Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Amadeus - Andermatt - Anvil Point - APL Mexico City - APL Savannah - Arklow Wave - Arklow Willow - Arklow Wind - Arosa - Aspire - BW Merlin - BW Raven - Captain Tassos D - Casablanca - Cerafina - Cerinthus - Chios I - Chloe - Clipper Reunion - Clymene - CMA CGM Kourou - CMA CGM Sinnamary - C Mowbray - Corato - Cotinga - Deep Star - Delfin - Diamond Princess - Douce France - Dutch Pioneer - Eddystone - Eems Transporter - Egret Oasis - Ferus Smit 450 - Filia Antje - Filia Ariea - Filia Nettie - Florence Spirit - GDF Suez Point Fortin - GNG Concord 3 - Guo Dian 9 - Guo Dian 11 - Guo Dian 15 - Guo Dian 17 - Guo Dian 19 - Hartland Point - Hurst Point - Italia - Karina C - Kathy C - Kine - Lastdrager 35 - Lesvos - Longwave - Lugano - Marie - Marlin Santorini - Marlin Sardinia - Marlin Shikoku - Marlin Sicily - Marlin Somerset - Martigny - Monte Serantes - NACC Argonaut - NACC Toronto - Ocean Princess - Olga - Olga S - Olga V - Orpheus - Parsival - Point Fortin Princesa Oceanica - Pont-Aven - Rek Noble - Rix Emerald - Sakizaya Justice - Sakizaya Kalon - Sakizaya Leader - Sapphire - Scarlet Lady - Sea Prince - Sea Prince V - Skandi Niteroi - Skandi Vitoria - Top Estrela do Mar - Top Coral do Atlantico - Trinity Arrow - Trinity Glory - Valiant Lady - Vermland - Voc Reunion - Wilson Dordrecht - Xing Huan Hai - Xing Le Hai -
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...
Page suivante  

Quelques nouvelles du Havre (17 & 18.03.2020) — Photos Fabien Montreuil

Le porte-conteneurs tout neuf CMA CGM KOUROU touche Le Havre le 17.03.2020 à 12h00, pour son escale inaugurale. Pilote à bord à 14h00, il se dirige vers Port 2000, devant accoster au quai du Havre du Terminal de France. Il arrive de Rotterdam (Pays-Bas). Une fois ses mouvements de conteneurs achevés, il appareillera (ETD 18.03 vers 18h30) pour Philipsburg (voir photos du port et de la ville de cette petite île franco-néerlandaise des Caraïbes). Ce navire est entré en service en janvier de cette année. C'est un navire dit "Guyanamax" car ses dimensions (cf. infra) sont spécialement adaptées pour lui faciliter l'accès au port guyanais de Dégrad des Cannes. Ce PC est en effet affecté au service NEFGUI (North Europe French Guiana North Brazil, qui permet une liaison hebdomadaire directe entre l’Europe, la Caraïbe, la Guyane française et le Nord du Brésil, cf. carte).

CMA CGM KOUROU
CMA CGM KOUROU
CMA CGM KOUROU
CMA CGM KOUROU (Limassol) - IMO 9845659 - Indicatif d'appel 5BJV5 - MMSI 209758000 - Porte-conteneurs - 190,00x30,40x17,00 m - TE 9,50 m - JB 27 571 - JN 8 442 - PL 26 757 t - P 16 450 kW (mot. 2T-7cyl Wartsila-CSSC-MES 7RT-flex58T-E / hélice à pas fixe) - V 19,6 nd - Deux propulseurs transversaux (av. / arr.) - Générat. aux. 4 x 2 394 kW / 1 x 250 kW - Cap. 2 200 evp (dont 600 reefers) / 12 rangées de conteneurs - Grues 3 x 50 t - Constr. 01.2020 (Jiangsu New Yangzi Shipbuilding, Jingjiang, JS, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. CMA CGM (Marseille, France) - Pav. CYP. Sisterships : CMA CGM SINNAMARY (IMO 9845673 / Livrable 03.2020) - DOUCE FRANCE (IMO 9845661 / 01.2020).

Ci-dessous le transbordeur PONT-AVEN arrive au Havre le 17.03.2020 vers 16h00, en provenance de Cherbourg. Il va accoster au Terminal de l'Europe (juste à l'amont de l'écluse François 1er, cf. plan amont du GPMH), pour y être confiné jusqu'au 10.04.2020 (de même que l'ETRETAT, autre navire de la BAI). On notera l'énorme bloc cheminée que le PONT-AVEN arbore désormais : il a en effet été équipé de scrubbers ou laveurs de fumées destinés à réduire les émissions d'oxydes de soufre (la réglementation internationale "Marpol - Annexe VI" impose, depuis le 01.01.2020, un plafond mondial de soufre de 0,5 % émis par les navires, contre 3,5 % précédemment, et même de 0,1 % dans les zones de contrôle des émissions — Emission Control Areas / ECAs — en Europe et Amérique du Nord). La compagnie Brittany Ferries confine ainsi progressivement la plupart de ses navires : elle vient en effet d'annoncer que toutes les traversées maritimes pour les passagers entre la France, l’Angleterre, l’Irlande ou l’Espagne sont annulées jusqu’au 12 avril 2020 inclus (seules subsistent les activités de fret, et encore de manière limitée, et sans service à bord pour les conducteurs de camions qui devront apporter leurs boissons et leurs repas).
PONT-AVEN
PONT-AVEN
PONT-AVEN

APL MEXICO CITY Le porte-conteneurs APL MEXICO CITY, ci-contre, touche le port du Havre le 18.03.2020 à 11h00, en provenance d'Anvers. Il accostera aux alentours de 12h30 au terminal MSC du quai du Havre à Port 2000. Une fois ses opérations commerciales effectuées, il appareillera le 19.03 vers 12h00, à destination de Marseille-Fos.
APL MEXICO CITY (Singapore) - IMO 9632210 - Indicatif d'appel 9V9926 - MMSI 566961000 - Porte-conteneurs - 328,20x45,20x27,10 m - TE 13,00 m - JB 109 712 - JN 63 294 - PL 115 024 t - P 51 070 kW (mot. 2T-10cyl MAN-B&W-Doosan 10S90ME-C9.2 / hélice à pas fixe) - V 23 nd - Prop. d'étrave (3 000 kW) - Générat. aux. 4 x 3 800 kW - Cap. 9 200 evp (dont 700 reefers) / 18 rangées de conteneurs - Constr. 06.2014 (Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering / DSME, Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant APL (Singapour) - Opérat. CMA CGM (Marseille, France) - Pav. SGP. Sisterships : cf. APL SAVANNAH (IMO 9597513 / 09.2013).
Pour mémoire, le APL MEXICO CITY a eu quelques déboires à Anvers en décembre dernier alors qu'il était à quai à Anvers (Belgique). Il était amarré au terminal DP World (opéré par Dubai Ports World) situé dans la darse de Deurganck Dock. Un vent latéral violent (40 à 45 nd) soufflait ce 09.12.2019 après-midi, l'éloignant du quai, tellement fort que ses amarres ont lâché les unes après les autres. Le vent a continué de le pousser vers l'autre côté de la darse (quai Doel) et, malgré l’intervention rapide de deux remorqueurs, il n'a pu éviter la flèche abaissée du portique situé à la pointe du quai, faisant tomber le portique comme un château de cartes (voir ici). Fort heureusement, cet incident n'a fait aucun blessé car le portique n'était pas en service, bien que sa flèche ne soit pas relevée. Ce type d'incident, heureusement rare, n'en reste pas moins très impressionnant. Ce navire, opéré par l'armement CMA CGM, assure son service NEMO (reliant l'Europe du Nord et la Méditerranée aux îles de l'Océan Indien et à l'Australie en southbound, l'Australie à l'Asie du Sud-Est et l'Europe en northbound). Suite à cela, le APL MEXICO CITY est venu réparer à Brest (Damen Shiprepair Brest). Son hélice (67 t), endommagée lors de la chute dans l'eau de la flèche du portique, a dû être démontée pour en redresser certaines pales. Des tôles de coque, sur tribord arrière, ont dû être découpées pour être remplacées (ce qui représente environ 40 t de tôles).


  Exposition à la Maison du Port : "Le Tour de La Rochelle en 52 tableaux"

Jusqu’au 17 avril 2020, à la "Maison du Port" du GPMLR, Allan Stephens invite le public à découvrir une partie de son projet de peinture - reportage : "Le Tour de La Rochelle en 52 tableaux", ou plus exactement en 52 sujets emblématiques et représentatifs de la ville et de son agglomération, dont le Port.

L’ensemble de ces toiles fera par ailleurs l’objet d’un beau livre, édité en juin prochain.
La place portuaire rochelaise reste pleinement mobilisée en cette période d'épidémie Covid-19


Escale inaugurale au Havre - Antifer du tanker grec MARLIN SOMERSET (16.03.2020) — Photos Gérard Né

Le pétrolier grec MARLIN SOMERSET est arrivé sur rade du Havre le 09.03.2020 à 08h30, en provenance de Tees (port situé sur la côte N-E de la Grande-Bretagne). Il a mouillé une semaine en zone d'attente, n'embarquant le pilote que le 16.03 à 14h00. Il passe les digues vers 15h45 et se présente en direct vers son appontement, sans éviter. C'est sa première escale à Antifer, ce qui n'a rien d'étonnant puisqu'il n'est entré en service que le 28.01.2019.

MARLIN SOMERSET
MARLIN SOMERSET
MARLIN SOMERSET
Ce tanker de 150 000 tpl est assisté des remorqueurs VB DEAUVILLE, VB TORNADE et VB OCTEVILLE, qui vont l'aider à accoster, cap au Nord, au poste AFR E. Son accostage sera terminé à 16h30. Appareillage prévu le 18.03 à 20h00.
MARLIN SOMERSET
MARLIN SOMERSET
MARLIN SOMERSET
MARLIN SOMERSET (Singapore) - IMO 9835850 - Indicatif d'appel 9V5871 - MMSI 563072100 - Pétrolier (Transport de brut / Crude Oil Tanker) - 274,30x48,00x23,20 m - TE 16,60 m - JB 82 839 - JN 52 005 - PL 149 994 t - P 15 100 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-CSSC-MES 6G70ME-C9 / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux. 3 x 1 200 kW - Cap. 166 817 m3 (12 citernes) - Equipé de scrubber (Système de lavage des fumées) - Certifié Green Passport - Constr. 01.2019 (New Times Shipbuilding, Jingjiang, Chine) - Propr./Gérant Product Shipping & Trading (Marousi-Athènes, Grèce) - Opérat. Trafigura (Athènes, Grèce) - Pav. SGP. Sisterships : CHIOS I (IMO 9792187 / 08.2017) - LESVOS (IMO 9772321 / 09.2017) - MARLIN SANTORINI (IMO 9835836 / 01.2019) - MARLIN SARDINIA (IMO 9835862 / 02.2019) - MARLIN SHIKOKU (IMO 9841627 / 03.2019) - MARLIN SICILY (IMO 9835848 / 01.2019) - MONTE SERANTES (IMO 9841615 / 03.2019).


Le supply DEEP STAR en Seine vers son escale de Radicatel (12-16.03.2020) — Photos Fabien Montreuil

Nous avons vu le poseur de conduites franco-britannique DEEP STAR appareillant de Brest le 03.03.2020, à destination du Havre. Puis, comme on le voit sur les photos ci-dessous, il a remonté la Seine en direction du quai de Radicatel (PK 336), situé à 2 km en amont du pont de Tancarville (PK 338). Ce pont routier suspendu, que l'on voit ici, a un tirant d'air de 50,85 m (pour mémoire, il est entré en service le 02.07.1959). Long de 1 420 m, sa longueur entre les deux pylones est de 608 m, la hauteur des pylônes étant elle de 123 m. Le DEEP STAR a donc accosté à Radicatel le 12.03 vers 16h30 et en a appareillé le 16.03 en milieu de nuit. Il a ensuite poursuivi sa remontée de Seine pour aller accoster au Trait (PK 300, à une trentaine de kilomètres en aval de Rouen) vers 06h30. Il doit y charger des conduites flexibles (destinées à l'industrie pétrolière) à l'usine Flexi-France (groupe Technip).

DEEP STAR DEEP STAR DEEP STAR DEEP STAR


Quelques nouvelles de Port Atlantique La Rochelle le 13.03.2020 — Photos Samuel Daguenet
Le vraquier CORATO touche La Rochelle le 13.03.2020 à 18h40, en provenance de Rotterdam (Pays-Bas). Il va accoster bâbord à quai au poste AP00 du quai Lombard. Deux remorqueurs (ici le PORNICHET à l'avant) l'aident dans son chenalage et son accostage.
CORATO CORATO CORATO CORATO

Ce vraquier navigue pour le compte de l'armement anglais Hadley Shipping (HSG). Fondé en 1926, cet armement travailla au pétrole durant ses cinquante premières années (pour le groupe Shell), puis se diversifia (vraquiers, PC et RoRos) (1) à partir du premier choc pétrolier (années 1970). Le CORATO vient charger 66 000 t d'orge en vrac destinées à l'Arabie Saoudite. Son appareillage pour Jeddah (port situé sur la mer Rouge) est prévu pour le 18.03 au soir. Les lamaneurs, sur leur vedette, paraissent bien petits quand ils sont au pied de la muraille du vraquier pour en récupérer les amarres et les porter à quai.

(1) Les vraquiers sont les CERAFINA (IMO 9305087 / 09.2005) - CLYMENE (IMO 9307657 / 10.2006) - CORATO donc - COTINGA tout neuf (IMO 9786011 / 03.2019). Le PC est le CERINTHUS (IMO 9596301 / 06.2013). Les RoRos sont les quatre sisterships ANVIL POINT (IMO 9248540 / 03.2003) - EDDYSTONE (IMO 9234070 / 11.2002 ) - HARTLAND POINT (IMO 9248538 / 12.2002) - HURST POINT (IMO 9234068 / 08.2002).
CORATO CORATO CORATO CORATO

CORATO (Valletta) - IMO 9749829 - Indicatif d'appel 9HA4240 - MMSI 249431000 - Vraquier - 228,90x32,26x20,10 m - TE 14,527 m - JB 44 442 - JN 27 415 - PL 81 677 t - P 9 660 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Mitsui 6S60ME-C8 / hélice à pas fixe) - V 15,3 nd - Générat. aux. 3 x 560 kW - Cap. GRN 97 021 m3 (7 cales) - Certifié Green Passport - Constr. 04.2016 (Namura Shipbuilding, Imari, Japon) - Gérant/Opérat. Hadley Shipping / HSG (Londres, Angleterre) - Pav. MLT. Sisterships : AMADEUS (IMO 9749855 / 06.2016) - CHLOE (IMO 9749910 / 05.2016) - DELFIN (IMO 9749867 / 03.2017 / Ex  OLGA V 03.2017-03.2019) - SAKIZAYA JUSTICE (IMO 9749893 / 03.2017) - SAKIZAYA KALON (IMO 9749908 / 06.2017) - SAKIZAYA LEADER (IMO 9758739 / 07.2017) - XING HUAN HAI (IMO 9758715 / 03.2017) - XING LE HAI (IMO 9758727 / 06.2017).


Le pétrolier / chimiquier norvégien BW RAVEN appareille de La Rochelle le 13.03.2020 à 12h00, à destination de Rotterdam (Pays-Bas). Deux remorqueurs ont été requis pour cet appareillage : le PORNICHET lui a passé sa remorque à l'avant tandis que le VB OLERON a croché à l'arrière. Le BW RAVEN avait touché le GPMLR le 11.03, accostant vers 07h00 au poste APWE de l'appontement pétrolier. Il est venu livrer 43 366 t de gazole.
BW RAVEN BW RAVEN BW RAVEN BW RAVEN

La cheminée du BW RAVEN porte le logo de l'armement danois Hafnia, groupe qui résulte de la fusion, début 2019, des compagnies Hafnia Tankers (dont le logo était HT) et BW Tankers (ancien logo BW). Ce groupe est ainsi devenu l'un des plus gros armements au pétrole dans le monde : il gère actuellement 180 pétroliers (dont la moitié en toute propriété). Hafnia a des bureaux à Singapour, Hellerup (Danemark), Houston (Texas, Etats-Unis) et Mumbai (Inde).

BW RAVEN BW RAVEN BW RAVEN BW RAVEN
BW RAVEN (Singapore) - IMO 9706061 - Indicatif d'appel 9V2924 - MMSI 564860000 - Pétrolier / Chimiquier - 183,07x32,20x19,10 m - TE 13,269 m - JB 29 751 - JN 13 760 - PL 49 999 t - P 7 240 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-TX 6S50ME-B9 / hélice à pas fixe) - V 15 nd - Générat. aux. 3 x 900 kW - Cap. 51 728 m3 (12 citernes) - Constr. 11.2015 (SPP Shipbuilding, Donghae-Goseong, Corée du Sud) - Propr. BW Group (Lysaker, Norvège & Singapour) - Gérant/Opérat. Hafnia (Hellerup, Danemark & Singapour) - Pav. SGP. Sisterships : cf. BW MERLIN (IMO 9682239 / 09.2015).


Le supply brésilien SKANDI VITORIA remonte la Seine le 05.03.2020 pour aller charger au Trait — Photos Fabien Montreuil

Le supply brésilien SKANDI VITORIA remonte la Seine le 05.03.2020 en soirée, à destination du Trait qu'il atteindra vers 21h30. Il arrive de Vitória, capitale de l'Etat brésilien d'Espírito Santo (sur la côte Est du pays, entre Salvador au Nord et Rio de Janeiro au Sud). Ce navire de soutien offshore est plus précisément un PLSV (Pipe-Laying Support Vessel), c'est-à-dire un poseur de canalisations et autres conduites flexibles au fond de la mer. Il peut travailler jusqu'à 3 000 m de profondeur et son pont de travail a une surface de 1 700 m2. Il est opéré par le groupe franco-britannique TechnipFMC (formé en 2017 par la fusion de l'entreprise américaine FMC Technologies et l'entreprise française Technip). Equipé de systèmes de pose de tuyaux verticaux et horizontaux, il dispose de grues de fortes puissances de levage (cf.infra) et peut embarquer deux robots télé-opérés pouvant travailler jusqu'à 3 000 m de profondeur. Il vient charger des conduites flexibles fabriquées par Flexi-France (entreprise du groupe Technip, installée sur l'ancien site des chantiers navals du Trait). Grâce à ses quatre propulseurs d'étrave et à ses deux propulseurs azimutaux à l'arrière, son système de positionnement dynamique est classé DP3.

SKANDI VITORIA SKANDI VITORIA SKANDI VITORIA SKANDI VITORIA

SKANDI VITORIA (Rio de Janeiro) - IMO 9387231 - Indicatif d'appel PPZK - MMSI 710005570 - Navire de soutien offshore - 142,20x27,00x12,00 m - TE 8,50 m - JB 15 183 - JN 4 555 - PL 9 000 t - Ptot 18 940 kW (six moteurs MAN-B&W  2T-6cyl (dont deux 4T-8cyl de 3 680 kW chacun et quatre 4T-6cyl 6L32/40 de 2 895 kW chacun) couplés à six générateurs qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion (de 3 700 kW chacun) / deux azipods) - V 16,5 nd - Quatre propulseurs d'étrave (dont deux en tunnel de 1 900 kW chacun et deux directionnels rétractables de 1 500 kW chacun) - Emménagements pour 120 personnes - Système de positionnement dynamique DP3 - Moonpool - ROV embarqué - Helideck - Grues 1 x 250 t / 1 x 50 t / 2 x 15 t - Constr. 08.2010 (Estaleiro Ilha S.A. / EISA, Rio de Janeiro, Brésil — Fondé en 1995, ce chantier a fermé ses portes en 2015, licenciant plus de 3 000 salariés (coque) / STX Brazil Offshore / Fincantieri Offshore, Niteroi, Brésil) - Propr. DOF Group (Bergen, Norvège) - Gérant Norskan Offshore Ltda / DOF Group (Rio de Janeiro, Brésil) - Opérat. TechnipFMC (Houston, Texas & Cubatão, Brésil) - Pav. BRA. Sistership : SKANDI NITEROI (IMO 9387243 / 01.2011).



Appareillage de Marseille du cargo ARKLOW WIND, deuxième du nom — Photos Emmanuel Bonici
Le cargo irlandais ARKLOW WIND appareille de Marseille le 19.02.2020 en fin de matinée, à destination de San Ciprian (port galicien donnant sur le golfe de Gascogne, situé entre Gijon à l'Est et La Corogne à l'Ouest, Espagne). Il avait touché le port phocéen le 17.01 vers 17h00, en provenance de Dunkerque.
ARKLOW WIND ARKLOW WIND ARKLOW WIND

Ce cargo, qui appartient à l'armement irlandais Arklow Shipping, est le deuxième du nom pour cet armement, le premier ARKLOW WIND (vu en première escale à La Rochelle le 12.10.2011) naviguant comme LONGWAVE depuis 06.2017 (cf.plus bas). Avec 149,50 m de long pour 19,25 m de large, ce nouveau navire est un peu plus grand que le précédent (136,43 m de long pour 21,20 m de large). Son port en lourd est de 16 861 t, contre 13 988 t pour le premier du nom.

ARKLOW WIND ARKLOW WIND ARKLOW WIND
En comparant les photos ci-dessus avec celles de l'ARKLOW WIND premier du nom (cf. infra), on note que son étrave a radicalement changé, le nouveau navire ayant son bulbe intégré. Sa poupe, notablement plus large, augmente significativement le volume disponible pour la cargaison. Contrairement au premier (de 2004), le navire de 2019 dispose d'un pont roulant pour ouvrir et stocker ses panneaux de cales. Enfin, les écubiers proéminents du premier navire sont devenus très plats pour la nouvelle version, comme on le voit sur les photos ci-dessus. Arklow Shipping opère actuellement une flotte moderne de 45 navires de 4 200 à 35 000 tpl.
ARKLOW WIND ARKLOW WIND ARKLOW WIND ARKLOW WIND
ARKLOW WIND (Arklow) - IMO 9818943 - Indicatif d'appel EIUX5 - MMSI 250005461 - Cargo de divers - 149,50x19,25x12,00 m - TE 8,59 m - JB 9 999 - JN 5 155 - PL 16 861 t - P 3 840 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar 8M32C / hélice à pas variable) - V 13 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 1 x 804 kW / 2 x 400 kW / 1 x 100 kW - Cap. GRN 19 792 m3 (2 cales) - Certifié Green Passport - Coque renforcée glace (FS Ice Class 1A) - Constr. 04.2019 (Ferus Smit BV, Westerbroek, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Arklow Shipping (Wicklow, Irlande) - Pav. IRL. Sisterships : ARKLOW WAVE(IMO 9818931 / 10.2018 / Le premier ARKLOW WAVE (IMO 9287302 / Ex NACC TORONTO 11.2016-06.2018) navigue actuellement comme NACC ARGONAUT) - ARKLOW WILLOW (IMO 9818955 / 10.2019 / Le premier ARKLOW WILLOW (IMO 9314600) navigue comme FLORENCE SPIRIT depuis 07.2016). Un autre sistership (IMO 9818967) est encore sous son nom de chantier FERUS SMIT 450 et est livrable en 04.2020 (sa quille a été posée le 14.12.2015 et il a été lancé le 01.03,2019).

Ci-dessous, l'ARKLOW WIND premier du nom photographié en son temps à Marseille (deux premières photos). Il est donc devenu le LONGWAVE en 06.2017 (photo de droite de Ulf Kornfeld), désormais géré par l'armement néerlandais Longship.
ARKLOW WIND
ARKLOW WIND
LONGWAVE
LONGWAVE (Schoonhoven) - IMO 9287314 - Indicatif d'appel PDGK - MMSI 244130873 - Cargo de divers - 136,43x21,20x11,30 m - TE 8,35 m - JB 8 938 - JN 4 815 - PL 13 988 t - P 4 350 kW (mot. 4T-6cyl Wartsila 6L38B / hélice à pas variable) - V 13,3 nd - Prop. d'étrave (550 kW) - Générat. aux. 1 x 955 kW / 2 x 480 kW - Cap. GRN 17 311 m3 (4 cales) - Constr. 01.2004 (Kyokuyo Shipyard, Shimonoseki, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. Longship (Groningue, Pays-Bas) - Pav. NLD - Ex ARKLOW WIND (01.2004-06.2017). Sisterships : FLORENCE SPIRIT (cf. ci-dessus) - NACC ARGONAUT (idem).


Navires en escale à Brest (fin février - début mars 2020) — Photos Gilbert Auffret

Le poseur de conduites franco-britannique DEEP STAR appareille de Brest le 03.03.2020 à 10h00, à destination du Havre, après un arrêt technique d'environ sept semaines. Ce PLSV (Pipe-Laying Support Vessel) est en effet arrivé à Brest le 18.01, sous le nom de TOP ESTRELA DO MAR, en provenance de Rio de Janeiro (Brésil) qu'il avait quitté le 29.12.2019. Ce navire appartient à une joint-venture 50/50 entre le groupe franco-britannique TechnipFMC (formée en 2017 par la fusion de l'entreprise américaine FMC Technologies et l'entreprise française Technip) et le groupe brésilien Odebrecht Oil & Gas. Cette JV opère ce navire et son sistership, le TOP CORAL DO ATLANTIC, pour le compte du géant pétrolier brésilien Petrobras. Ces deux navires, qui peuvent travailler jusqu'à des profondeurs de 2 500 m, installent des ombilicaux (ensembles de canalisations hydrauliques, de câbles électriques et de fibres optiques utilisés pour le contrôle des installations sous-marines) et posent des risers et des conduites flexibles reliant les puits sous-marins aux unités de production flottantes.

DEEP STAR DEEP STAR DEEP STAR DEEP STAR

Donc arrivé à Brest le 18.01.2020, le TOP ESTRELA DO MAR a accosté au quai de réparation N°1 (QR1), avant d'entrer en forme de radoub pour son arrêt technique programmé au chantier Damen Shiprepair Brest. Ces travaux comportaient le carénage complet (nettoyage et peinture) de la coque (avec sa modification de nom, devenant le DEEP STAR), le changement des anodes sacrificielles, une intervention sur ses deux propulseurs rétractables, une vérification de ses vannes de coque, etc. Il a quitté la forme de radoub le 25.01 à 13h00, accostant de nouveau au QR1 pour poursuivre les travaux à quai. On le voit donc ici lors de son appareillage le 03.03.2020 à 10h00, à destination du Havre où il va mouiller en rade. On peut voir ici, de près, ce type de tour de pose de pipes.

DEEP STAR DEEP STAR DEEP STAR DEEP STAR
DEEP STAR (Nassau) - IMO 9647552 - Indicatif d'appel C6AD4 - MMSI 311076300 - Poseur de conduites (Pipe Layer en anglais) - 145,99x30,00x12,70 m - TE 8,515 m - JB 17 602 - JN 5 281 - PL 12 125 t - Ptot 23 000 kW (six moteurs MAN-B&W (dont quatre 4T-8cyl 8L32/40 de 4 000 kW chacun et deux 4T-7cyl 7L32/40 de 3 500 kW chacun) couplés à six générateurs qui alimentent trois moteurs électriques de propulsion (de 3 300 kW chacun / trois azipods) - V 12,2 nd - Quatre propulseurs d'étrave (deux propulseurs en tunnel de 2 200 kW chacun et deux propulseurs directionnels rétractables de 2 000 kW chacun) - Système de positionnement dynamique DP2 - Helideck - Moonpool - ROV embarqué - Traction au croc 222 t - Emménagements pour 120 personnes (75 cabines) - Grues 1 x 250 t / 1 x 50 t - Constr. 09.2014 (Daewoo  Shipbuilding & Marine Engineering / DSME, Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. TechnipFMC (Westhill, Royaume-Uni) - Pav. BHS - Ex TOP ESTRELA DO MAR (09.2014-02.2020). Sistership : TOP CORAL DO ATLANTICO (IMO 9647540 / 07.2014).

En provenance de Bupyeon-gu-Incheon (port de la côte N-O de la Corée du Sud, au S-O de Séoul), le méthanier POINT FORTIN arrive à Brest le 27.02.2020 à 16h00 et mouille en rade en attendant la pleine mer. Il rentrera le soir même, à 23h30, dans la forme de radoub N°2 pour un mois de travaux au chantier Damen Shiprepair Brest. Nous connaissons déjà ce navire pour l'avoir vu arrivant ici même le 15.05.2017, mais il s'appelait alors GDF SUEZ POINT FORTIN.
POINT FORTIN POINT FORTIN POINT FORTIN POINT FORTIN
POINT FORTIN (Panama) - IMO 9375721 - Indicatif d'appel 3EZM3 - MMSI 370833000 - LNG (Transport de gaz naturel liquéfié) - 289,93x44,70x26,00 m - TE 12,052 m - JB 101 129 - JN 30 338 - PL 79 592 t - P 29 420 kW (turbine à vapeur Kawasaki UA-400 / hélice à pas fixe) - V 20,2 nd - Prop. d'étrave (2 200 kW) - Générat. aux. 3 x 3 250 kW - Cap. 152 655 m3 (gaz liquéfié / 4 cuves prismatiques à membranes)- Constr. 02.2010 (Koyo Dockyard devenu Hiroshima Shipyard, filiale de Imabari Shipbuilding / IMAZO, Mihara-Hiroshima, Japon) - Gérant MOL LNG Transport Europe (Londres, Grande-Bretagne) - Pav. PAN - Ex GDF SUEZ POINT FORTIN (02.2010-03.2019). Sisterships :  TRINITY ARROW (IMO 9319404 / 03.2008) - TRINITY GLORY (IMO 9350927 / 03.2009).

Le vraquier grec ORPHEUS (trois premières photos) arrive à Brest le 20.02.2020, en provenance de Santarem (port brésilien de l'Etat du Pará, situé sur la rive droite de l'Amazone à environ 750 km à l'est de Manaus). Il accostera à 13h00 au poste 6SUD. Il vient livrer 53 750 t de graines de soja. Les cinq photos suivantes le montrent lors de son appareillage le 27.02.2020 à 09h30, à destination d'Amsterdam (Pays-Bas).

ORPHEUS ORPHEUS ORPHEUS ORPHEUS

Nous avions vu ce vraquier à La Rochelle le 12.10.2017 (voir ici), alors qu'il n'était en service que depuis cinq mois.

ORPHEUS ORPHEUS ORPHEUS ORPHEUS
ORPHEUS (Monrovia) - IMO 9646675 - Indicatif d'appel D5MR7 - MMSI 636017782 - Vraquier - 224,90x32,25x19,70 m - TE 12,20 m - JB 41 605 - JN 26 095 - PL 75 631 t - P 9 500 kW (mot. 2T-5cyl Wartsila-Hefei Rong'an Power Machinery 5RT-flex58T / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux. 3 x 600 kW - Cap. GRN 92 070 m3 (7 cales) - Constr. 05.2017 (Penglai Zhongbai Jinglu Ship Industry, Penglai, Chine (coque) / Rongsheng Heavy Industries Group, Rugao-Nantong, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Lavinia Corp. (Athènes, Grèce) - Pav. LBR - Lancé comme C MOWBRAY (03.2012). Navire-catalogue : des dizaines de sisterships, comme les CAPTAIN TASSOS D (IMO 9473341 / 06.2011) - EGRET OASIS (IMO 9592006 / 03.2014) - GNG CONCORD 3 (IMO 9715323 / 01.2015) - GUO DIAN 15 (IMO 9636591 / 06.2013 / et dans la même série les GUO DIAN 9 / IMO 9636577 / 12.2012 - GUO DIAN 11 / IMO 9636589 / 05.2013 - GUO DIAN 17 / IMO 9636606 / 08.2013 - GUO DIAN 19 / IMO 9636618 / 06.2013), etc.

Le caboteur fluvio-maritime letton RIX EMERALD a touché Brest le 20.02.2020 à 10h00, en provenance de Gdansk (Pologne), via le canal de Kiel (1) et a accosté au poste 6MIN pour y décharger 2 404 t de tourteaux de colza. On le voit ici lors de son appareillage le 21.02 à 13h00, à destination de Rotterdam (Pays-Bas).
(1) Le canal de Kiel, encore appelé le "canal de Panama européen", relie la mer Baltique (au niveau de Kiel) à la mer du Nord (au niveau de Brunsbüttel, sur l'estuaire de l'Elbe). Long de 98,6 km, ce canal (cf. carte) a été construit entre 06.1887 et 06.1895. Il a été inauguré le 20.06.1995 par le Kaiser Guillaume II (1859-1941), le canal s'appelant évidemment à l'origine "Kaiser-Wilhelm-Kanal". Sa largeur varie entre 102 et 214 m, sa profondeur est de 11 m et l'intrados des ponts qui l'enjambent est de 42 m. On peut voir sur les photos 1/2/3 les écluses de Kiel-Holtenau (côté Baltique). Ces photos ont été prises en 06.2000 alors que je naviguais de Gdansk justement à Calais à bord du vieux petit paquebot SAPPHIRE, à l'occasion d'une croisière musicale en mer Baltique). Ce paquebot a commencé sa vie en 08.1967 comme ITALIA et l'a finie en 05.2012 sous son nom de démolition ASPIRE (cf. infra). Au moment où j'ai navigué à son bord, il était géré par la compagnie Louis PLC (filiale du Louis Group), laquelle opère actuellement les paquebots CELESTYAL OLYMPIA (IMO 7927984 / 11.1982 / Ex LOUIS OLYMPIA 05.2012-11.2014) et CELESTYAL CRYSTAL (IMO 7827213 / 06.1980). Le "NOK" comme les Allemands l'appellent ("Nord-Ostsee-Kanal") permet, en traversant la péninsule du Jutland, un raccourci de 250 milles (463 km) par rapport à la route contournant cette péninsule (en doublant le cap Skagen). Ce canal de Kiel, dont la traversée dure de 6 à 8 h en moyenne, est emprunté chaque jour par 80 à 100 navires (dans les deux sens), ce qui en fait l'une des voies d'eau artificielles les plus utilisées au monde (environ 100 millions de tonnes de marchandises y transitent annuellement). Enfin, il faut préciser que l'écluse d'origine côté Kiel n'est plus utilisée, mais devrait être remplacée par une nouvelle durant cette décennie. L'actuelle (photos 1/2/3), construite entre 1911 et 1914, mesure 310 m de long pour 42 m de large et 14 m de profondeur (les dimensions maximales autorisées pour les navires étant de 253 m de long pour 32,5 m de large et 7 m de tirant d'eau) — cf. doc.
RIX EMERALD
RIX EMERALD
RIX EMERALD
RIX EMERALD (Limassol) - IMO 9116802 - Indicatif d'appel P3ME6 - MMSI 209014000 - Cargo de divers - 88,48x11,35x6,40 m - TE 4,943 m - JB 2 061 - JN 1 161 - PL 3 001 t - P 1 125 kW (mot. 4T-6cyl Deutz-MWM SBV6M628 / hélice à pas fixe) - V 10,5 nd - Prop. d'étrave (175 kW) - Générat. aux. 3 x 85 kW - Cap GRN 4 162 m3 (1 cale) / 118 evp (dont 6 reefers) - Coque renforcée glace (FS Ice Class II) - Constr. 03.1995 (Slovenske Lodenice Komarno, Bratislava, Slovaquie) - Propr./Gérant/Opérat. Rix Shipping (Riga, Lettonie) - Pav. CYP - Ex PARSIVAL (03.1995-06.2015). Sisterships : cf. MARIE (IMO 9252929 / 04.2002). A noter toutefois que le KINE (IMO 9145140 / 05.1996) a été renommé WILSON DORDRECHT en 01.2019 et que le OLGA (IMO 9108415 / 09.1994 / Ex CASABLANCA 01.1997-12.2015) est devenu OLGA S en 01.2018.
ASPIRE (Charlestown) - IMO 6513994 - Indicatif d'appel V4LA2 - Paquebot de croisières - 149,00x20,73x10,52 m - TE 6,421 m - JB 12 263 - JN 4,958 - PL 2 660 t - Ptot 10 886 kW (deux moteurs 2T-9cyl Sulzer-Cantieri Navali Riuniti 9RD56 / deux hélices à pas fixe) - V 16 nd - Générat. aux. 4 x 704 kW - Cap. 651 passagers (288 cabines) - Equipage 240 - Constr. 08.1967 (Cant. Nav. Felszegi, Trieste, Italie) - Gérant/Opérat. Prayati Shipping (Mumbai, Inde) - Pav. St  Kitts & Nevis - Ex SAPPHIRE (02.1996-04.2012) - Ex PRINCESA OCEANICA (08.1995-02.1996) - Ex SEA PRINCE V (06.1995-08.1995) - Ex SEA PRINCE (05.1993-06.1995) - Ex OCEAN PRINCESS (05.1983-05.1993) - Ex ITALIA (08.1967-05.1983). Démoli en 05.2012 par Rajendra Shipbreakers (Alang, Inde).

Le cargo néerlandais EEMS TRANSPORTER (première photo ci-dessous) appareille de Brest le 25.02.2020 à 16h30, à destination de Rochefort. Il avait touché Brest le 11.02.2020 à 11h30, en provenance de Turku (Finlande). Après être resté plusieurs jours en attente que le navire occupant la Forme 3 sorte, il y était finalement entré le 21.02 à 18h00, afin d'y décharger à flot un toboggan de 59 t destiné à un paquebot qui doit venir prochainement en arrêt technique à Brest. Le cargo britannique KARINA C (deux photos de droite) arrive à Brest le 11.02.2020 à 11h30, en provenance de Ceuta (enclave espagnole sur le territoire du Maroc, au niveau du détroit de Gibraltar). Nous connaissons déjà ce navire car je l'ai photographié à quai à La Rochelle le 12.05.2012. Pour l'heure, il va accoster au poste QR 5F pour y charger 6 200 t de ferraille. Il appareillera le lendemain vers 15h00, à destination de Séville (Espagne).
EEMS TRANSPORTER
KARINA C
KARINA C
EEMS TRANSPORTER (Delfzijl) - IMO 9340300 - Indicatif d'appel PHBC - MMSI 245017000 - Cargo de divers - 89,99x13,75x5,55 m - TE 4,35 m - JB 2 186 - JN 1 161 - PL 2 900 t - P 1 440 kW (mot. 4T-8cyl Wartsila 8L20 / hélice à pas variable) - V 12,5 nd - Prop. d'étrave (200 kW) - Générat. aux. 1 x 124 kW / 1 x 65 kW - Cap. GRN 4 244 m3 (1 cale) / 138 evp - Coque renforcée glace (FS Ice Class II) - Constr. 02.2006 (Sainty Longchuan Shipbuilding-Yangzhou, Yizheng, Chine (coque) / Instalho BV, Werkendam, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Amasus Shipping BV (Delfzijl, Pays-Bas) - Pav. NLD - Ex FILIA ANTJE (02.2006-12.2007). Sisterships : FILIA ARIEA (IMO 9488815 / 06.2008) - VERMLAND (IMO 9488827 / 04.2008 / Ex FILIA NETTIE 04.2008-06.2019).
KARINA C (Cowes) - IMO 9558000 - Indicatif d'appel 2DMS9 - MMSI 235080328 - Cargo de divers - 106,07x15,50x8,14 m - TE 6,75 m - JB 4 151 - JN 2 323 - PL 6 250 t - P 1 980 kW (mot. 4T-6cyl MaK-Caterpillar 6M25C / hélice à pas variable) - V 10,3 nd - Prop. d'étrave (250 kW) - Générat. aux. 1 x 312 kW / 3 x 160 kW - Cap. GRN 8 312 m3 (2 cales) - Constr. 08.2010 (Jiangsu Yangzijiang Shipbuilding, Jiangyin, Chine) - Propr. Carisbrooke Shipping (Cowes, Royaume-Uni) - Gérant/Opérat. Vertom (Rhoon, Pays-Bas) - Pav. GBR. Sisterships : cf. KATHY C (IMO 9523940 / 03.2010). 

Le convoi composé du remorqueur DUTCH PIONEER et du ponton non motorisé (destiné à charger des cargaisons en pontée) LASTDRAGER 35 arrive à Brest le 07.02.2020 afin de se mettre à l'abri et ne pas affronter la tempête qui règne alors sur le golfe de Gascogne. Ce convoi arrive de Dordrecht, port néerlandais de Hollande Méridionale, situé au S-E de Rotterdam. C'est le port d'attache de ces deux unités qui appartiennent à l'armement batave Van der Wees Watertransporten (la "République batave" ou "Batavie" correspondait en gros aux Pays-Bas d'aujourd'hui et désignait les "Provinces Unies" entre 1795 et 1806). Ce convoi va accoster à l'éperon 3 du port de commerce, avec l'aide du remorqueur ROBUSTE (deuxième photo). A ce jour (10.03.2020), il n'a toujours pas appareillé pour El Ferrol (port espagnol situé au N-E de La Corogne).
DUTCH PIONEER & LASTDRAGER 35 DUTCH PIONEER & LASTDRAGER 35 LASTDRAGER 35 DUTCH PIONEER
DUTCH PIONEER (Dordrecht) - IMO 9229544 - Indicatif d'appel PBBK - MMSI 244153000 - Remorqueur - 25,80x7,60x3,10 m - TE 2,635 m - JB 167 - JN 50 - PL 108 t - Ptot 1 308 kW (deux moteurs 4T-12cyl Deutz TBD616V12 / deux hélices à pas fixe) - V 11 nd - Prop. d'étrave (88 kW) - Générat. aux. 2 x 64 kW - Traction au croc 24 t - Grue 5,3 t - Pont de travail 55 m2 - Constr. 03.2001 (Scheepswerf De Plaete, Ooltgensplaat, Pays-Bas) - Propr. Van der Wees Watertransporten (Dordrecht, Pays-Bas) - Gérant/Opérat. Dutch Pioneer BV (Dordrecht, Pays-Bas) - Pav. NLD.
LASTDRAGER 35 (Dordrecht) - IMO 9786281 - Barge-ponton non motorisée (Non Propelled Deck Cargo Pontoon) - 75,79x22,00x4,50 m - TE 3,522 m - JB 1 925 - JN 577 - PL 4 474 t - Constr. 04.2016 (KG Konstrukcje, Szczecin, Pologne (coque) / Neptune Shipyards, Rivierdijk, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Van der Wees Watertransporten (Dordrecht, Pays-Bas) - Pav. NLD.


Accostage du vraquier REK NOBLE à La Rochelle le 01.03.2020 — Photos Samuel Daguenet

Le vraquier égyptien REK NOBLE touche La Rochelle le 01.03.2020 à 17h30, en provenance de Damiette (port égyptien du delta du Nil, situé à environ 50 km à l'Ouest de Port-Saïd… c'est là que les croisés menés par Saint Louis débarquèrent en 1249). Nous connaissons déjà ce navire car je l'avais photographié à quai à La Rochelle (déjà) le 29.01.2011, mais il s'appelait alors AROSA (nom qu'il a porté jusqu'en 10.2019) et était à l'époque géré par l'armement suisse Massoel Shipping (siège à Genève).

REK NOBLE REK NOBLE REK NOBLE REK NOBLE

Il va accoster bâbord à quai au poste SM02 du quai Saint-Marc, il doit donc éviter auparavant. Il est aidé dans sa manœuvre par les remorqueurs VB COGNAC croché à l'avant et VB OLERON qui lui a passé sa remorque à l'arrière. Il vient livrer 11 500 t d'urée en vrac (chargée à Damiette). Cette urée provient de l'usine Mopco (Misr Fertilizers Production Company), fondée en 1998 à Nasr City (district du Caire) et l'une des principales fabriques d'engrais au Moyen-Orient. Appareillage prévu le 03.03 au soir.

REK NOBLE REK NOBLE REK NOBLE
REK NOBLE (Panama) - IMO 9229879 - Indicatif d'appel 3FOT2 - MMSI 351820000 - Vraquier - 155,14x23,70x13,00 m - TE 9,55 m - JB 12 578 - JN 6 861 - PL 20 001 t - P 5 920 kW (mot. 2T-8cyl MAN-B&W-STX 8S35MC / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Générat. aux. 2 x 400 kW / 1 x 350 kW / 1 x 80 kW - Cap. GRN 25 655 m3 (4 cales) - Grues 3 x 30 t - Constr. 04.2002 (INP Heavy Industries devenu Sekwang Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. RekNav  (Damiette, Egypte) - Pav. PAN - Ex AROSA (03.2007-10.2019) - Ex CLIPPER REUNION (01.2003-03.2007) - Ex VOC REUNION (04.2002-01.2003). Sisterships : ANDERMATT (IMO 9244075 / 08.2002) - LUGANO (IMO 9244087 / 01.2003) - MARTIGNY (IMO 9229867 / 02.2002).
D'autres navires vus à La Rochelle le 25.02.2020


Le tout nouveau paquebot SCARLET LADY en escale inaugurale à Douvres (20-23.02.2020) — Photos Fabien Montreuil
Nous avons récemment montré le paquebot de luxe SCARLET LADY en finition à Gênes (Sestri Ponente exactement). Le voici le 23.02.2020 à Douvres (Angleterre) où il a été présenté à la presse (le 21.02). Comme on l'a dit, il a été officiellement livré le 14.02.2020 par le chantier italien Fincantieri à son propriétaire Virgin Voyages, nouvelle compagnie de croisières fondée par le célèbre entrepreneur et milliardaire britannique Richard Branson (déjà présent dans le transport ferroviaire et aérien, en plus des télécoms, des médias, des services financiers, etc., soit quelque 70 000 salariés à travers le monde… "Je rêve de lancer ma propre ligne de croisières depuis que j'ai une vingtaine d'années et je suis ravi que ce moment arrive", a déclaré Richard Branson lors de la livraison du paquebot). Ce luxueux paquebot de 278 m de long, pouvant embarquer près de 2 800 passagers, aura la particularité de n'embarquer que des adultes… ni enfants ni adolescents à bord. Première exploitation commerciale le 01.04.2020 au départ de Miami (Floride, USA), d'où il proposera des croisières dans les Caraïbes, au Mexique, dans la République dominicaine et aux Bahamas. Pour donner une idée des tarifs pratiqués à bord, une croisière de 4 jours dans les Bahamas est proposée entre 1 850 € pour une cabine double de base et 31 000 € pour la suite la plus luxueuse du paquebot, laquelle a une surface de 77 m2 et dispose d'une terrasse privée de 122 m2. Virgin Voyages affirme être sensible au respect de l'environnement et travailler pour assurer un avenir neutre en carbone au secteur des croisières, vœu pieux ou réalité, le bilan d'exploitation à venir devra le démontrer. Le deuxième sistership, le VALIANT LADY (IMO 9805336) proposera, lui, des croisières en Méditerranée à partir de 04.2021 (deux autres seront livrés en 2022 et 2023 respectivement). Avec l'épidémie actuelle du coronavirus (et la "publicité" négative renvoyée par le DIAMOND PRINCESS en quarantaine à Tokyo… dommage car c'est un superbe paquebot à bord duquel j'ai, pour ma part, vécu un mois, y embarquant à Vancouver et en en débarquant à Pékin), ce n'est évidemment pas le meilleur moment pour lancer un nouveau paquebot de luxe ! De plus, les festivités de cette inauguration ont malheureusement été un peu gâchées par une météo déplorable. Le SCARLET LADY avait accosté à Douvres le 20.02.2020 à 06h00, en provenance directe de Gênes. Il a appareillé le 23.02 à 23h00, à destination de Liverpool dont il est reparti le 26.02 à 21h30, cap sur les Etats-Unis. ll devait rejoindre New York pour une cérémonie de bienvenue, mais en fait il gagnera directement Miami, son futur port d'attache, en raison de l'épidémie du Coronavirus (cas avérés à NY), cette cérémonie new-yorkaise étant repoussée au printemps.
SCARLET LADY SCARLET LADY SCARLET LADY SCARLET LADY

SCARLET LADY (Nassau) - IMO 9804801 - Indicatif d'appel ITP0222 - MMSI 247430100 - Paquebot de croisières - 278,00x38,00x11,25 m - JB 108 192 - JN 74 502 - PL 10 000 t - P 48 000 kW (quatre moteurs Wartsila (dont deux 4T-12cyl 12V46F de 14 400 kW chacun et deux 4T-8cyl 8L46F de 9 600 kW chacun) couplés à quatre générateurs qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion entraînant deux hélices à pas fixe) - V 20 nd - Six propulseurs transversaux (av. 3 x 1 720 kW / arr. 3 x 1 720 kW) - Cap. 2 770 passagers (1 410 cabines, dont 78 suites) - Nombreux restaurants (avec des spécialités coréennes, mexicaines, etc.) et bars - Immense boîte de nuit déployée sur deux ponts - Salon de tatouage - Ring de boxe - Spa - Une application à charger sur les smartphones des passagers leur permettra de gérer individuellement l'air conditionné, l'éclairage, l'ouverture et la fermeture des stores, la musique, la télévision, etc. de leurs cabines - Equipage 1 160 - Constr. 02.2020 (Fincantieri, Castellammare di Stabia - Gênes, Italie) - Propr./Gérant/Opérat. Virgin Voyages (Etats-Unis) - Pav. BHS. Sisterships : VALIANT LADY (IMO 9805336 / Livrable 04.2021), plus deux autres (IMO 9805348 / IMO 9870654) qui n'ont pas encore reçu leurs noms, respectivement livrables en 06.2022 et 11.2023.

Page précédente
Dernière mise à jour - 23.03.2020

© Françoise Massard  
  www.cargos-paquebots.net