Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard

Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Aenne Rickmers - Algoma Dartmouth - Araks - Aras - Arklow Valley - Arwad Island - Aspasia Lemos - Braemar - Casanna - Cemvale - Chrysanthemum - Clipper Bricco - Clipper Brunello - CMA CGM Jade - Coppename - Cotentin - Côtes de Bretagne - CT Wicklow - Diklo - Finch Arrow - Finnborg - François LD - Husky - Ice Pearl - Jeune France - Jeune France II - Jolie France II - Joly France I - La Cancalaise - Le Levant - Madrisa - Minerva Xanthe - Novigrad - Ohio - OW Aalborg - OW Copenhagen - Pacific Hawk - Pacific Porpoise - Pacific Python - Privlaka - PVT Mercury - Red Rose - Retriever - Sanko Bright - Sanko Festival - Sanko Flamingo - Sanko Freedom - Sao Mai 03 - Siskin Arrow - Topaz Zenith - Topaz Zephyr - Vereina -
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...
Page suivante  

Lancement du pétrolier PVT MERCURY au chantier vietnamien Dung Quat Shipbuilding pour le compte de Petrovietnam Transportation (PVTrans)
PVT MERCURY
PVT MERCURY
Ce tanker de 104 000 tpl, lancé le 06.11.2011, est le plus gros et le plus moderne construit au Vietnam à ce jour. Le chantier Dung Quat Shipbuilding Industry Company (DQS) a été fondé en février 2006 et a été intégré dans le Groupe Petrovietnam en juillet 2010.
SAO MAI 03
PVT MERCURY - 245,00x43,00x20,00 m - PL 104 000 t - Deux moteurs MAN-BMW 6S60MC-C - V 14,5 nd.
Pétrolier PVT MERCURY et AHTS SAO MAI 03 (photos DQS)
Le chantier DQS vient également de livrer ce 09.11.2011, à l'armement propriétaire Vietsovpetro le AHTS (construit en 1977) SAO MAI 03 (ci-dessus à droite) qui y était en réparation depuis presque deux mois (gros travaux sur les moteurs, sur le système de refroidissement, dans les emménagements, etc.).
SAO MAI 03 (Saigon) - IMO 7601671 - Indicatif d'appel 3WJB - MMSI 574119109 - AHTS - 64,39x14,32x6,91 m - TE 4,75 m - JB 1 226 - JN 369 - PL 1 190 t - Ptot 5 178 kW (deux moteurs 4T-16cyl Nohab F216V / deux hélices à pas variable) - V 13 nd - Prop. d'étrave - Générat. 2 x 640 kW / 2 x 245 kW - Constr. 1977 (Ulstein Hatlo A, Ulsteinvik, Norvège) - Gérant Marine Transport & Diving Serv. (Groupe Vietsovpetro, Vung Tau, Vietnam) - Pav. VNM - Ex ARAKS (1977-1987).


Deux nouveaux  AHTS dernière génération pour le groupe néerlandais Heerema Marine Contractors (HMC) en 2013
HMC vient en effet (02.11.2011) de commander deux nouveaux  AHTS au chantier espagnol Astilleros Armon (Vigo). Ces deux remorqueurs/ravitailleurs/releveurs d'ancres auront 72 m de long pour 18 m de large. Ils auront une grande autonomie, avec une capacité de soute de 2 500 m3 leur permettant, pour donner une idée, de rallier Le Cap (Afrique du Sud) à partir de Rotterdam. Ils seront équipés d'un propulseur d'étrave rétractable et d'un système de positionnement dynamique classé DP2. Leur traction au croc sera de 180 t. Ils pourront installer des ancres jusqu'à 1 500 m de profondeur. Emménagements pour 28 personnes. Les deux remorqueurs devraient être livrés d'ici la fin 2013.
AHTS Nouvelle génération
Ces deux nouveaux AHTS seront donc plus grands que les actuels remorqueurs de HMC, à savoir les sisterships HUSKY (IMO 7708974 / 60x15 m / 1978) et RETRIEVER (IMO 8106991 / 60x15 m / 1982) construits aux Pays-Bas (à Delfzijl).


TOPAZ ZEPHYR Un nouveau crew boat à grande vitesse pour Topaz Energy & Marine
Le nouveau crew-boat TOPAZ ZEPHYR, catamaran en aluminium dessiné par Incat Crowther (Terrey Hills, Australie), vient rejoindre le TOPAZ ZENITH (lancé en juin dernier) dans la flotte de Topaz Energy & Marine. Il est optimisé pour travailler 24h/24 sur les champs pétrolifères et gaziers. Pont de travail de 54 m2, avec grue Sormec (modèle M18/FB/4S). Il est par ailleurs équipé d'un puissant système de lutte contre l'incendie FFS 250x350HD FiFi (débit 600 m3/h). Vitesse de 32 nd aux essais, 28 nd en service.
TOPAZ ZEPHYR (Dubai) - IMO 9628477 - Indicatif d'appel A6E2731 - MMSI 470529000 - Navire de soutien offshore (catamaran) - 26,00x7,50x3,20 m - TE 1,35 m - JB 145 - JN 44 - PL 26 t - Ptot 2 386 kW (deux moteurs Caterpillar C32 / deux Waterjets Hamilton HM651) - V 20 nd - Cap. 39 passagers - Equipage 8 - Constr. 2011 (Nico Craft LLC / Groupe Topaz E&M, Fujairah, EAU) - Propr. Topaz Energy & Marine (Dubai, Emirats Arabes Unis) - Gérant/Opérat. Nico Middle East (Filiale de Topaz E&M, Dubai, EAU) - Pav. ARE. Sistership : TOPAZ ZENITH (IMO 9624990 / mise en service 06.2011).


Mouvements de navires dans la boucaille le 07.11.2011 à Brest — Photos Bernard Hily
En provenance du port canadien de Baie-Comeau (situé à environ 400 km à l'est de Québec), le RED ROSE vient décharger 66 000 t de graines de soja.
RED ROSE
RED ROSE
RED ROSE
RED ROSE (Panama) - IMO 9267613 - Indicatif d'appel HOSP - MMSI 356467000 - Vraquier - 224,94x32,26x19,50 m - TE 14,139 m - JB 39 736 - JN 25 754 - PL 76 629 t - P 10 320 kW (mot. 2T-6cyl B&W-Mitsui 6S60MC / hélice à pas fixe) - V 15,2 nd - Cap. GRN 90 740 m3 (7 cales) - Constr. 2003 (Imabari Shipbuilding, Marugame Shipyard, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. Goulandris Brothers (Londres, Grande-Bretagne) - Pav. PAN. Au moins une cinquantaine de sisterships.

A gauche, chateau du vraquier RED ROSE. A droite, en route pour le port tunisien de Sousse, le COPPENAME les cales pleines de pommes de terre.
RED ROSE
COPPENAME
COPPENAME
COPPENAME



Feed-back sur un convoyage exceptionnel, celui de la vedette à passagers JOLY FRANCE I entrée en service cet été 2011
C'est à bord d'un semi-remorque de la société Nicolas (groupe Transporter Industry International, leader mondial dans le développement et la production de véhicules pour le transport et la manutention lourde) que le transporteur Lecoq SARL (basé à La Crique, en Seine Maritime) a effectué le convoyage de cette nouvelle vedette à passagers JOLY FRANCE I depuis son chantier granvillais Marine Concept jusqu'au port de Granville. Cette vedette, qui appartient à l'armement familial Vedettes Jolie France, assure désormais (en une trentaine de minutes) les traversées Granville - Iles de Chausey. Elle a été dessinée par le cabinet d'architecture Mer et DesignInfos et photos Nicolas.
Ce convoyage me donnera l'occasion de revenir sur cet attachant archipel de Chausey tant apprécié par le merveilleux Peintre de Marine que fut Marin Marie (1901-1987).
JOLIE FRANCE 1
JOLIE FRANCE 1
JOLIE FRANCE 1
JOLIE FRANCE 1
JOLY FRANCE I - 29,0x7,50x7,50 m - Cap. 280 passagers - Double motorisation - V 20 nd - Deux propulseurs d'étrave - Constr. 2011 (Marine Concept, Granville, France).

Quelques vues de Chausey (juillet 2006) où débarquent chaque année quelque 60 à 70 000 passagers
Comme le montrent les vues Google Earth ci-dessous, Chausey est un archipel situé à moins d'une dizaine de milles au large de Granville à laquelle il est d'ailleurs administrativement rattaché (temps de traversée : 50-60 min). Cet archipel comprend une "grande île" entourée d'une cinquantaine d'îlots. C'est, je crois, la région d'Europe où le marnage est le plus grand (15 m entre marée haute et marée basse). Le débarcadère de la grande île (la seule habitée), là où je suis arrivée à bord du catamaran JEUNE FRANCE (ci-dessous). A droite, la station SNSM de l'île.
Chausey
Chausey
Chausey
JEUNE FRANCE I
Chausey

Probablement habité à l'origine par des Celtes, puis régulièrement assailli par des Vikings (comme toute la côte normande et la vallée de la Seine… se rappeler l'histoire de Rollon), ce groupe d'îles a, pour la première fois, une existence jurdique en 1022 quand Richard II, duc de Normandie entre 996 et 1026, en fait don aux moines du Mont Saint-Michel. Pourquoi, après la conquête de la Normandie en 1204, par le capétien Philippe Auguste (au détriment de Jean Sans Terre, le dernier fils d'Alienor d'Aquitaine), les îles de Jersey et de Guernezey furent-elles rattachées à l'Angleterre et Chausey à la France, je ne saurais le dire !

Chausey
Chausey
Chausey
Chausey
La Chapelle, toute en granit local, date de 1840. Il n'y a plus de prêtre à l'année. Durant l'été, un prêtre de Granville vient y faire un office une fois par semaine.
Chausey
Chausey
Chausey
Chausey
Chausey
Ci-dessous, l'entrée du fort (construit en 1866) qui ne fut en fait jamais armé et ne servit que comme prison (des Communards y furent enfermés en 1871, puis des prisonniers allemands pendant la guerre de 1914-1918). Il est actuellement utilisé par divers services de l'île. Le phare, quant à lui, date de 1847. En plus de sa fonction maritime, il héberge les groupes électrogènes qui alimentent l'île en électricité et la centrale téléphonique.
Chausey
Chausey
Chausey
Chausey
Chausey
Les principales ressources chausiaises, jusqu'au milieu du XXe siècle, furent l'extraction du granit (qui servit à construire le Mont Saint-Michel, mais aussi les ports de Granville et de Saint-Malo) et l'exploitation du varech (d'où l'on extrayait par brûlage la "barille" ou carbonate de sodium dont on faisait de la soude, mais ce procédé fut bien sûr détrôné par la suite par la production de carbonate de sodium à partir de craie et de chlorure de sodium contenu dans l'eau de mer selon le procédé Solvay). La principale activité aujourd'hui est donc le tourisme. Ci-dessous, la bisquine LA CANCALAISE (lancée en 1987), réplique d'une bisquine de Cancale de 1915, LA PERLE.
Chausey
Chausey
Chausey
Chausey
Le Château Renault a son origine dans un fort datant du milieu du XVIe siècle et qui avait pour mission de protéger l'île contre les incursions anglaises. Tombé progressivment en désuétude… et en ruines, il fut racheté et restauré par Louis Renault dans les années 1925-1930. Ironie de l'Histoire, c'est le futur Marin-Marie (cf. infra), tout juste diplômé de la faculté de droit de Rennes (en 1924), qui fut chargé de la négociation.
Chausey
Chausey

"Ici vécut Marin Marie, navigateur, peintre, conteur, amis des marins pêcheurs 1901-1987", c'est la devise gravée sur le linteau de la maison de Marin-Marie à Chausey. De son vrai nom Marin (pénom prédestiné) Durand Couppel de Saint-Front, il se fera d'abord connaître comme navigateur, même s'il a toujours dessiné depuis sa tendre enfance, et tout spécialement des bateaux. Il embarqua en 1925 (comme soutier) sur le POURQUOI PAS ? du Commandant Charcot, puis fit deux traversées en solitaire de l'Atlantique (en 1933 à bord du Winibelle II et à bord de l'Ariele en 1936).
Marin Marie
Marin Marie
Marin Marie
Marin Marie
Ayant probablement hérité des dons artistiques de sa mère, Marie Lefas, qui fut durant sa courte vie une aquarelliste reconnue, il suivit les cours des Beaux-Arts de Rennes en parallèle de ses études de droit. D'abord dessinateur, il commença réellement à peindre sur le navire de Charcot, subjugué qu'il était par les paysages sauvages du Pôle Nord. C'est à ce moment là qu'il changea sa signature au bas de ses œuvres : de Marin Durand, elle devint Marin-Marie, en souvenir de sa mère. Il devint "Peintre Officiel de la Marine" en 1935. Il fit alors de fréquents embarquements, aussi bien sur des navires militaires que sur des paquebots (il deviendra ainsi un "affichiste" très recherché par la Compagnie Générale Transatlantique, par exemple). Il publia aussi deux ouvrages (le premier en anglais : Wind Aloft, Wind Alow, plus tard publié en français sous le titre Vent dessus, Vent dedans, et le deuxième directement en français : Grands coureurs et plaisanciers). Il est mort en juin 1987, mais sa maison appartient toujours à ses descendants, comme me l'a dit l'une de ses arrière-petites-filles avec qui j'ai eu le plaisir de discuter.
Le tableau ci-dessus de Marin-Marie (aquarelle et gouache) montre son voilier Winibelle II (à bord duquel il fit, en 1933, sa première traversée de l'Atlantique en 28 jours) croisant le paquebot  ALCANTARA de la Royal Mail Lines qui assura, entre 1927 et 1958, la ligne Angleterre - Amérique du Sud. A noter que le Winibelle II a été restauré par l'un des petits-fils de Marin-Marie et qu'il navigue toujours (il est d'ailleurs, je crois, classé "Monument historique").

Ci-dessous, la vedette JEUNE FRANCE à quai à Granville (07.2006), juste avant mon embarquement à son bord pour rallier Chausey. Contrairement aux deux vedettes suivantes, celle-ci n'appartenait pas en propre à la compagnie Vedettes Jolie France, mais était louée à Corsaire pendant la saison comme me l'avait alors expliqué son capitaine (qui m'a également fourni les quelques caractéristiques ci-après).
JEUNE FRANCE II
JEUNE FRANCE II
JEUNE FRANCE II
JEUNE FRANCE II
JEUNE FRANCE (Cherbourg) - Vedette à passagers - Passerelle équipée de deux radars (dont un de secours) / deux VHF fixes / GPS / Pas de sonar - Ptot 280 kW (deux moteurs Caterpillar) - V 9 nd - Cap. 170 passagers - Equipage 3 - Constr. 1986 (Construction Navale Aluminium Malouine, Saint-Malo, France).

ici, à Chausey, la vedette JOLIE FRANCE II et la vedette JEUNE FRANCE (cf. ci-dessus).
JOLIE FRANCE II
JOLIE FRANCE II & JEUNE FRANCE II
JEUNE FRANCE 11
C'est à bord de JOLIE FRANCE II, de l'armement Vedettes Jolie France (comme la vedette lancée cet été, cf. supra) que je reviens à Granville… à la passerelle, avec une petite visite intermédiaire de la salle machines. Cette vedette fut construite au chantier Merré de Nort-sur-Erdre (à une quarantaine de kilomètres au nord de Nantes). Cette géographie particulière du chantier a nécessité la construction du navire en deux phases, la passerelle n'étant montée qu'après le passage de l'écluse Saint-Félix (1). La vedette dispose de son propre moyen de levage (cf. photo de droite ci-dessous) car c'est elle qui approvisionne l'île en eau potable, qui transporte les colis lourds et qui gère les ordures.
JOLIE FRANCE II
JOLIE FRANCE II
JOLIE FRANCE II
JOLIE FRANCE II
JOLIE FRANCE II
JOLIE FRANCE II (Cherbourg) - 27,00x7,00 m - TE 1,50 m - Passerelle équipée de deux radars / deux VHF / un GPS couplé à un lecteur de cartes / un sondeur - Ptot 590 kW (deux moteurs 6cyl Baudoin) - Prop. d'étrave - Cap. 246 passagers - Equipage 4 - Constr. 1994 (Chantier Merré, Nort-sur-Erdre, France).

(1) Les capacités du chantier Mérré, sur son site historique de Nort-sur-Erdre, sont limitées par le gabarit de l'écluse de descente en Loire Saint-Félix à Nantes, dont les dimensions (longueur 50 m - largeur entre bajoyers 7 m - largeur des portes 6,85 m) conditionnent globalement la largeur des navires construits à Nort-sur-Erdre, lesquels sont ensuite remorqués vers Nantes ou Saint-Nazaire pour y être achevés (en cas de dépassement de largeur, grutage et transport par route sont évidemment possibles). La longueur n'est pas vraiment un problème car le chantier Mérré maîtrise parfaitement la technique de construction par tronçons qui eux aussi descendent l'Erdre sous remorque, franchissent Saint-Félix et précédemment le tunnel du même nom, avant d'être assemblés en Loire ou sur le quai des Charbonniers à Saint-Nazaire, doté d'une bigue de 400 t sollicitée pour leur manutention. A l'origine, ce chantier ne construisait que des péniches.


A sec à Granville, la vedette JEUNE FRANCE II également de l'armement Vedettes Jolie France.
JEUNE FRANCE II
JEUNE FRANCE II
JEUNE FRANCE II
JEUNE FRANCE II
JEUNE FRANCE II (Cherbourg) - 25,00x7,00 m - Ptot 706 kW (deux moteurs Baudoin) - V 12 nd - Prop. d'étrave - Cap. 200 passagers - Constr. 2004 (Alu Acier Service Marine, Longueville près de Granville, France).


Arrivée à La Rochelle le 07.11.2011 d'un beau vraquier de 225 m de long, l'ANGELIC PEACE
ANGELIC PEACE
ANGELIC PEACE


Le paquebot LE LEVANT à Fort de France (Martinique) le 05.11.2011 — Photos Yvon Perchoc
C'est malheureusement sous de grosses averses que le navire de croisières LE LEVANT, un habitué de Fort de France, y a de nouveau escalé. Il a appareillé ce 05.11 vers 18 h, cap au sud sur l'île de Grenade.
LE LEVANT
LE LEVANT
LE LEVANT
L'Île de Grenade, souvent appelée l'île aux épices, est l'île Concepción de Christophe Colomb qui la découvrit en 1498, les Espagnols la renommant plus tard Granada. Elle est située à un peu moins de 100 milles des côtes du Vénézuela. Venant de la Martinique, et descendant vers le sud, on dépasse d'autres îles des Petites Antilles, successivement Sainte-Lucie (capitale Castries / pav. LCA), Barbade (capitale Brigetown / pav. BRB) et Saint-Vincent-et-les-Grenadines (capitale Kingstown / pav. VCT). Elle est séparée des côtes vénézuéliennes par l'île de Trinité-et-Tobago (capitale Port-of-Spain / pav. TTO). J'apporte ces précisions, puisque l'occasion se présente, car nombreux sont les navires de commerce immatriculés dans ces îles aux avantages fiscaux intéressants (voir leurs pavillons) et l'on retrouve souvent ces capitales comme ports d'immatriculation des navires. La Grenade… que nous nous sommes longtemps disputée avec les anglais, est un territoire d'environ 350 km2. Elle compte un peu moins de 100 000 habitants. Sa capitale est Saint-Georges. La Grenade est indépendante depuis 1974, mais sa langue officielle est restée… l'anglais (le créole local, créole antillais émaillé de mots d'anglais, est toutefois largement utilisé). Population à 80 % noire, 40 % des habitants vivant dans la capitale.


Port du Havre le 04.11.2011 — Photos Gérard Né
Venant d'appareiller, le tanker de facture japonaise SANKO BRIGHT. Il appartient à l'armement nippon Sanko Line, fondé en 1934, qui gère une flotte d'environ 200 navires (vraquiers, pétroliers, transports de gaz liquéfiés, navires de soutien offshore) dont une quarantaine lui appartenant en propre, les autres étant affrétés.
SANKO BRIGHT
SANKO BRIGHT
SANKO BRIGHT
SANKO BRIGHT
SANKO BRIGHT
(Singapore)
IMO 9257022 - Indicatif d'appel S6CK5 - MMSI 565521000 - Pétrolier (crude) - 239,00x42,00x21,30 m - TE 14,88 m - JB 56 172 - JN 32 082 - PL 104 075 t - P 12 000 kW (mot. 2T-6cyl Sulzer-Diesel United 6RTA58T / hélice à pas fixe) - V 15,2 nd - Générat. 3 x 720 kW - Cap. 122 330 m3 (12 cuves) - Constr. 2003 (Sumitomo Heavy Industries Marine & Engineering, Yokosuka, Japon) - Gérant Sanko Ship Management (Tokyo, Japon) - Pav. SGP.

Ci-dessous, le chimiquier/pétrolier grec MINERVA XANTHE. Ce navire-citerne et le SANKO BRIGHT précédent sont des "navires-catalogues", avec chacun plusieurs dizaines de sisterships construits en série par leurs chantiers respectifs. A droite, un transport de pétrole brut, un "100 000 t", également grec, le CHRYSANTHEMUM.
MINERVA XANTHE
SANKO BRIGHT
CHRYSANTHEMUM
MINERVA XANTHE
(Valletta)
IMO 9318010 - Indicatif d'appel 9HSR8 - MMSI 256378000 - Chimiquier/Pétrolier - 183,00x32,20x19,10 m - TE 13,28 m - JB 28 960 - JN 13 670 - TE 13,286 m - PL 50 922 t - P 13 560 kW (mot. 2T-6cyl Sulzer-STX 6S60MC-C / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Prop. d'étrave (950 kW) - Générat. 3 x 900 kW - Cap. 51 452 m3 (12 cuves) - Constr. 2006 (STX, Jinhae, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Minerva Marine (Athènes, Grèce) - Pav. MLT.
CHRYSANTHEMUM
(Nassau)
IMO 9417452 - Indicatif d'appel C6XO4 - MMSI 311015300 - Pétrolier (crude) - 244,00x42,00x21,00 m - TE 15,02 m - JB 57 281 - JN 33 014 - PL 105 187 t - P 15 820 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-HHI 7S60MC-C / hélice à pas fixe) - V 15 nd - Générat. 3 x 870 kW - Cap. 105 000 m3 (12 cuves) - Constr. 2009 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Orpheus Marine Transport (Le Pirée, Grèce) - Pav. BHS. Sisterships : ASPASIA LEMOS (IMO 9417464) - OHIO (IMO 9417440).

Porte-conteneurs AENNE RICKMERS, un habitué du GPMH. A droite, les nouvelles vigies du port…
AENNE RICKMERS
AENNE RICKMERS
Vigies…



BILLION

Navires à Bangkok (Thaïlande)
(Mise en ligne 05.11.2011)

Photos Stéphane Barbedienne
Un grand nombre de navires des années 1980
… avec mâts de charge


Nouvelles brestoises (04.11.2011) — Photos Yannick Le Bris
Le petit cimentier CEMVALE, un habitué de Brest, a touché le port le 30.10 en provenance du Havre, afin de livrer sa cargaison de ciment. De leurs côtés, les cargos COPPENAME et INZHENER PLAVINSKIY sont toujours à quai, poursuivant leurs opérations commerciales, et l'arrêt technique programmé du paquebot LE DIAMANT se poursuit.
COPPENAME
COPPENAME
COPPENAME
INZHENER PLAVINSKIY
LE DIAMANT
Cimentier CEMVALE
Cargo frigorifique COPPENAME
Cargo INZHENER PLAVINSKIY
Paquebot DIAMANT
CEMVALE (Limassol) - IMO 9048287 - Indicatif d'appel C4JW2 - MMSI 212109000 - Cimentier - 88,20x13,60x7,70 m - TE 6,10 m - JB 2 894 - JN 1 257 - PL 4 257 t - P 1 300 kW (mot. 4T-8cyl Krupp MaK 8M332 / hélice à pas fixe) - V 11,5 nd - Prop. d'étrave (220 kW) - Générat. 3 x 120 kVA - Cap. 5 665 m3 / 173 evp - Constr. 1992 (Hugo Peters Wewelsfleth Peters & Co, Wewelsfleth, Allemagne) - Propr./Gérant/Opérat. Brise Schiffahrts (Hambourg, Allemagne) - Pav. CYP - Ex ARKLOW VALLEY (1992-2006).
Nouvelle mise à jour du dossier Démolition du petit sablier PENFOUL


Evacuations sanitaires en cascades à bord de navires de commerce fin octobre - début novembre au large de la Bretagne
En effet, le 29.10 au soir, c'est à bord du paquebot BRAEMAR, alors en route à 120 milles au S-O de la presqu'île de Crozon, qu'est demandée l'évacuation sanitaire d'un membre de l'équipage blessé à un œil. Il sera rapidement hélitreuillé par l'hélicoptère EC 225 de la Marine nationale et conduit au CHU de la Cavale Blanche (Brest). Puis, le 31.10 au matin, c'est cette fois-ci la demande d'évacuation d'urgence d'un passager du transbordeur COTENTIN qui est reçue par le CROSS Corsen. Le ferry est alors à 37 milles au Nord de l'Ile de Ouessant. Un hélicoptère Dauphin mis à la disposition de la Marine nationale est aussitôt dépêché sur site, avec à son bord, une équipe médicale du Service de santé des Armées. Là encore, en moins d'une heure, le malade sera pris en charge par le service des urgences du CHU brestois. Enfin, ce 02.11 au matin, le même CROSS Corsen est prévenu qu'un membre d'équipage du porte-conteneurs CMA CGM JADE qui navigue à 50 milles au large de l'Ile de Batz, présente des douleurs faisant penser à une crise d'appendicite aigüe. Il sera lui aussi très rapidement hélitreuillé (cf. photos ci-dessous) et conduit au CHU — Infos et photos Préfecture maritime de l'Atlantique.
CMA CGM JADE
CMA CGM JADE
CMA CGM JADE
Ci-dessous, les navires concernés, mais à quai (à Honfleur, Cherbourg et Le Havre respectivement).
BRAEMAR
BRAEMAR
COTENTIN
CMA CGM JADE
CMA CGM JADE
BRAEMAR à Honfleur (photo E. Guéguéniat)
COTENTIN (photo S. Zunquin)
CMA CGM JADE à Port 2000 (photo F. Montreuil)
CMA CGM JADE (Majuro) - IMO 9324875 - Indicatif d'appel V7NX2 - MMSI 538003035 - Porte-conteneurs - 260,66x32,25x19,30 m - TE 12,60 m - JB 39 906 - JN 24 504 - PL 50 538 t - P 36 560 kW (mot. 2T-8cy MAN-B&W-Doosan  8K90MC-C / hélice à pas fixe) - V 24,5 nd - Prop. d'étrave (1 600 kW) - Générat. 4 x 2 125 kVA - Cap. 4 250 evp (dont 400 reefers) - Equipage 30 - Constr. 2007 (Dalian Shipyard, Chine) - Propr./Gérant Rickmers Shipmanagement (Singapour) - Opérat. CMA CGM (Marseille, France) - Pav. MHL - Ex SABINE RICKMERS (2007). Navire-catalogue (une cinquantaine de sisterships).
COTENTIN (Cherbourg) - IMO 9364978 - Indicatif d'appel FMLX - MMSI 228263800 - Transbordeur - 165,00x26,80 m - TE 6,50 m - JB 19 909 - JN 5 972 - PL 6 200 t - Ptot 24 000 kW (deux moteurs 4T-12cyl MaK-Caterpillar 12M43C / deux hélices à pas variable) - V 23 nd - Propulseurs d'étrave (2 x 1 200 kW) - Générat. 2 x 1 386 kW - Cap. 160 passagers avec couchettes (120 cabines) / 120 camions (2 200 m de linéaire garage) - Constr. 2007 (STX, Rauma, Finlande) - Propr./Gérant/Opérat. Brittany Ferries (Roscoff, France) - Pav. FRA. Sisterships : ARMORIQUE.

Remarque : à chaque fois qu'un problème médical grave se présente à bord d'un navire en route, une évacuation sanitaire n'est décidée qu'après une conférence médicale tripartite entre le commandant du navire, le Centre de Consultation Médicale Maritime (CCMM) du CHU de Toulouse et le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) le plus proche. Une telle évacuation par hélicoptère est à la fois complexe, onéreuse et… impressionnante. J'en ai été le témoin involontaire alors que j'étais à bord du CMA CGM FORT ST GEORGES qui faisait route de Montoir à Fort de France. L'un des membres d'équipage devant être opéré d'urgence d'une hernie, il fut évacué par les airs alors que nous nous trouvions à environ une heure de vol de l'archipel des Açores. Voici résumé en quelques photos ce magnifique sauvetage en mer (04.03.2010).
Un hélicoptère militaire s'est présenté à la verticale de l'aileron bâbord du porte-conteneurs et a "largué" un médecin militaire avec une civière. Le médecin a examiné le malade, l'a préparé psychologiquement à l'hélitreuillage et l'a installé et "ficelé" sur la civière. Le malade, les traits déjà tirés par la douleur, a perdu ses dernières couleurs de peur (c'était son premier hélitreuillage). Puis le médecin s'est solidarisé de la civière et l'ensemble a été hélitreuillé… Impressionnant, même pour ceux qui restaient sur le pont.
Evacuation sanitaire
Evacuation sanitaire
Evacuation sanitaire
Evacuation sanitaire
Evacuation sanitaire
J'imagine que l'une des phases délicates doit être la rentrée dans l'hélicoptère. Mais tout s'est parfaitement déroulé, puis l'hélicoptère a mis le cap sur l'hôpital de Ponta Delgada (la capitale de l'Archipel, située sur l'Ile São Miguel), accompagné d'un avion militaire. Le lendemain matin, nous avons eu de bonnes nouvelles du matelot qui avait été opéré dans la nuit et qui a pu, quelques jours plus tard, regagner la métropole pour se remettre de son intervention et de ses fortes émotions ! Et un grand bravo à ces professionnels qui ont mené cette opération en un temps record.
Evacuation sanitaire
Evacuation sanitaire
Evacuation sanitaire
Le lecteur pardonnera la qualité médiocre des photos prises derrière une vitre, dans un petit coin de la passerelle où tout l'équipage était rassemblé, l'aileron devant resté totalement libre pour le médecin et son malade.

De façon plus souriante, voici quelques photos récentes justement de l'ïle de Batz (24.09.2011)

L'île de Batz (on prononce "Ba") est une île d'environ 4 km de long sur 1 km de large, située en face de Roscoff à guère plus d'un mille du continent (15 min de vedette pour y accéder). L'accostage (ci-dessous à droite, vedette FEE DES LEGENDES) se fait dans la baie de Porz-Kernoc'h autour de laquelle se déploie le bourg. A l'ouest de l'île, le phare (construit en 1836), dont la base est à 28 m au-dessus du niveau de la mer, est lui-même haut de 44 m. Panorama garanti après avoir gravi ses 210 marches ! Electrifié depuis la fin du XIXsiècle, il est désormais entièrement automatisé et sa portée est de 23 milles. Le sémaphore (dernière photo), propriété de la Marine Nationale, est un ancien réduit (pour une petite garnison) construit vers 1850. Dix marins y assurent une veille 24h sur 24.

Ile de Batz
Ile de Batz
Ile de Batz
Ile de Batz
Ile de Batz
L'île, qui compte environ 600 habitants à l'année, vit bien sûr du tourisme, mais aussi de l'agriculture (il y a une trentaine d'exploitations) car son micro-climat permet une culture maraîchère précoce (les terres sont toujours enrichies avec des algues, selon une méthode ancestrale). C'est cette douceur qui a permis l'acclimatation de nombreuses plantes exotiques dans le Jardin Delaselle.

… et de l'Ile d'Ouessant (fin septembre 2011)

A gauche, le port du Stiff. Le long de l'embarcadère, la vedette ENEZ EUSSA III de l'armement Penn Ar Bed. Côtes déchiquetées typiques de Ouessant, avec quelques-uns des fameux rochers naturellement sculptés de la Pointe de Pern.
Ouessant
Ouessant
Ouessant
Ouessant
Ouessant
A gauche, la baie de Bénigou et l'ïle de Keller. Puis le moulin du Gouzoul. Les fameux moutons noirs d'Ouessant se font plus rares, remplacés par des moutons continentaux blancs et plus gros, mais ils font toujours partie de la vie ouessantine. Comme on vient juste de rentrer dans la période de "vaine pâture" (fin septembre à début février), les moutons vivent en totale liberté. A droite, les phare et sémaphore du Créac'h. Le phare a été érigé en 1863 et électrifié en 1888 (il fonctionnait auparavant au pétrole).
Ouessant
Ouessant
Ouessant
Ouessant
Ouessant
Le phare du Créac'h en vue rapprochée. Il est partiellement en travaux mais reste opérationnel. Au pied, un superbe Musée des Phares et Balises. Ci-après, un tout petit échantillonnage de ses magnifiques pièces. Pour mémoire, l'Administration des Phares et Balises a été créée en 1811 par Napoléon 1er.
Ouessant
Ouessant
Ouessant
Ouessant
Ouessant



Quelques nouveaux navires entrés en service début novembre 2011
Nous avions vu, le 30.09.2011, le lancement du cargo FINNBORG construit sur le site allemand de Leer du chantier Ferus Smit. Son armateur néerlandais Wagenborg en a pris livraison le 03.11.2011. Le 02.11.2011, le chantier chinois Qingdao Qianjin a livré à l'armement singapourien Swire Pacific Offshore (SPO) les deux derniers AHTS (Anchor Handling Tug Supply Vessel) de la série des huit "P" : les siterships PACIFIC PYTHON et PACIFIC PORPOISE. Ils vont être déployés sur la côte ouest de l'Afrique. Avec ces deux dernières unités, la flotte de SPO se monte à 77 navires d'âge moyen dix ans. Quant au PACIFIC HAWK, il a été livré début septembre 2011 par le chantier japonais Universal Shipbuilding mais vient d'être affrété coque nue à long terme par le même armement Swire Pacific Offshore. Ce PSV (Platform Supply Vessel) est équipé d'un système de positionnement dynamique DP2 et dispose d'un pont de travail de 1 000 m2. Il a trois sisterships en cours de construction dans le même chantier (cf. infra).
FINNBORG
FINNBORG
PACIFIC PYTHON
PACIFIC PORPOISE
PACIFIC HAWK
FINNBORG (à droite, lors de ses essais à la mer le 01.11.2011)
(Photos Wagenborg)
PACIFIC PYTHON
(Photos Swire Pacific Offshore)
PACIFIC PORPOISE
(Photos Swire Pacific Offshore)
PACIFIC HAWK
(Photos Swire Pacific Offshore)
PACIFIC PYTHON
(Singapore)
IMO 9503433 - Indicatif d'appel 9V7614 - Releveur d'ancres/Remorqueur/Navire de soutien offshore - 57,50x14,00x6,00 m - TE 5,10 m - JB 1 329 - JN 484 - PL 1 200 t - Ptot 3 530 kW (deux moteurs 4T-6cyl Yanmar 6EY26 / deux hélices à pas variable) - V 10 nd - Deux propulseurs transversaux (av. 493 kW / arr. 493 kW) - Générat. 2 x 1 000 kW / 2 x 320 kW - Traction au croc 60 t - Constr. 2011 (Qingdao Qianjin Shipyard, Qingdao, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Swire Pacific Offshore (Singapour) - Pav. SGP.
PACIFIC PORPOISE
(Singapore)
IMO 9503421 - Indicatif d'appel 9V7613 - MMSI 566196000 - Releveur d'ancres/Remorqueur/Navire de soutien offshore - 57,50x14,00x6,00 m - TE 5,10 m - JB 1 329 - JN 484 - PL 1 200 t - Ptot 3 530 kW (deux moteurs 4T-6cyl Yanmar 6EY26 / deux hélices à pas variable) - V 10 nd - Deux propulseurs transversaux (av. 493 kW / arr. 493 kW) - Générat. 2 x 1 000 kW / 2 x 320 kW - Traction au croc 60 t - Constr. 2011 (Qingdao Qianjin Shipyard, Qingdao, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Swire Pacific Offshore (Singapour) - Pav. SGP.
PACIFIC HAWK
(Singapore)
IMO 9579092 - Indicatif d'appel 9V9591 - MMSI 566245000 - Navire ravitailleur de plateformes de forage - 88,10x19,00x8,00 m - TE 6,60 m - JB 4 059 - JN 1 627 - PL 4 700 t - Ptot 6 480 kW (quatre moteurs 4T-9cyl Wartsila 9L20 couplés à quatre générateurs (de 1620kW chacun) qui alimentent deux azipods) - Deux propulseurs d'étrave (dont un directionnel rétractable) - Constr. 2011 (Universal Shipbuilding Corp., Maizuru, Japon) - Propr. Sanko Steamship Co (Tokyo, Japon) - Gérant Swire Pacific Offshore (Singapour) - Pav. SGP - Ex SANKO FLORA (08-09.2011). Sisterships : SANKO FESTIVAL (IMO 9579121) - SANKO FLAMINGO (IMO 9579107) - SANKO FREEDOM (IMO 9579119).


Quelques navires en escale à la Rochelle le 26.10.2011 (dossier mis en ligne le 03.11.2011)
A Chef de Baie, le cargo open-hatch FINCH ARROW en train de décharger de la pâte à papier, 24 366 t en provenance du Chili. Appareillage le 28.10 à destination de Flessingue (Pays-Bas).
FINCH ARROW
FINCH ARROW
FINCH ARROW
FINCH ARROW
FINCH ARROW
FINCH ARROW (Nassau) - IMO 8207329 - Indicatif d'appel C6JD9 - MMSI 308524000 - Cargo open-hatch - 183,22x29,09x16,41 m - TE 11,762 m - JB 26 130 - JN 11 832 - PL 39 273 t - P 8 262 kW (mot. 2T-6cyl B&W-Cegielski 6L67GFCA / hélice à pas fixe) - V 12,9 nd - Générat. 3 x 720 kW - Cap. GRN 43 628 m3 (5 cales) / 1 584 evp - Grues-portiques (2x25 t) - Constr. 1984 (Stocznia Gdynia SA, Gdynia, Pologne) - Propr./Gérant/Opérat. Gearlbuck (Bergen, Norvège) - Pav. BHS - Ex FRANCOIS LD (1984-1990). Sisterships : ICE PEARL (IMO 7711581) - SISKIN ARROW (IMO 8207331).

A l'opposé du bassin, trois navires sont accostés au quai Lombard : le ARWAD ISLAND (coque noire), le VEREINA (coque bleue) et, tout au fond, à l'un des postes sabliers, la drague aspiratrice en marche COTES DE BRETAGNE. Nous allons revenir sur chacun d'entre eux.
FINCH ARROW
Quai Lombard
Quai Lombard
Quai Lombard

Nous connaissons déjà le vraquier ARWAD ISLAND pour l'avoir vu ici même en juillet dernier. Il est arrivé de Santander (Espagne) le 23.10. Son chargement de 23 000 t de blé en vrac est terminé. Appareillage ce soir, cap sur la Côte d'Ivoire.
ARWAD ISLAND
ARWAD ISLAND
ARWAD ISLAND
ARWAD ISLAND

Le vraquier VEREINA a accosté cette nuit, en provenance de Casablanca (Maroc). Il vient charger 27 000 t de blé destiné à l'Algérie.
VEREINA
VEREINA
VEREINA
VEREINA
VEREINA
VEREINA (Majuro) - IMO 9334480 - Indicatif d'appel V7PU5 - MMSI 538003289 - Vraquier/Transport de bois - 165,50x27,00x13,30 m - TE 9,606 m - JB 16 418 - JN 9 565 - PL 27 112 t - P 5 369 kW (mot. 2T-5cyl MAN-B&W-Mitsui 5L50MC / hélice à pas fixe) - V 14,4 nd - Générat. 3 x 320 kW - Cap. GRN 34 811 m3 (5 cales) - Grues 4x30,5 t - Constr. 2008 (Ente Administrador Astillero Rio Santiago, Ensenada, Argentine) - Gérant/Opérat. Columbia Shipmanagement Deutschland (Hambourg, Allemagne) - Pav. MHL - Ex CASANNA (2008).Sisterships : DIKLO (IMO 9158458) - MADRISA (IMO 9302475) - NOVIGRAD (IMO 9244037) - PRIVLAKA (IMO 9302463).

Déchargement de sable terminé pour la drague COTES DE BRETAGNE (la dernière fois que nous l'avions vue à quai, elle était en arrêt technique). Préparatifs de départ pour une nouvelle rotation.
COTES DE BRETAGNE
COTES DE BRETAGNE
COTES DE BRETAGNE
COTES DE BRETAGNE
Un quart d'heure plus tard, elle appareille en effet, par ses propres moyens.
COTES DE BRETAGNE
COTES DE BRETAGNE
COTES DE BRETAGNE

Nous avons vu, il y a un an, le cargo ARAS en navigation entre Bosphore et Dardanelles (photographié par Benoît Donne, capitaine du CLUB MED 2). C'est sa première touchée de Port Atlantique - La Rochelle. Il a accosté le 23.10 au matin, arrivant d'Ukraine. Il est en train de décharger des tourteaux de tournesol (6 600 t).
ARAS
ARAS
ARAS
ARAS
Il est géré par Bora Shipping (Istanbul, Turquie), armement qui gère également le MISTRAL et l'ANASTASIA (IMO 8926121).
ARAS
ARAS
ARAS
ARAS

Escale inaugurale pour le chimiquier CLIPPER BRICCO arrivé ce matin de Immingham (Royaume-Uni). Livraison de 2 000 t de kerdane. Il repart dès cet après-midi vers Le Havre.
CLIPPER BRICCO
CLIPPER BRICCO
CLIPPER BRICCO
CLIPPER BRICCO
CLIPPER BRICCO (Nassau) - IMO 9373931 - Indicatif d'appel C6WQ7 - MMSI 309243000 - Chimiquier - 90,50x14,60x7,60 m - TE 5,40 m - JB 2 999 - JN 1 125 - PL 3 541 t - Ptot 1 920 kW (deux moteurs 4T-6cyl MAN-B&W 6L23/30A / deux hélices à pas variable) - Prop. d'étrave (294 kW) - Générat. 3 x 704 kW / Générat. 1 x 220 kW - Cap. 4 361 m3 (10 cuves) - Constr. 2008 (Turkter Tersane ve Deniz Isl. AS, Tuzla, Turquie) - Gérant Nordic Tankers Marine A/S (Copenhague, Danemark) - Pav. BHS. Sisterships : ALGOMA DARTMOUTH (IMO 9327516) - CLIPPER BRUNELLO (IMO 9327528) - CT WICKLOW (IMO 9373943) - OW AALBORG (IMO 9327475) - OW COPENHAGEN (IMO 9327487).

Page précédente
Dernière mise à jour - 10.10.2016

© Françoise Massard  
  www.cargos-paquebots.net