo ci-dessous) a été lancé au chantier chinois Zhejiang Shipbuilding (Groupe Sinopacific Shipbuilding) en 08.2011 et, ce 26.10.2011, c'est au tour de son sistership, le NEPTUNE LARISSA, d'être lancé par ce même chantier. Ces deux navires seront livrés à leur armateur norvégien Neptune Offshore AS fin 2011 et début 2012. Le vraquier ZEN-NOH GRAIN MAGNOLIA a été lancé le 26.10.2011 au chantier japonais Tsuneishi Shipbuilding, pour le compte de l'armement compatriote Kawana Kaiun. C'est un vraquier Kamsarmax, famille de "bulkers" dont la longueur hors tout ne doit pas dépasser 229 m afin de pouvoir accoster à Port Kamsar (Guinée) dont la principale activité est le chargement de bauxite (les navires répondant à cette appellation ont un port en lourd de l'ordre de 80 000 t). Enfin, lancement ce 28.10 du roulier SEATRUCK POWER, deuxième d'une série de quatre navires commandés par l'armement irlandais Seatruck Ferries au chantier allemand Flensburger Schiffbau-GmbH. Le premier de la série, le SEATRUCK PROGRESS (photo ci-dessous), a été lancé en 08.2011. Il entrera en service en 01.2012, tandis que le second sera livré en 03.2012. Ils seront affectés tous les deux à la ligne Dublin - Liverpool. Les deux autres sisterships seront livrés d'ici fin juin 2012.

EEBORG
EEBORG
NEPTUNE DESPINA
ZEN-NOH GRAIN MAGNOLIA
SEATRUCK PROGRESS
EEBORG
Photos Wagenborg
NEPTUNE DESPINA
Photo Sinipacific Shipbuilding
ZEN-NOH GRAIN MAGNOLIA
Photo Tsuneishi Shipbuilding
SEATRUCK PROGRESS
Photo Flensburger Schiffbau-GmbH
EEBORG
(Delfzijl)
IMO 9568328 - Cargo de divers - 144,56x15,97x11,15 m - TE 8,00 m - JB 7 425 - JN 3 915 - PL 12 000 t - P 4 500 kW (mot. 4T-9cyl Wartsila 9L32 / hélice à pas variable) - V 13,5 nd - Prop. d'étrave (700 kW) - Générat. 1 x 750 kW / 2 x 264 kW - Cap. GRN 14 828 m3 (2 cales) - Livrable premier semestre 2012 (Niestern Sander BV, Delfzijl, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Wagenborg Shipping BV (Delfzijl, Pays-Bas) - Pav. NLD. Sistership : ELBEBORG (IMO 9568249).
NEPTUNE DESPINA
(Fosnavaag)
IMO 9521021 - Indicatif d'appel LAKW7 - MMSI 259027000 - Navire de soutien offshore - 94,25x19,00x8,00 m - TE 6,60 m - JB 6 072 - JN 1 822 - PL 3 800 t - Ptot 9 125 kW (cinq moteurs diesel / deux moteurs électriques de propulsion / deux propulseurs azimutaux) - V 15 nd - Grue 150 t - Constr. 2011 (Zhejiang Shipbuilding, Ningbo, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Neptune Offshore AS (Norvège) - Pav. NOR. Sistership : NEPTUNE LARISSA (IMO 9521033).
ZEN-NOH GRAIN MAGNOLIA
(Panama)
IMO 9461233 - Indicatif d'appel 3EYV2 - MMSI 357986000 - Vraquier - 228,99x32,26x20,05 m - TE 14,43 m - JB 43 012 - JN 27 239 - PL 82 600 t - P 13 560 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W 6S60MC-C / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Cap. GRN 97 000 m3 - Constr. 2011 (Tsuneishi Shipbuilding, Fukuyama, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. Kawana Kaiun (Japon) - Pav. PAN. Navire-catalogue (une cinquantaine de sisterships).
SEATRUCK PROGRESS
(Douglas)
IMO 9506203 - MMSI 235088244 - Ro-Ro - 142,00x25,00x21,35 m - TE 5,20 m - JB 18 920 - JN 5 680 - PL 5 300 t - Ptot 16 000 kW (deux moteurs 4T-7cyl MAN-B&W 7L48/60CR / deux hélices à pas variable) - V 21 nd - Prop. d'étrave (2 x 1 000 kW) - Générat. 2 x 1 200 kW / 2 x 800 kW - Cap. 151 remorques (2 166 m de linéaire garage en 4 ponts) - Livrable fin 2011 (Flensburger Schiffbau-GmbH, Flensburg, Allemagne) - Opérat. Seatruck Ferries (Royaume-Uni) - Pav. IOM. Sisterships : SEATRUCK POWER (IMO 9506215 / lancé le 28.10.2011 / livrable en 01.2012) - SEATRUCK PERFORMANCE (IMO 9506227 / quille posée / livrable en 03.2012).Un quatrième et dernier de la série (IMO 9506239) sera livré en 06.2012.


La compagnie Brittany Ferries a de nouveau choisi Le Havre pour hiverner l’un de ses navires : le BRETAGNE
BRETAGNE

Selon Philippe Brébant, le car ferry BRETAGNE arrivera au Havre le 1er décembre 2011, où il sera amarré au quai Jean Reinhardt. Sa durée d'hivernage sera de quatre mois à priori. A noter que sa ligne habituelle (Saint-Malo - Portsmouth) ne devrait plus être assurée pendant cette période. Afin de réduire le plus possible la flotte durant les mois creux, la liaison Saint-Malo - Plymouth sera réactivée à la place, mais sans doute à fréquence réduite (2 à 3 rotations par semaine).

Lors de sa mise en service en 1989, le BRETAGNE avait été positionné sur le service triangulaire Roscoff-Plymouth-Santander et Roscoff-Cork, avant de passer à Saint-Malo en 1993. Très joliment décoré d’œuvres originales bretonnes, il était le premier navire de la compagnie a avoir été ainsi conçu. Voir quelques-unes des œuvres exposées dans les navires de la BAI.


Chargement d'un portique céréalier au Havre fin octobre 2011 à bord du LONE, "heavy lift carrier" tout neuf — Photos Fabien Montreuil
Ce portique, qui était positionné sur le quai Joannes Couvert, était inexploité depuis 2003. Il a donc été chargé à bord du LONE, lequel a ensuite appareillé pour Dunkerque.
LONE
LONE
LONE
LONE
LONE
Lancé en décembre 2010 au chantier hambourgeois bien connu J.J. Sietas, le cargo LONE a été livré en mars 2011 à son propriétaire, l'armement allemand Schiffahrtskontor Altes Land (SAL), un des leaders internationaux du "heavy-lift shipping" (flotte de 16 navires). Baptême à Hambourg, son port d'attache, le 11.03.2011. C'est le second de la série dite "Type 183", le premier étant le SVENJA livré trois mois auparavant (cf. photo jointe de Axel-T). Ils ont chacun une capacité totale de levage de 2 000 t, étant équipés de deux grues de 1 000 t couplables (fabriquées par Neuenfelder Maschinenfabrik (NMF), une filiale du groupe Sietas, elles ont une portée de 38 m). Ces deux quasi sisterships disposent du positionnement dynamique DP1. Ils sont essentiellement destinés aux opérations offshore (plateformes pétrolières et gazières, champs d'éoliennes, etc.).
LONE
LONE
LONE
LONE
LONE (Hamburg) - IMO 9458913 - Indicatif d'appel DIJB2 - MMSI 218447000 - Cargo de divers / Porteur de colis lourds - 160,50x27,50 m - TE 9,00 m - JB 15 026 - JN 4 600 - PL 12 975 t - P 12 600 kW (mot. 4T-9cyl MAN-B&W 9L58/64 / hélice à pas variable) - V 20 nd - Trois propulseurs transversaux (av. 2 x 1 200 kW rétractables / arr. 1 x 800 kW) - Cap. 11 850 m3 / 971 evp - Equipage 21 - Grues 2 x 1 000 t - Constr. 2011 (J.J. Sietas, Hambourg, Allemagne) - Propr. SAL - K Line Group (joint venture) - Gérant/Opérat. SAL (Steinkirchen, Allemagne) - Pav. DEU. Coût de construction : 85 M$. Sistership : SVENJA (IMO 9458901).

Le quai Joannes Couvert (GPMH) avant et après le départ du portique céréalier
Quai J-Couvert - GPMH
Quai J-Couvert - GPMH
Quai J-Couvert - GPMH


Quelques nouvelles de Saint-Malo (28 & 30.10.2011) — Photos Jean-Michel Bergougniou
Jolies lumières sur les murailles de Saint-Malo. A quai, la vedette à passagers CORSAIRE D'EMERAUDE. En cours de déchargement dans le bassin Duguay Trouin, le petit cargo MERKUR, arrivé le 29.10, qui a abandonné cette année son pavillon danois pour un pavillon panaméen. A droite, la Tour Solidor (cf. infra).
Saint-Malo
MERKUR
MERKUR
Tour Solidor

CORSAIRE D'EMERAUDE (Saint-Malo) - 24,00x7,00 m - TE 1,80 m - V 13 nd - Cap. 196 passagers - Constr. 1967 (SICCNa, Saint-Malo, France) - Pav. FRA - Ex LES DEUX LEOPARDS (1967-1979) - Ex LA BELLE DU CAP (1979-1981) - Ex BELLE DU CAP (1981-2009). Cf. site Les bateaux de Saint-Malo.

MERKUR (Panama) - IMO 7413634 - Indicatif d'appel 3FOG3 - Cargo de divers - 75,50x11,80x6,60 m - TE 5,01 m - JB 1 872 - JN 928 - PL 2 330 t - P 971 kW (mot. 4T-6cyl MaK 6M452AK / hélice à pas fixe) - V 10,9 nd - Cap. GRN 3 695 m3 (1 cale) - Constr. 1974 (J.J. Sietas Schiffswerft, Hambourg, Allemagne) - Pav. PAN - Ex CAROLYN (2006-2010) - Ex DORI BRES (1974-2006).

Tour Solidor Tour Solidor
Construite à la fin du XIVe siècle (autour de 1380) sur les fondations d'un castellum romain, la Tour Solidor (en fait formée de trois tours accolées en forme de trèfle) domine l'estuaire de la Rance de ses 27 m de haut. Son nom viendrait du breton "steir dor", autrement dit "porte de la rivière". Elle servit de prison pour des Français durant la Révolution et pour des Anglais durant la période napoléonienne. Cette tour abrite, depuis 1970, le Musée International du Long Cours Cap-Hornier. Une croix, plantée devant la tour, rappelle que c'est de là que Jacques Cartier embarqua, en 1535, pour son deuxième voyage vers l'estuaire du Saint-Laurent.
Tour Solidor selon le Plan de Garangeau - 1697

Le cargo BALTIC CARRIER en cours de déchargement au bassin Jacques Cartier le 28.10.2011
BALTIC CARRIER
BALTIC CARRIER
BALTIC CARRIER
BALTIC CARRIER (Gibraltar) - IMO 9138197 - Indicatif d'appel ZDFD4 - MMSI 236038000 - Cargo de divers - 82,52x12,30x6,65 m - TE 5,02 m - JB 2 280 - JN 1 244 - PL 3 110 t - P 1 360 kW (mot. 4T-8cyl Krupp Mak 8M20 / hélice à pas variable) - V 11 nd - Prop. d'étrave (150 kW) - Générat. 950 kVA / 200 kVA / 100 kVA - Cap. GRN 4 288 m3 / 128 evp - Constr. 1997 (Onega Arminius Shipbuilding, Petrozavodsk, Russie & Schiffswerft und Maschinenfabrik Cassens, Emden, Allemagne) - Gérant Heinz Corleis Reederei KG (Stade Niederelbe, Allemagne) - Pav. GIB Sisterships : BALTIC MERCHANT (IMO 9138202) - BALTIC SAILOR (IMO 9138214) - BALTIC SKIPPER (IMO 9138185).


Le cargo INZHENER PLAVINSKIY (armement russe Northern Shipping) en escale à Brest le 30.10.2011 — Photos Yannick Le Bris
Arrivé le 27.10, il est en train de décharger 7 200 t de tourteaux de tournesol en provenance d'Ukraine. Ci-dessous à droite, respectivement le cargo COPPENAME et le paquebot de croisières LE DIAMANT (cf. autres photos infra).
COPPENAME
LE DIAMANT
INZHENER PLAVINSKIY (Valletta) - IMO 8603365 - Indicatif d'appel 9HIA5 - MMSI 249835000 - Cargo de divers - 156,10x19,30x8,80 m - TE 7,00 m - JB 8 026 - JN 4 373 - PL 9 382 t - P 4 690 kW (mot. 2T-7cyl B&W-Cegielski 7L45GBE / hélice à pas fixe) - V 14,9 nd - Génér. 3 x 400 kW - Cap. 14 180 m3 (5 cales) / 403 evp - Grues 4x12,5 t - Constr. 1988 (Stocznia Gdanska im Lenina, Gdansk, Pologne) - Propr. Northern Shipping (Arkhangelsk, Russie) - Gérant/Opérat. NB Maritime Management Cyprus (Limassol, Chypre) - Pav. MLT. Sisterships : ALEKSANDR SIBIRYAKOV - OMOLON (IMO 8419128) - YURIY TARAPUROV (IMO 8603353).

Le cargo COPPENAME (armement Seatrade) en escale à Brest le 30.10.2011 — Photos Bernard Hily
COPPENAME
COPPENAME
COPPENAME
COPPENAME
Amarré au poste 5N depuis le 29.10, il vient charger 2 040 t de semences de pommes de terre pour la Tunisie. C’est le début de la campagne d’expédition. Le prochain reefer annoncé est le GREEN GLACIER.
Sur les photos ci-contre, le paquebot à quai est LE DIAMANT, actuellement en arrêt technique (pour plusieurs semaines).
COPPENAME
COPPENAME
COPPENAME (Willemstad) - IMO 8807636 - Indicatif d'appel PJYM - MMSI 306862000 - Cargo frigorifique - 108,81x16,42x9,81 m - TE 6,514 m - JB 4 666 - JN 2 145 - PL 4 433 t - P 3 920 kW (mot. 2T-7cyl B&W-Makita Diesel 7L35MC / hélice à pas fixe) - V 16 nd - Générat. 3 x 440 kW - Cap. 6 116 m3 (3 cales réfrigérées)  / 32 evp - Equipage 21 - Trois grues - Constr. 1990 (Hayashikane Dockyard, Nagasaki, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. Seatrade Groningen BV (Groningue, Pays-Bas) - Pav. Curaçao (Ex  ANT).
Ex SIERRA NAFRIA (2001-2008) - Ex COPPENAME (1990-2001).


HAMBURG BRIDGE Dramatique collision au large des côtes chinoises entre le porte-conteneurs HAMBURG BRIDGE et le petit cargo ORIENTAL SUNRISE (28.10.2011)
Cette collision, qui s'est produite dans la soirée du 28.10, au large de Quindao (région où les brouillards sont souvent épais et durables comme le montrent les photos ci-dessous) a hélas un lourd bilan : un mort, dix disparus et deux blessés graves parmi les 19 membres d'équipage (d'origine nord-coréenne) du cargo ORIENTAL SUNRISE qui a coulé après la collision. Les autorités chinoises ont dépêché de nombreux moyens de sauvetage pour tenter de récupérer des survivants, mais hélas sans succès. Les deux navires, de construction japonaise, naviguaient pour le compte d'un armement japonais (pour le HAMBURG BRIDGE) et d'un armement chinois (pour le ORIENTAL SUNRISE).
HAMBURG BRIDGE (photo Andrea Schlatterer)
HAMBURG BRIDGE (Panama) - IMO 9395159 - Indicatif d'appel 3FVW2 - MMSI 372724000 - Porte-conteneurs - 336,00x45,80x24,40 m - TE 14,04 m - JB 98 747 - JN 35 315 - PL 98 849 t - P 66 260 kW (mot. 2T-12cyl MAN-B&W-Kawasaki 12K98ME / hélice à pas fixe) - V 24,5 nd - Deux propulseurs d'étrave - Cap. 8 212 evp (dont 800 reefers) - Constr. 2009 (IHI Marine United Inc, Kure, Japon) - Propr./Opérat. Kawasaki Kisen Kaisha (Japon) - Gérant K Line Ship Management (Tokyo, Japon) - Pav. PAN. Une douzaine de ssiterships (cf. NYK OLYMPUS).
ORIENTAL SUNRISE (Panama) - IMO 8301436 - Indicatif d'appel 3EVG3 - MMSI 355755000 - Cargo de divers - 92,95x14,80x7,50 m - TE 6,075 m - JB 2 758 - JN 1 547 - PL 4 424 t - P 1 986 kW (mot. 4T-6cyl Akasaka A37 / hélice à pas fixe) - V 12 nd - Cap. GRN 5 457 m3 / 12 evp - Grues 2x25 t / 1x15 t - Constr. 1983 (Kishimoto Zosen KK, Kinoe, Japon) - Gérant/Opérat. Dalian All Star Ship Management (Chine) - Pav. PAN - Ex DOUBLE WIN (2008-2011) - Ex MARINE EAGLE (1992-2008) - Ex WORLD SANPO (1985-1992) - Ex KYOSHIN MARU No. 2 (1983-1985). Sistership : PAMELA STREAM (IMO 8301448).

Port de Qingdao (03.10.2010) à différentes heures de la journée
Carte-GE_Qingdao
Port de Qingdao
Port de Qingdao
Port de Qingdao


Bientôt deux nouveaux navires spécialisés pour l'armement Dredging Environment & Marine Engineering : les NEPTUNE et AMBIORIX
Le navire auto-élévateur NEPTUNE (cale posée le 25.03.2011) a en effet été mis à l'eau le 23.09.2011 par le chantier néerlandais IHC Merwede pour le compte de l'armement GeoSea, filiale du groupe belge DEME, l'un des leaders mondiaux dans les domaines du dragage et du génie maritime (employant plus de 4 000 personnes, le groupe réalise plus de 70 projets simultanément dans plus de 50 pays). Ce jack-up DP2 autopropulsé est équipé d'une grue de 600 t totalement intégrée dans la coque. Il servira essentiellement au transport et à l'installation de turbines offshore et autres structures offshore lourdes. Dès le début 2012 (il sera livré d'ici la fin de l'année), il va être déployé sur le "Thornton Bank" (au large de la côte belge) pour l'installation de 48 turbines du parc éolien offshore "C-Power" (phases 2 et 3 de la construction ; lors de la première phase, également réalisée par GeoSea, des turbines de 316 t ont été hissées à une hauteur de 95 m au-dessus du niveau de la mer… jolie prouesse technique). Ensuite, il devrait participer à la construction du parc éolien "Trianel West Borkum II" (au nord de l'île allemande de Borkum en mer du Nord) et du parc éolien "EnBW Baltic 2" (au nord de l'île allemande de Rügen située en mer Baltique).
NEPTUNE
Quant à la drague désagrégatrice autopropulsée AMBIORIX, l'une des plus puissantes au monde à ce jour, elle a été lancée le 28.10.2011 également par le chantier IHC Merwede, mais sur le site de Hardinxveld-Giessendam (Pays-Bas). Sa quille avait été posée le 23.12.2010. Il sera livré en mai 2012. Ce nouveau navire pourra draguer jusqu'à des profondeurs de 35 m, même dans des conditions météorologiques difficiles. Ainsi, comme on le voit, la flotte du groupe DEME est en plein développement (on a d'ailleurs vu récemment au Havre la drague aspiratrice en marche VICTOR HORTA entrée en service en juin 2011).
AMBIORIX
AMBIORIX
Jack-up NEPTUNE - Photo IHC Merwede
Drague désagrégatrice autopropulsée AMBIORIX - Photos IHC Merwede
NEPTUNE (Luxembourg) - IMO 9616864 - Navire-plateforme élévateur auto-propulsé - 60,00x38,00x6,00 m - TE 3,90 m - JB 4 447 - JN 1 334 - PL 8 150 t - Ptot 3 530 kW (deux moteurs 4T-12cyl Caterpillar 3512C / deux hélices) - Quatre propulseurs transversaux (deux à l'avant / deux à l'arrière) avec hélices à pas variable - Grue Huisman 600 t - Quatre pieux de stabilisation (92 m de long) - Emménagements pour 60 personnes - Constr. 2011 (IHC Holland NV Dredgers, Kinderdijk, Pays-Bas) - Propr. DEME (Zwijndrecht, Belgique) - Gérant/Opérat. Geo Sea NV (Belgique) - Pav. LUX.

La flotte de la société GeoSea comprend actuellement les plateformes jack-up GOLIATH - VAGANT - BUZZARD - DE ZEEBOUWER - HALEWIJN - TIJL II.

AMBIORIX (Antwerpen) - Drague désagrégatrice auto-propulsée - 123,80x25,20x8,20 m - P 26 100 kW - Profondeur de dragage 35 m - Emménagements pour 43 personnes -Constr. 2012 (IHC Dredgers BV, ) - Propr. DEME (Zwijndrecht, Belgique).


Navires vus au Havre le 28.10.2011 — Photos Gérard Né
Les mouvements incessants de voitures à bord du TAMPA (il peut en contenir jusqu'à 4 500 environ) ne semblent pas troubler nos majestés les cygnes… pas plus d'ailleurs que les vapeurs d'hydrocarbures semble t-il. Nous connaissons déjà le LPG SIGAS SILVIA pour l'avoir vu ici même en juin dernier.
TAMPA
TAMPA
ST. NICOLAS
SIGAS SILVIA
SIGAS SILVIA
Voiturier TAMPA
Cargo ST. NICOLAS
Transport de gaz de pétrole liquéfié SIGAS SILVIA
TAMPA
(Tonsberg)
IMO 8204951 - Indicatif d'appel LMWO3 - MMSI 257497000 - Voiturier - 262,00x32,26x21,00 m - TE 11,70 m - JB 66 635 - JN 26 072 - PL 44 013 t - P 26 920 kW (mot. 2T-8cyl B&W-Hyundai Engine 8L90GB / hélice à pas fixe) - V 21 nd - Deux propulseurs transversaux (av. 1 910 kW / arr.) - Générat. 3 x 1 900 kW / 2 x 900 kW - Cap. 4 474 voitures - Equipage 31 - Grue 40 t - Constr. 1984 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Gérant Wilhelmsen Ship Management (Lysaker, Norvège) - Pav. NOR - Ex BARBER TAMPA (1984-1989). Sisterships : TAIKO (IMO 8204975) - TEXAS (IMO 8204963).
ST. NICOLAS
(Valletta)
IMO 9482926 - Indicatif d'appel 9HXI9 - MMSI 249674000 - Cargo de divers - 139,22x16,50x6,20 m - TE 4,80 m - JB 5 897 - JN 3 451 - PL 6 716 t - P 1 800 kW (mot. 4T-9cyl Wartsila 9L20 / hélice à pas fixe) - V 9,8 nd - Propr. d'étrave - Cap. GRN 11 400 m3 (3 cales) / 262 evp - Constr. 2009 (OAO Khersonskiy Sudostroitelnyy Zavod, Kherson, Ukraine) - Gérant/Opérat. BSBS Ltd (Moscou, Russie) - Pav. MLT.

Le pétrolier GAN-DESTINY a escalé à La Rochelle il y a juste un an. Il y était en escale inaugurale. Le voici donc au Havre cette fois-ci. Quant au SEASPRAT, nous l'avons vu, au début de cette année dans des conditions beaucoup moins confortables… puisqu'il était pris dans les glaces du Saint-Laurent, au niveau de Québec. Le brise-glace AMUNDSEN avait dû intervenir pour le dégager (lui, mais aussi le cargo mixte C.T.M.A. VOYAGEUR qui fait la navette entre Montréal et les Iles de la Madeleine).
HOLLY GALAXY
GAN-DESTINY
SEASPRAT
KATE MAERSK
Chimiquier HOLLY GALAXY
Pétrolier GAN-DESTINY
Pétrolier SEASPRAT
Chimiquier KATE MAERSK
HOLLY GALAXY
(Panama)
IMO 9345893 - Indicatif d'appel 3EEC2 - MMSI 371766000 - Chimiquier - 144,09x24,20x12,90 m - TE 9,67 m - JB 11 728 - JN 6 349 - PL 19 975 t - P 6 230 kW (mot. 2T-7cyl Mitsubishi-Akasaka 7UEC45LA / hélice à pas fixe) - V 14,7 nd - Prop. d'étrave (690 kW) - Cap. 20 970 m3 (20 cuves) - Constr. 2006 (Fukuoka Shipbuilding, Fukuoka, Japon) - Gérant/Opérat. Tokyo Marine Co (Tokyo, Japon) - Pav. PAN. Une ningtaine de sisterships (dont le CEDAR GALAXY croisé sur l'Elbe alors que je remontais à Hambourg à bord du CMA CGM NABUCCO).
KATE MAERSK
(Kobenhavn)
IMO 9431276 - Indicatif d'appel OYDS2 - MMSI 220531000 - Chimiquier - 183,20x27,40x16,80 m - TE 11,80 m - JB 24 412 - JN 11 668 -  PL 39 756 t - P 9 480 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Dalian Marine 6S50MC-C / hélice à pas fixe) - V 14,2 nd - Prop. d'étrave - Constr. 2010 (Guangzhou Shipyard International Co, Guangzhou, Chine) - Propr./Gérant Moller AP - Maersk (Copenhague, Danemark) - Pav. DNK. Sisterships : KAREN MAERSK (IMO 9423712) - KIRSTEN MAERSK (IMO 9431264) - MAERSK KATARINA (IMO 9431290) - MAERSK KAYA (IMO 9431288) et quelques-uns en cours de construction.


Baptême, le 12.10.2011, du voiturier HOEGH SINGAPORE
HOEGH SINGAPORE
Lancé le 18 juillet dernier au chantier chinois Xiamen Shipbuilding Industry de Xiamen, ce voiturier d'une capacité de près de 5 000 voitures rejoint donc la flotte de l'armement norvégien Hoegh (fondé en 1927) et dont la filiale Hoegh Autoliners est l'un des plus gros armements du monde spécialisé dans le transport des véhicules. Sa flotte comprend une cinquantaine de navires en propre et presque autant de navires affrétés à long terme.
HOEGH SINGAPORE (Oslo) - IMO 9431862 - Indicatif d'appel LAJT7 - MMSI 259924000 - Voiturier - 183,00x31,50x31,80 m - TE 7,70 m JB 47 266 - JN 14 315 - PL 12 250 t - P 14 220 kW (mot. 2T-9cyl MAN-B&W 9S50MC-C / hélice à pas fixe) - V 20 nd - Prop. d'étrave (1 100 kW) - Générat. 2 x 1 050 kW / 1 x 750 kW - Cap. 4 943 voitures - Constr. 2011 (Xiamen Shipbuilding Industry, Xiamen, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Hoegh Fleet Services (Oslo, Norvège) - Pav. NOR. Une quinzaine de sisterships : cf. CSAV RIO NEVADO.


Quelques-uns des très nombreux navires en escale à Abidjan en octobre 2011 — Photos Roland Grard
BBC COLORADO
E.R. AALESUND
HAMMONIA POMERENIA
Supplies HELLESPONT
POLARCUS ASIMA
BBC COLORADO
E.R. AALESUND
HAMMONIA POMERENIA
Supplies HELLESPONT
POLARCUS ASIMA


Quelques-uns des navires en escale au Havre les 24 et 25.10.2011 — Photos Gérard Né
A gauche, le transport de gaz de pétrole liquéfié BW BOSS. A droite, le "general cargo ship" KAPITAN KUROPTEV.
BW BOSS
BW BOSS
KAPITAN KUROPTEV
KAPITAN KUROPTEV
KAPITAN KUROPTEV
BW BOSS
(Nassau)
IMO 9208239 - Indicatif d'appel C6VS5 - MMSI 309077000 - LPG - 229,91x36,00x21,90 m - TE 11,62 m - JB 47 156 - JN 16 391 - PL 54 800 t - P 13 262 kW (mot. 2T-5cyl MAN-B&W-Kawasaki 5S70MC / hélice à pas fixe) - V 16,8 nd - Générat. 3 x 1 000 kW - Cap. 84 301 m3 (gaz liquéfié) - Constr. 2001 (Kawasaki Heavy Industries, Sakaide, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. BW Group (Oslo, Norvège) - Pav. BHS - Ex FORMOSAGAS BRIGHT (2001-2007). Sistership : BW BORG (IMO 9208227).
KAPITAN KUROPTEV
(Valletta)
IMO 9077599 - Indicatif d'appel 9HSO5 - MMSI 248168000 - Cargo de divers - 98,20x17,60x7,80 m - TE 6,70 m - JB 4 998 - JN 1 654 - PL 4 618 t - P 3 360 kW (mot. 2T-6cyl B&W-BMZ 6L35MC / hélice à pas variable) - V 12,5 nd - Prop. d'étrave - Générat. 1 x 500 kW / 3 x 345 kW - Cap. GRN 5 664 m3 (3 cales) - Equipage 18 - Grues 2x8 t - Constr. 1998 (Vyborg Shipyard, Vyborg, Russie) - Gérant/Opérat. NB Maritime Management Cyprus (Limassol, Chypre) - Pav. MLT. Sistership : ZAMOSKVORECHYE.

SAMCO EUROPE
Ci-contre, au terminal pétrolier d'Antifer (le 25.10), le transport de pétrole brut SAMCO EUROPE, un "300 000 t".
SAMCO EUROPE (Marseille) - IMO 9315159 - Indicatif d'appel FNLU - MMSI 228317700 - Pétrolier (crude) - 333,99x60,04x30,40 m - TE 22,50 m - JB 160 882 - JN 109 809 - PL 299 989 t - P 29 730 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-HHI 6S90MC-C / hélice à pas fixe) - V 15,5 nd - Générat. 3 x 1 150 kW - Cap. 339 052 m3 (15 cuves) - Constr. 2007 (Hyundai Samho Heavy, Ulsan, Corée du Sud) - Gérant  V.Ships France (Levallois-Perret, France) - Pav. FRA. Une douzaine de sisterships.


La Chine s'intéresse à l'Arctique et à l'Antarctique — Textes Gilles Barnichon & Françoise Massard / Photos Agence Adhemar
Comme toutes les autres grandes nations, la Chine s'intéresse à l'Arctique et à l'Antarctique. Elle dispose dans ce but d'une agence nationale, la Chinese Arctic and Antarctic Administration (CAA) qui coordonne la recherche et les activités dans ce domaine. Celle-ci gère trois stations en Antarctique (Great Wall station sur l'île du Roi George, Zhongsan station dans les monts Larsemann et Kunlun station sur le continent antarctique). L'Arctique n'est pas oublié avec la station de la Rivière Jaune, à Ny Alesund, au Spitzberg, en Norvège. La CAA s'enorgueillit d'une trentaine d'expéditions sur les mers polaires. Elle utilisa plusieurs navires destinés à la fois au soutien logistique des bases et à la recherche scientifique. Le premier d'entre eux, XIANG YANG HONG 10  (156 m de long, 12 467 de jauge brute) était un navire susceptible de remplir plusieurs fonctions : surveillance de tir de missiles, navire météorologique, relais de communications à longues distances, etc. Livré en octobre 1979, il appartenait au type 643. Il fut utilisé jusqu'en 1986 et fut alors remplacé par un navire identique (J 121), puis par  HAIYANG  4 (autre navire multi-fonctions), avant l'arrivée de navires plus adaptés acquis auprès de nations étrangères.

JI DI
Premier de ces navires, le JI DI (ci-contre). Construit en Finlande en 1971 sous le nom de RHEA, c'était à l'origine un cargo à coque renforcée, qui fut jumboïsé en 1974. Transformé en navire de recherche en 1985 sous le nom de JI DI, il effectua son premier voyage vers l'Antarctique en octobre 1986 et fit six croisières jusqu'à 1994. Il continua de naviguer pour d'autres intérêts, sous le même nom, jusqu'en 2003 où il devint le QI LI, troquant le pavillon chinois pour celui du Cambodge, puis du Panama. Il retrouve le pavillon cambodgien en 2008 en devenant HAI ZHOU. Il semble encore être en service, bien que les sociétés de classification des navires ne soient pas bavardes à son sujet.
HAI ZHOU - IMO 7113222 - Cargo polyvalent - 152,40x20,00x10,00 m - TE 6,55 m - JB 8 098 - JN 3 945 - PL 6 666 t - P 6 105 kW (mot. 2T-6cyl B&W-Valmet Oy 6K62EF / hélice à pas variable) - V 17,2 nd - Prop. d'étrave - Générat. 2 x 560 kW / 2 x 280 kW - Cap. 3 469 m3 dont la moitié réfrigérée (6 cales) - Equipage 21 - Grues 1x22 t / 1x16 t / 2x11 t / 3x8 t - Constr. 1971 (Rauma-Repola Oy, Rauma, Finlande) - Ex QI LI (2003-2008) - Ex JI DI (1985-2003) - Ex RHEA (1971-1985).

Le JI DI fut donc remplacé en 1994 par le XUE LONG (photos ci-dessous) construit en Ukraine en 1993 (sous le nom initial de SNOW DRAGON). Acquis par le gouvernement chinois l'année suivante, il fut transformé en navire de recherche polaire afin de remplacer JI DI et changea de couleur de coque (ci-dessous à droite) à cette occasion. C'est lui qui est actuellement en fonction.

XUE LONG
XUE LONG
XUE LONG
XUE LONG
XUE LONG
XUE LONG (Shanghai) - IMO 8877899 - Indicatif d'appel BNSK - MMSI 412863000 - Navire de recherche / Brise-glace - 166,43x22,96x13,50 m - TE 8,71 m - JB 14 997 - JN 4 499 - PL 8 759 t - P 13 200 kW (mot. 2T-8cyl B&W-BMZ 8DKRN60/195 / hélice à pas fixe) - V 16,5 nd - Cap. 128 passagers / 16 900 m3 (dont 330 réfrigérés) / 325 evp (dont 20 reefers) - Equipage 38 - Grues 4x25 t - Constr. 1993 (OAO Khersonskiy Sudostroitelnyy Zavod, Kherson, Ukraine) - Propr. Gouvernement chinois - Gérant/Opérateur CAA (Chine) - Pav. CHN - Ex SNOW DRAGON (1993-1995). Sistership : IVAN PAPANIN (IMO 8837928).

Il semblerait que le temps des achats à l'étranger pour les navires de recherches océanographiques chinois soit maintenant fini ; un officiel chinois a récemment annoncé la construction prochaine par un chantier chinois d'un véritable brise-glace destiné à la recherche scientifique. A suivre donc…

Selon le BarentsObserver, la Russie s'apprête, de son côté, à signer (en novembre 2011) un contrat portant sur la construction de six nouveaux brise-glaces, dont trois à propulsion nucléaire. Leur construction devrait commencer en 2012. Par ailleurs, selon RusNavy, la Russie a lancé un vaste programme de remise en état de ses brise-glaces nucléaires déjà en service (ceux-ci sont en effet considérés par le gouvernement russe comme un atout majeur du développement du fameux "Passage du Nord-Est"). Ainsi, le SOVETSKIY SOYUZ (photo ci-contre), qui était en réserve depuis quatre ans, va être totalement reconditonné pour une remise en service d'ici 2014. Après quoi, ce sera au tour du ROSSIYA (IMO 8424240) de passer en arrêt technique pour remise en état et rechargement de combustible nucléaire. Actuellement, c'est le VAYGACH (IMO 8417493) qui est en cale sèche. Il devrait reprendre son service fin novembre (il est plus particulièrement destiné au déglaçage des embouchures des grands fleuves arctiques).
SOVETSKIY SOYUZ (Murmansk) - IMO 8838582 - Indicatif d'appel UCJJ - MMSI 273132300 - Brise-glace - 150,00x30,00x17,20 m - TE 11,00 m - JB 20 645 - JN 6 195 - PL 2 750 t - Ptot 55 200 kW (deux turbines à vapeur à combustible nucléaire Russkiy, Engine TGG-27.5OM5 / six générateurs de 9 000 kW chacun / six moteurs électriques de propulsion de 8 800 kW chacun / trois hélices à pas fixe) - V 19,5 nd - Equipage 48 - Grues 3x16 t - Constr. 1989 (Baltiyskiy Zavodn Saint-Petersbourg) - Propr. Gouvernement russe - Gérant/Opérat. Atomflot FSUE / Rosatom (Murmansk, Russie) - Pav. RUS.
L'histoire de ces brise-glaces scientifiques est évoquée dans le livre "Brise-glaces européens" à paraître en novembre 2011 aux éditions MDV (auteur G.Barnichon). Photos Agence Adhémar.
Page précédente
Dernière mise à jour - 16.02.2017
© Françoise Massard  
  www.cargos-paquebots.net