Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard

Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - 6615-2 - Abeille Honfleur - Abeille Languedoc - Andrea Doria - Arklow Racer - Arklow Rebel - Artemis - Ave Maria - Berge Everest - Berge Jaya - Berge Neblina - Bro Gazelle - Brovig Viento - Cap Finistere - Carabeka IX - Cartour Beta - Celtic Horizon - Chambon Sirocco - CMA CGM Otello - Cognac - Cormorant - Deepwater Enabler - DMS World - Elsborg - En Avant 1 - Far Eastern Harvest - Furanzu Maru - Ginga Tiger - Greenville - Hanjin Budapest - Hercule - Ijsselborg - Ile de France - Inter Pride - Lider Kerem - LR2 Pioneer - Maersk Naim - Magnus - Maple Ace II - Marfret Marajo - Monsoon - Norman Asturias - Normandie Express - Norman Spirit - Norman Voyager - Onego Houston - Patagonia - Planet Ace - Provencal 1 - Red Panther - Silviculture - Southern Highway - Stockholm IV - Stolt Capability - Straum - Swanland - Timor Stream - Vale Brasil - Vale Carajas - Vale China - Vale Italia - Vale Korea - Vale Malaysia - Vale Minas Gerais - Vale Rio de Janeiro -   VB Honfleur - VB Saint Brevin - VB Saint Marc - Willi Salamon -
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...
Page suivante  

Divers cargos en escale au Havre le 30.11.2011 — Photos Gérard Né
ARKLOW RACER
ARKLOW RACER
HANJIN BUDAPEST
HANJIN BUDAPEST
Cargo ARKLOW RACER
Porte-conteneurs HANJIN BUDAPEST
ARKLOW RACER
(Arklow)
IMO 9291729 - Indicatif d'appel EIQM - MMSI 250016000 - Cargo de divers - 89,99x14,00x7,15 m - TE 5,68 m - JB 2 999 - JN 1 639 - PL 4 390 t - P 1 500 kW (mot. 4T-6cyl MaK-Caterpillar 6M25) - V 11,5 nd - Prop. d'étrave (250 kW) - Cap. 5 926 m3 (1 cale) / 138 evp - Constr. 2004 (Barkmeijer Stroobos, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Arklow Shipping (Arklow, Irlande) - Pav. IRL. Sisterships : cf. ARKLOW REBEL.
HANJIN BUDAPEST
(Panama)
IMO 9312937 - Indicatif d'appel 3EGJ5 - MMSI 356957000 - Porte-conteneurs - 304,00x40,00x24,60 m - TE 14,22 m - JB 74 962 - JN 44 353 - PL 80 866 t - P 68 640 kW (mot. 2T-12cyl Sulzer-HHI 12RT-flex96C / hélice à pas fixe) - V 26,5 nd - Prop. d'étrave (2 500 kW) - Cap. 6 555 evp (dont 600 reefers) - Constr. 2006 (Hyundai Samho Heavy Industries, Samho, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Hanjin Shipping (Séoul, Corée du Sud) - Pav. PAN. Une dizaine de sisterships.

GINGA TIGER
INTER PRIDE
INTER PRIDE
INTER PRIDE
MARFRET MARAJO
Chimiquier GINGA TIGER
Vraquier INTER PRIDE
GINGA TIGER
(Panama)
IMO 9278715 - Indicatif d'appel HPQG - MMSI 353491000 - Chimiquier - 159,98x26,80x14,20 m - TE 10,08 m - JB 16 232 - JN 7 683 - PL 26 197 t - P 7 080 kW (mot. 2T-6cyl Mitsubishi-Kobe Hatsudoki 6UEC52LA / hélice à pas fixe) - V 15,5 nd - Prop. d'étrave (520 kW) - Générat. 3 x 680 kW - Cap. 28 824 m3 (28 cuves) - Constr. 2003 (Shin Kurushima Dockyard, Akitsu, Japon) - Gérant Unix Line Pte Ltd (Singapour) - Pav. PAN. Une dizaine de sisterships dont les GINGA BOBCAT et GINGA CARACAL.
INTER PRIDE
(Jeju)
IMO 9209491 - Indicatif d'appel DSQR6 - MMSI 441682000 - Vraquier - 224,97x32,20x19,30 m - TE 14,01 m - JB 38 888 - JN 25 413 - PL 74 005 t - P 8 825 kW (mot. 2T-7cyl B&W-Mitsui 7S50MC / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Cap. GRN 89 158 m3 (7 cales) - Constr. 2000 (Imabari Shipbuilding, Marugame, Japon) - Gérant Inter Ocean Shipping (Seoul, Corée du Sud) - Pav. KOR - Ex WILLI SALAMON (2001-2010) - Ex FAR EASTERN HARVEST (2000-2001).

TIMOR STREAM
TIMOR STREAM
LR2 PIONEER
LR2 PIONEER
Cargo frigorifique TIMOR STREAM
Pétrolier LR2 PIONEER
LR2 PIONEER
(Hong Kong)
IMO 9378618 - Indicatif d'appel VREE7 - MMSI 477114400 - Pétrolier (crude) - 243,80x42,00x21,50 m - TE 15,62 m - JB 59 172 - PL 115 273 t - P 13 560 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Mitsui 6S60MC-C / hélice à pas fixe) - V 15 nd - Générat. 3 x 700 kW - Cap. 123 720 m3 (12 cuves) - Constr. 2008 (Sasebo Heavy Industries, Sasebo, Japon) - Gérant Cido Shipping HK (Hong Kong) - Pav. HKG (CHN). Navire-catalogue (plus de 25 sisterships).

STRAUM
STRAUM
Chimiquier STRAUM

STRAUM (Bergen) - IMO 9406726 - Indicatif d'appel LACE7 - MMSI 259894000 - Chimiquier - 164,36x23,25x12,80 m - TE 9,55 m - JB 12 862 - JN 6 639 - PL 19 537 t - P 7 860 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-STX 6S46MC-C / hélice à pas variable) - V 15,5 nd - Prop. d'étrave (700 kW) - Générat. 3 x 910 kW - Cap. 23 200 m3 (16 cuves) - Constr. 2010 (Qingshan Shipyard, Wuhan, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Utkilen AS (Bergen, Norvège) - Pav. NOR.




D'un "Norman" à l'autre : le NORMAN VOYAGER remplace le NORMAN SPIRIT sur la ligne Le Havre - Portsmouth depuis ce 02.12.2011 - Photos Fabien Montreuil
Nous l'annoncions tout récemment, le NORMAN VOYAGER est revenu début novembre dans le giron de LD Lines, filiale de LDA (Louis Dreyfus Armateurs) après deux ans d'affrétement par un armement irlandais (il devrait d'ailleurs, à cette occasion — probablement début 2012 — retrouver le pavillon français, après plus de deux ans de pavillon britannique). Il venait tout juste de commencer ses rotations Montoir-Gijon (service des "autoroutes de la mer"), mais il retrouve depuis ce 02.12.2011, et ce probablement pour un mois, le port du Havre pour assurer la ligne Le Havre - Portsmouth en remplacement du NORMAN SPIRIT (photo de gauche ci-dessous). En effet, ce dernier a momentanément rejoint Dunkerque (il a quitté Le Havre le 29.11.2011) pour renforcer la ligne Dunkerque-Douvres, eu égard à l'arrêt de l'armement SeaFrance sur Calais. DFDS et LDA (partenaires dans le projet de reprise de SeaFrance) ont donc décidé de renforcer leurs rotations France-Angleterre pour combler le manque de capacité de transport sur le détroit. A noter que P&O Ferries a également renforcé ses rotations entre Calais et Douvres et regrette sans doute le retard de mise en service du SPIRIT OF FRANCE (sistership du SPIRIT OF BRITAIN) toujours au chantier finlandais de Rauma suite à des problèmes de vibrations découverts lors de ses premiers essais à la mer).
NORMAN SPIRIT
NORMAN VOYAGER
NORMAN VOYAGER
NORMAN VOYAGER
NORMAN VOYAGER
NORMAN VOYAGER (London) - IMO 9420423 - Indicatif d'appel 2BIK2 - MMSI 235066381 - Transbordeur - 186,47x25,60x9,15 m - TE 6,165 m - JB 26 904 - JN 8 912 - PL 7 000 t - Ptot 21 600 kW (deux moteurs 4T-9cyl MAN-B&W 9L48/60B / deux hélices à pas variable) - V 23,5 nd - Deux propulseurs d'étrave - Cap. 800 passagers (110 cabines) / 120 camions (2 250 m de linéaire garage) - Constr. 2008 (Cantiere Navale Visentini, Porto Viro, Italie) - Gérant /Opér. LD Lines (France) - Pav. GBR. Une vingtaine de sisterships, dont le NORMAN ASTURIAS.


Quelques nouvelles de remorqueurs à Saint-Nazaire (fin novembre 2011) — Photos Gilbert Cailler
Le "Wood chips carrier" SILVICULTURE en accostage, avec ses trois remorqueurs : le VB BRETAGNE en flèche avant, le CROISIC à l'arrière et le VB SAINT-MARC à bâbord. On le sait (on l'a vu avec le PORNICHET arrivé de Saint-Nazaire fin juillet), la société de remorquage Boluda France effectue un certain nombre de transferts de ses remorqueurs entre différents ports de l'Ouest. Ainsi, l'ancien rochelais COGNAC (à bord duquel j'ai eu le plaisir de naviguer plusieurs fois) est maintenant affecté à Saint-Nazaire. Fraîchement sorti de carénage, il attend (dans sa nouvelle robe bleue) sa remise en service.
Quant au vieux remorqueur HERCULE, de la société E.M.C.C. (Entreprise Morillon Corvol et Coubot), il est malheureusement à l'abandon depuis de nombreux mois et aurait bien besoin, lui aussi, des travaux de carénage actuellement en cours sur le VB SAINT BREVIN.
VB ST-BREVIN
SILVICULTURE
VB COGNAC
VB COGNAC
VB HERCULE
SILVICULTURE
COGNAC
HERCULE
VB SAINT BREVIN
HERCULE (Rouen) - IMO 8896209 - Indicatif d'appel FGYV - Remorqueur - 27,42x7,50x3,95 m - TE 3,20 m - JB 145 - JN 14 - P 771 kW (mot. 4T-16cyl MGO-SACM 16V175ASHR / hélice à pas fixe) - V 11,4 nd - Constr. 1959 (Chantiers Navals Franco-Belges, Villeneuve-la-Garenne, France) - Propr./Gérant/Opérat. E.M.C.C. (Chevilly-Larue, France) - Pav. FRA. Déclassé Bureau Veritas depuis 07.2009.
VB SAINT BREVIN (Saint-Nazaire) - IMO 9002075 - Indicatif d'appel FV6095 - MMSI 227005280 - Remorqueur - 30,60x9,70x4,03 m - TE 2,99 m - JB 315 - JN 94 - PL 90 t - Ptot 2 140 kW (deux moteurs 4T-6cyl Kloeckner-Humboldt-Deutz SBV6M628 / deux propulseurs azimutaux) - V 11,5 nd - Générat. 3 x 32 kW - Traction au croc 38 t - Constr. 1991 (Manche Industrie Marine, Dieppe, France) - Propr. Boluda France (Marseille, France) - Gérant/Opérat.  Boluda Saint-Nazaire (France) - Pav. FRA - Ex VB HONFLEUR (2009) - Ex ABEILLE HONFLEUR (1991-2009) - Lancé comme ABEILLE 19 (1990). Sisterships : VB OLERON - VB SAINT MARC (IMO 9002063).

Il faisait nuit quand le remorqueur RED PANTHER est arrivé à Saint-Nazaire le 17.11.2011, tirant la barge-grue néerlandaise CORMORANT, mais il est reparti pour la Mauritanie dans l'après-midi du 22.11, et qui plus est sous un beau ciel.

RED PANTHER & CORMORANT
CORMORANT
CORMORANT (Terneuzen) - IMO 7328073 - Indicatif d'appel PCHJ - MMSI 245884000 - Barge-grue - 54,08x23,96x4,18 m - TE 2,05 m - JB 1 505 - JN 451 - PL 1 675 t - Ptot 752 kW (quatre moteurs 4T-6cyl Kloeckner-Humboldt-Deutz SBF6M716 / quatre hélices) - V 7 nd - Générat. 2 x 152 kW - Equipage 20 - Grue 440 t - Constr. 1973 (Howaldtswerke-Deutsche Werft AG / HDW, Hamburg, Allemagne) - Propr./Gérant/Opérat. Multraship Towage & Salvage BV (Terneuzen, Pays-Bas) - Pav. NLD - Ex MAGNUS (1973-2000).
RED PANTHER
RED PANTHER
RED PANTHER
RED PANTHER (Santa Cruz de Tenerife) - IMO 9462330 - Indicatif d'appel EAJV - MMSI 225355000 - Remorqueur - 32,00x11,60x5,36 m - TE 4,18 m - JB 490 - JN 147 - PL 225 t - Ptot 3 840 kW (deux moteurs 4T-16cyl Caterpillar 3516B-HD / deux propulseurs Z-drive) - V 13 nd - Générat. 2 x 208 kVA - Constr. 2009 (Yilmaz Gemi Tersanesi, Eregli, Turquie) - Propr./Gérant/Opérat. Repasa () - Pav. ESP. Une douzaine de sisterships.

Le 26.11, un autre convoi est entré à Saint-Nazaire : un ponton néerlandais (6615-2) transportant une éolienne destinée au site du "Carnet" (près de Paimboeuf), tractée par un remorqueur plus petit, lui aussi néerlandais , EN AVANT 1. Les opérations de déchargement et manutention sont en cours au Carnet.
MULLER DORDRECHT & EN AVANT 1
MULLER DORDRECHT
EN AVANT 1
EN AVANT 1
6615-2 (Dordrecht) - IMO 9475014 - Ponton non auto-propulsé - 66,00x15,55x4,00 m - TE 3,14 m - JB 1 033 - JN 309 - PL 2 434 t - Constr. 2008 (Rongcheng Shipbuilding Industry, Rongcheng, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Muller-Dordrecht (Dordrecht, Pays-Bas) - Pav. NLD.
EN AVANT 1 (Dordrecht) - IMO 9342102 - Indicatif d'appel PHDP - MMSI 246375000 - Remorqueur - 26,09x7,94x4,05 m - TE 2,15 m - JB 186 - JN 56 - Ptot 2 610 kW (deux moteurs 4T-12cyl Caterpillar 3512B-HD / deux hélices à pas fixe) - V 13 nd - Générat. 2 x 100 kW - Traction au croc 48 t - Constr. 2005 (Gosudarstvennoye Mashinostroitel. Pr.Zvyozdochka, Severodvinsk, Russie (coque) / Damen BV Shipyards, Gorinchem, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Muller-Dordrecht (Dordrecht, Pays-Bas) - Pav. NLD - Ex DMS WORLD (2005-2011).


FALSTAFF
Navires en escale à Nouméa
(Nouvelle-Calédonie)
Novembre 2011

Photos Stéphane Barbedienne


Un futur navire dédié à l'installation de fermes d'éoliennes en mer

La société norvégienne NorWind Installer s'est associée au groupe norvégien Ulstein — via ses filiales néerlandaises Ulstein Sea of Solutions et Ulstein Idea Equipment Solutions pour concevoir un nouveau navire de pose de fondations d'éoliennes en mer. Ce nouveau navire est dérivé du DEEPWATER ENABLER.
Les fondations des éoliennes offshore sont, grosso modo, de trois types : les fondations dites "monopieu" (le mât de l'éolienne reposant sur un énorme pieu enfoncé dans le fond de la mer avec un marteau hydraulique), les fondations dites "à base gravitaire" (le mât étant posé et solidarisé sur une lourde base de béton renforcé acier) et les "fondations à jacket" (le mât est fixé sur une tour en treillis métallique, beaucoup plus légère que la base gravitaire — de l'ordre de 500 t quand même — dont les quatre pieds reposent sur des pieux ou "piles" profondément enfoncés dans le sous-sol). Le futur navire sera tout particulièrement adfapté à cette dernière technique largement "copiée" de l'industrie pétrolière offshore.
Selon une information Ulstein, le futur navire (cf. vues d'artiste ci-dessus fournies par le concepteur) disposera, sur l'arrière tribord, d'une grue de 800 t de capacité de levage. Le vaste pont dégagé sur l'arrière du navire lui permettra d'embarquer quatre jackets ou 24 pieux. Le navire comportera par ailleurs deux grandes cales pouvant recevoir des carroussels de grand diamètre. Equipé de deux propulseurs Voith-Schneider (de 3 900 kW chacun), sa vitesse escomptée est de 13 nd.
Caractéristiques principales : longueur hors tout 160,30 m (LPP 145,50 m ) - largeur 32,00 m - creux 12,60 m - tirant d'eau 8,00 m - puissance installée 6 x 4 680 kW - vitesse 13 nd.


Naufrage en mer d'Irlande du caboteur SWANLAND le 27.11.2011 (deux rescapés, un mort, cinq disparus)
Les marins du petit cargo SWANLAND auront en effet eu moins de chance que ceux des marins-pêcheurs ci-dessous, et ce malgré l'extrême courage des personnes qui se sont portées à leur secours, dont les quatre membres d'équipage de l'hélicoptère RAF Sea King co-piloté par le Prince William. Huit membres d'équipage (russes) étaient à bord du cargo qui naviguait en mer d'Irlande ce 27.11.2011, au large du Pays de Galles, en pleine tempête (vents de force 8). Le navire, frappé par une "vague énorme" au dire de l'un des survivants, a coulé peu après que son commandant ait envoyé un SOS (le 27 à 02 h). Deux marins qui avaient trouvé refuge dans un canot de sauvetage ont pu être récupérés par l'hélicoptère, mais le corps de l'un des marins a été retrouvé tandis que cinq autres sont portés disparus, avec un espor quasi nul de les retrouver vivants selon le Holyhead Coastguard. Le cargo transportait de la castine (pierre à chaux) et faisait route vers Cowes (Ile de Wight) au moment du naufrage.
SWANLAND
(Photo Paul Gowen - MarineTraffic)
Deux navires ont particpé à la recherche d'éventuels survivants : le BRO GAZELLE (sistership du BRO GENIUS) et le LPG MONSOON (IMO 8811766).
SWANLAND (Avatiu) - IMO 7607431 - Indicatif d'appel E5U2283 - MMSI 518333000 - Cargo de divers auto-déchargeant - 81,00x13,80x6,53 m - TE 5,38 m - JB 1 978 - JN 1 127 - PL 3 150 t - P 1 942 kW (mot. 4T-12cyl Nohab F212V / hélice à pas variable) - V 12,5 nd - Cap. GRN 3 951 m3 (2 cales) - Constr. 1977 (Scheepswerf Friesland, Lemmer, Pays-Bas) - Gérant/Opérat. Torbulk Ltd (Grimsby, Royaume-Uni) - Pav. COK - Ex ELSBORG (1994-1996) - Ex  ARTEMIS (1988-1994) - Ex ELSBORG (1983-1988) - Ex CARABEKA IX (1977-1983).


cma cgm otello
Le paquebot ILE DE FRANCE (construit à Saint-Nazaire en 1927 pour la CGT - démoli à Osaka en 1959 sous le nom de FURANZU MARU) avait été surnommé le "Saint-Bernard des mers" pour avoir porté secours à plusieurs navires en train de sombrer. On pense en premier lieu au naufrage du paquebot italien ANDREA DORIA (après sa collision avec le STOCKHOLM IV dans la nuit du 25 au 26.07.1956) dont 753 naufragés avaient été recueillis à bord du paquebot de la Compagnie Générale Transatlantique. Mais ce dernier avait aussi secouru, le 20.09.1953, une partie de l'équipage (25 rescapés) d'un cargo panaméen, le GREENVILLE.
Le porte-conteneurs CMA CGM OTELLO (ci-dessus photographié à Malte le 28.12.2006) va bientôt mériter le même surnom. En effet, après avoir secouru six marins le 02.01.2010, au large de Djeddah (Arabie Saoudite), leur bateau de pêche dérivant depuis plusieurs jours suite à une avarie moteur, le CMA CGM OTELLO vient de nouveau, le 26.11.2011, de sauver onze marins-pêcheurs dont le bateau en bois, l'AVE MARIA, était en train de couler au large de Thiruvananthapuram (à la pointe S-O de l'Inde), et ce alors que la tempête faisait rage et que la visibilité était quasi nulle (info Indian Coast Guard Service's Maritime Rescue Coordination Centre). Bravo à l'équipage.


Troisième minéralier géant entré en service cette année : le VALE CHINA livré le 24.11.2011 par le chantier chinois Rongsheng au groupe brésilien Vale

En effet, après le VALE BRASIL (livré en mars 2011, déjà au groupe Vale) et le BERGE EVEREST (livré en septembre 2011 au groupe norvégien BW), c'est au tour du VALE CHINA d'entrer en service. Le chantier chinois China Rongsheng Heavy Industries livre ainsi le plus gros vraquier qu'il ait jamais construit jusqu'ici. Ce VLOC de 400 000 tpl mesure en effet 360 m de long pour plus de 65 m de large et plus de 30 m de creux. Il appartient à la série des vraquiers les plus grands du monde et désormais appelés "Valemax". Son coût de construction avoisine les 133 M$.
VALE CHINA
VALE CHINA
VALE BRASIL
VALE BRASIL
BERGE EVEREST
VALE CHINA
(Photos Jiangsu Rongsheng Shipbuilding)
VALE BRASIL
(Photo Eric Azevedo)
VALE BRASIL
(Photo Vale)
BERGE EVEREST
(Photo Bohai Shipbuilding Heavy Industry
La compagnie brésilienne connue aujourd'hui comme Vale (de son nom exact Companhia Vale do Rio Doce ou CVRD) fut créée en 1942 par le gouvernement du Brésil. Elle fut privatisée en 1997 et commença dès lors à se diversifier. Déployée dans le monde entier, mais ayant son siège au Brésil, c'est l'une des plus grosses compagnies minières au monde (avec l'anglo-australien BHP Billiton et l'australo-américain Rio Tinto). Elle emploie quelque 120 000 personnes réparties dans 38 pays. Son cœur de métier est la production de minerais de fer, mais elle a des participations dans de nombreuses industries métallurgiques (productions de métaux ferreux et non ferreux). Elle dispose également de son propre port d'exportation de minerais, Tubarão (Espirito Santo, Brésil), coordonnées 20°18' S - 40° 15' W.
VALE CHINA
(Singapore)
IMO 9522972 - Indicatif d'appel 9V9115 - MMSI 566206000 - Minéralier - 360,00x65,60x30,40 m - TE 23,00 m - JB 201 384 - JN 68 974 - PL 400 000 t - P 31 640 kW (mot. 2T-7cyl Wartsila-China Rongsheng Heavy Industries 7RT-flex82T / hélice à pas fixe) - V 14,8 nd - Cap. 230 000 m3 (6 cales) - Constr. 2011 (Jiangsu Rongsheng Shipbuilding, Rugao, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Vale SA (Rio de Janeiro, Brésil) - Pav. SGP. Six sisterships sont en cours de construction dans ce même chantier et neuf sont commandés mais leur construction n'a pas débuté. Sur ces seize navires, douze sont pour l'armement Vale (coût global de construction estimé à 1,6 milliard de dollars US).
VALE BRASIL
(Singapore)
IMO 9488918 - Indicatif d'appel 9V9127 - MMSI 564905000 - Minéralier - 362,00x65,00x30,40 m - TE 23,00 m - JB 198 980 - JN 67 993 - PL 402 347 t - P 27 160 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W 7S80ME-C8 / hélice à pas fixe) - V 14,8 nd - Générat. 3 x 1 200 kW - Cap. 238 000 m3 (7 cales) - Constr. 2011 (Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering, Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Vale SA (Brésil) - Pav. SGP Sisterships : VALE ITALIA (IMO 9572331) - VALE RIO DE JANEIRO (IMO 9572329) / A ces deux navires en service s'ajoutent deux en cours de construction : VALE CARAJAS (IMO 9593919) - VALE MINAS GERAIS (IMO 9593957) et deux autres commandés mais dont la quille n'est pas encore posée : VALE KOREA (IMO 9593969) et VALE MALAYSIA (IMO 9572343).
BERGE EVEREST
(Panama)
IMO 9447536 - Indicatif d'appel 3FIE3 - MMSI 371420000 - Minéralier - 360,97x65,06x30,50 m - TE 23,00 m - JB 195 199 - JN 66 019 - PL 388 133 t - Cap. 222 000 m3 - Constr. 2011 (Bohai Shipbuilding Heavy Industry, Huludao, Chine) - Propr.  BW Group (Hamilton, Bermudes) - Gérant BW Fleet Management Pte (Singapour) - Pav. PAN. Sisterships : BERGE ACONCAGUA (IMO 9447548) - BERGE JAYA (IMO 9447550) - BERGE NEBLINA (IMO 9447562).


Quelques navires au Havre et à Fécamp le 26.11.2011 — Photos Gérard Né
PLANET ACE
PLANET ACE
PATAGONIA
STOLT CAPABILITY
BRØVIG VIENTO
PLANET ACE (Le Havre)
PATAGONIA (Le Havre)
STOLT CAPABILITY (LH)
BRØVIG VIENTO (Fécamp)
PLANET ACE
(Panama)
IMO 9014810 - Indicatif d'appel 3EYF9 - MMSI 352168000 - Voiturier - 188,03x28,20x11,50 m - TE 8,419 m - JB 38 349 - JN 11 505 - PL 15 327 t - P 9 265 kW (mot. 2T-6cyl Mitsubishi-Kobe Diesel 6UEC60LA / hélice à pas fixe) - V 18 nd - Prop. d'étrave (920 kW) - Générat. 3 x 750 kW - Cap. 3 241 voitures - Constr. 1992 (Shin Kurushima Dockyard, Onishi, Japon) - Propr. MOL (Tokyo, Japon) - Gérant MOL Ship Management Singapore (Singapour) - Pav. PAN. Sisterships : MAPLE ACE II (IMO 9014808) - SOUTHERN HIGHWAY (IMO 9338632).
PATAGONIA
(Valletta)
IMO 9312080 - Indicatif d'appel 9HNL9 - MMSI 249231000 - Chimiquier - 144,05x23,03x12,40 m - TE 8,40 m - JB 11 935 - JN 5 137 - PL 16 772 t - P 6 300 kW (mot. 4T-6cyl MAN-B&W 6L48/60 / hélice à pas variable) - V 14 nd - Prop. d'étrave (750 kW) - Générat. 2 x 1 500 kW / 1 x 1 020 kW / 2 x 680 kW - Cap. 19 500 m3 (12 cuves) - Constr. 2006 (Jiangnan Shipyard, Shanghai, Chine) - Propr. Harren & Partner Schiffahrts (Brême, Allemagne) - Opérat. Brostrom AB (Göteborg, Suède) - Pav. MLT - Ex MAERSK NAIM (2006-2011). Nous connaissons déjà le tiers de sa trentaine de sisterships : ELI KNUTSEN - MAERSK NEWPORT - MAERSK NORDENHAM - NUUK MAERSK - PATANI - STAV VIKING - STEN BALTIC - STEN BERGEN - STEN IDUN - STENBERG - STENHEIM.
STOLT CAPABILITY
(Monrovia)
IMO 9102124 - Indicatif d'appel ELSN9 - MMSI 636010380 - Chimiquier - 176,75x31,00x15,61 m - TE 11,906 m - JB 24 625 - JN 11 934 - PL 37 042 t - Ptot 13 365 kW (quatre moteurs 4T-6cyl Wartsila 6R32LN / hélice à pas fixe) - V 16,2 nd - Prop. d'étrave (1 000 kW) - Cap. 39 804 m3 (40 cuves) - Constr. 1998 (Danyard A/S, Frederikshavn, Danemark) - Propr. Stolt-Nielsen (Etats-Unis) - Gérant/Opérat. Stolt Tankers BV (Rotterdam, Pays-Bas) - Pav. LBR.


Quelques navires à quai à Cherbourg le 23.11.2011 — Photos Stéphane Zunquin
Le CELTIC HORIZON, nouveau car-ferry de l'armement irlandais Celtic Link Ferries Rosslare, assure depuis le début novembre la ligne Rosslare - Cherbourg. C'est l'ancien CARTOUR BETA construit en 2006 et qui naviguait depuis pour le compte de l'armement italien Caronte&Tourist qui assure les liaisons Salerne (au sud de Naples) - Messine (Sicile). La liaison Cherbourg - Rosslare était jusqu'ici assurée (depuis octobre 2009) par un sistership, le NORMAN VOYAGER de LD Lines. Mais l'affrétement de deux ans est arrivé à son terme et LD Lines a préféré récupérer son navire pour le positionner sur la route Montoir-Gijon dans le cadre des "autoroutes de la mer", remplaçant un autre sistership, le NORMAN ASTURIAS qui devrait être rendu à son armement suédois Stena AD.
CELTIC HORIZON
La liaision Rosslare-Cherbourg est maintenue douze mois sur douze, la fréquence étant de quatre allers-retours par semaine en cette période de l'année.
CELTIC HORIZON
CELTIC HORIZON
CELTIC HORIZON
CELTIC HORIZON
CELTIC HORIZON (Bari) - IMO 9332559 - Indicatif d'appel IBPT - MMSI 247160400 - Transbordeur - 186,54x25,60x9,14 m - TE 6,71 m - JB 27 522 - JN 9 371 - PL 7 000 t - Ptot 21 600 kW (deux moteurs 4T-9cyl MAN-B&W 9L48/60B / deux hélices à pas variable) - V 23,5 nd - Cap. 972 passagers / 120 camions (2 250 m de linéaire garage) - Constr. 2006 (Cantiere Navale Visentini, Porto Viro, Italie) - Propr. Visentini Giovanni Transporti Fluviomarittimi - (Milan, Italie) - Gérant /Opérat. Celtic Link Ferries Rosslare (Rosslare Harbour, Irlande) - Pav. ITA - Ex CARTOUR BETA (2006-2011). Une vingtaine de sisterships dont les NORMAN ASTURIAS et NORMAN VOYAGER.

A gauche, le car-ferry rapide NORMANDIE EXPRESS en carénage (sur l'élévateur). Puis le cargo IJSSELBORG en opérations commerciales (classiques couleurs de coque des navires de l'armement néerlandais Wagenborg Shipping). A sa droite, l'ancien "Saint-Bernard" du Golfe de Gascogne (basé à La Rochelle jusqu'en septembre de cette année), l'ABEILLE LANGUEDOC, qui veille désormais sur le Pas de Calais (suite au retrait du remorqueur de haute mer britannique ANGLIAN MONARCH). Après quelques travaux à Concarneau (Chantier Piriou) en septembre, il est maintenant basé à Boulogne/Mer. Sur la photo de droite, les deux remorqueurs portuaires CHAMBON SIROCCO et PROVENCAL 1.
NORMANDIE EXPRESS
IJSSELBORG
ABEILLE LANGUEDOC
CHAMBON SIROCCO & PROVENCAL 1
IJSSELBORG
IJSSELBORG (Delfzijl) - IMO 9456745 - Indicatif d'appel PBTT - MMSI 244707000 - Cargo de divers - 142,95x19,00x10,95 m - TE 7,94 m - JB 8 999 - JN 4 585 - PL 12 016 t - P 6 000 kW (mot. 4T-6cyl MaK-Caterpillar 6M43C / hélice à pas variable) - V 15,5 nd - Prop. d'étrave (730 kW ) - Générat. 1 x 1 000 kW / 3 x 430 kW - Cap. GRN 17 257 m3 (2 cales) / 684 evp - Grues 2x80 t - Constr. 2010 (Damen Shipyards Yichang Co, Yichang Chine (coque) / Damen BV Shipyards, Gorinchem, Pays-Bas) - Gérant Wagenborg Shipping BV (Delfzijl, Pays-Bas) - Pav. NLD - Ex ONEGO HOUSTON (01 à 11-2011) - Ex IJSSELBORG (2010-2011). Une demi-douzaine de sisterships dont le NIRINT HOLLANDIA.



Nouvelle réglementation de navigation dans les chenaux au large du Finistère (Fromveur, Four, La Helle, Raz de Sein)
CAP FINISTERE
L'AFCAN demandait depuis un certain temps (cf., entre autres, doc. joint) la modification de la réglementation du DST Ouessant, "dispositif de séparation de trafic" souvent appelé le "rail d'Ouessant", à savoir une dérogation permanente permettant à certains navires et sous certaines conditions de ne pas emprunter le rail d'Ouessant mais de pouvoir utiliser les chenaux du Fromveur, du Four, de La Helle et du Raz de Sein, et donc de naviguer plus près de la côte, avec réduction des distances pour les navires venant de la Manche et se rendant à Brest par exemple et, surtout, diminution des croisements de routes. Cette Association Française des Capitaines de navires a donc été entendue puisque la Préfecture Maritime de l'Atlantique a publié l'Arrêté N° 2011/92 le 17.11.2011. La navigation dans les chenaux précités est désormais autorisée non seulement pour les navires de sauvetage ou d'assistance, les navires à passagers affectés à un service local, les bateaux de pêche, les bateaux de plaisance, mais aussi les navires de commerce de jauge brute inférieure à 3 000 ums ne transportant ni passagers ni matières dangereuses.
De plus, des autorisations permanentes de navigation dans ces chenaux (et c'est là, la grande nouveauté) pourront être données à certains navires (de longueur inférieure ou égale à 220 m) sous réserve d'un certain nombre d'obligations (présence du capitaine à la passerelle et du chef mécanicien à la machine, vitesse limitée à 15 nd, redondance des appareils de navigation, les navires devant par ailleurs disposer d'au moins deux moteurs et deux lignes d'arbres et d'un propulseur d'étrave). Ces autorisations seront nominatives, les capitaines autorisés devront au préalable avoir actualisé leurs connaissances de ces chenaux et passages, connaissances qui seront validées par le président de la Station de Pilotage de Brest-Odet. Les transbordeurs de la Brittany Ferries — qui assurent des lignes régulières Roscoff - Espagne — en profitent déjà, comme le montre la photo ci-contre du CAP FINISTERE naviguant dans le passage du Fromveur, le chenal du Four et le raz de Sein le 25.11.2011 et photographié par Bernard Hily au niveau de Saint-Mathieu, après que le navire ait déposé des personnels sur une pilotine à l'entrée du goulet de Brest. Enfin, les paquebots qui en feront la demande pourront eux aussi emprunter ces chenaux plus calmes que le rail d'Ouessant et plus prêts de la côte, avec l'avantage induit d'être "à portée immédiate des hélicoptères en cas de malade à bord" comme le souligne l'AFCAN.


Le chimiquier BRØVIG VIENTO venu livrer de l'huile au port de Fécamp le 25.11.2011 — Photos Christian Maheut
BROVIG VIENTO
BROVIG VIENTO
BROVIG VIENTO
BROVIG VIENTO
BROVIG VIENTO
BRØVIG VIENTO (Gibraltar) - IMO 9291561 - Indicatif d'appel ZDIJ4 - MMSI 236446000 - Chimiquier/Pétrolier - 99,81x15,00x7,40 m - TE 6,00 m - JB 3 189 - JN 1 339 - PL 4 500 t - P 2 720 kW (mot. 4T-8cyl MAN-B&W 8L27/38 / hélice à pas variable) -  V 14 nd - Prop. d'étrave (235 kW) - Générat. 3 x 312 kW - Cap. 5 088 m3 (12 cuves) - Constr. 2004 (Gisan Gemi, Istanbul, Turquie) - Propr./Gérant/Opérat. Brøvigtank AS (Farsund, Norvège) - Pav. GIB - Ex LIDER KEREM (2004-2008). Sistership : BRØVIG VINDUR.


Navires "entrevus" à travers un épais brouillard à Port Atlantique La Rochelle le 25.11.2011
JOERG N
BANDURA
STAR HANSA
NST NATASJA
JOHN FRIEDRICH K.
JOERG N
BANDURA
STAR HANSA
NST NATASJA
JOHN FRIEDRICH K.
Page précédente
Dernière mise à jour - 17.08.2016

© Françoise Massard  
  www.cargos-paquebots.net