Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Abdul Hamid - Acta Auriga - Acta Centaurus - Advance - Aidasol - Amanah Halmahera AMC - Ardmore Defender - Ardmore Dauntless - Arlecchino - Auk Arrow - Beatrice - Bontrup Pearl - Bourbon Orca - Bumblebee - BW Amazon - BW Columbia - BW Danube - BW Hudson - BW Lena - BW Orinoco - BW Rhine - BW Seine - BW Shinano - BW Thames - BW Yangtze - BW Zambesi - Captain Tassos D - City of Hamburg - Ciudad de Cadiz - CMA CGM Sinnamary - CMA CGM Kourou - CMA CGM Sinnamary - Constanta 590/591/592/593/594 - Cordula Jacob - Costa Smeralda - Daewo 4325/4329 - Desert Condor - Devon Bay - De Xin Hai - Douce France - Egret Oasis - Eidsvaag Vinland - Eleftherotria - Father Neptune - Fehn Capella - Feronia - Fortune Wing - Freedom Line - Georg Jacob - GNG Concord 3 - Guo Dian 9/11/15/17/19 - Heina - Histria Atlas - Jason - Kledes Mary - Konstantin Jacob - L'Austral - Laxfoss - Le Boreal - Le Lyrial - Leo Advance - Marfret Guyane - Marfret Marajo - Maroudio - Merkus Sov - Mobile Pearl - MSC Arina - MSC Gulsun - MSC Isabella - MSC Magnifica - MSC Mina - MSC Nela - MSC Sixin - Nave Constellation - Nave Universe - New Aspire - New Kosmos - New Pioneer - Nexans Aurora - Norbar - Nord Fudji - NS Holland - Orpheus - Ozden-S - Panta Rhei - Point Lisas Pearl - RMS Carelie - RMS Rahm - RMS Ruhrort - Santa Elena - Scheldegracht - Sea Ems - Shinyo Kieran - Shinyo Saowalak - Silver Shadow - Silver Whisper - Silver Wind - Sluisgracht - Spuigracht - Stadiongracht - Statengracht - Superior - Talos - Therese Selmer - Till Jacob - Triton Seagull - Valday - Viking Jupiter - Viking Venus - Ville de Bordeaux - Windea Jules Verne - Windea La Cour - Windea Leibniz - Yangtze Splendor -
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...
  

Appareillage de La Rochelle du nouveau tanker HISTRIA ATLAS (27.06.2020) — Photos Samuel Daguenet
Le chimiquier / pétrolier HISTRIA ATLAS appareille de La Rochelle le 27.06.2020 vers 12h30, à destination de Pauillac (voir quelques photos de ce port ici). Il avait accosté au poste APES de l'appontement pétrolier la veille à 23h00, en provenance de La Corogne (port de la côte N-O de l'Espagne). Il est venu livrer 18 250 t de gazole. Ce citernier, en service depuis un an seulement, est le premier d'une série de six (cf. infra) construits par le chantier naval SNC (Constantza, Roumanie). Il appartient à l'armement roumain Histria Shipmanagement, basé à Constanza (au bord de la mer Noire) depuis 25 ans et opérant une flotte d'une douzaine de navires-citernes (tous d'environ 40 000 tpl).
HISTRIA ATLAS HISTRIA ATLAS HISTRIA ATLAS HISTRIA ATLAS
HISTRIA ATLAS (Monrovia) - IMO 9800790 - Indicatif d'appel D5TL9 - MMSI 636019212 - Chimiquier / Pétrolier - 179,99x32,26x17,00 m - TE 11,116 m - JB 26 310 - JN 11 096 - PL 40 000 t - P 10 680 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W 6S50ME-C9 / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 3 x 931 kW - Cap. 46 995 m3 (10 citernes) - Constr. 04.2019 (Santierul Naval Constanta / SNC, Constanza, Roumanie) - Propr./Gérant/Opérat. Histria Shipmanagement (Constanza, Roumanie) - Pav. LBR. Sisterships (encore sous leurs noms de chantier) : CONSTANTA 590 (IMO 9800805 / Livrable 08.2020) - CONSTANTA 591 (IMO 9800817 / Livrable 02.2021) - CONSTANTA 592 (9800829 / Livrable 10.2021) - CONSTANTA 593 (IMO 9800831 / Livrable 11.2021) - CONSTANTA 594 (IMO 9800843 / Livrable 12.2021).


Le navire de soutien offshore de dernière génération WINDEA JULES VERNE livré le 24.06.2020 à l'armement Bernhard Schulte

Quille posée le 14.11.2018, lancé le 26.01.2020, le navire de soutien offshore WINDEA JULES VERNE vient d'être livré, le 24.06.2020, par le chantier norvégien Ulstein à l'armement allemand Bernhard Schulte. Ce SOV ("Service Operation Vessel"), adapté à la construction comme à la maintenance des éoliennes en mer, va travailler sur le parc éolien offshore "Merkur" (de 396 MW) situé en mer du Nord, au large du Nord de l'Allemagne (à environ 35 km au nord de l’île de Borkum), et géré par GE Renewable Energy. Long de 93,40 m, pour 18,00 m de large (modèle "Ulstein SX195"), il dispose d'emménagements pour 120 personnes. Comme on le voit sur les photos, non seulement son étrave est inversée (design "X-Bow", initié avec le BOURBON ORCA), mais sa poupe est également inversée (design "X-Stern"). Ces formes de carène limitent les effets de remous et de claquements des vagues contre la coque et le pont reçoit ainsi moins de paquets de mer, ce qui contribue à sécuriser équipage et techniciens lors de leur présence sur le pont. Ce type de navires peut opérer quel que soit le sens du vent, mais aussi avec des conditions difficiles de vagues et de courants, ce qui en accroît la fenêtre opérationnelle, tout en rendant plus confortable la vie des hommes à bord (tant au travail qu'au repos). Côté confort justement, le WINDEA JULES VERNE dispose de plusieurs salons, d'une salle de jeux, d'une bibliothèque, d'une salle de sports et de saunas. Le navire dispose d'ascenseurs et d'une passerelle sécurisée pour le transfert des agents de maintenance entre le navire et les éoliennes en mer (le champ Merkur en comporte 66  — type GE Haliade TM150-6MW — capables d'alimenter environ 500 000 logements). Sa motorisation hybride (il dispose d'un parc de batteries) contribuera à rendre ses opérations plus "vertes" en réduisant sa consommation de fioul.

WINDEA JULES VERNE
WINDEA JULES VERNE
WINDEA JULES VERNE
Le WINDEA JULES VERNE est le troisième navire dédié à la construction et à la maintenance des fermes éoliennes en mer livrés par Ulstein à Bernhard Schulte. Les deux premiers furent les sisterships WINDEA LA COUR (IMO 9769025 / 06.2016) et WINDEA LEIBNIZ (IMO 9769037 / 06.2017).
WINDEA JULES VERNE
WINDEA JULES VERNE
WINDEA JULES VERNE
WINDEA JULES VERNE (Gibraltar) - IMO 9863584 - Indicatif d'appel ZDRK5 - MMSI 236734000 - Navire de soutien offshore - 93,40x18,00x7,60 m - TE 6,00 m - JB 6 081 - JN 1 825 - PL 3 300 t - Propulsion hybride (moteurs Diesel / parc de batteries) - V 13 nd - Trois propulseurs d'étrave (un fixe / deux directionnels) - Système de positionnement dynamique DP2 - Pont de travail de 500 m2 (dont une partie est couverte) - Emménagements pour 120 personnes (80 cabines) - Grue compensée 3D de 20 t - Constr. 06.2020 (Crist, Gdansk, Pologne (coque) / Ulstein Shipbuilding, Ulsteinvik, Norvège) - Propr./Gérant/Opérat. Bernhard Schulte (Hambourg, Allemagne) - Pav. GIB - Lancé comme MERKUS SOV (01.2020). Sisterships : ACTA AURIGA (IMO 9822815 / 03.2018) - ACTA CENTAURUS (IMO 9850355 / 04.2019).


Quelques escales intéressantes au Havre fin 06.2020 — Photos Fabien Montreuil
Escale inaugurale au Havre du porte-conteneurs français tout neuf CMA CGM SINNAMARY. Quille posée le 12.12.2015, ce PC fut lancé le 18.12.2019 et en effet livré le 29.04.2020. Il a accosté au quai du Havre du Terminal de France (Port 2000) le 23.06.2020 à 07h00, en provenance de Monrovia (Libéria). On le voit ici lors de son appareillage le 24.06 à 10h00, cap sur Philipsburg, port situé à l'extrême Sud-Est de l'île Sint Maarten (partie néerlandaise de l'île de Saint-Martin, Antilles, voir reportage ici).
CMA CGM SINNAMARY CMA CGM SINNAMARY CMA CGM SINNAMARY
CMA CGM SINNAMARY (Limassol) - IMO 9845673 - Indicatif d'appel 5BLJ5 - MMSI 209906000 - Porte-conteneurs - 190,00x30,40x17,00 m - TE 9,50 m - JB 27 571 - JN 8 442 - PL 26 827 t - P 16 450 kW (mot. 2T-7cyl Wartsila-CSSC-MES 7RT-flex58T-E / hélice à pas fixe) - V 19,6 nd - Deux propulseurs transversaux (av. / arr.) - Générat. aux. 4 x 2 394 kW / 1 x 250 kW - Cap. 2 200 evp (dont 600 reefers) / 12 rangées de conteneurs - Certifié Green Passport - Equipé de scrubber (laveur de fumées) - Grues 3 x 50 t - Constr. 04.2020 (Jiangsu New Yangzi Shipbuilding, Jingjiang, JS, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. CMA CGM (Marseille, France) - Pav. CYP. Sisterships : cf. DOUCE FRANCE (IMO 9845661 / 01.2020).

Là, il s'agit au contraire d'un vieux vraquier ("open hatch" de 1984), mais qui a la particularité d'être auto-déchargeant (il a été ainsi transformé mi-2016) : il dispose de deux grues-portiques de 35 t de capacité unitaire de levage (ce qui lui permet de charrier d'énormes blocs rocheux) et d'un grand tapis roulant pour charger / décharger, comme ici, des granulats de petites tailles. Il a accosté le 21.06.2020 à 21h00 au quai Joannes Couvert, en provenance de Svelgen (port norvégien situé à environ 250 km au Nord de Bergen). Il est en train de décharger des matériaux pour la construction des futures usines d'éoliennes (1).
(1) Deux usines vont en effet être construites en bord de quai. Une usine Siemens Gamesa Renewable Energy fabriquera des pales d'éoliennes et assemblera des nacelles (d’une puissance de 8 MW). Elle sera complétée d’un hub logistique pour le stockage, la préparation et l’export de ces nacelles (l’ensemble de ces activités va ainsi créer 750 emplois industriels). Ces éoliennes équiperont cinq des sept futurs parcs éoliens français (Saint-Brieuc et ses 62 futures éoliennes de 7 MW, Dieppe-Le Tréport, Noirmoutier-Ile d’Yeu, etc.), mais seront aussi destinées à l'export. Une usine du consortium EDF Renouvelables / Enbridge / WPD Offshore (qui a la concession du parc de Fécamp) fabriquera les fondations en béton (20 m de haut / env. 6 000 t) des 83 éoliennes de ce parc et assurera l’assemblage des éoliennes avant leur expédition en mer (création d'environ 600 emplois).
BONTRUP PEARL BONTRUP PEARL BONTRUP PEARL BONTRUP PEARL
Les deux photos de droite ci-dessous montrent le même vraquier BONTRUP PEARL mais cette fois-là en Seine : il vient de quitter son quai de Saint Wandrille / QSTW (PK 308, à environ 2 km à l' amont du pont de Brotonne), le 13.06.2020 vers 16h00, et évite pour redescendre la Seine et gagner le large, retour à Dyrstad (Norvège) d'où il était arrivé deux jours plus tôt.
BONTRUP PEARL BONTRUP PEARL BONTRUP PEARL BONTRUP PEARL
BONTRUP PEARL (Nassau) - IMO 8309397 - Indicatif d'appel C6KB2 - MMSI 308521000 - Vraquier auto-déchargeant (Ex "Open Hatch Cargo Vessel" transformé en 05.2016) - 187,50x29,00x16,90 m - TE 12,31 m - JB 27 962 - JN 12 660 - PL 43 952 t - P 6 330 kW (mot. 2T-6cyl Sulzer-Sumitomo Heavy Industries 6RTA58 / hélice à pas fixe) - V 13,5 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 3 x 800 kW - Cap. 47 405 m3 (7 cales) / 1 392 evp - Grues-portiques 2 x 35 t - Constr. 06.1984 (Sanoyas Shipbuilding Corporation, Kurashiki, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. SMT Shipping (Sopot, Pologne / Limassol, Chypre) - Pav. BHS - Ex POINT LISAS PEARL (06.2012-05.2016) - Ex AUK ARROW (03.1991-06.2012) - Ex HEINA (06.1984-03.1991). Sistership : MOBILE PEARL (IMO 8309402 / 08.1984).

Première escale au Havre d'un des plus gros porte-conteneurs actuellement en service dans le monde : le MSC MINA, entré en service il y a juste un an (quille posée le 16.12.2015, ce mégamax de 400 m de long pour plus de 60 m de large et près de 24 000 evp fut lancé le 13.04.2019 et en effet livré le 18.07.2019). Un scrubber (laveur de fumées) a été installé d'origine et sa motorisation est d'office dual fioul-gaz, même s'il n'utilise pas encore le gaz naturel liquéfié pour sa propulsion. Il figure donc parmi les plus gros PCs actuellement en service dans le monde (le plus gros est le MSC GÜLSÜN avec 23 756 evp — dont 2 024 reefers) — soit 100 evp de plus que le MSC MINA, tous les deux ayant 24 rangées de conteneurs… il faut donc des méga-portiques pour les charger / décharger !). Le MSC MINA arrive au Havre le 19.06.2020 vers 20h00, en provenance d'Anvers (Belgique). Il se dirige vers Port 2000 où il va accoster au terminal MSC du quai du Havre. Il en appareillera le 22.06 à 15h00 à destination de  Felixstowe (port de la côte Est de la Grande-Bretagne, dans le comté de Suffolk ; à noter que c'est le plus grand port UK pour les conteneurs, recevant plus de 40 % du trafic conteneurisé total du Royaume-Uni).

MSC MINA MSC MINA
MSC MINA (Panama) - IMO 9839260 - Indicatif d'appel 3ENB2 - MMSI 351862000 - Porte-conteneurs - 399,77x61,00x33,20 m - TE 16,50 m - JB 228 741 - JN 115 517 - PL 224 983 t - P 75 570 kW (mot. 2T-11cyl MAN-B&W-HSD11G95ME-C9 / hélice à pas fixe) - V 18,5 nd - Prop. d'étrave (2 x 2 500 kW) - Générat. aux. 3 x 4 200 kW / 2 x 2 800 kW - Cap. 23 656 evp (dont 2 024 reefers) / 24 rangées de conteneurs - Constr. 07.2019 (Daewoo  Shipbuilding & Marine Engineering / DSME, Geoje, Corée du Sud) - Gérant/Opérat. Mediterranean Shipping Company (Génève, Suisse) - Pav. PAN. Sisterships : MSC ARINA (IMO 9839284 / 09.2019) - MSC ISABELLA (IMO 9839272 / 08.2019) - MSC NELA (IMO 9839296 / 10.2019) - MSC SIXIN (IMO 9839301 / 11.2019). Cinq autres, encore sous leurs noms de chantier (DAEWOO 4325 à DAEWOO 4329) sont programmés pour 2021 : IMO 9896983 / 05.2021 - IMO 9896995 / 06.2021 - IMO 9897004 / 06.2021 - 9897016 / 07.2021 - IMO 9897028 / 08.2021).


Navires vus à Brest
(06.2020)

Photos Gilbert Auffret


Première escale au Havre du chimiquier / pétrolier BW SHINANO (17.06.2020) — Photos Fabien Montreuil
Arrivé sur rade du Havre le 17.06.2020 à 09h00, en provenance de Southwold (port de la côte Est de l'Angleterre, dans le comté du Suffolk), le pétrolier / chimiquier bermudo-singapourien BW SHINANO n'embarque le pilote que le lendemain à 07h00 et passe les digues une heure plus tard. On le voit ici se dirigeant vers le quai de la Compagnie Industrielle Maritime (quai longeant, côté mer, les bassins Theophile Ducrocq puis Rene Coty) où il accostera vers 10h00 au poste CIM 8.
BW SHINANO BW SHINANO BW SHINANO BW SHINANO

Trois remorqueurs l'aident dans ses manœuvres : les VB LONGCHAMP et VB GUARDIAN (nouveaux remorqueurs havrais) l'ont croché à l'avant, tandis que le VB DEAUVILLE lui a passé sa remorque à l'arrière. Bien qu'en service depuis une douzaine d'années, le BW SHINANO escale pour la première fois au GPMH. Il appareillera le 20.06 vers 22h30 à destination de Falmouth (Cornouailles, Grande-Bretagne).

BW SHINANO BW SHINANO BW SHINANO BW SHINANO
BW SHINANO (Singapore) - IMO 9506069 - Indicatif d'appel 9VFQ7 - MMSI 563857000 - Pétrolier / Chimiquier - 228,60x32,26x21,20 m - TE 14,70 m - JB 43 797 - JN 21 967 - PL 76 594 t - P 12 240 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W 6S60MC / hélice à pas fixe) - V 15,4 nd - Générat. aux. 3 x 925 kW - Cap. 80 741 m3 (12 citernes) - Constr. 10.2008 (Dalian Shipbuilding Industry Co / DSIC, Dalian, Chine) - Propr. BW Group (Singapour & Hamilton, Bermudes) - Gérant Hafnia / Filiale de BW Group (Singapour) - Opérat. BP Shipping (Londres, Grande-Bretagne) - Pav. SGP. Sisterships (dont la série des "fleuves" de l'armement BW) : BW AMAZON (IMO 9324289 / 10.2006) - BW COLUMBIA (IMO 9324291 / 01.2007) - BW DANUBE (IMO 9365001 / 03.2007) - BW HUDSON (IMO 9324306 / 06.2007) - BW LENA (IMO 9324318 / 08.2007) - BW ORINOCO (IMO 9324320 / 11.2007) - BW RHINE (IMO 9341940 / 03.2008) - BW SEINE (IMO 9342217 / 05.2008) - BW THAMES (IMO 9393084 / 08.2008) - BW YANGTZE (IMO 9393096 / 01.2009) - BW ZAMBESI (IMO 9393101 / 01.2010) - CORDULA JACOB (IMO 9482873 / 06.2012) - GEORG JACOB (IMO 9482859 / 07.2011) - KONSTANTIN JACOB (IMO 9482847 / 03.2011) - TILL JACOB (IMO 9482861 / 02.2012).


Appareillage de La Rochelle du porteur de colis lourds néerlandais STADIONGRACHT le 16.06.2020 — Photos Samuel Daguenet
Le cargo néerlandais STADIONGRACHT est arrivé à La Rochelle le 16.06.2020 au matin, en provenance de Southampton (Grande-Bretagne). Ce porteur de colis lourds / indivisibles a accosté à 05h00 au poste CB02 du quai Chef de Baie. Très reconnaissable à sa couleur de coque rouge-brun et à ses puissantes grues (3 x 120 t), il appartient à l'armement néerlandais Spliethoff (basé à Amsterdam). On le voit ici lors de son appareillage le soir même à 21h30, cap sur Gênes (Italie), après avoir chargé des yachts.
STADIONGRACHT STADIONGRACHT STADIONGRACHT STADIONGRACHT
STADIONGRACHT (Amsterdam) - IMO 9202508 - Indicatif d'appel PDBY - MMSI 246466000 - Cargo porteur de colis lourds ou indivisibles / Porte-conteneurs - 172,00x25,30x14,60 m - TE 10,60 m - JB 16 639 - JN 6 730 - PL 21 250 t - P 12 060 kW (mot. 4T-6cyl Wartsila 6L64 / hélice à pas variable) - V 19 nd - Prop. d'étrave (850 kW) - Générat. aux. 1 x 1 000 kW / 3 x 450 kW - Cap. 22 200 m3 (3 cales normales + 1 petite) / 1 127 evp (dont 120 reefers) / XXX rangées de conteneurs - Certifié Green Passport (Equipé de scrubber) - Grues 3 x 120 t - Coque renforcée glace (FS Ice Class 1A) - Constr. 09.2000 (Stocznia Szczecinska Porta Holding, Szczecin, Pologne) - Propr./Gérant/Opérat. Spliethoff's Bevrachtings BV (Amsterdam, Pays-Bas) - Pav. NLD. Sisterships : SCHELDEGRACHT (IMO 9202510 / 12.2000) - SLUISGRACHT (IMO 9202522 / 02.2001) - SPUIGRACHT (IMO 9202534 / 03.2001) - STATENGRACHT (IMO 9288045 / 07.2004).


La coque du câblier franco-norvégien NEXANS AURORA a rejoint le chantier norvégien Ulstein le 15.06.2020
Nous annoncions, le 04.07.2018, que le chantier norvégien Ulstein allait construire le navire-amiral du groupe Nexans : un "CLV" (pour "Cable Laying Vessel"), un câblier donc, destiné à l'industrie offshore, éolienne en particulier. Et bien, voilà, la coque (Ulstein 314) du NEXANS AURORA, construite au chantier polonais Crist S.A. (Gdynia / quille posée le 25.04.2019), a été remorquée jusqu'à Ulsteinvik (Norvège) où le convoi est arrivé le 15.06.2020 (photos et dessin d'artiste Ulstein). Le câblier va y être achevé et armé. Sa livraison, initialement prévue pour 12.2020, a été repoussée à 05.2021. Ce navire est le fruit d'une collaboration étroite entre Nexans (leader français, et l'un des leaders mondiaux, de l'industrie du câble), Ulstein Verft (chantier norvégien bien connu), Skipsteknisk (cabinet d'architecture navale norvégien basé à Aalesund) et Maats Tech (société britannique spécialisée dans la conception et la réalisation des matériels pour câbliers, située à Gloucester). Ce câblier est conçu pour travailler dans des eaux peu profondes comme dans de grandes profondeurs et est destiné à répondre à la demande croissante de pose, d'assemblage, voire de réparation, de câbles haute tension. Il est, pour ce faire, équipé d'un système de positionnement dynamique DP3. Il pourra embarquer jusqu'à 10 000 t de câble.
NEXANS AURORA NEXANS AURORA NEXANS AURORA
NEXANS AURORA - IMO 9862059 - Câblier - 149,90x31,00x12,80 m - TE 8,80 m - JB 20 000 - PL 17 000 t - Six moteurs / Trois propulseurs directionnels - V 15 nd - Système de positionnement dynamique DP3 - Emménagements pour 90 personnes - Livrable 05.2021 (Crist S.A., Gdynia, Pologne (coque Ulstein 314) / Ulstein Verft, Ulsteinvik, Norvège) - Propr./Gérant/Opérat. Nexans Norway (Oslo, Norvège) / Filiale de Nexans (Paris La Défense, France) - Pav. NOR.


Mise à flot du paquebot VIKING VENUS à Ancone (Italie) le 11.06.2020

Construction lancée le 18.03.2019, le paquebot VIKING VENUS a été mis à l'eau le 11.06.2020 à Ancone par le chantier italien Fincantieri (photos chantier). C'est le septième paquebot construit par le chantier sur la vingtaine de navires commandés par l'armement américano-suisse Viking. Les aménagements intérieurs vont maintenant être effectués à flot pour une livraison début 2021. Ce paquebot vise la clientèle fuyant la croisière de masse puisqu'il n'accueillera au maximum que 930 passagers, avec un ratio passagers / membres d'équipage égal à 2 (contre 3 à 4, voire 4,5 pour les paquebots embarquant jusqu'à 6 000 passagers). Ce paquebot répondra aux dernières règles environnementales (coque optimisée du point de vue hydrodynamique et moteurs à haut rendement pour minimiser la consommation de fioul, scrubbers installés, etc.), ainsi qu'aux règles de sécurité (y compris le “Safe return to port”).

La coopération entre le chantier Fincantieri et l'armement Viking Ocean Cruises, filiale maritime de l'armement fluvial Viking River Cruises (flotte de plus de 70 navires), a débuté mi-2013 (au moment de la création de la compagnie maritime) et le premier paquebot, le VIKING STAR, a été mis en service en 2015.
Parmi les treize autres unités programmées jusqu'en 2027, combien seront-elles réellement construites eu égard à la crise inédite que subit le secteur de la croisière partout dans le monde suite à cette pandémie de la Covid-19 qui a alerté la planète avec la mise en quarantaine à Tokyo, début février de cette année, du DIAMOND PRINCESS (un bien confortable paquebot à bord duquel j'ai navigué presque un mois, de Vancouver / Canada à Tianjin / Chine, parcourant à son bord 6 700 milles), seul l'avenir le dira.

Se revendiquant comme le leader mondial de la croisière fluviale, Viking doit lancer des croisières de 15 j sur le Mississippi dès 08.2022, avec un premier paquebot fluvial, le VIKING MISSISSIPPI. L'armement bâlois prévoit également des voyages d'expédition en 2022 à bord des sisterships VIKING OCTANTIS et VIKING POLARIS, en 01.2022 et 08.2022 respectivement, vers l'océan Arctique et les Grands Lacs américains ou vers l'Antarctique (projets d'avant pandémie).

VIKING VENUS (Bergen) - IMO 9833175 - Indicatif d'appel LACS8 - Paquebot de croisières - 228,28x28,80x14,73 m - TE 6,45 m - JB 47 842 - JN 18 858 - PL 4 900 t - Ptot 23 520 kW (quatre moteurs MAN-B&W (dont deux 4T-12cyl 12V32/44CR de 6 720 kW chacun et deux 4T-9cyl 9L32/44CR de 5 040 kW chacun) couplés à quatre générateurs qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion (de 7 250 kW chacun) entraînant deux hélices à pas fixe) - V 20 nd - Prop. d'étrave (2 x 1 400 kW) - Cap. 944 passagers (465 cabines) - Equipage 444 - Coque renforcée glace (FS Ice Class 1C) - Livrable 01.2021 (Fincantieri, Ancone, Italie) - Propr./Gérant Viking River Cruises (Bâle, Suisse & Los Angeles, Etats-Unis) - Opérat. Viking Ocean Cruises (Bâle, Suisse & Los Angeles, Etats-Unis) - Pav. NOR. Sisterships : cf. VIKING JUPITER (IMO 9796262 / 02.2019).


Le roulier CIUDAD DE CADIZ en attente au Havre depuis le 11.06.2020 — Photos Fabien Montreuil
Comme nous l'avons rappelé ici, à l'occasion du carénage à La Rochelle des barges BRION et BREUIL, le dernier avion Airbus A 380 sera livré en 2021. Les trois rouliers de l'armement français Louis Dreyfus Armateurs qui acheminaient les pièces entre diverses usines européennes et Pauillac vont donc être repositionnés sur d'autres marchés (y compris pour d'autres avions Airbus). J'ai eu la chance de naviguer entre Saint-Nazaire et Pauillac (en 06.2010) sur l'un d'entre eux, le CIUDAD DE CADIZ que l'on voit ici arrivant au Havre le 11.06.2020, en milieu de journée, en provenance de Saint-Nazaire (ou plus exactement de son quai habituel de Montoir). Ce navire, comme ses sisterships VILLE DE BORDEAUX et CITY OF HAMBURG, peuvent être utilisés comme des voituriers classiques grâce à leurs ponts amovibles. Mais en raison de la pandémie mondiale de la Covid-19, l'industrie tant aéronautique qu'automobile ne redémarre que très lentement (après un arrêt complet). Le CIUDAD DE CADIZ va donc rester quelque temps amarré au quai Hermann du Pasquier du GPMH en attendant une prochaine mission (il n'est pas désarmé).


Mouvements de navires à La Rochelle le 09.06.2020 — Photos Samuel Daguenet

Le petit cargo finlandais RMS CARELIE appareille de La Rochelle le 09.06.2020 à 14h00, à destination de Pasajes (Pays Basque espagnol). Il avait accosté au poste CB03 du quai Chef de Baie le 05.06 à16h00, en provenance de Riga (Lettonie). Il est venu livrer 1 620 t de bois sciés du Nord. En arrière-plan sur les deux photos de droite, on aperçoit le vraquier chinois DE XIN HAI (armement Cosco) en train de charger 66 000 t de blé en vrac au poste AP00 du quai Lombard (il y a accosté le 07.06.2020 à 02h30, en provenance d'Hambourg). Il appareillera pour Shanghai le 12.06 vers 08h00. Ce vraquier est un Kamsarmax, famille de "bulkers" dont la longueur hors tout ne doit pas dépasser 229 m afin de pouvoir accoster à Port Kamsar (Guinée), les navires répondant à cette appellation ayant un port en lourd de l'ordre de 80 000 t.

RMS CARELIE RMS CARELIE RMS CARELIE & DE XIN HAI RMS CARELIE & DE XIN HAI
RMS CARELIE (Mariehamn) - IMO 9075357 - Indicatif d'appel OJSL - MMSI 230370000 - Cargo de divers - 81,70x11,00x5,67 m - TE 4,45 m - JB 1 681 - JN 957 - PL 2 503 t - P 1 118 kW (mot. 4T-12cyl Caterpillar 3512DI-TA / hélice à pas fixe) - V 10 nd - Prop. d'étrave (249 kW) - Générat. aux. 2 x 60 kW - Cap. GRN 3 552 m3 (1 cale) - Coque renforcée glace (FS Ice Class 1C) - Constr. 10.1993 (Bijlsma BV Scheepswerf, Lemmer-Wartena, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. RABN / Rederi Ab Nathalie (Turku, Finlande) - Pav. FIN - Ex RMS RUHRORT (07.2008-09.2018) - Ex PANTA RHEI (06.2006-07.2008) - Ex TALOS (01.2000-06.2006) - Ex JASON (10.1993-01.2000). Sisterships : ARLECCHINO (IMO 9117973 / 07.1995 / Ex RMS RAHM 09.2008-07.2019) - KLEDES MARY (IMO 9133537 / 12.1995 / Ex LAXFOSS 09.2005-03.2018) - NORBAR (IMO 9115901 / 01.1995) - NS HOLLAND (IMO 9142526 / 02.1996 / Ex SEA EMS 01.2006-11.2017) - SUPERIOR (IMO 9075371 / 03.1994 / Ex EIDSVAAG VINLAND 06.2011-03.2018) - VALDAY (IMO 9142576 / 06.1996 / Ex FEHN CAPELLA 06.2007-08.2018).
DE XIN HAI (Hainan) - IMO 9364758 - Indicatif d'appel BQBP - MMSI 412069000 - Vraquier - 225,00x32,26x19,60 m - TE 14,20 m - JB 40 892 - JN 25 841 - PL 76 432 t - P 10 200 kW (mot. 2T-5cyl MAN-B&W-Hudong Heavy Machinery 5S60MC / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux. 3 x 560 kW - Cap. GRN 90 725 m3 (7 cales) - Constr. 09.2008 (Jiangnan Shipyard (Group), Shanghai, Chine) - Propr. Cosco Shipping (Shanghai, Chine) - Gérant/Opérat. Hainan Haisheng Shipping (Haikou, Hainan, Chine) - Pav. CHN. Navire-catalogue : des dizaines de sisterships, dont le CAPTAIN TASSOS D qui fréquente également le GPMLR, ou encore les EGRET OASIS (IMO 9592006 / 03.2014) - GNG CONCORD 3 (IMO 9715323 / 01.2015) - GUO DIAN 15 (IMO 9636591 / 06.2013 / et dans la même série les GUO DIAN 9 / IMO 9636577 / 12.2012 - GUO DIAN 11 / IMO 9636589 / 05.2013 - GUO DIAN 17 / IMO 9636606 / 08.2013 - GUO DIAN 19 / IMO 9636618 / 06.2013) - ORPHEUS (IMO 9646675 / 05.2017), etc.

Le chimiquier / pétrolier norvégien OZDEN-S avait accosté au poste APES du GPMLR le 08.06.2020 à 14h30, en provenance d'Anvers (Belgique). Il est venu livrer 4 440 t d'ester méthylique d'huile végétale (ou EMHV, biocarburant aussi connu en France sous le nom de "diester"). On le voit ici lors de son appareillage pour Rotterdam (Pays-Bas) le 09.06 vers 13h00. Sur sa cheminée, le sigle RF de son armateur norvégien RFTankers (filiale de Clarksons) basé à Oslo.
OZDEN-S OZDEN-S OZDEN-S OZDEN-S
OZDEN-S (Valletta) - IMO 9338735 - Indicatif d'appel 9HA5030 - MMSI 215253000 - Chimiquier / Pétrolier - 105,50x16,80x7,40 m - TE 6,302 m - JB 3 753 - JN 1 771 - PL 5 790 t - P 2 610 kW (mot. 4T-9cyl Hyundai Himsen-HHI 9H25/33P / hélice à pas variable) - V 13,5 nd - Prop. d'étrave (300 kW) - Générat. aux. 2 x 500 kW - Cap. 6 250 m3 (10 citernes) - Coque renforcée glace (FS Ice Class 1C) - Constr. 10.2006 (Yildirim Gemi Insaat Sanayii, Tuzla-Istanbul, Turquie) - Propr. Clarksons (Oslo, Norvège) - Gérant/Opérat. RFTankers / Clarksons (Oslo, Norvège) - Pav. MLT.


Pas moins de onze paquebots immobilisés à quai à Marseille (début juin 2020) — Photos Emmanuel Bonici

Neuf paquebots étaient déjà à quai à Marseille, en stationnement forcé suite à la pandémie de Covid-19 qui a mis à l'arrêt toutes les compagnies de croisières dans le monde. Deux nouveaux paquebots, de la compagnie américaine Norwegian Cruise Line cette fois-ci, sont arrivés à Marseille le 25.05.2020.

Le NORWEGIAN BREAKAWAY est arrivé le premier (deux premières photos), vers 07h00, en provenance de Barcelone (Espagne). Il est pour l'instant amarré dans la forme 10. Va t-il profiter de cet arrêt forcé pour effectuer quelques travaux ?

NORWEGIAN BREAKAWAY NORWEGIAN BREAKAWAY

Le NORWEGIAN GETAWAY l'a suivi quelque 20 min plus tard, lui en provenance de Port Canaveral (Floride).

NORWEGIAN BREAKAWAY & NORWEGIAN GETAWAY NORWEGIAN BREAKAWAY & NORWEGIAN GETAWAY NORWEGIAN GETAWAY

Le NORWEGIAN GETAWAY a accosté au quai à flot de la Forme 10 (lui ne devrait pas effectuer de travaux, importants en tout cas, puisque son dernier arrêt technique programmé ne remonte qu'à un an : deux semaines mi-2019 au chantier Damen Shiprepair Brest).

NORWEGIAN BREAKAWAY & NORWEGIAN GETAWAY NORWEGIAN GETAWAY NORWEGIAN BREAKAWAY & NORWEGIAN GETAWAY

Parmi les paquebots déjà à quai à Marseille figurent trois paquebots de la compagnie française Ponant, désarmés depuis le 16.04.2020 : LE LYRIAL (première photo) arrivé du Cap (Afrique du Sud) - LE BOREAL (deuxième photo) en provenance de Rio de Janeiro (Brésil) - L'AUSTRAL (photo de droite), même provenance. A leur bord, seuls quelques membres d'équipage assurant la sécurité des navires.
LE LYRIAL
LE BOREAL
L'AUSTRAL
Le plus gros des paquebots immobilisés à Marseille est le COSTA SMERALDA, arrivé le 15.03.2020 , ici amarré devant le MSC MAGNIFICA qui a touché Marseille le 20.04.2020, en provenance de Nouvelle-Zélande (via des escales techniques en Australie et au Sri Lanka).
De l'autre côté du quai, le paquebot SILVER SHADOW (deux premières photos) de l'armement américain Silversea Cruises, qui a accosté à Marseille le 20.05.2020, en provenance de Santa Cruz de Tenerife (Canaries). Il y a rejoint son sistership SILVER WHISPER (photo de droite) arrivé la veille et le AIDAsol (même photo) désarmé depuis fin mars.
SILVER SHADOW
SILVER SHADOW
AIDAsol & SILVER WHISPER
SILVER SHADOW (Nassau) - IMO 9192167 - Indicatif d'appel C6FN6 - MMSI 308628000 - Paquebot de croisières - 186,00x24,80x11,30 m - TE 6,12 m - JB 28 258 - JN 9 144 - PL 2 980 t - Ptot 15 600 kW (deux moteurs 4T-8cyl Wartsila 8L46B / deux hélices à pas variable) - V 18 nd - Deux propulseurs d'étrave - Générat. aux. 3 x 2 340 kW - Cap. 388 passagers (194 cabines) - Equipage 305 - Constr. 08.2000 (Cantiere Navale Visentini, Porto Viro, Italie (coque) / T. Mariotti, Gênes, Italie) - Propr./Gérant/Opérat. Silversea Cruises (Fort Lauderdale, Etats-Unis) - Pav. BHS. Sistership : SILVER WHISPER (IMO 9192179 / 06.2001).

Le dernier arrivé est le paquebot SILVER WIND (de l'armement américain Silversea Cruises) : il a accosté à Marseille le 11.06.2020, en provenance de Santa Cruz de Tenerife (Canaries). On peut en voir d'autres photos à quai à Yalta (Crimée) où je l'y ai photographié en 10.2006.

SILVER WIND

Première escale à Marseille - Fos du porte-conteneurs TITAN (26-28.05.2020)



Mouvements de navires à La Rochelle les 01 & 03.06.2020 — Photos Samuel Daguenet
Le pétrolier / chimiquier irlandais ARDMORE DAUNTLESS touche La Rochelle le 03.06.2020 vers 06h30, en provenance d'Anvers (Belgique). Il va accoster au poste APWE du terminal pétrolier du GPMLR. Il vient livrer 16 500 t de gazole.
ARDMORE DAUNTLESS
ARDMORE DAUNTLESS
ARDMORE DAUNTLESS
Sur la cheminée de ce vraquier, le logo de l'armement Ardmore Shipping. Le ARDMORE DAUNTLESS appareillera pour Rouen le 04.06 vers 00h30.
ARDMORE DAUNTLESS
ARDMORE DAUNTLESS
ARDMORE DAUNTLESS
ARDMORE DAUNTLESS (Majuro) - IMO 9707388 - Indicatif d'appel V7JI3 - MMSI 538006053 - Pétrolier / Chimiquier - 184,06x27,40x17,20 m - TE 11,555 m - JB 23 702 - JN 9 985 - PL 37 764 t - P 7 290 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-HHI 6S50ME-B9 / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 1 x 1 100 kW / 2 x 900 kW - Cap. 38 999 m3 (14 citernes) - Constr. 02.2015 (Hyundai Mipo Dockyard, Ulsan, Corée du Sud ) - Propr./Gérant/Opérat. Ardmore Shipping (Cork, République d'irlande & Hamilton, Bermudes) - Pav. MHL. Sistership : ARDMORE DEFENDER (IMO 9707390 / 02.2015).

Le vraquier chypriote THERESE SELMER arrive à La Rochelle le 01.06.2020 à 14h00, en provenance de Mucuripe (port rattaché à Fortaleza, Nordeste, Brésil). Il évite avec l'aide de deux remorqueurs pour accoster bâbord à quai au poste SM01 du quai Saint-Marc : le PORNICHET lui a passé sa remorque à l'avant tandis que le VB OLERON a croché à l'arrière.

Il vient livrer 15 000 t de de laitiers sidérurgiques (sous-produits de la fabrication de la fonte dans les hauts-fourneaux) destinés à la centrale à béton située sur l'arrière du quai Saint-Marc. Il appareillera pour Dunkerque le 06.06 à 15h30.

THERESE SELMER (Majuro) - IMO 9331866 - Indicatif d'appel V7KV7 - MMSI 538007022 - Vraquier - 189,99x32,26x17,90 m - TE 12,573 m - JB 31 222 - JN 18 534 - PL 55 682 t - P 9 480 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Mitsui 6S50MC-C / hélice à pas fixe) - V 14,5 nd - Générat. aux. 3 x 475 kW - Cap. GRN 70 811 m3 (5 cales) - Grues 4 x 30,5 t - Constr. 12.2006 (Mitsui Engineering & Shipbuilding / MES, Tamano, Japon) - Propr./Gérant Ambra Shipmanagement (Limassol, Chypre) - Opérat. Oskar Wehr Reederei (Hambourg, Allemagne) - Pav. MHL. Navire-catalogue : des dizaines de sisterships. On peut en citer quelques-uns déjà sur le site, comme les ABDUL HAMID (IMO 9329837 / 08.2005 / Ex NEW KOSMOS 07.2016-12.2018 / Ex SANTA ELENA 08.2005-07.2016) - ADVANCE (IMO 9442225 / 11.2007 / Ex LEO ADVANCE 11.2007-01.2018) - AMANAH HALMAHERA AMC (IMO 9277254 / 10.2003 / Ex MAROUDIO 10.2003-02.2020) - BEATRICE (IMO 9430818 / 02.2009 / Ex FATHER NEPTUNE 02.2009-08.2014) - BUMBLEBEE (IMO 9479046 / 10.2011 / Ex NORD FUJI 10.2011-03.2020) - DEVON BAY (IMO 9622849 / 07.2013) - ELEFTHEROTRIA (IMO 9514365 / 09.2011 / Ex DESERT CONDOR 09.2011-01.2014) - FERONIA (IMO 9324150 / 09.2007 / Ex TRITON SEAGULL 09.2007-12.2018) - FORTUNE WING (IMO 9479022 / 01.2011) - FREEDOM LINE (IMO 9284245 / 03.2005), etc.

D'autres navires à La Rochelle (dernière semaine de mai 2020)



Première escale au Havre - Antifer du pétrolier chinois NEW PIONEER (30.05-02.06.2020) — Photos Gérard Né
Arrivé sur rade du Havre le 30.05.2020 à 02h30, en provenance de Rastanura (1) (port pétrolier d'Arabie Saoudite, situé à mi-hauteur de la côte Ouest du golfe Persique), le pétrolier de près de 300 000 tpl NEW PIONEER embarque le pilote vers 09h30 et passe les digues deux heures plus tard. C'est la première fois que ce VLCC chinois, qui fête ses dix ans cette année, touche Le Havre - Antifer.
(1) Cette ville de Ras Tanura est le siège d'une des plus importantes raffineries au monde, appartenant à la compagnie nationale saoudienne Saudi Aramco (Saudi Arabian American Oil Company de son nom complet), première compagnie pétrolière mondiale.
Il va accoster, cap au Sud, au poste AFR Ouest (vers 12h30). Il est aidé pour sa manœuvre d'évitage par quatre remorqueurs : les VB SAINTE ADRESSE et VB TORNADE à l'avant, les VB BARFLEUR et VB OCTEVILLE à l'arrière.
Il appareillera pour Rotterdam (Pays-Bas) le 02.06 vers 16h30.
NEW PIONEER (Hong Kong) - IMO 9486532 - Indicatif d'appel VRHK3 - MMSI 477932600 - Pétrolier (Transport de brut) - 330,05x60,02x29,69 m - TE 21,522 m - JB 157 052 - JN 99 070 - PL 297 058 t - P 25 480 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-Doosan 7S80MC / hélice à pas fixe) - V 15,5 nd - Générat. aux. 3 x 975 kW - Cap. 324 600 m3 (15 citernes) - Constr. 11.2010 (Dalian Shipbuilding Industry Co / DSIC , Dalian, LN, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Associated Maritime Company HK Ltd (AMCL) / CMES Group (Hong Kong, Chine) - Pav. HKG (CHN) - Ex YANGTZE SPLENDOR (11.2010-12.2014). Sisterships : cf. NEW ASPIRE (IMO 9486544 / 01.2011). A noter que le SHINYO KIERAN (IMO 9515931 / 06.2011) navigue comme NAVE UNIVERSE depuis 10.2019 et le SHINYO SAOWALAK (IMO 9515929 / 06.2010) comme NAVE CONSTELLATION depuis 10.2019 également.


Le nouveau porte-conteneurs DOUCE FRANCE arrive au Havre le 26.05.2020 — Photos Fabien Montreuil
Arrivé sur rade du Havre le 26.05.2020 à 11h00, en provenance de London Gateway Port (sur la rive Nord de l'estuaire de la Tamise, Grande-Bretagne), le nouveau porte-conteneurs français DOUCE FRANCE embarque le pilote une heure plus tard et passe les digues à 12h30. On le voit ici se dirigeant vers Port 2000 où il accostera à 13h30 au quai du Havre du TDF (Terminal de France). Lancé le 31.10.2019 à Jingjiang (Chine), il fut livré à son armateur marseillais Marfret le 20.01.2020. Ce PC est le cinquième du nom pour cet armement familial fondé en 1951 avec l'affrètement du premier navire de ce nom… un vieux trois-mâts goélette de pêche (en Islande) aménagé en navire de commerce pour acheminer des marchandises vers l'Algérie (lire Le chemin du monde. La saga des Compagnies Marseille Fret et Marfret par R. VIDIL & P. MOUTON). Achetant rapidement ses premiers navires, cet armement est resté concentré sur la navigation en Méditerranée pendant de nombreuses années, mais a élargi son offre de lignes à partir de la fin des années 1980 (Atlantique Nord, Guyane-Amazonie, Caraïbe, Amérique du Sud, Pacifique Sud). Depuis 2010, il a complètement renouvelé sa flotte et possède en propre quatre porte-conteneurs et un roulier. Le dernier-né de la flotte a été optimisé pour préserver l'environnement : étrave "X-Bow", moteur utilisant du fuel à moins de 0,5 % de soufre, safran et hélice choisis pour obtenir les meilleurs rendements possibles, traitement des eaux de ballast, etc. Ce DOUCE FRANCE est un "Guyanamax", le design de sa coque et son faible tirant d'eau (9,50 m) étant spécialement adaptés pour lui faciliter l'accès au port guyanais de Dégrad des Cannes. Il est en effet affecté — comme le MARFRET GUYANE — à la ligne NEFGUI (North Europe French Guiana North Brazil), qui permet une liaison hebdomadaire directe entre l’Europe, la Caraïbe, la Guyane Française et le Nord du Brésil, cf. carte (service assuré conjointement avec la CMA CGM). Le MARFRET MARAJO, précédemment affecté à cette ligne, va désormais transporter café, fruits et fleurs entre la Colombie et les Etats-Unis).
DOUCE FRANCE DOUCE FRANCE DOUCE FRANCE DOUCE FRANCE
DOUCE FRANCE (Valletta) - IMO 9845661 - Indicatif d'appel 9HA5113 - MMSI 215449000 - Porte-conteneurs - 189,80x30,40x17,00 m - TE 9,50 m - JB 27 571 - JN 8 442 - PL 26 811 t - P 16 450 kW (mot. 2T-7cyl Wartsila-CSSC-MES 7RT-flex58T-E / hélice à pas fixe) - V 19,6 nd - Deux propulseurs transversaux (av. / arr.) - Générat. aux. 4 x 2 394 kW / 1 x 250 kW - Cap. 2 296 evp (dont 600 reefers) / 12 rangées de conteneurs - Certifié Green Passport - Equipé de scrubber (laveur de fumées) - Grues 3 x 50 t - Constr. 01.2020 (Jiangsu New Yangzi Shipbuilding, Jingjiang, JS, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. Marfret Compagnie Maritime (Marseille, France) - Pav. MLT. Sisterships : CMA CGM KOUROU (IMO 9845659 / 01.2020) - CMA CGM SINNAMARY (IMO 9845673 / 04.2020).
Page précédente
Dernière mise à jour - 01.07.2020
Cliquez sur les photos pour les agrandir

© Françoise Massard  
  www.cargos-paquebots.net