Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Ammon - Anafi - Anangel Haili - ANL Wahroonga - APL Oregon - APL Turkey - As Sovereign - Astro Luna - Berge Kangchenjunga - Black Rose - Bomar Haumea - Bomar Vesta - Buena Suerte - Buena Venus - Buenos Aires Express - Bulk Jupiter - Bunga Kasturi Tiga - Capetan Vassilis II - Caroline Maersk - CCNI Bilbao - Cecilie Maersk - Celebrity Flora - Chemical Mariner - Claes Maersk - CMA CGM Monet - Conti Gothenburg - Cosco Denmark - Cosco Netherlands - Cosco Shengshi - Cosco Tengfei - Cosnew Lake - Costanza M - Coswish Lake - CSCL Shanghai - Damia Desgagnes - El Segundo Voyager - Emerald Star - Epic Catalina - Epic Cobrador - Epic Cordova - Epic Corsica - Falcon - Gaea - Gaschem Bremen - Gaschem Hamburg - Gaschem Stade - Gas Courage - Genco Ocean - Hanjin Cairo - Harita Bauxite - Hohegrund - Hoop Lobith 488 - Hoop Lobith 489 - Houston Voyager - HS Columbia - HS Columbia-1 - Hyundai Ulsan 3040 - Hyundai Ulsan 3041 - James - James Lykes - Janice N - Kadir Colak - Kaiko Maru No. 8 - Kivalliq W. - Lady Gul - Lady Hilde - Lady Martine - Mady M&E - London Voyager - Maersk California - Maersk Hamburg - Maersk Havana - Maersk Herrera - Maersk Honam - Maersk Houston - Maersk Huacho - Maersk Taasinge - Maran Ajax - Maran Aphrodite - Maran Apollo - Maran Ares - Maran Arete Maran Ariadne - Maran Artemis - Maran Atalanta - Maran Athena - Mia Desgagnes - MSC Angela - MSC Canberra - MSC Shenzen - MSC Mediterranean - MSC Tamara - Musashi Spirit - Nasco DiamondNautic II - New Atlantis - New Prospect - Nisyros - Ocean Tracy - Ogden Missouri - Olympic Ares - Olympic Athene - Olympic Boa - Othen - Pan Aegis - Pascagoula Voyager - Paul A. Desgagnes - Richmond Voyager - Rio Barrow - Rio Blackwater - Rossi A. Desgagnes - Safe Gas - Sam Simon - Sandra - San Ramon Voyager - Sea Melody - Seabed Constructor - Seifu Maru - Seven Seas Explorer - Seven Seas Splendor - Silver Origin - Singapore Voyager - Sinoglory - Songa Emerald - Songa Ruby - Sophia - Stellar Daisy - Stellar Cosmo - Stellar Galaxy - Stellar Unicorn - Sten Fjord - Stenstraum - Sunrise - Sunrise III - Suzuka - Symi - Taagborg - Tasinge Maersk - Telendos - Thamesborg - Tiberborg - Tilos - Tracy - Trinityborg - Vaga Maersk - Vayenga Maersk - Venezia - Venta Maersk - Ventura - Vilnia Maersk - Vistula Maersk - Volga Maersk - Vuoksi Mersk -
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...
Page suivante  

Quelques navires en escale au Havre
(16.02.2019)

Photos Gérard Né


L'épave du minéralier STELLAR DAISY, qui a brutalement sombré le 31.03.2017 faisant 22 victimes, vient d'être localisée (18.02.2019)
La société américaine Ocean Infinity - Seabed Intelligence, spécialisée dans l'exploration sous-marine, a fait savoir, le 18.02.2019, que ses équipes — embarquées à bord du supply SEABED CONSTRUCTOR (photo ci-dessous) — venaient enfin de localiser le lieu du naufrage du minéralier STELLAR DAISY, et ce presque deux ans après que celui-ci ait coulé, entraînant par le fond 22 des 24 membres d'équipage. Le navire de soutien offshore peut, grâce à ses AUVs (Autonomous Underwater Vehicles) embarqués, travailler jusqu'à des profondeurs de 6 000 m. C'est ce qui lui a permis de retrouver le cargo reposant sur un fond de 3 461 m dans l'océan Atlantique Sud, à environ 1 800 milles (soit de l'ordre de 3 300 km) à l'Ouest du Cap (Afrique du Sud).
Ces petits sous-marins embarqués (quatre sont intervenus sur zone) ont une autonomie de 60 h à 3,6 nd, temps pendant lequel ils peuvent explorer plus de 1 000 km2 de fonds marins. Ils sont bien sûr équipés de nombreux appareils de détection et de caméras de haute définition. Les recherches, débutées le 08.02.2019, au départ du Cap, étaient prévues de durer au maximum 50 jours selon le contrat signé avec le gouvernement sud-coréen (pour un côut de 4,8 milliards de wons, soit environ 4,3 millions de dollars US). La récupération du VDR (Voyage Data Recorder, cf. un exemple ici) du cargo, c'est-à-dire sa "boîte noire" permettra-t-elle enfin d'expliquer l'origine de cette tragédie ? Sera t-elle encore lisible après 23 mois dans l'eau de mer ?
A noter que des membres des familles des disparus ont été autorisés à suivre ces opérations, aux côtés des représentants du gouvernement sud-coréen.
Pour mémoire, c'est cette même société Ocean Infinity qui avait participé, entre 01 et 05.2018, aux nouvelles recherches de l'avion MH370 de la Malaysia Airlines, qui a disparu dans la nuit du 07 au 08.03.2014.
Mais revenons sur l'accident du STELLAR DAISY (ci-contre). Ce gros minéralier (VLOC / Very Large Ore Carrier) a sombré le 31.03.2017 à 02h20 GMT, les cales remplies de minerai de fer chargé au Brésil (260 000 t), alors qu'il faisait route du Brésil justement vers la Chine. Le naufrage a eu lieu au milieu de l'Atlantique Sud (34°04' S - 18°32' W), à environ 2 500 km au large de l'Uruguay (le commandant a juste eu le temps d'envoyer un signal de détresse indiquant que son navire était en train de couler). Sur les 24 membres d'équipage, seuls deux marins philippins ont pu être retrouvés par la marine uruguayenne, après avoir erré pendant 24 h sur un radeau de sauvetage. Les 22 autres marins (8 Sud-Coréens et 14 Philippins) furent portés disparus. Selon les deux rescapés, le cargo se serait coupé en deux.
SEABED CONSTRUCTOR (Bergen) - IMO 9682148 - Indicatif d'appel LFIP3 - MMSI 257224000 - Navire de soutien offshore (Offshore Support Vessel) - 115,40x22,00x9,00 m - TE 7,12 m - JB 7 883 - JN 2 364 - PL 6 480 t - Ptot 12 850 kW (six moteurs diesel Caterpillar (dont cinq 4T-16cyl 3516C et un 4T-12cyl 3512C) couplés à six générateurs (dont cinq de 2 230 kW chacun et un de 1 700 kW) qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion (de 3 000 kW chacun) / deux azipods) - V 10 nd - Quatre propulseurs transversaux (trois à l'avant dont deux en tunnel de 1 370 kW chacun et un directionnel rétractable de 1 200 kW / un à l'arrière en tunnel de 790 kW) - Grues 1 x 250 t (grue-portique) / 1x50 t - Constr. 04.2014 (Kleven Verft, Ulsteinvik, Norvège) - Propr. Swire Pacific Offshore / OPS (Singapour) - Gérant/Opérat. Swire Seabed (Bergen, Norvège) - Pav. NOR - Ex OLYMPIC ATHENE (04.2016-12.2016) - Ex OLYMPIC BOA (04.2014-04.2016). Sistership : OLYMPIC ARES (IMO 9665712 / 10.2013 / Olympic Shipping, Fosnavaag, Norvège)
STELLAR DAISY (Majuro) - IMO 9038725 - Indicatif d'appel V7RD9 - Minéralier (Ore Carrier) - 321,95x58,00x29,50 m - TE 20,326 m - JB 148 431 - JN 44 530 - PL 266 141 t - P 21 928 kW (mot. 2T-9cyl Mitsubishi 9UEC75LSII / hélice à pas fixe) - V 15,5 nd - Générat. aux. 2 x 1 100 kW / 1 x 300 kW / 1 x 260 kW - Cap. GRN 142 418 m3 (10 cales) - Constr. 07.1993 (Mitsubishi Heavy Industries / MHI , Nagasaki, Japon) - Gérant/Opérat. Polaris Shipping (Seoul, Corée du Sud) - Pav. MHL - Ex SUNRISE (05.2006-01.2008) - Ex SUNRISE III (07.1993-05.2006). Sisterships : ANANGEL HAILI (IMO 9082350 / 09.1995 / Ex ASTRO LUNA 08.2002-09.2009, nom sous lequel je l'ai photographié à Khor Fakkan (port Emirati situé au sud de l'entrée du détroit d'Ormuz, sur la côte Est des E.A.U.), c'était encore un pétrolier à l'époque) - BERGE KANGCHENJUNGA (IMO 9073438 / 03.1994) - JANICE N (IMO 9084190 / 02.1995) - SINOGLORY (IMO 9041198 / 12.1992) - STELLAR GALAXY (IMO 9038438 / 03.1993). Déclaré "perte totale" le 31.03.2017.

Ce naufrage a d'autant plus fait polémique que ce VLOC était un ancien pétrolier Very Large Crude Carrier, le VLCC SUNRISE III, entré en service en 07.1993 et converti en minéralier en 2006 (dans un chantier chinois de Shekou, à côté de Hong Kong). Or son armateur, le sud-coréen Polaris Shipping, possédait (au moment du naufrage) une vingtaine d'anciens pétroliers ainsi reconvertis, dont certains semblaient avoir déjà montré des problèmes de structure (apparition de fissures) : les STELLAR UNICORN (IMO 9006734 / Mis en service en 01.1993 comme MUSASHI SPIRIT / Vendu à la démolition en 10.2017 à Usman Steel, Gadani Beach, Pakistan) et STELLAR COSMO (IMO 9007805 / Entré en service en 10.1992 sous le nom de SUZUKA / Vendu à la ferraille en 09.2017 à Daden Steel, Gadani Beach, Pakistan). L'armement se défendait plus ou moins de ces problèmes de structure, mais a quand même retiré du service ces deux minéraliers dès l'automne 2017.

Cette conversion de pétrolier en vraquier ne fut d'ailleurs pas la seule cause évoquée pour le drame du STELLAR DAISY car plusieurs autres vraquiers coulèrent, sans raison apparente, durant les dix années qui ont précédé cette tragédie. Je pense, par exemple, au BLACK ROSE (IMO 7602455 / Mis en service en 04.1977 sous le nom de COSTANZA M) qui a coulé le 09.09.2009, au NASCO DIAMOND (IMO 9467861 / Construit en 10.2009), perdu le 10.11.2010 après seulement 13 mois de navigation, au HARITA BAUXITE (IMO 8103664 / Entré en service en 10.1983 comme OGDEN MISSOURI) qui a fait naufrage le 17.02.2013, au BULK JUPITER (IMO 9339947 / Constr. 08.2006) qui a coulé le 02.01.2015, ou encore au EMERALD STAR (IMO 9449261 / Constr. 12.2010) qui a sombré le 13.10.2017. L'association Intercargo parle de 53 naufrages entre 2008 et 2017 ayant entraîné la mort de 202 personnes (cf. ici son rapport du 31.01.2019). L'une des raisons qui a été évoquée pour expliquer ces accidents est la "liquéfaction" de la cargaison constituée de fines particules de minerai (bauxite, minerai de fer, minerai de nickel) : si ce minerai est plus ou moins chargé d'humidité, lorsque le vraquier est un peu trop secoué par les vagues, la pression de l'eau infiltrée entre les grains de minerai augmente, entraînant une pseudo-liquéfaction de la cargaison qui subit alors le phénomène de "carène liquide", déséquilibrant le navire qui peut alors chavirer brutalement (et couler en quelques minutes). Cette hypothèse a amené l'Organisation maritime internationale (OMI / IMO en anglais) à imposer un seuil maximal de 10 % d'humidité (MC pour Moisture Content en anglais) et une granulométrie minimale pour les minerais en vrac. D'autres solutions sont préconisées : cloisons longitudinales pour limiter le déplacement latéral de la cargaison potentiellement "liquéfiable", installation de capteurs de pression dans les cales, ou tout simplement vraquiers plus petits…



Le SAM SIMON en escale à Port Atlantique La Rochelle (du 14 au 16.02.2019) — Photos Samuel Daguenet
On assiste ici au départ, le 16.02.2019 à 17h30, du navire SAM SIMON. Celui-ci avait accosté au poste BF03 du bassin à flot le 14.02 à 08h30. Ce navire est l'ancienne frégate météorologique japonaise SEIFU MARU entrée en service en 01.1993. Il fut racheté en 12.2012 par la Sea Shepherd Conservation Society (SSCS) : cette ONG maritime internationale fut fondée aux États-Unis en 1977 par le Capitaine canadien Paul Watson, avec l'objectif de défendre et protéger la faune et la flore marines de la planète, en particulier les mammifères marins. Ce navire fut renommé SAM SIMON, du nom du réalisateur et producteur américain Sam Simon (de son vrai nom Samuel Michael Simon, Los Angeles, 1955-2015) qui s'est, entre autres, rendu célèbre dans le monde entier par la co-production (aux côtés de Matt Groening et James L. Brooks) de la série télévisuelle "Les Simpson". Ce réalisateur, se sachant condamné par la maladie, a pris ses dispositions pour que sa famille ne soit pas dans le besoin et a légué le reste de sa fortune à diverses associations luttant contre la faim et pour la défense de la cause animale. C'est dans ce cadre qu'il a financé l'achat et la conversion du SEIFU MARU par la SSCS.
SAM SIMON
SAM SIMON
SAM SIMON
Naviguant d'abord sous pavillon australien (à partir de 12.2012), le SAM SIMON est passé sous pavillon néerlandais en 12.2013. C'est le quatrième navire de l'ONG (nous en connaissons déjà un autre : le trimaran BRIGITTE BARDOT vu en Seine en 01.2015 et à Marseille en 02.2016). La filiale française de Sea Shepherd a une antenne à La Rochelle. Le navire intervient actuellement le long des côtes vendéenne, charentaise et girondine car il a lancé un appel aux dons d'alimentation et de matériel, pour soutenir l'équipage dans le cadre de l'opération "Dolphin Bycatch".
SAM SIMON
SAM SIMON
SAM SIMON
SAM SIMON (Rotterdam) - IMO 9053452 - Indicatif d'appel PA6615 - MMSI 244810415 - Yacht (Ancien navire de recherches hydrographiques converti en 12.2012) - 55,50x9,80x4,30 m - TE 3,50 m - JB 720 - JN 216 - PL 323 t - P 1 324 kW (mot. 4T-6cyl Akasaka Tekkosho A31 / hélice à pas variable) - V 12 nd - Prop. d'étrave - Constr. 01.1993 (Ishikawajima-Harima Heavy Industries / IHI, Tokyo, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. Sea Shepherd Conservation Society (Friday Harbor, Etats-Unis) - Pav. NLD - Ex NEW ATLANTIS (09.2012-12.2012 / Sea Shepherd Conservation / TUV) - Ex KAIKO MARU No. 8 (01.2010-09.2012 / Offshore Operation / JPN) - Ex SEIFU MARU (01.1993-01.2010 / Gouvernement Japonais / JPN).


In memoriam… il y a juste 40 ans, le 14.02.1979,
le cargo FRANCOIS VIELJEUX
(Société Navale Chargeurs Delmas-Vieljeux)
sombrait dans la Golfe de Gascogne, faisant 23 victimes
 


Quelques navires en escale au Havre (12.02.2019) — Photos Gérard Né
Sur la première photo, le porte-conteneurs RIO BLACKWATER, amarré au quai de l'Europe. Ce PC, qui fréquente le Havre depuis 2016 (cinq escales en 2018), a touché le GPMH le 06.02.2019 à 21h15, en provenance de Hambourg (Allemagne). Il d'abord accosté au quai de l'Atlantique, puis a rejoint le quai de l'Europe où on le voit ici. Il reviendra à son poste d'origine le 18.02 avant d'appareiller, théoriquement le 20.02 à 14h00, à destination de Tuxpan, port mexicain donnant sur le golfe du Mexique et situé entre Tampico (au Nord) et Veracruz (au Sud). J'ignore la raison de cette longue escale (arrêt technique, attente de fret ?). J'ai déjà eu l'occasion de présenter ce navire car je l'ai moi-même photographié… bien loin d'ici, à Yantian (Chine) le 20.01.2007, mais il s'appelait alors CSCL SHANGHAI. Deux rouliers sont en opérations commerciales au quai de Bougainville. Nous connaissons déjà le voiturier japonais IRIS ACE (deuxième photo), vu ici même le 11.12.2018. Lors de cette escale (mensuelle), il a accosté le 11.02.2019 vers 09h00, en provenance de Tanger-Med (cf. position ici). Il appareillera ce 12.02 à 21h30, cap sur Zeebrugge (Belgique). Quant au voiturier chinois COSCO TENGFEI (photo de droite), il a accosté au poste BGV3 le 11.02.2019 aux environs de 05h30, en provenance de Callao (le plus grand port du Pérou). Il appareillera lui aussi pour Zeebrugge ce 12.02 à 16h00.
RIO BLACKWATER
IRIS ACE
COSCO TENGFEI

RIO BLACKWATER (Monrovia) - IMO 9216987 - Indicatif d'appel A8HL4 - MMSI 636090915 - Porte-conteneurs - 274,76x40,00x24,20 m - TE 14,00 m - JB 65 059 - JN 35 536 - PL 68 122 t - P 54 946 kW (mot. 2T-10cyl Sulzer-HHI 10RTA96C / hélice à pas fixe) - V 25 nd - Prop. d'étrave (2 000 kW) - Générat. aux. 2 x 2 280 kW / 2 x 1 900 kW - Cap. 5 447 evp (dont 550 reefers) - Constr. 11.2000 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Propr. Ahrenkiel Steamship (Hambourg, Allemagne) - Gérant Contchart Hamburg Leer (Hambourg, Allemagne) - Opérat. Hapag-Lloyd AG (Hambourg, Allemagne) - Pav. LBR - Ex BUENOS AIRES EXPRESS (11.2010-04.2015) - Ex RIO BLACKWATER (08.2010-11.2010) - Ex MSC SHENZEN (08.2008-08.2010) - Ex CSCL SHANGHAI (11.2000-08.2008). Sistership : RIO BARROW (IMO 9216999 / 01.2001). Son ancien sistership HS COLUMBIA (IMO 9225079 / 11.2001) a été démoli en 02.2017, à Chittagong (Bangladesh), sous le nom de HS COLUMBIA-1. Deux autres ont subi le même sort : CONTI GOTHENBURG (IMO 9235103 / 09.2002 / devenu ANL WAHROONGA en 01.2017) démoli en 12.2018, sous le nom d'OTHEN, par Panchvati Ship Breakers (en Inde) et VENEZIA (IMO 9231743 / Entré en service en 12.2001 sous le nom de HANJIN CAIRO) ferraillé en 01.2017 par Ma Ship Breaking (Chittagong, Bangladesh).

COSCO TENGFEI (Panama) - IMO 9454723 - Indicatif d'appel HPMO - MMSI 355518000 - Voiturier - 182,80x32,20x14,95 m - TE 8,40 m - JB 51 699 - JN 15 510 - PL 14 707 t - P 14 520 kW (mot. 2T-6cyl Wartsila-Hudong Heavy Machinery 6RT-flex60C / hélice à pas fixe) - V 20,2 nd - Deux propulseurs transversaux (av. 900 kW / arr. 700 kW) - Générat. aux. 3 x 850 kW - Cap. 5 276 voitures - Constr. 06.2011 (Cosco Shipyard, Zhoushan, ZJ, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Cosco Shipping (Guangzhou, Guangdong, Chine) - Pav. PAN. Sistership : COSCO SHENGSHI (IMO 9454723 / 02.2011).

Arrivé sur rade du Havre le 12.02.2019 à 06h00, en provenance de Kaarsto (port du S-O de la Norvège, au sud de Bergen), il n'a embarqué le pilote qu'à 12h00, accostant au poste 1 du quai Sogestrol (le long du Grand Canal du Havre, cf. plan) à 15h00. Il appareillera le 14.02 à 14h45, retour à Kaarsto.
Au loin, derrière lui, le LPG LADY HILDE (coque rouge), vu ici même le 19.06.2010 (je redonne ses caractéristiques pour mettre à jour ses sisterships). C'est quand même un "revenant" car il n'avait pas escalé au GPMH depuis 10.2014. Il a accosté le 11.02.2019 vers 08h30, en provenance de Grangemouth (port écossais situé au N-O d'Edimbourg). Il appareillera le 13.02 à 07h00, retour au Royaume-Uni, mais cette fois-ci à Immingham (port en eaux profondes de la côte Est de l'Angleterre, situé sur l'estuaire Humber). Encore plus loin, juste devant le viaduc autoroutier (construit en 1994 / longueur totale 1 410 m), amarré au poste SOG 4 de ce même quai Sogestrol, le chimiquier / pétrolier néerlandais CHEMICAL MARINER (coque marron), en deuxième escale au Havre (la première remontant à 07.2015). Il y a accosté le 11.02.2019 à 12h00, en provenance de Rotterdam (Pays-Bas). Appareillage ce 12.02 vers 18h00, à destination de Augusta (port italien de la côte Est de la Sicile, situé à peu près à mi-chemin entre Catane au Nord et Syracuse au Sud).
GASCHEM BREMEN (Leer) - IMO 9471032 - Indicatif d'appel DGLB2 - MMSI 218859000 - LPG (Transport de gaz de pétrole liquéfiés) - 173,70x28,00x17,80 m - TE 10,419 m - JB 22 977 - JN 6 893 - PL 26 645 t - P 9 480 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-HHI 6S50MC-C / hélice à pas fixe) - V 16 nd - Générat. aux. 2 x 900 kW / 1 x 730 kW - Cap. 34 527 m3 (gaz liquéfiés / 3 cuves prismatiques alignées horizontalement) - Constr. 10.2010 (Hyundai Mipo Dockyard, Uksan, Corée du Sud) - Propr./Gérant Hartmann Schiffahrts (Leer, Allemagne) - Opérat. GasChem Services (Hambourg, Allemagne) - Pav. DEU. Sisterships : ANAFI (IMO 9411733 / 02.2009) -  GASCHEM HAMBURG (IMO 9471018 / 08.2010) - GASCHEM STADE (IMO 9471123 / 12.2010) - NISYROS (IMO 9412062 / 04.2009) - SYMI (IMO 9406269 / 02.2012) - TELENDOS (IMO 9412086 / 01.2010) - TILOS (IMO 9412074 / 08.2009).

LADY HILDE (Singapore) - IMO 9172129 - Indicatif d'appel 9VHV4 - MMSI 565039000 - LPG - 96,00x15,00x7,00 m - TE 5,339 m - JB 2 998 - JN 948 - PL 3 183 t - P 2 405 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Makita 6S26MC / hélice à pas fixe) - V 13,5 nd - Génér. aux. 2 x 240 kW - Cap. 3 442 m3 (gaz liquéfié) - Equipage 25 - Constr. 1998 (Kanrei Zosen KK, Naruto-city, Japon) - Gérant Bernhard Schulte Shipmanagement (Singapour) - Pav. SGP. Sisterships : BUENA SUERTE (IMO 9528550 / 07.2009) - BUENA VENUS (IMO 9375460 / 02.2006) - EPIC CATALINA (IMO 9364174 / 06.2007) - EPIC COBRADOR (IMO 9392030 / 04.2009) - EPIC CORDOVA (IMO 9392042 / 06.2009) - EPIC CORSICA (IMO 9496197 / 01.2009) - GAS COURAGE (IMO 9172131 / 08.1998 / Ex LADY MARTINE 08.1998-01.2017) - LADY M&E (IMO 9364162 / 01.2007) - SAFE GAS (IMO 9189859 / 11.1998).

CHEMICAL MARINER (Singapore) - IMO 9558971 - Indicatif d'appel 9V7965 - MMSI 565544000 - Chimiquier / Pétrolier - 134,16x20,50x11,60 m - TE 8,813 m - JB 8 259 - JN 4 735 - PL 14 301 t - P 4 440 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&WHitachi 6S35MC / hélice à pas fixe) - V 13,9 nd - Prop. d'étrave (550 kW) - Générat. aux. 3 x 450 kW - Cap. 16 579 m3 (20 citernes) - Constr. 02.2010 (Asakawa Zosen, Imabari, Japon) - Gérant/Opérat. Chemship (Capelle a/d IJssel, Pays-Bas) - Pav. SGP. Navire-catalogue : plus d'une vingtaine de sisterships.


Navires vus à La Rochelle
(10.02.2019)

Photos Samuel Daguenet


Quelques nouvelles de Québec (fin janvier - début février 2019) — Photos Gilles Jobidon
Le porte-conteneurs danois MAERSK TAASINGE descend le Saint-Laurent le 08.02.2019, en route vers l'Espagne. Le porte-conteneurs italo-suisse MSC ANGELA, lui aussi en descente de ce superbe fleuve canadien (que j'ai eu le plaisir de descendre de Montréal jusqu'à son embouchure, puis jusqu'aux Iles de la Madeleine), passe devant le célèbre Château Frontenac le 06.02.2019. Il se rend à Saint-Jean (port du S-E de Terre-Neuve) pour y compléter son chargement. En provenance du Panama, avec une escale intermédiaire à Baie Comeau (port situé sur l'estuaire du Saint-Laurent, en rive gauche, à un peu plus de 400 km au N-E de Québec), le cargo néerlandais TAAGBORG arrive à Québec le 04.02.2019 pour y charger du minerai. Quant au vieux baliseur TRACY, qui naviguait depuis 50 ans pour la Garde-côtière canadienne, le voici en route vers une autre vie le 01.02.2019, escorté par le brise-glace AMUNDSEN. Après avoir été rénové par le Gouvernement canadien, il a été vendu en 12.2017 (prix annoncé 373 000 $) à la compagnie Grimston World qui l'envoie à Santo Domingo (République Dominicaine).
MAERSK TAASINGE
MSC ANGELA
TAAGBORG
TRACY
PC MAERSK TAASINGE
PC MSC ANGELA
Cargo / PC TAAGBORG
Baliseur TRACY
MAERSK TAASINGE (Hong Kong) - IMO 9064384 - Indicatif d'appel VRRR3 - MMSI 477191500 - Porte-conteneurs - 190,48x27,80x15,23 m - TE 10,32 m - JB 20 842 - JN 10 298 - PL 29 700 t - P 12 378 kW (mot. 2T-9cyl Mitsubishi 9UEC50LS11 / hélice à pas fixe) - V 18,7 nd - Deux propulseurs transversaux (av. 736 kW / arr. 736 kW) - Générat. aux. 3 x 1 250 kW - Cap. 1 827 evp (dont 164 reefers) - Grue-portique 35 t - Constr. 01.1994 (Odense Staalskibsvaerft, Lindo Shipyard, Munkebo, Danemark) - Propr./Gérant/Opérat. Moller AP - Maersk (Copenhague, Danemark) - Pav. HKG (CHN) - Ex TASINGE MAERSK (10.2002-07.2018) - Ex MAERSK CALIFORNIA (04.1997-10.2002) - Ex CAROLINE MAERSK (01.1994-04.1997). Sisterships : CECILIE MAERSK (IMO 9064401 / 04.1994) - CLAES MAERSK (IMO 9064396 / 03.1994).
MSC ANGELA (Panama) - IMO 9351593 - Indicatif d'appel 3ESB8 - MMSI 370254000 - Porte-conteneurs - 265,06x32,25x19,30 m - TE 13,00 m - JB 41 225 - JN 24 035 - PL 53 458 t - P 36 560 kW (mot. 2T-8cyl MAN-B&W-Dalian Marine Diesel 8K90MC-C / hélice à pas fixe) - V 23,5 nd - Prop. d'étrave (1 600 kW) - Générat. aux. 4 x 2 000 kW - Cap. 4 254 evp (dont 550 reefers) - Constr. 08.2008 (Zhejiang Shipbuilding, Ningbo, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Mediterranean Shipping Company (Genève, Suisse) - Pav. PAN. Sisterships : cf. MSC TAMARA (IMO 9351579 / 01.2008).
TAAGBORG (Delfzijl) - IMO 9546461 - Indicatif d'appel PCSZ - MMSI 246912000 - Cargo de divers / Porte-conteneurs - 172,28x21,49x13,31 m - TE 9,38 m - JB 14 695 - JN 6 695 - PL 21 338 t - P 7 500 kW (mot. 4T-6cyl Wartsila 6L46F / hélice à pas variable) - V 14,5 nd - Prop. d'étrave (750 kW) - Générat. aux. 1 x 800 kW / 3 x 450 kW - Cap. GRN 23 000 m3 (2 cales) / 1 228 evp (dont 72 reefers) - Grues 4 x 60 t - Constr. 05.2013 (Hudong-Zhonghua Shipbuilding, Shanghai, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Wagenborg Shipping BV (Delfzijl, Pays-Bas) - Pav. NLD - Ex CCNI BILBAO (06.2014-06.2015) - Ex TAAGBORG (05.2013-06.2014). Sisterships : THAMESBORG (IMO 9546459 / 01.2013) - TIBERBORG (IMO 9546473 / 07.2013) - TRINITYBORG (IMO 9546485 / 11.2013).
TRACY (Panama) - IMO 6725432 - Indicatif d'appel HP8413 - MMSI 374537000 - Baliseur - 55,33x11,59x4,88 m - TE 3,658 m - JB 499 - JN 150 - PL 419 t - Ptot 1 960 kW (deux moteurs 2T-8cyl Fairbanks 8-38D8-1/8 couplés à des générateurs qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion enttraînant deux hélices à pas fixe) - V 10 nd - Générat. aux. 3 x 110 kW - Equipage 23 - Grue 10 t / Mât de charge 4 t - Constr. 04.1968 (Port Weller Dry Docks, St Catharines, ON, Canada) - Gérant/Opérat. Grimston World Inc. (Miami, FL, Etats-Unis / Saint-Domingue, République Dominicaine) - Pav. PAN - Ex OCEAN TRACY (05.2017-12.2017) - Ex TRACY (04.1968-05.2017).

Le porte-conteneurs danois VUOKSI MAERSK remonte le Saint-Laurent le 28.01.2019 en direction de Montréal, sa prochaine escale. Il arrive de Belgique. Ce navire récent (quille posée le 15.12.2015, il a été lancé le 28.10.2017 et livré à son armateur danois le 11.09.2018) fait parti d'une série de sept navires "V… MAERSK" construits entre 01.2018 et 02.2019 (le dernier doit être livré ce mois-ci). Le "V…" est le nom d'une rivière ou d'un fleuve : ainsi, la Vuosksi est une rivière qui court en Filnande et en Russie et qui alimente en partie l'immense lac Ladoga (le plus grand d'Europe avec ses environ 18 000 km2, soit plus d'une trentaine de fois la superficie du lac Leman). Tous les navires de la série sont caractérisés par cette curieuse étrave quasi verticale. Le porte-conteneurs italo-suisse MSC MEDITERRANEAN se rend lui aussi à Montréal, en provenance d'Espagne, passant devant Québec le 28.01.2019. Le pétrolier / chimiquier canadien PAUL A. DESGAGNES descend le Saint-Laurent, le 17.01.2019, en direction de Rimouski (capitale régionale du Bas Saint-Laurent, située en rive droite du fleuve ; l'Institut Maritime du Québec y forme tous les capitaines au long cours et pilotes locaux). Nous avons présenté récemment ce navire-citerne, avec d'autres navires nouvellement construits (lui est en service depuis le 31.10.2018). Je redonne toutefois ses caractéristiques, certaines ayant été complétées depuis. Le chimiquier canadien KIVALLIQ W., en descente le 13.01.2019, fait route de Saint-Romuald (port situé juste à l'amont de Québec) à Darmouth (port de Cornouailles, sur la côte S-O de l'Angleterre, qui s'enorgueillit de former les officiers de la Royal Navy dans son Royal Naval College ; le nom de ce port vient du fait qu'il est situé à l'embouchure du fleuve Dart). On notera que le KIVALLIQ W. est enregistré à St. John's : là, il ne s'agit pas de la capitale d’Antigua-et-Barbuda (à laquelle nous faisons souvent allusion sur ce site), mais de la capitale de la province canadienne de Terre-Neuve-et-Labrador (province constituée de l'île de Terre-Neuve et de la région continentale du Labrador, à l'extrême Est du pays).

VUOKSI MAERSK
MS MEDITERRANEAN
PAUL A. DESGAGNES
KIVALLIQ W.
PC VUOKSI MAERSK
PC MSC MEDITERRANEAN
Pétrolier PAUL A. DESGAGNES
Chimiquier KIVALLIQ W.
VUOKSI MAERSK (Copenhagen) - IMO 9775775 - Indicatif d'appel OWVA2 - MMSI 219133000 - Porte-conteneurs - 200,00x35,20x18,10 m - TE 11,018 m - JB 34 882 - JN 16 951 - PL 39 819 t - P 17 279 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-STX 6S70ME-C8 / hélice à pas fixe) - V 19 nd - Prop. d'étrave (1 200 kW) - Générat. aux. 3 x 1 368 kW - Cap. 3 600 evp (dont 300 reefers) - Coque renforcée glace (FS Ice Class 1A) - Certifié Green Passport - Constr. 09.2018 (Cosco Shipyard, Zhoushan, ZJ, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Moller AP - Maersk (Copenhague, Danemark) - Pav. PAN. Sisterships : VAGA MAERSK (IMO 9778545 / Livrable 02.2019) - VAYENGA MAERSK (IMO 9775751 / 05.2018) - VENTA MAERSK (IMO 9775763 / 07.2018) - VILNIA MAERSK (IMO 9778533 / 01.2019) - VISTULA MAERSK (IMO 9775737 / 02.2018) - VOLGA MAERSK (IMO 9775749 / 04.2018).
MSC MEDITERRANEAN (Panama) - IMO 9102710 - Indicatif d'appel H8JI - MMSI 357444000 - Porte-conteneurs - 202,80x30,60x16,00 m - TE 11,95 m - JB 29 181 - JN 14 502 - PL 41 583 t - P 16 860 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Korea Heavy Industries 6S70MC / hélice à pas fixe) - V 19,5 nd - Prop. d'étrave (1 100 kW) - Générat. aux. 3 x 1 240 kW - Cap. 2 604 evp (dont 180 reefers) - Constr. 03.1995 (Flensburger Schiffbau-GmbH, Flensbourg, Allemagne) - Propr./Gérant/Opérat. Mediterranean Shipping Company (Genève, Suisse) - Pav. PAN - Ex NAUTIC II (03.2002-04.2004) - Ex CMA CGM MONET (05.2000-03.2002) - Ex JAMES (?.1996-05.2000) - Ex JAMES LYKES (03.1995-?.1996). Sistership : MSC CANBERRA (IMO 9102722 / 08.1995).
PAUL A. DESGAGNES (Quebec) - IMO 9804423 - Indicatif d'appel CFCH - MMSI 316033266 - Pétrolier / Chimiquier - 135,00x23,50x11,30 m - TE 7,90 m - JB 12 061 - JN 4 332 - PL 14 980 t - P 5 450 kW (mot. 2T-5cyl Wartsila-Diesel United 5RT-flex50DF / hélice à pas variable) - V 13 nd - Deux propulseurs transversaux (av. 736 kW / arr. 542 kW) - Générat. aux. 1 x 1 480 kW / 2 x 1 100 kW / 1 x 300 kW - Cap. 17 098 m3 (13 citernes) - Constr. 10.2018 (Besiktas Shipyard, Altinova, Turquie) - Propr./Gérant Groupe Desgagnés (Québec, Canada) - Opérat. Petro-Nav (Filiale du Groupe Desgagnés, Montreal, Canada) - Pav. CAN. Sisterships : DAMIA DESGAGNES (IMO 9766437 / 03.2017) - MIA DESGAGNES (IMO 9772278 / 11.2017) - ROSSI A. DESGAGNES (IMO 9804435 / Livrable 02.2019).
KIVALLIQ W. (St. John's) - IMO 9187409 - Indicatif d'appel XJAD - MMSI 316003980 - Chimiquier - 145,30x20,80x11,20 m - TE 8,45 m - JB 8 882 - JN 4 617 - PL 13 671 t - P 6 480 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Hudong Heavy Machinery 6S42MC / hélice à pas variable) - V 14,5 nd - Prop. d'étrave (750 kW) - Générat. aux. 3 x 500 kW - Cap. 15 789 m3 (14 citernes) - Constr. 08.2004 (Yangzhou Dayang Shipbuilding, Yangzhou, JS, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Coastal Shipping / Woodward Group (Lewisporte, NL, Canada) - Pav. CAN - Ex STEN FJORD (12.2009-06.2018) - Ex FALCON (08.2004-12.2009). Sistership : STENSTRAUM (IMO 9187394 / 09.2001).


Lancement au chantier italien Fincantieri d'Ancone du paquebot SEVEN SEAS SPLENDOR de Regent Seven Seas Cruises (09.02.2019)
L'armement américain Regent Seven Seas Cruises (RSSC) passa commande le 01.03.2016 au chantier italien Fincantieri pour la construction du paquebot SEVEN SEAS SPLENDOR (cf. vue d'artiste, ci-contre à gauche). La première tôle du futur paquebot ne fut découpée que le 15.03.2018. Sa quille fut posée le 28.06.2018.
Ce sistership du SEVEN SEAS EXPLORER (06.2016 / IMO 9703150 / Construit sur le site de Sestri Ponente / Gênes) vient d'être lancé à Ancone le 09.02.2019 (photo de droite). Il doit être livré à son propriétaire en 03.2020. C'est ainsi le deuxième paquebot de luxe que Fincantieri construit pour l'armement américain Regent Seven Seas Cruises (filiale de Norwegian Cruise Line Holdings / NCLH). Ce luxueux petit paquebot (750 passagers au maximum) ne comprend que des suites avec balcons.
Le concept Regent est "croisière tout inclus" (restaurants de spécialités sans supplément, grands vins et spiritueux inclus, connexion Wifi en accès libre, excursions illimitées, pourboires prépayés, etc.).
Atrium Hall Bar Veranda Suite
Le SEVEN SEAS SPLENDOR a été conçu par les cabinets d'architecture Tillberg Design AB (Suède), RTKL Associates (Etats-Unis) et ICRAVE (Etats-Unis), de renommée internationale. Comme nous l'avons dit précédemment, ce paquebot ne comprend que des suites (370). De la plus petite (de type "Veranda Suite") à la "Regent Suite" (voir ci-dessous), diverses suites intermédiaires (de l'ordre de 40 à 80 m2), auxquelles s'ajoutent quelques suites exceptionnelles.
Les suites de type "Veranda Suite" (photo ci-dessus à droite) mesureront entre 28 et 31 m2, avec lit double convertible en lits jumeaux, dressing séparé avec penderie, salle de bain en marbre avec douche, Room Service 24h/24 et dîners servis dans la suite. Les 53 suites de la catégorie "Penthouse Suite" mesureront 42 m2 (plus environ 15 m2 de balcon).
La "Regent Suite" (photos ci-contre), quant à elle, mesure 280 m2 et dispose d'un balcon de 132 m2 ! Elle comprend salle à manger, salon, deux chambres, un spa privé avec hammam et sauna. Un majordome lui est dédié. Un guide privé est prévu pour les excursions.
 
Pour le "Maiden Voyage" du SEVEN SEAS SPLENDOR, il est prévu une "transatlantique" de 14 nuits, au départ de Barcelone (Espagne) et à destination de Miami (FL, Etats-Unis). Puis diverses croisières sont déjà programmées : Miami - Los Angeles - Miami (via le canal de Panama), puis Miami - New York (avec, intermédiairement, diverses escales dans les Caraïbes). Il retraversera ensuite l'Atlantique pour rejoindre la Méditerranée où il devrait passer la saison estivale 2020.
SEVEN SEAS SPLENDOR (Majuro) - IMO 9807085 - Paquebot de croisières - 223,00x31,00x28,00 m - TE 7,15 m - JB 54 000 - PL 4 800 t - Ptot 28 800 kW (quatre moteurs diesel 4T-8cyl MaK 8M43 couplés à quatre générateurs alimentant deux moteurs électriques de propulsion (de 9 000 kW chacun) / deux hélices à pas fixe) - V 20 nd - Trois propulseurs transversaux (deux à l'avant / un à l'arrière) - Cap. 750 passagers (370 suites) - Equipage 540 - Sept restaurants (dont le plus grand, le Compass Rose, mettra en valeur la cuisine européenne) - Théâtre Constellation (déployé sur deux ponts) - Salon panoramique Observation Lounge - Discothèque - Bibliothèque - Fumoir Connoisseur Club - Espace multimedia - Casino - Salle de remise en forme - Espace bien-être Canyon Ranch SpaClub (avec saunas, hammams, salles de soins, etc.) - Deux piscines (dont une à débordement) - Activités sportives diverses (terrain de paddle-tennis, piste de jogging, etc.) - Boutiques hors taxe, etc., - Livrable 03.2020 (Fincantieri Cant. Nav. Italiani SpA, Ancone, Italie) - Propr. Norwegian Cruise Line Holdings / NCLH (Miami, Etats-Unis) - Gérant/Opérat. Regent Seven Seas Cruises / RSSC (Miami, Etats-Unis) - Pav. MHL. Sisterships : SEVEN SEAS EXPLORER (IMO 9703150 / 06.2016 / Quelques photos des emménagements ici), plus un troisième (IMO 9877444) dont la construction n'a pas encore débuté, livrable en 12.2023.


Le 300 000 tpl malais BUNGA KASTURI TIGA accoste au Havre-Antifer le 05.02.2019 — Photos Gérard Né
En provenance de Sidi Kerir (terminal pétrolier égyptien situé au Sud-Ouest d'Alexandrie), le VLCC (Very Large Crude Carrier) BUNGA KASTURI TIGA est arrivé sur rade du Havre le 02.02.2019 à 23h50. Il y mouille jusqu'au 05.02 à 09h15 où il embarque le pilote. Il passe les digues à 11h30.
BUNGA KASTURI TIGA
BUNGA KASTURI TIGA
BUNGA KASTURI TIGA
Nous assistons ici à sa manœuvre d'évitage, avec l'aide de quatre remorqueurs de la flotte Boluda : VB OCTEVILLE et VB BARFLEUR à l'avant, VB SAINTE ADRESSE et VB YPORT à l'arrière. Le pétrolier accoste en culant jusqu'au quai Est. Son amarrage cap au Sud au poste AFR E sera terminé aux environs de 13h00.
BUNGA KASTURI TIGA
BUNGA KASTURI TIGA
BUNGA KASTURI TIGA
Le tanker BUNGA KASTURI TIGA appareillera pour Rotterdam (Pays-Bas) le 06.02 à 13h00. Bien que naviguant depuis une douzaine d'années, il semble que ce soit la première fois qu'il escale au Havre - Antifer.
BUNGA KASTURI TIGA
BUNGA KASTURI TIGA
BUNGA KASTURI TIGA (Port Klang) - IMO 9302968 - Indicatif d'appel 9MGV7 - MMSI 533955000 - Pétrolier (Transport de brut) - 329,99x60,00x29,70 m - TE 21,62 m - JB 156 967 - JN 98 493 - PL 300 398 t - P 25 090 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-Hitachi 7S80MC-MK6 / hélice à pas fixe) - V 15,6 nd - Générat. aux. 3 x 1 000 kW - Cap. 324 710 m3 (15 citernes) - Constr. 10.2006 (Universal Shipbuilding Corp., Ariake - Nagasu, KM, Japon / Aujourd'hui Japan Marine United Corp. / JMU, après fusion avec Ihimu) - Propr. AET Tanker Holdings Sdn Bhd (Kuala Lumpur, Malaisie) - Opérat. Navig8 VL8 Pool (Singapour) - Pav. MYS. Sisterships : cf. NEW PROSPECT (IMO 9398058 / 04.2009).


Quelques navires vus à Brest
(deuxième quinzaine de janvier 2019)

Photos Gilbert Auffret


Le tanker chinois COSWISH LAKE arrive à Antifer le 30.01.2019 — Photos Gérard Né
Arrivé sur rade du Havre le 30.01.2019 à 10h00, en provenance de Sidi Kerir (terminal pétrolier égyptien situé au Sud-Ouest d'Alexandrie), le pétrolier COSWISH LAKE n'embarque le pilote qu'à 17h00, passant les digues d'entrée du port deux heures plus tard. C'est seulement la deuxième escale au Havre-Antifer de ce navire-citerne 100 % chinois car il n'est en service que depuis 9 mois (son escale inaugurale avait eu lieu le 24.09.2018, cf. ici).
COSWISH LAKE
COSWISH LAKE
COSWISH LAKE
On le voit ici à la fin de son accostage au quai Est (poste AFR E), cap au Sud (il a évité en arrivant afin d'accoster en culant). Appareillage pour le port de Rotterdam (Pays-Bas) le 04.02 à 10h30.
COSWISH LAKE
COSWISH LAKE
COSWISH LAKE
COSWISH LAKE (Hong Kong) - IMO 9804277 - Indicatif d'appel VRRS2 - MMSI 477162500 - Pétrolier (Transport de brut) - 332,68x60,00x30,50 m - TE 20,50 m - JB 165 511 - JN 106 643 - PL 318 737 t - P 25 360 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-Dalian Marine 7G80ME-C9 / hélice à pas fixe) - V 15,3 nd - Générat. aux. 3 x 1 200 kW - Cap. 337 531 m3 (15 citernes) - Constr. 06.2018 (Dalian Shipbuilding Industry Company / DSIC, Dalian, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Cosco Shipping Tanker Dalian (Dalian, Chine) / Cosco Shipping Group (Pékin, Chine) - Pav. PAN. Sisterships : COSNEW LAKE (IMO 9804289 / 09.2018), plus quatre autres (IMO 9843297 - IMO 9843302 - IMO 9843314 - IMO 9843326) livrables entre 01.2020 et 03.2021.


Nouveaux bateaux-pompes des Marins-Pompiers de Marseille
CAPITAINE DE CORVETTE PAUL BRUTUS & MATELOT LOUIS COLET

Photos Emmanuel Bonici


Le pétrolier SONGA EMERALD arrive en escale à La Rochelle le 27.01.2019 — Photos Samuel Daguenet

Le chimiquier / pétrolier SONGA EMERALD touche La Rochelle le 27.01.2019 à 08h00, en provenance de Whitegate, terminal pétrolier du port de Cork, sur la côte Sud de l'irlande, et siège de l'unique raffinerie de pétrole du pays (cette raffinerie ouverte en 1959 et qui traite jusqu'à 75 000 barils / jour de pétrole brut léger à faible teneur en soufre — qui vient de la mer du Nord et de l’ouest de l'Afrique — appartenait à l'origine à la compagnie américaine Phillips 66 basée à Houston, Texas, mais a été rachetée en 08.2016 par la compagnie canadienne Irving Oil basée à Saint John, New Brunswick). Le citernier n'embarque le pilote qu'en milieu d'après-midi. C'est donc vers 16h30 qu'on le voit ici en train d'accoster, avec l'aide de deux remorqueurs, au poste APES du terminal pétrolier du GPMLR. Les lamaneurs amènent à terre les premières aussières. Le citernier vient livrer 13 200 t de gazole. Il appareillera le 28.01 à 13h00, destination à ordre. Sur sa cheminée, le logo de son propriétaire, l'armement norvégien Blystad.

SONGA EMERALD
SONGA EMERALD
SONGA EMERALD
SONGA EMERALD
SONGA EMERALD (Majuro) - IMO 9473937 - Indicatif d'appel V7RO7 - MMSI 538003552 - Chimiquier / Pétrolier - 144,00x22,60x12,50 m - TE 9,214 m - JB 11 259 - JN 5 265 - PL 17 567 t - P 5 920 kW (mot. 2T-8cyl MAN-B&W-STX 8S35MC / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Prop. d'étrave (493 kW) - Générat. aux. 3 x 750 kW - Cap. 18 993 m3 (14 citernes) - Constr. 07.2009 (Samho Shipbuilding, Tongyeong, Corée du Sud) - Propr. Blystad Group (Oslo, Norvège) - Gérant/Opérat. Navig8 Chemicals Inc. (Westport, Etats-Unis) - Pav. MHL. Sisterships : cf. SONGA RUBY (IMO 9444479 / 08.2008). A noter que le GAEA (IMO 9460540 / 07.2009) navigue désormais comme AS SOVEREIGN (depuis 12.2018).


Quelques navires vus à Nouméa
(Nouvelle-Calédonie)

Photos Stéphane Barbedienne


Le pétrolier grec MARAN ARTEMIS accoste à Antifer le 24.01.2019 — Photos Gérard Né
Arrivé sur rade du Havre le 22.01.2018 à 16h30, en provenance de Sidi Kerir (terminal pétrolier situé au S-O d'Alexandrie) (1), le pétrolier grec MARAN ARTEMIS y mouille jusqu'au 24.01, embarquant le pilote à 05h20. Le VLCC passe les digues du GPMH vers 08h00. On le voit ici vers la fin de son accostage, cap au sud, au quai Est (AFR E) du terminal pétrolier du Havre - Antifer. Quatre remorqueurs de la flotte Boluda aident à la manœuvre : les VB GASCOGNE - VB SAINTE ADRESSE - VB OCTEVILLE et VB YPORT (voir ici leurs caractéristiques). Ce pétrolier assez récent (entré en service en 05.2016) est le deuxième d'une série de plus de vingt sisterships dont certains sont encore en construction (cf. infra).
(1) Le terminal pétrolier égyptien de  Sidi Kerir est géré par la Sumed (compagnie fondée en 1974). Cette compagnie pétrolière dispose en propre de deux pipelines parallèles (de 320 km de long) qui relient Ain Sukhna (sur la mer Rouge, à environ 50 km au sud de Suez) directement à Sidi Kerir (sur la Méditerranée), ce qui lui permet ainsi d'acheminer le brut du Golfe Persique jusqu'en Méditerranée. Aux deux extrémités des pipelines, des dizaines de cuves de stockage : la capacité de stockage de Sidi Kerir est actuellement de 3,3 millions de mètres cubes de pétrole brut (30 cuves) et celle d'Ain Sukhna de près de 3 millions de mètres cubes de pétrole brut (24 cuves de stockage).
MARAN ARTEMIS
MARAN ARTEMIS
MARAN ARTEMIS
Sur la cheminée du VLCC, le sigle de son armateur athénien Maran Tankers Management. Appareillage prévu le 26.01.2019 à 10h00, destination à ordre.
MARAN ARTEMIS
MARAN ARTEMIS

MARAN ARTEMIS (Piraeus) - IMO 9753002 - Indicatif d'appel SVCK7 - MMSI 241441000 - Pétrolier (Transport de brut) - 336,00x60,00x30,50 m - TE 22,50 m - JB 161 287 - JN 110 899 - PL 319 398 t - P 25 330 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-HHI 7G80ME-C9 / hélice à pas fixe) - V 15,8 nd - Générat. aux. 1 x 1 670 kW / 2 x 1 350 kW / 1 x 400 kW - Cap. 356 531 m3 (17 citernes, dont deux pour les slops) - Constr. 05.2016 (Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering / DSME, Geoje, Corée du Sud) - Gérant/Opérat. Maran Tankers Management (Athènes, Grèce) - Pav. GRC. Sisterships : EL SEGUNDO VOYAGER (IMO 9827695 / 11.2018) - HOUSTON VOYAGER (IMO 9834442 / Livrable 02.2019) - LONDON VOYAGER (IMO 9834454 / Livrable 05.2019) - MARAN AJAX (IMO 9790270 / 08.2017) - MARAN APHRODITE (IMO 9810381 / 04.2018) - MARAN APOLLO (IMO 9752993 / 04.2016) - MARAN ARES (IMO 9796872 / 09.2017) - MARAN ARETE (IMO 9776547 / 11.2016) - MARAN ARIADNE (IMO 9770517 / 11.2016) - MARAN ATALANTA (IMO 9810393 / 05.2018) - MARAN ATHENA (IMO 9770505 / 10.2016) - PASCAGOULA VOYAGER (IMO 9827700 / 01.2019) - RICHMOND VOYAGER (IMO 9827683 / 09.2018) - SAN RAMON VOYAGER (IMO 9834430 / 01.2019) - SINGAPORE VOYAGER (IMO 9834466 / Livrable 06.2019) - SOPHIA (IMO 9776559 / 01.2017), plus cinq autres en commande mais dont la construction n'a pas commencé (IMO 9877781 / IMO 9877779 / IMO 9877767 / IMO 9877755) ou a commencé récemment (IMO 9844851), livrables entre 07.2019 et fin 2021.



Lancement du paquebot d'expéditions CELEBRITY FLORA au chantier néerlandais De Hoop (19.01.2019)
Mis en construction le 16.11.2017 sous le nom de chantier HOOP LOBITH 488, le petit paquebot d'expéditions CELEBRITY FLORA fut donc lancé au chantier néerlandais De Hoop le 19.01.2019 en milieu d'après-midi (photos ci-après, crédit De Hoop Lobith Scheepswerf). Sa quille avait été posée le 13.12.2017. Le chantier a deux autres sites (toujours aux Pays-Bas) : un à Foxhol et un à Rotterdam. C'est sur ce dernier site que le paquebot va être amené dans quelques semaines afin d'y être terminé. C'est là que son pont supérieur sera construit.
CELEBRITY FLORA
CELEBRITY FLORA
CELEBRITY FLORA
Ce paquebot est conçu pour naviguer dans les îles Galapagos, archipel situé dans l’océan Pacifique, à environ 1 000 km des côtes de la République de l'Equateur (cf. carte), pays dont il dépend administrativement. Pour des raisons évidentes de protection de l'environnement, ce paquebot a été conçu, au niveau tant de son dessin de coque que de son système de propulsion, pour minimiser les rejets polluants qui pourraient nuire à la faune et à la flore locales. Les Galapagos comprennent 127 îles dont 19 de grande superficie (cf. document Unesco/FM). A noter que 97 % du total de la surface émergée (7 665 100 ha) de cet archipel a été déclaré Parc national dès 1959. Environ 30 000 personnes habitent sur ces îles qui accueillent environ 170 000 touristes par an (les itinéraires touristiques sont soigneusement planifiés afin de limiter le nombre de visiteurs).
CELEBRITY FLORA
CELEBRITY FLORA

Ce petit paquebot de luxe (presqu'autant de membres d'équipage que de passagers) CELEBRITY FLORA proposera deux types de croisières de 8 jours / 7 nuits, en alternance, dans les îles Galapagos : ou au départ de Baltra — seul aéroport desservi à partir de la République de l’Équateur (cf. carte 1), à partir du 26.05.2019, avec des escales à l'île Daphne - Gardner Bay - Punta Suarez - Cormorant Point - Bahia Post Office - Punta Moreno - Urvina Bay - Punta Espinoza, etc., ou toujours au départ de Baltra (cf. carte 2), à partir du 02.06.2019, avec des escales à l'île Daphne - Puerto Egas - Rabida - Elizabeth Bay - Caleta Tagus - Ile Santiago - Bartolomé - Las Bachas, etc. Aucune croisière d'une semaine à moins de 8 000 € pour ce paquebot de l'armement américain Celebrity Cruises, filiale luxe de l'armement Royal Caribbean International (basé à Miami).

CELEBRITY FLORA
CELEBRITY FLORA
CELEBRITY FLORA - IMO 9837925 - Paquebot de croisières - 101,50x17,00x6,50 m - TE 4,50 m - JB 5 635 - PL 800 t - Ptot 2 500 kW (deux moteurs/ deux azipods) - Vmoy. 12 nd - Cap. 100 passagers (50 cabines) - Equipage 80 - Livrable 04.2019 (De Hoop Lobith Scheepswerf, Lobith-Tolkamer, Pays-Bas) - Propr. Royal Caribbean International (Miami, Etats-Unis) - Gérant/Opérat. Celebrity Cruises (Miami, Etats-Unis) - Pav. ECU. Sistership : HOOP LOBITH 489 (nom de chantier), futur SILVER ORIGIN (IMO 9837937) livrable en 03.2020 à l'armement Silversea (siège à Monaco).
 
Voici quelques photos des Galapagos (©Unesco)
Photo Francesco Bandarin
© Unesco
Photo Evergreen
© Evergreen

Photo M & G Therin Weise
© M & G Therin Weise
Photo Tui De Roy
© Our PlaceThe World Heritage 
Photo Marc Patry
© Marc Patry


Quelques nouvelles de Marseille (18.01.2019) — Photos Emmanuel Bonici
Le porte-conteneurs chinois COSCO DENMARK a touché Marseille-Fos le 18.01.2019 à 04h00. C'est sa première escale dans le port phocéen. C'est un navire relativement récent (en service depuis 09.2014) mais un bon carénage ne lui ferait pas de mal.
COSCO DENMARK
COSCO DENMARK
COSCO DENMARK
Le COSCO DENMARK est affecté au service "Mediterranean Club Express 2" (Asie - Méditerranée), dans le cadre de l'Ocean Alliance  qui unit, depuis 2017, les armements chinois CoscoEvergreen et OOCL à CMA CGM. Son escale est prévue pour 2 520 mouvements de conteneurs. Appareillage le 19.01 à 20h00.
COSCO DENMARK
COSCO DENMARK
COSCO DENMARK & APL TURKEY
COSCO DENMARK (Hong Kong) - IMO 9516478 - Indicatif d'appel VRNP8 - MMSI 477698600 - Porte-conteneurs - 366,00x51,20x29,85 m - TE 15,50 m - JB 153 666 - JN 65 592 - PL 157 000 t - P 72 240 kW (mot. 2T-12cyl MAN-B&W-HHI 12K98ME7 / hélice à pas fixe) - V 24,3 nd - Prop. d'étrave (2 700 kW) - Générat. aux. 2 x 3 000 kW / 3 x 2 500 kW - Cap. 13 386 evp (dont 1 008 reefers) - Constr. 09.2014 (Nantong Cosco Khi Ship Engineering / NACKS, Nantong, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Cosco (Shanghai, Chine) - Pav. HKG (CHN). Sisterships : cf. COSCO NETHERLANDS (IMO 9516430 / 11.2013).

Juste devant le COSCO DENMARK (cf. photo de droite ci-dessus), un autre porte-conteneurs également en escale inaugurale : l’APL TURKEY.
APL TURKEY
Arrivé à Marseille le 18.01.2019 au matin, il est reparti le soir même à 20h00, après une petite escale (seulement 340 mouvements de conteneurs). Ce PC, et le précédent d'ailleurs, ont été traités par PortSynergy-Eurofos.
APL TURKEY
APL TURKEY
APL TURKEY
Sur l'étrave de l'APL TURKEY, l'aigle caractéristique de l'armement APL. Fondé en 1848 sous le nom de Pacific Maritime Steamship Company (basée en Californie), cet armement passe sous le contrôle du gouvernement américain en 1938 qui le renomme American President Lines / APL, avec le logo de l'aigle (initialement blanc sur rond rouge). APL a été l'un des premiers armateurs à adopter le "conteneur", dès 1961 (rappelons-le, cette "boîte" a été inventée en 1956 par Malcolm Mac Lean, cf. son histoire ici). APL a été racheté en 1997 par l'armement singapourien Neptune Orient Lines, lequel a été à son tour racheté par l'armement marseillais CMA CGM en 2016 (qui a conservé la marque "APL"). Le présent porte-conteneurs n'a toutefois pas encore adopté la livrée bleue de CMA CGM (comme c'est le cas, par exemple, de l'APL SAVANNAH).
APL TURKEY
APL TURKEY
APL TURKEY
APL TURKEY (Monrovia) - IMO 9532771 - Indicatif d'appel A8TR2 - MMSI 636014410 - Porte-conteneurs - 293,18x40,00x24,30 m - TE 14,021 m - JB 71 787 - JN 26 914 - PL 72 912 t - P 62 920 kW (mot. 2T-11cyl MAN-B&W-Mitsui 11K98MC / hélice à pas fixe) - V 25 nd - Prop. d'étrave (1 950 kW) - Générat. aux. 4 x 2 500 kW / 1 x 1 200 kW - Cap. 6 350 evp (dont 500 reefers) - Constr. 09.2009 (Koyo Dockyard, Mihara-Hiroshima, Japon) - Propr./Gérant Shoei Kisen Kaisha (Imabari-shi, Japon) - Opérat. APL (Singapour) - Pav. LBR. Sisterships : cf. APL OREGON (IMO 9532783 / 03.2010).

Le porte-conteneurs MAERSK HAMBURG appareille le 18.01.2019, quittant le Seayard Terminal à 14h00.
MAERSK HAMBURG
MAERSK HAMBURG
MAERSK HAMBURG
C'est sa troisième escale à Fos, son escale inaugurale ayant eu lieu le 24.06.2018.
MAERSK HAMBURG
MAERSK HAMBURG
MAERSK HAMBURG
Ce navire quasi neuf (en service depuis 05.2018) navigue au sein de l'Alliance 2M créée en 2014 par l'armement italo-suisse MSC et l'armement danois Maersk (185 navires sont engagés dans cette alliance, affectés à 21 lignes reliant l'Europe, l'Asie et l'Amérique du Nord). A noter qu'un rapprochement de coopération entre cette Alliance 2M et l'armement israélien Zim est en cours depuis 09.2018 et devrait s'élargir en 03.2019.
MAERSK HAMBURG
MAERSK HAMBURG
MAERSK HAMBURG
Arrivé à Marseille-Fos le 16.01 au matin, il a appareillé avec un peu de retard car ses opérations commerciales (2 200 mouvements de conteneurs) ont été perturbées par un fort mistral, avec des raffales pouvant dépasser les 100 km/h.
MAERSK HAMBURG
MAERSK HAMBURG
MAERSK HAMBURG (Singapore) - IMO 9784312 - Indicatif d'appel 9V7987 - MMSI 563053300 - Porte-conteneurs - 353,02x53,50x29,90 m - TE 15,00 m - JB 153 744 - JN 79 806 - PL 178 257 t - P 54 960 kW (mot. 2T-8cyl MAN-B&W 8G95ME-C9.5 / hélice à pas fixe) - V 23 nd - Trois propulseurs transversaux (deux à l'avant / un à l'arrière) - Générat. aux. 1 x 3 200 kW / 4 x 2 850 kW - Cap. 15 226 evp (dont 1 000 reefers) - Constr. 05.2018 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Propr. Moller AP - Maersk (Singapour / Copenhague, Danemark) - Gérant/Opérat. Maersk Line (Copenhague, Danemark) - Pav. SGP. Sisterships : cf. MAERSK HONAM (IMO 9784271 / 08.2017). A noter que le MAERSK HAVANA (IMO 9784336) a été livré en 01.2019 et le MAERSK HERRERA (IMO 9784324) comme prévu en 07.2018. Les HYUNDAI ULSAN 3040 (IMO 9848948) et HYUNDAI ULSAN 3041 (IMO 9848950) ont étét lancés depuis et ont désormais leurs patronymes : le premier s'appelle MAERSK HUACHO (livrable en 04.2019), le second a pris le nom de MAERSK HOUSTON (devant entrer en service en 05.2019).


Quelques navires appareillant de La Rochelle le 15.01.2019 — Photos Samuel Daguenet

Le chimiquier / pétrolier BOMAR VESTA, opéré par la branche turque du groupe britannique Borealis Maritime, quitte le GPMLR le 15.01.2019 à 17h00, destination à ordre. Il avait accosté au poste AP02 du quai Lombard le 14.01 à 04h00, en provenance de Carthagène (port de la province de Murcie, au S-E de l'Espagne, sur la côte méditerranéenne). Il est venu livrer 4 200 t d'huiles mixtes fabriquées par ILBOC (Iberian Lube Base Oils Company), joint venture — installée en 2012 à Carthagène — entre SK Lubricants (70 %) et Repsol Petróleo (30 %). Cette raffinerie produit différents types de lubrifiants.

BOMAR VESTA BOMAR VESTA BOMAR VESTA BOMAR VESTA
BOMAR VESTA (Valletta) - IMO 9489560 - Indicatif d'appel 9HA3676 - MMSI 229866000 - Chimiquier / Pétrolier - 121,62x16,00x8,00 m - TE 6,32 m - JB 4 365 - JN 2 041 - PL 6 221 t - P 2 760 kW (mot. 4T-6cyl Wartsila 6L32 / hélice à pas variable) - V 14 nd - Prop. d'étrave (346 kW) - Générat. aux. Générat. aux. 1 x 720 kW / 3 x 485 kW / 1 x 130 kW - Cap. 7 237 m3 (12 citernes) - Constr. 11.2008 (Selay Gemi Insaat Sanayi ve Ticaret,Tuzla-Istanbul, Turquie) - Propr./Gérant Borealis Maritime (Londres, Grande-Bretagne & Istanbul, Turquie) - Pav. MLT  - Ex PAN AEGIS (11.2008-05.2014) - Lancé comme KADIR COLAK (05.2008). Sistership : BOMAR HAUMEA (IMO 9441958 / 05.2008).

Le vraquier grec CAPETAN VASSILIS II sort du port de La Rochelle le 15.01.2019 à 17h00, aidé de deux remorqueurs (destination à ordre), après avoir déchargé 28 500 t de tourteaux de tournesol. Son escale a été longue puisqu'il avait accosté au poste ME02 du môle d'escale le 04.01 vers 09h30, en provenance de Ilyichevsk (port ukrainien sur la mer Noire, situé à une vingtaine de kilomètres au Sud d'Odessa).
CAPETAN VASSILIS II CAPETAN VASSILIS II CAPETAN VASSILIS II CAPETAN VASSILIS II
CAPETAN VASSILIS II (Nassau) - IMO 9580118 - Indicatif d'appel C6DL9 - MMSI 311000715 - Vraquier - 180,00x30,00x14,70 m - TE 9,917 m - JB 23 453 - JN 11 522 - PL 34 468 t - P 7 900 kW (mot. 2T-5cyl MAN-B&W-Doosan 5S50MC-C / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Générat. aux. 3 x 600 kW - Cap. GRN 48 767 m3 (5 cales) - Grues 4 x 35 t - Constr. 11.2010 (SPP Shipbuilding, Tongyeong, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Saint Michael Shipping (Le Pirée, Grèce) - Pav. BHS - Ex SEA MELODY (11.2010-10.2017). Sisterships : cf. GENCO OCEAN (IMO 9450739 / 07.2010).

Le cargo britannique VENTURA vient de larguer les amarres le 15.01.2019 à 17h30. On le voit dans le bassin à flot, se dirigeant vers l'écluse qui lui donnera accès à la haute mer. Il a au préalable déchargé 3 400 t de pâte à papier au poste BF02 où il avait accosté le 14.01 à 09h15, en provenance de Figueira da Foz (port de commerce de Coimbra – Portugal – situé à l’embouchure de la rivière Mondego, réputé pour ses chantiers navals et sa pêche). Figueira da Foz est aussi le siège d'une des usines de fabrication de pâte à papier du Groupe Portucel Soporcel, en l'occurrence The Navigator Company, ainsi nommée car spécialisée dans la fabrication du "Navigator", papier dit de bureau le plus vendu au monde. Ce groupe est le leader mondial de la production de pâte à papier issue d'eucalyptus, l'usine de Figueira da Foz en produisant à lui seul environ 600 000 t/an (en 2017, le groupe a par ailleurs produit près de 1,6 Mt de papiers impression-écriture non couchés de type "Navigator" de différents grammages). Sur les photos ci-après, on voit au fond la base sous-marine allemande qui ferme le bassin à flot.
VENTURA VENTURA VENTURA
VENTURA (Faversham) - IMO 9195731 - Indicatif d'appel MCPH8 - MMSI 232013925 - Cargo de divers - 88,78x12,50x7,00 m - TE 5,41 m - JB 2 545 - JN 1 460 - PL 3 812 t - P 1 520 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar 8M20C / hélice à pas variable) - V 10,5 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 1 x 258 kW / 1 x 100 kW - Cap. GRN 5 320 m3 (1 cale) / 193 evp - Constr. 12.2000 (Daewoo-Mangalia Heavy Industries / DMHI, Mangalia, Roumanie (coque) / Damen BV Shipyards, Bergum, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Faversham Ships (East Cowes, Royaume-Uni) - Pav. GBR- Ex LADY GUL (08.2012-03.2018) - Ex HOHEGRUND (05.2011-08.2012) - Ex SANDRA (12.2000-05.2011). Sisterships : cf. AMMON (IMO 9319428 / 10.2005).
Page précédente
Dernière mise à jour - 26.02.2019

© Françoise Massard  
  www.cargos-paquebots.net