Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Abu Dhabi-III - Adam Asnyk - African  HHB - African Kalmia - African Lily - African Magnolia - Alpine Athelia - Annegret - Anthem of the Seas - Apageon - Arklow Spray - Baltic Cove - Baltic Wolf - BBC Frisia - Bsle Nina - Bsle Vivy - Besiktas Halland - Besiktas Iceland - Boris Vilkitsky - Boris Davydov - Bulk Mexico - Calypso - Canvasback - Captain Astellatos - Carib Palm - CCNI Bilbao - Chipolbrok Galaxy - Chipolbrok Moon - Chipolbrok Star - Chipolbrok Sun - Christophe de Margerie - Clipper Enterprise - Cosrich Lake - Costa Magica - Creole Spirit - Eduard Toll - Egina - Ever Genius - Ever Gifted - Ever Globe - Ever Glory - Ever Golden - Fedor Litke - Four Rigoletto - Foxtrot - Genco Spirit - Georgiy Brusilov - Glory Crescent - Grazia - Hafnia Leo - Hafnia Phœnix - Han Hong - Hardanger - Heranger - Hosanger - Houston - Hovden Spirit - Hoyanger - Jag Lokesh - Jo Alm - Jorden Vesta - Kanaris - Kisogawa - Kraszewki - Leopold Staff - Liwa-V - Macoma - Madeira - Madrid Maersk - Maersk Sara - Manchester Maersk - Manzanillo - Marco Polo - Marlin Iris - Maroudio - Marseille Maersk - Merbabu - Mercurius - Meriom Iris - Meyer Werft 700 - Meyer Werft 713 - Milan Maersk - Minerva Aries - Minerva Pisces - Mol Treasure - Mol Truth - Monaco Maersk - Moscow Maersk - MR Leo - MSC Orchestra - Mumbai Maersk - Munich Maersk - Murcia Maersk - Murex - Mykonos - Namrata - Navios Lyra - Neches - New Success - New Vista - Nikolay Zubov - Nord Gainer - Nord Guardian - Nord Manzanillo - Nord Mykonos - Oak Spirit - OOCL Germany - OOCL Hong Kong - OOCL Indonesia - OOCL Japan - OOCL Scandinavia - OOCL United Kingdom - Oriana C - Ovation of the Seas - Parandowski - Phoenix Hope - Phoenix Light - Pichincha - Ping May - Quantum of the Seas - Quian Kun - Ratna Namrata - Roelof - Rudolf Samoylovich - Sandra - Sara - SCF Yamal - Seaclipper - Semeru - Shanti Sagar-17 - Shanti Sagar-18 - Sigma Integrity - Sigma Triumph - Sirius - Spectrum of the Seas - SPL Tarapaca - Star Kilimanjaro - Star Kirkenes - Steven C - Stolt Alm - Stolt Apal - Stolt Calluna - Stolt Ebony - Stolt Lerk - Stolt Lind - Stolt Maple - Stolt Palm - Sun Rise - Swarna Jayanti - Swarna Kamal - Taagborg - Tedorigawa - Thamesborg - Tiberborg - Tigullio - Torben Spirit - Torm Agnes - Torm Agnete - Torm Astrid - Trinityborg - Trysil Spirit - Vladimir Rusanov - Vladimir Vize - VOC Enterprise - Wladyslaw Orkan - Xin Run Yang -
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...
Page suivante  

Quelques navires nouvellement lancés ou sortis des chantiers (dossier mis en ligne le 01.12.2017)
MILAN MAERSK
BORIS VILKITSKY
OOCL SCANDINAVIA
KISOGAWA
Porte-conteneurs MILAN MAERSK
Méthanier BORIS VILKITSKY
PC OOCL SCANDINAVIA
Pétrolier KISOGAWA
MILAN MAERSK (Copenhagen) - IMO 9778820 - Indicatif d'appel OWGK2 - MMSI 219861000 - Porte-conteneurs - 399,00x58,60x33,20 m - TE 16,50 m - JB 214 286 - JN 78 834 - PL 210 019 t - Ptot 62 000 kW (deux moteurs 2T-7cyl MAN-B&W-Doosan 7G80ME-C9.5-TII /deux hélices à pas fixe) - V 18,5 nd - Deux propulseurs d'étrave - Générat. aux. 1 x 4 600 kW / 2 x 3 840 kW / 2 x 2 880 kW / 2 x 2 000 kW - Cap. 20 568 evp (dont 1 000 reefers) - Constr. 09.2017 (Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering / DSME, Geoje, Corée du Sud) - Propr. A.P. Moller-Maersk (Copenhague, Danemark) - Gérant/Opérat. Maersk Line (Copenhague, Danemark) - Pav. DNK. Sisterships : MADRID MAERSK (IMO 9778791 / 04.2017) - MANCHESTER MAERSK (IMO 9780445 Livrable 12.2017) - MARSEILLE MAERSK (IMO 9778844 / Livrable 01.2018) - MONACO MAERSK (IMO 9778832 / 10.2017) - MOSCOW MAERSK (IMO 9778818 / 07.2017) - MUMBAI MAERSK (IMO 9780471 / Livrable 04.2018) - MUNICH MAERSK (IMO 9778806 / 06.207) - MURCIA MAERSK (IMO 9780457 / Livrable 02.2018), plus deux autres (IMO 9780469 / IMO 9780483) encore sous leurs noms de chantier ("Daewoo 4310" / "Daewoo 4312") livrables respectivement en 03.2018 et 05.2018.
BORIS VILKITSKY (Limassol) - IMO 9768368 - Indicatif d'appel 5BST4 - MMSI 212654000 - Méthanier (LNG) - 299,00x50,00x26,50 m - TE 13,00 m - JB 128 806 - JN 38 641 - PL 96 958 t - Ptot 62 700 kW (six moteurs Wartsila (dont quatre 4T-12cyl 12V50DF et deux 4T-9cyl 9L50DF) couplés à six générateurs qui alimentent trois moteurs électriques de propulsion (de 15 000 kW chacun) / trois azipods) - V 19,5 nd - Cap. 172 693 m3 (gaz naturel liquéfié / 4 cuves prismatiques à membrane / – 163 °C) - Constr. 10.2017 (Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering / DSME, Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Yamal LNG (Moscou, Russie) - Pav. CYP. Sisterships : BORIS DAVYDOV (IMO 9768394 / Livrable 11.2018) - CHRISTOPHE DE MARGERIE (IMO 9737187 / 11.2016 / Lancé comme SCF YAMAL) - EDUARD TOLL (IMO 9750696 / Livrable 01.2018) - FEDOR LITKE (IMO 9768370 / 11.2017) - GEORGIY BRUSILOV (IMO 9768382 / Livrable 10.2018) - NIKOLAY ZUBOV (IMO 9768526 / Livrable 12.2018) - RUDOLF SAMOYLOVICH (IMO 9750713 / Livrable 08.2018) - VLADIMIR RUSANOV (IMO 9750701 / Livrable 12.2017) - VLADIMIR VIZE (IMO 9750658 / Livrable 09.2018). Cinq autres (IMO 9750725 / IMO 9750737 / IMO 9750660 / IMO 9750749 / IMO 9750672), encore sous leurs noms de chantier ("Daewoo 2430 à 2434), seront normalement livrés entre 07.2019 et 11.2019.
OOCL SCANDINAVIA (Hong Kong) - IMO 9776212 - Indicatif d'appel VRRB8 - MMSI 477121200 - Porte-conteneurs - 399,87x58,80x32,50 m - TE 16,00 m - JB 210 890 - JN 63 279 - PL 191 343 t - P 61 530 kW (mot. 2T-11cyl MAN-B&W-Doosan 11G95ME-C9.5 / hélice à pas fixe) - V 21 nd - Deux propulseurs d'étrave - Générat. aux. 4 x 4 300 kW - Cap. 21 413 evp (dont 1 500 reefers) - Constr. 11.2017 (Samsung Heavy Industries, Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Orient Overseas Container Line / OOCL (Wan Chai, Hong Kong, Chine) - Pav. HKG. Sisterships : OOCL GERMANY (IMO 9776183 / 08.2017) - OOCL HONG KONG (IMO 9776171 / 05.2017) - OOCL INDONESIA (IMO 9776224 / Livrable 12.2017) - OOCL JAPAN (IMO 9776195 / 09.2017) - OOCL UNITED KINGDOM (IMO 9776200 / 09.2017).
KISOGAWA (Panama) - IMO 9805087 - Indicatif d'appel HPUX - MMSI 352204000 - Pétrolier (Transport de brut) - 339,50x60,00x28,90 m - TE 21,00 m - JB 161 486 - JN 102 798 - PL 312 020 t - P 21 670 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-CSSC-MES Diesel 7G80ME-C9.5 / hélice à pas fixe) - V 15 nd - Générat. aux. 3 x 1 160 kW - Cap. 340 000 m3 (15 citernes) - Constr. 11.2017 (Nantong Cosco KHI Ship Engineering / NACKS, Nantong, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Kawasaki Kisen Kaisha / K Line (Chiyoda-ku, Tokyo, Japon) - Pav. PAN. Sisterships : TEDORIGAWA (IMO 9805099 / Livrable 06.2018) - NANTONG COSCO KHI 248 (Nom de chantier / IMO 9839856 / Livrable 09.2018).

MUREX
EGINA
SHANTI SAGAR-17
MOL TRUTH
Méthanier MUREX
FPSO EGINA
Drague SHANTI SAGAR-17
Porte-conteneurs MOL TRUTH
MUREX (Nassau) - IMO 9705641 - Indicatif d'appel C6CH7 - MMSI 311000475 - Méthanier (LNG) - 294,90x46,40x26,50 m - TE 12,50 m - JB 113 263 - JN 33 979 - PL 95 235 t - Ptot 36 400 kW (deux moteurs 2T-5cyl MAN-B&W-Doosan 5G70ME-C9-GI / deux hélices à pas fixe) - V 15 nd - Générat. aux. 2 x 4 400 kW / 2 x 2 900 kW - Cap. 169 540 m3 (gaz liquéfié / 4 cuves prismatiques à membrane / – 163 °C) - Constr. 11.2017 (Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering / DSME, Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant Teekay (Vancouver, Canada & Hamilton, Bermudes) - Pav. BHS. Sisterships : CREOLE SPIRIT (IMO 9681687 / 02.2016) - MACOMA (IMO 9705653 / 10.2017) - OAK SPIRIT (IMO 9681699 / 07.2016) - TORBEN SPIRIT (IMO 9721401 / 02.2017), plus deux navires encore en cours de construction (IMO 9810367 / IMO 9810379), encore sous leurs noms de chantier ("Daewoo 2466" / "Daewoo 2467"), livrables respectivement en 10.2011 et 11.2011.
EGINA (Panama) - IMO 9695896 - Indicatif d'appel 3EYT5 - MMSI 372750000 - FPSO (Floating Production, Storage and Offloading vessel / Navire d'extraction-stockage-traitement du pétrole) non motorisé - 330,00x61,00x33,50 m - JB 219 830 - JN 141 857 - PL 255 000 t - Constr. 10.2017 (Samsung Heavy Industries, Geoje, Corée du Sud) - Gérant/Opérat. Total Upstream Nigeria (Nigeria) - Pav. PAN.
SHANTI SAGAR-17 (Kingstown) - IMO 9802451 - Indicatif d'appel J8B5647 - MMSI 377191000 - Drague aspiratrice en marche - 106,62x24,20x9,09 m - TE 7,414 m - JB 8 294 - JN 2 488 - PL 10 350 t - Ptot 7 200 kW (deux moteurs 4T-8cyl Wartsila 8L32 / deux hélices à pas variable) - V 14 nd - Prop. d'étrave (2 x 375 kW) - Générat. aux. 2 x 750 kW / 2 x 730 kW - Constr. 11.2017 (IHC Holland, Kinderdijk, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Adani Group (Ahmedabad, Inde) - Pav. VCT. Sistership : SHANTI SAGAR-18 (IMO 9802463 / 11.2017).
MOL TRUTH (Panama) - IMO 9773210 - Indicatif d'appel 3FBJ9 - MMSI 356984000 - Porte-conteneurs - 400,00x58,50x26,20 m - TE 16,025 m - JB 210 691 - JN 96 904 - PL 189 766 t - P 56 380 kW (mot. 2T-11cyl MAN-B&W-Mitsui 11G95ME-C9 / hélice à pas fixe) - V 24 nd - Prop. d'étrave (2 x 2 500 kW) - Générat. aux. 4 x 3 500 kW - Cap. 20 182 evp (dont 1 500 reefers) - Constr. 10.2017 (Imabari Shipbuilding, Saijo, Japon) - Propr./Gérant Shoei Kisen Kaisha (Imabari-Shi, Japon) - Opérat. MOL / Mitsui OSK Lines (Tokyo, Japon) - Pav. PAN. Sisterships : EVER GENIUS (IMO 9786815 / Livrable 05.2018) - EVER GIFTED (IMO 9786827 / Livrable 02.2019) - EVER GLOBE (IMO 9786841 / Livrable 05.2019) - EVER GLORY (IMO 9786839 / Livrable 01.2019) - EVER GOLDEN (IMO 9811012 / Livrable 03.2018) - MOL TREASURE (IMO 9773222 / Livrable 01.2018), plus une dizaine d'autres sisterships livrables entre 10.2018 et 06.2020.


Venant d'Amsterdam, le vraquier APAGEON rejoint la mer du Nord via le Noordzeekanaal (28.11.2017) — Photos Nico Kemps
APAGEON
APAGEON
APAGEON (Valletta) - IMO 9278870 - Indicatif d'appel 9HRM8 - MMSI 256334000 - Vraquier - 189,90x32,26x17,00 m - TE 12,02 m - JB 30 012 - JN 17 843 - PL 52 483 t - P 7 800 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Mitsui 6S50MC / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux. 3 x 420 kW / 1 x 80 kW - Cap. GRN 67 756 m3 (5 cales) - Grues 4 x 30 t - Constr. 06.2005 (Tsuneishi Heavy Industries (Cebu), Balamban, Philippines) - Propr./Gérant/Opérat. Marine Trust (Athènes, Grèce) - Pav. MLT - Ex CLIPPER ENTERPRISE (07.2006-11.2006) - Ex VOC ENTERPRISE (06.2005-07.2006). Navire-catalogue : des dizaines de sisterships.


Le cargo HERANGER quitte La Rochelle le 25.11.2017 — Photos Samuel Daguenet
Le cargo norvégien "open hatch" (voir ici la signification de ce terme) HERANGER appareille du port de La Rochelle le 25.11.2017 à 14h30, mettant le cap sur Flessingue — Vlissingen en néerlandais — port qui est le leader européen pour l'importation de pâte à papier (4,5 Mt ont été traitées en 2015 dans ce port de la province de Zélande, au S-O des Pays-Bas). Il avait accosté au quai Chef de Baie (poste CB02) du GPMLR le 23.11 à 18h30, en provenance de Portocel (port brésilien, sur la côte Nord de l'état de Espirito Santo, à 30 milles du port de Vitória auquel il est administrativement rattaché, et qui est spécialisé pour le chargement de pâte à papier — Vitória est située à environ 400 km au nord de Rio de Janeiro). Il était en effet venu livrer 19 000 t de pâte à papier. Notons que le port de La Rochelle est le deuxième importateur européen de pâte à papier (derrière Flessingue donc). Pour mémoire, nous consommons en France 3 Mt de pâte vierge (non recyclée), dont près de 2 Mt importées (1,95 Mt exactement en 2016). Un tiers de ce tonnage transite par le GPMLR, près de 60 % des pâtes d’Amérique du Sud (Brésil, Chili et Uruguay depuis peu).
HERANGER
HERANGER
HERANGER
HERANGER (Singapore) - IMO 9079121 - Indicatif d'appel 9VAW7 - MMSI 563493000 - Cargo Open Hatch / OHGC - 213,40x31,00x19,00 m - TE 12,016 m - JB 37 150 - JN 14 888 - PL 50 198 t - P 11 504 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Korea Heavy Industries 6S60MC / hélice à pas fixe) - V 16 nd - Deux propulseurs transversaux (av. 1 471 kW / arr. 736 kW) - Générat. aux. 2 x 1 300 kW / 1 x 720 kW - Cap. 60 679 m3 (11 cales) / 2 148 evp - Grues-portiques 2 x 70 t - Constr. 06.1995 (Daewoo Heavy Industries, Geoje, Corée du Sud) - Jumboïsé en 07.2006 - Propr./Gérant/Opérat. Saga Welco (Nøtterøy, Norvège) - Pav. SGP - Ex STAR HERANGER (06.1995-01.2008). Sisterships : HARDANGER (IMO 9079119 / 05.1995) - HOSANGER (IMO 9081801 / 07.1995) - HOYANGER (IMO 9100073 / 08.1995).


Quelques navires vus à Québec (Canada) — Photos Gilles Jobidon
Le cargo open hatch norvégien STAR KILIMANJARO, en provenance des Etats-Unis, est en train de charger à Québec une cargaison de minerai le 23.11.2017. Le vraquier mannois NORD MANZANILLO remonte le Saint-Laurent le 22.11.2017. Arrivant du Brésil, il est d'abord allé livré à Port-Alfred (rattaché à Saguenay, ce port est situé sur la rivière éponyme). Il se rend maintenant à Montréal pour y prendre une nouvelle cargaison destinée au Mexique. Le vraquier AFRICAN KALMIA, lui aussi appartenant à un armateur de l'ïle de Man, est un habitué du Saint-Laurent (nous l'avons vu accosté à Québec le 11.11.2017). Là, il arrive de Montréal, le 21.11.2017, descendant le fleuve en direction du large, afin de rejoindre la Colombie.
STAR KILIMANJARO
NORD MANZANILLO
AFRICAN KALMIA
Cargo STAR KILIMANJARO
Vraquier NORD MANZANILLO
Vraquier AFRICAN KALMIA

STAR KILIMANJARO (Bergen) - IMO 9396139 - Indicatif d'appel LAIG7 - MMSI 257350000 - Cargo open hatch - 208,78x32,20x19,50 m - TE 12,34 m - JB 37 158 - JN 13 824 - PL 49 862 t - P 11 900 kW (mot. 2T-5cyl MAN-B&W-HHI 5S60MC-C / hélice à pas fixe) - V 16 nd - Deux propulseurs transversaux (av. 1 500 kW / arr. 750 kW) - Générat. aux. 2 x 1 350 kW / 1 x 750 kW - Cap. GRN 65 357 m3 (11 cales) / 1 420 evp - Grues portiques 2 x 70 t - Constr. 09.2009 (Hyundai Mipo Dockyard, Ulsan, Corée du Sud) - Propr. Grieg Star (Bergen, Norvège) - Gérant/Opérat. G2 Ocean (Bergen, Norvège) - Pav. NOR. Sisterships : cf. STAR KIRKENES (IMO 9396127 / 06.2009).
NORD MANZANILLO (Majuro) - IMO 9450818 - Indicatif d'appel V7SN8 - MMSI 538003689 - Vraquier - 180,00x30,00x14,70 m - TE 9,90 m - JB 23 456 - JN 11 522 - PL 34 426 t - P 7 900 kW (mot. 2T-5cyl MAN-B&W-Doosan 5S50MC-C / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Générat. aux. 3 x 600 kW - Cap. GRN 48 766 m3 (5 cales) - Grues 4 x 35 t - Constr. 08.2010 (SPP Shipbuilding, Tongyeong, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Oceanic Marine Management (Douglas, Ile de Man) - Pav. MHL - Ex MANZANILLO (09.2016-11.2016) - Ex LISA J (08.2010-09.2016). Navire-catalogue : plus de 50 sisterships, je n'en reconnais que quelques-uns (dont certains vus à La Rochelle) : BALTIC COVE (IMO 9450727 / 04.2010) - CANVASBACK (IMO 9485904 / 11.2011) - FOUR RIGOLETTO (IMO 9450674 / 04.2011) - FOXTROT (IMO 9580144 / 10.2012) - GENCO SPIRIT (IMO 9450777 / 11.2011) - MERCURIUS (IMO 9580091 / 11.2010) - NAVIOS LYRA (IMO 9498626 / 06.2012) - NORD MYKONOS (IMO 945079110 / 11.2009 / Ex MYKONOS 10.2016-12.2016 / Ex STEVEN C 11.2009-10.2016) - ORIANA C (IMO 9450844 / 02.2012) - SIRIUS (IMO 9541887 / 01.2011) - SPL TARAPACA (IMO 9580132 / 08.2011).

Le vraquier irlandais ARKLOW SPRAY descend le Saint-Laurent, le 20.11.2017, faisant route de Sorel (ville située à la confluence du Saint-Laurent et de la rivière Richelieu, à mi-chemin entre Montréal et Trois-Rivières) et le Brésil. Nous conaissons déjà ce navire pour l'avoir vu en Seine le 05.04.2016. Quant au pétrolier américain SIGMA TRIUMPH, un 100 000 tpl, il arrive du Texas et va livrer sa cargaison chez Valero, dont le siège est à Montréal et qui possède une raffinerie à Lévis (ville située sur la rive droite du Saint-Laurent, presqu'en face de Québec) : la raffinerie Jean-Gaulin. Cette raffinerie, ouverte en 1971, est la première au Québec et la deuxième au Canada en termes de capacité (265 000 barils par jour). Sa capacité de stockage est de 8,7 millions de barils de brut, produits intermédiaires et raffinés. Elle peut aussi stocker du gaz de pétrole liquéfié.
ARKLOW SPRAY
SIGMA TRIUMPH
Vraquier ARKLOW SPRAY
Pétrolier SIGMA TRIUMPH
SIGMA TRIUMPH (Monrovia) - IMO 9410650 - Indicatif d'appel A8RO5 - MMSI 636091686 - Pétrolier - 244,00x42,00x21,00 m - TE 15,021 m - JB 57 221 - JN 32 953 - PL 105 291 t - P 13 560 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-HHI 6S60MC-C / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux. 3 x 710 kW - Cap. 114 610 m3 (12 citernes) - Constr. 03.2009 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant Heidmar (Norwalk, Etats-Unis) - Opérat. Sigma Tankers / Filiale d'Heidmar (Norwalk, Etats-Unis) - Pav. LBR - Ex ALPINE ATHELIA (03.2009-05.2014). Sisterships : ABU DHABI-III (IMO 9489027 / 07.2011) - CAPTAIN A STELLATOS (IMO 9439670 / 03.2010) - GLORY CRESCENT (IMO 9607734 / 01.2013) - HOVDEN SPIRIT (IMO 9596997 / 08.2012 / Ex NECHES 08.2012-06.2014) - JAG LOKESH (IMO 9390599 / 01.2009 / Ex PHOENIX LIGHT 01.2009-09.2017) - LIWA-V (IMO 9489039 / 09.2011) - MERBABU (IMO 9388364 / 04.2008) - MINERVA ARIES (IMO 9412177 / 11.2008) - MINERVA PISCES (IMO 9410179 / 10.2008) - NAMRATA (IMO 9401154 / 07.2008 / Ex RATNA NAMRATA 07.2008-09.2017) - PHOENIX HOPE (IMO 9390587 / 11.2008) - PICHINCHA (IMO 9422407 / 01.2010) - SEMERU (IMO 9388376 / 06.2008) - SIGMA INTEGRITY (IMO 9410648 / 02.2009) - SWARNA JAYANTI (IMO 9467720 / 09.2010) - SWARNA KAMAL (IMO 9467732 / 11.2010) - TRYSIL SPIRIT (IMO 9593414 / 04.2012).


Arrivée à Marseille (à bord du SUN RISE)
et mise en service du caissonnier MARCO POLO
(pour le chantier d'agrandissement de Monaco)

Photos Emmanuel Bonici


La grande forme 10 de Marseille constamment occupée (novembre 2017) — Photos Emmanuel Bonici
Nous avons vu le paquebot MSC ORCHESTRA entrer dans la grande forme 10 des bassins de Marseille le 24.10.2017, inaugurant ainsi la reprise de fonction de cette forme. Le Chantier naval de Marseille (CNM) a assuré non seulement l'arrêt technique quinquennal du paquebot, mais lui a aussi installé un scrubber (système d'épuration des gaz d'échappement). On voit le MSC ORCHESTRA dans la forme 10 (ci-dessous à gauche) juste avant sa remise en eau. Le paquebot en est sorti dans la nuit du 14 au 15.11.2017. Après avoir fait un tour en mer pour tester ses systèmes, il est revenu se mettre à quai pour faire le plein de carburant (photo ci-dessous à droite ; c'est le soutier CAP PINEDE qui est intervenu). Puis il a appareillé, le 15.11 vers 19h, à destination de Barcelone.
MSC ORCHESTRA
MSC ORCHESTRA
La forme 10 n'est pas restée longtemps vide puisque, dès le 15.11.2017 au matin, le paquebot COSTA MAGICA est à son tour entré dans la forme. L'attinage n'a pas été refait entre la sortie du MSC ORCHESTRA et l'entrée du COSTA MAGICA car il avait été prévu pour les deux navires. Seule différence : ce dernier est entré en marche avant alors que le MSC ORCHESTRA s'était positionné cul vers le fond de la forme. Le COSTA MAGICA va bénéficier, jusqu’au 24.11, d’un arrêt technique conduit par le CNM dont son armateur, Costa Croisières, est actionnaire depuis 08.2016 (il est rentré au capital du CNM à raison de 33 %). Une fois les travaux terminés, à la fin novembre, un autre navire de cet armement italien, le COSTA PACIFICA, prendra sa place. D'autres paquebots du même armement — COSTA neoCLASSICA, COSTA VICTORIA (IMO 9109031 / positionné en Chine depuis 2015, proposant des croisières Shanghai - Singapour), etc.  — devraient eux aussi faire leurs arrêts techniques programmés dans la forme 10 fin 2017 - début 2018. Sur les deux photos ci-dessous, on voit le COSTA MAGICA dans la forme 10, photographié depuis les hauteurs de l’Estaque (j'ai eu l'occasion de naviguer une quinzaine de jours à bord du COSTA MAGICA en 02.2016, à l'occasion d'une croisière en boucle dans les Caraïbes, appareillage et accostage à Pointe-à-Pitre, Guadeloupe — plusieurs encadrés sur cette page ici).
COSTA MAGICA
COSTA MAGICA


Le cargo néerlandais ROELOF en escale à Fécamp (17.11.2017) — Photos Gérard Né
Ici photographié à Fécamp le 17.11.2017 après-midi, amarré au quai Joseph Duhamel, le petit cargo néerlandais ROELOF y est en escale depuis le 14.11 à 08h00. Il est, semble t-il, venu charger des pièces de machines pour les Bahamas.
ROELOF
ROELOF
ROELOF
ROELOF
Son appareillage se fera le 17.11 vers 21h30, à la pleine mer, cap sur Freeport (Bahamas). Nous avons évoqué ce port il y a bien longtemps (c'était le 05.08.2008) car c'est le chantier Grand Bahama de ce port qui avait alors racheté le dock flottant du Havre (l'un des plus grands au monde). A droite, à bord du ROELOF, deux marins philippins, très souriants comme à leur habitude. Bonne route à eux et à leurs collègues.
ROELOF
ROELOF
ROELOF
ROELOF
ROELOF (Rotterdam) - IMO 8919879 - Indicatif d'appel PHFE - MMSI 246453000 - Cargo de divers - 107,39x19,00x10,60 m - TE 8,275 m - JB 5 780 - JN 3 152 - PL 7 912 t - P 4 235 kW (mot. 4T-7cyl MAN-B&W 7L40/54 / hélice à pas variable) - V 14 nd - Prop. d'étrave (400 kW) - Générat. aux. 3 x 600 kW / 1 x 500 kW - Cap. GRN 10 282 m3 (1 cale) / 461 evp (dont 30 reefers) - Grues 2 x 150 t - Constr. 01.1992 (J.J. Sietas, Hambourg, Allemagne) - Propr./Gérant/Opérat. Amasus Shipping BV (Farmsum, Pays-Bas) - Pav. NLD - Ex BBC FRISIA (08.2000-04.2007) - Ex CALYPSO (07.1999-08.2000) - Ex ANNEGRET (01.1992-07.1999). Sisterships : cf. BSLE NINA (IMO 9109108 / 01.1995). A noter que, depuis, deux sisterships ont été ferraillés : le BSLE VIVY (IMO 9109093 / 12.1994) démoli en 07.2017 en Inde (par Ag Enterprise) et le HAN HONG (IMO 8919867 / 11.1991) démoli en 02.2016 en Inde lui aussi (mais par Pvr Ship Breaking Company). Ce dernier avait été déclaré "Total Loss" le 15.09.2015.






Quelques navires en escale à Québec (Canada) ou en route sur le Saint-Laurent (10-15.11.2017) — Photos Gilles Jobidon
Le vraquier grec MAROUDIO vient d'appareiller de Québec le 15.11.2017 où il a livré du ciment. Il se rend à Montréal pour y prendre une nouvelle cargaison. Le cargo néerlandais TAAGBORG traverse Québec le 13.11.2017, en provenance du Bosphore. Il remonte le Saint-Laurent en direction de Valleyfield (port créé en 1936 à environ 60 km au Sud-Ouest de Montréal et à 20 km au Nord de la frontière avec l'Ontario), ce qui représente un voyage de plus d'un mois. Le vraquier AFRICAN KALMIA a accosté à Québec dans la nuit du 10.11.2017, avec une cargaison de minerai.
MAROUDIO
TAAGBORG
AFRICAN KALMIA
Vraquier MAROUDIO
Cargo TAAGBORG
Vraquier AFRICAN KALMIA
MAROUDIO (Majuro) - IMO 9277254 - Indicatif d'appel V7BB7 - MMSI 538007262 - Vraquier - 189,99x32,26x17,90 m - TE 12,57 m - JB 31 269 - JN 18 549 - PL 56 020 t - P 9 480 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Mitsui 6S50MC-C / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux. 3 x 480 kW - Cap. GRN 70 800 m3 (5 cales) - Grues 4 x 30 t - Constr. 10.2003 (Mitsui Eng. & Shipbuilding / MES, Tamano, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. Niovis Shipping (Le Pirée, Grèce) - Pav. MHL. Navire-catalogue : des dizaines de sisterships.
TAAGBORG (Delfzijl) - IMO 9546461 - Indicatif d'appel PCSZ - MMSI 246912000 - Cargo de divers - 172,28x21,49x13,31 m - TE 9,38 m - JB 14 695 - JN 6 695 - PL 21 338 t - P 7 500 kW (mot. 4T-6cyl Wartsila 6L46F / hélice à pas variable) - V 14,5 nd - Prop. d'étrave (750 kW) - Générat. aux. 1 x 800 kW / 3 x 450 kW - Cap. GRN 23 000 m3 (2 cales) / 1 228 evp (dont 72 reefers) - Grues 4 x 60 t - Constr. 05.2013 (Hudong-Zhonghua Shipbuilding, Shanghai, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Wagenborg Shipping BV (Delfzijl, Pays-Bas) - Pav. NLD - Ex CCNI BILBAO (06.2014-06.2015) - Ex TAAGBORG (05.2013-06.2014). Sisterships : THAMESBORG (IMO 9546459 / 01.2013) - TIBERBORG (IMO 9546473 / 07.2013) - TRINITYBORG (IMO 9546485 / 11.2013).
AFRICAN KALMIA (Monrovia) - IMO 9666431 - Indicatif d'appel D5DI9 - MMSI 636015892 - Vraquier - 175,00x27,00x12,70 m - TE 8,70 m - JB 19 213 - JN 9 474 - PL 28 000 t - P 4 950 kW (mot. 2T-5cyl MAN-B&W-Hudong Heavy Machinery 5S46ME-B8 / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Générat. aux. 3 x 674 kW / 1 x 120 kW - Cap. GRN 38 924 m3 (5 cales) - Grues 4 x 30 t - Constr. 01.2016 (Guangzhou Wenchong Shipyard, Guangzhou, Chine) - Gérant/Opérat. Seaboard Overseas (Douglas, Ile de Man) - Pav. LBR. Sisterships : AFRICAN HHB (IMO 9666429 / 11.2015) - AFRICAN LILY (IMO 9666443 / 06.2015) - AFRICAN MAGNOLIA (IMO 9666455 / 03.2016).


Le vieux caboteur moldave CARIB PALM bientôt démoli à Brest par les Recycleurs Bretons

Ayant été arraisonné par les Douanes françaises le 10.12.2015 (au niveau du détroit du Pas-de-Calais), avec près de 2,4 t de cocaïne à son bord (il arrivait de Colombie et se rendait à Gdansk, Pologne / valeur de la "prise" : de l'ordre de 500 M€), le petit cargo polyvalent moldave CARIB PALM (de 1977, photos ci-dessous de Benoît Donne) avait été saisi et restait amarré dans le port de Boulogne-sur-Mer (au quai de l'Europe) depuis cette date, soit bientôt deux ans.

CARIB PALM
CARIB PALM
Il sera prochainement (après dépollution partielle) remorqué jusqu'à Brest, où il sera finalement démantelé par les Recycleurs Bretons (ils ont gagné la seconde vente aux enchères qui s'est déroulée fin octobre / la première, qui avait eu lieu début 2017, n'avait pas abouti, faute d'acquéreurs). A noter que les Recycleurs Bretons, basés sur le port de Brest, souhaitent devenir un leader français, voire européen, dans le domaine de la déconstruction industrielle et navale. C'est dans cette optique qu'ils ont récemment créé la marque "Navaléo", ciblant la dépollution, la déconstruction et le recyclage des déchets. Quant aux membres d'équipage du CARIB PALM (capitaine géorgien - 10 marins ukrainiens - 1 marin turc), ils seraient toujours emprisonnés (selon la "Voix du Nord").
CARIB PALM (Giurgiulesti) - IMO 7623083 - Indicatif d'appel ERZN - MMSI 214182614 - Cargo de divers - 75,16x12,90x5,62 m - TE 3,45 m - JB 1 467 - JN 828 - PL 1 523 t - P 919 kW (mot. 4T-6cyl MaK 6MU452AK / hélice à pas fixe) - V 12 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 3 x 97 kW - Cap. GRN 370 m3 (2 cales) / 65 evp - Mâts de charge 2 x 15 t / 2 x 5 t - Constr. 12.1977 (Husumer Schiffswerft, Husum, Allemagne) - Dernier propr./gérant/opérat. Carib Coastal Marine Shipping (Bequia, Saint-Vincent-et-Grenadines) - Pav. Moldavie (depuis 10.2015) - Ex JORGEN VESTA (12.1997-06.2002).
La République de Moldavie (cf. carte) est un petit pays d'Europe Orientale (33 700 km2 / 3,6 millions d'habitants / Indépendant depuis 1991 / Capitale : Chisinau / Langue officielle : le roumain depuis fin 2013, mais le russe et l'ukrainien y sont couramment parlés), coincé entre la Roumanie à l'Ouest et l'Ukraine à l'Est. Il n'a pas d'accès direct à la mer, ce qui ne l'empêche pas d'avoir en propre une cinquantaine de navires immatriculés en Moldavie et surtout, en tant que "zone franche", d'enregistrer sous pavillon moldave environ 380 navires étrangers (chiffre 2013 fourni par l'entreprise publique moldave "Capitania portului Giugiulesti”), dont 330 navires maritimes et 50 bateaux fluviaux. Ces navires sont immatriculés dans le Port International Libre de Giurgiulesti (ou Giurgiulesti International Free Port, géré par la société néerlandaise Danube Logistics). Ce port fluvial, créé en 2005, est situé à l'extrémité Sud du pays, à la confluence du Prut et du Danube. C'est par ce dernier fleuve (Dunarea en roumain), suffisamment profond pour accueillir les navires maritimes, que la Moldavie communique avec la mer. Le Danube — dont seulement 340 m sont "moldaves" — se jette dans la mer Noire en trois branches, qui aboutissent respectivement à Kilia (port Ukrainien situé au S-O d'Odessa), à Sulinia (port du N-E de la Roumanie) et à St. George (autre port roumain, légèrement plus au sud). Le point "zéro" (PK 0) du Danube est le phare de Sulina en bordure de la mer Noire (situé en Roumanie comme on vient de le dire).


Les "crude oil carriers" NEW VISTA et SARA en escale au Havre - Antifer le 14.11.2017 — Photos Gérard Né
Le VLCC (Very Large Crude Carrier) chinois NEW VISTA est arrivé sur rade du Havre le 11.11.2017 à 08h30, en provenance de Sidi Kerir (terminal pétrolier égyptien situé au S-O d'Alexandrie). Il n'embarque le pilote que le 13.11 à 17h00, passant les digues à 19h30. Il va accoster au poste AFR E. Sa prochaine escale sera le terminal de Fawley (près de Southampton) où est installée la plus importante raffinerie du Royaume-Uni (exploitée par ExxonMobil). Ses date et heure d'appareillage ne sont pas encore connues. Le poste AFR W est lui toujours occupé par le "300 000 tpl" français SARA. Ce dernier est resté mouillé sur rade pendant une semaine : arrivé de Kharg Island (principal port d'exportation du pétrole iranien, situé dans la partie N-E du golfe Persique) le 03.11.2017 en milieu de journée, il n'a accosté que le 10.11 en fin de matinée. Il appareillera pour Donges le 15.11 dans la matinée. Ces deux premières photos ont été prises près du phare d'Antifer (dans le nord du port).
NEW VISTA et SARA
NEW VISTA et SARA
Les quatre photos suivantes ont été prises sur les hauteurs de Bruneval (cf. bref historique plus bas).
NEW VISTA et SARA
D'autres photos du SARA ici (vues générales et gros-plans), déjà à Antifer, le 19.04.2017. Sur la photo de droite ci-dessous, on aperçoit à l'horizon le chimiquier SOLERO (IMO 9428085 / 09.2009) venant du Havre et filant vers Fredericia (port de la côte Est du Jutland, Danemark). Ce citernier est l'un des sisterships du SOLANDO (IMO 9428073 / 09.2009) par exemple.
NEW VISTA et SARA
NEW VISTA et SARA
NEW VISTA et SARA
NEW VISTA (Monrovia) - IMO 9458614 - Indicatif d'appel A8XW9 - MMSI 636014990 - Pétrolier (Transport de brut) - 330,00x60,00x29,70 m - TE 21,522 m - JB 157 039 - JN 99 043 - PL 297 253 t - P 25 480 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-Doosan 7S80MC / hélice à pas fixe) - V 15,8 nd - Générat. aux. 3 x 975 kW - Cap. 324 600 m3 (15 citernes) - Constr. 07.2011 (Dalian Shipbuilding Industry Co / DSIC, Dalian, Chine) - Gérant/Opérat. Associated Maritime Co Ltd / AMCL (Hong Kong, Chine) - Pav. LBR. Une trentaine de sisterships. Nous n'en connaissons jusqu'ici que trois, tous vus déjà à Antifer : COSRICH LAKE (IMO 9646986 / 06.2012) - NEW SUCCESS (IMO 9434632 / 07.2010) - XIN RUN YANG (IMO 9389760 / 07.2009).

SARA (Marseille) - IMO 9537745 - Indicatif d'appel FIOF - MMSI 228047900 - Pétrolier (Transport de brut) - 332,00x60,00x30,50 m - TE 22,60 m - JB 164 641 - JN 110 440 - PL 323 183 t - P 29 340 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-STX 6S90MC-C / hélice à pas fixe) - V 16,2 nd - Générat. aux. 1 x 1 800 kW /  2 x 1 250 kW / 1 x 250 kW - Cap. 344 443 m3 (15 citernes) - Constr. 06.2011 (STX Offshore & Shipbuilding, Changwon-Jinhae, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Euronav (Anvers, Belgique / Le Pirée, Grèce) - Pav. FRA - Ex MAERSK SARA (06.2011-06.2014). Sisterships : cf. SANDRA (IMO 9537757 / 08.2011).


Brève histoire du Mémorial de Bruneval
Le Mémorial de Bruneval (2012, cf. photo ci-dessous) se trouve sur la commune côtière de Saint-Jean-Bruneval (76280), située entre Etretat (à 8 km au Nord) et Le Havre (à 20 km au sud). Le caisson du monument est réalisé en acier corten (acier autopatinable façon rouille) qui a l'avantage de très bien résister aux conditions climatiques sévères, et donc aux embruns maritimes.
Ce Mémorial est dédié aux troupes britanniques et aux résistants français. Et, plus précisément, il commémore le Raid franco-britannique de Bruneval ou Opération Biting du 27 février 1942, raid considéré comme la première opération offensive des alliés en France après la défaite de juin 1940, c'est-à-dire dans une France occupée par le Troisième Reich. L'objectif de cette opération, menée par les forces alliées associées aux réseaux de résistants français, était de détruire une station radar allemande positionnée sur les hauteurs de Bruneval, et qui permettait à l'ennemi de détecter les vols des escadrilles venant d'Angleterre (ce radar avait été localisé grâce à des reconnaissances aériennes et à des renseignements fournis par les résistants français). C'est ainsi que, dans la nuit du 27 au 28 février 1942, un groupe de 119 parachutistes britanniques, écossais et canadiens (de la C Company) ont été largués près de l'objectif, à partir d'avions de la Royal Air Force. Ils rejoignirent au sol deux autres groupes (dont 13 soldats dirigés par le Major Frost et des résistants français encadrés par le colonel Rémy), et parvinrent à neutraliser les défenses ennemies locales et à détruire l'installation allemande.
L'objectif fut atteint avec un minimum de pertes humaines (il y eut quand même deux morts et sept blessés, tandis que six furent faits prisonniers par les Allemands). Ce sont environ 130 soldats en tout qui participèrent à ce raid (ils appartenaient à la First Parachute Brigade, à la Royal Air Force, à la Royal Navy et aux réseaux de résistants français). Une fois ce coup de force réalisé avec succès, les alliés (et leurs prisonniers allemands) purent embarquer sur un engin amphibie volontairement échoué sur la plage puis remorqué vers le large où ils purent embarquer à bord de vedettes britanniques.

La première stèle de Bruneval fut inaugurée par le Général de Gaulle le 30 mars 1947, en présence d'anciens résistants et déportés (entre 10 000 et 20 000). Il s'agissait d'une simple pierre de granit scellée sur le toit d'un ancien blockhaus situé sur un lieu baptisé "Beach Fort" par les Britanniques. Malheureusement, au fil du temps, ce monument se dégrada (la pierre scellée par le Général de Gaulle en 1947 est restée en l’état, mais n’est plus accessible au public). Un ancien résistant, André Haraux (qui avait été déporté à l'âge de 15 ans à Buchenwald et à Mauthausen), s'en émut et il lança une souscription en 1973, afin de pouvoir construire un nouveau monument. Les travaux débutèrent en 1974, effectués par des professionnels auxquels s'associèrent des apprentis, des militaires, des Marins des Abeilles, et même de jeunes Allemands. Ce nouveau mémorial (photo ci-dessus à gauche), conçu par Gérard Chavigny, fut inauguré le 22 juin 1975 par Yvon Bourges, alors ministre de la Défense nationale. Construit sur le toit d'un ancien blockhaus allemand, ce monument comporte deux ailes, l'une à bord arrondi fait penser à une quille de bateau, tandis que l'autre, triangulaire, s'élance vers le ciel. Elles symbolisent donc l'opération menée conjointement en 1942 par la marine et par l'aviation anglaises. En 1982, François Mitterrand, alors Président de la République, et le Prince Charles d’Angleterre célèbrèrent ensemble les 40 ans du Raid de Bruneval. La photo ci-dessus à droite montre la suite de panneaux (répartis sur une vingtaine de mètres) exposant le déroulement de l'Opération Biting. Sur la photo de droite ci-dessous, la falaise amont du Mémorial.

André Haraux n'est plus, mais des jeunes ont pris la relève pour faire perdurer la mémoire de ce fait d'armes, et un nouveau Mémorial encore plus imposant (première photo, en début de dossier), imaginé par l'association "Bruneval 42", conçu par l'architecte Bruno Saas et réalisé par la mairie de Saint-Jouin-Bruneval, fut inauguré le 24 juin 2012 par Kenneth Holden, ancien de la Royal Navy et dernier vétéran de l'Opération Biting.
Ci-contre, plaque de bronze (au pied du monument) comportant un texte de Lord Mountbatten (concepteur du raid) et un texte du colonel Rémy (Chef du réseau de résistance française qui renseigna les Britanniques).
Elle fut posée en 1975, en présence de Lord Mountbatten, du Général Frost et du Colonel Rémy.
Ce monument — véritable lieu de mémoire à ciel ouvert au sommet des falaises du pays de Caux — met à l'honneur les combattants qui se sont particulièrement distingués au cours de ces opérations : le lieutenant-colonel John Frost, le colonel Rémy, Lord Mountbatten, le sergent Charles Cox (spécialiste radar), les résistants français Roger Dumont et Gilbert Renaud, etc. Tous sont cités sur le monument en leurs mémoires, et tous ont donné leurs noms à des rues des villages environnants.


Quelques navires en escale à Saint-Nazaire
(durant le mois d'octobre 2017)

Photos Christian Plagué


Quelques navires en route sur le Noordzeekanaal reliant Amsterdam à la mer du Nord (07 & 09.11.2017) — Photos Nico Kemps
CHIPOLBROK SUN
CHIPOLBROK SUN
BALTIC WOLF
BALTIC WOLF
Cargo CHIPOLBROK SUN (09.11.2017)
Vraquier BALTIC WOLF (09.11.2017)
CHIPOLBROK SUN (Hong Kong) - IMO 9272230 - Indicatif d'appel VRZM4 - MMSI 477040800 - Cargo de divers - 199,80x27,80x15,50 m - TE 10,30 m - JB 24 167 - JN 10 714 - PL 30 435 t - P 16 520 kW (mot. 2T-7cyl Sulzer-HHI 7RT-flex60C / hélice à pas fixe) - V 19,2 nd - Prop. d'étrave (900 kW) - Générat. aux. 3 x 960 kW - Cap. GRN 40 143 m3 (12 cales) / 1 904 evp (dont 50 reefers) - Grues 2 x 320 t / 2 x 50 t - Constr. 11.2003 (Shanghai Shipyard, Shanghai, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Chinese-Polish Joint Stock Shipping Company (Shanghai, Chine) - Pav. HKG (CHN). Sisterships : ADAM ASNYK (IMO 9432115 / 11.2009) - CHIPOLBROK GALAXY (IMO 9432141 / 12.2010) - CHIPOLBROK MOON (IMO 9272216 / 04.2004) - CHIPOLBROK STAR (IMO 9432127 / 07.2010) - KRASZEWSKI (IMO 9432153 / 10.2011) - LEOPOLD STAFF (IMO 9272228 / 12.2004) - PARANDOWSKI (IMO 9432139 / 11.2010) - QIAN KUN (IMO 9432165 / 12.2011) - WLADYSLAW ORKAN (IMO 9271925 / 10.2003).
BALTIC WOLF (Majuro) - IMO 9492335 - Indicatif d'appel V7QX8 - MMSI 538003461 - Vraquier - 292,00x45,00x24,80 m - TE 18,30 m - JB 91 373 - JN 58 745 - PL 177 752 t - P 16 860 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-CSSC-MES 6S70MC / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Générat. aux. 3 x 900 kW - Cap. GRN 194 179 m3 (9 cales) - Constr. 10.2010 (Shanghai Jiangnan Changxing Shipbuilding, Shanghai, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Genco Shipping & Trading (New York, Etats-Unis) - Pav. MHL. Navire-catalogue : plus d'une cinquantaine de sisterships, par exemple BULK MEXICO (IMO 9469003 / 11.2010) - HOUSTON (IMO 9539602 / 10.2009) - KANARIS (IMO 9469857 / 03.2010) - MADEIRA (IMO 9355161 / 08.2007) - PING MAY (IMO 9469649 / 08.2010).

BESIKTAS ICELAND
BESIKTAS ICELAND
STOLT ALM
STOLT ALM
Chimiquier BESIKTAS ICELAND (09.11.2017)
Chimiquier STOLT ALM (07.11.2017)
BESIKTAS ICELAND (Valletta) - IMO 9395367 - Indicatif d'appel 9HA3503 - MMSI 229668000 - Chimiquier - 122,66x17,20x8,80 m - TE 6,86 m - JB 5 366 - JN 2 475 - PL 7 700 t - P 3 788 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar 8M32C / hélice à pas variable) - V 14 nd - Prop. d'étrave (330 kW) - Générat. aux. 3 x 620 kW - Cap. 8 429 m3 (12 citernes) - Constr. 08.2007 (Karadeniz Gemi Insaa Sanayi ve Ticaret AS, Unye, Turquie) - Propr./Gérant/Opérat. Besiktas Shipping Group (Istanbul, Turquie) - Pav. MLT - Ex TIGULLIO (08.2007-12.2013). Sistership : BESIKTAS HALLAND (IMO 9442914 / 04.2008).
STOLT ALM () - IMO 9719238 - Indicatif d'appel MBWT5 - MMSI 232011319 - Chimiquier - 184,89x28,40x15,20 m - TE 10,415 m - JB 23 124 - JN 9 482 - PL 32 834 t - P 5 850 kW (mot. 2T-5cyl MAN-B&W-Jingjiang Dakai Heavy Machinery 5G50ME-B9 / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Prop. d'étrave (790 kW) - Générat. aux. 2 x 1 260 kW / 1 x 940 kW - Cap. 38 147 m3 (28 citernes) - Constr. 06.2016 (New Century Shipbuilding / New Times Shipbuilding, Jingjiang, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Stolt Tankers (Rotterdam, Pays-Bas) - Pav. GBR - Ex JO ALM (06.2016-09.2017). Sisterships : STOLT APAL (IMO 9719240 / 10.2016) - STOLT CALLUNA (IMO 9744893 / 06.2017) - STOLT EBONY (IMO 9744908 / 07.2017) - STOLT LERK (IMO 9719252 / 02.2017) - STOLT LIND (IMO 9719264 / 03.2017) - STOLT MAPLE (IMO 9764491 / 10.2017) - STOLT PALM (IMO 9764506 / Livrable 03.2018).

SEACLIPPER
SEACLIPPER
Chimiquier SEACLIPPER (07.11.2017)
SEACLIPPER (Hong Kong) - IMO 9570101 - Indicatif d'appel VRME9 - MMSI 477519100 - Chimiquier - 183,20x32,20x18,20 m - TE 12,334 m - JB 30 302 - JN 14 058 - PL 48 554 t - P 9 960 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Dalian 6S50MC-C8 / hélice à pas fixe) - V 15 nd - Générat. aux. 3 x 900 kW - Cap. 51 470 m3 (12 citernes) - Constr. 10.2013 (Guangzhou Shipyard International, Guangzhou, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Valles Steamship (Vancouver, Canada) - Pav. HKG (CHN). Plus d'une trentaine de sisterships, dont les GRAZIA (IMO 9436343 / 11.2010) - HAFNIA LEO (IMO 9476824 / 11.2013) - HAFNIA PHOENIX (IMO 9461702 / 07.2013) - MR LEO (IMO 9442720 / 09.2008 / Ex MARLIN IRIS / 03.2013-09.2014 / Ex MERIOM IRIS 09.2008-03.2013) - NORD GAINER (IMO 9448724 / 04.2011) - NORD GUARDIAN (IMO 9448712 / 07.2011) - TORM AGNES (IMO 9465992 / 01.2011) - TORM AGNETE (IMO 9466013 / 09.2010) - TORM ASTRID (IMO 9510682 / 06.2012).


Mise sur cale à Warnemünde-Rostock du premier bloc du paquebot SPECTRUM OF THE SEAS (08.11.2017)

Le 08.11.2017 a été mis sur cale le premier des 74 blocs du futur paquebot SPECTRUM OF THE SEAS, bloc de 938 t (photo ci-dessous de Margrit Wild). Cette cérémonie de pose de la quille du paquebot lance donc officiellement sa construction. Avec une jauge brute égale à 168 700 et une capacité de 4 900 passagers, il sera l'un des cinq plus grands paquebots du monde. Il doit être livré à son armateur américain, Royal Caribbean International, au printemps 2019.

La première tôle du Meyer Werft 700 (nom de chantier du paquebot) avait été découpée par le chantier Meyer Werft le 11.08.2017. Ce paquebot est dit "Q-Ultra", car il marque une évolution par rapport aux trois paquebots de la série "Q" (pour "Quantum"), livrés entre 2014 et 2016 : QUANTUM OF THE SEAS (IMO 9549463 / 09.2014) - ANTHEM OF THE SEAS (IMO 9656101 / 04.2015) - OVATION OF THE SEAS (IMO 9697753 / 04.2016). Contrairement à l'habitude, le chantier allemand construit (partiellement) ce paquebot non pas sur le site de Papenburg, mais sur son site Neptun Werft de Rostock-Warnemünde, car c'est sur ce site (créé en 1850) — filiale de Meyer Werft — que sera construite la chambre des machines (des photos de Warnemünde ici et du site de Neptun Werft ). D'autres blocs seront construits à Papenburg où le navire sera achevé. Une fois en service, le SPECTRUM OF THE SEAS sera exploité en Asie-Pacifique. Un cinquième paquebot, lui aussi de type "Q-Ultra" (MEYER WERFT 713), est commandé, mais sa construction n'a pas débuté. Il devrait être livré en 10.2020.
SPECTRUM OF THE SEAS (Nassau) - IMO 9778856 - Paquebot de croisières - 347,00x41,40x11,55 m - TE 8,822 m - JB 168 700 - JN 153 000 - PL 12 000 t - Ptot 58 800 kW (quatre moteurs Wärtsilä (dont deux 4T-16cyl 16V46 et deux 4T-12cyl 12V46) couplés à quatre générateurs qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion / deux azipods) - V 22 nd - Prop. d'étrave (4 x 3 500 kW) - Cap. 4 900 passagers (2 090 cabines) - Constr. 04.2019 (Neptun Werft, Rostock, Allemagne & Meyer Werft, Papenburg, Allemagne) - Propr./Gérant/Opérat. Royal Caribbean Cruises (Miami, Etats-Unis) - Pav. BHS. Sisterships : cf. supra.
Page précédente
Dernière mise à jour - 02.12.2017

© Françoise Massard  
  www.cargos-paquebots.net