Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard

Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Afrodite - Ameland - Anja 11 - Arcadia - Arion - BBC Adriatic - BBC Caribbean - BBC Pacific - Boknafjord - Brescou - Canigou - Cape Agnes - Capitaine Saint-Roman - Chambon Noroit - Charlemagne - CMA CGM Nevada - Corossol - Costa Mediterranea - CSCL Mars - Darya Tara - David Agmashenebeli - Easy One - Elite - Elm - Ersai 4 - Florece - Fromveur II - FS Charlotte - Fugro Saltire - Fugro Symphony - Girolata - Han Rich - Harun J - Hellas - Holand Maas Batave - Hollum - Industrial Chief - Ingrid - Isabella Kosan - Ishizuchi - Kalliste - Kiran Atlantic - Kiran Pacific - Langeland - Lastovo - Maersk Kalmar - Maersk Karachi - Maersk Kiel - Maersk Kimi - Marjan - Melinau - Melinau Satu - Mercandia I - Minerva Eleonora - MSC Batave - MSC Beryl - MSC Debra - Nacional Funchal - Nats Emperor - Nordstrand - Oceanic  Sirius - Ocean Titan - OOCL China - Ostermarsch - Pacific - Pacific Princess - P&O Nedlloyd Rotterdam - Pei-Ho - Piana - Queen Mary 2 - Rhône - SCT Chile - Sea Badger - Sea Fox - Sea Jackal - Sea Marten - Sea Stoat - Sea Vixen - Silver Whisper - Skarland - Solid Gold - Solid Jade - Spaarnegracht - Split Prvi - ST Charlotte - Superflex Kilo - Supetar - The Emerald - TK Bremen - Ville d'Ajaccio - Ville de Bastia - Ville de Corte - Western Antarctic -
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...
Page suivante  

Le nouveau car-ferry de la CMN, le PIANA, arrivé à Marseille le 18.12.2011, va bientôt commencer ses rotations entre Marseille et Bastia
— Photos Alain Lepigeon
Ce tout nouveau RoPax de la Compagnie Méridionale de Navigation (CMN), encore connue comme La Méridionale, vient d'arriver à Marseille (le 18.12.2011), en provenance du chantier croate Brodogradiliste (site de Split). Quille posée en décembre 2009, il fut lancé le 24.11.2010 (lancement "à l'ancienne", à partir d'un plan incliné). Le PIANA a quitté Split le 14.12.2011 au soir pour rejoindre Trieste d'où il est reparti, sans avoir accosté, le lendemain en milieu de journée. En route pour Marseille, après avoir franchi le Détroit de Messine et remonté par la mer Thyrénienne, il a fait un passage devant le port de Bastia ce dimanche 18.12 peu avant 10h00 (pour une séance photos… la presse avait été informée).
PIANA
PIANA
PIANA
PIANA
PIANA

L’arrivée à Marseille a eu lieu aux alentours de 20h00, le fleuron de la CMN accostant au poste 119 du GPMM, assisté d’un remorqueur en raison d'un fort Mistral (près de 40 nd). A noter que ce cargo mixte a une excellente manœuvrabilité selon ses commandants, ce qui lui permettra, en routine, d'accoster et d'appareiller par ses propres moyens. Sa première traversée commerciale aura lieu le 26.12. Pour l’heure, il achève son armement et subit quelques travaux de finition. Ce nouveau navire, qui rejoint la flotte de La Méridionale l'année même où l'armement fête ses 80 ans, va assurer la ligne Marseille-Bastia, aux côtés du GIROLATA (deuxième du nom, entré en service en 1995). Pour info, selon Marc Reverchon, PDG de la MN, Bastia assure à lui seul 51 % de la totalité du trafic de marchandises en Corse (31 % pour Ajaccio et 18 % pour les autres ports de l'île). Le KALLISTE (entré en service en 1993) qui assurait jusqu'ici la ligne de Bastia va être repositionné sur la Sardaigne pour y remplacer le SCANDOLA (qui va sortir de flotte), portant ainsi la capacité passagers de 250 à 500 à chaque traversée.

PIANA
PIANA
La Méridionale a en effet été fondée en 1931 par les frères Henri et Félix Rastit, issus d'une famille implantée en Provence depuis le XVe siècle. Vu les conditions économiques de l'époque de création de leur armement, ils se contentèrent au début de limiter leur activité à du cabotage entre Marseille, Sète et Agde. Leur premier navire, le CANIGOU, était un ancien terre-neuva, le trois-mâts goélette CAPITAINE SAINT-ROMAN qu'ils firent motoriser. Ils firent construire leur premier navire en 1935, le BRESCOU, caboteur en acier de 38 m de long construit aux Pays-Bas. Il fut affecté à la desserte de la Corse à partir de juin 1937. Activité suspendue pendant la Seconde Guerre mondiale, elle reprend dès la fin du conflit, la flotte s'agrandit (une huitaine de navires dans les années 1950, une dizaine au début des années soixante). Les premiers rouliers de la CMN (construits aux ACH), les VILLE D'AJACCIO et VILLE DE BASTIA, sont mis en service en 1970. Avec la mise en place par le gouvernement de la "Continuité territoriale" en avril 1976, la CMN (comme la SNCM) devient titulaire d'une concession de transport des personnes et des biens entre le continent et la Corse. Les RHONE - VILLE DE CORTE - VILLE D'AJACCIO assurent cette mission entre Marseille et les principaux ports de Corse. Montée en puissance à partir de 1993 avec de nouvelles unités (cf. supra) pouvant transporter beaucoup plus de passagers. L'arrivée du PIANA est une nouvelle étape dans le développement de la compagnie.
Lecture complémentaire : LIMONIER C. — La Méridionale. Marines Éditions, novembre 2005, ISBN 2-915379-35-1.
PIANA (Marseille) - IMO 9526332 - Indicatif d'appel FHSE - MMSI 228009700 - Transbordeur - 180,00x30,50x15,80 m - TE 7,10 m - JB 42 180 - JN 20 550 - PL 9 400 t - Ptot 28 244 kW (quatre moteurs 4T-8cyl Wartsila 8L46F / deux hélices à pas variable) - V 24 nd - Deux propulseurs d'étrave (de 1 900 kW chacun) - Cap. 750 passagers (200 cabines / 50 fauteuils Pullman) / 200 voitures / 180 camions (2 500 m de linéaire garage / deux rampes à l'arrière) - Equipage 45 - Constr. 2011 (Brodogradilište-Specijalnih Objekata, Split, Croatie) - Coût de la construction 150 m€ env. - Propr./Gérant/Opérat. Compagnie Méridionale de Navigation (Marseille, France) - Pav. FRA.

Puisque nous parlons du port croate de Split, en voici quelques photos prises en juin 2006 alors que j'étais embarquée à bord de l'ARION.

SPLIT PRVI
LASTOVO
SUPETAR
SILVER WHISPER
SILVER WHISPER
SPLIT PRVI devenu ERSAI 4
LASTOVO
SUPETAR
ERSAI 4
(Limassol)
IMO 8611556 - Indicatif d'appel 5BEL2 - Transbordeur - 95,80x15,00x9,86 m - TE 3,60 m - JB 4 489 - JN 1 337 - PL 1 256 t - Ptot 2 950 kW (moteurs 4T-6cyl Cummins NTA-855-G2 / hélices directionnelles) - V 12,8 nd - Cap. 253 passagers (sans couchettes) / 30 camions /  36 voitures (608 m de linéaire garage) - Constr. 1989 (North East Shipbuilders, Pallion, Royaume-Uni) - Gérant/Opértat. Varisal Servicos (Funchal, Madère) - Pav. CYP - Ex SPLIT PRVI (2004-2008) - Ex LANGELAND (2003-2004) - Ex ANJA 11 (1998-2003) - Ex EASY I (1998) - Ex MERCANDIA I (1989-1998) - Lancé comme SUPERFLEX KILO (1989).
LASTOVO
(Rijeka)
IMO 7010717 - Indicatif d'appel 9A2179 - MMSI 238113840 - Transbordeur - 72,70x13,67x4,70 m - TE 3,70 m - JB 1 115 - JN 340 - PL 340 t - Ptot 2 500 kW (deux moteurs 4T-8cyl Daihatsu 8DSM-26 / deux hélices à pas fixe) - V 16 nd - Cap. 405 passagers (sans couchettes) - Constr. 1970 (Kurushima Dockyard, Imabari, Japon) - Propr./Gérant/Opérat, Jadrolinija (Riyeka, Croatie) - Pav. HRV - Ex ISHIZUCHI (1970-1978).
SUPETAR
(Rijeka)
IMO 9328182 - Indicatif d'appel 9AA2127 - MMSI 238151740 - Transbordeur - 87,60x17,50x3,70 m - TE 2,40 m - JB 2 438 - JN 781 - PL 855 t - Ptot 1 612 kW (quatre moteurs 4T-12cyl Caterpillar 3412E-DITA / quatre hélices à pales fixes) - V 11,5 nds - Constr. 2004 (Brodogradilište-Specijalnih Objekata, Split, Croatie) - Propr./Gérant/Opérat, Jadrolinija (Riyeka, Croatie) - Pav. HRV. Sistership : MARJAN (IMO 9362786).

Ci-dessous à droite, une toute petite partie de l'immense Palais de Dioclétien (30 000 m2), construit entre 295 et 305 de notre ère sur le site de Aspalathos qui vit naître le futur empereur romain, site qui deviendra Spalatum, et finalement Spllt. L'ensemble est assez bien conservé et la ville s'est développée à l'intérieur et autour du Palais (des Splitois vivent encore actuellement dans d'anciens appartements impériaux). A droite, le campanile de la cathédrale St Domnius (le saint patron de la ville), construite dans l'enceinte même du palais, à l'emplacement de l'ancien mausolée de l'empereur.

Pilotine Split
THE EMERALD
ARION
Palais de Diocletien
Campanile-Split
Pilotine
ARION
Sphinx du Palais de Dioclétien
Cathédrale St Domnius


Petite divagation fluviale dans les bassins de la Loire et de l'Yonne… sur ce site essentiellement dédié au maritime
Retrouvé dans mes archives un vieux diaporama (2004) réalisé à l'époque où je préparais mon brevet de capitaine de bateaux de commerce fluviaux. Naviguant dans différentes régions de France ("livret de service" obligeant), je mettais à profit mes temps libres pour découvrir les régions où j'étais momentanément basée. Le présent document se déroule en Morvan, avec la découverte (par la route) des canaux du Centre, de Roanne à Digoin, latéral à la Loire et bien sûr du Nivernais. Mais ces balades avaient aussi un but touristique, ici avec la visite de quelques joyaux de l’Art roman (Cluny, Paray-le-Monial, etc.) et un but littéraire… sur les pas de Romain Rolland (Clamecy) et Lamartine (Cormatin, Milly, Saint-Point).
Digoin
Guétin
Lorrains
Clamecy
Flottage
Dirol
Sardy
Collancelle
Milly
Un diaporama (plus de 100 diapos) eut été trop lourd. Aussi en ai-je fait un fichier web (html bâtard) avec, pour conséquence, des plans fixes (pas d'agrandissements).


Escale ensoleillée à Fort de France, le 18.12.2011, pour le COSTA MEDITERRANEA — Photos Yvon Perchoc
Je l'avais photographié à Douvres en septembre 2008… sous des cieux nettement moins cléments !
COSTA MEDITERRANEA
COSTA MEDITERRANEA
COSTA MEDITERRANEA
COSTA MEDITERRANEA (Genova) - IMO 9237345 - Navire de croisières - 292,50x32,20x13,60 m - TE 8,00 m - JB 85 619 - JN 53 437 - PL 7 500 t - Ptot 62 370 kW (six moteurs diesel Wärtsilä 9L46C couplés à six générateurs (de 11 524 kW chacun) / deux azipods de 17 600 kW chacun) - V 22 nd - Propulseurs d'étrave (3 1 900 kW) - Cap. 2 680 passagers (1 056 cabines) - Equipage 900 - Constr. 2003 (Kvaerner Masa Yards, Helsinki, Finlande) - Propr. Carnival (Miami, Etats-Unis) - Gérant Costa Crociere (Gènes, Italie) - Pav. ITA.


"La croisière ne s'amusera plus longtemps", le PACIFIC (ex "Love Boat') promis à une démolition prochaine…
En effet, le PACIFIC (mis en vente aux enchères à plusieurs reprises durant cette année 2011) aurait été récemment acheté (information non encore confirmée) pour 2,5 millions d'euros par le groupe turc Cemsan Gemi Sokum spécialisé dans la démolition de navires à Aliaga (Turquie). A noter qu'il n'est plus en état de naviguer par ses propres moyens (son désarmement début 2010 avait fait suite à une grosse avarie de machines) et qu'il faut donc le remorquer (d'où des coûts supplémentaires qui auraient retardé sa vente).
Entré en service comme SEA VENTURE début 1971 (quille posée en 05.1969, lancé en 05.1970 / pavillon GBR) pour la Norwegian Cruiseships (il est alors opéré par Flagship Cruises, une filiale), il devient le PACIFIC PRINCESS (ci-dessous à droite) quatre années plus tard (toujours sous pavillon GBR) après son rachat par le groupe britannique P&O (qui avait racheté l'armement Princess Cruises en 1974, cf. infra). Le PACIFIC PRINCESS sera mondialement connu comme le "Love Boat" (série américaine 1977-1986 du producteur Aaron Spelling, puis série française "La croisière s'amuse" dans les années 1990). Il devient PACIFIC en 2003 (pavillon BHS) après son rachat par l'armement espagnol Pullmantur (maintenant filiale de l'américain Royal Caribbean) et conserve ce nom (et son pavillon) lorsqu'il passe chez Quail Travel en 2008 (groupe fondé par l'ancien patron de Pullmantur). Son sistership, le DISCOVERY (ex ISLAND VENTURE 1971-1972) est encore en service (nous l'avons vu à La Rochelle en août 2010).
PACIFIC
PACIFIC
PACIFIC PRINCESS
PACIFIC à Fort de France le 16.04.2004
(Photos Yvon Perchoc)
PACIFIC PRINCESS au Havre
(Photo Gérard Né)
A noter qu'en avril 1974, le paquebot — encore sous le nom de SEA VENTURE — recueillit à son bord les 1 600 passagers du QUEEN ELIZABETH 2 en avarie totale de propulsion alors qu'il naviguait dans les Caraïbes.
PACIFIC (Nassau) - IMO 7018563 - Indicatif d'appel C6SB5 - MMSI 311245000 - Navire de croisières - 168,74x24,64x15,14 m - TE 7,70 m - JB 20 186 - JN 7 856 - PL 2 926 t - Ptot 13 240 kW (quatre moteurs 4T-10cyl Fiat C420-10SS / deux hélices à pas variable) - V 19 nd - Prop. d'étrave - Générat. 1 x 1 520 kW / 2 x 1 220 kW / 1 x 1 100 kW - Cap. 751 passagers (324 cabines) - Equipage 317 - Constr. 1971 (Rheinstahl Nordseewerke, Emden, Allemagne) - Propr. Templeton International Inc. (Bahamas) - Gérant/Opérat. Quail Travel Group / Happy Cruises (Madrid, Espagne) - Pav. BHS - Ex PACIFIC PRINCESS (1975-2003). Sistership : DISCOVERY (IMO 7108514). Désarmé depuis février 2010.

PRINCESS PATRICIA, le premier navire de Princess Cruises
PRINCESS PATRICIA
Livré en 1949 à l'armement Canadian Pacific Railroad ce ferry desservait la côte Ouest du Canada, entre Vancouver et Victoria (Colombie Britannique). Il le fit jusqu'au début des années 1970, puis fut reconverti en navire de croisières, entre Vancouver et le Nord de l'Alaska en été et entre Los Angeles et Acapulco durant la saison d'hiver. Il fut désarmé en 1980. Il servit toutefois d'hôtel flottant en 1986 (durant la World Fair Vancouver) et fut démoli trois ans plus tard à Taïwan.
PRINCESS PATRICIA (Photo Princess Cruises)
PRINCESS PATRICIA (Victoria) - IMO 5284924 - Indicatif d'appel VGWQ - Ferry - 113,92x17,73x8,77 m - TE 4,97 m - JB 6 061 - JN 2 594 - Ptot 11 400 kW (deux turbines à vapeur BTH / deux générateurs de 4 800 kW chacun / deux moteurs électriques de propulsion entraînant deux hélices à pas fixes) - Cap. passagers 320 (152 cabines) - Constr. 1949 (Fairfield SB. & Eng. Co., Govan-Glasgow, Royaume-Uni) - Pav. CAN. Démoli en juillet 1989 (Chi Shun Hua Steel Co, Kaohsiung, Taiwan).
Princess Cruises tire en effet son nom du premier navire de croisière de l'armement : le PRINCESS PATRICIA (cf. ci-dessus) que Stanley B. McDonald, fondateur de la société, affréta en 1965 à son propriétaire, la Canadian Pacific Railroad, pour des croisières vers le Mexique. MacDonald eut l'idée de créer cette compagnie suite à une première expérience ponctuelle lors de la 1962 World's Fair de Seattle où il avait proposé, à titre d'essai, un forfait de dix jours comprenant une croisière San Francisco - Victoria - Seattle et quatre jours à quai pour visiter l'exposition. Ce fut un véritable succès et McDonald créa Princess Cruises (dont le premier paquebot en propre fut le PRINCESS ITALIA). Cette société fut rachetée en 1974 par l'armement britannique P&O (Peninsular & Oriental Steam Navigation Company), lequel fut à son tour racheté par le groupe américain Carnival.
J'ai, personnellement, une réelle admiration pour le professionnalisme de la compagnie Princess Cruises que j'ai récemment pu tester à deux reprises : à bord du DIAMOND PRINCESS (quatre semaines) en route de Vancouver à Pékin (2010) et de l'ISLAND PRINCESS (deux semaines) de Miami / Fort Lauderdale à Los Angeles (via Panama).


Deux navires en escale à Fécamp le 17.12.2011 — Photos Christian Maheut
Ci-dessous, le cargo WILSON GIJON venu livrer de la néphéline (nous l'avons vu à La Rochelle, en juillet dernier, livrant des éléments d'éoliennes).
WILSON GIJON
WILSON GIJON
WILSON GIJON
WILSON GIJON
WILSON GIJON
Quant au navire suivant, il s'agit du cargo russe SUOYARVI déchargeant des bois sciés.
SUOYARVI
SUOYARVI
SUOYARVI
SUOYARVI

SUOYARVI (Panama) - IMO 9116773 - Indicatif d'appel 3FBM6 - MMSI 371814000 - Cargo de divers - 81,20x11,46x5,40 m - TE 4,23 m - JB 1 596 - JN 831 - PL 2 300 t - P 1 000 kW (mot. 4T-6cyl Krupp-MaK 6M332C / hélice à pas fixe) - V 9,5 nd - Cap. GRN 2 823 m3 (1 cale) / 72 evp - Constr. 1994 (TOO Onega Arminius Shipbuilders, Petrozavodsk, Russie) - Gérant/Opérat. Orion Shipping (Saint-Petersbourg, Russie) - Pav. PAN. Une quinzaine de sisterships dont le VYG.



Le cargo TK BREMEN (Erdeven, Morbihan) le 17.12.2011 au matin — Photos Daniel Guimond
TK BREMEN
TK BREMEN
TK BREMEN
TK BREMEN
…"même pas peur", cf agrandissement (photo de droite)


QUEEN MARY 2
Le QUEEN MARY 2 au Havre
le 10.12.2011
Visite à bord
Photos Mathieu Burnel


Arrimage à bord du cargo SPAARNEGRACHT en escale à La Rochelle (photos du 14.12.2011)
Nous avons récemment assisté (…sous la pluie) à l'accostage du cargo néerlandais SPAARNEGRACHT. Nous signalions alors que ce type de navires de l'armement Splietoff  transporte souvent des yachts. C'est encore le cas lors de cette escale rochelaise.
SPAARNEGRACHT
SPAARNEGRACHT
SPAARNEGRACHT
SPAARNEGRACHT
Quelques vues rapprochées de l'arrimage des 14 voiliers chargés à bord… avant d'aller naviguer dans les Antilles (Iles Vierges Britanniques)
SPAARNEGRACHT
SPAARNEGRACHT
SPAARNEGRACHT
SPAARNEGRACHT
D'autres navires en escale au GPMLR le 14.12.2011 : cf. rubrique Port de La Rochelle


Cargo TK BREMEN échoué sur la plage Kerminihy, commune d'Erdeven (Morbihan) — Photos Daniel Guimond

Selon la Préfecture maritime de l'Atlantique, le cargo TK BREMEN avait quitté le port de Lorient le 15.12 dans l'après-midi. Eu égard à la dépression annoncée, il était allé mouiller au large de l'île de Groix, attendant une fenêtre météo plus favorable avant de reprendre sa route vers l'Angleterre. Avec des rafales de vent à 115 km/h et une mer force 6, il avait de grosses difficultés pour tenir son mouillage (navire lège). Aussi le commandant tenta t-il d'en rejoindre un autre plus abrité, mais n'arrivant pas à tenir son cap et dérivant, il demanda assistance au CROSS Etel à 00h40 (le 16.12). Les conditions météorologiques s'étant encore dégradées, un remorqueur portuaire de Lorient, sollicité, ne put appareiller pour lui venir en aide. A 01h36, la préfecture maritime de Brest fit appareiller le remorqueur de haute mer ABEILLE BOURBON qui était prépositionné à Ouessant (comme à chaque alerte météorologique importante). En parallèle, l'hélicoptère NH90/Caïman de la base aéronautique navale de Lanvéoc-Poulmic décolla pour venir sur zone. A 02h00 ce 16.12.2011, le commandant informait le CROSS Etel que le TK BREMEN venait de s'échouer au sud de la ria d'Etel, sur une plage d'Erdeven. Une heure plus tard, commença l'hélitreuillage des dix-neuf membres d'équipage.
TK BREMEN
TK BREMEN
TK BREMEN
TK BREMEN
Une fissure dans une soute a entraîné une fuite de carburant provoquant une pollution limitée (de l'ordre de 1 km de long sur quelques mètres de large) en direction de la ria d'Etel. La priorité, selon les Autorités locales, est donc la pose de barrages anti-pollution et le pompage du fuel contenu dans les soutes (moins de 200 t).
TK BREMEN
TK BREMEN
TK BREMEN
Sera t-il déséchoué ou démoli sur place, il est bien sûr encore trop tôt pour le dire, mais vu son âge (ce navire est entré en service en 1982), c'est sans doute cette seconde solution qui sera retenue, d'autant que ses fonds semblent avoir souffert de cet échouement (à noter qu'on parle dans ce cas "d'échouement" et non "d'échouage", ce dernier terme étant réservé à l'action de s'échouer volontairement).
TK BREMEN (Valletta) - IMO 8113487 - Indicatif d'appel 9HXQ5 - MMSI 248270000 - Cargo de divers - 109,05x16,40x8,26 m - TE 6,74 m - JB 3 992 - JN 2 519 - PL 6 605 t - P 2 944 kW (mot. 4T-6cyl Hanshin Diesel 6EL44 / hélice à pas fixe) - V 12,5 nd - Générat. 2 x 200 kW - Cap. GRN 8 694 m3 (2 cales) - Cap. soutes 408 m3 - Mâts de charge 4x20 t - Constr. 1982 (Dae Sun Shipbuilding & Engineering, Busan, Corée du Sud) - Propr. Blue Atlantic Shipping (Istanbul, Turquie) - Gérant Adriyatik Gemi Isletmeciligi (Istanbul, Turquie) - Opérat. Kiran (Istanbul, Turquie) - Soc. classif. BV - Pav. MLT - Ex MELINAU SATU (1995-1998) - Ex MELINAU (1995) - Ex ELM (1982-1995). Sisterships : HAN RICH (IMO 8325016) - SOLID GOLD (IMO 8324995) - SOLID JADE (IMO 8325004).


Le supply FUGRO SALTIRE en descente de Seine le 14.12.2011 (vers 13 h au bac de Quillebeuf) — Photos Vincent Sampic
Le FUGRO SALTIRE est plus spécialement destiné à servir de navire-support à des ROVs pour des interventions en eaux profondes (de l'ordre de 3 000 m). A noter que l'armement Fugro Brasil vient de signer avec Wilson Sons (Guarujá, Etat de Sao Paulo, Brésil) un contrat de construction d'un nouveau navire de ce type. Il sera toutefois plus petit que celui-là (83 m de long - JB 4 400 - 520 m2 de pont de travail - emménagements pour 60 personnes) mais disposera d'un système de positionnement dynamique DP2. Pavillonné au Brésil, il sera plus particulièrement destiné au marché brésilien. Livraison programmée pour février 2014.
FUGRO SALTIRE
FUGRO SALTIRE
FUGRO SALTIRE
FUGRO SALTIRE (Bergen) - IMO 9377016 - Indicatif d'appel LHOD - MMSI 258401000 - Navire de soutien offshore - 111,00x24,00x9,60 m - TE 7,50 m - JB 9 603 - JN 2 881 - PL 6 275 t - Ptot 13 440 kW (quatre moteurs Diesel 4T-9cyl Bergens-Rolls-Royce Marine B32/40L9A couplés à quatre générateurs alimentant deux moteurs électriques de propulsion / deux propulseurs directionnels) - V 16 nd - Quatre propulseurs transversaux (av. 2 x 2 000 kW + prop. direct. rétract. 1 400 kW / arr. 1 400 kW) - Emménagements pour 105 personnes - Grue 150 t - Constr. 2008 (Stocznia Gdansk SA, Gdansk, Pologne (coque) / Bergen Group BMV, Laksevaag, Norvège) - Gérant Forland Shipping AS (Paradis, Norvège) - Opérat. Fugro-Rovtech (Aberdeen, Royaume-Uni) - Pav. NOR. Sistership : FUGRO SYMPHONY (IMO 9492581).


Le plus grand ferry au monde alimenté au gaz naturel liquéfié, le BOKNAFJORD (armement norvégien Fjord1), baptisé à Alesund le 14.12.2011

Délivré à Fjord1 par le chantier norvégo-lituanien Fiskerstrand BLRT (Alesund), ce transbordeur amphidrome type "MM120FD LNG" a été dessiné par Multi Maritime AS (Førde, Norvège). Quille posée en novembre 2010, il a été lancé en juillet de cette année. Il va être déployé sur les lignes norvégiennes Arsvagen - Mortavika (sur le Boknafjord, comté de Rogaland, situé au nord de Stavanger, sur la côté sud-ouest de la Norvège) et Halhjem - Sandvikvag (comté de Hordaland, au sud de Bergen), avec des départs toutes les 20 min (ces deux lignes très fréquentées — 5 millions de passagers et 2,2 millions de voitures en tout en 2011— sont assurées par Fjord 1 depuis début 2007). Leader mondial sur ce type de transbordeurs (et pionnier puisque son premier ferry au GNL a été mis en service en 2000), le groupe Fjord 1 estime qu'avec ces navires (11 en tout) réduisant de 90 % les émissions d'oxydes d'azote et d'oxydes de soufre et de 25 % celles de dioxyde de carbone (chiffres donnés par l'armement lui-même), il contribue à économiser l'équivalent d'un jour de circulation automobile à Oslo.
fjord1
BOKNAFJORD () - IMO 9599896 - Indicatif d'appel 3YQA - MMSI 257144700 - Transbordeur - 129,90x19,20 m - JB 7 500 - JN 2 250 - PL 1 300 t - Trois moteurs 4T-9cyl au GNL Bergens-Rolls-Royce Marine C26-33L9AG sont couplés à trois générateurs qui alimentent quatre moteurs électriques entraînant quatre propulseurs azimutaux (deux à l'avant / deux à l'arrière) - V 20 nd - Cap. 600 passagers (pas de couchettes) / 242 voitures (deux ponts) - Constr. 2011 (AB Baltijos Laivu Statykla, Klaipeda, Lituanie (coque) / Fiskerstrand Verft AS, Fiskarstrand, Norvège) - Propr./Gérant /Opérat. Groupe Fjord1 (Floro, Norvège) - Pav. NOR.


SEA STOAT Entrée en service le 11.12.2011 d'un nouvel AHTS : le SEA  STOAT
Son armateur Deep Sea Supply a annoncé le 14.12.2011 avoir mis en service son sixième AHTS (Anchor Handling Tug Supply Vessel) de la série (cf. infra) SEA  STOAT délivré le 11.12.2011 par le chantier indien ABG. Sa quille a été posée fin mars 2010 et son lancement a eu lieu en mai dernier (cf. photo chantier ci-contre). L'armement Deep Sea Supply, fondé en 2005, a son siège à Limassol (Chypre), mais est aussi implanté en Norvège, à Singapour et au Brésil. Il met ses navires à la disposition de l'industrie offshore dans le monde entier, mais plus particulièrement en mer du Nord. Sa flotte comporte maintenant 23 navires dont 15 AHTSs et 8 PSVs (Platform Supply Vessels), trois navires supplémentaires étant encore en construction.
SEA STOAT (Limassol) - IMO 9420033 - Indicatif d'appel 5BMH3 - MMSI 209409000 - Remorqueur / Releveur d'ancres / Navire de soutien offshore -  63,40x15,80x6,80 m - TE 5,10 m - JB 1 943 - JN 646 - PL 1 850 t - Ptot 5 000 kW (deux moteurs 4T-8cyl Bergens-Rolls-Royce Marine C25-33L8P / deux hélices à pas variable) - V 10,5 nd - Prop. d'étrave (500 kW) - Générat. 3 x 425 kW - Traction au croc 80 t - Constr. 2011 (ABG Shipyard, Surat, Gujarat, Inde) - Propr./Gérant/Opérat. Deep Sea Supply (Limassol, Chypre) - Pav. CYP. Sisterships : SEA BADGER (IMO 9420019) - SEA FOX (IMO 9419993) - SEA JACKAL (IMO 9420007) - SEA MARTEN (IMO 9419981) - SEA VIXEN (IMO 9420021).


Trois géants des mers en escales inaugurales au Havre dont les CSCL MARS et CMA CGM NEVADA — Photos Fabien Montreuil
Trois super PCs de la dernière génération (12 000 à 14 000 evp) ont en effet touché Le Havre pour la première fois entre le 02 et le 10.12.2011. Il s'agit des porte-conteneurs CSCL MARS (mis en service en octobre 2011) de l'armement China Shipping Container Lines et CMA CGM NEVADA (en service depuis le mois dernier) appartenant à l'armement allemand Claus-Peter Offen, mais opéré par CMA CGM (cf. photos ci-dessous). Quant au troisième, il s'agit du MSC BERYL que nous avons vu tout récemment.
Avec deux départs par jour sur l'Asie (dont au moins un assuré sur un navire géant) proposés par 19 compagnies maritimes, le port du Havre offre 30 services maritimes qui permettent la connexion à 71 ports asiatiques (dont 22 sur la Grande Chine, 3 en Corée du Sud, 3 au Vietnam, le port de Singapour, 6 en Malaisie, 6 au Japon, 8 en Inde…). Il offre ainsi les meilleurs transit-times du marché à l'import comme à l'export, qui lui permettent de réaliser près de 60% de ses trafics avec cette région du monde. En 2011, le port du Havre a accueilli 230 escales de navires géants sur le trade Europe Asie, doublant ainsi le nombre par rapport à 2010 — Chiffres GPMH.
CSCL MARS
CSCL MARS
CMA CGM NEVADA
CMA CGM NEVADA
CSCL MARS
(Hong Kong)
IMO 9467287 - Indicatif d'appel VRJG2 - MMSI 477424600 - Porte-conteneurs - 366n07x51,20x29,90 m - TE 15,50 m - JB 150 853 - JN 80 514 - PL 155 467 t - P 68 520 kW (mot. 2T-12cyl MAN-B&W-Doosan Engine 12K98MC-C / hélice à pas fixe) - V 24 nd - Prop. d'étrave (2 x 1 700 kW) - Générat. 2 x 3 800 kW / 2 x 2 800 kW - Cap. 14 074 evp (dont 1 000 reefers) - Constr. 2011 (Samsung Heavy Industries, Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. China Shipping Container Lines (Shanghai, Chine) - Pav. HKG. Sisterships : cf. CSCL VENUS.
CMA CGM NEVADA
(Monrovia)
IMO 9471408 - Indicatif d'appel A8ZV4 - MMSI 636092272 - Porte-conteneurs - 366,00x48,40x29,80 m - TE 15,50 m - JB 140 259 - PL 142 500 t - P 68 520 kW (mot. 2T-12cyl MAN-B&W Engine 12K98MC-C / hélice à pas fixe) - V 25,3 nd - Prop. d'étrave (2 x 1 700 kW) - Cap. 12 602 evp (dont 1 000 reefers) - Constr. 2011 (Samsung Heavy Industries, Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant Reederei Claus-Peter Offen (Hambourg, Allemagne) - Opérat. CMA CGM (Marseille, France) - Pav. LBR. Parmi ses siterships déjà en service (d'autres sont en construction), cf. le MSC FABIOLA.


Quelques vues du FROMVEUR II lors de son voyage inaugural vers l'île de Molène le 10.12.2011 — Photos Bernard Hily
Nous avons fait une première visite du tout nouveau FROMVEUR II de la Penn ar Bed à quai à Brest. Voici quelques photos complémentaires faites "en route" lors de son voyage inaugural vers Molène le 10.12.2011. Ci-dessous, le navire entrant puis quittant le Conquet (troisième photo, vue prise de la passerelle). A droite, photo prise de la plage arrière.
FROMVEUR II
FROMVEUR II
FROMVEUR II
FROMVEUR II

A gauche, le FROMVEUR II à quai à Molène. La deuxième photo montre la maquette du navire, présentée à bord. A droite, photos de la cale. Celle-ci peut recevoir des conteneurs (non standards, format "propriétaire" Penn ar Bed), plus d'autres sur le panneau de cale (maximum 12 en tout).

FROMVEUR II
FROMVEUR II
FROMVEUR II
FROMVEUR II
Vue partielle du pont principal (environ 300 sièges). Les deux photos suivantes montrent le "coin bar". On notera, sur la photo de gauche, la présence d'un ascenseur, ce navire (propriété du Conseil Général) étant accessible aux personnes à mobilité réduite. A droite la cuisine.
FROMVEUR II
FROMVEUR II
FROMVEUR II


Des nouvelles du port de Marseille-Fos le 13.12.2011 — Photos Emmanuel Bonici
Ici l'un des chimiquiers à quai à Fos le 13.12, le ISABELLA KOSAN de l'armement danois Lauritzen Kosan (groupe J. Lauritzen). Comme il l'arbore fièrement, il a reçu en 2008 la prestigieuse récompense "Ship of the year" de la Lloyd's List London Awards pour sa motorisation partielle "dual fuel". En effet, l'un de ses générateurs Diesel, un MAN 7L14/24, a été spécialement adapté par MAN pour être alimenté tantôt par le FO habituel tantôt par les gaz évaporés de la cargaison qui, ainsi récupérés, ne s'échappent pas dans l'atmosphèe (20 % du fuel sont ainsi remplacés par des "résidus de cargaison"). A noter que ce prix récompense chaque année un navire dont la conception présente de notables avancées technologiques en matière de rendement énergétique, de protection de l'environnement, de sécurité, etc. Sur la photo de droite, le vraquier DARYA TARA en attente de pouvoir décharger sa cargaison de bauxite.
ISABELLA KOSAN
ISABELLA KOSAN
ISABELLA KOSAN
DARYA TARA
ISABELLA KOSAN
(Douglas)
IMO 9342384 - Indicatif d'appel MVNP6 - MMSI 235050284 - LPG - 115,00x18,60x10,60 m - TE 7,40 m - JB 7 465 - JN 2 239 - PL 8 586 t - P 5 920 kW (mot. 4T-8cyl MAN-B&W 8S35MC / hélice à pas variable) - V 15,3 nd - Prop. d'étrave (488 kW) - Générat. 3 x 730 kW - Cap. gaz liquéfié 8 046 m3 (2 cuves à – 104 °C) - Constr. 2007 (Sekwang Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Lauritzen Kosan A/S (Copenhague, Danemark) - Pav. IOM. Une dizaine de sisterships.
DARYA TARA
(Hong Kong)
IMO 9218387 - Indicatif d'appel VRWS5 - MMSI 477824000 - Vraquier - 225,00x32,29x19,20 m - TE 13,87 m - JB 38 392 - JN 24 724 - PL 73 281 t - P 9 520 kW (mot. 2T-7cyl Sulzer-Diesel United 7RTA48T / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. 3 x 420 kW - Cap. GRN 87 298 m3 (7cales) - Constr. 2000 (Sumitomo Heavy Industries, Yokosuka Shipyard, Yokosuka, Japon) - Gérant Anglo-Eastern Ship Management (Hong Kong, Chine) - Pav. HKG. Navire-catalogue (près d'une quarantaine de sisterships).

Au quai Sea-Invest de la darse 1 (ancien quai public du GPMM), le 10.12, le minéralier plus tout jeune (entré en service en 1985) KIRAN ATLANTIC. Il est venu décharger une pleine cargaison de charbon.
KIRAN ATLANTIC
KIRAN ATLANTIC
KIRAN ATLANTIC
KIRAN ATLANTIC
(Istanbul)
IMO 7713137 - Indicatif d'appel TCZR - MMSI 271000595 - Vraquier - 193,45x26,21x16,07 m - TE 11,78 m - JB 21 968 - JN 13 033 - PL 38 237 t - P 8 832 kW (mot. 2T-6cyl Sulzer-AS Horten Verft 6RND76 / hélice à pas fixe) - V 13 nd - Générat. 3 x 740 kW - Cap. GRN 46 696 m3 (6 cales) - Constr. 1985 (Estaleiros Navais de Setubal, Setubal, Portugal) - Gérant/Opérat. Pasifik Gemi Isletmeciligi (Istanbul, Turquie) - Pav. TUR - Ex DAVID AGMASHENEBELI (1989-2000) - Ex SKARLAND (1987-1989) - Ex NACIONAL FUNCHAL (1985-1987). Sisterships : KIRAN PACIFIC (IMO 7713149) - NATS EMPEROR (IMO 7713125).


SPAARNEGRACHT
et autres navires
La Rochelle
(11.12.2011)


Lever du jour sur le port du Havre le 11.12.2011 — Photos Gérard Né
SCT CHILE
SCT CHILE
CHARLEMAGNE
CHARLEMAGNE
CHARLEMAGNE
Porte-conteneurs  SCT CHILE
Drague aspiratrice en marche  CHARLEMAGNE
SCT  CHILE
(Majuro)
IMO 9302554 - Indicatif d'appel V7NF8 - MMSI 538002954 - Porte-conteneurs - 294,05x32,20x21,60 m - TE 13,50 m - JB 54 214 - JN 31 226 - PL 68 080 t - P 41 130 kW (mot. 2T-9cyl MAN-B&W-Doosan Engine 9K90MC-C / hélice à pas fixe) - V 23 nd - Propr. d'étrave (1 900 kW) - Générat.  4 x 1 680 kW - Cap. 5 060 evp (dont 545 reefers) - Constr. 2006 (Hanjin Heavy Industries & Construction, Busan, Corée du Sud) - Gérant/Opérat. Schulte BSM Singapore (Singapour) - Pav. MHL - Ex MSC DEBRA (2006-2011).
CHARLEMAGNE
(Luxembourg)
IMO 9243289 - Indicatif d'appel LXDV - MMSI 253112000 - Drague aspiratrice en marche - 101,22x20,80x9,20 m - TE 8,50 m - JB 5 682 - JN 1 704 - PL 10 650 t - Ptot 5 400 kW (deux moteurs 4T-6cyl Wartsila 6R32 / deux hélices à pas variable) - V 13 nd - Propr. d'étrave - Générat. 1 x 2 098 kW / 1 x 1 400 kW / 1 x 315 kW - Cap. déblais 7 900 m3 - Equipage 15 - Constr. 2002 (IHC Holland NV Dredgers, Kinderdijk, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. DEME Group (Zwijndrecht, Belgique) - Pav. LUX.

OOCL CHINA
OOCL CHINA
OOCL CHINA
Porte-conteneurs  OOCL CHINA

ST CHARLOTTE
MINERVA ELEONORA
ARCADIA
ARCADIA
Chimiquier  ST CHARLOTTE
Pétrolier  MINERVA ELEONORA
Paquebot  ARCADIA
ST CHARLOTTE
(Marseille)
IMO 9327504 - Indicatif d'appel FWBM - MMSI 228331700 - Chimiquier - 129,00x22,00x12,70 m - TE 8,20 m - JB 9 416 - JN 2 824 - PL 12 496 t - P 5 400 kW (mot. 4T-6cyl MaK-Caterpillar / hélice à pas variable) - V 14,5 nd - Prop. d'étrave (800 kW) - Générat. 1 x 1 192 kW / 3 x 750 kW / 1 x 300 kW - Cap. 11 164 m3 (11 cuves) - Constr. 2006 (Turkter Tersane ve Deniz, Tuzla, Turquie (coque) / Yardimci Tersanesi, Istanbul, Turquie) - Gérant/Opérat. ST Management SAAM (Merignac; France) - Pav. FRA - Ex FS CHARLOTTE (2006-2009).
MINERVA ELEONORA
(Piraeus)
IMO 9276573 - Indicatif d'appel SWAK - MMSI 240175000 - Pétrolier (crude) - 243,53x42,00x21,30 m - TE 14,75 m - JB 58 156 - JN 31 033 - PL 103 622 t - P 14 313 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W 7S60MC / hélice à pas fixe) - V 15,2 nd - Prop. d'étrave (1 100 kW) - Générat. 3 x 1 054 kW - Cap. 113 317 m3 (12 cuves) - Constr. 2004 (Samsung Heavy Industries, Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant Minerva Marine Inc. (Athènes, Grèce) - Pav. GRC.

MSC BERYL
MSC BERYL
MSC BERYL
COROSSOL
Porte-conteneurs  MSC BERYL
Pétrolier  COROSSOL
COROSSOL
(Piraeus)
IMO 9395331 - Indicatif d'appel SVAY9 - MMSI 241004000 - Pétrolier (crude) - 243,80x42,00x21,40 m - TE 14,80 m - JB 58 418 - JN 32 391 - PL 105 000 t - P 13 560 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Hudong Heavy Machinery / hélice à pas fixe) - V 15 nd - Générat. 3 x 800 kW - Gérant Heidmar Inc. (Norwalk, Etats-Unis) - Cap. 113 657 m3 (12 cuves) - Constr. 2010 (Shanghai Waigaoqiao Shipbuilding, Shanghai, Chine) - Pav. GRC.

CAPE AGNES
CAPE AGNES
CAPE AGNES
CAPE AGNES
Vraquier  CAPE AGNES
CAPE AGNES
(Panama)
IMO 9573751 - Indicatif d'appel 3FCK8 - MMSI 356472000 - Vraquier - 291,98x45,00x24,70 m - TE 18,24 m - JB 92 752 - JN 60 504 - PL 181 458 t - P 18 660 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W 6S70MC-C / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Cap. 201 243 m3 (9 cales) - Constr. 2010 (Koyo Dockyard, Mihara, Japon) - Gérant MC Shipping (Tokyo, Japon) - Pav. PAN.



A quand les navires marchands fonctionnant au biocarburant à base d'algues ? Le géant danois Maerk lance le premier test avec son PC MAERSK KALMAR
Le groupe danois Maersk (premier armement mondial) fait savoir que, conjointement avec l'U.S. Navy's Naval Sea Systems Command (NAVSEA), il est en train de tester un nouveau biocarburant à base d'algues. Ce test en vraie grandeur se déroule actuellement à bord du porte-conteneurs MAERSK KALMAR (ci-contre, photographié à Rotterdam) qui fait route entre Bremerhaven (Allemagne) et le port indien de Pipavav (Gujarat, au N-O de l'Inde) distant de 6 500 milles (soit environ 12 000 km). Le moteur de test, pendant ce voyage d'un mois, est un moteur dédié (l'un des moteurs auxiliaires et non le moteur principal de propulsion) et chaque combustible a bien sûr ses propres cuves. Divers mélanges vont être testés durant le voyage, le taux de biofuel variant de 7 à 100 % (il est prévu une consommation de 30 t de biocarburant… fourni par l'US Navy qui sponsorise cette opération). Les rendements seront bien sûr analysés de près, mais également les émissions de gaz (oxydes d'azote, oxydes de soufre, dioxyde de carbone, etc.).
MAERSK KALMAR
L'enjeu est important pour le groupe Maersk dont la flotte compte quelque 1 300 navires et qui s'est engagé à réduire ses émissions de CO2 de 25 % par conteneur transporté d'ici 2020 (l'US Navy a également pris des engagements dans ce sens avec sa "Great Green Fleet initiative"). Les premières conclusions sont attendues pour la fin de cette année. A suivre…
MAERSK KALMAR (Rotterdam) - IMO 9153862 - Indicatif d'appel PDHP - MMSI 244298000 - Porte-conteneurs - 299,90x42,80x24,40 m - TE 14,04 m - JB 80 942 - JN 48 880 - PL 88 669 t - P 65 880 kW (moteur principal 2T-12cyl Sulzer-Diesel United 12RTA96C / hélice à pas fixe) - V 24,5 nd - Prop. d'étrave 2 600 kW - Générat. aux. 4 x 3 600 kW / 1 x 3 500 kW - Cap. 6 690 evp (dont 710 reefers) - Constr. 1998 (Ishikawajima-Harima Heavy Industries, Kure, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. Moller AP-Maersk (Copenhague, Danemark) - Pav. NLD - Ex P&O NEDLLOYD ROTTERDAM (1998-2066). Sisterships : MAERSK KARACHI (9162215) - MAERSK KIEL (IMO 9153850) - MAERSK KIMI (IMO 9162227).


Un hôte inhabituel au port de La Rochelle : le remorqueur CHAMBON NOROIT
Temps déplorable ce 11.12.2011, mais intriguée de savoir ce remorqueur CHAMBON NOROIT — normalement basé à Cherbourg — à quai au GPMLR, je me rends sur place. Je comprends… il doit convoyer une barge jusqu'à Anvers et le convoi est à l'abri en attendant une fenêtre météorologique plus favorable. Vu les conditions climatiques actuelles, il va devoir caboter jusqu'à sa destination finale, le convoi ne pouvant naviguer avec des creux dépassant les 2-3 m. Photos pas faciles car la mer est basse.
Cette barge arrive de Vigo (Espagne). Elle porte du matériel de dragage, dont des éléments de canalisations flottantes destinées à rejeter au large le mélange vase-eau de mer prélevé par une drague aspiratrice stationnaire non munie de puits à déblais (comme "notre" AVALIS II locale par exemple).


Le navire sismique OCEANIC SIRIUS en escale exceptionnelle au Havre les 10-12.12.2011 — Photos Fabien Montreuil
Nous annoncions, début octobre, la livraison par le chantier norvégien Ulstein du navire sismique à étrave inversée OCEANIC SIRIUS, second d'une série de deux sisterships commandés par la joint venture Eisesvik AS - CGGVeritas. Arrivé le 10.12 au Havre, il en est reparti le 12.12 en milieu de journée, après avoir chargé plusieurs tourets de câbles. Avec ses vingt  streamers Sentinel® de Sercel associés au système de contrôle de positionnement Nautilus® du même constructeur, ce navire des plus performants fait actuellement de l'acquisition de données en mer du Nord, pour le compte de la société suédoise Lundin Petroleum, sur le champ d'Avaldsnes (dont la découverte a été annoncée début octobre). Ce champ pourrait se revéler comme la troisième plus importante découverte de Norvège en terme de réserves (d'autant qu'il semble communiquer avec le champ voisin Aldous Major South découvert en août 2011). Les réserves d'Avaldsnes sont actuellement estimées autour de 250 millions de barils équivalent pétrole (chiffres Lundin), mais pourraient dépasser ces premières estimations. Le sistership est l'OCEANIC VEGA que nous avons présenté en juillet 2010.
OCEANIC SIRIUS OCEANIC SIRIUS OCEANIC SIRIUS OCEANIC SIRIUS OCEANIC SIRIUS
OCEANIC SIRIUS (Haugesund) - IMO 9459565 - Indicatif d'appel LCHS - MMSI 257022000 - Navire de recherche sismique - 106,00x28,00x10,00 m - TE 8,00 m - JB 11 800 - PL 5 800 t - Ptot 19 504 kW (six moteurs Wartsila 4T / 6 et 12cyl (6L26 et 12V26) / deux propulseurs directionnels) - Vmax 17 nd - Deux propulseurs transversaux (av. 1 200 kW / arr. 830 kW) - Traction au croc 140 t - Cap. 70 personnes - Constr. 2011 (Ulstein Shipbuilding, Ulsteinvik, Norvège) - Propr./Gérant Eisesvik AS (Bomlo, Norvège) - Opérat. CGGVeritas (Paris, France) - Pav. NOR .


Courte escale technique à Brest, les 10-11.12.2011, du porte-conteneurs néerlandais ELITE en panne de propulsion — Photos Bernard Hily
Le porte-conteneurs ELITE est arrivé à Brest dans la soirée du 10.12 en remorque du HELLAS (que j'ai récemment vu à Rotterdam). Réparé, le PC a pu repartir quelques heures après. A noter qu'il a été jumboïsé fin 2007.
HELLAS
HELLAS
HELLAS
ELITE (Harlingen) - IMO 9315018 - Indicatif d'appel PHDA - MMSI 246363000 - Porte-conteneurs - 149,14x22,50x11,30 m - TE 8,70 m - JB 11 662 - JN 7 284 - PL 13 682 t - P 8 400 kW (mot. 4T-9cyl MaK-Caterpillar 9M43 / hélice à pas variable) - V 18,5 nd - Deux prop. transversaux (av. 750 kW / arr. 450 kW) - Générat. 1 x 1 625 kVA / 2 x 625 kVA - Cap. 1 008 evp (dont 150 reefers) - Constr. 2005 (Daewoo-Mangalia Heavy Industries, Mangalia, Roumanie (coque) / J.J. Sietas, Hambourg, Allemagne) - Gérant/Opérat. JR Ship Management BV (Pays-Bas) - Pav. NLD - Ex MSC BATAVE (2005-2007) - Ex HOLLAND MAAS BATAVE (2005) - Lancé comme ELITE (2005). Une trentaine de sisterships.


PEI-HO
12 décembre… triste date anniversaire pour le cargo PEI-HO des Messageries Maritimes
Le 12.12.1957, le PEI-HO s'échouait en effet devant Casablanca, drossé sur les Roches Noires lors d'une tempête d'une exceptionnelle violence. Lire ici l'histoire maritime (trop courte) de ce navire et la méthode originale qui fut employée pour décharger l'épave. En voir également un dessin de Gérard Né.


Journée "Portes ouvertes" à bord du FROMVEUR II de la Penn ar Bed (Brest, le 11.12.2011) — Photos Yannick Le Bris
A l'occasion d'un passage à Concarneau, fin septembre 2011, j'avais présenté quelques photos du FROMVEUR II en cours de finition au chantier Piriou. Il devait être livré à son armateur fin novembre. Les délais furent respectés et nous l'avons alors vu en escale au Conquet, lors de ses essais à la mer. Il commencera dès ce début de semaine ses rotations entre Brest, Le Conquet, Molène et Ouessant, prenant la relève du FROMVEUR, premier du nom, qui assurait la desserte des iles depuis 1977. Voici donc déjà quelques photos du nouveau navire à quai prises à l'occasion de cette journée festive pour laquelle le FROMVEUR II s'était paré de son grand pavois. On voit une partie (celle non fermée) du pont supérieur ouvert aux passagers (une soixantaine de places).
FROMVEUR II
FROMVEUR II
FROMVEUR II
FROMVEUR II
Quelques photos pour donner une idée des emménagements passagers (capacité 365 passagers dont 12 places pour les personnes à mobilité réduite)
FROMVEUR II
FROMVEUR II
FROMVEUR II
FROMVEUR II
FROMVEUR II
Vaste passerelle, très lumineuse, disposant de tous les instruments modernes de navigation. Pour ne pas sacrifier à la tradition, la barre à roue en bois a été conservée.
FROMVEUR II
FROMVEUR II
FROMVEUR II
FROMVEUR II
FROMVEUR II
Côté propulsion, deux moteurs Anglo Belgian Corporation de 1 650 kW chacun et deux arbres d'hélices - Vitesse 15 nd
FROMVEUR II
FROMVEUR ii
FROMVEUR ii
FROMVEUR ii
FROMVEUR ii

Ce navire est mixte et peut donc, en plus des passagers, transporter du fret (jusqu'à 25 t de fret solide et 38 m3 de fret liquide). Il peut recevoir 6 à 7 conteneurs à bagages, 2 conteneurs pour les bicyclettes et 6 à 12 conteneurs à fret. Son équipage compte huit marins.



Naufrage du cargo FLORECE le 09.12.2011 au large de Lorient, tous les marins récupérés par le cargo OCEAN TITAN
Falmouth Coastguard et les garde-côtes français (CROSS d'Etel), espagnols et américains ont coordonné leurs actions dans la nuit du 09.12.2011, afin de secourir l'équipage (7 marins) du petit cargo FLORECE qui était en train de couler, suite à sa collision vers 03h30 avec le chimiquier AFRODITE. Les sept membres d'équipage (russes, ukrainiens et polonais), qui s'étaient réfugiés dans leur radeau de sauvetage, ont heureusement pu être très rapidement recueillis par le porte-conteneurs OCEAN TITAN, leur position ayant été repérée grâce à leur EPIRB (Emergency Position Indicating Radio Beacon) puis relayée par les différents pays cités. Les naufragés étaient à 240 milles au SO de Lorient. Le tanker avait tenté de mettre à l'eau son propre canot de sauvetage mais sans succès à cause d'une très forte houle (avec des vents de 50 à 55 k/h et une visibilité faible sous grains), selon le Department for Transport (UK). Le MAERSK KAMPALA était également prêt à venir sur zone. Cette coopération très rapide entre les différents garde-côtes et les navires environnants, possible grâce aux technologies actuelles, est un bel exemple d'application des communications satellitaires. L'AFRODITE, après investigation de ses éventuels dégâts, a pu faire route vers Lisbonne, accompagné de l'OCEAN TITAN.
FLORECE
AFRODITE
OCEAN TITAN
FLORECE (photo John Eaton / Shipspotting)
AFRODITE (photo Erwin Willemse / Shipspotting)
OCEAN TITAN (photo Arne Luetkenhorst / Shipspotting)
La Préfecture maritime de l'Atlantique a confirmé que le FLORECE (dont les cales contenaient une cargaison d'argile) avait sombré le 09.12 à 06h30, dans des fonds de 4 700 m. Un aéronef des douanes, dérouté vers la zone, n'a constaté ni débris ni traces de pollution en surface. Le malheureux cargo n'aura porté le nom de FLORECE que quelques mois, puisqu'il ne l'avait pris qu'en juillet 2011.
FLORECE
(Portsmouth)
IMO 8906353 - Indicatif d'appel J7BW3 - Cargo de divers - 88,31x12,50x6,35 m - TE 4,607 m - JB 1 960 - JN 864 - PL 3 047 t - P 600 kW (mot. 4T-16cyl Caterpillar 3516TA / hélice à pas fixe) - V 10,5 nd - Générat. 2 100 kVA - Cap. GRN 4 000 m3 (1 cale) / 158 evp (dont 8 reefers) - Equipage 8 - Constr. 1990 (Damen BV shipyard, Gorinchem, Pays-Bas) - Gérant/Opérat. Berg Maritime Management (Greystones, Irlande) - Pav. DOM - Ex INGRID (1990-2011). Déclaré perte totale le 09.12.2011. Sistership : NORDSTRAND (IMO 9031260).
AFRODITE
(Nassau)
IMO 9292620 - Indicatif d'appel C6UI7 - MMSI 311929000 - Chimiquier - 186,45x32,23x18,50 m - TE 13,00 m - JB 30 053 - JN 14 378 - PL 53 082 - P 13 548 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-HHI  6S60MC-C / hélice à pas fixe) - V 15 nd - Prop. d'étrave - Générat. 3 x 740 kW - Cap. 55 285  m3 (12 cuves) - Constr. 2005 (Hyundai Mipo Dockyard, Ulsan, Corée du Sud) - Gérant Tsakos Columbia Shipmanagement (Panama) - Pav. BHS - Ex WESTERN ANTARCTIC (2005-2006).
OCEAN TITAN
(New Orleans)
IMO 9213947 - Indicatif d'appel WDC7175 - MMSI 367067440 - Cargo de divers - 119,81x20,00x11,30 m - TE 7,70 m - JB 7 252 - JN 2 982 - PL 8 040 t - P 5 400 kW (mot. 4T-6cyl MaK 6M43 / hélice à pas variable) - V 16 nd - Prop. d'étrave (450 kW) - Générat. 3 x 437 kVA - Cap. GRN 11 820 m3 (3 cales) / 470 evp (dont 80 reefers) - Grues 2x200 t - Constr. 2000 (Estaleiros Navais de Viana do Castelo / ENVC, Viana do Castelo, Portugal) - Propr./Gérant/Opérat. Pacific-Gulf Marine (Etats-Unis) - Pav. USA - Ex INDUSTRIAL CHIEF (2000) - Lancé comme HARUN J (2000).


Gros déchargement d'élements d'éoliennes à La Rochelle le 06.12.2011 (ci-dessous). D'autres navires en escale le même jour (cf. ici)
Le cargo AMELAND est arrivé de Bilbao (Espagne) la veille au soir, amarrage terminé peu après minuit. Il est venu livrer 2000 t d'éléments d'éoliennes. Après quoi, appareillage pour Bordeaux-Bassens (ETD 08.12).
AMELAND
AMELAND
AMELAND
AMELAND
Le terre-plein du môle d'escale est bien encombré ! Comme souvent ici, des éléments Vestas (en l'occurrence des tronçons de mâts de 3-4 m de diamètre, il en faut trois ou quatre pour un mât complet selon la hauteur de l'éolienne, hauteur en général comprise entre 60 et 100 m). Les puissantes grues Gottwald du port ont du travail devant elles.
AMELAND
AMELAND
AMELAND
AMELAND
AMELAND
AMELAND
Aujourd'hui, en plus des éléments précédents, des segments de mâts fabriqués par Gamesa Eólica (siège à Pampelune, Espagne).
AMELAND
AMELAND
AMELAND
AMELAND
Le transporteur routier est également espagnol (Transbiaga). Vu l'important nombre de fûts à transporter, les plateaux et remorques s'allongent en double file le long du quai.
AMELAND
AMELAND
AMELAND
AMELAND

En plus des segments de mâts, nouveau déchargement de pales. Lors du précédent déchargement, nous avons vu que les pales étaient transportées, dans le navire, maintenues verticalement dans des bers individuels. Cette fois-ci, leurs structures de transport sont beaucoup plus imposantes puisque chacune d'elle comporte trois pales disposées horizontalement en quinconce. Ces pales en composite (epoxy préimprégné / fibre de verre / fibre de carbone), d'une quarantaine de mètres de long, doivent avoisiner les 6-7 t.
AMELAND
AMELAND
AMELAND
L'ensemble est tellement long que je suis obligée de le photographier en plusieurs "morceaux"… impressionnant.
AMELAND
AMELAND
AMELAND
AMELAND

AMELAND (St. John's) - IMO  9434761 - Indicatif d'appel V2DU8 - MMSI 305342000 - Cargo de divers - 115,46x16,50x7,95 m - TE 5,70 m - JB 5 313 - JN 2 382 - PL 6 390 t - P 3 840 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar 8M32C / hélice à pas variable) - V 12 nd - Propulseur d'étrave (350 kW) - Cap. GRN 9 493 m3 / 315 evp - Constr.2009 (Dalian Fishing Vessel Co, Dalian, Chine) - Propr./Gérant/Opérat.Briese Schiffahrts (Leer, Allemagne) - Pav. ATG. Sisterships : BBC ADRIATIC (IMO 9378230) - BBC CARIBBEAN (IMO 9378242) - BBC PACIFIC (IMO 9427081) - HOLLUM (IMO 9454216) -OSTERMARSCH (IMO 9434759).
Page précédente
Dernière mise à jour - 08.09.2015

© Françoise Massard  
  www.cargos-paquebots.net