Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard

Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...
Page suivante  


Quelques navires vus au Havre le 22.03.2012 — Photos Gérard Né
AIDAluna
MSC WASHINGTON
MSC WASHINGTON
TELLIER
MSC WASHINGTON
MSC WASHINGTON
(Piraeus)
IMO 8300145 - Indicatif d'appel SYJV - MMSI 239650000 - Porte-conteneurs - 269,98x32,29x19,82 m - TE 13,03 m - JB 43 332 - JN 18 638 - PL 53 325 - P 34 950 kW (mot. 2T-12cyl B&W 12L90GBE / hélice à pas fixe) - V 22,8 nd - Deux propulseurs d'étrave (av./arr.) - Générat. 1 x 1 640 kW / 2 x 1 344 kW / 1 x 1 176 kW - Cap. 3 876 evp (dont 300 reefers) - Constr. 1984 (Odense Steel Shipyard, Lindø, Danemark) - Propr./Gérant Costamare Shipping (Athènes, Grèce) - Opérat. Mediterranean Shipping Company (Genève, Suisse) - Pav. GRC - Ex MAERSK TRONDHEIM (1999-2004) - Ex LANS MAERSK (1984-1999). Sisterships : GY. SGT. FRED W. STOCKHAM (IMO 7825423) - MSC AUSTRIA (IMO 8300121) - MSC KYOTO (IMO 7825411) - SHUGHART (IMO 7825394) - YANO (IMO 7825409).
TELLIER : sans doute sa dernière photo au Havre puisqu'il devrait très prochainement quitter le port normand, en remorque, cap sur un chantier de démolition de Gand (Van Heyghen Recycling, Group Galloo).

CMA CGM JASPER
SANTA LUCIA
CMA CGM BUENOS AIRES
CMA CGM JASPER
SANTA LUCIA
CMA CGM BUENOS AIRES
CMA CGM JASPER
(Monrovia)
IMO 9397614 - Indicatif d'appel A8SD6 - MMSI 636014200 - Porte-conteneurs - 259,80x32,20x19,30 m - TE 12,60 m - JB 40 560 - JN 24 217 - PL 52 427 t - P 36 560 kW (mot. 2T-8cyl MAN-B&W 8K90MC-C / hélice à pas fixe) - V 24,5 nd - Prop. d'étrave (1 600 kW) - Générat. 3 x 1 950 kW - Cap. 4 360 evp (dont 326 reefers) - Constr. 2009 (HHIC-Phil Inc., Subic, Philippines) - Propr./Gérant Dioryx Maritime Corp. (Athènes, Grèce) - Opérat. CMA CGM (Marseille, France) - Pav. LBR. Sisterships : cf. CMA CGM QUARTZ.
SANTA LUCIA
(Monrovia)
IMO 9194921 - Indicatif d'appel A8IP5 - MMSI 636091017 - Cargo frigorifique - 143,00x21,80x13,01 m - TE 9,26 m - JB 8 507 - JN 4 734 - PL 9 500 t - P 11 003 kW (mot. 2T-8cyl Mitsubishi-Akasaka 8UEC50LSII / hélice à pas fixe) - V 19,8 nd - Prop. d'étrave (640 kW) - Générat. 3 x 1 000 kW - Cap. 12 410 m3 (réfrigérés) / 236 evp (dont 135 reefers) - Constr. 1999 (Kitanihon Zosen KK, Hachinohe, Japon) - Gérant Triton Schiffahrts GmbH (Leer, Allemagne) - Opérat. Seatrade Reefer Chartering NV (Curaçao) - Pav. LBR. Sisterships : SANTA CATHARINA (IMO 9213777) - SANTA MARIA (IMO 9194957).
CMA CGM BUENOS AIRES
(Hamburg)
IMO 9160396 - Indicatif d'appel DHSI - MMSI 211859000 - Porte-conteneurs - 195,57x30,20x16,60 m - TE 11,00 m - JB 26 131 - JN 10 106 - PL 30 720 t - P 20 874 kW (mot. 2T-7cyl B&W-HHI 7S70MC / hélice à pas fixe) - V 20 nd - Prop. d'étrave (1 110 kW) - Générat. 2 x 1 500 kVA / 2 x 1 250 kVA - Cap. 2 205 evp (dont 214 reefers) Equipage 24 - Grues 3x45 t - Constr. 1998 (China Shipbuilding Corp / CSBC, Kaohsiung, Taiwan) - Propr./Gérant Rickmers Reederei (Hambourg, Allemagne) - Opérat. CMA CGM (Marseille, France) - Pav. DEU - Ex PATRICIA RICKMERS (2005-2006) - Ex CONTSHIP AUCKLAND (1998-2005). Une trentaine de sisterships : cf. par ex. CMA CGM FORT ST GEORGES.

MARBAT
MARBAT
MARBAT
MARBAT
Le pétrolier maltais MARBAT, un 300 000 t de port en lourd (transport de pétrole brut)
MARBAT
MARBAT
MARBAT
(Valletta)
IMO 9365752 - Indicatif d'appel 9HMC9 - MMSI 249159000 - Pétrolier (crude) - 333,00x60,04x30,50 m - TE 22,50 m - JB 163 257 - JN 106 268 - PL 319 994 t - P 29 340 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Doosan Engine 6S90MC-C / hélice à pas fixe) - V 15,7 nd - Cap. 335 388 m3 (15 citernes) - Constr. 2008 (Samsung Heavy Industries, Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Oman Shipping Co SAOC (Muscat, Oman) - Pav. MLT. Sisterships : ALSACE (IMO 9530905) - MANAH (IMO 9365764) - MAZYONAH (IMO 9365776) - OCEANIS (IMO 9532757).


Un nouveau venu à Brest, le porte-conteneurs LISA (21.03.2012) — Photos Bernard Hily

Ce porte-conteneurs LISA n'est autre que l'ex. GÖTALAND que nous avions vu au Havre en juin 2010. Il remplace le JESSICA B dont le contrat d’affrètement arrive à expiration.

LISA
LISA
LISA (St. John's) - IMO 9287704 - Indicatif d'appel V2FK9 - MMSI 305709000 - Cargo/Porte-conteneurs - 137,50x21,30x9,36 m - TE 7,466 m - JB 7 519 - JN 3 570 - PL 8 632 t - P 8 400 kW (mot. 4T-9cyl MaK-Caterpillar 9M43 / hélice à pas variable) - V 19 nd - Propulseur d'étrave (750 kW) - Générat. 1 x 1 300 kW / 2 x 200 kW - Cap. 11 224 m3 (4 cales) / 864 evp (dont 150 reefers) - Equipage 19 - Constr. 2003 (Maritim Shipyard Sp z oo, Gdansk, Pologne (partie avant de la coque) / J.J. Sietas, Hambourg, Allemagne) - Gérant/Opérat. Nordenhamer Bereederungs (Nordenham, Allemagne) - Pav. ATG - Ex GÖTALAND (2004-2011) - Ex OOCL NORPPA (2003-2004) - Lancé comme ITALIA (2003). Sisterships : cf. GÖTALAND.


Port jusqu'ici un peu "oublié" sur ce site, celui de Saint-Brieuc - Le Légué (21.03.2012) — Photos Jean-Michel Bergougniou
Le port du Légué est le port de Saint-Brieuc et de Plérin. C'est l'un des principaux ports des Côtes d'Armor. Il est situé sur la rivière Le Gouët, qui débouche dans la Manche. Propriété du Conseil général, il est géré par la Chambre de Commerce et d'Industrie des Côtes d'Armor.
Le Legue
Le Legue
Le Legue
Le Legue
D'importants travaux de dragage sont en cours à l'entrée du port et dans l'avant-port (pelleteuse et noria de camions).
Le Legue
Le Legue
Le Legue
Le Legue
Le port du Légué comprend un port de commerce, situé dans l'avant-port de Cesson, qui est un port à marée. Il peut recevoir des caboteurs jusqu'à 8 000 tpl. Son activité, en croissance ces dernières années, concerne principalement des marchandises liées à l'agroalimentaire (engrais, tourteaux pour l'alimentation animale), des minerais réfractaires (kaolin, kerphalite ou andalousite, deux noms pour désigner le même silicate d'aluminium), du charbon, du sable, des ferrailles, du bois de construction (bois de charpente en particulier), etc. Il dispose de diverses grues portuaires (hydrauliques ou à câbles) pour la manutention des marchandises. A quai, le cargo RMS LAAR (renforcé pour les charges lourdes).
Le Legue
Le Legue
Le Legue
Le Legue
RMS LAAR (St. John's) - IMO 8508400 - Indicatif d'appel V2OB7 - MMSI 304511000 - Cargo de divers - 82,32x11,30x5,40 m - TE 4,214 m - JB 1 570 - JN 782 - PL 2 304 t - P 646 kW (mot. 4T-6cyl MWM TBD440-6K / hélice à pas fixe) - V 10 nd - Prop. d'étrave (132 kW) - Cap. GRN 2 894 m3 (1 cale) / 48 evp - Constr. 1985 (Hugo Peters Wewelsfleth Peters & Co Shipyard, Wewelsfleth, Allemagne) - Gérant/Opérat. Rhein Maas & See-Schiffahrts (Allemagne) - Pav. ATG - Ex GEORG LUHRS (1985-2003). Sisterships : SUNTIS (IMO 8513314) - VANGSNES (IMO 8513326).

Le Légué comporte également un port de plaisance (230 anneaux / bateaux ne dépassant pas 18 m de long, avec un TEmax de 3 m) situé dans le bassin à flot (dit bassin Le Gouales de Mézaubran, du nom d'un ancien armateur), et donc accessible via une écluse. Cette écluse à sas fut ouverte à la circulation en 1885 et rallongée en 1935. Longue de 86 m pour 14 m de large, avec une hauteur au seuil de 5 m au-dessus du zéro de la carte marine, elle permet le passage des navires de commerce de 80 m de long, 12,5 m de large et 4,8 m de TE maximum. Les caboteurs de jauge plus importante doivent s'amarrer dans l'avant-port dont l'accessibilité est tributaire de la marée, comme on l'a vu précédemment. Le port du Légué compte également un pôle de réparations navales (il dispose de deux élévateurs dont un de 350 t et un de 20 t de capacité de levage et d'une cabine de peinture pour des bateaux jusqu'à 30 m de longueur). Ci-dessous quelques photos de l'écluse donnant accès au port en eaux profondes et du poste d'éclusage.

Le Legue
Le Legue
Le Legue
Le Legue
Le Legue
Ci-dessous la capitainerie du Légué. Le pilotage est obligatoire pour les navires de plus de 25 m de long. Ce port a également une activité pêche, dont la coquille Saint-Jacques.
Le Legue
Le Legue
Lecture complémentaire : « Éléments du Port », par Gildas Chasseboeuf, 128 pages, 30 €. En vente dans les cafés du Légué, dans les librairies de Saint-Brieuc, etc.


Cargo frigorifique FALCON BAY arrivant à Honfleur le 22.03.2012 — Photos Gérard Né
FALCON BAY
FALCON BAY
FALCON BAY
Ce navire a quelques sisterships dont le FEGULUS que j'ai croisé en quittant Panama City en mars 2011.
FALCON BAY
FALCON BAY
FALCON BAY
FALCON BAY (Monrovia) - IMO 9070137 - Indicatif d'appel A8JI2 - MMSI 636091095 - Cargo frigorifique - 150,01x22,50x13,20 m - TE 9,07 m - JB 10 374 - JN 5 253 - PL 10 532 t - P 11 254 kW (mot. 2T-6cyl B&W-Mitsui 6S60MC / hélice à pas fixe) - V 20,7 nd - Générat. 4 x 600 kW - Cap. 14 893 m3 (réfrigérés) / 234 evp (dont 46 reefers) - Grues 1x35 t / 3x8 t - Constr. 1993 (Shikoku Dockyard, Takamatsu, Japon) - Gérant Triton Schiffahrts (Leer, Allemagne) - Propr. Seatrade Groningen BV (Pays-Bas) - Pav. LBR - Ex IVORY FALCON (1993-2002).


Navires vus à Port Atlantique La Rochelle le 20.03.2012
CFL PATRON
STAR HANSA
SEAMARLIN
FLORENCE-B
PLOYPAILIN NAREE


De plus en plus rare, un navire à mâts de charge, le cargo russe IVAN RYABOV (1979), arrivant à Brest ce 20.03.2012 — Photos Bernard Hily
IVAN RYABOV
IVAN RYABOV
IVAN RYABOV
IVAN RYABOV
Ce cargo, de type Pioner, vient décharger 4 570 t de tourteaux de soja provenant de Nikolayev (Ukraine).
IVAN RYABOV
IVAN RYABOV
IVAN RYABOV
IVAN RYABOV
IVAN RYABOV (Arkhangelsk) - IMO 7942348 - Indicatif d'appel UBSO - MMSI 273119500 - Cargo de divers - 130,30x17,34x8,50 m - TE 6,93 m - JB 5 370 - JN 2 460 - PL 6 070 t - P 5 142 kW (mot. 2T-5cyl B&W-BMZ 5DKRN62/140 / hélice à pas fixe) - V 16,5 nd - Générat. 3 x 320 kW / 1 x 100 kW - Cap. GRN 8 450 m3 (4 cales) / 217 evp - Mâts 1x40 t / 3x20 t - Constr. 1979 (Vyborg Shipyard, Vyborg, Russie) - Propr./Gérant/Opérat. Northern Shipping Co / NSC (Arkhangelsk, Russie) - Pav. RUS - Ex HEIDENAU (1979-1993).

Le port de Brest a déjà reçu d'autres navires de la classe "Pioner Moskvy", comme le PAVEL KORCHAGIN (du même armement russe NSC) en escale mi-août 2010. On le voit ici lors de son arrivée le 16.08.2010. Cf. liste complète des navires de ce type ici.
PAVEL KORCHAGIN
PAVEL KORCHAGIN
PAVEL KORCHAGIN
PAVEL KORCHAGIN
PAVEL KORCHAGIN (Arkhangelsk) - IMO 7832775 - Indicatif d'appel UCPD - MMSI 273117800 - Cargo de divers - 130,30x17,34x8,54 m - TE 6,93 m - JB 5 370 - JN 2 461 - PL 6 070 t - P 4 487 kW (mot. 2T-5cyl B&W-BMZ 5DKRN62/140 / hélice à pas fixe) - V 15,5 nd - Cap. 8 255 m3 (4 cales) - Mâts 1x40 t / 3x20 t - Constr. 1980 (Vyborg Shipyard, Vyborg, Russie) - Propr./Gérant/Opérat. Northern Shipping Co / NSC (Arkhangelsk, Russie) - Pav. RUS.


Quelques nouvelles du Grand Port Maritime de Marseille-Fos le 19.03.2012 — Photos Emmanuel Bonici
De gros changements sur la configuration des quais en darse 2, désormais scindés en deux parties distinctes. La partie la plus au nord de la darse, le quai Seayard Terminal, d'une longueur de 700 m, est équipé de cinq portiques : deux portiques Reggiane/Terex de dernière génération pouvant travailler les navires les plus larges existant à ce jour, soit 22 rangs, et trois portiques Reggiane de 17 rangs de portée (ces derniers, rachetés au GPMM, ont été transférés de l'ancien quai il y a quelques jours seulement ; pour l'heure, seul le P11 – photo ci-dessous – a été remis en exploitation depuis son transfert, les deux autres – P10 et P7 – doivent subir quelques travaux avant leur remise en service).
Le deuxième quai, d'une longueur totale de 1 530 m, est en fait divisé en deux : 600 m appartenant à PortSynergy (filiale de CMA CGM et Dubai Ports World) et le restant à Eurofos, mais c'est Eurofos qui assure la gestion et l'exploitation commerciale de la totalité du linéaire de quai. Deux portiques ZPMC de dernière génération ainsi que trois portiques (deux Reggiane P9-P8 et un Kone P6) de 17 rangs de portée opèrent sur ce quai. A ces cinq portiques over-panamax, s'ajoutent trois portiques Paceco au gabarit panamax, soit 13 rangs de portée (deux sont déjà présents au sud du quai – P2 et P4 – le troisième – P5 – sera transféré dans les jours qui viennent). Ci-dessous, trois autres vues du Seayard Terminal, avec le MSC SONIA en chargement/déchargement.
MSC SONIA
Ce matin du 19.03, au quai Seayard Terminal, deux PCs en exploitation : le MSC SONIA et le KOMODO. Tous deux touchent ce quai pour la première fois (mais ce sont des habitués de Fos). Le premier doit réaliser 1 200 mouvements, tandis que le second en a fait 370 puis a appareillé ce 19.03 à 13h00.
MSC SONIA
KOMODO
KOMODO
KOMODO (Piraeus) - IMO 9001033 - Indicatif d'appel SVSK - MMSI 239558000 - Porte-conteneurs - 242,81x32,20x19,00 m - TE 11,717 m - JB 37 134 - JN 15 100 - PL 43 966 t - P 24 457 kW (mot. 2T/7cyl Sulzer-Korea Heavy Ind. 7RTA84 / hélice à pas fixe) - V 22,5 nd - Prop. d'étrave - Générat. 3 x 1 000 kW - Cap. 2 917 evp (dont 153 reefers) - Constr. 1991 (Hanjin Heavy Industries & Construction, Busan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Danaos Shipping (Le Pirée, Grèce) - Pav. GRC - Ex SHENZHEN DRAGON (2010-2011) - Ex CMA CGM KOMODO (2003-2010) - Ex HANJIN ELIZABETH (1999-2003). Sisterships : ELBE (IMO 9001045) - HANJIN KAOHSIUNG (IMO 8913667) - KALAMATA (IMO 8913679) que nous connaissons comme CALIFORNIA DRAGON.


Port de Fécamp le 16.03.2012 — Photos Christian Maheut
Cargo WILSON BLYTH déchargeant de la néphéline (alumino-silicate de sodium utilisé dans l'industrie du verre et des céramiques).
WILSON BLYTH (Valletta) - IMO 9124419 - Indicatif d'appel 9HQP4 - MMSI 249311000 - Cargo de divers/Porte-conteneurs - 87,90x12,80x7,10 m - TE 5,49 m - JB 2 446 - JN 1 369 - PL 3 680 t - P 1 500 kW (mot. 4T-8cyl Deutz-MWM SBV8M628 / hélice à pas fixe) - V 10,5 nd - Prop. d'étrave (184 kW) - Générat. 3 x 104 kW - V 11,7 nd - Cap. 4 600 m3 (1 cale) / 176 evp (dont 6 reefers) - Equipage 7 - Constr. 1995 (Slovenské Lodenice Komarno, Komarno, Slovaquie) - Gérant/Opérat. Wilson Eurocarriers AS (Bergen, Norvège) - Pav. MLT - Ex KAPITAN DROBININ (1995-2004).


Le transbordeur PIANA en cale sèche à Marseille — Photos Alain Lepigeon
On voit ici (photos du 13.03.2012) le PIANA dans la forme 8 du port de Marseille où son bulbe (qui avait un peu souffert lors d'un des premiers accostages du navire à Marseille) est en cours de restauration. Pas facile, avec un tel fardage et malgré la puissance du PIANA, d'accoster dans le bassin de la Joliette en cas de fort coup de mistral.
PIANA
PIANA
Page précédente
Dernière mise à jour - 24.10.2016

© Françoise Massard  
  www.cargos-paquebots.net